Image univers Maya l'abeille Image univers Maya l'abeille

Maya l'abeille

Maya est une petite abeille pas comme les autres. Son non-conformisme et sa soif d'aventures l'ont poussé à quitter la ruche pour vivre dans la prairie, en toute liberté. Le monde est vraiment trop vaste et fascinant pour qu'elle reste confinée à la vie réglementée de la ruche.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Ferdinand fait une cure d'amaigrissement

Ferdinand est triste, personne ne veut jouer avec lui, il est trop fort et a des gestes trop brutaux. Il décide de jeûner mais il devient su faible…Il n’a plus de force pour jouer.



Année de production: 1975

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪


Fin chanson thème


[Début information à l'écran]

Ferdinand fait une cure d'amaigrissement

[Fin information à l'écran]


MAYA et WILLY s'amusent à surfer sur des feuilles mortent qui sont portées par le vent.


WILLY

Ça, c'est ce que j'appelle

une prouesse formidable.


MAYA

La feuille volante!


WILLY

On est sur un bateau

qui est porté par le vent.


COLÉOPTÈRE 1 et COLÉOPTÈRE 2 arrivent et se posent sur la feuille de WILLY.


LES COLÉOPTÈRES

C'est une excellente idée que

vous avez, les abeilles, et

nous allons en profiter.


Les coléoptères déséquilibrent la feuille de WILLY qui s'écrase par terre.


WILLY

Oh! Ah, ça, c'est ce qu'on

appelle un atterrissage en

catastrophe, hum? Oh...


COLÉOPTÈRE 3 arrive. Il a une fleur sur la tête qui l'empêche de voir.


COLÉOPTÈRE 3

Où est-ce que vous êtes

passés, tous les deux?


COLÉOPTÈRE 1

Tu n'as qu'à venir chercher!


COLÉOPTÈRE 2

Filons, il nous rattrapera.


WILLY

Ils jouent à cache-cache

ou à colin-maillard?


COLÉOPTÈRE 1 et COLÉOPTÈRE 2 s'éloignent en chantant.


LES COLÉOPTÈRES

(Chantant)

Cherche-nous cherche-nous

mais tu nous trouveras pas ♪

♪ Nous sommes bien cachés ♪

♪ à toi de chercher ♪


COLÉOPTÈRE 3 s'approche de WILLY.


WILLY

Tu y es pas du tout. Ils

sont pas par là, je t'assure.


COLÉOPTÈRE 3 touche WILLY.


WILLY

Oh, tu cherches pas du bon

côté. Moi, je suis Willy,

l'abeille.


COLÉOPTÈRE 3 retire la fleur de sa tête.


COLÉOPTÈRE 3

Ah, tu joues pas avec nous?


WILLY

Je t'ai déjà dit que j'étais

pas dans le coup. N'insiste pas!


MAYA se pose non loin.


MAYA

Ah, ça a l'air

très amusant, ce jeu. Est-ce

que vous voulez bien que

je joue avec vous?


WILLY

Ah, si tu joues avec les

coléoptères, moi aussi, je joue.


Trois escargots les regardent.


ESCARGOT 1

Nous aussi, on voudrait jouer.


Les trois coléoptères se posent près de MAYA, WILLY et des escargots.


COLÉOPTÈRE 3

Si vous voulez. Plus on est de

fous, plus on rit. Hi, hi, hi!

Seulement, les escargots

peuvent pas voler.


ESCARGOT 2

C'est pas grave.

Vous inquiétez pas.


MAYA

On s'y prend comment pour

tirer au sort avec vous?

Comment on fait quand

on n'a pas de doigts?


Les escargots sortent leurs antennes de leurs coquilles.


LES ESCARGOTS

Aucun problème, vous

allez voir. 1...

2...

3...

4 doigts!

1, 2, 3, 4 doigts!


Les insectes tirent au sort.


EN CHOEUR

1, 2, 3... C'est Maya.


COLÉOPTÈRE 3

Et voilà, ha, ha, ha! Et tac!


