Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Maya et le bébé chenille

Maya va s’occuper d’un bébé chenille qu’elle a trouvé, ce bébé n’a plus de maman. Maya, Flip et Willy décident de l’aider à retrouver sa maman…La chenille va se transformer en merveilleux papillon



Année de production: 1975

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

Maya et le bébé chenille

[Fin information à l'écran]

MAYA et WILLY volent dans la prairie. WILLY se pose sur une feuille.


WILLY

Maya! Maya! Pas si vite!


MAYA

Tu viens de te reposer il y a

une minute à peine, et tu es

déjà fatigué. Tu exagères.


WILLY

Ah... je sais, je sais, mais

je suis épuisé.


MAYA

Ça ne s'arrange pas du tout.

Plus ça va, plus tu deviens

paresseux.


WILLY

Ah, ça doit sûrement être

de naissance. Ah...


MAYA

à mon avis, tu devrais aller

voir le médecin des abeilles.


WILLY

J'ai pas besoin de médecin,

j'ai besoin de manger. Mon

repas de ce matin n'était pas

assez copieux.


MAYA

Bon, il fallait le dire. Je

vais t'apporter à manger.

(MAYA vole dans une fleur. Elle essaie de prendre du nectar, mais il est trop liquide.)


MAYA

Ah...

Mais c'est bien trop liquide.

Je vais aller chercher quelque

chose pour le prendre.

(MAYA va chercher une feuille pour prendre le nectar.)


MAYA

Comme ça, c'est mieux!

Hum, c'est fameux.

(Un bébé chenille arrive sur la fleur.)


MAYA

Ah! Ah, bon sang, mais qu'est-ce

que tu m'as fait peur, toi!

Mais qu'est-ce que tu fais là?

Et puis qui es-tu?

Va-t'en, va-t'en!

Ah, tu ris? Je te défends

de te moquer de moi!

(Le bébé chenille pleure.)


MAYA

Bien alors, je voulais pas te

faire de peine. Arrête de

pleurer. Mais qu'est-ce que

je vais faire?

MAYA fait des grimaces au bébé qui pleure et rit en même temps. [MAYA

Ou elle pleure ou elle rit. En

fait, je suis venue chercher

à manger pour Willy.

Au revoir!

(MAYA part pour porter du nectar à WILLY.)


MAYA

Willy, je suis là!

Tiens, mange.


WILLY

Ah. Pas gras, mais mieux

que rien. Hum!

(WILLY engloutit le nectar.)


WILLY

Hum.

Donne-m'en encore, j'ai faim!


MAYA

Ah, mais excuse-moi,

mais j'ai rien d'autre.


WILLY

Tu te figures quand même pas

que ces trois gouttes me

suffisent. Non, mais sans

blague.


MAYA

Ah! Tais-toi!

(Le bébé chenille arrive. Il se remet à pleurer.)


MAYA

Attends, je vais t'aider, sinon

tu vas tomber.

Tu te promènes toujours seule

comme ça? Tu es encore

trop petite.


BÉBÉ

Maman!


MAYA

Où elle est, ta maman?


WILLY

Laisse tomber, va. Tu ferais

mieux d'aller me chercher

encore un peu de miel

ou de pollen.


MAYA

Ton pollen et ton miel, tu

iras te le chercher toi-même.

Cette petite a perdu sa maman.

Il faut bien que je m'en occupe!

Cette petite chenille est

malheureuse. Nous devons

absolument l'aider. Avoue qu'à

toi aussi, elle t'a fait de

la peine.


WILLY

Elle me fait de la peine...

mais ça ne m'empêche pas

d'avoir faim.


MAYA

Tu pourrais quand même faire

un petit effort. Je vais te

conduire jusqu'aux fleurs et

tu te débrouilleras tout seul.

(MAYA mène WILLY sur une fleur et revient voir le bébé qui est sur une feuille au-dessus de MAYA.)


MAYA

Aussi paresseux que lui,

ça n'existe pas.


BÉBÉ

Maman! Maman!


MAYA

Ah, tu ferais mieux de

descendre, c'est dangereux

pour toi.

(Le BÉBÉ tombe. MAYA le rattrape avec une feuille. Le BÉBÉ pleure.)


MAYA

Ah, là, là! Ah.

Pourquoi pleures-tu encore?

Si tu ne fais que pleurer, on

comprendra jamais ce que

tu veux. Retourne donc chez

ta maman.


BÉBÉ

Je sais pas où elle est,

ma mère.


