Image univers Motel Monstre Image univers Motel Monstre

Motel Monstre

Dans le village de Bouillon, une étrange équipe gère un vieux motel bâti à côté d'une source thermale aux propriétés mystérieuses. L'équipe est composée de monstres répugnants, d'un vieillard lunatique et de Magalie, 15 ans, une ado souvent maladroite, mais toujours débrouillarde. Ils remuent ciel et terre pour garder la source et le motel ouverts, puisque la survie de l'espèce des monstres en dépend! La cohabitation n'est pas toujours facile. Magalie et les monstres s'adaptent à la vie en ga...

Site officielpour Motel Monstre
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Panne de mourant

Alors que Magalie doit dessiner un portrait qu’il remettra à l’école le lendemain, une panne de courant plonge le Motel Monstre dans le noir. Avec l’aide de Léo, elle cherche des sources de lumière pour terminer son devoir. De son côté, Étienne est certain que ses amis lui préparent une fête-surprise pour son anniversaire. Il est loin de se douter qu’Hector prépare plutôt une incantation pour repousser un malheur qui plane sur la source.



Année de production: 2011

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ÉTIENNE arrive dans le musée. La porte se referme d'elle-même.


ÉTIENNE

AHHHHH!


ÉTIENNE tombe par terre, puis se relève.


ÉTIENNE

C'est... c'est...

c'est juste le vent...


Un homme enroulé dans des bandelettes avance vers ÉTIENNE en grognant.


ÉTIENNE

AHHHH!

Non, non, non!

(Tournant la tête et voyant un masque africain)

AHHHHH!


HECTOR

Étienne, c'est moi, Hector!

Je pense que j'aurais besoin

d'un petit coup de main,

je suis un peu coincé...


ÉTIENNE regarde HECTOR sans comprendre.


Générique d'ouverture


Titre :
Panne de mourant


HECTOR, toujours en momie, est avec CHARLES.


HECTOR

Je comprends pas, j'ai suivi

les instructions à la lettre.

Je me suis enroulé en rouleau!


CHARLES

Enroulé rouleau?

Pourquoi?


HECTOR

Je sais pas trop...

mais avec les prophéties, faut

pas trop se poser de questions.

Mais là, je me sens

comme prisonnier...

Puis ça me pique!

Peux-tu vérifier

dans le manuscrit...

je suis sûr qu'il y a

quelque chose qui cloche.

(Essayant de taper dans ses mains)

Ben voyons.

(Pointant le plafond à CHARLES)

Manuscrit!


CHARLES

Oh oui.


CHARLES tape dans ses mains.


CHARLES

(Se protégeant la tête)

Oh non!


Le plateau du manuscrit descend juste au-dessus de la tête de CHARLES.


CHARLES

Ha! Ha! Ha!


Finalement, le plateau redescend et frappe la tête de CHARLES.


CHARLES

Oh...

(Prenant le manuscrit)

Où?


HECTOR

Cherche dans les

prophéties de malheur.


CHARLES

Encore problème source ?

Ah non ! Produits beauté réglé!


HECTOR

Ah non, cette fois

c'est beaucoup plus grave.

Il y a une

prophétie millénaire,

une vieille légende qui

annonce un grand dérangement

pour la Source.


CHARLES

Ah!

Malheur Source! Trouvé!



HECTOR

Lis-moi les instructions

pour contrer le mauvais sort.


CHARLES

« Dérouler rouleau parchemin. »


HECTOR

Dérouler?


CHARLES

Dérouler, pas enrouler!

Ha ha ha !


HECTOR

C'est ça qui marche pas.


CHARLES

Ha! Ha! Ha!


HECTOR

Aide-moi donc à

me sortir de là...


CHARLES tire sur une bandelette, ce qui fait tourner HECTOR à plusieurs reprises sur lui-même jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bandelettes.


HECTOR

Ouf, j'ai un petit peu

mal au cœur moi là.


CHARLES

Charles t'aider.


HECTOR

C'est beau, je vais m'en sortir.

Mais j'aurais besoin que

t'occupes les autres pour pas

qu'ils viennent me déranger ici.


CHARLES

OK! M'en occupe!


VOIX DE LÉO

Qui veut venir jouer

au hockey avec moi?


CHARLES

Oh-oh...


HECTOR

Tiens!