COLÉOPTÈRE 3 place la fleur sur la tête de MAYA.


LES ESCARGOTS

Cachons-nous! Cachons-nous!

Il ne faut pas que

l'abeille nous trouve.


Les insectes vont se cacher. MAYA suit ESCARGOT 1.


MAYA

Ne vous faites pas d'illusion.

Je vous trouverai. Allez.


ESCARGOT 1 se cache dans sa coquille roule sur le côté.


ESCARGOT 1

ha, ha! Maya! Je suis là!


MAYA est en centre d'un cercle formé par les trois escargots qui sortent de leur coquille à tour de rôle pour appeler MAYA.


ESCARGOT 2

Ah, à côté, il

y a de la place.


MAYA

Ah, tu es là!


ESCARGOT 1

Je suis pas ici, je suis là.


MAYA

Où?


ESCARGOT 2

Ici!


MAYA

Ah...


Plus haut, les coléoptères et WILLY attirent MAYA.


LES COLÉOPTÈRES ET WILLY (Chantant)

♪ Cherche-moi cherche-le ♪

♪ La cachette c'est pour nous ♪

♪ Pour toi rien du tout ♪

♪ Et si tu ne rattrapes aucun ♪

♪ Ça durera jusqu'à demain ♪

♪ Et c'est tant pis pour toi ♪

♪ La la la ♪


WILLY (Chantant)

♪ Quand on aura compté

jusqu'à trois c'est toi

qui t'y mettras ♪

♪ Et collée tu resteras tant

qu'aucun tu ne trouveras ♪

♪ Et voilà ♪


Plus loin, FERDINAND le bostryche se pose sur une branche d'arbre.


FERDINAND

Je commence à être fatigué.

Faut que je me repose. Ah.

Aah...


Sous FERDINAND, LA CIGALE se débat.


LA CIGALE

Ah! Vous m'écrasez!

Levez-vous, espèce de gros lard!


FERDINAND

Ah?


LA CIGALE se tortille et se libère de FERDINAND puis s'en va.


LA CIGALE

Ouille... Ah... ah... Ce sont

pas des manières, ça! Vous vous

installez sur moi comme si

j'étais une souche. Avant de

s'installer sur un morceau de

bois, on regarde d'abord si c'en

est un! Il y a plus d'éducation

de nos jours. Ah...


Un peu plus loin, L'ARAIGNÉE tisse sa toile. FERDINAND s'approche.


FERDINAND

Il y a longtemps que je

voulais voir comment ça se tisse

une toile d'araignée. Ça doit

être très intéressant. Ah-ha!

Ah, voilà, on noue

les fils entre eux.


FERDINAND touche la toile.


L'ARAIGNÉE

Touchez pas à ça, espèce

de malappris! Et c'est qu'il est

capable de déchirer ma belle

toile, ce gros patapouf!


FERDINAND

Quelle râleuse... Tiens.

Un bout qui dépasse.


FERDINAND tire sur un fil qui dépasse de la toile. La toile se détruit et les fils s'emmêlent.


L'ARAIGNÉE

Ah, enfin, c'est incroyable!

Je vous ai dit de ne pas toucher

À ma toile! C'est pas vrai, des

gens pareils! Une si belle toile

que j'ai mis tant de temps à

tisser! Maintenant, elle est

complètement abîmée.

Quel malheur!


FERDINAND

Oh...


L'ARAIGNÉE

Je vous avais pourtant demandé

de la laisser tranquille, cette

toile. Regardez maintenant

dans quel état elle est! Ah...


FERDINAND

Vous en faites donc pas

pour ça. Je vous ferai une autre

toile. C'est un jeu

d'enfant pour moi.


L'ARAIGNÉE

Non, non, non. Ça

suffit comme ça.


FERDINAND

Ça sera un plaisir. C'est bien

de ma faute si cette

toile a été déchirée.


FERDINAND tente de démêler les fils, mais ne fait que les emmêler encore plus.


L'ARAIGNÉE

Qu'est-ce que vous

faites, espèce d'idiot!


