Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Maya et l'araignée Tecla

C’est en voulant sauver Dame Coléoptère que Maya, par gentillesse et, par naïveté, se retrouve prisonnière de la terrible araignée Técla. Pour la sortir de là, Flip doit alors entamer une véritable course contre la montre…



Année de production: 1975

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

Maya et l'araignée Tecla

[Fin information à l'écran]

FLIP est sur une feuille.


FLIP

Dans la vie, il arrive parfois

que l'on fasse des choses sans

savoir exactement pourquoi on

les fait. Par exemple, je suis

là à m'occuper continuellement

des faits et gestes de la petite

Maya. Et ça me prend le plus

clair de mon temps. On va me

dire qu'il faut bien avoir une

occupation sans quoi la vie

serait monotone.

(FLIP se met à sauter dans la prairie.)


FLIP

Yep!

Yep!

Yep!

Yep!

Et yep!

C'est une charmante enfant,

mais tellement imprudente,

je dois veiller sur elle.

De toute façon, pour la suivre,

il faut une sauterelle

extraordinaire comme moi pour

qui aucun saut ne pose de

problème. Rien à l'horizon. Je

crois que je vais me reposer

un peu avant de continuer

mes recherches. Où peut-elle

bien être?

(Plus loin, MAYA voit les fourmis qui marchent en rang en transportant des paquets.)


MAYA

Ah! Ah!

Mais qu'est-ce que c'est que ça?

Ah, ça y est, ce sont des

fourmis. Quand on les voit d'en

haut, ça fait un drôle d'effet.

On dirait des gros paquets

qui marchent.

(MAYA aperçoit les graines de peupliers qui planent.)


MAYA

Ha! Ha! Ha!

Voilà qui est curieux.

Je ne sais pas du tout ce que

c'est. Ça n'a pas d'ailes et

pourtant, ça peut voler.

Au revoir. Au revoir, vous.

(Plus tard, KURT le bousier pousse sa boule de bouse.)


KURT

J'espère que personne ne

me voit faire ce travail. Ça

serait gênant si quelqu'un

me voyait.

Il faut que ça entre ou que ça

dise pourquoi.

(FLIP arrive.)


FLIP

Hé! Espèce de navet

ambulant, tu n'aurais pas

par hasard vu passer

une jolie petite abeille?


KURT

En voilà des manières, tu

oses me parler sur ce ton, toi,

une sauterelle de quatre sous?


FLIP

Mais tu veux rire.


KURT

Je suis une cétoine dorée.

Ce qui veut dire que je fais

partie de la famille la plus

noble des insectes.


FLIP

La plus noble?! Ha! Mais

comment donc, certainement.

Monseigneur, le prince du

bousier. Je viens de te voir

rouler ta boule de fumier. Même

que ça empeste jusqu'ici. Et ça

veut se faire passer pour une

cétoine dorée. Au revoir,

monsieur le bousier. Cétoine

dorée! Ah bien voyons!

(FLIP s'en va. Plus loin, MAYA est dans une fleur. Elle regarde les gouttes de rosée qui coule.)


MAYA

Ah! C'est vraiment

une jolie fleur!

Oh!

Oh que c'est joli.

Ha! Ha!

Oh!

Ah! Oh, elle dégringole!

Non, elle est restée accrochée.

Oh! Elle est tombée...

Oh!

C'est bien beau tout ça,

mais qu'est-ce que je vais

boire à présent que la goutte

de rosée est tombée?

Ah!

Ah le gros patapouf, qu'est-ce

qu'il a à rire comme ça?

(KURT n'est pas loin. Il rit.)


KURT

Il n'y a pas de raison de se

lamenter pour une goutte de

rosée. Ce n'est pas ça

qui manque.


MAYA

Ça alors, vous avez vu? Elle

a éclaté en mille petites

étoiles. Il se moque de moi!


KURT

Ça va, ne t'énerve donc pas

pour rien. Viens plutôt prendre

le petit déjeuner avec moi.

Allons, viens.