Une belle occasion

d'occuper Léo!


CHARLES

Non. Non, non, non.

Quand Charles hockey,

fini jamais bien!


Puis, dans le lobby, CHARLES est dans les buts et LÉO a la rondelle devant lui.


LÉO

Et voilà le numéro

4 qui s'avance,

il fait une feinte, il lance!

Et... COMPTE!

Ha ha!


CHARLES

Hockey difficile.


LÉO

C'est parce que tu

te donnes pas assez.

T'as juste à faire le papillon,

ma rondelle passera pas.


CHARLES

Papillons?

Attends un peu.

(Lisant dans un livre)

Chapitre papillons.

Papillons battre ailes!

Ah OK! Compris!


LÉO

Le numéro 4 est vraiment

en feu ce soir, Robert.

Le voilà qui s'empare de la

rondelle, s'avance, et...

(Voyant CHARLES battre des bras comme des ailes)

Qu'est-ce que tu fais?

Charles, qu'est-ce que tu fais?


CHARLES

Charles papillon!


LÉO

Avec les jambes, le papillon!


CHARLES

Papillon jambe?

(Battant des pieds)

Difficile!



LÉO

Bon, tant pis...

Le numéro 4

s'empare de la rondelle,

il déjoue le défenseur...


CHARLES

Papillon ou pas papillon?!


LÉO

...et il lance!

Et compte!


CHARLES

Ah!


CHARLES se prend la tête dans ses mains.


LÉO

Pas...

Es-tu correct, Charles?


MAGALIE entre dans le motel.


MAGALIE

Il vente tellement fort!


CHARLES

Orage?


MAGALIE

Ça s'en vient!

(Voyant la tête de CHARLES)

Qu'est-ce que t'as dans la tête?


La rondelle est prise dans la tête de CHARLES.


CHARLES

(Touchant la rondelle)

AH!

Rondelle hockey!


MAGALIE

Ayoye!


LÉO

Bon! On continue?


CHARLES

Trou dans tête!


LÉO

Ouais, on peut pas dire

que t'as la tête dure!

Ha! Ha!


MAGALIE

As-tu mal?


CHARLES

Non... pas mal... bizarre.

(Essayant de retirer la rondelle)

Coincé.

Cherché pince.


CHARLES s'en va.


LÉO

(Tendant le bâton)

Ça te tente?


MAGALIE

J'aimerais ça, mais

j'ai un portrait au pastel

à faire pour demain...

pis comme je suis

pas super bonne,

j'ai pas vraiment

le temps de niaiser.


LÉO

Pfff!

Jouer avec moi,

c'est pas niaiser...


MAGALIE

Mais, j'ai besoin d'un modèle!


LÉO

Si tu veux faire mon portrait,

il faut d'abord que

tu joues avec moi!


MAGALIE

J'ai pas le temps!


LÉO

Pas longtemps, juste

une petite demi-heure!

C'est bon pour les

artistes, le sport !

Ça aère l'esprit!


MAGALIE

Ouais. Je suis pas sûr que j'aie

envie que tu aères mon cerveau.


LÉO

Comme tu veux.

Mais tu pourras pas faire

mon portrait, d'abord...



MAGALIE

Je suis super nulle

au hockey, Léo!


LÉO

C'est à prendre ou à laisser!


MAGALIE

OK. T'as gagné, je vais jouer,

mais vraiment pas longtemps!


LÉO

OK, c'est un deal!

(Commentant les agissements de MAGALIE)

Le numéro 4 fait une

passe au numéro 7...

Le numéro 7 tourne en rond!

On dirait qu'il n'a jamais

touché une rondelle de sa vie...

Ha! Ha! Ha!

Oh!

Surprise générale, le

numéro 7 se reprend

et fait une échappée...

Et il lance... et COMPTE!

...dans son propre but!


MAGALIE

Dans mon but?

Comment ça dans mon but?


LÉO

Eh oui.


MAGALIE a un air fâché. Ensuite, HECTOR entre dans le musée et cherche dans le manuscrit. CHARLES arrive auprès de HECTOR sans faire de bruit.


CHARLES

Hector?


HECTOR

(Levant la tête)

Ah!


ENSEMBLE

AHHHH!


CHARLES

Blessé!


HECTOR

Je vois ça...

C'est spécial!