FERDINAND

Je démêle.


L'ARAIGNÉE

Ah, non, non. Cette fois, c'en

est trop. Non seulement il

est maladroit, mais il

est complètement stupide!


FERDINAND entend WILLY un peu plus loin.


WILLY

Je suis là,

je suis là, attrape-moi!


FERDINAND

On dirait qu'il y en a

qui jouent à cache-cache.


L'ARAIGNÉE

Quel lourdaud, quel

maladroit, ce type!


FERDINAND s'éloigne de L'ARAIGNÉE pour jouer avec MAYA et WILLY.


WILLY

Coucou, hi, hi, hi!

Tu ne m'auras pas, tu

m'auras pas! Hi, hi!


MAYA

Où tu es passé?


WILLY

Je suis là! Je suis là!

Youhou! Je suis là!


MAYA essaie d'attraper FERDINAND. Elle a toujours la fleur sur la tête.


FERDINAND

Je vois que vous jouez à

colin-maillard. Je joue avec

vous. Attrape-moi! Attrape-moi!

Attrape-moi! Attrape-moi!

Je suis là! Attrape-moi,

attrape-moi! Ha, ha, ha!

Allons, allons, par ici, viens

vite. Avance, avance! Encore,

encore. Attrape-moi, je suis là,

tout près de toi. Mais qu'est-ce

que tu attends? Je suis là,

je suis ici! Attrape-moi! Où

est-elle passée? Ah, la voilà.

Alors, quoi? Tu m'attrapes pas?

Tu peux pas y arriver,

c'est pour ça.


MAYA

Attendez, vous allez voir.


FERDINAND

Tu crois?


MAYA

J'en suis sûre, puisque

je vous tiens. Ça vous

épate, n'est-ce pas?


MAYA attrape la patte de FERDINAND.


FERDINAND

J'aurais jamais cru que tu

m'attraperais, tu vois? Mais ça

ne fait rien. Il faut

savoir parfois perdre.


Les coléoptères arrivent.


LES COLÉOPTÈRES

D'où est-ce qu'il

sort, celui-là?


MAYA retire la fleur de sur sa tête.


MAYA

Mais ce n'est pas... Ah,

mais qui êtes-vous?


FERDINAND

Hum?

Je m'appelle Ferdinand.


FERDINAND s'éloigne.


FERDINAND (Triste)

Alors, amusez-vous

bien, les amis.


MAYA suit FERDINAND.


MAYA

Attendez, Monsieur Ferdinand.

Je connais tous les bostryches

de la région. Vous venez d'où?


FERDINAND

J'habite dans la forêt.


MAYA

Pourquoi êtes-vous triste?


FERDINAND

Ah... Pouh...

Je n'ai pas la chance d'avoir

autant d'amis que toi.


FERDINAND se pose dans un arbre. MAYA se pose près de lui.


MAYA

Je suppose que vous aussi,

vous devez avoir beaucoup

d'amis dans la forêt, non?


FERDINAND

Ah, tu sais, moi... Snif...


MAYA

Pourquoi vous vous sauvez

quand je vous parle?


FERDINAND

N'insiste pas.


MAYA

Mais qu'est-ce que vous avez?


FERDINAND

J'ai que je suis beaucoup trop

fort. J'ai des gestes trop

brutaux, alors personne ne

veut jouer avec moi.


Plus loin, WILLY et les coléoptères appellent MAYA.


WILLY

Viens, Maya!

Qu'est-ce que tu fiches?

On veut jouer!


LES COLÉOPTÈRES

On veut jouer!

On veut jouer! On veut jouer!


MAYA

Vous entendez?

Ils vous réclament. Ils veulent

qu'on vienne jouer avec eux.


FERDINAND

Moi?


MAYA

Oui, naturellement. Ils

veulent que vous veniez. Oui,

viens! Plus on est,

plus c'est drôle.


FERDINAND

Ahem, je ne suis pas sûr

qu'ils veuillent

tellement de moi.


MAYA

Monsieur Ferdinand, venez!


