Image univers Martha Bla Bla Image univers Martha Bla Bla

Martha Bla Bla

Suivez les aventures de la chienne Martha, qui se découvre le don de la parole après avoir mangé de la soupe alphabet! Elle déjoue les méchants, obtient des boulots, gagne des concours et se commande beaucoup de steaks!

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Verbechien, le super-chien des verbes

Martha apprend le super pouvoir des mots, en particulier le pouvoir des verbes. Elle rêve de devenir le super héros Verbechien.



Année de production: 2011

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Martha comme un chien modèle ♪

♪ faisait ouaf ♪

♪ Et ouaf et grrr ♪

♪ Quelques lettres ♪

♪ en vermicelle ♪

♪ un beau jour dans sa gamelle ♪


SCIENTIFIQUE

En chemin vers l'estomac

de Martha,

les lettres se sont perdues.

Elles ont atterri dans

son cerveau et maintenant...


VOIX MASCULINE

♪ Martha n'arrête pas ♪

♪ son bla bla ♪


MARTHA

Alors la vache, ça mâche?


VOIX MASCULINE

♪ Martha parle oui elle parle ♪

♪ parle parle bla bla bla ♪


MARTHA

Qu'est-ce qu'un wagon?

C'est bientôt prêt?


VOIX MASCULINE

♪ Bla bla bla ♪


MARTHA

Salut, Lulu! Comment vas-tu?


HÉLÈNE

Je ne m'appelle pas Lulu!


VOIX MASCULINE

♪ Martha dit parfois ♪

♪ bla bla bla bla bla ♪


MARTHA

Bonjour!


VOIX MASCULINE

♪ Toute la journée ♪

♪ elle ne fait que parler ♪

♪ Elle a tout le temps ♪

♪ son mot à dire ♪

♪ Même si ça prête à rire ♪

♪ Pour la faire taire, ♪

♪ vous pouvez courir ♪

♪ Écoutez ça ♪


MARTHA

Test, test! Un, deux!


VOIX MASCULINE

♪ C'est Martha qui vous parle ♪

♪ et parle et parle et parle ♪


MARTHA

Je communique, j'énumère,

j'élucide, j'imagine, je précise

et je m'exprime et je m'affirme

et je... j'hyperventile!


VOIX MASCULINE

♪ Martha c'est la reine ♪

♪ du bla bla ♪♪


Fin chanson thème


VOIX FÉMININE

Verbechien, le super-chien des verbes


Devant sa maison, RONALD discute avec ses amis RÉGINALD et VICTOR.


RONALD

C'est évident, les chats sont

bien plus intelligents que les

chiens. Premièrement, les chats

n'aboient pas. Ensuite, ils se

lavent tout seuls. Les chats ne

bavent pas et ne mangent

jamais les détritus,

contrairement à d'autres

animaux que je connais. Je suis

en train de parler des chiens,

Victor. Troisièmement, ils sont

très dignes. Jamais vous ne

verrez un chat réclamer de la

nourriture ou faire le beau.


En s'étirant, NELSON plante ses griffes dans la jambe de RONALD, déchirant son pantalon.


RONALD

Aïe! Aïe! Hé! Lâche-moi!


MARTHA passe devant la maison de RONALD.


MARTHA

Salut, les gars!


RONALD

(Chuchotant)

Je vais vous montrer à quel

point les chiens sont bêtes.

(S'approchant de MARTHA)

Hé, Martha!


MARTHA

Salut, Ronald, ça va?


RONALD

Je me disais qu'il fallait

absolument que tu le saches.

On t'a tous vue déambuler,

l'autre jour, et tu l'as fait en

public en plus.


MARTHA

J'ai dé... quoi? Moi? Non.


RONALD

Oh que si. Devant tout le

monde! Tu as déambulé

partout. Tout le monde t'a vue!

Pas vrai?


RÉGINALD et VICTOR rient.


MARTHA

Quoi, qu'est-ce qui est drôle?


RONALD

C'est toi. Tu es vraiment...

un chien.


MARTHA repart, l'air triste. RÉGINALD et VICTOR rient.


RONALD

Et ce n'est qu'un début.

Vous allez voir.