Ça t'épate, n'est-ce pas.

(KURT et MAYA entrent dans une fleur.)


KURT

Avance, petite, avance.

Alors, il te plaît, mon petit

chez moi, non?

Ah!


MAYA

Ça sent quoi?


KURT

La rose, petite abeille.


MAYA

Ah bien, vous pouvez vous

vanter d'avoir un logement de

grand luxe, hein.


KURT

Mon estomac me dit qu'il est

l'heure de prendre une petite

collation.

Ah...

Est-ce qu'une gorgée de nectar

te tenterait?


MAYA

Avec joie. C'est trop aimable

à vous. Vous savez, quand on se

dépense toute la journée à

voler de gauche à droite, ça

donne faim. Si vous saviez

toutes les aventures qui

m'arrivent. Je pourrais vous en

raconter des choses. Des choses

que vous n'imaginez même pas.


KURT

Alors si je comprends bien,

tu passes ton temps à voler à

droite et à gauche et tu ne

butines pas de miel. On dit

toujours que les abeilles sont

de petites travailleuses

acharnées--


MAYA

Vous n'allez pas, vous aussi,

me rabâcher cette histoire? Je

ne vais quand même pas passer

ma vie uniquement à fabriquer

du miel, sans blague! Gardez-le,

votre nectar. Je préfère m'en

aller que d'entendre ça.

(MAYA s'en va. Plus loin, des chenilles jouent au train. FLIP les regarde.)


LES CHENILLES

Drelin, drelin,

c'est le départ de la ligne.

Montez vite, on va partir.

Montez vite, en voiture. La

station la plus prochaine,

c'est place de la branche

du chêne.


CHENILLE 1

Vous voyez pas que vous nous

empêchez de passer?


FLIP

Alors vous jouez encore

au petit train?


CHENILLE 1

Et vous vous couchez toujours

en travers de nos rails.


FLIP

Ce que vous êtes casse-pieds.

Vous pouvez pas aller dans

l'autre sens pour changer?


CHENILLE 1

En avant, on lui passe

dessus. C'est le départ, on

s'occupe pas de lui. On avance,

c'est tout.


FLIP

Ça alors! On dirait que c'est

le seul jeu au monde qu'elles

connaissent, ces petites

ventouses à roulettes.

N'empêche qu'il amuserait

beaucoup notre Maya.

Ha! Ha! Ha!

(FLIP s'en va en sautant.)


FLIP

Yep!

Hé yep!

Hé yep!

(WILLY arrive en rampant.)


FLIP

Bien qu'est-ce qui lui arrive

à ce pauvre Willy?

Il a pas l'air d'être en

pleine forme.


WILLY

Ah, c'est toi, Flip!


FLIP

Je te signale à toutes fins

utiles que tu as sur le dos des

trucs qu'on appelle des ailes.

Et qu'à l'aide de ces ailes,

on peut voler dans l'air.


WILLY

D'abord, je sais pas voler.

Ensuite, j'ai bien trop faim.


FLIP

Oh, y avait donc rien à manger

chez vous à la ruche? Je te

rappelle que nous avions pris

rendez-vous pour après le

repas. Je ne comprends pas

pourquoi tu ne tiens jamais à

ce qui a été convenu.


WILLY

Mais si, je me rappelle du

moment du rendez-vous. J'ai une

excellente mémoire. C'est bien

simple, à l'école, tout le monde

m'admire pour ma mémoire.


FLIP

Hein?! Tu n'arrêtes pas de

raconter que tu es un élève

exemplaire. Je me demande

parfois si c'est tellement

vrai. Si tu étais aussi

intelligent que tu le dis, tu

te poserais sur une fleur et

tu te remplirais l'estomac.


WILLY

Le malheur, c'est que

justement, je n'arrive jamais

à en trouver.


FLIP

Dis-moi, on ne vous apprend

pas à l'école comment trouver

des fleurs?


WILLY

Hein! Pour vous autres, les

sauterelles, tout ça est plus

simple que pour nous,

les abeilles.


