Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Un drôle de moineau

Maya capture un oisillon et le protège de la lance des fourmis. Cet oisillon croit que Maya est sa maman. Mais arrivera t-elle à élever cet oisillon qui l’appelle maman? Elle le porte sur son dos mais il est deux fois plus gros qu’elle.



Année de production: 1975

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪


Fin chanson thème


[Début information à l'écran]

Un drôle de moineau

[Fin information à l'écran]


La tempête fait rage dans la prairie. Le couvercle de l'abri d'une araignée se soulève.


L'ARAIGNÉE

Ah! Quelle tempête! Le couvercle

de mon abri se soulève

tout seul!

Ah!

Ah! Ah!...


L'ARAIGNÉE s'envole avec le vent. Le vent détruit les feuilles et fait tomber un nid et les oisillons qui s'y trouvent. Le lendemain MAYA est assise sur un champignon et regarde les dégâts.


MAYA

Ah... L'orage a abîmé toutes

les fleurs. Qu'est-ce que je

vais manger? Je saurai

maintenant qu'il faut faire une

réserve de miel pour les jours

où il fait mauvais. En cette

saison, c'est souvent ce qui

arrive. Il n'y a pas la

moindre chance de trouver une

goutte de miel aujourd'hui,

et j'ai faim.


FOURMI 1 passe par là.


FOURMI 1

Monsieur l'officier! Monsieur

l'officier! Monsieur

l'officier! Monsieur l'officier!

Gauche, 2, 3, 4. Gauche, 2, 3,

4. Gauche. Monsieur l'officier!

Monsieur l'officier!

Où êtes-vous?!


MAYA

Mais pourquoi tu hurles

comme ça?


FOURMI 1

Ah! Mais c'est notre amie

Maya. Excuse-moi, je t'avais

pas vue.


MAYA

Tu as l'air d'être dans tous

tes états. Qu'est-ce qui

t'arrive?


FOURMI 1

Ah bien... Comment je suis?

Tu te rends compte?

Ah, mon Dieu, je peux pas,

c'est top secret!


MAYA

Ah oui?


FOURMI 1

Service! Service! C'est pour

ça que je peux rien te dire,

cette fois. Mais par contre, je

dois prévenir mon officier.


FOURMI 1 trouve L'OFFICIER et le bataillon.


FOURMI 1

Monsieur l'officier! Monsieur

l'officier! Monsieur

l'officier! J'ai fait une très

importante découverte!


L'OFFICIER

Quoi? Tu es sûr de ça?


FOURMI 1

Absolument sûr et certain.


L'OFFICIER

Avez-vous entendu?!


FOURMIS

à vos ordres! Non!


L'OFFICIER

Aucune importance!

En avant, marche!


Les fourmis se mettent en marche.


FOURMIS

♪ D'un pas léger nous avançons

vers la gloire et les combats

Car l'ennemi nous guette partout

qu'il soit homme ou bien toutou

Nous sommes fourmis

c'est notre nom

nous sommes honnêtes

et travaillantes

Gauche 2, 3, 4

Gauche 2, 3, 4... ♪♪


Les fourmis marchent et passent devant MAYA.


MAYA

Puisqu'on ne veut rien

me dire, je vais les suivre.


Plus tard, les fourmis trouvent un oisillon dans le creux d'un arbre.


FOURMI 1

Alors, qu'en dites-vous,

monsieur l'officier?


L'OFFICIER

Hum. Bon, très bon.

Un oisillon.

Ça serait évidemment très

intéressant. Nous aurions de

quoi manger pendant au moins

six mois.


FOURMI 1

Et de la chair fraîche, en

plus; il n'a que quelques

jours, ce petit.


L'OFFICIER

Mais il est peut-être déjà

dangereux. Tu sais que les

oiseaux nous mangent

volontiers.


FOURMI 1

Vous me permettez une

suggestion? L'oiseau dort;

si nous l'attaquons avec

des forces suffisantes,

nous l'aurons.

Est-ce que vous imaginez

un peu la gloire que vous

apporterait un pareil exploit

sans précédent chez les

fourmis?


L'OFFICIER

Ça, je dois le reconnaître,

c'est tentant, extrêmement

tentant.


FOURMI 1

À vos ordres!

Alors, on attaque?


L'OFFICIER

À l'assaut de l'oisillon!

Soldats, à l'attaque!


Les fourmis s'approchent d'HAROLD l'oisillon qui se réveille. Les fourmis battent en retraite. MAYA entre dans le creux de l'arbre et s'approche d'HAROLD.


MAYA

Ça alors! Un oisillon!

Mais tu es grand, toi. Ça va?