HÉLÈNE, TEDDY et ALICE jouent à un jeu de société dans le salon.


TEDDY

(Avançant son pion)

Trois, quatre, cinq.


Le téléphone sonne. ALICE répond.


ALICE

(Parlant au téléphone)

Oui, allô?...


TEDDY

Zut, de la boue. Ah...


ALICE

(S'adressant à HÉLÈNE et TEDDY)

Il y a un souci avec Martha.


THÉO et MARTHA sont sur la terrasse du marchand de glace.


THÉO

Oui, c'est la définition.


MARTHA grogne de colère.


TEDDY, ALICE et HÉLÈNE arrivent à la course.


HÉLÈNE

Martha!


TEDDY

On t'a enfin trouvée!


MARTHA

Qu'y a-t-il?


HÉLÈNE

On s'est inquiétés pour toi.


MARTHA

Ah oui? Pour moi? Pourquoi?


TEDDY

Il paraît que tu as...


ALICE

Que tu as déambulé.


MARTHA

(En colère)

Je vois, han-han, c'est très

marrant. Vous trouvez ça

hilarant, hein? Eh bien, vous

savez quoi? Vous n'êtes qu'une

bande de... clowns! Ouaf!


MARTHA s'en va.


THÉO

Elle a raison, vous êtes des

clowns. Déambuler, ça veut

juste dire marcher.


HÉLÈNE

Marcher?


TEDDY

Oh mais...


ALICE

(Furieuse)

Ronald!


MARTHA marche sur le trottoir et s'arrête devant la bibliothèque.


MARTHA

(Triste)

Ah, je n'arrive pas à croire

qu'Hélène et les autres se

soient alliés avec Ronald! Ils

se moquent de moi parce que je

ne connais pas le mot

déambuler. Ils en profitent et

se servent des mots comme un

super pouvoir. Ils ne savent pas

que certains mots peuvent

faire...

(Recevant un livre sur la tête)

...ouille... mal.


Pendant ce temps, dans la bibliothèque, une JEUNE FILLE s'adresse à son ami.


JEUNE FILLE

Euh, la prochaine fois, tu me

donneras le livre en main propre.


De retour à MARTHA, sonnée par le livre.


VOIX DE MARTHA

(Provenant de son imagination)

Super pouvoir des mots. Super

pouvoir! Super pouvoir des

mots. Chut. Pouvoir...


Nous nous transportons dans la tête de MARTHA.


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Martha,

comme un chien modèle

qui parle, faisait...


MARTHA

Salut!


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Et...


MARTHA grogne.


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Puis un jour, un livre lui tomba

sur la tête. Ce livre contenait

501 verbes. Et elle développa

un pouvoir extraordinaire.


MARTHA se transforme en VERBECHIEN, son alter ego super-héros.


VERBECHIEN

(Volant dans la ville)

Vole!


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Le pouvoir des verbes.


VERBECHIEN

Les verbes sont les mots qui

décrivent ce que quelqu'un ou

quelque chose fait.


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Il y a les verbes d'action

comme: voler... atterrir,

rouler, coucher.


VERBECHIEN

Et puis quoi encore, hein?


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Avec l'aide du mystérieux

Docteur R, Martha flaire le

danger. Quand la menace

approche, la douce Martha

devient... Verbechien. Elle

utilise les verbes pour secourir

les citoyens en péril.


Un homme tente de changer son pneu. VERBECHIEN atterrit sur sa voiture.


VERBECHIEN

Voiture, soulève-toi!


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Verbechien!


VERBECHIEN et DOCTEUR R se promènent sur le trottoir.


VERBECHIEN

Peux-tu me ré-expliquer? Mes

pouvoirs ne fonctionnent pas

avec tous les mots?


DOCTEUR R

Non, ils ne marchent qu'avec

les verbes. Un verbe indique ce

que quelqu'un ou quelque

chose fait. Sauter et courir

sont des verbes, tout comme

penser et se demander.


VERBECHIEN

Alors si je dis:

bouche-incendie jaune!

Euh, ça a marché?


DOCTEUR R

Non. Les verbes décrivent des

actions. Je parle ou je danse,

mais je ne peux pas... jaune.


