Image univers Sagwa, la chatte siamoise Image univers Sagwa, la chatte siamoise

Sagwa, la chatte siamoise

Les escapades de Sagwa, une jeune chatte siamoise de Chine, qui a décidé d'explorer le monde qui l'entoure, parfois sans se méfier du danger.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Embobinée par un fil

Lors d’une visite chez la tante de Tai-Tai, Gunji, fait la vie dure à Sagwa. La tension monte et un argument se termine par une chasse à travers le palais.



Année de production: 2002

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


CHŒUR D’ENFANTS

(Propos en langue étrangère)

♪♪♪

♪ Hao péngyou hao péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪ Hao péngyou hao péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪♪♪

♪ Sagwa ♪

♪ Hao péngyou hao péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪ Hao péngyou ha péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪ Sagwa ♪


Fin chanson thème


Titre :
Embobinée par un fil


À l’intérieur du palais, CHANG-FOO, le magistrat, discute avec sa femme, TAI-TAI.


CHANG-FOO

Aujourd’hui?

J’étais pourtant sûr que c’était

la semaine prochaine!

Oui, ma petite fleur délicieuse,

c’est sûrement

la semaine prochaine.


CHANG-FOO récupère quelques rouleaux d’écriture sur une table un peu plus loin.


CHANG-FOO

J’ai un travail

fou qui m’attend.


TAI-TAI

Aujourd’hui, c’est le jour

où nous devons faire

notre visite annuelle

ma douairière de

grand-tante, Tai Yi Po.


CHANG-FOO

Oui, ma chère.

(Murmurant pour lui-même)

Sa douairière de

grand-tante, Tai Yi Po.


TAI-TAI

Il est temps de

prendre la route, mon cher.

Les chaises à porteurs nous attendent.

Je te retrouve dehors.

Et n’oublie pas,

je veux que tu

surveilles tes manières.


CHANG-FOO

Oui, ma douce

fleur de cerisier.


CHANG-FOO s’adresse aux deux chats, MAMA et BABA, qui se trouvent dans le petit temple qui leur sert de maison.


CHANG-FOO

Mama, Baba!

Vous allez m’accompagner

chez la grand-tante de Tai-Tai.

Je vais sérieusement

avoir besoin d’aide.


Pendant ce temps, SAGWA court à l’extérieur et s’arrête près d’une libellule.


SAGWA

Quelle magnifique journée!

Wow! Regarde-moi ces ailes!


La libellule s’envole et SAGWA bondit pour l’attraper. À ce moment, MAMA appelle SAGWA depuis l’intérieur du palais.


MAMA

Sagwa! Sagwa!

Sagwa, nous nous

absentons pour la journée!


SAGWA

Vous sortez?

Je vous accompagne, mama!


SAGWA rejoint MAMA au pied du palais.


SAGWA

Est-ce que je peux

venir, s’il te plaît?

(Suppliant)

S’il te plaît!


MAMA

D’accord, tu peux venir.

Mais... Oh...


SAGWA monte à bord d’une chaise à porteurs. Elle accompagne MAMA et BABA. TAI-TAI se trouve dans la chaise devant, tandis que CHANG-FOO, dans celle à l’arrière.


SAGWA

J’adore ces balades.

Où est-ce qu’on va?


BABA

Rendre visite à la tante

douairière Tai Yi Po.


SAGWA

C’est quoi, une

douairière, Baba?


BABA

Une douairière

est une vieille dame très

importante, Sagwa.


SAGWA monte sur le dossier de la chaise et bondit, ce qui surprend BABA et MAMA.


BABA ET MAMA

Oh?!


MAMA

Écoute, Sagwa, il faut

que tu te conduises bien.

Nous allons

chez quelqu’un.

Il faut que tu sois polie et

respectueuse, c’est compris?


SAGWA

Oh? Mais je le

suis toujours, Mama!


TAI-TAI

Bon, n’oublie surtout pas,

mon cher, d’être gentil

et surveille bien tes manières!


CHANG-FOO, pendant ce temps, mange un plat de nouilles et s’en met plein la bouche.


CHANG-FOO

(Articulant difficilement)

Oui. Oui, ma

petite fleur de lotus.


Quelques instants plus tard, TAI-TAI, CHANG-FOO, SAGWA, BABA et MAMA arrivent chez TAI YI PO.


TAI-TAI

Vous avez l’air

très bien, Tai Yi Po!

En... très bonne santé!


TAI YI PO

(S’adressant à CHANG-FOO)

Est-ce qu’on ne ressemblerait

pas de plus en plus

un de ces énormes

gongs de cérémonie chinois?

Ha! Ha! Ha! Très bien...

Venez, allons, venez!


Tandis que TAI YI PO s’en va, CHANG-FOO grogne par rapport à ce dernier commentaire.


CHANG-FOO

Grrrrr...!


Quelques instants plus tard, tandis que CHANG-FOO, TAI-TAI, BABA, MAMA et SAGWA suivent TAI YI PO, celle-ci s’arrête près de sa chatte pour lui flatter la tête.


