Image univers Poppy Cat Image univers Poppy Cat

Poppy Cat

Poppy Cat et ses cinq amis vivent toutes sortes d'aventures et de péripéties dans cette série basée sur les livres de la célèbre écrivaine britannique, Lara Jones.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le mont Yodel

Nos amis partent en train au Mont Yodel pour compléter leur collection de fleurs. Ils décident de ne pas cueillir cette fleur précieuse, mais de la dessiner à la place. Albert se transforme en Ludwig, le roi de la tyrolienne.



Année de production: 2010

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Poppy est un chat qui vit toutes sortes d'aventures avec ses cinq amis, et qui doit trouver des solutions aux obstacles qu'ils rencontrent.

Générique d'ouverture

[Début information à l'écran]

Le mont Yodel

[Fin information à l'écran]


LARA s'assoit près de Poppy avec un livre d'histoires à la main.


[LARA:] Bonjour, ma Poppy. Tu as vu ce

beau soleil, aujourd'hui? Je viens d'inventer une

nouvelle histoire. Tu veux que je te la raconte?

(POPPY LE CHAT miaule.)



[LARA:] Hum-hum. Bon, d'accord. Celle-ci est

captivante. Je l'ai appelée Poppy et l'excursion

sur le mont Yodel.

(LARA débute la lecture du livre.)



[LARA NARRATRICE:] Par une après-midi

ensoleillée, Alma montrait à tout le monde

comment faire sécher des fleurs.


[ALMA LA LAPINE:] Alors vous prenez une fleur,

vous la placez dans un album comme celui-ci

que vous refermez en appuyant très fort. Et voilà!

Une fleur pressée qui restera toujours fraîche.

(ALMA LA LAPINE donne la fleur pressée à MO LA SOURIS.)



[POPPY LE CHAT:] C'est vrai? Fraîche pour

toujours?


[ALMA LA LAPINE:] Oui. Comme la fleur est écrasée

bien à plat dans cet herbier, elle reste toujours aussi

belle.


MO LA SOURIS met de la colle derrière la fleur pressée et l'appose sur une page de l'herbier. ALBERT LE CHIEN passe, avec un bout de bois à la main, derrière POPPY LE CHAT et ses amis.


[POPPY LE CHAT:] Bonjour, Albert! Alma nous

montre comment presser des fleurs. Ça te dirait

d'essayer? Je suis sûre qu'Alma serait d'accord.


[ALBERT LE CHIEN:] Des fleurs? Oh là! Non, merci.

J'ai quelque chose à faire de bien plus amusant.


[POPPY LE CHAT:] Avec ce bout de bois?

[ALBERT LE CHIEN:] Oui. Mais je ne te dirai pas

de quoi il s'agit, parce qu'il faut avoir son propre bâton.

Et il n'y en a pas un parmi vous qui sache choisir

un bâton. Au revoir!

(ALBERT LE CHIEN reprend son chemin.)


[ALMA LA LAPINE:] Et une fleur pressée de plus

pour ma collection!



[ZUZU LE CHIEN:] Peut-être pourrais-je presser

ce sandwich et le garder pour plus tard.

(ZUZU LE CHIEN dépose un morceau de sandwich sur une page de l'album. Au moment où il referme l'album, la sauce s'échappe du sandwich et éclabousse le visage de MO LA SOURIS.)


MO LA SOURIS (surpris)

Oh...
[ZUZU LE CHIEN:] Toutes mes excuses, Mo.
[MO LA SOURIS:] Ce n'est pas grave. En fait,

c'est même assez délicieux.

(MO LA SOURIS se lèche les babines.)


[ZUZU LE CHIEN:] Oui, je sais.

(Tout le monde s'esclaffe.)



[HIBOU:] Alma, tu nous autorises à feuilleter ton

herbier?


[ALMA LA LAPINE:] Oui, bien sûr.

(HIBOU nomme les fleurs qu'il trouve dans l'herbier.)


