Image univers ONFR Image univers ONFR

ONFR

Restez à l'affût des dossiers chauds à Queen's Park et dans la francophonie ontarienne et canadienne.

Site officielpour ONFR
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Ontario : nouveau plan pour le tourisme francophone

À des histoires d’inconduite sexuelle à Queen’Park se mêle une nouvelle enquête de la Police provinciale de l’Ontario – une cinquième dans les affaires du gouvernement libéral. La troupe de Kathleen Wynne se retrouve une fois de plus dans l’embarras pour une histoire de documents manquants. Tout ça alors que la première ministre lève le voile sur deux incidents d’inconduite sexuelle au sein de son caucus, dont un impliquant l’ancien député Kim Craitor. Et, toujours en Ontario, une nouvelle stratégie touristique francophone est actuellement déployée. On compte surfer sur le succès des célébrations du 400e de la présence francophone qui misaient sur l’histoire et qui ont obtenu une grande visibilité. Le nouveau plan de match doit notamment permettre de remplir le vide laissé par Direction Ontario, qui s’occupait de promouvoir la province dans des marchés francophones.



Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
#ONfr


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER, animateur et reporter, est en studio, s'adressant au public de l'émission.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Bienvenue à #ONfr. Ça

brasse, ces jours-ci, à Queen's

Park, le Parlement ontarien.

À des histoires d'inconduite

sexuelle se mêle une enquête

de la Police provinciale

de l'Ontario.

C'est la cinquième sur ce

gouvernement. Pour démêler tout

ça, j'en parle avec mon collègue

François Pierre Dufault.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT apparaît sur écran vidéo en studio.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Bonjour, François Pierre.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Bonjour, Étienne.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Nouvelle enquête de la police,

tout ça en raison de

documents manquants.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Tout à fait, Étienne.

Pour faire une longue histoire

courte, on remonte en 2011,

avant les élections. Le

gouvernement de Dalton McGuinty

avait voulu mettre un frein à un

projet éolien en eau littorale

dans le lac Ontario près

de Kingston et de Toronto.


On montre des images d'éoliennes.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Ce projet-là était impopulaire.

Alors, le gouvernement avait

décrété un moratoire qui avait

fait tomber une entente avec le

promoteur Trillium Energy Group.

Le promoteur a ensuite poursuivi

le gouvernement. Et pendant

la poursuite, les avocats de

Trillium se sont rendu compte,

selon eux, qu'il manque

des documents du côté du

gouvernement. Ils ont soumis le

dossier à la Police provinciale

de l'Ontario qui, elle,

a jugé que c'était suffisant

pour ouvrir une enquête.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Et c'est du déjà vu, là,

pour le gouvernement.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Oui, le gouvernement qui a eu

à faire face à ce même genre

d'accusation dans le cas des

centrales au gaz de Mississauga

et d'Oakville en 2011,

juste avant les élections.

Encore une fois un projet

d'énergie qui a été avorté pour

des raisons politiques et des

documents qui sont manquants.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Cinquième enquête de la police

sur le gouvernement Wynne.

Est-ce qu'il y a un impact

dans l'opinion publique?

Est-ce qu'il y a un prix à payer

pour Mme Wynne et son parti?


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Étonnamment, non. Comme on l'a

vu dans le cas des centrales au

gaz, il y a eu absolument aucun

impact aux urnes aux élections

de 2014. Et cette nouvelle

affaire de documents manquants

ne semble pas non plus coller

à la peau du gouvernement.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Si les enquêtes de la police,

là, ne font pas beaucoup réagir,

les allégations d'inconduites

sexuelles, elles, provoquent

plus de réactions.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Ça oui, des révélations-chocs

de la première ministre Kathleen

Wynne la semaine dernière.

On sait maintenant qu'un ancien

député libéral, Kim Craitor, de

Niagara Falls, a dû démissionner

en 2013 à la suite d'une

enquête interne portant sur

des allégations de harcèlement

sexuel. On sait également qu'il

y a un deuxième cas au sein

du caucus libéral, mais on n'en

sait pas plus. On ne sait pas

si cette personne-là siège

toujours. La première ministre

dit que c'est une question

de confidentialité. On l'écoute.


