Image univers Petz Club Image univers Petz Club

Petz Club

Le Petz Club, fondé par Nina, Oscar, Tim et le chien Marlou, s'est donné pour mission de retrouver les animaux perdus par les enfants. Mais les apprentis détectives mènent leurs enquêtes tout en allant à l'école et en gérant aussi les parents.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Un singe dans la ville

Sapajou, un singe capucin, s’enfuit mystérieusement alors qu’il joue avec Ralph, son jeune propriétaire. A-t-il été enlevé ? S’est-il enfui volontairement ? Et si oui, pourquoi ?



Année de production: 2013

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

RALPH, dans sa chambre, filme les exploits de son singe, SAPAJOU, qui fait du vélo.


RALPH

Bravo, Sapajou. Appuie bien

sur les pédales. Oui!

Fais un sourire à Ralph.

(Le téléphone sonne à ce moment et Ralph va répondre en déposant sa caméra.)


RALPH

Ah...

Je reviens, Sapajou.

(Parlant au téléphone à sa maman)

Allô, oui... T’inquiète pas,

maman. Sapajou me tient

compagnie. Si tu voyais

comme il assure sur son vélo.

Bisou, à ce soir.

(RALPH revient dans sa chambre et ne voit SAPAJOU LE SINGE nulle part.)


RALPH

Sapajou,

maman te fait des...

Sapajou?

Sapajou!

Sapajou...

(Début chanson thème)

♪♪♪


VOIX MASCULINE

Petz Club


NINA

Petz Club

Petz Club

Retrouvons les animaux disparus

Petz Club

Petz Club


TIM

Voici Tim


OSCAR

Oscar


NINA

Et moi Nina

Et sans oublier

le chien Marlou

Un chien un peu zinzin

Un peu fou

Petz Club

Petz Club

Contactez-nous

Vous pouvez compter sur nous

Petz Club

Petz Club

Retrouvons

les animaux disparus

♪♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Un singe dans la ville)

(Fin information à l’écran)

(Dans le repaire du Petz Club, TIM termine le dessin d’un singe et le montre à NINA.)


TIM

Tadam! Il est pas beau?


NINA

Bien... Le capucin est

beaucoup plus petit que ça.

(NINA vérifie les informations sur son ordinateur et en fait part à TIM et à OSCAR.)


NINA

Regardez. Il ne mesure pas

plus de 40 centimètres.

La hauteur de deux bananes.

Celui qu’on cherche vient

d’Amérique du Sud. Il fait

partie des nouveaux animaux

de compagnie, les NAC.

(OSCAR mange des croustilles. MARLOU LE CHIEN s’approche de lui pour en avoir.)


OSCAR

Arrête de faire le singe,

Marlou, t’en auras pas.


TIM

Mais Nina, on a le droit

d’avoir un singe à la maison?


OSCAR

C’est vrai, ça! Un singe,

c’est pas comme un chat

ou un chien.

C’est un animal sauvage.


NINA

Dans le mille, les garçons!

Je me suis renseignée et il faut

un permis spécial pour avoir

un singe chez soi. On va voir

si Ralph en a un.

(Plus tard, NINA, OSCAR, TIM et MARLOU LE CHIEN se rendent chez RALPH.)


RALPH

(Montrant le permis spécial qui lui permet d’avoir un singe)

Bien sûr que je suis en règle.

J’ai eu Sapajou tout bébé,

quand j’habitais au Costa Rica.

Et quand je suis arrivé ici,

j’ai eu le droit de le garder.

C’est cool. Parce que ma mère

n’est pas souvent là, alors

il me tient compagnie.


OSCAR

Je te comprends, Ralph.

Moi aussi, je suis souvent seul.

(Offrant des croustilles à RALPH)

Tiens, elles sont super bonnes.


RALPH

D’accord. Merci. J’en mange

plein, des chips, avec Sapajou,

quand je fais des montages

vidéo. Il adore ça.


OSCAR

Ahem. Bon, alors...

(Se rendant à la fenêtre)

Tu dis que tu as trouvé

la fenêtre ouverte, et puis

plus rien, plus de Sapajou.