[HIBOU:] Oh, une marguerelle des prés!
[MO LA SOURIS:] Hibou en connaît un rayon

sur les fleurs.



[HIBOU:] Tu as aussi une héliophile diaprée?

C'est charmant.


[ALMA LA LAPINE:] C'est plutôt un bouton d'or,

il me semble.



[HIBOU:] Ah oui. Oui, pardon. Tu as parfaitement

raison. C'est pour quoi faire, cette page vide, Alma?


[ALMA LA LAPINE:] Je l'avais presque oubliée,

cette page. Je la laisse blanche pour si jamais un jour,

je tombe sur un floramiel alpin. Mais j'ai peur

que cette page ne se remplisse jamais.


[POPPY LE CHAT:] Qu'est-ce que c'est, un floramiel

alpin?



[ALMA LA LAPINE:] C'est la plus splendide des fleurs

qu'on n'ait jamais vues. Elle ne pousse que les jours

de soleil, au sommet d'une montagne très, très lointaine.

Jamais je n'en trouverai une.



[MO LA SOURIS:] Je parie que nous pouvons trouver

une fleur tout aussi belle ici même dans le jardin.

Je vais t'aider!


[ALMA LA LAPINE:] Merci, Mo. Mais je ne connais

rien de plus beau qu'un floramiel alpin.



[POPPY LE CHAT:] Alma, tu as bien dit qu'il poussait

les jours de soleil?


[ALMA LA LAPINE:] Oui...

[POPPY LE CHAT:] Et seulement à la cime

d'une montagne lointaine?


[ALMA LA LAPINE:] Oui, c'est ça, Poppy.
[ZUZU LE CHIEN:] Aujourd'hui, il y a du soleil!
[POPPY LE CHAT:] On ne pourrait pas rêver mieux

pour partir à l'aventure en montagne. Mais tout d'abord,

nous allons avoir besoin d'un train!


POPPY LE CHAT et ses amis sont transportés à l'intérieur d'un train parcourant une voie ferrée qui mène au sommet d'une très haute montagne. POPPY LE CHAT est le conducteur du train.


[POPPY LE CHAT:] Prochain arrêt: le mont Yodel!
[HIBOU:] Tu as eu une idée géniale, Poppy.

[MO LA SOURIS:] Alma va enfin pouvoir compléter

sa collection de fleurs.


[ZUZU LE CHIEN:] J'adore les aventures en montagne

presque autant que les trampolines et les skateboards

et les odeurs bizarres et les...


[MO LA SOURIS:] Pardon de t'interrompre, Zuzu,

mais regarde toutes ces jolies fleurs qui poussent dans

la montagne.


Soudain, la voie ferrée se termine et le train ne peut avancer plus loin.


[POPPY LE CHAT:] Le train s'arrête là. Le reste

du chemin grimpe trop. Nous allons devoir finir à pied.

(Tout le monde descend du train sauf MO LA SOURIS.)


[MO LA SOURIS:] Ça grimpe trop?

Euh... je vous attends ici.



[HIBOU:] Tout va bien se passer, Mo.

(HIBOU fait descendre MO LA SOURIS du train avant de rejoindre POPPY LE CHAT, ALMA LA LAPINE et ZUZU LE CHIEN.)


[POPPY LE CHAT:] Que tout le monde se tienne

à cette corde de manière à éviter les glissades

et les chutes.


Tout le monde pose une main sur la corde, mais MO LA SOURIS a très peur.


[POPPY LE CHAT:] Bon, allez! Suivez-moi!

Ce n'est plus très loin. Regardez, nous sommes

presque au niveau des nuages.


[MO LA SOURIS:] Est-ce que vous avez les

jambes fatiguées, vous aussi?


[ZUZU LE CHIEN:] Tu rigoles, là? C'est trop génial!

(POPPY LE CHAT et ses amis continuent de grimper, et ils dépassent maintenant les nuages. Tout autour d'eux, il y a plein de fleurs de différentes couleurs.)


