Image univers Motel Monstre Image univers Motel Monstre

Motel Monstre

Dans le village de Bouillon, une étrange équipe gère un vieux motel bâti à côté d'une source thermale aux propriétés mystérieuses. L'équipe est composée de monstres répugnants, d'un vieillard lunatique et de Magalie, 15 ans, une ado souvent maladroite, mais toujours débrouillarde. Ils remuent ciel et terre pour garder la source et le motel ouverts, puisque la survie de l'espèce des monstres en dépend! La cohabitation n'est pas toujours facile. Magalie et les monstres s'adaptent à la vie en ga...

Site officielpour Motel Monstre
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Surprise à l'in-terreur

Magalie et Kimi se retrouvent prisonnièrs d’un étrange jeu de cartes monstre. Anton se démène pour ne pas avoir à partager sa Mamouchka avec Charles. Quant à Colette, elle essaie de recruter un premier employé Mercantium.



Année de production: 2013

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Dans le magasin Mercantium, une personne portant un masque à gaz s'approche de COLETTE qui gît sur le sol. COLETTE est couverte de petites étiquettes orange. La personne avec le masque à gaz dépose sur COLETTE une affiche sur laquelle est inscrit le mot « Contagieuse ». COLETTE se réveille à ce moment.


COLETTE

Contagieuse?

Comment ça, contagieuse?

C'est des étiquettes de prix.

Je me suis endormie

en les collant.

J'en ai 65 000 à poser avant

l'ouverture du gros Mercantium!

(Générique d'ouverture)

[Début information à l'écran]

Surprise à l'in-terreur

[Fin information à l'écran]

Dans le sous-sol du motel, KIMI et ANTON écoutent la télévision.


ANTON

Change de poste.

Tu sais que j'aime pas

ça, cette émission-là.


KIMI

Ah arrête, Anton!


ANTON

J'ai un petit excès de salive.


KIMI

Un petit? T'es en train

d'inonder le sous-sol.


ANTON

C'est pas de ma faute.

Mes canines poussent puis

quand mes dents poussent...


KIMI (bourrue)

Aah!

(MAGALIE s'approche alors d'eux avec des bols de céréales.)


MAGALIE

Salut! J'ai pensé qu'on

pourrait déjeuner

en regardant les bonhommes.

On a reçu les céréales

que vous avez commandées.


KIMI

Des Rats Crispies?


ANTON

J'ai vu la boîte en premier!

J'exige que tu me

laisses la boîte!


KIMI

J'exige que t'oublies ça!


MAGALIE

C'est si bon que ça,

des Rats Crispies?


KIMI

Sont pas mangeables.


ANTON

Kimi! Tasse tes mains!


MAGALIE

Pourquoi vous en achetez

si c'est pas mangeable?

(KIMI sort alors une carte de la boîte de céréales.)


KIMI

Je l'ai!


ANTON

Damnation! La carte surprise!


KIMI

Ah, c'est pas la bonne.


MAGALIE

« Mortimer ».


ANTON

Mon portrait est sur une

de ces cartes-là, hein?


KIMI

C'est une rumeur, ça, Anton.

Une rumeur que t'as lancée

toi-même, je te rappelle!

J'ai toutes les cartes sauf une.

Le cavalier de la Destruction.


MAGALIE

C'est un jeu?


KIMI

Oui. Il faut que tu places

les cartes en ordre

puis que tu racontes une

histoire avec les dessins.

C'est censé t'emmener

dans un monde parallèle.


MAGALIE

Censé? Ça veut dire que

t'as jamais essayé?


KIMI

Ben là! Pourquoi je perdrais

mon temps avec ça.

Je viens de te dire qu'il

me manque la meilleure carte.


MAGALIE

Anton, toi, est-ce

que t'as déjà essayé?


ANTON

Bien sûr que non!

Peut-être que je ne suis

pas le vampire de l'année

dans le monde parallèle.