FLIP

Non, mais qu'est-ce qui faut

pas entendre.


WILLY

Je me sens tellement faible

qu'il faut que je m'allonge.


FLIP

Puis-je te faire remarquer

que tu es allongé depuis

longtemps.


WILLY

Quand les abeilles adultes

trouvent des fleurs, elles

dansent dans l'air en une forme

qui ressemble à un 8...


FLIP

Vraiment, elles dansent?

Et pourquoi dansent-elles?


WILLY

Eh bien, pour indiquer aux

petites abeilles l'endroit

où nous pouvons trouver

des fleurs.


FLIP

Alors à plus forte raison.

Puisque c'est si bien

organisé, je ne vois pas

pourquoi toi, tu n'en

trouves jamais.


WILLY

Je n'ai pas été attentif en

classe et je ne sais pas comment

c'est fait un 8. Et maintenant,

à cause de ça, je vais bientôt

mourir de faim.


FLIP

Je sais bien, moi, comment

est fait un 8 et je ne sais même

pas trop mal danser. Malgré ça,

je ne peux rien pour toi.

Il faudra te débrouiller

tout seul.


WILLY

Si... si par hasard, tu vois

Maya, il faut que tu lui dises

que je suis ici et que si elle

veut me voir une dernière fois,

qu'elle se dépêche de venir.


FLIP

Entendu, je te le promets, si

je la vois, de lui dire que

t'es en train de rendre ton

dernier soupir. Dis, si tu as

encore un restant de force, tu

pourrais essayer d'aller faire

un tour sur la fleur que

je vois là-bas, hein?


WILLY

Quel idiot, ce Flip! Il

pouvait pas me le dire plus tôt

qu'il y avait de quoi manger?

(WILLY s'envole et va dans une fleur.)


WILLY

Ah! Formidable!

J'ai fini par y arriver quand

même. C'est sensas!

(LE BOURDON chasse WILLY de la fleur.)


LE BOURDON

En voilà des façons. On se

permet de déranger les gens

en plein dîner. Fiche-moi

le camp d'ici, jeune vaurien.

Et plus vite que ça! Petit

voyou de la prairie.


WILLY

Laissez-m'en un petit peu,

madame Bourdon. Je vous en

supplie. Mon pauvre estomac

crie famine depuis hier matin.


LE BOURDON

Et alors?


WILLY

Je ne vous demande que

quelques petites miettes de

pollen, c'est tout.


LE BOURDON

Les temps sont durs, bonhomme,

chacun pour soi, c'est la loi

de la nature.


WILLY

Bien sûr, je l'ai appris à

l'école des abeilles, vous

pensez. J'ai même eu une très

bonne note pour ça à l'examen

de passage.


LE BOURDON

Il te reste encore pas mal de

choses à apprendre. Par

exemple, chiper aux autres quand

il le faut. Mais ce n'est pas

obligatoirement par moi

qu'il faut commencer.


WILLY

Oh! Mon estomac gronde.

(WILLY s'envole. Il voit une fleur, mais il voit l'ombre d'une autre abeille dans la fleur.)


WILLY

J'en vois une.

Enfin, j'ai trouvé une fleur.

Quel malheur! Quelqu'un est

venu avant moi.

Misère! Oh, je n'en peux plus.

Cette fois, c'est la fin. Je n'y

survivrai pas.

(WILLY vole sur la fleur. C'est MAYA qui est là.)


WILLY

Qui est-ce qui est là?

J'ai tellement faim que je n'y

vois plus clair.


MAYA

Une voix que je connais.

Ah, Willy!


WILLY

On dirait Maya.


MAYA

Willy, qu'est-ce qu'il y a?

Pourquoi tu es dans cet état?

Enfin, qu'est-ce qui t'arrive?


WILLY

Cette fois, ça y est, la mort

approche. Je suis dans

les vapes.


MAYA

Willy, mais dis-moi, que se

passe-t-il? Pourquoi tu

racontes toutes ces bêtises?