RALPH

Oui, je le filmais puis oups!

il a disparu. Vous croyez

qu’on l’a enlevé?


TIM

(Tenant une caméra vidéo)

Tu dis que tu le filmais?

Avec cette caméra?


TIM

Hum hum.

(Plus tard, RALPH fait visiter la maison à NINA, TIM et OSCAR.)


RALPH

Il était si bien ici. Regardez,

il a tout le confort. Une méga

volière, des fruits variés, un

repas différent chaque jour.


OSCAR

(Apercevant un vélo brisé sur le plancher)

C’est son vélo, ça?

Ah, qu’est-ce qui lui est

arrivé? Il sait en faire,

ton Sapajou?


RALPH

Ah oui! Il adore ça!

Je vous montrerai comment

il en fait bien... quand on le

retrouvera.

(OSCAR offre d’autres croustilles à RALPH.)


RALPH

Non merci. Maman n’aime pas

que je grignote entre les repas.

(Pendant ce temps, TIM regarde les images sur la caméra vidéo.)


TIM

On l’a pas enlevé. Regardez,

la caméra filmait encore.

(On voit alors ce qui s’est réellement passé, tandis que la caméra a capté les images de SAPAJOU LE SINGE qui ouvre la fenêtre avant de s’enfuir.)


RALPH

Ah... mais ah!

Il s’est enfui tout seul!

Mais c’est impossible!

Comment il va faire, Sapajou,

seul sans moi?!


TIM

Hum...


NINA

Ne t’inquiète pas, le Petz

Club va le retrouver. T’aurais

pas un vêtement qui lui

appartient? Ça va nous aider

pour l’enquête.

(TIM répète les paroles de RALPH alors qu’il sort de chez RALPH, suivi d’OSCAR et de NINA.)


TIM

« Comment il va faire, Sapajou,

seul sans moi? » C’est bizarre,

il en fait trop. Il est louche,

ce Ralph. Et la place d’un

singe, même avec un permis,

c’est pas sur un vélo.


OSCAR

Tim, tu exagères là.

Moi, je trouve qu’il s’en occupe

bien de son singe.

Et qu’il est mieux là, dans son

appartement, que perdu

dans la jungle.


NINA

Mais là, il est perdu

dans la ville pour le moment.

(NINA fait renifler à MARLOU LE CHIEN le gilet appartenant à SAPAJOU LE SINGE.)


NINA

Tiens, Marlou, c’est le gilet

de Sapajou.

(MARLOU LE CHIEN suit une piste en reniflant à travers la ville et s’arrête au pied d’un arbre.)

OSCAR, TIM et NINA

(Ayant suivis MARLOU LE CHIEN)

Oh!

(OSCAR examine le sol avec sa loupe, à la recherche d’autres indices.)


OSCAR

Voyons voir. Ce sont bien

des empreintes de singe.

Mais elles s’arrêtent là.

(Les empreintes s’arrêtent net sans qu’il y ait davantage d’indices qui pourraient indiquer la direction que SAPAJOU LE SINGE aurait pu prendre.)


TIM

Il a pu grimper sur n’importe

quel de ces arbres. Ou même

sur des immeubles.

On fait quoi maintenant?

(Quelques instants après, NINA consulte sa tablette.)


NINA

Je sais, le capucin n’aime

pas rester tout seul. Il est

peut-être allé au zoo qui

est à côté pour trouver d’autres

singes.


TIM

(S’enfuyant à la course, suivi de MARLOU LE CHIEN)

Moi, je vais au repaire.

J’ai un truc à vérifier.

On se rejoint après.


NINA

(S’imaginant TIM perché sur la branche d’un arbre, tandis qu’un lion rôde tout en bas)

Tu crois que le grand Zarak

a peur des lions?

(NINA et OSCAR rigolent.)

(Plus tard, on entend le barrissement d’un éléphant. NINA et OSCAR quittent le zoo, découragés.)


NINA

Zéro pointé. Personne n’a vu

Sapajou. Et tout ce qu’on a

appris, c’est qu’un capucin n’a

aucune chance de survie

dans la ville.