FERDINAND

Bien! Ahem. Et avec joie!


MAYA

Bravo!


Plus tard, FERDINAND compte pendant que les autres insectes vont se cacher.


FERDINAND

Alors, je peux y

aller, maintenant?


EN CHOEUR

Non, non. Attendez

un peu. Continuez de compter.


FERDINAND

21, 22, 23, 24,

25, 26... J'y vais!


LES ESCARGOTS

Pas encore, pas encore.

Attendez un peu. On n'est pas

pareilles, il nous

faut du temps, à nous.


FERDINAND

Est-ce que je peux

y aller, maintenant?


WILLY va se cacher dans une fleur.


WILLY

Oui, vous pouvez y

aller! On est tous prêts!


MAYA

Oui!


FERDINAND part chercher les autres.


FERDINAND

Bon, allons-y.

Où êtes-vous? Où êtes-vous? Où

êtes-vous? Youhou! Hi, hi, hi!


Tout le monde appelle FERDINAND depuis leurs cachettes.


LES COLÉOPTÈRES

Coucou!

Coucou!


FERDINAND

Où ils sont?


LES COLÉOPTÈRES

Coucou!


LES ESCARGOTS

On est là. Youhou.


COLÉOPTÈRE 1

Hi, hi! Il me voit pas.


FERDINAND

Ah! J'entends

quelqu'un bouger.


COLÉOPTÈRE 3

C'est moi!


FERDINAND continue de chercher et trouve les escargots cachés derrière un tronc d'arbre.


FERDINAND

Ah, les escargots,

je vous tiens!


ESCARGOT 1

C'est pas drôle de jouer

avec vous. Vous allez trop vite.


FERDINAND

Que voulez-vous. Je suis un

rapide, moi. Maintenant, au

tour des autres. Ha, ha, ha!


FERDINAND aperçoit l'ombre d'un coléoptère sur une feuille au-dessus de lui. Il s'envole et fait surprend LA COCCINELLE en faisant sauter la fleur.


FERDINAND

Ahem... Toi, tu te

cachais bien!


LA COCCINELLE

Aah!!! Mais je ne joue pas

avec vous, moi. Celles qui

jouent avec vous sont des

coccinelles à six points. Moi,

j'en ai sept. Tenez, regardez.


LA COCCINELLE montre son dos à FERDINAND. Il repart chercher les autres. Il aperçoit un tas de feuilles qui bouge.


FERDINAND

Ah? Là aussi, ça bouge.

C'est sûrement un des trois

coléoptères qui est là.

Attendez... Ha, ha!


FERDINAND pousse les feuilles et se met à tirer sur ver de terre.


FERDINAND

Oh oh. Oh, hisse! Un ver

de terre? Il joue sûrement

pas avec nous.


FERDINAND laisse le ver de terre et commence à chercher sous les roches. Il prend les roches et les lance plus loin. À la fourmilière, plusieurs roches tombent près des fourmis.


FOURMIS

à pas légers nous avançons

Vers la gloire et les combats.


COMMANDANT

Attention! Attention! Danger!

Jetez vos choses!

Mettez-vous à l'abri!


Plus tard, une famille de perce-oreilles est cachée sous un tronc d'arbre. Le tronc d'arbre se met à trembler.


LES PERCE-OREILLES

Au secours! Mais qu'est-ce

qui nous arrive? Il y a un

tremblement de terre! Au

secours! Au secours! Au secours!


FERDINAND soulève le tronc d'arbre et les perce-oreilles s'enfuient.


FERDINAND

T'aurais pas vu, par hasard,

trois coccinelles

et deux abeilles?


FERDINAND repose le tronc d'arbre. WILLY l'appelle depuis sa cachette dans une fleur de muguet.


WILLY

Cherche-nous!

Cherche-nous!


FERDINAND

Ah, ils sont là-bas. Ah... Ça

ne va pas être long, hi, hi, hi!


FERDINAND entre sa tête dans une des fleurs de la branche de muguet. MOUCHE 1 en sort.