HECTOR approche de CHARLES, qui s'enfuit.


HECTOR

Essaies-tu de partir une

nouvelle mode de piercing?


CHARLES

Pas beau!


HECTOR

Je trouve que ça te

donne un petit genre.


CHARLES

Hector aider?


HECTOR

T'es sûr que tu veux

pas la garder là?


CHARLES

Non!


HECTOR

Bon... dans ce cas-là.

(Tentant de retirer la rondelle)

Elle est bien rentrée!

Peut-être que tu

devrais t'asseoir.


CHARLES

M'asseoir?


HECTOR

Oui, oui. Fais-moi confiance!


CHARLES s'assoit.


HECTOR

Ça me rappelle la

Première Guerre mondiale,

quand j'ai dû me retirer

une écharde grosse...

(Étendant ses bras)

De même.


CHARLES

OK, OK, Charles prêt!


HECTOR met son pied sur le ventre de CHARLES pour se donner une prise.


HECTOR

Confiance.

Attention!

1, 2, 3, GO!


HECTOR tire de toutes ses forces, sans succès.


CHARLES

Heeeemmmm!


HECTOR

Il va falloir que tu fasses

avec ta rondelle dans le front,

j'y arrive pas.

Il faut que j'aille chercher

ce qu'il me manque avant

qu'il soit trop tard!


HECTOR s'en va.


CHARLES

Ah!

Charles aime pas hockey!


HECTOR arrive dans le couloir, ouvre une trappe et met des objets dans un sac. HECTOR échappe un des objets par terre. Un coup de tonnerre se fait entendre et HECTOR humecte son doigt pour tester la provenance du vent.


HECTOR

(À lui-même)

L'heure approche...


HECTOR se lève et s'en va, oubliant une bougie par terre. De retour à la réception, MAGALIE est dans les buts et LÉO fait des feintes devant elle.


MAGALIE

OK, vas-y Léo!


LÉO

Le numéro 4 s'en vient!


ÉTIENNE arrive dans le lobby avec une pile de bandelettes de rouleau de papier de toilette.


ÉTIENNE

Est-ce que ça se récupère,

du papier de toilette?


MAGALIE

Beurk...


ÉTIENNE

Heu, non, non, pas du

papier de toilette usé!

Il est propre!

Juste un peu froissé.


LÉO

Tu viens jouer avec nous?


ÉTIENNE

Au hockey?!

Non, merci!

C'est trop dangereux!

Je voudrais pas me

blesser aujourd'hui...

Est-ce que vous savez quel

jour on est, aujourd'hui?


LÉO

Oui!

C'est le jour où je vais

battre un record de buts!

Ha! Ha! Ha!

Et le numéro 4 qui s'avance,

il va vers le but et LANCE!

Et...


MAGALIE

(Bloquant la rondelle)

Oh touché!

Je te gage que t'aurais

jamais réussi ça!


LÉO

On joue pas à la même

chose, toi puis moi!

Elle est rendue où la rondelle?


ÉTIENNE

J'ai compris, vous faites

semblant de pas savoir pour que

moi je pense que c'est vrai...

que je me décourage,

que je m'en aille,

que je pense que tout

est fini... puis à la fin!

TADAM!


LÉO

Viens donc nous aider à chercher

la rondelle au lieu de jouer

avec ton papier de toilette.


ÉTIENNE

Chercher la rondelle.

Est-ce que vous me cacheriez

quelque chose pour moi dans le

lobby, par hasard?


MAGALIE

Elle peut pas être bien loin...


ÉTIENNE

(Trouvant la bougie oubliée par HECTOR)

Ah! Je le savais!


Une suite d'illustrations montre ÉTIENNE devant un gâteau de fête, puis MAGALIE et LÉO qui sortent du gâteau et finalement ÉTIENNE devant une pile de cadeaux. De retour dans la réalité.


ÉTIENNE

Vous avez raison, c'est une

journée comme les autres!

Hé! Hé!


LÉO

Je la vois... je l'ai!


LÉO trouve la rondelle sous un meuble tapissé de mouchoirs usés.


MAGALIE

Beurk!


LÉO

On dirait que Charles nettoie

pas souvent dans ce coin-là.


MAGALIE

Ouache!

De toute façon, ça fait déjà

trente minutes qu'on joue!