(Un signal sonore annonce à NINA qu’elle a reçu un message sur sa tablette.)


NINA

C’est Tim. Il a trouvé un truc.

(Plus tard, de retour au repaire, TIM montre à OSCAR et à NINA ce qu’il a trouvé.)


TIM

Regardez un peu. Ralph n’a pas

fait juste une ou deux vidéos

avec Sapajou, il en a fait

des dizaines d’autres.

(TIM fait jouer des extraits de ces vidéos dans lesquelles on entend la voix de RALPH.)


RALPH

(Encourageant SAPAJOU LE SINGE sur son vélo)

Allez, vas-y, Sapajou.

Montre-moi.

(Rigolant de voir SAPAJOU LE SINGE porter un chapeau)

Ha! Ha! Ha! Oui! Ha! Ha! Ha!

(Encourageant SAPAJOU LE SINGE cette fois-ci sur une planche à roulettes.)

Oui!

Youhou!


TIM

(Arrêtant les vidéos)

Il le ridiculise dans plein

de vidéos! Et en plus, y en a

qui doivent trouver ça drôle.


NINA

Mais c’est complètement idiot.

Son singe, c’est pas

une bête de cirque.


OSCAR

C’est aussi nul que ceux qui

font faire n’importe quoi

à leur chien ou à leur lapin.

En tout cas, ça veut dire

que Ralph s’est bien fichu

de nous.

(Plus tard, OSCAR, NINA et TIM vont confronter RALPH chez lui en lui expliquant pourquoi SAPAJOU LE SINGE s’est enfui.)


OSCAR

Tu comprends maintenant

pourquoi il est parti,

ton Sapajou? Tu aimerais

qu’on te filme, toi, avec

un chapeau ridicule

sur la tête?


TIM

Ou habillé en peau de bête?


RALPH

Mais il adore ça,

faire le pitre. Il sourit même.

Regardez.


NINA

T’es vraiment sûr que

c’est un sourire?

Il faut aller voir

un spécialiste.


TIM

Gilou.

(Plus tard, TIM, NINA, OSCAR et MARLOU LE CHIEN rendent visite à la clinique de GILOU, le vétérinaire.)


GILOU

Hum... OK, je vois.

Attendez, je vais vous

expliquer.

Ah, mais où j’ai rangé ça?

(Cherchant quelque chose)

Alors... C’est pas là.

Ah oui, voilà.

Vous savez, les apparences

sont souvent trompeuses

avec les animaux. Quand un

singe sourit de toutes ses

dents, ça ne veut pas dire

qu’il est heureux. Non, non.

Au contraire, c’est qu’il a

peur.

(Montrant dans un livre l’image d’un singe qui sourit)

Comme sur cette image,

regardez.


NINA

(Parlant d’une image où un singe semble fâché)

Alors là, il est terrifié,

pas content?


GILOU

Agressif plus précisément,

Nina.

(Montrant la photo d’un singe avec la gueule ouverte)

Et sur celle-là, regardez.

Il n’est pas étonné comme

on pourrait le croire,

mais plutôt content.


NINA

Ah, ça veut dire que Sapajou

n’était pas heureux.

(De retour au repaire du Petz Club, TIM, NINA et OSCAR communiquent via la messagerie d’un ordinateur avec RALPH.)


RALPH

(Triste)

Sapajou en avait marre

de mes numéros et je n’ai

rien vu? C’est ma faute.


OSCAR

Allons, Ralph, tu ne savais

pas ce que tu faisais.


NINA

(Imaginant SAPAJOU LE SINGE réfugié sous des voitures)

Mais maintenant, cette pauvre

petite boule de poils est seule

dans la ville.


RALPH

En tout cas, je veux réparer

ma faute; je vais vous aider

à le retrouver.


TIM

Non, c’est mieux

que tu restes chez toi.

Peut-être que Sapajou

va revenir.


RALPH

D’accord.


OSCAR

Un tout petit singe

dans une si grande ville,

autant chercher une aiguille

dans une botte de foin.