MOUCHE 1

Aah! Ne vous gênez

pas, jeune homme.


FERDINAND

Excusez-moi.


FERDINAND se met à secouer la branche de muguet. Plusieurs mouches sortent des fleurs.


MOUCHE 1

Quel malotru, cet individu!


MOUCHE 2

On n'est même pas

tranquille chez soi!


MOUCHE 3

Un individu mal élevé, je

dirais même, pas élevé du tout!


Toutes les mouches se mettent à parler en même temps.


FERDINAND

Mais je ne m'occupe pas de

vous, moi! Je cherche trois

coccinelles et deux

petites abeilles.

Ma foi, je secoue les

fleurs, c'est pas bien grave.


Plusieurs insectes arrivent et se mettent à parler en même temps.


MAX

Cet individu a tiré sur moi

comme si j'étais du chewing-gum!


MOUCHE 1

Et moi, ce malappris a fait

irruption dans ma chambre

avec un sans-gêne incroyable!


LES MOUCHES

C'est un véritable sauvage!


COMMANDANT

Et pour de peu,

il nous écrasait tous

sous un rocher! Argh!


LE PERCE-OREILLE

J'ai jamais vu ça, moi.


LA CIGALE

Quand je pense qu'il

s'est assis sur moi.

Il a un toupet sans pareil!


Les insectes s'en vont.


COLÉOPTÈRE 1

Eh bien, je crois que

nous ferions mieux de

nous en aller d'ici, moi.


COLÉOPTÈRE 2

Oui, t'as raison.


Les coléoptères s'en vont.


ESCARGOT 1

Allons, allons, on s'en va.


ESCARGOT 2

Au revoir.


Les escargots s'en vont.


MAYA

Attendez, attendez. Vous

n'allez quand même pas tous

partir. On s'amusait si bien.


FERDINAND

Laisse-les. Qu'ils

s'en aillent.


MAYA

Mais enfin, pourquoi?

Pourquoi, comme

ça, ils s'en vont?


FERDINAND

Bof, je t'ai dit, c'est

toujours la même chose.

Maintenant, j'en ai l'habitude.


MAYA

Tu sais, je crois que tu

les indisposes tous parce

que tu mets trop d'énergie

dans tout ce que tu fais.


WILLY

Il faut quand même faire

attention où tu mets les pieds.

Tu fonces comme un bolide.


FERDINAND

Tu as tout à fait raison,

Willy. J'ai trop de force,

c'est ça mon malheur.


WILLY

Tu vois, Ferdinand, moi, je

sais ce que tu devrais faire

pour plus avoir tous ces ennuis

avec ceux qui t'entourent.

C'est même tout ce qu'il y a de

plus simple. Tu te mets à la

diète, tu ne manges plus.

Quand on ne mange plus, on

s'affaiblit. Et quand on

s'affaiblit, on n'a plus de

force. Et quand on n'a plus de

force, on est plus faible. Et on

a forcément des gestes beaucoup

moins brutaux. Tu comprends? Il

faut toujours garder en mémoire

les vieux proverbes abeille, et

il y en a un qui se rapporte

À ton corps. Voilà ce qu'il dit,

ce vieux proverbe: "Abeille

faible rapporte peu de

miel." Hi, hi, hi!


MAYA

Ça suffit, Willy. Arrête de

débiter toutes ces sottises.


FERDINAND

Ah... Willy a raison.


FERDINAND

Et aujourd'hui, je diminue mes

rations. Je me mets au régime,

et à partir de dimanche, je ne

mangerai plus rien. Vous

verrez à quelle vitesse

je m'affaiblirai. Ce sera

merveilleux quand mes genoux

fléchiront de faiblesse, parce

que les autres accepteront

de jouer avec moi.


Plus tard, FERDINAND vole dans la prairie. MAYA et WILLY sortent d'une fleur et le voient passer.


MAYA

Ah, bonjour! Déjà

debout à cette heure-ci?

Quel courage, cher Ferdinand!


WILLY

Ça marche, le régime?


