Image univers Motel Monstre Image univers Motel Monstre

Motel Monstre

Dans le village de Bouillon, une étrange équipe gère un vieux motel bâti à côté d'une source thermale aux propriétés mystérieuses. L'équipe est composée de monstres répugnants, d'un vieillard lunatique et de Magalie, 15 ans, une ado souvent maladroite, mais toujours débrouillarde. Ils remuent ciel et terre pour garder la source et le motel ouverts, puisque la survie de l'espèce des monstres en dépend! La cohabitation n'est pas toujours facile. Magalie et les monstres s'adaptent à la vie en ga...

Site officielpour Motel Monstre
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Nymphormation importante

Charles sent qu’il perd sa place. D’habitude, c’est vers lui que ses amis se tournent quand ils ont besoin d’aide ou d’informations. Tout le monde fait plutôt appel à Hector. Comment Charles va-t-il défendre sa place? Anton veut rajouter un titre de noblesse à son nom. Pourra-t-il se proclamer comte Anton Balog?



Année de production: 2013

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ÉTIENNE traîne un sac de papier brun dont le contenu coule sur le sol. ÉTIENNE dépose le sac sur une table, puis l'ouvre.


ÉTIENNE

Ahh! Elles sont bien

graisseuses, ces frites-là!

(Générique d'ouverture)

[Début information à l'écran]

Nymphormation importante

[Fin information à l'écran]

Dans le lobby du motel, CHARLES récite des équations mathématiques en repassant des vêtements. ANTON et MAGALIE lisent un peu plus loin.


CHARLES

f(u) = vecteur temporaire

+ ou - = flux capacitor...

Théorie de Brown...


ANTON

Qu'est-ce qui décrit

bien mes yeux?

Magnifiques? Séduisants?


CHARLES

Rouges.


ANTON

Rouge! Intéressant...

Le rouge est une couleur de base

et à la base, je suis génial.

Ah oui! Inspiration!

Habite-moi! Habite-moi!

Anton Balog, Anton Balog...


MAGALIE

Anton, peux-tu composer

dans ta tête, s'il te plaît.

J'essaie de comprendre mon

livre sur les Mayas

mais c'est archi compliqué.


CHARLES

Oh, Mayas!

Vivre Amérique

centrale mais disparus.

Colons européens arrivés...

Bang! Bang! Bang!

Bla-bla-bla-bla-bla!

Cassé cadran solaire...


MAGALIE

Tu vas trop vite, Charles.

Recommence!


CHARLES

Réponse... Ah! Deux!


MAGALIE

Deux Mayas?


CHARLES

Non, non, non, non, non.

Deux cuillerées

confiture tartine.


ANTON

Qu'est-ce qui rime avec rouge?


CHARLES

Bouge.


MAGALIE

Mais à propos des Mayas...


ANTON

Bouge? Il doit bien y avoir

autre chose que bouge.


CHARLES

Chercher.


MAGALIE

Ils vivaient il y a combien

de temps, les Mayas?


CHARLES

Besoin penser.


ANTON

Bouge, ce n'est pas assez

élégant. Lorsque je marche:

je glisse, j'ondule.

Il me faut une autre rime.


CHARLES

Trouver rime.


MAGALIE

APRÈS ma question

sur les Mayas...


CHARLES

Même temps! Même temps!


MAGALIE ET ANTON

Charles!


CHARLES

Ah! Ok.

Chanson Anton: Grands

yeux rouges comme sang.

Égo gros comme volcan.


ANTON

C'est en plein moi ça.

J'adore! J'achète.


CHARLES

Magalie, déjà lu livre

sur Mayas. Tout t'expliquer.

Maintenant goûtez.

Mmmm!

(CHARLES tend alors des tartines à ANTON et MAGALIE.)


ANTON

Ça manque un peu de sang.


MAGALIE

C'est vraiment bon!


CHARLES

Calculs scientifiques meilleur

mélange confiture ...

beurre de peanut.


MAGALIE

Comment t'as fait pour

savoir que j'avais faim?


CHARLES

Magalie toujours faim... 14h17.


MAGALIE

Qu'est ce qu'on ferait

si t'étais pas là.