MAGALIE

Donne-moi les cartes.

Ark! La table est mouillée.


KIMI

Tu vois là?

T'as bavé jusque-là.


ANTON

C'est mon illustre salive...

Damnation!


KIMI

Pourquoi tu demandes pas

à Mamouchka de t'aider.


MAGALIE

C'est vrai!

Profites-en avant qu'elle parte.


ANTON

Ben oui. Mamoumou

qui s'en va.


MAGALIE

Mamouchka est en

haut avec Charles.


ANTON

Quoi? Elle passe

sa dernière journée

à Bouillon avec le zombie?

Sacrilège! J'arrive Mamouchka!

(ANTON s'élance alors en courant.)


MAGALIE

Peut-être si on place

les cartes comme ça?

(MAGALIE place les cartes d'une certaine façon. Une lumière vive apparaît. MAGALIE ET KIMI se trouvent soudain dans une chambre d'enfants.)


MAGALIE

On dirait ma chambre mais...

C'est génial, ici.


KIMI

Tu trouves?

Il n'y a rien qui fait peur.

Ils doivent avoir

caché un dragon

à trois têtes quelque part!


MAGALIE

Ça se peut?


KIMI

Ben j'espère!

Sinon, c'est du gaspillage

de monde parallèle.


MAGALIE

Wow!

(Un tapis saute alors sur KIMI en miaulant.)


KIMI

Ah! Heille! Ah!

(KIMI repousse le tapis contre le mur.)


MAGALIE

Kimi!


KIMI

Le tapis capote parce

que j'ai pilé dessus.


MAGALIE

Il est vivant?


KIMI

T'avais juste à pas

rester par terre!

(MAGALIE touche alors au tapis. Le tapis miaule.)


KIMI

Ben là! Tu lui as mis

le doigt dans l'oeil.


MAGALIE

Je m'excuse.


KIMI

Cherche dans ton coin

là pour un dragon.


MAGALIE

Il y a rien de méchant ici, Kimi.

Avoue que tu commences

à aimer ça hein?


KIMI

Bof.


MAGALIE

Je me demande il est

à qui ce soulier-là?

(MAGALIE touche au soulier et disparaît aussitôt.)


KIMI

Mag?

(MAGALIE réapparaît alors dans le sous-sol du motel. KIMI est assise dans une position immobile à ses côtés.)


MAGALIE

Whoa! On recommence, ok?

Mais, on mélange les

cartes pour aller ailleurs.

Kimi? Ah non. Elle est restée

là-bas. Il fallait qu'elle touche

au soulier elle aussi.

Ça va? Kimi? T'es brûlante!

Moi aussi! T'es pas juste chaude!

On dirait que tu commences

à sentir le brûlé? Kimi!

Ce sera pas long. J'arrive!

Le roi, la tour... humm...

(MAGALIE replace les cartes.)


MAGALIE

Ok, elles étaient dans

cet ordre-là, comme ça.

Puis, celle-là, comme ça.

Puis, comme ça.

(Pendant ce temps, MAMOUCHKA discute avec CHARLES dans le lobby du motel.)


MAMOUCHKA

Mamouchka terminé livre

que Charles prêté.

Culture zombie fascinante!

Aimer zombie-cuisine,

zombie-danse!


CHARLES

Zombie ménage.


MAMOUCHKA

Toi savoir qui être le

zombie le plus populaire ?


MAMOUCHKA ET CHARLES

Brad Putt-réfié.


MAMOUCHKA

Oh Mamouchka tout

connaître maintenant.

Même avoir appris

langage zombie pour

impressionner voisines Roumanie.

Grgnnanan grrnnanrrgnan!


CHARLES

Avoir écureuil dans nombril?


MAMOUCHKA

Non, non, Charles mal compris!

Grannanngrgnnann Glugrnanggrrr!

Maintenant compris?