C'est au tour de mon

portrait, maintenant!


LÉO

Come on, Magalie !

T'auras toute la soirée pour

le faire ton portrait...

on joue encore un peu.


MAGALIE

On a fait un deal Léo...

Puis c'est long

faire un portrait.

C'est pas comme des

bonshommes allumettes!

Allez, va te placer là-bas...


LÉO

OK, mais je mets mon casque

hockey, par exemple!


MAGALIE

OK!

(Menant LÉO devant la fenêtre)

Oui, mets-toi là.

C'est bon.

(Plaçant un poing sous son menton)

Mets tes mains comme ça.


LÉO

À condition que tu me

donnes ton dessin après...


MAGALIE

Hum-hum!

Quand mon prof va

me l'avoir rendu!

Penche un peu ta tête par là.

Non de l'autre bord...

t'es plus beau de l'autre bord.


LÉO

Le fais-tu ton portrait ?


MAGALIE

Oui.

Fais-moi ton beau

sourire de Mona Lisa!


Un coup de tonnerre se fait entendre. LÉO regarde à l'extérieur avec excitation.


ÉTIENNE

AHHH!

(Voyant qu'il n'y a plus de courant)

Je vois plus rien,

je suis aveugle !


MAGALIE

Les nerfs!


ÉTIENNE

On va mourir!

C'est la fin du monde!


LÉO

Nous autres aussi, on voit rien!



MAGALIE

C'est une panne

électrique Étienne.


ÉTIENNE

Ah, bien.

C'est pas le genre de

surprise qui me fait plaisir!


MAGALIE

Moi non plus!

Je pourrai pas finir mon

portrait dans le noir!


LÉO

C'est peut-être juste

un problème électrique

causé par l'éclair.

Laisse-moi ça entre les mains.


LÉO s'en va, mais comme il ne voit rien, il fonce dans un mur. LÉO se replace et s'en va.


MAGALIE

J'aurais donc pas dû

attendre à la dernière minute

pour faire mon portrait...

Ça fait deux semaines que

je sais que j'ai ça à faire.

Si je le remets pas demain,

c'est sûr que

j'ai un avertissement!


MAGALIE et ÉTIENNE cherchent une lampe de poche fonctionnelle dans un tiroir, sans succès.


MAGALIE

Autant de lampes de poche,

puis aucune qui fonctionne!

(Trouvant une lampe de poche fonctionnelle)

Yes!


ÉTIENNE

On est tellement

mieux dans la lumière!

(Voyant la lampe de poche s'éteindre)

Ah!


MAGALIE

Je vais aller

voir s'il y en aurait

pas une autre dans la cave.


ÉTIENNE

Tu vas me laisser tout

seul dans le noir!?


MAGALIE

T'es capable, Étienne!


MAGALIE s'en va.


ÉTIENNE

Non...


Au sous-sol, LÉO teste les interrupteurs du panneau électrique. HECTOR arrive auprès de LÉO.


LÉO

Ah Hector, c'est beau...

tout est sous contrôle,

je m'en occupe!


HECTOR

As-tu fermé l'eau?


LÉO

L'eau?


HECTOR

Dans mon temps, il fallait

surtout pas que l'électricité

entre en contact avec l'eau.

Quoique, dans mon temps,

l'électricité

n'existait même pas.

Pis il fallait

chercher l'eau au puits!


LÉO

Hector, you-hou!


HECTOR

J'aime pas bien ça te

voir jouer là-dedans...

c'est dangereux l'électricité!

Je connais un gars qui a

voulu empêcher la construction

d'un barrage électrique...

il a failli se noyer!


LÉO

T'oublies que je suis

pas mal au « courant. »

Ha! Ha!

« courant »,

« courant électrique! »


HECTOR

Elle est bonne!


LÉO

C'est à cause de l'électricité

que je suis devenu un

poltergeist, oublie pas!

J'ai vécu des années

dans les fils électriques,

je sais ce que je

fais...


LÉO fait semblant de prendre un choc électrique.


HECTOR

Léo! Léo!

Saute!

Saute dans les airs!

Touche ton nez puis ton oreille!


LÉO

Ha! Ha!

T'aurais dû te voir

la face Hector!

Depuis quand est-ce qu'on peut

pogner un choc électrique

quand on n'a pas de

courant dans la maison!?