TAI YI PO

Ah! Ma magnifique Gungji!

Tu, tu es aussi rouge

qu’un beau gros coq!

Pas vrai, ma chérie?


TAI-TAI

Elle est magnifique,

votre chatte, Tai Yi Po!


MAMA et BABA s’inclinent devant GUNGJI, avant de sommer SAGWA d’en faire de même.


SAGWA

Mm?! Bonjour!


GUNGJI

Voyons, voyons... Regardez ce

que les humaines ont amené!


SAGWA

Hein?


Le pelage de SAGWA est de deux couleurs distinctes, ainsi, on dirait qu’elle porte un masque sur sa figure; une couleur plus foncée encadrant son visage, ce que ne tarde pas de remarque GUNGJI.


GUNGJI

Qu’est-ce que tu as

sur la figure? De l’encre?


SAGWA

Grrr...


Une odeur parvient aux narines de CHANG-FOO.


CHANG-FOO

Quel parfum délicieux!


TAI-TAI

(Essayant de changer de sujet)

Hum-hum... Il est exquis,

ce coussin, Tai Yi Po!


TAI YI PO

Oohh! Attendez de voir

ma toute dernière création.

Elle sera vraiment aussi belle

que le magnifique coussin rouge

de Gungji, avec son coq!


TAI-TAI, avant que tous se mettent à table, fait ses dernières recommandations à CHANG-FOO.


TAI-TAI

Je ne veux pas que

tu manges toutes les jiaozi.

Surveille tes manières!


CHANG-FOO

Oui, ma succulente pêche.


SAGWA

Jiaowzeu! Mmm!

Moi aussi, je mangerais

bien une croquette.


MAMA

Tu vas rester ici, Sagwa.

Nous t’en apporterons

une plus tard.

Dans cette maison, je veux que

tu te conduises très, très bien.


SAGWA

Oui, Mama.


SAGWA regarde le coussin de GUNGJI de plus près.


SAGWA

Tu as un très beau coussin.


GUNGJI

Mais enfin, qu’est-ce

que tu crois?

Que je dors

dans un vieux panier?


SAGWA

Mmm?


SAGWA aperçoit alors d’immenses statues, un peu plus loin. Elle se dirige vers celles-ci pour les regarder de plus près.


SAGWA

Ah! Elles sont splendides,

ces statues!

Encore plus belles

que chez le magistrat!


GUNGJI

Oh, je t’en prie!

Bien sûr qu’elles sont plus

belles que chez toi.

Elles sont ici, idiote!


GUNGJI tourne alors autour de SAGWA qui, étourdie, tombe au sol.


SAGWA

Je... ah ah...


GUNGJI

Vas-y, vide ton

sac, face d’encre!


SAGWA

On peut jouer à autre chose?

J’ai horreur de tourner en rond.


GUNGJI

Excuse-moi.

Je ne joue pas,

je suis bien trop

belle pour jouer!

Il n’y a que les

chatons qui jouent.


SAGWA

Mais... tu es

une chatonne!


TAI YI PO appelle sa chatte, depuis la pièce d’à côté.


TAI YI PO

Gungji,

mon adorable

minette,

ton poisson

est prêt!


SAGWA s’en lèche les lèvres.


GUNGJI

Ah, du poisson!

C’est ce que je préfère!


SAGWA

(Se moquant)

"C’est ce que je préfère!"


Quelques instants plus tard, le cuisinier de TAI YI PO dépose un plat sur une table.


CHANG-FOO

(Commentant la décoration)

Comme je disais, Tai Yi Po,

vos ouvrages sont superbes.

Aucun ne les dépasse

dans toute la Chine!


TAI-TAI

Oh, oui, Tai Yi Po...

vos ouvrages sont

incroyablement astucieux!

Comme ceux que nous avons dans

notre palais royalement décoré.


CHANG-FOO

Notre palais?


TAI-TAI

Oui, mon cher, notre palais!


TAI YI PO dépose sur le plancher le plat de nourriture de GUNGJI que lui apporte le cuisinier. Pendant ce temps, SAGWA explore l’environnement de GUNGJI et trouve, sous le lit de celle-ci, une boule de poussière.


SAGWA

Ça, c’est une drôle de balle!

Une drôle de balle,

aussi rapide que Fu-Fu!


SAGWA s’amuse avec la boule de poussière et arrive ensuite nez à nez avec GUNGJI qui tient dans sa bouche un poisson.


SAGWA

Oh-oh!


GUNGJI

Fais un peu attention!


SAGWA

Je peux en avoir?


GUNGJI

(Avalant le poisson)

Ahhh! Où sont donc

mes bonnes manières?

Tu en voulais un peu?

(Se léchant les lèvres)

Ha! Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha!


SAGWA

Eh bien, pas question

que tu joues avec ma balle.