FERDINAND

Ça fait quatre jours

que je suis à la diète.


MAYA

C'est bien de faire

attention, mais faut

quand même pas exagérer.


WILLY

Tu dois êtes complètement

lessivé, hein?


FERDINAND

Non, non, non, pas du tout!

Je suis encore capable de lancer

une pomme de pin à 10 cm. Il

me reste trop de

force, beaucoup trop.


MAYA

Eh bien, dans ce cas, mon cher

Ferdinand, il faut continuer

votre cure d'amaigrissement.


FERDINAND

Faites-moi confiance, je ne

prends que quelques

gouttes de rosée le matin.


FERDINAND se pose et soulève un morceau de bois au-dessus de sa tête.


FERDINAND

Oh hisse! Je fais des progrès,

je m'aperçois que je commence à

me fatiguer beaucoup plus vite.

J'aurai atteint mon but quand

je ne serai plus capable de

soulever un aussi

petit morceau de bois.


FERDINAND s'éloigne.


MAYA

Hé, Monsieur Ferdinand,

ne partez pas comme ça!


WILLY

On aimerait bien bavarder

un peu avec toi,

discuter des nouvelles!


Plus tard, FERDINAND est couché par terre. Il est tout maigre et pâle.


FERDINAND

Pouh...

Je me sens faible.

Je me sens faible.


FERDINAND se lève et essaie de soulever un morceau de bois. Il n'est pas capable.


FERDINAND

Han... Han...

Han... Han... Ah.

Ah, je suis content, content.

J'ai un résultat. Au moins, je

n'aurai pas jeûné pour rien.

Ah... ah...


Plus tard, MAYA et WILLY sont avec les coléoptères, LE MILLE-PATTES et LE CLOPORTE. FLIP arrive en portant FERDINAND sur son dos.


LE MILLE-PATTES

Les amis, regardez

un peu qui vient par ici.


MAYA

Ah, c'est Flip et Ferdinand!

Dis-moi, pourquoi tu portes

Ferdinand sur ton dos?


FLIP

Oh, l'explication n'est

pas compliquée. Sa cure

d'amaigrissement l'a tellement

affaibli qu'il ne peut même

plus marcher. Il dit qu'il faut

le porter. Mais il a beau ne

pas avoir mangé depuis deux

semaines, il est drôlement

lourd. Hein, l'ami? Je voudrais

bien me reposer un petit peu.


FLIP dépose FERDINAND par terre.


FERDINAND

Ah, doucement.

Me bouscule pas.


MAYA

Vous êtes devenu

tellement faible.


FERDINAND

Merveilleusement faible

et tellement svelte. Mais

regardez-moi un peu

cette silhouette.


MAYA

Et maintenant, vous

êtes trop maigre.


WILLY

Oui, on a même du mal

À te reconnaître, hi, hi!


FERDINAND

Dans tous les cas, j'ai

obtenu ce que je voulais. J'ai

tellement perdu de force que

j'ai du mal à tenir sur mes

jambes. Alors, vous voulez

bien jouer avec moi?


MAYA

Mais oui, oui, oui.


Plus tard, LE PERCE-OREILLE est près d'un pissenlit.


LE PERCE-OREILLE

Et allons-y franchement!


MAYA fait rouler LE CLOPORTE, qui s'est roulé en boule, jusqu'au pissenlit et le pollen du pissenlit s'envole.


LE PERCE-OREILLE

Ah, bravo!


EN CHOEUR

Bravo,

formidable, épatant!


MAYA

C'est votre tour, Ferdinand.

Vous allez y aller

franchement, hein?


FERDINAND

Ah, oui, c'est à moi.

Bien sûr. Je vous en prie,

mademoiselle, auriez-vous

l'obligeance d'approcher afin

que je puisse vous lancer?


LE CLOPORTE

Oui, mais faites attention.

Avec votre force herculéenne,

on ne sait jamais. Parfait,

je suis prête.


FERDINAND

Ah. N'ayez crainte,

mademoiselle, je ne suis plus

comme autrefois. Hop!