Ha! Ha!


HECTOR

Fais-moi plus jamais ça!

J'ai pas le cœur à

rire aujourd'hui!


LÉO

C'est une panne

générale, Hector...

Je peux rien y faire,

ça va revenir tout seul.

Hi! Hi!

« Saute dans les airs!

Touche ton nez! »

Ha! Ha! Ha!


Pendant ce temps, dans le couloir, CHARLES a accroché un assemblage de cordes et de poulies à la rondelle jusqu'à plusieurs poignées de porte. ÉTIENNE tient la première poignée de la série.


ÉTIENNE

Tu veux que je claque

la porte, c'est ça?


CHARLES

Oui!

Vite, vite, vite,

faire sortir rondelle!


ÉTIENNE

T'as pas peur que

ça te fasse mal?


CHARLES

Non.

OK attention...

1...


ÉTIENNE

1.


CHARLES

2...


ÉTIENNE

2.


CHARLES

3...


ÉTIENNE

3!


ENSEMBLE

GOOO!


ÉTIENNE ferme la porte en fermant les yeux. Rien ne se produit.


CHARLES

Ah...

(Entendant les autres portes fermer)

Oui!

(Voyant que ça ne fonctionne pas)

Ah...


ÉTIENNE

Ah Charles, ton

plan fonctionne pas.

Peut-être que tu

pourrais apprendre

à vivre avec ta différence.


CHARLES

Non Charles pas joli!

(Entendant le tonnerre)

Ah! Bientôt l'heure...



ÉTIENNE

L'heure de quoi?


CHARLES

Pas dire. Grand secret!


ÉTIENNE

Ah OK, je comprends.

Grand secret.

Gros événement.

Mais je suis déjà au courant.


CHARLES

Hector parler Étienne?


ÉTIENNE

Il a pas eu besoin

de me le dire,

j'ai tout compris quand

j'ai vu les bougies.

Mais je pensais pas que

c'était pour si tôt.


CHARLES

(Entendant un autre coup de tonnerre)

Maintenant!


ÉTIENNE

Déjà?


CHARLES

Étienne rien voir,

Étienne rien dire.


ÉTIENNE

Promis!

Je le dirai pas à personne à

propos d'un événement spécial!


CHARLES est parti pendant que ÉTIENNE parlait.


ÉTIENNE

Charles?

Charles? T'es où?


Dans le lobby, LÉO tente de démêler des fils pendant que MAGALIE continue son portrait en pointant une lampe de poche vers LÉO.


MAGALIE

AH! Léo, arrête de bouger déjà

que je te vois presque pas.



LÉO

Avec ça, t'en auras plus

de problèmes d'éclairage !


MAGALIE

(Voyant la lampe de poche s'éteindre)

Ah! Non, non, non!

Je pourrai jamais finir

ton portrait pour demain!

À moins que je dise que

c'est de l'abstrait...

mais je pense que ma note

serait pas mal abstraite aussi.


Plus loin, ÉTIENNE entre dans le musée et aperçoit une dizaine de bougies sur une table. ÉTIENNE prend une bougie et sourit. HECTOR entre alors dans le musée.


HECTOR

Touche pas à mes bougies!


ÉTIENNE

AHH!


HECTOR

(Montrant son pouce)

Est-ce que je t'ai déjà

compté la fois où je me suis

brûlé le coude?


ÉTIENNE

Ton pouce, tu veux dire?


HECTOR

Pourquoi tu me

parles de mon pouce?

Qu'est-ce que je disais, donc?


ÉTIENNE

Eh? Rien. C'est moi qui est venu

te demander pour une chandelle.

Parce que j'ai eu

peur, il fait noir.


HECTOR

Je peux juste t'en prêter une.

J'ai besoin de toutes les

autres bougies pour heu...

pour un événement spécial!


ÉTIENNE

Ah, un événement spécial!

(S'en allant en gambadant)

Je le savais! Je le savais!


ÉTIENNE ferme la porte. Quelques secondes plus tard, on frappe à la porte.


HECTOR

Étienne!

J'ai besoin de calme, là...


HECTOR ouvre la porte et c'est CHARLES qui entre dans le musée.


CHARLES

Pas capable enlever tout seul!

Hector aider encore ?


HECTOR

Entre...


De retour dans le lobby.


