Image univers Miam! Image univers Miam!

Miam!

En vedette : Grand Maman Louise et Xavier, son petit trésor, pour ne pas dire son petit crapeau... d'apprenti cuisinier! Ensemble, ils vivent une passion pour la cuisine. La petite cousine de Xavier, Naomi, se joindra parfois à cette aventure culinaire. Pour essayer les recettes de l'émission et faire des découvertes culinaires amusantes, veuillez visiter le site tfo.org/miam.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La Bannique

La Bannique



Année de production: 2011

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Miam! est une émission mettant en vedette XAVIER et sa MAMIE, qui concoctent différentes recettes à chaque épisode. À l'intérieur de sa cage, VICTOR, le hamster domestique de Xavier, ajoute occasionnellement son grain de sel en commentant les recettes.


Générique d'ouverture


Titre :
Miam!


Dans la cuisine, XAVIER arrive auprès de MAMIE qui mâche de l'écorce.


XAVIER

Hé grand-maman! Qu'est-ce que

tu fais, tu manges de l'arbre?


MAMIE

Regarde, regarde! Je viens

de recevoir un cadeau

extraordinaire. Ça s'appelle

du mordillage. Et c'est fait

par une autochtone qui s'appelle

Téleshe Bégin, de Mashteuiatsh,

au Lac-St-Jean, et regarde

ce qu'elle fait! Puis j'essayais

de voir comment, j'essayais

de comprendre. Je vois

qu'elle a plié, elle a plié

l'écorce de bouleau, et là

avec les dents, c'est juste

comme ça avec les dents,

elle fait des motifs.


On montre la réalisation de Téleshe Bégin.


MAMIE

Écoute,

j'essaie autant comme autant

puis je n'y arrive pas.

Veux-tu essayer?


XAVIER

OK.


MAMIE

OK, fais attention.

Voir est-ce que ta dent marque

dedans. Peut-être que je n'ai

pas la bonne technique. Ah bien

oui, toi, ta dent a réussi

à marquer. Écoute, il va

me falloir beaucoup de pratique

pour arriver à faire le dixième

de ça. Hé, qu'est-ce que

tu dirais si on se cuisinait

une recette autochtone?


XAVIER

Oui.


MAMIE

Ah, oui.


XAVIER

Il y a plusieurs nations

autochtones.

Il y a les Iroquois,

les Algonquiens, les Hurons,

il y a les Montagnais

et plusieurs autres.

Grand-maman, qu'est-ce que

tu vas nous cuisiner?


MAMIE

J'ai envie de t'initier

à la cuisine autochtone.

Qu'est-ce que tu dirais

si je te faisais de la bannique?


XAVIER

C'est quoi de la bannique?


MAMIE

Bien, c'est du pain.

Mais c'est un pain autochtone.

Au début là, bon, on appelle ça

un pain, mais c'était plus

comme une galette.

Parce qu'évidemment,

il n'y avait pas de levure

au début. Puis il n'y avait pas

de petite poudre magique

pour faire gonfler la pâte.

Alors c'était plutôt plat.

Puis comme il n'y avait pas

de four pour le faire cuire,

ils faisaient cuire ça dans

les braises, ou alors,

ils entouraient la pâte autour

d'une branche, puis ils

faisaient cuire ça

sur le bord du feu, comme ça.

Mais tu sais que maintenant,

il y a autant de variétés de

banniques que il y a de variétés

de... de pâtés chinois!


Transition animée


XAVIER est devant le comptoir où sont placés les différents ingrédients nécessaires à faire de la bannique. [XAVIER

Kwei kwei. Pour faire

cette recette, ça vous prend:

de la farine de blé,

de la farine tout usage, du sel,

de la poudre à pâte, du sucre,

des canneberges, du beurre

et de l'eau.


MAMIE

Pour préparer notre bannique,

on a d'abord préchauffé le four

à 400 degrés Fahrenheit,

on a utilisé une plaque

à biscuits sur laquelle on a mis

du papier parchemin. Ça nous

prend 1 tasse de farine

de blé entier.


XAVIER

1 tasse...


MAMIE

Non, non, non. Regarde

la quantité, ça prend 2 tasses

de farine tout usage,

2 c. à soupe de poudre à pâte,

1 c. à thé de sel,

1/4 t. de sucre,

1/4 t. de canneberges,

1/2 t. de beurre

qu'on a fait ramollir...


XAVIER

Et 1/2 t. d'eau.


MAMIE

À peu près 1/2 t. d'eau.


XAVIER

À peu près.


MAMIE

On va mélanger, tout d'abord,

nos ingrédients secs. Attention.

Et la poudre à pâte, et le sel.