WILLY

Naturellement que ce n'est

pas elle, c'est mon

imagination. Je suis comme ça

parce que je vais bientôt

mourir. Mais je vais quand même

faire ce que m'a dit

la bourdonne.


MAYA

Vraiment, Willy, je ne

comprends rien à ce que

tu racontes.


WILLY

Je le fais pas de gaieté de

coeur, mais ventre creux n'a

pas d'oreille.

(WILLY frappe MAYA.)


WILLY

Oh!

Qu'est-ce que je viens de faire,

mon Dieu? Mais c'est vraiment

Maya. Maya? Maya, réveille-toi.

Qu'est-ce qui t'arrive?

Réponds-moi.


MAYA

Ça alors! C'est un comble!

Il m'assomme d'abord et

il me demande après ce qui

m'arrive. Alors ça...


WILLY

Je ne savais pas que c'était

toi. Oh...


MAYA

Willy?


WILLY

Si tu veux que je t'explique,

donne-moi à manger. Sinon,

je vais me trouver mal.

(Plus tard, MAYA apporte du pollen à WILLY.)


MAYA

Tiens, je t'en apporte d'autres.

Mange, Willy, mange.

Dis, Willy, on t'aurait pas

chargé de me ramener

à la ruche?


WILLY

Où est-ce que t'as été

chercher cette histoire?

Bien sûr qu'ils seraient

contents si tu revenais. Mais

personne ne m'a chargé de t'en

parler. Je te le promets.


MAYA

Ah non!

Ah, je reviendrai un jour.

Mais pas avant un bon moment.

Fais-leur bien mes amitiés.

Dis-leur que je suis loin

d'avoir vu tout ce que je

voulais voir et que je

rentrerai pas avant. Ah,

sûrement pas. Ah, quel dommage

que tu sois tellement paresseux

et que tu te sois mis dans la

tête que tu ne sais pas

voler. à nous deux, qu'est-ce

qu'on aurait fait comme belles

balades.

(MAYA entend chanter. Elle va rejoindre la source de la chanson.)


MAYA

Madame Charançon chante

une berceuse au bébé. Bonjour.

Madame Charançon, où est

votre bébé?

MADAME CHARANÇON

Bonjour, petite abeille. Dans

le berceau. Nous aurons un

autre bébé bientôt et mon mari

là-haut est en train de

fabriquer un joli berceau pour

l'enfant à naître. Je vais

t'expliquer comment il fait.


MAYA

Ah oui!

MADAME CHARANÇON

D'abord, il fait une petite

fente dans la feuille de chaque

côté, à gauche et à droite. La

nervure du milieu reste.

Ensuite, il saisit les deux

côtés de la feuille et les

roule vers le milieu.

Ensuite... mais où est-elle?

Où es-tu passé, mon enfant?

(MAYA est près de WILLY.)


MAYA

On va regarder le charançon.

Il fait un berceau.

(Plus tard, MAYA, WILLY et MADAME CHARANÇON volent dans la prairie.)

MADAME CHARANÇON

Nous avons beaucoup

d'enfants. Mon mari fabrique

jusqu'à 50 berceaux par an.

Et ça lui fait plaisir à mon

mari. Lui et moi, nous aimons

beaucoup les enfants.


MAYA

Attention, la toile, là.

(MADAME CHARANÇON vole droit dans une toile d'araignée.)

MADAME CHARANÇON

À l'aide! Au secours!

Au secours, délivrez-moi!

(TECLA l'araignée sort.)


TECLA

J'ai de la chance. Pour une

fois, je suis sûre d'avoir

quelque chose pour le

dîner ce soir.

MADAME CHARANÇON

Oh non, non,

laissez-moi partir.


TECLA

À quoi ça sert de faire

tellement d'histoires? à ton

âge, tu dois bien savoir

comment ça se passe. Y a

que deux possibilités. C'est

bouffer ou être bouffé. Arrête

de te démener comme un diable.

De toute façon, ça sert à rien

d'autre qu'à endommager ma

belle toile. C'est tout.


MAYA

Mais elle a un bébé

à la maison.