ANTON

Ben là, il faut quand

même pas exagérer.


CHARLES

Anton cape prise dans culottes.


ANTON

Comment tu m'as appelé?


CHARLES

Non, non, non, non.

Cape prise dans culottes.

Repasser tantôt.


ANTON

J'avoue que tu as parfois

ton utilité. Ça va! Ça va!

Déjà que t'as la chance de

servir le Comte Anton Balog,

Duc de Bouillon.


MAGALIE

Duc de Bouillon?

Depuis quand?


ANTON

À 266 ans, tous les vampires

ont le droit de se rajouter

un titre de noblesse.

Prosternez-vous devant le

nouveau Duc de Bouillon!

Prosternez-vous, ça

veut dire à genoux.


CHARLES

Je sais.


ANTON

Ingrat! Je vais aller rencontrer

mes autres sujets.

Je veux qu'ils apprennent la

merveilleuse chanson que

j'ai composée sur ma

merveilleuse personne.


MAGALIE

Il n'y a personne qui va vouloir

se mettre à genoux devant lui.


CHARLES

Uh-uh.


MAGALIE

Est-ce que tu peux

m'aider avec mon livre?

La raison pour laquelle

je m'intéresse aux Mayas,

c'est parce que mes

parents m'ont envoyé ça!

(MAGALIE montre une petite statue à CHARLES.)


CHARLES

Ooooh!


MAGALIE

Il y a plein de symboles

dessus mais faudrait trouver

ce qu'ils veulent dire.


CHARLES

Charles aider.


MAGALIE

Regarde.

Ici, il y a comme une étoile.


CHARLES

Ooooh, plein symboles.

(Un peu plus tard, ÉTIENNE examine plusieurs paquets de frites à l'hôtel de ville.)


ÉTIENNE

Ow! C'est brûlant!

(ANTON surgit alors derrière ÉTIENNE.)


ANTON

Brûlant comme mon regard?


ÉTIENNE

Aaahh!


ANTON

Ben voyons!


ÉTIENNE

Anton! Je t'ai pas

entendu entrer.


ANTON

Tut-tut-tut-tut!

On reste poli!

Je suis ton souverain.

Tu me vouvoies!


ÉTIENNE

Anton, je suis occupé!

Ma tante m'a demandé de trouver

qui faisait la meilleure

patate frite à Bouillon.

Elle veut en vendre ici.


ANTON

Ta tante t'exploite là.


ÉTIENNE

Non, non!

Elle me donne ça en échange.


ANTON

Des vulgaires lingettes humides?


ÉTIENNE

Elles tuent toutes

les bactéries.

En fait! Elles sont tellement

fortes que les bactéries

meurent rien qu'en

lisant l'étiquette! L'étiquette!


ANTON

Étienne, tes patates

frites devront attendre.

C'est un ordre du Comte

Anton Balog, Duc de Bouillon.


ÉTIENNE

Toi aussi, tu es duc

de Bouillon? Cool!


ANTON

Qu'est-ce que tu veux

dire : toi aussi?


ÉTIENNE

Mais...


ANTON

Prouve-le!

(ÉTIENNE sort alors une couronne et la dépose sur sa tête.)


ANTON

Une couronne? !

Mais comment t'as fait...?

Ça ne se peut pas...


ÉTIENNE

Ma tante m'a forcé à

m'inscrire au carnaval

du village l'hiver passé.

C'est là qu'ils nomment le duc

et la duchesse de Bouillon.

J'ai gagné l'épreuve de talent.

C'est ma tante qui

choisissait le gagnant.


ANTON

Mais mon crâne a la forme

parfaite pour cette couronne.


ÉTIENNE

Il faut que tu la gagnes, Anton.


ANTON

Et si je t'aidais avec

cette recherche inuti...

très importante?

Tu me la donnes en échange?


ÉTIENNE

J'ai pas besoin d'aide.

Je me débrouille.


ANTON

Mais avec mes sens aiguisés, tu

vas avancer deux fois plus vite.


ÉTIENNE

Il faut que tu m'aides pendant

au moins une demi-heure!


ANTON

Aussi bien dire l'éternité!

Dix minutes?


ÉTIENNE

Vingt, puis je te la donne!