MAYA

Quoi? Mais alors, il va

falloir la chercher.

(WILLY arrive.)


MAYA

Willy, il faut absolument que

nous retrouvions sa mère.


WILLY

Ne pleure pas, tu la

retrouveras, ta maman. Sais-tu

comment tu t'appelles, bébé?

Et sais-tu comment s'appelle

ta maman, dis?

(Le BÉBÉ fait signe que non.)


MAYA

Est-ce que tu peux nous dire

à quoi elle ressemble, hein?


WILLY

Elle sait même pas son nom

ni celui de sa mère.

Tu te rends compte?


MAYA

Mais toi, à son âge, tu ne

savais pas non plus, enfin!


WILLY

Je m'en souviens pas.

Moi, ce que je veux,

c'est rentrer à la ruche.

(WILLY pleure.)


MAYA

Toi aussi, Willy, tu te mets

à pleurer?


WILLY (Pleurant)

Je pleurerai si ça me plaît.

Et je te demanderai pas ton

avis. Je veux rentrer.

T'entends, je veux rentrer!


MAYA (Fâchée)

Très bien, rentre à la ruche,

je chercherai sa mère

toute seule. Et ne t'imagine

surtout pas que je ne pourrai

pas la trouver sans toi.

Mais réfléchis un peu, Willy!

Essaie de te mettre à la place

de la petite chenille. Songe

qu'elle est bien plus jeune

que nous.


WILLY

Ça va, je t'aiderai à la

chercher. T'as une idée de

l'endroit où on pourrait la

trouver? On sait même pas de

quoi elle a l'air, sa maman.


MAYA

Il y a du vrai dans ce que

tu dis.

Ah!

(MAYA aperçoit une chenille au sol. Elle prend le BÉBÉ dans ses bras.)


MAYA

Hé! C'est vrai qu'elle ne vole

pas. J'avais oublié.

(MAYA arrive à côté de la chenille qui sursaute et tombe de sa feuille.)


MAYA

Bonjour, madame chenille.

Écoutez, madame!

Oh, je vous ai fait peur.

Je suis désolée.


CHENILLE

Pourquoi tu cries comme ça,

hum?


MAYA

Excusez-moi, je voulais

seulement vous demander si

c'était pas votre bébé,

madame chenille.


CHENILLE

Ah, quel culot!

M'attribuer cet enfant alors

que je suis une vraie jeune

fille!

(La CHENILLE s'en va.)


WILLY

Je crois que t'as fait

une gaffe.


MAYA

Elle lui ressemble tellement!

Mais alors, comme deux gouttes

d'eau.


WILLY

Je sais pas. Moi, je trouve

que la verte qui est là-haut

lui ressemble davantage.

(WILLY pointe une autre chenille verte.)


MAYA

C'est vrai. C'est sûrement

elle!


WILLY

Alors, c'est bien elle? Tu la

reconnais, n'est-ce pas?


MAYA

Tu vois? Ça s'est bien arrangé

pour toi. Tu l'as retrouvée,

ta maman.


BÉBÉ

Elle est pas comme ça,

maman. Elle est plus jolie.


MAYA ET WILLY

On a pensé,

puisqu'elle était verte.


WILLY

Tu vas pas nous dire que ta

mère est rouge ou violette?


MAYA

Ça serait drôle!

(MAYA et WILLY vont voir la chenille verte.)


MAYA

On vous dérange, peut-être?


WILLY

Ça va, l'appétit?


MAYA

On voudrait vous demander

si vous étiez la maman de

la petite.

(La chenille verte les regarde sans rien dire. MAYA et WILLY retourne près du BÉBÉ.)


MAYA ET WILLY

Mais pourquoi elle ne répond

pas?


WILLY

On peut dire qu'on s'est mis

dans de beaux draps.

On laisse tomber?


MAYA

Si la petite t'entend, tu vas

voir ses larmes. C'est curieux.

J'aurais pourtant juré que

c'était la mère de la petite

chenille.


WILLY

Elles se ressemblent

tellement.

(FLIP arrive et rit.)


FLIP

Il vous reste encore beaucoup

à apprendre. Chez tous ceux qui

appartiennent à la grande

famille des insectes, les

enfants ne ressemblent pas

souvent à leurs parents.

Il n'y a rien qui soit plus

différent d'aspect qu'une

chenille et son enfant. Tenez,

regardez cette larve.

(Une petite larve pleure non loin. Ses parents arrivent. Ils ne lui ressemblent pas du tout.)