LÉO

Fais-moi confiance...

il me reste juste à

relier ça avec la lampe.


MAGALIE

Pourquoi est-ce que je sens

que c'est un truc dangereux?


LÉO

L'électricité a pas le même

effet sur moi que sur vous,

pauvres humains...


MAGALIE

Je vais t'en faire un

« pauvre humain », toi!


LÉO

Peux-tu me passer l'antenne?


MAGALIE donne l'antenne à LÉO.


MAGALIE

Qu'est-ce que tu vas

faire exactement?


LÉO

Je vais l'installer sur le toit.


LÉO part en courant et en riant.



MAGALIE

Il dit ça,

mais il le pense pas vraiment...

(Voyant LÉO sortir dehors)

Ben oui, il le pense!


De retour au musée.


HECTOR

Grâce à toi, j'ai compris

qu'il fallait pas se l'enrouler

sur le corps, mais

bien autour du corps.

(Montrant un cercle de papier de toilette par terre)

Comme ça.


HECTOR se place en étoile au milieu du cercle.


CHARLES

OK, mais...

Pourquoi papier toilette?


HECTOR

Dans le manuscrit, ils

parlent de parchemin,

mais ça existe plus.

Je trouvais que le

papier de toilette,

c'est comme le

descendant du parchemin.


CHARLES

Heu...


HECTOR

(Exaspéré)

C'est du papier enroulé!

Comme le parchemin!

C'est évident, il me semble!


CHARLES

OK...


HECTOR

Et puis, j'avais pas le

temps de trouver autre chose!


HECTOR entend un bruit derrière la porte. HECTOR se relève, fait signe à CHARLES de se taire et va lentement ouvrir la porte. ÉTIENNE tombe à la renverse.


HECTOR

Est-ce qu'on peut t'aider?


ÉTIENNE

Je m'excuse...

je me reposais sur la porte!

Je voulais pas euh...

(Entendant le tonnerre)

AH!


ÉTIENNE saute dans les bras de HECTOR.


VOIX DE MAGALIE

Hector! Léo a eu un accident!


HECTOR dépose ÉTIENNE et part en courant.


ÉTIENNE

Je pense qu'on devrait rester

ensemble tous les deux.

On pourrait s'occuper de

finir les belles décorations!


CHARLES

OK! Aider Hector!

(Pointant le cercle)

Étienne coucher là!


ÉTIENNE

Par terre?


CHARLES

Hum-hum.


HECTOR est maintenant dans le lobby avec MAGALIE et LÉO, qui est carbonisé.


LÉO

Je suis correcte, je vous dis!

Ça m'a juste un peu chatouillé!


MAGALIE

T'es sûr?


HECTOR

Capturer un éclair,

c'était TRÈS dangereux!


LÉO

Il peut rien m'arriver,

je te l'ai dit!


HECTOR

Je m'inquiète pas pour

toi, mais pour MOI!

As-tu pensé à mon pauvre cœur?


LÉO

Ah non! Le choc a fait

exploser l'ampoule!


MAGALIE

Puis mes oreilles aussi!

Ça fait du bruit quand

ça explose une ampoule!


HECTOR

Là, je te le dis,

Léo, t'arrêtes ça.

J'ai quelque chose de très

important à faire puis j'ai

besoin de me concentrer!


MAGALIE

C'est quoi au juste

qui est si important?


HECTOR

Laisse-faire...

c'est pas important!


HECTOR s'en va.


MAGALIE

Mais, tu viens

juste de dire que...


LÉO

Peut-être que tu pourrais

dessiner une page toute noire,

t'aurais juste à dire que

c'est un portrait dans le noir!


MAGALIE

Bof... Je vais avoir zéro.

Remarque que c'est mieux

que moins cinquante...


LÉO

Je suis sûr que

ton prof va trouver

que c'est une

vraie idée d'artiste.


MAGALIE

Penses-tu qu'on a des citrons?


Par la suite, MAGALIE et LÉO ont branché des citrons ensemble.


MAGALIE

T'es certain qu'ils

sont bien placés?


LÉO

Fais-moi confiance!

Je suis super branché!

Ha! Ha! Ha!

« Branché »,

prise électrique...

(Voyant que MAGALIE ne rit pas)

Ah.


MAGALIE

(Testant les fils ensemble)

Ça marche!