(Pendant ce temps, MAGALIE et CHARLES continuent d'examiner la petite statue.)


MAGALIE

Il y a un dessin d'étoile

à cinq pointes...


CHARLES

Oui, oui.


MAGALIE

...Un rond bizarre et

trois petites lignes.


CHARLES

Charles chercher.


MAGALIE

Ça fait quatre fois que

tu cherches, Charles.

C'est clair que c'est

pas dans le livre.

Un signe d'étoile, c'est pour

les étoiles dans le ciel?


CHARLES

Ou étoile de mer?


MAGALIE

Rha! On n'est pas plus avancés.

(HECTOR s'approche d'eux à ce moment avec un hibou empaillé.)


HECTOR

Ah Magalie! Je te cherchais.

Est-ce que je peux emprunter

ta brosse à cheveux?


CHARLES

Hein?


HECTOR

C'est pour Horace.


CHARLES

Hein?


HECTOR

Je trouve qu'il a l'air couetté.


CHARLES

Ah!


HECTOR

Quasiment aussi couetté que moi

quand j'ai enlevé mon casque de

cosmonaute après ma

marche sur la lune.


MAGALIE

Qu'est-ce que tu

racontes encore...?


HECTOR

Je prête Horace au musée de

St-Loin, puis je veux qu'il

soit le hibou le plus cute

de la place.


MAGALIE

La brosse est sur la

commode dans ma chambre.


HECTOR

Merci! Qu'est-ce que

vous attendez

pour lui peser sur le nombril?


CHARLES

Peser nombril?


HECTOR

Voyons! C'est marqué!

Oui, cinq doigts sur le petit

nombril rond puis vous tapez

trois fois le bedon.

(MAGALIE tape trois fois sur le bedon de la petite statue avec ses cinq doigts. La petite statue s'illumine soudain.)


MAGALIE

Whoa! Ça ouvre!

Regarde ça, Charles!


CHARLES

Whoa! Bravo Hector!


MAGALIE

Comment t'as fait?

C'est écrit en maya!

C'est super vieux comme langage.


HECTOR

Super vieux, hein?

Non, non, pas tant que ça.


MAGALIE

Ben oui!


HECTOR

C'est... C'est du maya?

Je pensais que c'était

en chinois.


MAGALIE

Parce que tu lis le chinois!


HECTOR

Non, mais j'en mange.


MAGALIE

Ça explique pas comment

t'as fait pour déchiffrer

des symboles vieux de

deux mille ans.


HECTOR

Je... Je...

Comment j'ai fait, Charles?


CHARLES

Ah... oui, oui, oui... euh...

Charles Hector regardé

documentaire Mayas hier.


MAGALIE

T'aurais pu le dire avant.

Une chance qu'Hector se

souvient de ce qu'il a vu, lui!

Faut que tu m'aides à continuer.


HECTOR

Je suis pas sûr, hein...

Il faut que je

m'occupe d'Horace.


MAGALIE

Mais c'est important!

S'il te plaît, s'il te plaît,

s'il te plaît, s'il te plaît,

s'il te plaît!


HECTOR

Une minute, pas plus.


MAGALIE

Parfait! Donne-moi la

statue, Charles.

Je vois pas d'autres symboles

mais ils sont peut-être cachés.


HECTOR

Les Mayas ont toujours

été mystérieux!


MAGALIE

C'est vrai?


CHARLES

Charles aussi connaître Mayas.


MAGALIE

Oui, sauf que t'as rien

retenu du documentaire

que vous avez vu hier!


CHARLES

Pas grave.

Faire recherche livres

secrets Mayas pour Magalie.

Ok, Magalie?


MAGALIE

Peut-être que les symboles

sont en dessous?


CHARLES

Magalie?

(Pendant ce temps, ÉTIENNE et ANTON poursuivent leur examen pour déterminer les meilleures frites.)


ÉTIENNE

Celle-là, elle est plus couleur

épi de maïs ou poussin naissant?


ANTON

Elles sont jaunes!

Comme toutes les autres frites.


ÉTIENNE

Il faut que tu sois précis!

Sinon, comment tu veux que

je choisisse un gagnant?