PÈRE

Oh! Allons, allons, qu'est-ce

qui se passe?


MÈRE

Oh, il est tombé!


PÈRE

Je t'ai pourtant dit de faire

bien attention à lui, non?

Ah, les femmes!

Toutes pareilles.


MÈRE

Mais mon pauvre chéri, il a

bobo. Voilà, voilà, c'est fini.


MAYA

Comment? C'est le père,

la mère et l'enfant?


FLIP

Puisque je vous le dis!

(Des fourmis passent avec leurs larves sur le dos.)


LES FOURMIS

♪ D'un pas léger nous emmenons

nos enfants à la maison

D'un pas léger nous emmenons

nos enfants à la maison ♪♪


WILLY

Les bébés fourmis sont tout à

fait différents des fourmis

adultes. C'est bien ce que tu

nous as dit, n'est-ce pas,

Flip?


MAYA

Nous, on ressemblait

à nos parents?


WILLY

Je ne le pense pas.

(Le BÉBÉ chenille pleure.)


MAYA

Ne recommence pas à pleurer,

hein. On la cherche, ta maman.

Nous finirons bien par la

trouver, quand même!


FLIP

Si tu ne sais pas, ma petite,

qui sont tes parents, comment

veux-tu que moi, je le sache?


MAYA

Tu n'as pas une idée à quoi

ses parents peuvent bien

ressembler?


FLIP

Ce n'est pas simple. Rien ne

ressemble plus à une chenille

qu'une autre chenille. Je vais

regarder la petite d'un peu

plus près.

Il faut que je réfléchisse

encore. Ce ne serait pas,

des fois... Ah!

(FLIP s'imagine que le BÉBÉ est une mante religieuse. Il panique.)


FLIP

Ah non, c'est pas ça. C'est

pas une mante religieuse.


WILLY

Tais-toi donc,

tu la fais pleurer.


FLIP

T'en fais pas, petite, tu

verras que nous finirons par la

trouver, ta mère.


MAYA

Ça fait déjà un moment que

je lui promets. Mais comment la

trouver quand on ne sait même

pas quelle tête elle peut

avoir?


FLIP

Ça serait plus facile

si on avait un indice.


MAYA

Quel genre d'indice?


FLIP

Ne vous inquiétez pas, mes

enfants, il finira par trouver,

votre ami Flip. La question est

de savoir qui peuvent être les

parents d'une chenille verte.

Est-ce qu'elle est l'enfant d'un

papillon ou d'un coléoptère?

Si je le savais.


WILLY

Écoute, Flip, à l'école, j'ai

appris que les papillons ne

mangent pas la même chose que

les coléoptères. Eh bien ça,

n'est-ce pas, ça pourrait nous

mettre sur la piste.


FLIP

C'est exact, mais je ne vois

pas à quoi ça nous avance, tout

au moins dans le cas qui nous

occupe.

(Plus tard, FLIP, MAYA et WILLY sont couchés sur une feuille.)


FLIP

Ce que tu me dis à

propos de leur nourriture, ce

n'est pas bête, après tout.

Ça me donne une idée.

(Le BÉBÉ chenille mange des feuilles, plus haut.)


WILLY

Elle, en tout cas, pendant ce

temps-là, elle s'en met plein

la lampe.


MAYA

Ça, c'est la meilleure! Toi

qui demanderais qu'à bouffer

du matin au soir...


FLIP

Ha! Ha! Ha! Un bébé chenille

doit manger sans arrêt pour

pouvoir devenir un jour un

papillon ou un coléoptère.

C'est une loi de la nature.


WILLY

Quelle bonne loi.


FLIP

Ah! J'ai trouvé! J'ai trouvé!

Ha! Ha! Ha! Oui!


MAYA

Qu'est-ce que t'as trouvé,

Flip?


FLIP

Un indice! Un indice qui nous

mettra sur le chemin. Je viens

d'avoir une idée tout

simplement lumineuse.


MAYA

Tu sais qui sont ses parents?


FLIP

Pas encore, mais ça ne tardera

pas. Nous devons les chercher

là où pousse la nourriture

préférée de votre bébé

chenille. C'est là que nous

aurons le plus de chances de

trouver ses parents.


MAYA ET WILLY

Ça pourrait marcher.


WILLY

Il y a un vieux proverbe

abeille qui dit: Celui qui

cherche trouvera, mais du

temps il passera et des ennuis

il aura.


FLIP

Ha! Ha! Ha! Possible!