Mamouchka avoir besoin

de cours prononciation?

Charles me montrer même si

prendre toute la journée.


CHARLES

Ah non, non, non! Pas besoin.

Mamouchka bonne!

Charles pas compris

parce que oreilles sales.

(ANTON s'approche d'eux à ce moment.)


ANTON

J'arrive, Mamouchka!

Tu devrais avoir honte!

Kidnapper ma grand-mère

pour qu'elle s'abaisse

à passer du temps avec toi.

Viens, Mamouchka!


MAMOUCHKA

Pas pouvoir.

Charles beaucoup insisté

pour montrer zombibliothèque.


CHARLES

Dis ça, moi?


MAMOUCHKA

Traiter Mamouchka de menteuse?

Grrahhaharrr grangnnnanan!


CHARLES

Pas compris.


ANTON

Mamouchka, la planète est

en crise! J'ai un problème.

Mes canines poussent et...


MAMOUCHKA

Ah! Masser canines

avec vinaigre.


ANTON

C'est tout?

Tu le fais pour moi, Mamoumou?


MAMOUCHKA

Pas pouvoir. Maintenant, aller

visiter zombibliothèque.

Venir!

(MAMOUCHKA s'éloigne alors en arrachant le bras de CHARLES.)


CHARLES

Ah! Aaaah! Mon bras!


ANTON

C'est ça! Tu t'occupes de lui

mais pas de moi!

Voleur de grand-mère!

(De retour dans l'univers parallèle, MAGALIE discute avec KIMI.)


MAGALIE

Kimi, t'étais bouillante!

Tu commençais même à

sentir la guimauve brûlée.


KIMI

Horrible!


MAGALIE

Ça t'énerve pas?


KIMI

Ben la c'est juste un jeu, Mag.

Il faut pas paniquer.


MAGALIE

Peut-être mais on devrait

pas prendre de risques.

On pourrait faire

des allers-retours?

Pas rester ici trop longtemps?


KIMI

OK, si tu y tiens!


MAGALIE

Viens!

(Un chevalier armé d'une épée et d'un bouclier apparaît soudain dans un coin de la chambre.)


KIMI

Mag! C'est le cavalier

de la destruction.


MAGALIE

Le qui?


KIMI

Il y a sa photo sur la

carte qui me manque.


MAGALIE

Tu trouves pas ça louche

que ton bonhomme se pointe

une seconde avant qu'on

essaie de sortir d'ici?


KIMI

Il a ma carte. Ça fait des mois

que je la cherche.


MAGALIE

Kimi! Réveille!

C'est un plan pour qu'on

reste ici longtemps! Viens!


KIMI

Cinq minutes, ça changera rien.


MAGALIE

Comment tu peux être sûre?

Allez! Ta carte existe

dans la vraie vie. On va finir

par la trouver. Kimi!

Tu m'écoutes-tu?

(MAGALIE touche alors au soulier. Pendant ce temps, dans le magasin Mercantium, ANTON applique du vinaigre sur ses canines.)


ANTON

Adieu salive.

(COLETTE s'approche à ce moment.)


COLETTE

Anton! Chez Mercantium,

on veut le bonheur

de nos clients mais

on veut surtout leur argent.

Tu paies avant de

boire mon vinaigre.


ANTON

C'est si gentiment demandé.

Oh la la, c'est pas donné!


COLETTE

Vingt-cinq sous?

Tut tut tut!

Vingt-cinq dollars!


ANTON

Tut! Tut! C'est marqué 25 sous.


COLETTE

Ah! Vingt-cinq sous!

(COLETTE regarde alors les prix sur différents produits.)


COLETTE

Cinq sous! Dix sous!

Mais, c'est pas des sous que

je veux, c'est des dollars!

Je viens de coller les prix.

Ah! J'ai rien vu.


ANTON

Ben tiens! Un beau

petit écureuil! Dix sous.

Ah c'est pas cher, ça.


