Image univers Sam Chicotte Image univers Sam Chicotte

Sam Chicotte

Sam Chicotte est un garçon qui se pose beaucoup de questions, de la plus comique à la plus troublante. Lorsque Sam déménage, il fait la rencontre d'Edgar, un petit fantôme qui va transformer sa vision des choses, car Sam est le seul qui puisse le voir. Sam fait aussi la rencontre d'Alice, une jeune fille qui est sa nouvelle voisine, mais qui n'a pas la chance de voir Edgar.

Site officielpour Sam Chicotte
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Stetch O'Donnall?! C'est qui ça?

Étonnante surprise pour la famille Chicotte : leur oncle Stetch arrive d’Irlande avec l’intention de passer un moment avec eux. Sam et Laurent le trouvent étrange avec sa dent en or et ses drôles de manies. Qui est cet oncle? Que fait-il chez eux? Combien de temps va-t-il rester?



Année de production: 2011

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Le personnage de TANTE CHICOTTE est le portrait d'une vieille dame dessinée à la main. Différents portraits de TANTE CHICOTTE sont affichés dans certaines pièces de la maison. Lorsque les autres personnages interagissent avec les portraits, TANTE CHICOTTE répond en bougeant les yeux, ou en faisant des clins d'oeil.

ATTA est un chapeau de type

haut-de-forme aux couleurs de

l'Irlande, capable d'exprimer diverses

émotions.]


Début chanson thème


SAM

Je m'appelle Sam Chicotte,

Sam Chicotte.

Oui c'est moi Sam Chicotte,

Sam Chicotte.

Il y a ma voisine Alice,

ma nouvelle complice

et il y a aussi Edgar,

je suis seul à le voir.

Juste à côté madame Kelleur,

je ne sais pas pourquoi,

mais elle fait peur.

Tant de secrets.

Sam Chicotte, Sam Chicotte

Tant de questions.

Sam Chicotte, Sam Chicotte


Titre :
Sam Chicotte


Fin chanson thème


Des extraits des épisodes précédents défilent, puis l'épisode débute.


SAM et EDGAR sont dans la cabane. EDGAR regarde dans le télescope.


EDGAR

On dirait que madame Kelleur

a bougé, regarde!


SAM

Mais non,

elle bouge pas.


EDGAR

T'es certain?


SAM

Oui.

Mais là,

j'ai quelque chose

à te faire écouter.


SAM démarre la lecture d'un enregistrement à l'aide d'un magnétophone. De la musique jouée à la harpe se fait entendre.


SAM

T'as déjà entendu ça?


EDGAR retourne vers le télescope.


EDGAR

Là, par exemple,

elle a bougé,

je suis sûr,

viens voir Sam!


SAM regarde dans le télescope à son tour.


SAM

Bien non,

tu rêves le fantôme.

Mais là,

réponds,

tu la connais

cette musique-là?


VOIX DE FRANÇOIS

Sam!

Viens me voir s'il te plaît!


EDGAR

Ah,

ton père t'appelle!

Vas-y, vite!


SAM

Si madame Kelleur

bouge pour de vrai,

tu fais le cri de la corneille.


EDGAR

Oui.


Titre :
Stetch O'Donnall?! C'est qui ça?


SAM rejoint FRANÇOIS dans la salle à manger.


SAM

Je suis là papa.


FRANÇOIS

Ah Sam!


SAM

Qu'est-ce que tu fais?


FRANÇOIS

On va prouver

à ta mère

qu'elle peut aller travailler

la tête tranquille.


SAM

Elle partira pas souvent,

elle me l'a dit.


FRANÇOIS

C'est vrai,

mais il faut qu'elle sache

que quand elle est partie,

on sait se débrouiller.

Pour ça, on va lui préparer

un beau souper.

On va lui faire

un Irish stew.


SAM

Un quoi?


FRANÇOIS

Mais, c'est une sorte

de pot-au-feu irlandais.