VERBECHIEN

Et si je dis: hamburger.


DOCTEUR R

Eh bien il ne se passe rien.

Hamburger est un nom. C'est

une chose. Ce n'est pas

une action.


VERBECHIEN

Oui. Voyons.

Et si je dis: doucement.


DOCTEUR R

On ne peut pas doucement.

Doucement n'est pas un verbe,

c'est un adverbe. Doucement,

c'est la façon dont on fait

quelque chose.


VERBECHIEN

Ah, un... adverbe. Hum. Avec

tout ça, ma tête commence à

tourner.


La tête de VERBECHIEN tourne à toute vitesse, puis s'arrête.


VERBECHIEN

Oh!...

Apparemment,

tourner est un verbe.


DOCTEUR R

Euh, oui.


VERBECHIEN

Où est-ce que nous allons?


DOCTEUR R

Martha, les habitants de cette

ville sont sous la menace de

personnes très méchantes. Ils

comptent tous sur toi et tes

super pouvoirs pour les libérer

de ces dangereux criminels.


VERBECHIEN

Dans ce cas, nous ferions

mieux de nous dépêcher.

Grimpe sur mon dos! Vole!


VERBECHIEN transporte DOCTEUR R sur son dos. VERBECHIEN se pose dans la cour, devant la cabane dans l'arbre d'HÉLÈNE.


VERBECHIEN

C'est là qu'ils se cachent?

Dans une cabane?


DOCTEUR R

Crois-moi, les gens qui

se cachent ici sont

de vrais bandits.


VERBECHIEN

Cabane! Descends!


La cabane tombe de l'arbre.


VERBECHIEN

Murs, disparaissez!


Les murs disparaissent. ALICEBERG et TEDDY-603, les alter ego d'ALICE et TEDDY, jouent aux cartes.


TEDDY-603

Hé!


ALICEBERG

C'est encore cet agaçant

Docteur R. Je me charge de lui.


ALICEBERG lance un éclair de glace sur DOCTEUR R et VERBECHIEN, qu'ils évitent de justesse.


DOCTEUR R

Attention! C'est Aliceberg.

Elle est aussi amusante qu'un

mal de tête après une glace. Tu

arrives trop tard, Aliceberg!

Car j'ai avec moi une arme sec--


ALIBEBERG lance un éclair de glace sur DOCTEUR R. DOCTEUR R se transforme en statue de glace.


VERBECHIEN

Hé! Ce n'est pas gentil.

(Criant)

Aliceberg! Rigole!


ALICEBERG se met à rire en envoyant des éclairs de glace dans toutes les directions. Frappée par l'un de ses éclairs, ALICEBERG se transforme en statue de glace.


VERBECHIEN

Docteur R, fonds!


DOCTEUR R

(Reprenant sa forme)

Oh... attention,

voilà le Teddy-603.


TEDDY-603 fonce sur VERBECHIEN et DOCTEUR R.


VERBECHIEN

Teddy-603, rigole!


TEDDY-603

Non, ça ne marchera pas. Le

Teddy-603 est un robot. Il ne

ressent rien du tout.


Les jambes de TEDDY-603 s'allongent et quatre longs bras de robot sortent de son corps.


VERBECHIEN

J'espère que nous serons

de taille.


DOCTEUR R

Ce n'est pas drôle.


VERBECHIEN

Désolée. Bras de robot,

pêle-mêle!


DOCTEUR R

Oh!...


VERBECHIEN

Pêle-mêle... pêle-mêle. Est-ce

que pêle-mêle est un verbe?


VERBECHIEN

Hé, doc, quel verbe dois-je

utiliser pour que les bras du

robot s'entremêlent?


DOCTEUR R

(Criant)

Ah!... Le verbe s'emmêler!


VERBECHIEN

Ouh... pêle-mêle n'est pas un

verbe puisqu'on ne dit pas je

pêle-mêle.


DOCTEUR R

C'est ça!


VERBECHIEN

Wow! Ce n'est pas si difficile

que ça.


DOCTEUR R

(Criant)

Verbechien!


VERBECHIEN

Ouh... désolée.

(Criant)

Bras du robot,

emmêlez-vous!