COLETTE

Misère? Sais-tu combien

d'autres produits

il me reste à étiqueter?

Si j'avais un employé aussi,

je passerais pas ma journée

à coller des prix.


ANTON

Un employé?


COLETTE

Oui! Quelqu'un de fiable.


ANTON

Quelqu'un qui serait

ici à temps plein,

et non pas au motel en train

de me voler ma grand-mère?

Disons?


COLETTE

Disons?


ANTON

Charles!


COLETTE

Charles?


ANTON

Il a toutes les qualités inut...

inestimables d'un bon employé.


COLETTE

Mais, il n'aura jamais

le temps, avec le motel.


ANTON

Et si je m'arrangeais pour

le faire démissionner?


COLETTE

Pour qu'il travaille ici?


ANTON

Hummm?

(MAGALIE s'approche d'eux à ce moment.)


MAGALIE

Colette!


COLETTE

Tiens, tiens, tiens!

Je pensais que tu ne

remettrais plus jamais

les pieds dans le magasin, toi?


MAGALIE

Je fais une dernière visite

avant de le fermer pour de bon.


COLETTE

Ha! Continue de rêver!


MAGALIE

Avez-vous ces céréales-là?]


COLETTE

Non, j'en vends pas.

J'ai des standards quand même.

Ça goûte le carton.

Mais, pour que j'en vende,

la compagnie a essayé

de m'acheter.

Ils m'ont envoyé toutes

sortes de cartes...


MAGALIE

Des cartes Mortimer?

Elles sont où?


COLETTE

Là! Pourquoi?


ANTON

Ah! Tiens!

Une carte Destruction!

(ANTON prend une carte Destruction.)


MAGALIE

Donne-la moi, Anton.

Pour Kimi!

Sinon elle va rester dans

le monde parallèle et passer

l'éternité figée comme une

statue sur le sofa de la cave.


ANTON

Tu penses pas que

tu exagères un peu?


MAGALIE

Même pas.


ANTON

OK, tiens.


MAGALIE

Ah merci!

(Un peu plus tard, MAGALIE apparaît dans le monde parallèle.)


MAGALIE

Kimi! T'auras plus le choix

de me suivre. Tadam!

(MAGALIE montre alors sa carte Destruction à KIMI.)


KIMI

T'en as trouvé une?

(Le chevalier disparaît soudain et l'éclairage de la pièce devient rouge.)


MAGALIE

Uh-oh. Qu'est-ce qui se passe?


KIMI

Je le sais pas mais j'aime ça.


MAGALIE

Ta carte destruction,

elle détruit quoi au juste?

(KIMI hausse les épaules.)


MAGALIE

Tu le sais pas? OK, on perd pas

notre temps ici. Viens!

(MAGALIE touche alors au soulier.)


MAGALIE

Ben voyons! C'est le même soulier

que tantôt, non?


KIMI

Oui.


MAGALIE

Il faut peut-être juste

toucher à autre chose?


KIMI

Panique pas, Mag.


MAGALIE

Ben oui! Facile à dire.


KIMI

T'es avec une pro de l'horrible.

Si on veut sortir d'ici là...

(Deux autres KIMI apparaissent à ce moment dans la pièce.)


KIMI

Il faut que tu trouves

l'autre soulier.

KIMI #2

Il faut que tu te serves

des cartes Mortimer.

KIMI #3

Il faut que trouves le

Cavalier de la destruction.


MAGALIE

Attendez.

Il faut que je fasse quoi?


KIMI

Certainement pas

ce qu'elle a dit!

KIMI #2

Pis toi? Tu t'arranges

pour qu'elle reste ici

pour toujours!

KIMI #3

Tu perds du temps

à les écouter, Mag!


MAGALIE

Kimi?

KIMI, KIMI #2 ET KIMI #3

Tu me reconnais pas?

Je pensais qu'on était des amies.