KATHLEEN WYNNE, la première ministre de l'Ontario, prend parole à l'Assemblée législative. Ses propos sont traduits de l'anglais.


KATHLEEN WYNNE

À travers ce processus,

des enjeux de confidentialité

se manifestent, monsieur le président.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Et le ministre Bob Chiarelli

n'a rien fait pour aider son clan?


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Non, vraiment pas. Le ministre

de l'Énergie, au contraire, a

ajouté de l'huile sur le feu

lorsqu'il a accusé la chef

néo-démocrate Andrea Horwath, et

je cite, de "pisser dans toutes

les directions" lors d'un débat

agité à l'Assemblée législative.

Une vraie pièce d'anthologie.

Écoutons-la.


BOB CHIARELLI, le ministre de l'énergie de l'Ontario, prend parole à l'Assemblée législative. Ses propos sont traduits de l'anglais.


BOB CHIARELLI

Elle prend Kenora dans le Nord,

et Toronto dans le sud,

monsieur le président.

Et elle pisse dans toutes les directions.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Bon, le ministre Bob Chiarelli

s'est plus tard excusé.

Il a dit qu'il a été mal cité.

L'opposition néo-démocrate

n'en croit rien. Et d'ailleurs,

on réclame ni plus ni moins

la démission du ministre.


CATHERINE FIFE, la députée NPD Kitchener-Waterloo, prend parole à l'Assemblée législative. Ses propos sont traduits de l'anglais.


CATHERINE FIFE

Certainement, le code de conduite

des libéraux ne dit pas qu'il est acceptable

de comparer les femmes à des chiens.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Des dossiers que tu vas

continuer à suivre pour nous

à Queen's Park. Merci

beaucoup, François Pierre.


FRANÇOIS PIERRE DUFAULT

Je t'en prie, Étienne.


Transition


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Le tourisme est une industrie

en pleine croissance à travers

le monde. En Ontario, on est en

train de déployer une nouvelle

stratégie touristique

francophone. On souhaite

notamment surfer sur le succès

des célébrations du 400e

de présence francophone, qui

ont obtenu une belle visibilité

et qui misaient sur l'histoire.

On veut aussi combler le vide

laissé par Direction Ontario,

qui faisait la promotion de

la province dans des marchés

francophones comme le Québec

et la France. Portrait inédit

d'une industrie en pleine

effervescence avec ce reportage

que je vous ai préparé.


Des images de la forêt et des cours d'eau de l'Ontario défilent.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Le tourisme en Ontario, c'est

des paysages magnifiques et

des excursions dans la métropole

du pays, ou dans des contrées

éloignées. Mais c'est aussi

une histoire de gros sous.

La province souhaite

doubler ses revenus issus

du tourisme d'ici 2020.


Texte informatif :
Revenus issus du tourisme 2010 : 22 G$ 2020 : 44 G $


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Et pour atteindre son objectif,

elle mise notamment sur les

touristes francophones.


On montre des images d'affiches bilingues, sur lesquelles on peut lire: «Bienvenue en Ontario Tant à découvrir».


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Mais pour leur plaire, l'Ontario

doit peut-être s'améliorer.

Selon ces touristes québécois

rencontrés à Toronto, la

province doit offrir plus

de services en français.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER interview des touristes sur la rue.


HOMME

Quand on est reçus à l'hôtel,

l'accueil à l'hôtel devrait

être bilingue, selon moi.


FEMME

Nous, on vient d'une région

pratiquement unilingue

francophone, dans la région

du Saguenay, donc c'est certain

que quand on vient en Ontario,

ce serait agréable d'avoir

du support à ce niveau-là.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Les entreprises qui

développent des tours organisés

en France et au Québec exigent

aussi un meilleur accueil

en français pour leurs clients.


ALAIN BROSIUS, le responsable du tourisme chez RDÉE Ontario témoigne.


ALAIN BROSIUS

Tous nous demandent d'une

manière explicite chaque année,

récurrente et vraiment de façon

très appuyée. Ils veulent

des produits francophones

hors Québec.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Alain Brosius forme les

entreprises touristiques en

matière de services en français.