[ZUZU LE CHIEN:] Alma, on ne pourrait pas

se contenter d'une de ces fleurs-là?


[ALMA LA LAPINE:] Désolée, Zuzu. J'ai vraiment

envie de trouver un floramiel alpin pour ma collection.

C'est la plus jolie de toutes les fleurs.



[MO LA SOURIS:] Est-ce qu'elle est aussi jolie

que celle-là?


MO LA SOURIS leur indique une fleur qui semble différente des autres fleurs, et le groupe s'arrête de grimper.


[ALMA LA LAPINE:] La voilà!
[POPPY LE CHAT:] Félicitations, les amis!

HIBOU (admiratif)

Je n'avais jamais rien vu de tel.
[POPPY LE CHAT:] Qu'est-ce que tu attends

pour la cueillir?



ALMA LA LAPINE (déçue)

Je crois que je ne vais

pas pouvoir.



[ZUZU LE CHIEN:] Je m'en charge, si tu veux.

(ZUZU LE CHIEN s'approche de la fleur pour la cueillir.)


[ALMA LA LAPINE:] Non, attends, Zuzu! Comment

dire? Il n'y en a qu'une seule... Elle est trop précieuse

pour être cueillie. Je vais la dessiner, à la place.



[POPPY LE CHAT:] Ça, c'est une idée adorable, Alma.

(ZUZU LE CHIEN empoigne sa boîte à lunch.)


[ZUZU LE CHIEN:] Ça vous dérange si je mange

un sandwich pendant que tu dessines cette fleur?

J'ai le ventre qui gargouille.


Tous les amis mangent pendant qu'ALMA LA LAPINE dessine la fleur. Soudain, ils sont interrompus par un chant venant du haut de la montagne.


[TOUS:] Albert!

ALBERT LE CHIEN] [déguisé

Je ne suis pas Albert,

je suis Ludwig, le roi de la tyrolienne.

Vous avez interrompu mes vocalises.

(ALBERT LE CHIEN recommence à faire du yodel.)


[POPPY LE CHAT:] Tu es très fort, Al... euh, Ludwig!

Où est-ce que tu as appris à yodler?



ALBERT LE CHIEN (déguisé)

Je chante

des tyroliennes depuis mon plus jeune âge, Poppy.

(ALBERT LE CHIEN s'approche de POPPY LE CHAT et ses amis en yodlant.)


[ALMA LA LAPINE:] Quel horrible bruit!
[ZUZU LE CHIEN:] Moi, j'aime vraiment bien.
[HIBOU:] Oh, venant de toi...

(ZUZU LE CHIEN essaie de faire du yodel.)



[ALBERT LE CHIEN:] Stop! Seul Ludwig,

le roi de la tyrolienne, a le droit de yodler

sur ces montagnes! C'est inscrit noir sur blanc

dans ce règlement.

(ALBERT LE CHIEN sort de sa poche un livre de règlements.)


[POPPY LE CHAT:] Est-ce que je peux le voir,

ce règlement?



[ALBERT LE CHIEN:] Non. Personne, hormis moi,

n'a le droit de lire les règles. Et maintenant, si vous

permettez...

(ALBERT LE CHIEN commence à yodler vraiment très fort, ce qui déclenche une avalanche.)


HIBOU (fâché)

Regarde ce que tu as provoqué,

Albert!



[POPPY LE CHAT:] Tous aux abris!

Allons dans cette grotte!


POPPY LE CHAT désigne au loin la grotte qu'il a trouvée.


[POPPY LE CHAT:] Allez, vite! Entrez.

Tout le monde est maintenant en sécurité à l'intérieur.


[ALBERT LE CHIEN:] Vous avez beaucoup de chance

que j'aie trouvé cette grotte où nous réfugier.

Grâce à moi...


Le son d'un bâillement interrompt le discours mensonger d'ALBERT LE CHIEN.