(Pendant ce temps, ANTON accompagne des clients vers la sortie du motel.)


ANTON

Oh la la! Je suis désolé!

Merci. À la prochaine!

On va vous rembourser!

(ANTON saisit alors un talkie-walkie.)


ANTON

Tango, tango, Colette.

Ici, le Roi de la patate.

Je viens de faire évacuer les

derniers clients du motel.

La phase deux de l'opération

démission peut commencer.

Ici, serait un moment

absolument fantastique

pour me dire à quel

point je suis génial. Colette?

Elle est bouche bée. Bouche bée!

C'est ça qu'elle est!

Elle est bouche bée!

C'est ça qui se passe.

(ANTON verse alors des produits dans une chaudière.)


ANTON

Alors, un peu d'eau

de j'avale-pas-ça.

Poison. Voilà!

Oh, de l'acide maléfique.

Toxique. Et puis, un peu d'eau

de rose... parce que, oui,

il est possible d'être à la fois

machiavélique et coquet!

Voilà! Parfaitement toxique!

(Un peu plus tard, ANTON, CHARLES et MAMOUCHKA discutent dans la sous-sol du motel.)


CHARLES

Clients motel partis?


ANTON

Grâce à moi! Je les ai évacués.

T'aurais dû voir la panique.

Il y avait de la fumée noire

qui s'échappait de ta chaudière.

Les clients toussaient.

Les enfants pleuraient.

Il a fallu que

j'appelle une ambulance,

que je sorte une

femme dans mes bras!


MAMOUCHKA

Petit boudin pas si brave que ça

d'habitude.


CHARLES

Ouin!


ANTON

La fumée a envahi tout le motel.

Je la sens encore.


CHARLES

Charles sent rien.

C'est parce que t'as

pas un nez de vampire.


MAMOUCHKA

Mamouchka rien sentir non plus?


ANTON

C'est à Charles que je parle.

Ton travail, c'est de protéger

les clients, pas le contraire.


CHARLES

Comprend pas.

Jamais arrivé avant.

Faire attention dorénavant!

Promis.


ANTON

C'est tout?


MAMOUCHKA

Réconforter en chantant

berceuse zombie...

(ANTON se retourne alors vers MAGALIE et KIMI figées sur le divan.)


ANTON (dramatique)

Oh non! Magalie! Kimi!

Tragédie! Figées par

les vapeurs toxiques.


CHARLES

Oh non!


ANTON

Heureusement, les ambulanciers

m'ont laissé de quoi

pour guérir ces cas-là.


MAMOUCHKA

Gamalie redevenir normale?


ANTON

Oui, oui, oui, oui, oui!

Kimi aussi. Mais euh, je ne suis

pas sûr qu'elles vont

la trouver drôle, Charles.


CHARLES

Anton raison! Mérite pas

rester motel. Démissionner.


MAMOUCHKA

Démission? Non, non!


CHARLES

Adieu.


MAMOUCHKA

Anton pas le retenir?


ANTON

Non.

(CHARLES s'éloigne.)


ANTON

Alors, qu'est-ce

qu'on fait maintenant?

Peut-être une petite

partie de chasse?


MAMOUCHKA

Euh si c'est vrai que vapeurs

toxiques ont contaminé motel,

besoin nettoyer.


ANTON

Quoi?


MAMOUCHKA

Anton s'occuper cave.

Mamouchka premier étage.


ANTON

On reste même pas ensemble?

Mais, Mamoumou!

(Pendant ce temps, MAGALIE écoute les échanges entre les trois KIMI dans le monde parallèle.)


KIMI

Tu racontes n'importe quoi!

KIMI #2

C'est toi qui es menteuse!

KIMI #3

Tu perds du temps, Mag!


KIMI

Arrêtez de me copier!

KIMI #3

C'est toi qui me copies!

KIMI #2

Non, c'est toi qui me copies!


MAGALIE

Taisez-vous!