HAROLD

Maman, maman. Maman.

Ah!


MAYA

Maman?


HAROLD

Maman! Maman! Maman!

Petite maman!


HAROLD prend MAYA dans ses bras.


MAYA

Il m'aime, ce petit!

Il m'appelle maman!


L'OFFICIER

Eh bien, mes lascars, vous

avez vu l'abeille Maya? Elle a

capturé l'oisillon à elle

toute seule.


FOURMI 1

Ce n'est pas juste! L'oiseau

nous appartient quand même!

C'est moi qui l'ai découvert

et pas Maya!


L'OFFICIER

Oui, bien sûr, cet oiseau

nous appartient à nous, les

fourmis! Et Maya n'a pas le

droit de nous le prendre!


FOURMI 1

Eh bien, je vais aller la

trouver, je lui réclamerai

l'oisillon.


FOURMIS

T'as raison,

c'est ça, vas-y!


L'OFFICIER

C'est moi qui vais le faire!

Et tout de suite même. Si Maya

n'en a pas peur, pas de raison

que j'en aie peur, moi.

Attendez-moi ici.


L'OFFICIER s'approche d'HAROLD et MAYA. HAROLD a peur.


MAYA

Lâchez votre lance,

monsieur l'officier, vous faites

peur au petit oisillon.

Sois tranquille, ils peuvent

rien te faire, je suis là, moi,

et je te laisserai pas toucher.


HAROLD

Maman, maman, maman, maman.


L'OFFICIER s'éloigne.


MAYA

Il se croit tout permis parce

qu'il a une lance, mais il

oublie que j'ai un dard.

Partez, monsieur l'officier!

Vous voyez bien qu'il a peur

de vous!


L'OFFICIER

Puis-je vous poser une

question, mademoiselle Maya?

L'oisillon qui est là,

qu'est-ce que vous allez

en faire?


MAYA

Question parfaitement idiote!

Je vais tout simplement

l'élever.


L'OFFICIER

L'élever?!


FOURMI 1

L'élever?!


MAYA

Il croit que je suis sa maman.

Je ferai ce qu'une maman doit

faire pour son enfant.


L'OFFICIER

Je crois que la petite Maya

déraille. En tout cas, nous

n'allons pas nous mêler de

cette affaire. Compris?

D'ailleurs, nous n'avons pas le

temps d'élever un oiseau, nous!


MAYA

Eh bien, dans ce cas,

tout va bien.


L'OFFICIER

Il a fallu que cette petite

chipie d'abeille fasse échouer

notre projet. C'est vraiment

dommage.


FOURMI 1

Ce n'est pas la première fois

qu'elle nous fait des ennuis,

faudrait s'en occuper, colonel!


L'OFFICIER

Moi qui imaginais déjà notre

retour triomphal.


FOURMI 1

À votre place, je n'aurais

pas capitulé aussi facilement

devant elle. De toute façon,

elle n'arrivera jamais à élever

cet oisillon. Il nous suffira

d'attendre patiemment.


L'OFFICIER

Hé! Pas bête ce que tu dis là.


FOURMI 1

Je pense bien que

c'est pas bête!


L'OFFICIER

Pour le moment, faisons

semblant de fermer les yeux,

mais soyons vigilants.


FOURMI 1 regarde en l'air. Les autres fourmis s'éloignent.


FOURMI 1

Hé! Attendez! Attendez!


Les fourmis s'en vont.


HAROLD

Maman! Maman! Maman!

Faim! Faim! Faim!


MAYA

Hum...

Bouh!


MAYA fait une grimace à HAROLD pour le distraire.


HAROLD

Faim! Faim! Faim!

Faim! Faim! Faim!


MAYA

Monte sur mon dos.

Ah! Ah... Ah...


MAYA traine HAROLD sur son dos dans le creux de l'arbre.


HAROLD

Maman! Maman!


MAYA

J'y arriverai jamais.


HAROLD

Maman! Faim! Faim!


MAYA

Oh... Oh...


MAYA (Chantant)

♪ Fais dodo Colas

mon petit frère

Fais dodo t'auras du bon miel

maman est en haut

qui tire les rideaux

Papa est en bas

qui fait du bon miel

Fais dodo Colas mon petit ♪♪


MAYA

Ah, ça y est! Je sais comment

je vais l'appeler! Harold. Je

trouve que Harold, c'est un

très joli prénom et qu'il lui

ira parfaitement bien.


MAYA (Chantant)

♪ Fais dodo Harold

mon petit frère

Fais dodo ♪♪


HAROLD s'endort.


MAYA

Ah, il s'est endormi.

