Image univers Petz Club Image univers Petz Club

Petz Club

Le Petz Club, fondé par Nina, Oscar, Tim et le chien Marlou, s'est donné pour mission de retrouver les animaux perdus par les enfants. Mais les apprentis détectives mènent leurs enquêtes tout en allant à l'école et en gérant aussi les parents.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La maison du sang-froid

Par un soir d’orage, le Petz Club est confronté à une mission terrifiante : retrouver Baa, le python royal du père de Victor, qui se cache dans cette maison lugubre… Si
Nina, Tim et Marlou savent garder leur sang-froid, Oscar lui a bien trop peur des serpents !



Année de production: 2013

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Dans un vieux manoir, le PAPA DE VICTOR s’adresse à son fils, alors qu’il est sur le point de partir.


PAPA DE VICTOR

C’est une conférence très

importante, Victor. Je rentre

dans deux heures. Alors, tu

restes bien sage.


VICTOR

Hum.


PAPA DE VICTOR

Et surtout, tu ne touches pas

aux animaux.

C’est bien compris?


VICTOR

Oui, papa.

(Le PAPA DE VICTOR laisse son fils seul et quitte le manoir.)

(VICTOR entre dans une pièce où il y a plusieurs vivariums.)


VICTOR

(S’approchant du vivarium de BÂA LE PYTHON ROYAL)

Bâa!

Ah, te voilà.

Bonjour, Bâa.

Oh. Mais on dirait

que tu es malade.

Et tu n’as plus rien à boire.

Attends, je vais m’occuper

de toi.

(VICTOR ouvre le couvercle du vivarium, prend le bol de BÂA LE PYTHON ROYAL et quitte la pièce pour aller le remplir d’eau.)


VICTOR

(Revenant vers le vivarium quelques instants plus tard)

Ah! Bâa? Bâa! Bâa!

(Ne le trouvant pas)

Bâa!

(Hurlant)

Bâaaaaa!!!

(Début chanson thème)

♪♪♪


VOIX MASCULINE

Petz Club


NINA

Petz Club

Petz Club

Retrouvons les animaux disparus

Petz Club

Petz Club


TIM

Voici Tim


OSCAR

Oscar


NINA

Et moi Nina

Et sans oublier

le chien Marlou

Un chien un peu zinzin

Un peu fou

Petz Club

Petz Club

Contactez-nous

Vous pouvez compter sur nous

Petz Club

Petz Club

Retrouvons

les animaux disparus

♪♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(La maison du sang-froid)

(Fin information à l’écran)

(TIM, NINA et OSCAR sont devant le manoir. NINA cherche sur sa tablette une image.)


NINA

Non, c’est pas ça...

Ça non plus...

Ça non plus. Ah!

(Montrant l’image d’un serpent à OSCAR)

Voilà.


OSCAR

(Effrayé)

Un serpent? T’es dingue?!


NINA

C’est pas un serpent,

c’est un python royal.


TIM

Wow! La bête!


NINA

Il se nourrit principalement

de petits mammifères.


TIM

Regardez ses dents!

(MARLOU LE CHIEN se couche au sol, effrayé, en gémissant.)


NINA

Il mesure entre 1,20 m

et 1,50 m.


OSCAR

(Effrayé)

Hé, il est plus grand que moi!


TIM

Et tu sais qu’il peut se

démonter la mâchoire pour

t’avaler tout entier? Grrr!


NINA

Mais non, ce n’est pas un boa

constrictor. Le python royal,

lui, est calme et ne mord

presque jamais.


OSCAR

Presque jamais?


TIM

(Amusé)

Il a les chocottes!


OSCAR

Gna gna gna!

(Sonnant à la porte du manoir)

Même pas drôle!

(VICTOR ouvre la porte et laisse entrer TIM, NINA, OSCAR et MARLOU LE CHIEN.)


VICTOR

C’est vous, le Petz Club?

Entrez vite.

(Se dirigeant vers la pièce où se trouvent les vivariums)

Mon père adore Bâa. Il vient

de le rapporter d’Afrique.


OSCAR

Tu parles d’une collection!


VICTOR

Si vous ne le retrouvez pas,

il va m’envoyer en pension,

c’est sûr.


TIM

Ce serait toujours

plus gai qu’ici.


NINA

(En voyant un iguane)

Il est trop craquant,

celui-là.

(En apercevant son immense langue qu’il déroule pour lécher la vitre de son vivarium)

Beurk!


VICTOR

Tout ce que je voulais,

c’était changer son eau.

Mais j’ai oublié de refermer

le couvercle.