Où est-ce que tu caches

ton journal intime?

KIMI, KIMI #2 ET KIMI #3

Un journal intime,

c'est quétaine. J'en ai pas.


MAGALIE

De quoi t'as super peur?

KIMI, KIMI #2 ET KIMI #3

Ben là!


MAGALIE

De quoi t'as super peur?

KIMI, KIMI #2 ET KIMI #3

Du dentiste.


MAGALIE

J'aurais jamais dû jouer

avec ces cartes-là!

KIMI #2

Non, Mag, fais pas ça!

KIMI ET KIMI #3

Non, fais pas ça.


MAGALIE

C'est elle, mon amie.

(MAGALIE pointe la KIMI #2. KIMI et KIMI #3 disparaissent.)

KIMI #2

Bon débarras!


MAGALIE

Pourquoi tu veux pas

que je les détruise?

KIMI #2

C'est avec les cartes qu'on

est rentrées dans le jeu.


MAGALIE

C'est avec les cartes

qu'on va sortir!

Il faut trouver

comment les placer.

(Un peu plus tard, CHARLES marche dans le magasin Mercantium.)


CHARLES

Besoin provisions long voyage.


COLETTE

Où tu vas?


CHARLES

Sais pas.


COLETTE

Qu'est-ce que tu fais?


CHARLES

Sais pas.


COLETTE

T'es capable de vivre loin

de tes amis, comme ça?


CHARLES

Sais plus.

Grraagnnagnn grrrananagnnann.


COLETTE

Ah, pauvre Charles!

Un garçon brillant comme toi,

réduit à se tourner

les pouces loin de ses amis.

Tut tut tut!

Un terrible gaspillage!


CHARLES

Fait grave erreur.

Plus personne faire confiance.


COLETTE

Mais moi, je te fais

confiance, Charles.


CHARLES

Hein?


COLETTE

Oui! Tiens! Une idée, comme ça,

à laquelle je n'avais

jamais, jamais pensé...

Pourquoi tu ne viendrais

pas travailler ici,

avec moi, au magasin?


CHARLES

Pas sûr.


COLETTE

Tu serais proche de

tes amis et puis, moi,

j'ai de quoi t'occuper en masse!


CHARLES

Peut-être.


COLETTE

Ah, envoye! Tiens.

Tu peux commencer à

mettre les prix sur le riz.


CHARLES

Sur chaque grain?


COLETTE

T'as tout compris!


CHARLES

Où gants stériles?


COLETTE

Des gants?


CHARLES

Non? Où pinces

pour manipuler riz?


COLETTE

Des pinces?


CHARLES

Ah! Comment respecter code

protection aliments?


COLETTE

J'ai pas de temps à perdre

avec les règlements, moi.

Tiens! Étiquette donc des

vêtements à la place.

Qu'est-ce que tu fais là?


CHARLES

Pas abîmer tissu.

Cherche grain fibre.


COLETTE

Je vais t'en faire, moi,

le grain de la fibre.

Donne-moi ça! T'es renvoyé!


CHARLES

Où Charles aller?


COLETTE

Retourne au motel.

Les vapeurs toxiques,

c'était un coup monté.

Allez!


CHARLES

Coup monté?


COLETTE

Oui.


CHARLES

Anton!

(Pendant ce temps, dans le monde parallèle, MAGALIE et KIMI tentent de replacer les cartes dans le bon ordre.)


MAGALIE

OK. On met le roi à la fin.


KIMI

Si le bureau était pas croche

aussi là!


MAGALIE

Ouin! OK! Ah!

Les cartes sont pas

dans le bon ordre.

Umm... celle-là!


KIMI

Elle pèse une tonne.


MAGALIE

OK, à go, on la lève.

Un, deux, trois, go!

Aaaahh! Ah, là, c'est moi

qui pèse une tonne!


KIMI

C'est bon signe!