Oh hisse!

Qu'est-ce qu'il est lourd. Oh...


MAYA dépose HAROLD par terre.


MAYA

Bien, il faudrait que je lui

trouve une couverture

maintenant. Parce qu'il va

avoir froid.

Bouge pas, Harold, je vais

essayer de trouver quelque chose

pour te protéger.


MAYA va chercher une feuille et la met sur HAROLD.


MAYA

J'ai pas réussi à trouver de

couverture, mais cette feuille

d'érable devrait faire notre

affaire.


MAYA part chercher d'autres feuilles. WILLY arrive.


WILLY

Maya! Maya, où es-tu passée?

Maya!


MAYA

Je suis là. Viens ici, Willy.


WILLY

Je te cherche partout depuis

un bon moment. Enfin, où t'étais

passée? Et puis qu'est-ce que

tu fabriques là?


MAYA

Eh bien, je fais un berceau.


WILLY

Tu fais un berceau?


MAYA

Oui. Et aide-moi plutôt

à ramasser des feuilles.


WILLY

Hum.

Je veux bien t'aider. Mais je

me demande ce que ça cache.


MAYA

Ce que ça cache?

Ça cache Harold.


MAYA retourne vers l'arbre.


WILLY

Harold? Maya m'a trouvé un

remplaçant. Elle n'aime plus

son copain Willy.


WILLY arrive à l'arbre et dépose une feuille sur HAROLD qui en est maintenant couvert.


WILLY

Qui c'est, cet Harold, Maya?


MAYA

Chut! Pas si fort, tu vas

le réveiller.


WILLY

Harold par ci, Harold par là,

y en a plus que pour cet Harold!


MAYA

Tu comprends rien! Je suis

mère maintenant. Et Harold

est mon enfant.


WILLY

Et paf! C'est de mieux en

mieux. Alors ça! Et où est-il,

cet enfant? Hein? Tu vas pas me

dire que c'est cette chose sous

les feuilles?


WILLY voit HAROLD.


WILLY

Hein? Hein.

Ou bien je suis fou ou je rêve.

Hein... hein. C'est un oiseau,

son cher Harold. Tout ce qu'il

y a de plus oiseau.


MAYA

Bien sûr. Tu trouves pas

qu'il est mignon?


WILLY

Écoute-moi. Ce n'est pas la

première fois que tu te conduis

d'une façon complètement

dingue, seulement cette

fois-ci, ça dépasse tout ce

que je pouvais imaginer.


MAYA

Ah, c'est pas tout.

Je vais l'élever.


WILLY

Ah? Ah non, là, vraiment, tu

dépasses les bornes. T'oublies

simplement que les oiseaux

nous bouffent! Qu'est-ce que tu

crois qui se passera quand il

aura faim? Eh bien, il nous

mangera, et toi la première.


MAYA

Tiens, j'avais pas du tout

pensé à ça. Il faudra bien le

nourrir pour que ça ne lui

vienne même pas à l'esprit.

Attends-moi, je reviens. Je vais

vite lui préparer des boulettes

de pollen.


MAYA s'en va.


WILLY

Ah, mon Dieu, mon Dieu,

pourvu qu'il ne se réveille pas

avant son retour. Mon Dieu...


HAROLD

Maman, maman, maman,,,

Maman, maman, maman--


WILLY

Je suis pas ta maman! Je suis

même pas un parent à toi!

Je suis pas comestible!


HAROLD

Maman, maman, maman...


Plus tard, MAYA est avec HAROLD dans le creux de l'arbre et le nourrit de pollen.


MAYA

Quel trouillard, ce Willy.

Il faut pas lui en vouloir,

Harold.

Oui, c'est bien. Ouvre ton bec.

Bien. Je vais t'en chercher

d'autre, comme ça, tu

deviendras grand et fort.


WILLY regarde caché derrière une feuille non loin.


WILLY

Maintenant, il va ouvrir son

bec en grand, et hop! plus de

Maya.


Plus tard, MAYA et WILLY sont sur une fleur.


WILLY

Maya, je t'en prie,

arrête toutes ces bêtises.

Tu connais le proverbe, oui?

Tant va l'abeille à l'oiseau

qu'à la fin, il la mange!


MAYA

Tu ne peux pas imaginer à quel

point il est gourmand, ce

mignon petit chou. Et ne crois

pas qu'il mange le même pollen

tous les jours. Ah, il faut à

chaque repas lui changer son

menu à ce petit coeur.


WILLY

Parce qu'en plus,

il est difficile?

Maya, je voudrais

que tu m'écoutes!


Plus tard, les fourmis arrivent au creux de l'arbre.