Les bras de TEDDY-603 s'emmêlent. TEDDY-603 tombe par terre.


DOCTEUR R

Oh! Oh...

Merci, Verbechien.


Des pas lourds s'approchent de VERBECHIEN et DOCTEUR R.


VERBECHIEN

Qui... qui est-ce?


DOCTEUR R

C'est leur chef. C'est une

hypocrite au coeur de pierre.

Elle prétend être ton amie, mais

elle te trahit à la première

occasion.


VERBECHIEN

Comment s'appelle-t-elle?


DOCTEUR R

Hélène.


VERBECHIEN

Eh bien, Hélène... envole-toi

jusqu'au Groenland

immédiatement!


HÉLÈNE s'envole et disparaît dans le ciel.


VERBECHIEN

C'était plutôt

facile. Danse de la victoire!

Hé! Eh bien, qu'est-ce qui ne

va pas, doc?


DOCTEUR R

Oh tu as dit jusqu'au

Groenland, et ce n'est pas

vraiment un verbe. Et

immédiatement est un adverbe.


VERBECHIEN

Ah ne t'en fais pas. Elle est

partie, non?


DOCTEUR R

Oui, tu as raison.


VERBECHIEN

Allez, un effort, souris!

Docteur Je-fais-la-moue,

Docteur Je-fronce-des-sourcils,

j'ai une une super idée qui va

sûrement te remettre de bonne

humeur. Des verbes. Grimpe!


DOCTEUR R grimpe sur le dos de VERBECHIEN.


VERBECHIEN

Saute!


VERBECHIEN et DOCTEUR R sautent d'un toit de maison à l'autre.


DOCTEUR R

Oh!


VERBECHIEN

Saute!


DOCTEUR R

Oh, oh!


VERBECHIEN

Saute! Si on ajoutait un

roule? Est-ce que tu es prêt?

Roule!


VERBECHIEN et DOCTEUR R sautent en tournant sur eux-mêmes.


DOCTEUR R

Ah!...


VERBECHIEN

Maintenant, on tourne!

Plane!


VERBECHIEN plane dans le ciel.


VERBECHIEN

Ha! Ha! Ha! Je

commence à adorer les verbes.


DOCTEUR R

(Apercevant HÉLÈNE dans le ciel)

Hein? Oh non! La voilà qui

revient. Elle a un propulseur.


VERBECHIEN

Eh bien, j'ai l'impression que

nous n'avons pas le choix. Il

faut la semer. Accroche-toi.

Vite, vole!


VERBECHIEN et DOCTEUR R volent dans le ciel de la ville, poursuivis par HÉLÈNE.


DOCTEUR R

Oh!...


VERBECHIEN

Oh-ho, elle est juste

derrière nous!


DOCTEUR R

Là, en bas.


VERBECHIEN

Bonne idée, doc! Descends!


VERBECHIEN et DOCTEUR R entrent dans les égouts.


VERBECHIEN

Ça alors, nous sommes

dans les égouts!


DOCTEUR R

Vite! Par ici.


DOCTEUR R et VERBECHIEN se cachent.


VERBECHIEN

De quoi faut-il avoir peur?

Quel est son pouvoir? Faire du

bruit en marchant?


DOCTEUR R

C'est la pire de toute la

bande, elle arrive à... Chut!


HÉLÈNE descend dans les égouts à son tour.


HÉLÈNE

Youhou! Où êtes-vous?

Sortez de votre cachette!


VERBECHIEN

Je suis là, Hélène.


Hypnotisée, VERBECHIEN sort de sa cachette et se dirige vers HÉLÈNE.


DOCTEUR R

(Tentant de retenir VERBECHIEN)

Ah, Martha, non.


DOCTEUR R

Viens voir Hélène.


DOCTEUR R

Ah non, Martha,

ne l'écoute pas.


VERBECHIEN

Je ne peux pas... résister.


HÉLÈNE

Brave fi-fille.


DOCTEUR R

Martha! Souviens-toi.

Déambuler.


VERBECHIEN

(Retrouvant ses esprits)

Oh! Déambuler? Ah bien oui,

je me souviens. Hélène s'est

moquée de moi. Hélène!

Pétrifie-toi!