Plus on se rapproche, plus

ils essaient de nous arrêter.

(MAGALIE parvient alors à toucher au soulier.)


MAGALIE

Ça marche pas!


KIMI

Il reste une combinaison

qu'on n'a pas essayée.

Aide-moi!


MAGALIE

Ça sent le parfum de ma mère.


KIMI

Mag!

(Un carnet de notes se met alors à flotter près de MAGALIE.)


MAGALIE

C'est le carnet de notes

de mon père.

C'est moi qui lui

avais donné avant

qu'il parte pour l'Amazonie.


KIMI

Tu me raconteras

ça plus tard, OK?


MAGALIE

Ma mère dit que, là-bas,

les oiseaux chantent

tout le temps.


KIMI

J'y arriverai pas

toute seule, Mag!


MAGALIE

Penses-tu que je pourrais

les voir? Ici?

Juste une seconde?

Je sais que ce serait

pas les vrais, mais

juste faire semblant

d'être avec eux, un peu?


KIMI

C'est pas le temps, Mag!


MAGALIE

Maman? Papa?

(Pendant ce temps, CHARLES revient au motel et croise ANTON.)


ANTON

Ma grand-mère est avec toi?


CHARLES

Accident toxique inventé!

Anton s'excuser.


ANTON

Pardon.


CHARLES

J'ai dit : s'excuser.


ANTON

Pardon.


CHARLES

Arrêter t'obstiner!


ANTON

Pardon! Ça fait trois fois

que je m'excuse!


CHARLES

Ah oui? D'habitude, Anton

jamais dire pardon. Pas normal.


ANTON

Ma vie est en ruines, Charles!


CHARLES

Encore!


ANTON

J'ai cherché Mamouchka partout.

Elle m'a dit qu'elle faisait

du ménage ici mais, non.

Elle m'évite! Ah!


CHARLES

Ah, Anton pleurer.

Pleurer ici, ici! Pleurer là.

Nettoyer plancher.


ANTON

Ici?


CHARLES

Non!


ANTON

Ahh!


CHARLES

Plus fort!


ANTON

Aahh ha ha!

(MAMOUCHKA apparaît soudain à leurs côtés.)


MAMOUCHKA

Mamouchka éviter Anton?

Mais, quoi toi inventé?


ANTON

Mais pourtant, pendant

toute la journée...


MAMOUCHKA

Repartir pour Roumanie.

OK, bye!


ANTON

Maintenant?


MAMOUCHKA

Où mis sacoche?


CHARLES

Là! Oh! Lourd!

Quoi transporter?

Briques?

(ANTON fouille alors dans la sacoche.)


ANTON

Ma brique? Ah, Mistigri!

Mon pendule à hypnotiser!


MAMOUCHKA

Mamouchka trop besoin souvenirs.

S'ennuyer de petit boudin

lorsqu'en Roumanie.


ANTON

Mais, on aurait pu profiter de

notre dernière journée ensemble.


MAMOUCHKA

Ah non. Mamouchka

incapable de dire adieu.

Détester pleurer.

Ça mouille foulard.

Pour pas penser à départ,

Mamouchka appris

language zombie.

Anton... gragagganan

graggagaganan.


ANTON

Je ne suis pas sûr de

ce qu'elle vient de dire.


CHARLES

Mamouchka beaucoup aimer Anton.


ANTON

Elle a vraiment dit ça?


CHARLES

Première fois bien parler zombie!

Beaucoup aimer Anton!


MAMOUCHKA

Même si toi, grand flanc mou

pas d'ambition.


ANTON

Tes reproches vont tellement

me manquer, Mamouchka!


MAMOUCHKA

Oh! Mon petit boudin!

(Un peu plus tard, MAGALIE est assise dans le sous-sol du motel et tente de contacter ses parents. KIMI est à ses côtés.)


MAGALIE

Maman! Papa! Enfin!

Vive les caméras web!