FOURMIS

D'un pas léger nous avançons

vers la gloire et les combats!

Car l'ennemi

nous guette partout!


L'OFFICIER

Halte!

Nous voulons l'oiseau!


FOURMIS

Qu'est-ce qui

se passe?


L'OFFICIER

Hum! Rends l'oiseau

immédiatement!


FOURMIS

Immédiatement!


L'OFFICIER

Ah...

Je vois avec plaisir que

l'oiseau est mort!


FOURMI 1

J'avais raison, c'est bien ce

que je vous avais dit, monsieur

le colonel.


L'OFFICIER

Hum-hum. Pour une fois, tu

avais raison. On va pouvoir

l'emmener à la fourmilière

et je serai décoré.

Entrez dans le creux de l'arbre

et sortez-le! En avant

pour la maison!


FOURMIS

Gauche 2, 3, 4!

Gauche 2, 3, 4.


Les fourmis entrent dans le creux de l'arbre et en ressortent aussitôt. HAROLD sort du creux et suit les fourmis. Il a beaucoup grandi.


HAROLD

Faim! Faim! Faim!


HAROLD attrape L'OFFICIER dans son bec.


FOURMI 1

L'oiseau mange l'officier!

Au secours!


MAYA arrive.


MAYA

Harold!


FOURMI 1

Ah!! L'officier!


MAYA

Harold, ne le mange pas!

C'est pas gentil.


FOURMI 1

Ne le laissez pas manger

notre officier!


MAYA

Lâche immédiatement

monsieur l'officier des fourmis,

sinon je vais me fâcher!


FOURMI 1

Maya, Maya,

sauvez monsieur l'officier!


MAYA

Tu as compris?

Est-ce que tu as compris

ce que maman t'a dit?


FOURMI 1

Ah!! Oh...


MAYA

C'est un garçon obéissant,

mon Harold. Regarde, je

t'apporte de bonnes boulettes de

pollen de campanules bleues.

Crois-moi, c'est bien meilleur

à manger que l'officier des

fourmis.


HAROLD lâche L'OFFICIER.


L'OFFICIER

Oh oui, oh oui...

Ah! Je suis sauvé! Sauvé! Sauvé!


MAYA

Mes chères fourmis, voilà,

n'est-ce pas, je vous présente

mes excuses pour les

espiègleries de mon enfant.


L'OFFICIER

Vous appelez ça des

espiègleries, alors que c'est

tout juste s'il ne m'a pas

dévoré tout cru? Quant à toi,

tu as prétendu qu'il ne

grandirait pas et tu as vu le

monstre que c'est devenu?


FOURMI 1

Je suis désolé, je me suis

trompé, monsieur l'officier!


L'OFFICIER

Comment j'ai pu faire

confiance à un pareil abruti?

À un pareil demeuré! à cet

idiot à cause de qui j'aurais

pu être mangé par cet oiseau

de malheur!


Plus tard, WILLY vole dans la prairie.


WILLY

Il y a un vieux proverbe

abeille qui dit: Une abeille qui

élève un oiseau, elle est celui

qui va creuser son tombeau.

C'est un proverbe qui est très

sage. Hum?


WILLY trouve FLIP qui dort dans un arbre.


WILLY

Hé, réveille-toi,

mon vieux Flip!


FLIP

Ah! Il est arrivé

quelque chose ou quoi?!


WILLY

C'est encore pire!


FLIP

Ah, c'est toi, Willy.

Qu'est-ce qu'il y a, la forêt

est en feu?


WILLY

C'est encore pire! C'est la

cervelle de la pauvre Maya qui

éclate! Elle a toujours été un

peu zinzin, maintenant ça

devient grave.


FLIP

Ah, ça m'intéresse pas.


FLIP se cache les yeux avec son chapeau et se recouche.


WILLY

Tu vas tout de même pas

te recoucher et dormir

tranquillement pendant que Maya

élève un oiseau?


FLIP

Un oiseau? Il peut donc pas

s'élever tout seul?


WILLY

Elle lui a même donné un nom,

à cette sale bête; c'est

Harold qu'il s'appelle.


FLIP

Harold? Tiens.


WILLY

Tu vas quand même pas la

laisser continuer cette folie?

Un jour, Harold ouvrira grand

son bec et adieu Maya.


FLIP

C'est possible.


WILLY

Hein? Non, mais dis donc,

t'as pas l'air de me prendre

très au sérieux. Ma parole,

il continue tranquillement

à ronfler.


Plus tard, MAYA essaie d'apprendre à HAROLD à voler.