Mais il travaille aussi à

développer l'offre de produits

touristiques francophones. Son

organisation lance cette année

la nouvelle Route Champlain,

un circuit inspiré

du parcours historique

du célèbre navigateur.


On montre des images de reconstitutions historiques avec des personnages costumés.


ALAIN BROSIUS

Les visiteurs vont pouvoir

vivre des expériences

francophones, notamment avec la

thématique Champlain. Tout ça

va permettre d'avoir une offre

touristique globale cohérente

et puis très fluide, pour que

le vacancier puisse avoir une

expérience exceptionnelle

et assez concentrée, on va

dire, durant son séjour.


On montre des images de divers lieux touristiques.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

L'inventaire de toutes

les attractions, restaurants

et lieux d'hébergement où l'on

offre des services en français

est en train d'être complété.

Une mine d'informations

précieuses qui permettent

de développer des itinéraires

qui plairont aux francophones.

Mais il faut ensuite faire

connaître ces produits.

C'est là qu'entre en scène la

Société du Partenariat ontarien

de marketing touristique.


ROGER HOLGERSON

On a un livre qu'on distribue

en France avec des itinéraires

partout dans la province:

Toronto, les chutes du Niagara

et l'ouest. Mais on a aussi

le Circuit Champlain.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Roger Holgerson est

président du bras marketing

du ministère du Tourisme de

l'Ontario. Il croit que la

province a tout avantage à miser

sur son caractère francophone

pour s'illustrer dans le

très compétitif marché

international du tourisme.


ROGER HOLGERSON

Je pense qu'il y a un avenir

À vraiment développer

nos produits francophones

et de les distinguer et célébrer

sur nos routes touristiques.

Je pense que c'est important

de le faire pour nous distinguer

des autres provinces du Canada.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Les touristes sont de plus en

plus exigeants. Pour réussir à

les attirer ici, l'Ontario doit

les convaincre que l'accueil

qu'ils vont recevoir va être à

la hauteur de leurs attentes.

Sinon, ils vont tout simplement

aller dans une autre destination

touristique. Il faut aussi

penser au fait qu'ils ont

un budget bien souvent limité

et seulement quelques jours

de vacances par année.

Dans ce contexte, une bonne

campagne de publicité efficace

peut réellement faire

toute la différence.

Des campagnes de publicité ont

été menées au Québec au cours

des derniers mois, d'autres en

France. M. Holgerson révèle

que les marchés francophones

prioritaires pour l'Ontario

sont le Québec et la France,

mais que l'Ontario français

est aussi primordial.


ROGER HOLGERSON

En plus des gens du Québec

et des gens de la France,

c'est d'encourager nos citoyens

et citoyennes de l'Ontario.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Être plus accueillant pour

les touristes francophones,

ça passe aussi par une

signalisation en français.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER interview à nouveaux les mêmes touristes sur la rue.


HOMME

C'est sûr qu'on

aimerait ça voir le fait

français, un peu bilingue. Tu

sais, au Québec, on met beaucoup

de choses également au niveau

des deux langues. Fait que

ce serait le fun également qu'au

niveau de l'Ontario et dans

le Canada anglais, qu'on voie

un peu plus de français.


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER (Narrateur)

Dans plusieurs musées

et sur de nombreuses routes

de l'Ontario, les panneaux sont

encore aujourd'hui uniquement

en anglais. Même sur la nouvelle

Route de Champlain, aucun

affichage en français n'a

pour l'instant été prévu.


On montre des images de différents panneaux anglophones.


De retour en studio...


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Et en terminant, je vous invite

à visiter notre nouvelle page

Facebook. Vous pouvez commenter

nos sujets et nous faire des

suggestions de reportages sur

la francophonie. Continuez aussi

à visiter notre site Web.


L'adresse twitter suivante apparaît «@ONFR_TFO» et l'adresse électronique suivante apparaît «TFO.ORG/ONFR».


ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER

Au nom de toute notre équipe,

merci d'avoir été là. On

se retrouve la semaine prochaine

pour une nouvelle édition

de #ONfr. Au revoir.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par