ANTON

Mais je ne peux pas inventer

des noms de couleurs!

(ÉTIENNE pointe alors la couronne qu'il porte sur sa tête.)


ANTON

Puisqu'il le faut.

Celles-ci sont jaune tartre

comme les canines

de Mamouchka.

Celles-ci sont jaune-doré

comme mon futur trône

de Duc de Bouillon...

Celles-ci sont beige pâle

comme ton visage, Étienne.

Celles-ci... C'est plus compliqué

à dire... Va falloir que je

m'assoie pour y réfléchir.


ÉTIENNE

T'es capable, Anton.


ANTON

Humm. Hmmm...


ÉTIENNE

Qu'est-ce que tu fais?


ANTON

Je me ferme les

yeux pour y penser.


ÉTIENNE

Ah, ok.

(ANTON s'endort alors et ronfle pendant quelques secondes, puis se réveille en sursaut.)


ANTON

Aah! Euh.


ÉTIENNE

Oublie ma couronne!


ANTON

Comment?


ÉTIENNE

Tu cherches des excuses

pour faire passer le temps.

C'est à moi de décider si tu

mérites d'être Duc de Bouillon.


ANTON

Ça, Étienne, c'est du chantage!

Et moi qui croyais que

je ne t'avais rien appris!

(Un peu plus tard, CHARLES fouille parmi les livres de la zombibliothèque.)


CHARLES

Charles aider Magalie!

(HECTOR entre alors dans la zombibliothèque.)


HECTOR

Pas besoin!

Je lui ai raconté tellement

d'histoires sur les Mayas

qu'elle en sait plus

que les Mayas eux-mêmes.


CHARLES (déçu)

Ah.


HECTOR

Merci pour tantôt.

Le documentaire c'était

une bonne excuse.

Magalie y a cru jusqu'au bout!

J'étais quand même pas pour lui

dire que j'ai passé un été chez

les Mayas il y a 950 ans.


CHARLES

Vécu là-bas?


HECTOR

Un genre de camp d'été

pour les nymphes!

On se promenait en forêt, on

construisait des pyramides

avec de la roche. Ben le fun!

C'est mon chum Tégoucigalpa qui

sculptait les petites statues

comme celle de Magalou.

Un drôle de gars,

Tégoucigalpa...


CHARLES

Tégoucigal... qui?


HECTOR

On l'appelait Tégou.

Il a inventé un

système d'aqueduc.

Les bouches Tégou!


CHARLES

Mauvais jeu de mots.

Pour ça Hector connaît Mayas?


HECTOR

Pour que j'en sache plus

que toi sur un sujet,

faut bien que j'aille

un petit avantage!


CHARLES (bourru)

Ha... ha... ahh.


ÉTIENNE (au loin)

Youhou? Il y a quelqu'un?


CHARLES

Étienne.

Lui toujours besoin Charles!

Charles arrive!


HECTOR

Je te suis.


CHARLES

Me suivre? Non, non, non.

Pas besoin.


HECTOR

Ça sent la graisse

de frites par là...

puis j'ai plus de gel

pour peigner Horace.

Envoie, là. Viens t'en là!

Étienne nous attend!


CHARLES

Argh!

(Pendant ce temps, MAGALIE examine la petite statue à l'aide d'une lampe de poche.)


MAGALIE

Yes! D'autres symboles.

Je le savais!

(ANTON s'approche d'elle à ce moment avec une couronne sur la tête.)


ANTON

Prosterne-toi devant

ton nouveau Duc!


MAGALIE

Belle couronne en carton.


ANTON

C'est une couronne de pratique.

J'hésite entre l'or et les

diamants pour la prochaine.


MAGALIE

Tu vas l'acheter

avec quel argent?


ANTON

Avec le tien.


MAGALIE

Le mien?


ANTON

Whoa, whoa, whoa!

Tu n'es pas spéciale.

Je vais prendre l'argent

des autres aussi.

Vois-tu, tous les gens vivant

dans mon duché

devront me donner

la moitié de leurs sous,

la moitié de leurs vêtements

et toutes leurs réserves

de viande crue.


MAGALIE

On n'est pas dans

l'ancien temps, Anton.