Je m'ennuie de vous autres!

Attendez, je vous entends pas bien.

Maman? Argh! Ça a coupé.

Ils se branchent par

satellite, puis ça marche

une fois sur deux.


KIMI

Mais au moins tu les as vus.

Pas sûre que tu les aurais

aperçus si t'avais attendu

dans le monde bizarre.


MAGALIE

Pas question que

je remette les pieds là.

Je peux tu les détruire?


KIMI

Juste si tu me laisses

déchirer la carte Destruction.


MAGALIE

Amuse-toi!

(KIMI essaie en vain de déchirer la carte.)


KIMI

Ah! Argh!


MAGALIE

Mais... Voyons!

Ça nous prendrait des ciseaux.

(MAGALIE tente alors de couper la carte avec des ciseaux.)


MAGALIE

Ben voyons!


KIMI

Elle veut rien savoir.

(Le jeu de cartes disparaît alors dans une vive lumière.)


KIMI

Atroce!


MAGALIE

C'est ça qu'elle détruit

ta super carte Destruction.


KIMI

Wow!


MAGALIE

Je sais pas pour toi mais

on dirait que je commences

à avoir un petit creux

pour des céréales.

Tu peux prendre des miennes.


KIMI

Est-ce qu'il y a une

surprise dans la boîte?


MAGALIE

Oui, des guimauves avec

un pouvoir de destruction.

Elles sont tellement

sucrées qu'elles t'envoient

chez le dentiste.


KIMI

Niaise pas!

Tu le sais que j'aime pas

ça pour vrai, le dentiste!

(Un peu plus tard, ANTON s'approche de COLETTE dans le magasin Mercantium.)


ANTON

Deux gâteaux aux pépites de sang

pour emporter, s'il vous plaît.


COLETTE

Des quoi?


ANTON

Des gâteaux aux pépites de sang

pour emporter, s'il vous plaît.


COLETTE

Je ne vends pas ça.


ANTON

Ah non? Un potage aux globules?

Des raisins rhésus?


COLETTE

Mais voyons donc!

Personne mange ça, Anton!

C'est des plats inventés!


ANTON

Par ma Mamouchka, qui me

les cuisinait tout le temps. Ahhh...


COLETTE

Ah, commence pas à pleurer!

Tu vas toute décoller

mes étiquettes.


ANTON

Mamouchka aussi

m'en disait des beaux

petits mots d'amour comme ça.


COLETTE

Anton, si t'achètes

rien, va t'en!

Moi, j'ai du travail à faire.


ANTON

OK. Je vais m'en aller.

(COLETTE se met alors un petit foulard autour des chevaux et ressemble à MAMOUCHKA.)


COLETTE

Tiens! Comme ça, je vais arrêter

de me mettre des collants

dans les cheveux. Ah Voilà.

(ANTON s'approche alors de COLETTE.)


ANTON

C'est que...

Est-ce que vous pourriez

m'appeler petit boudin?


COLETTE

Petit boudin?


ANTON

Comme Mamouchka.

(ANTON se met à étiqueter rapidement les produits du magasin.)


COLETTE

Tiens, tiens, tiens!

Moi qui te prenais pour

un grand paresseux.

T'es très efficace, Anton!


ANTON

Tut, tut, tut.


COLETTE

Petit boudin. Oh, petit boudin.

Tiens.

(COLETTE met un chapeau d'employé sur la tête d'ANTON.)


COLETTE

Voilà!


ANTON

Un chapeau d'employé?


COLETTE

Oui!


ANTON

Mais, non seulement

il est laid, mais il ne va

pas du tout avec mon teint.


COLETTE

Tut, tut, tut, tut, tut!

Attends avant de dire non!

Si je te disais qu'à la

cafétéria des employés,

on mettait un bon

potage aux globules,

qu'est-ce que tu dirais?


ANTON

Délice!


COLETTE

Ah!

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par