TOUS (surpris)

Hum?

(Au fond de la grotte se tient un ours brun qui vient à peine de se réveiller.)



[MO LA SOURIS:] Oh, maman! Un ours, j'ai peur!

(MO LA SOURIS se cache les yeux avec ses mains, tandis qu'ALBERT LE CHIEN décide de s'enfuir.)


[ALBERT LE CHIEN:] Il faut que j'aille pratiquer

mon yodel un peu plus loin.


[BARNABÉ L'OURS:] Une fois, une seule fois,

j'aimerais rencontrer un nouvel ami sans le faire fuir.


[POPPY LE CHAT:] Bonjour. Désolée de vous avoir

réveillé. Moi, je m'appelle Poppy.


[BARNABÉ L'OURS:] Bonjour. Moi, c'est Barnabé.
[POPPY LE CHAT:] Enchantée, Barnabé.

Voici mes amis, Hibou, Mo, Zuzu et Alma.


[ALMA LA LAPINE:] Je suis ravie de faire

votre connaissance.


[MO LA SOURIS:] D'autant plus ravi maintenant

que nous savons que vous n'allez pas nous manger.


[BARNABÉ L'OURS:] Salut. Qu'est-ce qui vous

amène sur cette montagne?


[POPPY LE CHAT:] Eh bien, nous sommes venus

à la recherche du floramiel alpin.


[ALMA LA LAPINE:] Nous avons trouvé une fleur

isolée sur le flanc de la montagne, mais elle était trop

jolie pour être cueillie, alors à la place, j'en ai fait

un dessin. C'est presque aussi bien que la fleur réelle.

(BARNADÉ L'OURS regarde le dessin.)



[BARNABÉ L'OURS:] Presque aussi bien.

Mais venez donc. Suivez-moi.


BARNABÉ L'OURS entraîne tout le monde jusqu'à un endroit rempli de floramiel alpin.


[ALMA LA LAPINE:] Oh! Regardez!
[BARNABÉ L'OURS:] C'est moi qui les ai toutes

plantées, ces fleurs.


[POPPY LE CHAT:] Oh, elles sont splendides, Barnabé.

[BARNABÉ L'OURS:] Cueilles-en une, si tu veux,

Alma.


[ALMA LA LAPINE:] Oh, ça me ferait tellement

plaisir. Vous êtes sûr?


[BARNABÉ L'OURS:] Tout à fait sûr. J'en ai bien

assez. Et puis, vous n'avez pas fait tout ce chemin

pour rentrer sans votre floramiel alpin...


[ALMA LA LAPINE:] C'est très généreux de votre

part. Merci beaucoup!

(ALMA LA LAPINE fait un câlin à BARNABÉ L'OURS et court cueillir sa fleur préférée.)


[BARNABÉ L'OURS:] Oh, quand on peut rendre service.

Excusez-moi... si vous permettez, je vais aller

me recoucher. À la prochaine.

(BARNABÉ L'OURS repart en bâillant tandis qu'ALMA LA LAPINE revient avec sa fleur dans la main.)


[TOUS:] Au revoir!
[ZUZU LE CHIEN:] Faites de beaux rêves!
[POPPY LE CHAT:] Faites de beaux rêves!
[ALMA LA LAPINE:] Au revoir, Barnabé!

Merci encore!


[POPPY LE CHAT:] Qui, parmi vous, est prêt

à rentrer en train à la maison?


[TOUS:] Moi, je suis prêt!
[LARA NARRATRICE:] Après avoir aidé Alma

à compléter sa collection de fleurs et s'être

en même temps bien amusé, tout le monde

s'entendait à dire que les meilleures aventures,

c'est avec ses meilleurs amis qu'on les partage.

(LARA a terminé la lecture du livre.)


[LARA:] Et voilà! C'est vrai, tu ne trouves pas, Poppy?

POPPY LE CHAT miaule. LARA caresse POPPY LE CHAT.


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par