Si tu veux qu'on t'accepte,

il va falloir que tu nous donnes

quelque chose en retour.


ANTON

Redonner au peuple?

Mais c'est tellement dégradant.

Je viens d'une longue

lignée de tyrans.


MAGALIE

Si t'es trop dur, personne

va t'accepter comme

Duc de Bouillon.


ANTON

Mon titre ne vaudrait plus rien?

Je suis peut-être prêt à

faire des petites concessions.


MAGALIE

Je veux des détails.

Mets-les par écrit.


ANTON

T'es sûre que tu ne viens

pas d'une longue lignée

de tyrans, toi aussi?


MAGALIE

Écris, Anton.

Après, ça va me faire plaisir

de t'appeler Duc de Bouillon.

On pourrait même faire une

cérémonie où on va lire tes

promesses devant tout le monde.


ANTON

Ah oui? Une cérémonie...!

Ok!

(Un peu plus tard, ÉTIENNE, CHARLES et HECTOR testent les différentes frites dans le lobby du motel.)


CHARLES

Frite #1! Frite croustillante.


ÉTIENNE

Pas trop quand même?

Je me suis déjà coupé

la langue avec une chip

méga croustillante...

Ma tante a même pas voulu

m'amener à l'urgence!


CHARLES

Étienne se calmer.

Pas danger.


ÉTIENNE

Je leur donne un point.

Hector, laquelle t'aimes?


CHARLES

Non, non! Charles pas fini

goûter! Frite #2!

Goût subtil. Patate sucrée.


ÉTIENNE

C'est bon!


CHARLES

Oh! Plus piquante.


ÉTIENNE

Oh non! Pas du piquant!

J'ai déjà mangé une peanut

barbecue sans faire exprès.

Mon estomac aurait pu exploser.

Encore là, ma tante a pas

voulu m'amener à l'urgence.


CHARLES

Doux, doux, doux! Frite #3!

Mmmm! Cuisson parfaite.

Beaucoup goût!

Cuisinée par grand chef!


ÉTIENNE

Pas trop chaude?


CHARLES

Non.


ÉTIENNE

Ni trop croustillante?


CHARLES

Non.


ÉTIENNE

Ni trop épicée?


CHARLES

Non.


ÉTIENNE

C'est celle-là qui

devrait gagner?


CHARLES

OUI!


HECTOR

Je suis pas sûr, moi!


CHARLES

Ah non?

Charles connaisseur

grande cuisine. Pas Hector.


HECTOR

Je sais, je sais.

Mais il n'y a personne qui

mange ses frites comme ça,

sans rien dessus.

De la mayo, du ketchup, du

vinaigre, de la sauce brune,

blanche, à grumeaux...

Mettez-en!

On trempe nos frites dedans!


ÉTIENNE

J'y avais pas pensé.


CHARLES (incommodé)

Ok! Charles tester

frite vinaigre.


HECTOR

Il y a ben des

amateurs de ketchup.

Ou de sauce à poutine.


ÉTIENNE

Il faut que je trouve ce qui est

le plus populaire au village!

Merci Hector!


HECTOR

Je suis là pour aider!


CHARLES

Argh!


HECTOR

Tu me donneras des nouvelles!

(Un peu plus tard, CHARLES s'approche d'ANTON dans la cuisine du motel.)


ANTON

Ah, Magalie! J'ai terminé.

Mais tu n'es pas

du tout Magalie!


CHARLES

Besoin parler quelqu'un.


ANTON

Ce quelqu'un-là,

ce doit d'être moi?


CHARLES

Oui.


ANTON

Ok. J'imagine que ça fait

partie des tâches ingrates

du Duc de Bouillon.


CHARLES

Quoi faire si... Quoi faire si...


ANTON

Aaah! Aboutis!


CHARLES

Quoi faire si quelqu'un

voler ta place?


ANTON

Quelqu'un veut voler ma place?

Qui? T'as entendu leurs plans?

Il y a un Duc de Bouillon

ici et c'est moi.

Et tant et aussi longtemps

que je serai vivant...

mort-vivant...

le titre m'appartient.


CHARLES

Anton mal compris.


ANTON

Aide-moi à pousser la table!