Mon prof de science

en avait parlé,

mais j'étais sûre que

c'était une blague!


LÉO

Impressionnant ce que des

citrons peuvent faire, hein?


MAGALIE

Mais c'est même pas

une veilleuse...

Je te vois pas assez

bien pour te dessiner!


LÉO

Il nous en faudrait plus...

une bonne centaine.


MAGALIE

Cent? !


LÉO

T'as raison. Peut-être mille?


MAGALIE

MILLE? !

Je suis même pas sûre

qu'on a vingt citrons

dans tout Bouillon!


LÉO

Ouais...


MAGALIE

Penses-tu que t'as encore

besoin de dépenser ton énergie?


Dans le musée, le cercle de papier de toilette est maintenant une étoile et au centre se trouve un bocal rempli d'eau de la Source.


HECTOR

C'est du bon boulot, Charles!


CHARLES

Comme dans manuscrit!


HECTOR

Étienne t'a pas demandé

c'était pourquoi?


CHARLES

Rien dit, secret!


HECTOR

Bon bien.

Qu'est-ce qu'il faut

faire maintenant ?


CHARLES

Écrit ici, allumer bougie...


HECTOR

(Montrant la bougie dans sa main)

C'est fait!


CHARLES

Bon point.

Ensuite, attendre éclair rouge.


HECTOR

J'attends ce moment-là

depuis des millénaires.


ÉTIENNE arrive subtilement dans le musée.


ÉTIENNE

Des millénaires?


L'éclair suivant envoie une lumière rouge dans le musée.


CHARLES

Maintenant!


HECTOR

Par toutes les

nymphes de ce monde,

Par tous les tonnerres

de la terre,

loin, très loin

de la bouilloire,

Le mal tu repousseras!


CHARLES

Maintenant, mettre

bougie eau de Source!


HECTOR met la bougie dans le bocal. L'eau s'enflamme.


ÉTIENNE

WOW!

L'eau qui fait du feu?!

Ils font ça en grand!


CHARLES

Étienne!

Pas déranger!

Chut!


HECTOR

(Lançant une poignée dans le bocal)

Eau qui flambe!

Éloigne la prophétie de malheur!

Et protège la source!


La rondelle tombe alors de la tête de CHARLES.


CHARLES

Hé!

Rondelle tombée!


HECTOR

Ah non, j'espère que

je me suis pas trompé

de formule d'incantation.


CHARLES

Uh oh.


ÉTIENNE

Une incantation, c'est pour

mon surprise-party, ça?


HECTOR

On est loin de

fêter en ce moment!


ÉTIENNE

J'aurais dû m'en douter.

Personne qui n'a jamais

rien fait pour ma fête,

je vois pas pourquoi ça

serait différent cette année.


ÉTIENNE s'en va.


CHARLES

Fête Étienne?

Jamais dit...


HECTOR

Je vais aller le voir.

Peux-tu tout ranger avant que

Magalie puis Léo voient ça?


HECTOR s'en va. Au sous-sol, LÉO pédale sur un vélo stationnaire.


LÉO

Le numéro 4 a des

mollets de tonnerre!

Il pédale avec

vigueur et se laisse

pas facilement déconcentrer!

On le croirait prêt

à grimper l'Everest,

comme

Jean-François Carrey! Ha ha ha!


MAGALIE

Bien oui, sur un

vélo stationnaire!

Quoique, c'est vrai

que c'est du jamais vu!


Les fils du vélo stationnaire sont reliés à un extracteur à jus. MAGALIE boit un verre de jus.


MAGALIE

Ah, c'est bon.

Merci Léo!

Bon!

On peut essayer la

lumière, maintenant !


LÉO

Ah c'est pour ça que je pédale!

T'as vraiment eu une

bonne idée Magalie!

J'aurais dû y penser!

Ça fait du bien,

un peu de cardio!


MAGALIE tente de continuer son portrait.


MAGALIE

Allez.

Plus vite, je vois plus rien!

Lâche pas, je vais faire

ça le plus vite possible !


LÉO

Je lâche pas!

Le numéro quatre est à

la tête du peloton...

il roule à toute vitesse!


MAGALIE

Est-ce que

le numéro quatre pourrait

me faire un sourire aussi?