HÉLÈNE se transforme en statue de pierre.


DOCTEUR R

Tu as réussi! Tu l'as changée

en statue.


VERBECHIEN

Ouais...


DOCTEUR R

Il ne reste plus

qu'une chose: ça.


DOCTEUR R sort une muselière de sa poche.


VERBECHIEN

Une muselière?


DOCTEUR R place la muselière sur la bouche de VERBECHIEN.


DOCTEUR R

Désolé. Tu ne peux plus

parler avec cette muselière, ce

qui veut dire que tu n'as plus

aucun pouvoir! Comme tous

tes amis.


VERBECHIEN

(D'une voix étouffée)

Mes amis?


DOCTEUR R enlève son masque, découvrant le visage de RONALD.


VERBECHIEN

(D'une voix étouffée)

Ronald!


RONALD

Mon plan a

fonctionné exactement comme

je l'avais prévu. J'ai réussi,

tu t'es retournée contre tes

amis. Et à partir de

maintenant, plus rien ni

personne ne pourra m'arrêter

dans ma quête audacieuse de

pouvoirs. Moi, ha, ha!

Moi, ha, ha!


Nous sommes de retour à la réalité, devant la bibliothèque. ALICE, HÉLÈNE, TEDDY et THÉO tentent de réveiller MARTHA.


HÉLÈNE

Martha! Martha? Martha.


MARTHA

(Se réveillant)

Hein?


HÉLÈNE

Tu n'as rien? Ça va? Tu as

reçu un livre sur la tête.


MARTHA

Oui, oui, ça va, mais je viens

de faire un rêve très étrange.

Tu étais dedans, Hélène, et toi

aussi, Teddy. Et toi aussi,

Alice. Et vous étiez tous

méchants avec moi!


HÉLÈNE

On n'a jamais voulu se

moquer de toi, tu sais.


ALICE

Non, tout est de la faute de

Ronald. Il nous a tendu

un piège.


MARTHA

Oui. C'est ce que

j'ai cru comprendre.


HÉLÈNE, ALICE, TEDDY, THÉO et MARTHA discutent avec RONALD, devant la maison.


HÉLÈNE

Pourquoi t'en es-tu pris à

Martha, Ronald?


RONALD

Je voulais juste prouver

quelque chose.


TEDDY

Et quoi donc?


RONALD

Quel les chats sont des génies

comparés aux chiens.


MARTHA

Oh, j'ai l'impression que ton

chat génial a la tête coincée

dans un sac en papier.


RONALD

Ah! Ah, Nelson...


ALICE

Eh bien, si tu embêtes qui que

ce soit d'autre, Ronald, je le

dirai à maman!


RONALD

Ah, non, ne fais pas ça,

s'il te plaît.


ALICE

C'est d'accord, mais à une

seule condition: tu dois

présenter tes excuses à Martha.


RONALD

Oui, bon, ça va, d'accord. Je

croyais que tu savais ce que

déambuler voulait dire.


ALICE

Ronald!


RONALD

Très bien! Je suis désolé, je

m'excuse, Martha.


ALICE, TEDDY, HÉLÈNE et THÉO jouent à un jeu de société dans le salon. MARTHA dort sur le fauteuil.


TEDDY

Trois, quatre, cinq.

Oh pas la boue! Ah...


ALICE

Ha! Ha! Hé! Regardez la

patte de Martha!


THÉO

Je me demande

à quoi elle rêve.


Nous nous transportons dans le rêve de MARTHA. RONALD est en prison.


RONALD

Raté.


HÉLÈNE

On a réussi!

Joli travail d'équipe.


VERBECHIEN

Notre travail n'est pas encore

fini. Le crime ne prend jamais

de repos et nous non plus!


TEDDY-603

C'est vrai. Alors qu'est-ce

qu'on attend?


TEDDY-603, ALICEBERG et HÉLÈNE

Allons-y!


TEDDY-603

Martha... on y va?


VERBECHIEN

Ah, euh, désolée. Équipe...

vole!


VERBECHIEN, TEDDY-603, ALICEBERG et HÉLÈNE s'envolent.


VOIX MASCULINE (Narrateur)

Verbechien!


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par