(ANTON et CHARLES poussent la table contre la porte de la cuisine.)


ANTON

Vous ne m'aurez pas.

À moins que c'est ça

qu'ils voulaient :

que je m'enferme à jamais.

Les vilains! Ah oui!

Ils veulent m'affamer!

Bien essayé!

Mais je vais mordre

Charles pour me nourrir.


CHARLES

Hey!


ANTON

Je ne me sens pas bien!

Je ne me sens pas bien!

Je crois que l'air

a été empoisonné!


CHARLES

Sens rien. Air correct.


ANTON

Il faut que je sache

ce qui se passe?

Dis-le! C'est qui?

Hector? Kimi? Magalie?

Les trois?

Je dois saboter leurs plans.


CHARLES

Anton se calmer!

Personne vouloir place Anton.


ANTON

Personne? T'es sûr?


CHARLES

Quelqu'un voler place Charles.


ANTON

Mais c'est ridicule! TA place?

C'est comme vouloir être au

bas de la chaîne alimentaire!

Non?


CHARLES

Plus personne besoin

aide de Charles.


ANTON

Non non, ne pleure pas.


CHARLES

Me donner une caresse?

(CHARLES fait l'accolade à ANTON.)


CHARLES

Ah, merci.


ANTON

Charles, ne pleure pas.

Ma couronne est en carton.

Elle ne résiste pas à l'eau.

Charles, ton ennemi,

tu veux que je le morde?


CHARLES

Non.


ANTON

Quelque chose de plus doux...

Ah! On pourrait le lancer

à la catapulte!

Je connais quelqu'un

qui en a une.


CHARLES

Non.


ANTON

Pourquoi est-ce que tu ne

t'arrangerais pas pour

le faire mal paraître!


CHARLES

No... Mal paraître?


ANTON

Oui, le faire mal paraître.

Pour que plus personne n'ait

confiance en lui et ne veuille

de son aide.

C'est une tactique de

manipulation de base.

Chez les vampires, on apprend

ça à l'école primaire.


CHARLES

Pas un peu méchant?


ANTON

Si ça te dérange pas

qu'on prenne ta place...


CHARLES

Ah me dérange.

(Un peu plus tard, MAGALIE examine la petite statue en compagnie d'HECTOR.)


HECTOR

T'as vu d'autres symboles?


MAGALIE

Ici, avec la lampe de poche.


HECTOR

Ah oui!


MAGALIE

Ouache, Hector!

T'as les mains pleines

de graisse de frites.

T'en mets partout.


HECTOR

Je vais aller me

laver les mains.


MAGALIE

Nettoie la statue en même temps!

(CHARLES s'approche d'eux à ce moment.)


CHARLES

Oyé! Oyé!

Voici grand, magnifique, pas

modeste, Duc ... Bouillon!

(ANTON s'approche à ce moment en faisant semblant de saluer une foule.)


HECTOR

Votre altess...

Euh Votre Duc? !

Duché? Votre Duchesse!


ANTON

Ah Hector, t'as la main

toute gluante!


HECTOR

Oups! C'est vrai!


MAGALIE

Hector, va te laver les mains!


ANTON

Mais reviens vite!

Pour ma cérémonie.


HECTOR

Bon, bon, bon!

Vous pouvez plus vous

passer de moi, hein?

Votre alto... Votre dodu?

Votre douche...?


ANTON

Magalie!

Ma liste de promesses.

(ANTON tend alors sa liste de promesses à MAGALIE.)


MAGALIE

Wow, il y en a!

Puis t'as marqué tout ce

que je t'avais demandé!


ANTON

T'as l'air surprise?


MAGALIE

Un peu.


ANTON

Tu m'as promis une cérémonie...

pour annoncer à tout le monde

que je suis un Duc

pour de vrai, hein?


MAGALIE

Puis qu'est-ce

qu'il y a sur l'autre page?


ANTON

Perds pas de temps avec ça.

C'est absolument rien...

C'est juste des petites

affaires pour...


MAGALIE

« Je décrète qu'à tous les lundis,

tous les règlements stupides

dictés par Magalie ne

s'appliqueront pas. »


ANTON

Non, je n'ai pas dit ça...