Pendant ce temps, HECTOR rattrape ÉTIENNE dans le couloir.


HECTOR

On va le

fêter ton anniversaire...

On a plein de bougies!

Puis tiens, on a

même des guirlandes!

Il manque juste un gâteau!


ÉTIENNE

Non, non, je le fête

jamais mon anniversaire.

Je suis même pas certain

si c'est aujourd'hui.


HECTOR

On avait quelque chose de très

important à faire, mais là

que c'est fait, on

comptait bien te fêter...


ÉTIENNE

De toute façon, faut que

j'aille laver mon drap.


HECTOR

C'était très, très important

ce qu'on avait à faire.


ÉTIENNE

C'était quoi?


HECTOR

Je peux pas vraiment

te le dire...


ÉTIENNE

Non je comprends, je suis pas

capable de garder une secret,

ça, c'est certain.


HECTOR

Bien non, prends

le pas comme ça...

OK, OK, je vais te le dire.


Pendant que HECTOR parle, MAGALIE et LÉO arrivent derrière.


HECTOR

Il y a une vieille prophétie

qui annonce un grand malheur

pour la source...


ÉTIENNE

Un malheur?!


HECTOR

Oui, mais on ne sait pas

exactement quel malheur,

ni quand il va se produire.


ÉTIENNE

Mais qu'est-ce qu'on va faire?

Sans la source, les monstres...


HECTOR

Je sais, je sais.

C'est pour ça que je

veux que tu me promettes

d'en parler à personne.


ÉTIENNE

Promis.


HECTOR

Je voudrais pas alarmer

tout le monde...

En principe, mon incantation

devrait avoir conjuré

le mauvais sort.

Si on a bien décodé

le grand livre...

(Voyant le courant revenir)

Ah, tu vois...

(Apercevant MAGALIE)

Oh...


MAGALIE

C'est quoi cette histoire-là?

Encore une de tes

blagues, Hector?


LÉO

Oh la la!

On est en danger?

Ha! Ha! Ha!


HECTOR

Bien oui, c'est ça...

C'est une autre de

mes histoires de fou!


LÉO

Sacré Hector!

Toujours le tour

de nous faire rire!

Hi! Hi! Hi!

« Saute dans les airs!

Touche ton nez!

Touche tes oreilles! »


HECTOR

Oui, puis c'est important le

rire surtout un jour de fête!

(Voyant que MAGALIE et LÉO ne comprennent pas)

Bien quoi? C'est vrai!

C'est la fête d'Étienne!


LÉO

C'est ta fête?!

Cool!

Bonne fête, vieille branche!


ÉTIENNE

(Tombant à la renverse en voyant LÉO s'approcher)

AH!


MAGALIE

T'aurais dû nous le dire,

on t'aurait fait un gâteau !


HECTOR

Il est pas trop tard !


MAGALIE

Ah oui!

On devrait faire la recette du

gâteau décadent triple chocolat!


LÉO

Cool!

J'adore ça, les

gâteaux au chocolat!

Avec bien bien bien du glaçage!


MAGALIE

OK! Tout le monde à la cuisine!


HECTOR

Je vais aller

chercher les bougies,

puis dire à Charles de

venir nous rejoindre.


HECTOR et LÉO s'en vont.


ÉTIENNE

(Montrant une bougie)

Penses-tu qu'avec un vœu, je

pourrais repousser le malheur?



MAGALIE

Je suis sûre que

c'est pas si grave!

Tu connais Hector, il raconte

toujours plein d'histoires.

Pense pas à ça, on est

tous là, pis c'est ta fête!


ÉTIENNE

T'as fini ton portrait?


MAGALIE

Oui.


MAGALIE montre le portrait de LÉO, qu'on ne voit presque pas tandis que tout le reste est noir.


ÉTIENNE

Ha! Ha!

Je pensais que tu

voulais dessiner Léo,

mais ça, c'est vraiment...


MAGALIE

Bien oui, c'est lui aussi.


ÉTIENNE

Ah!

Bien oui.

Je le vois.

C'est Léo.


MAGALIE

Il est pas réussi?


ÉTIENNE

Eh, Léo, jouer au hockey?

Oui!

Je m'en vais le rejoindre.

J'arrive.


ÉTIENNE s'en va.


MAGALIE

(Regardant le portrait)

Je comprends pas …


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par