NINA

Ne t’en fais pas, Victor, si

tu as bien fermé toutes les

portes, ça veut dire que Bâa

est quelque part dans cette

pièce. Si ça se trouve, il est

tout près de nous.


OSCAR

(Tenant dans ses bras MARLOU LE CHIEN, aussi effrayé que lui)

Ouais, mais un serpent, ça

rampe, ça se faufile partout,

alors peut-être qu’il est

sorti. Je vous laisse fouiller

le rez-de-chaussée. Avec

Marlou, on va aller voir

là-haut. À plus tard!


TIM

Le roi des trouillards,

celui-là.


VICTOR

J’ai l’habitude, tout le

monde a peur des serpents.


TIM

(S’imaginant se transformer en superhéros)

Tout le monde sauf moi

et... plane le sombreros!

Dans le désert du Mexique.

Je peux dompter les pires

scorpions rien qu’en claquant

des doigts.


NINA

(Agacée)

Ah...

(Apercevant BÂA LE PYTHON ROYAL se faufiler sous un meuble)

Là!


TIM

Laisse-moi lui faire la

terrible planchette mexicaine.


VICTOR

Oh, surtout pas,

il va te mordre!


TIM

Ah bon?


NINA

Mais comment on attrape

un serpent, alors?


VICTOR

C’est mon père qui m’a

raconté ça, un jour. Les

serpents croient que le sac est

une cachette et ils vont tout

seuls dedans.


NINA

(Voyant que BÂA LE PYTHON ROYAL s’échappe)

Ah non, c’est pas vrai!

Il s’échappe par la grille

d’aération!

(OSCAR, accompagné de MARLOU LE CHIEN, monte à l’étage.)

(Plus tard, OSCAR monte à l’étage avec MARLOU LE CHIEN.)


OSCAR

Moi, peur de... de ces espèces

de trucs horribles avec plein

de dents? Pfft!

De toute façon, les serpents,

ça a peur du plus petit bruit.

On n’a aucune raison d’avoir

peur, hein, Marlou?

(On entend un coup de tonnerre.)


OSCAR

(Effrayé)

Maman!!!

(NINA, TIM et VICTOR observent la grille d’aération par où s’est échappé BÂA LE PYTHON ROYAL.)


NINA

(Remarquant des morceaux de peau coincés dans la grille d’aération)

Ah non, le pauvre. C’est de la

peau. Il est sûrement blessé.


VICTOR

Pourquoi il a quitté son

vivarium? Il y était à l’abri.

Et maintenant, il est peut-être

n’importe où. Ah, c’est fini.

Fini.


NINA

Si seulement on pouvait savoir

par où il est passé.

Attendez.

(Se souvenant d’un détail qu’elle avait remarqué plus tôt)

Bâa laisse des traces

de sciure derrière lui.

Je sais ce qu’il faut faire!

(OSCAR et MARLOU LE CHIEN sont devant une porte fermée.)


OSCAR

Allez, Marlou,

t’y vas d’abord.

(Un coup de vent souffle tellement fort qu’une fenêtre s’ouvre. Au passage, un vivarium tombe et, du coup, un serpent s’échappe.)

(VICTOR et TIM attendent le retour de NINA qui est allée chercher quelque chose à la cuisine.)


TIM

Ah! Nina!

Euh... de la farine? T’es sûre

que c’est le moment de faire

un gâteau?


NINA

(Dispersant de la farine devant chacune des portes ouvertes)

Mais non. Regarde. C’est pas

pour faire la cuisine.

Je mets de la farine à tous les

passages. Comme ça, si Bâa

se déplace dans la maison,

on le saura tout de suite.


VICTOR

Tu es géniale!


TIM

Ah, j’y avais pensé, mais...


VICTOR

Le seul problème, c’est...


NINA

Comment le faire sortir.


TIM

Facile. On attend

qu’il ait faim.


VICTOR

Un serpent peut se passer

de nourriture pendant des mois.

Et mon père rentre

dans une heure.


TIM

Aïe.

(OSCAR et MARLOU LE CHIEN s’apprêtent à entrer dans la pièce où le vivarium est tombé.)


OSCAR

Toi aussi, tu as entendu

du bruit? Courage, Oscar.

(Au rez-de-chaussée, tandis que VICTOR est assis dans les escaliers et réfléchit, NINA et TIM discutent en faisant les cent pas.)


TIM

En vacances, on dit toujours

de taper du pied pour faire

fuir les vipères.


NINA

Tu as raison. Les serpents

sont très sensibles aux

vibrations.


TIM

Tout ce qu’il faudrait, c’est

faire un boucan d’enfer!

(TIM branche un appareil qui lui permettra de faire jouer de la musique. Il met le volume au maximum.)