Je crois que c’est fichu.


NINA

Non! Le Petz Club

n’abandonne jamais.

Tim, tu lances un message

d’alerte sur internet pour

savoir si quelqu’un a vu

quelque chose. Et avec Oscar, on

file enquêter dans le voisinage.


OSCAR

D’abord à l’épicerie.

Il faut que je fasse

le plein de chips.

C’est pour réfléchir.

(Plus tard, NINA, au parc, s’adresse à un préposé à l’entretien.)

PRÉPOSÉ À L’ENTRETIEN

Ouais! Il paraît qu’il s’est

attaqué à des vélos. Et que

les policiers sont sur les

dents. Si ça se trouve, c’est

un gorille échappé du zoo.


NINA

C’est n’importe quoi!

(TIM, demeuré au repaire, consulte ses messages sur l’ordinateur. On voit un homme qui affirme avoir vu singe.)


HOMME

Bonjour. Un singe

correspondant à votre alerte m’a

agressé avenue Wilson. Je ne

sais pas ce qui lui a pris.

Il s’est rué sur ma cravate.

(OSCAR, qui s’est rendu à l’épicerie pour acheter des croustilles, entend une conversation entre une dame et MONSIEUR MARCEL, l’épicier.)


DAME

Et vous n’allez pas me croire,

monsieur Marcel, tout à l’heure,

un singe m’a sauté dessus.

Sur mon parapluie!


MONSIEUR MARCEL

Un singe?!


DAME

Oui, un singe,

vous vous rendez compte?


OSCAR

(Sortant de l’épicerie et entendant la conversation)

Un singe? Tout petit,

c’est ça? Il était où?


DAME

(Indiquant à OSCAR à quel endroit elle a vu le singe)

Par là, près de la place.


OSCAR

Merci!

(Chacun de son côté, TIM, NINA et OSCAR courent vers une destination précise. Ils ne le savent pas, mais se dirigent au même endroit. Dans un fracas, la collision se produit.)


ENSEMBLE

(Rigolant)

J’ai trouvé!


TIM

Moi aussi.

(Plus tard, de retour au repaire du Petz Club, NINA, TIM et OSCAR essaient de faire le point.)


OSCAR

Reprenons. Sapajou a agressé

un homme à cravate. Il s’est

attaqué à des parapluies,

à des vélos... il doit bien y

avoir un lien entre tout ça.


TIM

Hé! Cravate, parapluie,

vélo... Les vidéos!

Mais oui, celles de Ralph.

La réponse est dedans.

(On revoit alors les extraits vidéos qu’ils ont regardées plus tôt et dans lesquels on entendait la voix de RALPH.)


RALPH

Allez, vas-y, Sapajou.

Montre-moi!

Ha! Ha! Ha! Oui! Ha! Ha! Ha!

Oui!


TIM

Sapajou s’attaque à tous

ces objets, parce qu’il les

déteste. Il se venge

des numéros de cirque.


OSCAR

(Sifflant)

Zarak la bête humaine est

aussi une bête de l’enquête.

Trop fort!

(S’imaginant au catch)

Si ça continue,

je vais devoir me mettre

au catch.


NINA

T’as raison, Tim. C’est pour

ça qu’on a trouvé son vélo

cassé. Vous vous souvenez?

On n’y a pas fait attention.

(Se souvenant des images vues sur la caméra chez RALPH)

En fait, il était super

en colère, alors il a jeté

le vélo avant de s’enfuir.


OSCAR

Bingo! Alors ça veut dire

qu’il va recommencer. Si on

trouve où, on peut l’attraper.

(Indiquant sur une carte les endroits où SAPAJOU LE SINGE aurait été vu)

Regardez. Il a attaqué là, là

et là. Il faut se tenir prêts

à intervenir dans ce quartier.

Mais il faudrait un plan

pour arriver à l’attraper.


NINA

Je crois que j’ai une idée.

(Plus tard, on retrouve TIM en train de faire de la planche à roulettes, afin d’attirer SAPAJOU LE SINGE.)


TIM

(S’élançant sur sa planche à roulettes)

Attention! Décollage!