Depuis qu'on habite ici

qu'Isabelle dit

qu'elle veut en faire un.


SAM

Ah!

Puis le dessert,

c'est quoi?


FRANÇOIS

Fondue au chocolat.


SAM

Wow!

Miam!


FRANÇOIS

Bon.

Je m'occupe du plat principal,

Laurent et toi, vous coupez les

fruits et vous mettez la table.

D'accord?


SAM

Euh, qu'est-ce qu'il fait Laurent?


FRANÇOIS

Bonne question.

Laurent?


LAURENT est dans l'atelier.


LAURENT

Euh oui, oui,

j'ai entendu,

il faut couper les fruits,

puis mettre la table.

Mais là,

j'emballe le cadeau de maman.


SAM

Quel cadeau?

Pourquoi?


FRANÇOIS

Je lui ai acheté

un genre de porte-bonheur

pour son nouvel emploi.

Apporte-le donc Laurent,

s'il te plaît,

je vais le montrer à Sam.


LAURENT

Euh mais...

il a deux jambes lui,

qu'il vienne le voir.


SAM

J'y vais.


FRANÇOIS

Je vais faire les courses.


SAM

O.K.

Salut, papa!


FRANÇOIS

À tout de suite.


FRANÇOIS quitte. SAM rejoint LAURENT dans l'atelier.


SAM

Il est où le cadeau?


LAURENT

Euh trop tard,

il est emballé.


SAM

Mais tu viens de me dire

de venir le voir.


LAURENT

Oui,

mais il y a cinq secondes,

j'avais pas fini, mais là,

là c'est fait.

Mais elle est où la colle?


SAM

Il est où le cadeau?


LAURENT

T'es fatigant toi!

Bon.

Je vais te le montrer,

mais il faut que tu me jures

de rien dire à papa.


SAM

Pourquoi?


LAURENT

Il est là,

en dessous de la serviette.


SAM prend le pendentif brisé dans ses mains.


SAM

Ah non!

Qui a fait ça?


LAURENT

Mais d'après toi, Sam,

pourquoi je cherche de la colle?


SAM

Même si tu mets de la colle,

ça va paraître.

J'espère que papa

sera pas fâché.


On frappe à la porte. LAURENT cache le pendentif brisé dans la serviette.


LAURENT

Ah!

Donne vite,

c'est sûrement lui

qui a oublié quelque chose!


SAM

Euh non, Laurent,

c'est...

c'est pas papa.

Regarde,

va répondre toi.


STETCH attend près de la porte.


LAURENT

Ah fiou!

C'est sûrement

un vendeur de balayeuses.

Bon, je reviens.


Un cri de corneille se fait entendre.


LAURENT

Désolé, monsieur,

on n'a besoin de rien.


STETCH entre dans l'atelier.


STETCH

Je me présente,

Stetch O'Donnall,

votre grand-oncle

fraîchement arrivé d'Irlande!


SAM fixe la dent en or de STETCH.


STETCH

Toi, je suppose

que tu es Samuel,

ah, le petit dernier de la famille!


SAM

Euh oui,

mais...


STETCH

Et toi,

tu es Lau...


STETCH éternue.


STETCH

Pardon.

Je disais donc

tu es Laurent.


LAURENT

Excusez-moi,

monsieur,

mais je pense que

vous vous trompez,

on n'a pas

d'oncle Stetch nous.

Hein Sam?


Nous retournons dans le passé. FRANÇOIS reçoit une lettre venant d'Irlande.


FRANÇOIS

(S'adressant à SAM)

Imagine-toi donc

que j'ai un grand-oncle

qui s'appelle Stetch O'Donnall,

il veut venir nous visiter.


De retour au moment présent.


SAM

Non, Laurent,

c'est pas vrai!

On en a un oncle Stetch,

il a écrit à papa pour nous dire

qu'il viendrait nous visiter.


STETCH

Voilà,

c'est moi!