TECLA

Et alors? Parce qu'elle a un

bébé à la maison, moi, je dois

crever de faim? T'as quelqu'un

d'autre à m'offrir? Amène-moi

un remplaçant, je libérerai la

mère charançon et elle pourra

tranquillement retourner

chez elle.


MAYA

Un remplaçant?


TECLA

J'ai une idée. Tu pourrais

rester ici jusqu'à ce que la

femme charançon ramène son

mari à sa place. Tu servirais

d'otage en quelque sorte.


MAYA

D'accord. Je veux bien rester

jusqu'au retour de la

charançonne ou de son mari.

Comme ça, elle pourra aller

nourrir son bébé.


TECLA

Oh, c'est trop beau pour

être vrai. T'as compris ce que

tu me proposes?


WILLY

Maya, ne fais pas ça.

Fais pas ça. Maya!

Elle l'a fait l'imprudente, elle

l'a fait... Et maintenant,

l'araignée la tient.

(MAYA libère MADAME CHARANÇON et prend sa place dans la toile.)


TECLA

Soyez de retour quand le

soleil touchera la crête de la

montagne. Sinon, tant pis

pour l'abeille!

MADAME CHARANÇON

Nous serons de retour sans

faute. Tu peux compter sur

nous, Maya.


TECLA

Je tiens pas à ce qu'ils

reviennent. J'aime beaucoup

mieux manger une jeune abeille

à miel qu'un vieux charançon,

c'est meilleur.

(Plus tard, WILLY se pose sur une feuille.)


WILLY

Ah! Tout ça, c'est parce

qu'elle est sortie de la ruche.

Et quand je pense que c'est moi

qui l'ai aidée. Ah!

(WILLY tombe de la feuille.)


WILLY

À l'aide! Je ne peux plus

voler. Je ne peux plus. C'est

sûrement parce que j'ai trop

mangé tout à l'heure. Alors je

suis trop lourd. Au secours!

(FLIP attrape WILLY avec ses pieds.)


FLIP

Qu'est-ce qui t'arrive

encore, petit génie?


WILLY

Oh, ça alors! Bien oui,

c'est bien Flip.


FLIP

Comment t'as fait pour

le deviner?

Mais qu'est-ce qu'il y a?


WILLY

J'avais atterri sur tes pieds

et voilà que tu les retires.

Et sans me prévenir. Ça, ça se

fait pas, ces choses-là.


FLIP

La prochaine fois qu'il

t'arrivera de dégringoler du

ciel, mon cher petit Willy,

jette un petit coup d'oeil

avant d'atterrir n'importe où.

(FLIP s'en va en sautant.)


WILLY

Hé, hé! Attends, Flip!

Hé, attends!


FLIP

Mais qu'est-ce qu'il y a

encore?


WILLY

Flip, Flip, reviens, j'ai

à te parler.


FLIP

Bon, bon, me voici.


WILLY

Descends.

(FLIP atterrit sur une branche au-dessus de WILLY.)


FLIP

Mais qu'est-ce qui te

tracasse? Allez, raconte.


WILLY

Notre amie Maya est

prisonnière de la méchante

araignée Tecla.


FLIP

Hein?! Qu'est-ce que tu dis?

La petite Maya est prisonnière!

Allons-y, plus vite, plus vite,

plus vite, plus vite!


WILLY

Flip, arrête!

Non, pas par là.

(FLIP arrive près de la toile d'araignée.)


FLIP

Maya!


WILLY

Hé, Flip?


MAYA

Au secours, au secours!

Au secours!


FLIP

Attention, Maya, je fonce.


MAYA

Fais pas ça.

Je suis ici en otage, Flip.


FLIP

T'es folle!


WILLY

Oui. Elle est venue là

d'elle-même. À la place

de la femme charançon

que l'araignée a capturée.

(Plus loin, MADAME CHARANÇON cherche son mari.)

MADAME CHARANÇON

Chéri, chéri, où es-tu?

Chéri?

Oh, non, au secours!