(FLIP s'en va. MAYA et WILLY vont voir le BÉBÉ qui dort.)


MAYA

Laisse-la. Tant qu'elle dort,

elle pleure pas.


WILLY

Je vais y goûter, moi aussi.

On va voir un peu si ces

feuilles sont si bonnes.

Beurk!

(WILLY goûte à la feuille que le BÉBÉ mangeait. MAYA apporte une feuille pour couvrir le BÉBÉ.)


MAYA

Voilà.

(Plus tard, MAYA et WILLY sont couché. Il fait nuit.)


WILLY

J'espère qu'elle a pas aussi

un oncle et une tante qu'il

faut chercher.

Ah, j'ai gros "memeil".


MAYA

On va dormir un peu.


WILLY

C'est pas trop tôt.

Moi, je n'en peux plus.


MAYA

Bonne nuit.


BÉBÉ

Maman!


MAYA

Elle rêve de sa maman.

Tu entends?


WILLY

Hum. Comment veux-tu qu'elle

rêve de sa mère quand elle sait

même pas à quoi elle ressemble?


MAYA

Ah, je dois dire que j'ai pas

pensé à ça.

(Le lendemain, FLIP cherche toujours la famille du BÉBÉ. Il atterrit dans un arbre et met le pied sur une cigale.)


LA CIGALE

Vous pouvez pas faire

attention? Ouh...


FLIP

Je suis tout à fait désolé.


LA CIGALE

Non, mais vous me prenez pour

un passage clouté? Pour un peu,

il m'écrasait, ce type.


FLIP

Excusez-moi, mais je vous

avais pas vu. C'est...


LA CIGALE

Ah, il m'avait pas vu! Mais

c'est formidable. Ça prouve que

je fais des progrès dans l'art

du camouflage. Tant mieux,

tant mieux.

(LA CIGALE se camoufle et disparaît.)


[FLIP:] [S'adressant

au public de l'émission]

Complètement disparu.

Continuons notre recherche dans

l'intérêt des familles. Quelle

famille? On ne sait pas encore.

(Plus tard, MAYA et WILLY s'occupent toujours du BÉBÉ.)


MAYA

Madame coccinelle,

pourriez-vous me dire où on

pourrait trouver un grand

rassemblement de chenilles?


LA COCCINELLE

Ma foi, je n'en sais rien.

(MAYA et WILLY parlent à beaucoup d'insectes. Le temps passe et le BÉBÉ grandit. Beaucoup plus tard, MAYA et WILLY sont assis sur une feuille avec le BÉBÉ.)


WILLY

Ça fait une semaine que nous

cherchons et nous n'avons

encore rencontré personne

de sa famille.


MAYA

C'est décourageant.


WILLY

Et surtout très très fatigant.


BÉBÉ

Il se pourrait, après tout,

que maman--

(FLIP arrive.)


FLIP

-Maya! Maya! Maya!

Je crois que j'ai trouvé

quelque chose!

Alors voilà, n'est-ce pas...

Ah, mais... réveillez-moi. Mais

tu es une ravissante jeune

fille à présent. C'était un

bébé il y a une semaine

encore. Oh! Oh, oh.

Chers amis, nous touchons

au but.


BÉBÉ

Vous avez trouvé ma mère?


FLIP

Pas encore. Mais j'ai

découvert un champ de chou qui

grouille de chenilles vertes te

ressemblant comme deux gouttes

d'eau. Ha! Ha!


MAYA

Oh, Flip, conduis-nous

tout de suite à ce champ.

(Plus tard, FLIP, MAYA, WILLY et le BÉBÉ arrivent au champs. Ils croisent une chenille poilue qui tousse.)


FLIP

Yop! Yop!

Vous vous êtes promenée la nuit.

Vous avez attrapé un rhume?


CHENILLE POILUE

Oh non, monsieur sauterelle,

c'est bien pire que ça, mais

alors là, bien pire. C'est

effrayant. C'est tout

simplement effrayant.


FLIP

Oh, mais qu'est-ce qui est

effrayant? Soyez un peu plus

précise, ma bonne dame.


MAYA

Qu'est-ce qu'elle dit?


FLIP

Qu'il s'est passé quelque

chose d'effrayant dans ce champ

de choux. Je n'en sais pas

plus.


CHENILLE POILUE

Pendant des semaines, nous

avons vécu dans les feuilles de

choux comme au paradis.

Nous étions tranquilles et

qu'est-ce qu'on mangeait bien!