OSCAR

T’es aussi fort que Marlou

en singeries. Continue comme

ça, ça va l’attirer.

(OSCAR porte un sombrero et agite des maracas, comme SAPAJOU LE SINGE dans la vidéo.)


TIM

Wow! Hé, Oscar, tu sais

que t’es encore mieux

en Mexicain qu’en détective.


NINA

Comme Sapajou déteste

tous ces objets, s’il nous voit,

il va sûrement nous sauter

dessus.

(Plus tard, OSCAR, TIM et NINA ont abandonné, voyant que ça ne donnait aucun résultat.)


OSCAR

Ça ne marche pas terrible,

notre plan.


TIM

Pourquoi il vient pas?


NINA

T’as raison, il faudrait un

autre truc pour l’attirer.

(Ayant une idée)

Oscar! Tes chips!

(Se souvenant de ce qu’a dit plus tôt RALPH)

Souvenez-vous, Ralph a dit

que Sapajou adorait ça.


RALPH

Merci. J’en mange plein,

des chips, avec Sapajou,

quand je fais des montages

vidéo. Il adore ça.


NINA

(S’adressant à OSCAR)

Allez, c’est pour la bonne

cause.


OSCAR

(Déposant des croustilles sur le sol pour attirer SAPAJOU LE SINGE)

Pfft! Toujours les mêmes

qui se sacrifient. Je suis sûr

qu’il préfère les fruits.

Il viendra jamais.

(Relevant la tête, il est surpris en apercevant SAPAJOU LE SINGE)

Ah!


NINA

Le voilà. Ah comme il est

mimi. Enlève ton chapeau,

Oscar, ça lui rappelle trop

ce qu’il déteste.


OSCAR

(Offrant une croustille à SAPAJOU LE SINGE)

Tiens, Sapajou.

Voilà, tu dois avoir faim.

(MARLOU LE CHIEN aboie et se rue sur le sac de croustilles, ce qui effraie SAPAJOU LE SINGE, qui se sauve en courant.)


OSCAR

Ah, Marlou! Vite!


NINA

(Se lançant à la poursuite de SAPAJOU LE SINGE)

Il file sur le toit!

Oscar, reste en bas;

on monte avec Tim.

(TIM et NINA montent sur le toit et trouvent SAPAJOU LE SINGE qui est posté là, près du bord.)


NINA

Il est là.

Chut, faut pas faire de bruit.

(S’approchant doucement de SAPAJOU LE SINGE)

Sapa...

(SAPAJOU LE SINGE fait une chute, effrayé.)


TIM

Non, c’est pas vrai!


NINA

Noon!!!

Oh non!

Sapajou!

(SAPAJOU LE SINGE fait une chute de plusieurs étages, mais, heureusement, atterrit sur l’auvent de l’hôtel et rebondit directement dans les bras d’OSCAR.)

(Plus tard, NINA, TIM, OSCAR et MARLOU LE CHIEN sont de retour chez RALPH.)


RALPH

Promis, Sapajou, plus

de numéros de cirque.

Je supprime toutes les vidéos

sur internet. Je ne sais pas

comment vous remercier,

les amis.


NINA

(Tendant une carte du Petz Club)

En acceptant ta carte

du Petz Club.


RALPH

Wow, chouette!


NINA

On compte sur toi pour

protéger les animaux maintenant.


RALPH

Vous pouvez compter sur moi.


OSCAR

Bon, d’accord, Marlou.

(Se penchant pour offrir à MARLOU LE CHIEN une croustille)

Depuis le temps que tu attends

ça.

(SAPAJOU LE SINGE s’empare de la croustille avant que MARLOU LE CHIEN ait pu y goûter.)


OSCAR

Hé!

(MARLOU LE CHIEN se lance alors à la poursuite de SAPAJOU LE SINGE.)


RALPH

Sapajou!


TIM

Ah bien, c’est malin, Oscar.

Depuis le temps qu’on te dit que

c’est pas bon pour la santé, les

chips. Ha! Ha! Ha!


NINA

Mais c’est pas possible!

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par