(MADAME CHARANÇON se fait attraper par une mante religieuse.)


MANTE RELIGIEUSE

Ah, assez, ne crie donc pas

comme ça. Je crois bien que

j'ai attrapé un coléoptère

ce coup-ci.

MADAME CHARANÇON

Oui, oui, une charançonne

mère de famille nombreuse.


MANTE RELIGIEUSE

Mon estomac me joue des tours

en ce moment. Et manger du

coléoptère ne me dit vraiment

pas grand-chose au fond.

(La mante religieuse laisse partir MADAME CHARANÇON. Plus tard, MAYA est toujours prise dans la toile. WILLY et FLIP sont près de là.)


FLIP

Le soleil est déjà bien bas.

Et si la dame charançon ne

trouve pas son mari à temps,

ça risque de mal tourner pour

ma jolie Maya. L'araignée la

mangera sans aucun remords.


WILLY

Pas nécessairement, Flip. Pas

nécessairement. Le proverbe

dit: Tout est bien qui

finit bien.


FLIP

Te voilà soudain très

optimiste. Y a deux minutes, tu

tremblais comme une feuille

sous la tempête et à

présent, tu es tout faraud.

Tu n'as donc plus peur?


WILLY

Non, je n'ai plus peur, car

je suis sûr que tu sais déjà

comment nous pourrions

la sauver.


FLIP

Nous pourrions?


WILLY

Eh oui, toi, tu trouves la

solution et moi, je surveille

l'exécution.


FLIP

Ah, il manque pas de toupet.

Écoute, Maya, surtout ne t'avise

pas de croire aux promesses que

cette affreuse araignée

t'a faites.


TECLA

Tais-toi, espèce de misérable

sauterelle sans feu ni lieu, de

quoi je me mêle?


MAYA

Mais je fais confiance à la

dame charançon.


TECLA

C'est ça, t'as raison,

fais-lui confiance. Et reste

gentiment dans ma toile.


MAYA

Tant pis si je me trompe.

Je paierai ma bêtise de ma vie.


FLIP

Hein!

Elle est folle. Jamais,

t'entends, je n'accepterai une

chose pareille. Toi, l'ahuri, tu

restes ici et tu veilles sur

elle, hein. Quand le soleil

atteindra la crête de la

montagne, je serai de retour.

C'est clair?


WILLY

Mais qu'est-ce que je dois

faire, moi?

(FLIP s'en va en sautant.)


FLIP

Argh!

Il faut que je la sorte de là.

Je me pardonnerai jamais

qu'elle soit victime

de son courage.

Si je pouvais mettre la main

sur le couple de charançons, à

nous trois, on trouverait bien

un moyen.

Il ne faudrait pas qu'il arrive

quelque chose à ces deux-là,

mon vieux Flip. On serait

tous dans de beaux draps.

Je cherche un couple de

charançons, aidez-moi!

Je cherche un couple de

charançons. Je cherche

un couple de charançons.

Je cherche un couple

de charançons. Je cherche

un couple de...

(Plus tard, FLIP cherche toujours et le soleil est bas dans le ciel.)


FLIP

Oh, le soleil touche la crête.

Oh non, oh non! Oh, j'ai perdu

trop de temps à les chercher.

Faut que je retourne là-bas.

Mais où est-elle donc, cette

toile d'araignée?

Tant pis, j'y vais, je finirai

bien par la trouver. Yep!

Yep!

(Plus loin, WILLY est toujours près de la toile.)


WILLY

Hé, hé, dites, madame

l'araignée, vous voyez rien du

côté du soleil? C'est étonnant.


TECLA

Qu'est-ce que je devrais voir?


WILLY

Chic. Elle a pas très bonne

vue, la vieille. Tant mieux.

(Le couple de charançons arrivent.)

MONSIEUR CHARANÇON

Nous venons te délivrer.

Rassure-toi, mon enfant.


MAYA

Je suis contente.


TECLA

Ça alors, c'est à pas y

croire. Ils reviennent vraiment

tous les deux.