Ah, oh, hé...


FERDINAND fait rouler LE CLOPORTE qui ne se rend même pas au pissenlit.


ESCARGOT 1

Il est pas arrivé au but.


MOUCHE 1

Il aurait fallu qu'il la

lance un peu plus fort.


FERDINAND

Eh bien, ça vous étonnera

peut-être, mais j'ai lancé

la petite chenille de

toutes mes forces.


WILLY

T'es content? Te voilà faible.


FERDINAND

Attends! Arrêtez!


MAYA et WILLY tirent sur les bras de FERDINAND alors que les autres insectes applaudissent et acclament FERDINAND.


MAYA

Ha, ha, ha! Incroyable,

vous n'avez vraiment

plus de force!


MAYA

Vous vous rendez compte? Tout le

monde veut jouer avec vous.


LES INSECTES

Oui, bien sûr, tout de suite.

Commençons. Perdons

pas de temps!


FLIP

C'est quand même

extraordinaire ce qui se passe

ici. D'habitude, les gens sont

populaires pour leur force,

et non leur faiblesse. Hop!


Plus tard, MAYA, WILLY FERDINAND et les autres insectes jouent ensemble.


EN CHOEUR

1, 2, 3.

1, 2, 3.

1, 2, 3.

1, 2, 3.

1, 2, 3.

1, 2, 3.


PUCK arrive.


PUCK

Arrêtez un peu de crier.

J'ai quelque chose d'important

À vous dire. Là où j'habite,

un coléoptère s'est coincé

dans un arbre. Il faudrait

qu'on l'aide à se libérer.


MAYA

Bien sûr. On y va tous.


LE PERCE-OREILLE

Oui, allez, on y va.


Tout le monde arrive près de l'arbre où AMANDA est prise entre un arbre et son écorce.


AMANDA

Au secours! Aidez-moi! Je

souffre! Je peux pas respirer.

Au secours! Venez à

mon aide! J'en peux plus.


PUCK

Elle est là!


MAYA

Ah, ça a l'air grave.


AMANDA

Vite, aidez-moi!


MAYA

Mais comment on pourrait bien

la sortir de là?

Faut qu'on s'y mette tous.


Tout le monde essaie d'arracher l'écorce de l'arbre sans succès.


EN CHOEUR

Oh hisse! Oh hisse!


MAYA

Ah, nous ne sommes pas assez

forts. On n'y arrivera jamais.

Vous ne pouvez rien faire?


FERDINAND

Si tu m'avais demandé ça il y

a dix jours, ça n'aurait

pas posé de problème.


MAYA

Ah, mon Dieu... Est-ce que

vous vous rendez compte à

présent que ce que vous avez

fait était complètement idiot?

On a toujours besoin de

quelqu'un d'aussi fort que

vous l'étiez avant!


FERDINAND

J'aurais fait tout ça pour

rien? Alors, d'après toi,

c'était pas la peine de maigrir?


MAYA

Si vous ne l'aviez pas

fait, vous pourriez la sauver.


FERDINAND

Très bien, très bien. Attendez

ici, je reviens tout de suite.


FERDINAND va dans un arbre où des termites mangent.


FERDINAND

Pardon, mesdames.

Ah, ah! Ha, ha!


FERDINAND se précipite dans la sève et commence à manger avec appétit en éclaboussant les termites.


FERDINAND

Quelque chose vous dérange?


LES TERMITES

Non, non, rien du tout!


FERDINAND revient vers l'arbre où AMANDA est prise. Il commence à arracher l'écorce du haut de l'arbre.


MAYA ET WILLY

Il est formidable!


MAYA

Ah vas-y Ferdinand.


FERDINAND lance les morceaux d'écorce un peu partout.


MAYA

Ah, c'est formidable,

Ferdinand. Continuez, continuez!


Un morceau d'écorce perce la toile de L'ARAIGNÉE.