Un, deux, trois!

Et le sucre. Je vais mêler

tout ça, doucement. Voilà venu

le temps de mettre le beurre.

Comme il est déjà bien ramolli,

je ne fais que le couper

comme ça.

Tu le coupes comme ça,

puis tu le mets. Et là, on va

sortir la cuillère,

on va se rajouter...


XAVIER

L'eau?


MAMIE

Petit à petit,

on rajoute l'eau.


XAVIER

OK.


MAMIE

Parfait, tu vois,

ça s'agglutine. Ici. Merci

beaucoup. Jusqu'à faire

une petite boule, assez sèche,

ici. Merci Monsieur.

Bien écoute, je vais voir

si ça fait une petite boule,

tout ça. Tu m'entends que j'ai

les mains propres. Et tu vois,

ça commence. On fait ça, tu vois

ça fait une pâte. Oui,

là, la boule se tient.


XAVIER

Grand-maman?


MAMIE

Oui?


XAVIER

Tu n'oublies pas

tes canneberges?


MAMIE

Ah! Mes canneberges!

Heureusement que tu es là,

heureusement! On va y aller,

on va les rajouter. On va voir.

Ne bouge pas, je vais renverser

ça. Je vais en rajouter,

comme ça. Et comme ça. Pour

qu'il y en ait un peu partout.


VICTOR LE HAMSTER

Vas-y mamie!


MAMIE

Et on prend la canneberge

et toute la canneberge

est incluse maintenant.

On met délicatement, comme ça.

Tu m'ouvres la porte,

je mets au four.


XAVIER

Tu m'ouvres la porte.


MAMIE

Je t'ouvre la porte. Tu fais

attention, c'est vraiment chaud

400 degrés.


VICTOR LE HAMSTER

Attention là, c'est chaud.

C'est chaud, là.


MAMIE

Un, deux, trois, attention

à la chaleur. Oui!

Merci beaucoup.


Dans le segment qui suit, on présente une autre forme d'art autochtone.


Comment on appelle

cette belle sculpture?


XAVIER

D'après moi,

c'est un inunkshuk.


MAMIE

I-nuk-shuk.


XAVIER

Inukshuk.


MAMIE

Inukshuk. Alors je te propose,

avec de la bannique, de se faire

chacun un inukshuk à l'image

de cette belle sculpture.


XAVIER

OK.

Pendant ce temps-là, moi,

je vais te parler de ce à quoi

ça servait les inukshuks,

anciennement. Il y a très

longtemps, je dirais que

les inukshuks servaient

pour la chasse. Alors

ils construisaient des inukshuks

et puis ils se cachaient

derrière alors que les autres

membres de la tribu

ils rabattaient le gibier près

de l'inukshuk. Là, ils sortaient

de l'inukshuk, et puis

ils tuaient leurs bêtes

pour la saison. Ils tuaient

leurs bêtes pour se nourrir,

tu comprends? Mais maintenant,

les inukshuks ont des formes

humaines. Ah! Tu es bien bon!

Mon inukshuk est un petit peu...


XAVIER

Youhou! Terminé! Terminé.


MAMIE

Ah!


XAVIER

Attends, essaie.


MAMIE

J'essaie.


XAVIER

Oh! Quel est le plus droit?


MAMIE

Bon, d'accord. Peut-être

que... Oh!

(Faisant tomber son inukshuk)

Mon inukshuk. Ah...

Hé, tu sais quoi?

Les autochtones cachaient

de la nourriture juste au pied,

devant les inukshuks,

pour aider les voyageurs.

C'est extraordinaire.


XAVIER

Oui.


On est de retour dans la cuisine où XAVIER et MAMIE sont prêts à manger leur bannique.


MAMIE

Est-ce que tu sais que

la bannique, ça trouve

son origine dans un pain

qui était fait par des Écossais

et des Anglais? Puis ce pain-là,

ils l'appelaient le

bannok.

Et puis, ils ont aimé ce pain-là

qui s'appelait

bannok,et

ils l'ont adapté à leur culture.

Et c'est devenu de la bannique.

Alors, tu vois encore une fois,

on voit l'influence des autres

cultures sur la nôtre.

Tout le temps.


XAVIER

Bon, on goûte?


MAMIE

On goûte! Mets-en qu'on goûte.

Alors je l'ai fait refroidir

un petit peu. Tiens.

Je te donne...

Non! Je te donne celle-ci,

attention au couteau.


XAVIER

Mmmm...Mmmm...

(S'adressant au public de l'émission)

Ça goûte le pain,

tout simplement ou le gâteau.

C'est comme vous voulez.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Documentaire

Résultats filtrés par