Je ne me souviens pas d'avoir...


MAGALIE

Bien essayé.


ANTON

Merci...

(MAGALIE déchire la liste de promesses.)


ANTON

Non!


MAGALIE

Tiens, là t'es prêt! Charles?


CHARLES

Hein?


MAGALIE

Apporte-moi le parapluie.


CHARLES

Oh ok.


MAGALIE

À genoux.


CHARLES

Ah mon Dieu! Ok.

(MAGALIE adoube ANTON à l'aide du parapluie.)


CHARLES

Bravo!


HECTOR

Eh, qu'on est chanceux, hein?

Qui l'aurait cru?

Deux ducs au motel!


MAGALIE

Deux?


CHARLES

Deux?


ANTON

DEUX?


HECTOR

Toi et Horace! Mon hibou.

Le nom de son espèce

c'est Grand duc.


CHARLES

C'est vrai!

(CHARLES vole alors discrètement la petite statue dans la poche d'HECTOR.)


ANTON

GRAND duc? GRAND!

Qu'est-ce que je suis, moi?

J'ai même pas d'adjectif!

Grand duc, c'est mille fois

meilleur qu'un duc tout court.


MAGALIE

Anton, c'est juste un oiseau.


ANTON

Justement.

Je ne me ferai pas déclasser

par un vulgaire volatile.

Étienne, tu peux reprendre

ta couronne!

(Quelques instants plus tard, ANTON s'approche d'ÉTIENNE qui poursuit sa dégustation de frites.)


ÉTIENNE

Deux crottes de fromage et...

un cheveu? !

(ÉTIENNE s'évanouit et tombe sur le sol, puis reprend connaissance.)


ANTON

Ben voyons!

Il y a des GRANDS

ducs à Bouillon.

Je ne peux pas

rivaliser avec ça.

Il faudrait que je sois

un baron, un prince...

(ANTON se met alors à manger plusieurs poutines.)


ÉTIENNE

Mange pas toutes mes poutines.


ANTON

C'est pas juste les frites

que tu étudies, toi?


ÉTIENNE

Au village, les gens

aiment mieux les poutines.


ANTON

Damnation!

J'ai déjà dit à Mamouchka

que j'étais Duc de Bouillon.

Quelle honte quand

je vais devoir lui dire...


ÉTIENNE

Tu traînes ton ketchup?


ANTON

C'est du sang.


ÉTIENNE

Ah! Il ne me restera plus rien!


ANTON

Arrête de pleurnicher!

C'est MOI qui pleurniche.


ÉTIENNE

Sauf qu'il faut que je finisse!

Ah Anton!

(Un peu plus tard, MAGALIE discute avec CHARLES.)


MAGALIE

Hector a perdu ma statue.


CHARLES

Pas vrai.


MAGALIE

Il était censé la laver.

Il a oublié de le faire puis

en plus il a oublié ma statue

quelque part.


CHARLES

Mais où?


MAGALIE

On a regardé partout.


CHARLES

Arg, Hector!


MAGALIE

Mets-en.


CHARLES

Pas t'en faire. Charles aider.

Charles retrouver.


MAGALIE

Je t'ai dit qu'on a cherché

partout.


CHARLES

Non, non, non.

Pas décourager.

Chercher premier étage,

cave, forêt, grottes.

Hector cherché grottes?


MAGALIE

Je pense pas.


CHARLES

Charles, lui, chercher partout.


MAGALIE

Une chance que t'es là.

C'est un cadeau de mes parents.

C'est dur d'être

loin d'eux autres.

La statue, c'est signe

qu'ils pensent à moi

eux aussi. Tu comprends?

Ça les aurait impressionnés

que je déchiffre les symboles.


CHARLES

Non, non, non, non, non.

Va retrouver.

Compter sur Charles.

(HECTOR s'approche d'eux à ce moment.)


HECTOR

Magalie?


MAGALIE

Tu l'as?


HECTOR

Je comprends pas

où elle est passée.


MAGALIE

Tu savais que j'y tenais,

Hector.


HECTOR

Magalou!

(MAGALIE s'éloigne en boudant.)


HECTOR

C'est notre première

grosse chicane.