Et puis, les hommes sont venus

et ont pulvérisé de

l'insecticide.


MAYA

Et l'insecticide, c'est

mortel! Vous voulez dire que

tout le monde a péri, c'est ça?


CHENILLE POILUE

La plupart, oui. Je m'en suis

aperçue à temps et j'en suis

sortie, sinon saine

du moins sauve.

(La CHENILLE POILUE s'en va en toussant.)


WILLY

Et nous qui croyions être

au bout de nos peines...

(Plus tard, la nuit est tombée. MAYA, WILLY et le BÉBÉ sont sur une feuille.)


WILLY

Te voilà bien déçue, ma pauvre

petite chenille.


BÉBÉ

Ce qui me désespère surtout,

c'est de vous avoir donné tout

ce mal et causé tant de tracas.


MAYA

Ça n'a pas d'importance.

Dès demain, nous continuerons

nos recherches. Pour l'instant,

il faut dormir un peu.


BÉBÉ

Je vous remercie de tout

cœur.

(Le lendemain, MAYA et WILLY se réveillent seuls.)


WILLY

Bonjour, petite chenille!

Ah! Elle n'est plus là!

Ah!

(WILLY aperçoit un cocon et hurle. FLIP se réveille non loin.)


FLIP

Hé! Qui crie comme ça?


WILLY

Ah! Maya, fais attention!


MAYA

Qu'est-ce qui se passe?


WILLY

Regarde, un lutin!

Regarde, Maya, c'est sûrement ce

lutin qui a mangé notre petite

chenille.


MAYA

La pauvre, elle n'a vraiment

pas eu de chance. Juste au

moment où nous étions sur le

point de retrouver sa mère.


[BÉBÉ:] [Parlant de l'intérieur

du cocon]

Attendez! Attendez-moi,

je reviens tout de suite.


MAYA

C'est sa voix.


WILLY

C'est affreux, Maya, la petite

chenille est dans l'estomac du

lutin et elle parle encore

avec nous.


[BÉBÉ:] [Parlant de l'intérieur

du cocon]

Qu'est-ce que vous racontez

comme bêtises?


FLIP

C'est la petite chenille qui

nous parle, en effet.

Elle ne sera bientôt plus une

petite chenille.


[BÉBÉ:] [Parlant de l'intérieur

du cocon.]

Monsieur Flip a raison.


FLIP

La plupart des insectes,

Willy, sont d'abord des

chenilles qui se transforment en

chrysalides, qui à leur tour se

transforment en papillons

ou en coléoptères.

Elle sera papillon.

(Plus tard, WILLY va chercher MAYA dans son lit.)


WILLY

Réveille-toi, Maya,

réveille-toi vite! Je crois que

ça y est. Regarde là-haut,

Maya! Regarde!

(BÉBÉ éclot de son cocon. Elle est devenue un papillon.)


MAYA

Elle est déjà papillon!

Ça y est, Flip!


FLIP

Oh, oh!

(MAYA, WILLY et BÉBÉ volent dans la prairie. FLIP saute non loin. Il fait tomber une chenille.)


FLIP

Il y a un de ces vents,

aujourd'hui. Mon chapeau

s'envole!

Mes excuses, madame.


CHENILLE

Ah. Ah. Vous ne pouvez pas

faire attention?!


MAYA

Tu ne viens pas avec nous,

Flip?


FLIP

Non, partez sans moi.

Et quand vous verrez une

chenille devenir chrysalide

puis papillon,

ne vous effrayez plus.

(BÉBÉ s'en va.)


MAYA ET WILLY

Elle s'envole!

(Plus tard, MAYA et WILLY sont assis sur une fleur.)


MAYA

Qu'est-ce qu'elle a bien pu

devenir, notre petite chenille?


WILLY

Ce n'était pas une chenille,

c'était un papillon.


MAYA

Ah oui, mais à la fin.

(WILLY et MAYA entendent des pleurs.)


WILLY

Allons voir ça.

(Trois bébés chenilles pleurent pour leur mère.)


WILLY

Ils cherchent leur maman.


MAYA

Ce sont les enfants de notre

chenille.


WILLY

Et ça recommence.

(FLIP arrive.)


FLIP

Hé, vous deux! Leur mère n'est

certainement pas loin d'ici!


MAYA

J'en ai ras le bol de chercher

des mères.

(MAYA et WILLY s'en vont et laissent les bébés pleurer.)

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par

Coloriage

6 images