MONSIEUR CHARANÇON

Tu vas tout de suite être

libre. Maya, j'arrive.

MADAME CHARANÇON

Oh, chéri!

(MONSIEUR CHARANÇON saute dans la toile, à côté de MAYA.)

MONSIEUR CHARANÇON

Tu es satisfaite,

méchante femme.


TECLA

Si je suis satisfaite?!

Comment. J'ai même mon déjeuner

de demain.

MONSIEUR CHARANÇON

à présent, tu vas libérer la

petite. Elle s'est évanouie de

peur. Pauvre et courageuse

enfant.


TECLA

Ça va pas dans ta tête,

monsieur Charançon?

Tu t'imagines pas que je vais

libérer mon dîner?

(FLIP arrive.)


WILLY

Flip, Flip, l'araignée refuse

de tenir sa parole.


TECLA

Ah, voilà cet affreux

qui revient.


MAYA

Ah, Flip, te voilà!


FLIP

Elle commence à m'énerver.


WILLY

Hé, c'est qu'elle est solide,

la toile. Tu crois que tu

y arriveras?


FLIP

Tu vas voir ça si j'y arrive.


TECLA

Ah, qu'est-ce qui lui prend?

Il vient droit sur moi! Bah!

Au secours! Au secours!

Je tombe!

(FLIP saute droit sur TECLA et la fait tomber en perçant la toile.)


FLIP

Ça tombe très bien.

Comme le disait notre Willy:

"Tout est bien qui finit bien".

Et pour une fois, c'est vrai.

(MONSIEUR CHARANÇON et MAYA tombe à côté de FLIP. TECLA tombe beaucoup plus loin.)


MAYA

Oh oui.


FLIP

Reprenez vos esprits,

monsieur le charançon.

MADAME CHARANÇON

Mon chéri...


WILLY

Hé, Maya, youhou!

(Plus tard, FLIP et WILLY sont sur un arbre. Plus loin, MAYA est avec le couple de charançons.)


FLIP

Y a pas à dire, ces

charançons méritent un coup

de chapeau. Quand je pense

que sans y être obligés,

ils sont revenus.

Maya!


MAYA

Oui?


FLIP

Qu'est-ce que tu vas faire

maintenant?


WILLY

Reviens à la ruche, Maya.

Le proverbe dit: "Une chaumière

chez soit vaut mieux qu'un

palais chez les autres."

(WILLY pleure.)


FLIP

Allons, allons, cesse

donc de pleurnicher

tout le temps, Willy.


MAYA

Pleure pas, Willy. Même si

je reviens pas, on se reverra

bientôt, je te le promets.


FLIP

Des aventures comme

celles-là peuvent encore

t'arriver. Réfléchis, le

monde est plein de dangers.

Tu t'en vas quand même?


MAYA (Signifiant oui)

Hum-hum.


FLIP

Voilà comment elle est,

notre Maya.


[MAYA:] [S'adressant aux

charançons]

Tous mes voeux. Au revoir.

(MAYA s'envole.)

LES CHARANÇONS

À toi aussi,

tous nos voeux. Et notre

éternelle reconnaissance.


FLIP

Quant à toi, ne t'imagine pas

que tu pourras échapper à ma

surveillance. Et yep!

(FLIP s'en va en sautant.)


WILLY

Hé, Flip, attends! Je vais

avec toi.

(Plus tard, FLIP est seul sur une feuille.)


[FLIP:] [S'adressant

au public de l'émission]

Je vais quand même vous

dévoiler un peu de notre

prochaine aventure. Une de ces

aventures qui vous fera battre

le coeur très vite. Tout

d'abord, Maya organise une

course à laquelle participent

tous les animaux de la forêt,

même les escargots. Et voilà

que soudain, un incendie

éclate, le danger est terrible,

le feu gagne et gagne si vite

que même moi, qui suis comme

vous le savez, rapide à la

détente, ne suis-je pas

un champion du saut, même

moi, j'ai eu les basques

de mon habit roussis.

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par

Coloriage

6 images