(Pendant ce temps, ANTON continue de manger les poutines d'ÉTIENNE.)


ANTON

Coudonc, on ne peut plus manger

nos émotions en paix ici?


ÉTIENNE

Ah non.


ANTON

La première poutine a

beaucoup trop de frites,

la deuxième noie le fromage dans

la sauce et la troisième a un

équilibre parfait frite-fromage,

une sauce sans grumeaux,

le tout à une température

qui rappelle des vacances

au Mexique.


ÉTIENNE

Wow! T'es vraiment

le roi de la patate!


ANTON

Pardon? Qu'est-ce que t'as dit?


ÉTIENNE

T'es vraiment?


ANTON

Non, un peu après...


ÉTIENNE

Patate?


ANTON

Un peu avant...


ÉTIENNE

Le? Roi de la patate?


ANTON

Oui! Ah oui! Chhhh!

(ANTON s'éloigne en courant.)


ÉTIENNE

Température: parfaite.

Sauce: pas de grumeaux.

Goût: Ah!

Il n'a pas parlé du goût!

Ah, c'est plein de sang puis

il y a plein de microbes!

Oh wow! Une frite froide,

molle et propre. Pas de risque

de me brûler, de me couper

ou de tomber malade.

(ÉTIENNE mange alors une frite.)


ÉTIENNE

J'ai jamais rien

mangé d'aussi bon!

(Un peu plus tard, HECTOR fouille sous le divan du lobby en compagnie de MAGALIE et de CHARLES.)


HECTOR

Ah!


MAGALIE

Tu l'as?


HECTOR

Fausse alerte!

C'est un vieux sandwich

que j'avais rangé là

en cas d'urgence.

Peut-être sous les coussins?


MAGALIE

Ça fait dix fois que

tu regardes, Hector.

Elle n'est pas là.


HECTOR

Je suis vraiment

désolé, Magalie.


CHARLES

Charles aider Hector.

(CHARLES donne alors la petite statue à HECTOR pendant que MAGALIE fouille un peu plus loin.)


HECTOR

C'est toi qui l'avais!


CHARLES

Voulait Magalie besoin Charles.

Pas Hector. MON rôle aider.


HECTOR

C'est encore ton rôle, voyons!


CHARLES

Pas sûr.


HECTOR

Des rôles, ça s'échange comme

de la gomme pis ça se mélange

comme de la soupe.

Dans la forêt, c'est moi,

le spécialiste des animaux

mais je suis bien content

quand c'est toi qui

nous en apprends sur les bêtes.


CHARLES

Raison. Hector pas fâché?


HECTOR

Pas du tout.


CHARLES (faussement surpris)

Oh! Trouvé statue!

(MAGALIE se rapproche de CHARLES et d'HECTOR à ce moment.)


MAGALIE

Pour vrai?


CHARLES

Ah mon Dieu!


MAGALIE

Charles, t'es génial.


CHARLES

Non, non, non.

Hector trouvé.


MAGALIE

Elle était où?


HECTOR

Sous les coussins.

Fallait juste que je

regarde onze fois!


MAGALIE

Je m'excuse si j'ai été bête.

J'avais de la peine!


HECTOR

C'est tout pardonné!


MAGALIE

Il n'est pas trop tard

pour trouver ce qui

est marqué là-dessus.

Il y a encore un symbole

d'étoile et avec la lampe de

poche, tout à l'heure, j'ai vu

un symbole qui ressemblait

à des ailes.


HECTOR

Des ailes? Tégoucigalpa

n'aurait pas fait ça?


MAGALIE

Tégoucigal... qui?

Peut-être que si je trace

des ailes avec ma main...


HECTOR

Donne-moi la statue.


MAGALIE

Attends.


HECTOR

Enlève-lui la statue!


CHARLES

Hein? Ah ok.

Donne-moi la statue!

(MAGALIE trace alors des ailes sur la statue. Au même moment, des ailes poussent dans le dos d'HECTOR.)


HECTOR

Ah! Arghh!


CHARLES

Oh-oh.


MAGALIE

Dans ton dos...


HECTOR

Je pense qu'il est temps que tu

saches mon secret, Magalou...

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par