L'ARAIGNÉE

C'est scandaleux! Espèce

de malotru, tu vas voir


FERDINAND continue d'arracher les morceaux d'écorce qui atterrissent près des insectes de la prairie qui s'enfuient.


LES INSECTES

Au secours, au secours!

Oh, tu es fou!

Il est revenu? Au secours!


FERDINAND arrive finalement à AMANDA et arrache le dernier morceau d'écorce qui la retenait.


MAYA

Il y est arrivé!

Il l'a libérée!


WILLY

Tu étais extraordinaire,

Ferdinand. Personne d'autre

n'aurait pu le faire! Youhou!


MAYA s'approche d'AMANDA.


MAYA

Ah, vous êtes pas

blessée, au moins?


AMANDA

J'ai failli être écrasée

là-dedans, mais je n'ai

rien, franchement.


WILLY

Vous avez de la chance que

Ferdinand, qui est tellement

fort, ait été avec nous, hein?


AMANDA

Ça, on peut dire que j'ai

eu de la chance. Je ne sais

comment vous remercier tous.


PUCK

Mais ne restez pas là-dedans,

chère amie. Sortez donc.


MAYA, WILLY et PUCK essaient d'aider AMANDA à sortir de l'arbre.


FERDINAND

Bougez pas, je

viens tout de suite!


FERDINAND s'avance rapidement et pousse MAYA, WILLY et PUCK en bas de l'arbre et propulse AMANDA vers l'arrière.


FERDINAND

Ah, quel maladroit je suis.

C'est horrible, horrible. Je

vous dois des excuses, chère

madame. Je vous ai bousculée.

Que voulez-vous, j'ai trop de

force. Je suis sincèrement

désolé. C'est une véritable

malédiction qui pèse sur moi.

Vraiment. Mais qu'est-ce

que je peux y faire?


AMANDA

Je ne comprends pas du tout

pourquoi vous vous excusez,

cher monsieur. Mais moi, je

suis ravie d'avoir fait

la connaissance de

quelqu'un d'aussi fort.


FERDINAND

Vous parlez sérieusement?


AMANDA

C'est grâce à votre force

que je suis encore vivante.


FERDINAND

Bien sûr. Bien sûr, si c'est

ainsi que vous voyez les

choses. Je m'appelle Ferdinand.


AMANDA

Ah! C'est un nom qui vous

va très bien, Ferdinand.

Moi, je m'appelle Amanda.

Puis-je vous inviter à prendre

un verre de nectar dans ma

modeste demeure? à moins, bien

sûr, que ça ne vous déplaise.


FERDINAND

Oh, non, chère amie. Au

contraire, au contraire. C'est

avec un grand plaisir que

j'accepte. Ha, ha, ha!


AMANDA s'envole.


MAYA

Toutes mes félicitations,

Ferdinand. Peut-être qu'on va

bientôt fêter vos fiançailles.


FERDINAND

On va voir, on va voir.


AMANDA se retourne et appelle FERDINAND.


AMANDA

Où êtes-vous, cher ami? Venez

donc, je vous en prie,

je vous attends.


FERDINAND

Dans ce cas, mes

braves amis, au revoir.


FERDINAND s'envole à la suite d'AMANDA.


MAYA

Au revoir, Ferdinand. Bonne

chance à vous et à Madame

Coléoptère. Et ne

maigrissez plus, hein?


Plus loin, FLIP est dans la prairie.


[FLIP:] [S'adressant au public

de l'émission]

Eh bien, imaginez-vous que

la prochaine fois, c'est moi,

Flip, qui sera le héros de

l'histoire. Moi, ou plutôt mon

double, mon frère jumeau. Car si

d'habitude on est plutôt heureux

d'avoir de la famille, moi, je

n'ai pas beaucoup de chance

avec la mienne. En dépit des

apparences, je suis quelqu'un

de plutôt sérieux. Mais il n'en

est pas de même de mon frère.

C'est un personnage peu

recommandable. Et il n'a pas

fini de vous en faire voir, ha,

ha, ha! De "nous" en faire voir.


Générique de fermeture



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par

Coloriage

6 images