MAYA

Très bien. Très bien, mon

petit. Encore une fois, Harold,

allez, allez, une fois. Plus

haut, plus haut. Battre

toujours des ailes. Tu vois?

Ça va déjà mieux.

Et maintenant, on va voler.


HAROLD saute de la souche et tombe sur le derrière.


HAROLD

Ouche!


MAYA

Mon pauvre petit,

tu t'es fait mal?


HAROLD

Bobo, Harold, bobo, Harold!


MAYA

Mon ami Willy, qui connaît

un tas de proverbes, dirait:

On n'a rien sans peine.

Allez, viens, on remonte sur la

piste d'envol. Courage.


HAROLD

Oui. Oh... Oh...


MAYA aide HAROLD à remonter sur la souche.


MAYA

Allez, encore un petit effort!

Ça va très bien se passer!

Oh hisse!

Si tu n'apprends pas plus

rapidement que ça à voler,

tu vas me faire maigrir.

Il faut que tu battes des ailes

plus vite, enfin!

Regarde, comme maman!


HAROLD saute et vole.


HAROLD

Continue, continue, sinon tu vas

retomber et tu vas te faire

mal. Te faire mal à ton petit

cucul. Oh!


HAROLD tombe sur le ventre.


MAYA

Il y a du progrès. Cette fois,

tu es tombé sur le ventre et

pas sur les fesses.


Plus tard, WILLY et FLIP sont encore dans l'arbre.


WILLY

Une petite question: est-ce

que je vais rester longtemps là

à te regarder ronfler

comme une souche?


Plus loin, MAYA et HAROLD volent ensemble.


MAYA

Ah, c'est bien! Voilà!


WILLY

C'est vraiment la fin de tout,

cette fois! Réveille-toi, Flip,

réveille-toi! C'est Maya, avec

son horrible enfant oiseau,

qui arrive!


FLIP

Ah non, moi, je veux continuer

à dormir!


WILLY

Après tout, ça te regarde!

Oh... Moi, je m'en vais parce

que je veux pas voir une

sauterelle se faire dévorer

par un oiseau.


WILLY s'en va.


FLIP

Comme tu veux. Salut.


HAROLD arrive dans l'arbre près de FLIP et le pousse avec son bec.


FLIP

Oui, Willy, ça va, laisse-moi

donc dormir! Enfin, arrête!

Tu sais que je suis

chatouilleux. Tu commences

à m'embêter. Ah...


HAROLD attrape le bras de FLIP puis le laisse partir. FLIP s'en va à toute vitesse.


FLIP

Ah!! Oh! Un oiseau! Un oiseau!

Willly avait raison! Au secours!

Un oiseau! Oiseau!


Plus tard, MAYA lance du pollen dans le bec d'HAROLD.


MAYA

Ouvre ton bec. Allez, allez.

Ouvre ton bec.


Plus tard, MAYA vole avec HAROLD qui vole plus vite qu'elle.


MAYA

Attends, Harold!

Attends un peu ta maman!

Je peux pas te suivre,

ne va pas si vite!


MAYA s'accroche à la queue de HAROLD. Tous les insectes de la prairie se cachent en les voyant passer. Plus tard, FLIP est caché près du creux d'arbre où MAYA et HAROLD dorment.


FLIP

Ah, mais non, ça devient

délirant. Si seulement je

savais comment lui faire

comprendre, à cette pauvre

inconsciente.


HAROLD se réveille et sort. Il aperçoit plusieurs oiseaux de son espèce et va les rejoindre. FLIP le voit sortir et imagine le pire.


FLIP

Maya! Maya, où es-tu?

Ça y est, fallait que ça arrive.

Ce doit être affreux, mais faut

que je voie quand même.

Hein?

Ah... Harold...


FLIP entre dans le creux et voit MAYA qui dort.


FLIP

Je me suis fait du mauvais sang

et elle ronfle.


FLIP ressort et voit HAROLD qui s'envole avec les autres oiseaux de son espèce.


FLIP

C'est ça! Au revoir! Va-t'en!

Et au plaisir de ne jamais

te revoir, Harold!

Bye-bye!


Plus tard, FLIP est dans la prairie.


[FLIP:] [S'adressant au public

de l'émission]

Nos histoires sont toujours

drôles. Passionnantes aussi.

En somme, de quoi rire et

frémir à la fois, parfois

s'attendrir et quelquefois

pleurer. Mais le prochain

épisode, alors, ça va être

de la pure folie. Maya va tout

simplement devenir géante!

Comment? Pourquoi? Ha! Vous

ne vous imaginez tout de même

pas que je vais vous le raconter

maintenant?!


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par

Coloriage

6 images