TIM

(Hurlant pour qu’on l’entende)

Los Deglingos! Le vrai rock

mexicain, c’est flangon!

(OSCAR, terrifié à l’idée d’entrer dans la pièce, hésite toujours.)


OSCAR

Ah! Quelle horreur! Tu as

entendu? C’est quoi ce truc?

(Un serpent s’échappe de la pièce par la porte ouverte.)


OSCAR

(Croyant que le serpent est soudainement plus petit qu’il ne l’est en réalité)

T’as vu, Marlou? Bâa a rétréci

au lavage. Aucune raison

d’avoir peur de ce petit machin

tout riquiqui.

(Empoignant un vase transparent)

Ha! Ha! Ha!

Viens là, Bâa, on va leur

montrer qu’on n’a jamais peur

de rien.

(Pendant ce temps, au rez-de-chaussée, TIM fait semblant de jouer de la guitare au son de la musique.)

(Victor remarque alors que la traînée de farine s’est brisée, ce qui veut dire que BÂA LE PYTHON ROYAL est sans doute passé par là.)

(NINA arrête la musique.)


TIM

Hein?

Pourquoi t’arrêtes?


VICTOR

(Pointant la traînée de farine brisée)

Ça a marché!

(TIM, NINA et VICTOR montent l’escalier en suivant les traces au sol.)


TIM

Il est passé par là.


VICTOR

Bâa!

(À ce moment, VICTOR apparaît en haut de l’escalier, exhibant son vase, dans lequel se trouve un serpent.)


VICTOR

Regardez! Je l’ai trouvé!


TIM

Mais non! Il est à tes pieds!


OSCAR

Hein?


TIM

Attrape-le!


OSCAR

Mais alors, s’il est là,

qu’est-ce que...?


VICTOR

(Désignant le serpent dans le vase)

Qu’est-ce que tu fais avec le

black mamba de mon père?


OSCAR

(Terrifié)

Le... le bla...

le black mamba?

Le serpent le plus dangereux

du monde?

(En prononçant ces paroles, OSCAR laisse tomber le vase qui se fracasse au contact du sol.)


VICTOR

Bon. Je m’occupe du black

mamba. Ne laissez pas s’enfuir

Bâa!

(Le faisant entrer dans un vivarium)

Ouf!

Ouf! Ça y est.


TIM

(Regardant partout autour de lui)

Mais où se cache Bâa?

Tiens. Qu’est-ce que c’est

que ça?

(Apercevant de la peau de serpent)

Venez voir! Il y a

un petit problème avec Bâa.

(VICTOR, NINA, OSCAR, TIM et MARLOU LE CHIEN se rejoignent au salon pour discuter)


NINA

(Voyant que TIM tient dans ses mains de la peau de serpent)

Ce n’est pas Bâa,

c’est sa mue.


TIM

Sa mue?


NINA

Mais oui!

Souvenez-vous.

(Se souvenant de la peau coincée dans la grille d’aération)

Les morceaux de peau autour

de la grille. J’ai cru qu’il

était blessé. Et toi, Victor,

tout à l’heure, tu as cru

qu’il était malade.

(On revoit alors VICTOR près du vivarium quand il constate que BÂA LE PYTHON ROYAL est malade, avant qu’il ne s’échappe.)


VICTOR

Bonjour, Bâa.

Oh. Mais on dirait

que tu es malade.


NINA

(Reprenant son récit)

Mais pendant ce temps,

il faisait sa mue.

Tous les serpents changent de

peau, c’est comme ça qu’ils

grandissent. Et quand ça leur

arrive, ils cherchent toujours

un coin tranquille, car ils sont

très fragiles à ce moment-là.


OSCAR

(Fier de lui)

Un black mamba! J’ai attrapé

le serpent le plus dangereux

du monde!


VICTOR

Pas celui-là. Mon père lui a

retiré tout son venin, tu

penses bien.


OSCAR

Mais je ne le savais pas!

Ça compte quand même!


NINA

(S’approchant d’OSCAR pour lui donner un bisou sur la joue)

Bien sûr que ça compte. Tu as

été très courageux, finalement.


OSCAR

T’es sûre?


TIM

Bon, c’est pas tout, mais

on a toujours une mission

à accomplir.

(Le téléphone sonne et VICTOR va répondre.)


VICTOR

Allô?

Oui, papa, tu... rentres plus

tôt que prévu? Dans cinq

minutes?! Oui, oui, super.

(Se souvenant dans quel état est la maison. Il y a de la vitre brisée sur le plancher, de la farine et tout est en désordre)

Tout ce bazar! Qu’est-ce que

je vais entendre!