SAGWA s’amuse avec la boule de poussière qui finit par atterrir sur le museau de GUNGJI qui sommeille. GUNGJI éternue alors.


GUNGJI

AH! Ah, at-CHOOUM!


SAGWA rigole.


GUNGJI

Moi, je ne trouve

pas ça drôle du tout!


SAGWA

Moi, si.


GUNGJI

Tu vas voir, si c’est

drôle, face d’encre!


GUNGJI se lance à la poursuite de SAGWA.


SAGWA

J’adore le jeu du chat!


Pendant ce temps, dans la pièce à côté, TAI-TAI, CHANG-FOO, TAI YI PO, MAMA et BABA mangent.


TAI-TAI

Votre porcelaine

est exquise, Tai Yi Po!

C’est tout à fait celle

que j’utilise tous les jours!

Tu dois avoir soif, mon cher.

Est-ce que tu

veux un peu de thé?


CHANG-FOO

Du thé?


SAGWA, pourchassée par GUNGJI, passe près de la porte.


MAMA ET BABA

(Surpris)

Sagwa?


SAGWA, qui se sauve de GUNGJI, passe sous une table, où reste coincée GUNGJI. SAGWA bondit sur le coussin.


SAGWA

Tu es bien trop lente!


En sautant par terre, les griffes de SAGWA se prennent dans le fil qui a servi à broder le coq sur le coussin. SAGWA se sauve et, quand GUNGJI tente de pourchasser SAGWA, elle se fait prendre au piège par ce fil.


GUNGJI

Ah! Woooh!

Miaou! Miaou! Miaou!


TAI YI PO

Ma pauvre Gungji!


GUNGJI

Miaaaou! Miaaaou! Miaaaou!


TAI YI PO se lève de table pour aller voir ce qui se passe dans la pièce voisine.


TAI YI PO

Gungji!

Hein?


TAI-TAI

Oh, non!

Le coussin!


TAI YI PO remarque le coussin et perd connaissance.


TAI YI PO

Ahhhh...


CHANG-FOO

Méchant chat!

Tu es très méchant!


TAI YI PO

(Retrouvant ses esprits)

Comment as-tu

osé faire ça?

Moi qui avais fait ce coussin

rien que pour toi, Gungji!

Tu es punie! Tu n’auras

pas de poisson ce soir.


SAGWA

(Pour elle-même)

C’est une chance que je

ne me sois pas fait prendre!

En tout cas, Gungji a drôlement

été mesquine envers moi...


TAI YI PO

Non, Gungji!

Pas de poisson

pour les méchants!


SAGWA

(Pour elle-même)

Le coussin, on

l’a abîmé ensemble...

mais c’est bien

fait pour Gungji...


SAGWA s’imagine le sort réservé à GUNGJI, alors que cette dernière est à l’extérieur, sous une pluie torrentielle, et fouille dans les poubelles à la recherche de nourriture.


GUNGJI

Miaou! Miaou!


SAGWA

(Se sentant coupable)

...Brr... peut-être...

que ce n’est pas juste qu’elle

soit la seule être punie.


MAMA ET BABA

Sagwa!


TAI-TAI

(Regardant CHANG-FOO)

C’est ton chat!


CHANG-FOO

Ooaaa-aa-aah!

(S’adressant à SAGWA)

Pas de poisson non

plus pour toi, ce soir.

Voilà! Pas de poisson!

Oh... C’est juste, n’est-ce pas?

Pas de poisson

pour aucun des chats...


TAI-TAI

Nous sommes

affreusement désolés.

S’il y a de

quoi que ce soit,

quoi que ce soit que

nous puissions faire...


CHANG-FOO

Oui, oui, quoi que ce soit.

Euh... vous envoyer

un peu de fil, peut-être?


GUNGJI

Tu n’avais

pas à te dénoncer.


SAGWA

Je sais.


GUNGJI

Merci.

Tu sais, je regrette d’avoir été

si mesquine envers toi,

ha... face d’encre! Ha! Ha!


Plus tard, ce soir-là, de retour à la maison, SAGWA discute avec ses sœurs SHEEGWA et DONGWA.


SAGWA

Tu aurais dû être là.


SHEEGWA

Oui. Tu as raison.

J’aurais dû être là.


Le CUISINIER apporte du poisson à SHEEGWA et à DONGWA, mais rien à SAGWA.


MAMA dépose ensuite un peu de nourriture dans le bol de SAGWA.


MAMA

Un petit quelque chose,

pour avoir dit la vérité.

Je n’aurais rien dit

si tu ne l’avais pas fait.


SAGWA

Merci, Mama, Baba.


MAMA

N’oubliez pas,

au lit dès que vous

aurez fini votre repas.


SHEEGWA

C’était drôle

de jouer avec Gungji?


SAGWA

(Réfléchissant)

Mmmm...


SAGWA se revoit alors pourchassée par GUNGJI qui, essayant de l’attraper, se heurte à un gong.


SAGWA

Drôle n’est pas

exactement le mot!


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par