Tout est fini pour moi! Mais

pour vous, il est toujours

temps! Fuyez! Vite!


OSCAR

On ne va pas te laisser

comme ça.


NINA

Au travail, le Petz Club!

(On entend le bruit d’un aspirateur.)


TIM

Super. Tout est nickel.


OSCAR

Mais bien sûr, on n’a pas

retrouvé...

(À l’extérieur, une voiture arrive. On entend le bruit de son moteur.)


VICTOR

C’est lui! Vite, cachez-vous!

(TIM, OSCAR, NINA et MARLOU LE CHIEN entrent dans un placard. MARLOU LE CHIEN grogne.)


TIM

Marlou, il t’a rien fait,

ce balai.

(Le PAPA DE VICTOR entre dans le manoir.)


PAPA DE VICTOR

Victor.


VICTOR

Bon... bon... bonjour, papa.


PAPA DE VICTOR

Tu en fais une tête.

(OSCAR entrouvre la porte du placard et aperçoit sur le plancher la mue de BÂA LE PYTHON ROYAL.)


PAPA DE VICTOR

Est-ce que tu as quelque chose

à me dire? Tu es sûr que tu n’as

pas fait de bêtises?

(OSCAR sort du placard et ramasse la mue de BÂA LE PYTHON ROYAL.)


OSCAR

(Se penchant)

Euh...


NINA

Mais où est-ce qu’il a bien pu

passer, Bâa?


TIM

Tu te souviens de ce que tu

nous as dit?


NINA

(Se souvenant)

Tous les serpents changent de

peau. C’est comme ça qu’ils

grandissent. Et quand ça leur

arrive, ils cherchent toujours

un coin tranquille, car ils sont

très fragiles à ce moment-là.


TIM

Et tout à l’heure, quand on

était cachés, Marlou a repéré

quelque chose.

(Se souvenant)

Marlou, il t’a rien fait,

ce balai.


TIM

(S’adressant à NINA)

Je pense que je sais

où il se cache.


PAPA DE VICTOR

C’est à cause de Bâa?

Tu ne l’as pas laissé

s’échapper, j’espère?

(TIM se dirige vers l’armoire à balai et y trouve BÂA LE PYTHON ROYAL.)


TIM

Bingo!

Et hop!

(Faisant entrer BÂA LE PYTHON ROYAL dans un sac)

L’affaire est dans le sac!


PAPA DE VICTOR

J’espère que j’ai eu raison

de te faire confiance.

Viens me montrer.


VICTOR

Euh...

(TIM entre dans la pièce où se trouvent les vivariums. Il dépose BÂA LE PYTHON ROYAL dans son vivarium, comme si rien ne s’était passé.)

(Le PAPA DE VICTOR et VICTOR se dirige vers la pièce.)


PAPA DE VICTOR

Je t’avais pourtant dit

de ne pas le déranger.

Victor?

Tu n’as rien à me dire?


VICTOR

(Heureux de retrouver BÂA LE PYTHON ROYAL dans son vivarium)

Bâa!


PAPA DE VICTOR

Tu as bien fait de lui changer

son eau. Je me doutais qu’il

allait muer, mais je ne savais

pas quand.

Je suis fier de toi.


VICTOR

Merci, papa.


TIM

(Caché derrière un meuble)

Ouf.

(Plus tard, TIM, OSCAR, NINA, et MARLOU LE CHIEN sont le balcon avant du manoir. VICTOR, demeuré à l’intérieur, leur parle par la porte entrouverte.)


VICTOR

Merci, merci, merci!

Je croyais que j’allais finir en

pension et maintenant, mon père

est fier de moi.


NINA

(Tendant une carte du Petz Club)

Tiens, voilà ta carte du Petz

Club. Tu en fais partie

maintenant. Tu l’as bien mérité.


VICTOR

C’est pas vrai? Pour moi?

(Remarquant la drôle de tête de NINA)

Qu’est-ce qu’il y a?

(Une araignée grimpe le long du bras de VICTOR.)


VICTOR

Oh! C’est Stéphanie, ma mygale.

Je ne vous ai pas parlé

de ma collection d’araignées?

(Tandis que NINA et TIM semblent effrayés, OSCAR paraît aimer les araignées.)


OSCAR

Comme elle est mignonne!


VICTOR

Caressez-la.

(NINA et TIM se sauvent en courant.)


OSCAR

(Allant rejoindre NINA et TIM en rigolant)

Hé! Attendez-moi! Mais

qu’est-ce qui vous prend?! Une

petite araignée vous fait peur?

Vous savez ce qui vous ferait du

bien? Attraper une veuve noire,

l’araignée la plus dangereuse

du monde! Ha! Ha! Ha!

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par