Vrai comme un trèfle

à cinq feuilles!


LAURENT

Euh,

attendez là,

vous venez d'Irlande,

puis vous parlez français?


STETCH

Oui, votre tante Chicotte préférait

que je lui écrive en français,

alors j'ai appris.

Oh!

Très joli ce pendentif,

dommage qu'il soit brisé.

Mais où sont vos parents?

J'ai hâte de les rencontrer.


SAM

Mon père est parti

faire des courses,

il va revenir bientôt.


STETCH

Ah!

En attendant,

si vous n'y voyez

pas d'objection,

j'irais bien me rafraîchir

un peu.


LAURENT

Ah euh, oui, oui,

c'est beau.

Sam va vous montrer où aller.

Hein Sam?

C'est parce que moi,

j'ai des choses à faire,

tu comprends?


SAM

Oui. Venez,

c'est par ici.


MADAME KELLEUR est chez elle, reprenant tranquillement ses esprits.


MADAME KELLEUR

Ah! Ah! Crimpuf!

Ah!

J'ai la tête qui tourne,

mais qu'est-ce qui s'est passé?

Ah! J'ai capturé les petits fantômes

et Sam Chicotte est arrivé et...

ah, le petit batracien de malheur,

il m'a lancé

de la poudre magique.

Ah, j'ai dû rester inconsciente

un long moment,

tous ces terribles

engourdissements.

Ah, espèce de fantômes!

Je croyais qu'ils n'avaient plus

de cette crimpuf de poudre!

Ah, ils en ont sûrement

bien davantage!

Je dois me montrer prudente,

revoir ma stratégie

et élaborer

dans le plus grand secret

le plan de ma solution finale.


MADAME KELLEUR tente de se relever.


MADAME KELLEUR

Oh, ma tête!

Oh! Ah!

Atta, combien de temps

suis-je restée immobile?

Atta?

Atta?

Et oh le chapeau,

je te parle!

Réponds!

Ah! Ah!

Je parie que ce sont ces enfants

de malheur qui me l'ont volé!

Oh! Je n'en peux plus,

j'ai besoin de calme

et de repos,

sinon je n'atteindrai jamais

mon but.

Une seule solution

s'offre à moi!

Ah!


De retour dans l'atelier. LAURENT examine le pendentif qu'il vient de recoller.


LAURENT

Sam avait raison,

ça paraît.


Un cri de corneille se fait entendre dans la cour.


LAURENT

C'est la colle qui est

trop épaisse aussi.


SAM rejoint LAURENT dans l'atelier.


SAM

Je l'aime pas

oncle Stetch,

j'espère qu'il habitera pas ici

longtemps.


LAURENT

Quoi?

Il veut rester ici?

Est-ce qu'il te l'a dit?


SAM

Bien non,

mais il est arrivé

avec deux valises.

C'est pas ça

que ça veut dire?


LAURENT

Mais là,

il y a pas de place ici,

il restera ailleurs.


SAM

T'as vu sa dent en or?


LAURENT

Ah oui.


SAM

Puis quand il se mouche...

Ouach!


LAURENT

... c'est dégueulasse.

(Feignant d'éternuer)

Lau, Lau, Lau...


EDGAR entre dans l'atelier.


EDGAR

Sam,

ça fait mille fois

que je t'appelle.

Madame Kelleur

a recommencé à bouger

puis elle prépare un coup.


LAURENT

Euh,

appelle papa,

puis dis-lui de venir

tout de suite, O.K.?


SAM

J'ai, j'ai pas le temps,

il faut que j'aille

dans la cabane.

Appelle, toi.


LAURENT

Non,

mais qu'est-ce qui presse?


EDGAR

Il est fatigant avec ses

questions, dis-lui que...


SAM

T'es fatigant

avec tes questions.

J'ai un livre à finir.


LAURENT

Mais oui, mais Sam,

ton livre ça peut attendre.

Le porte-bonheur de maman,

lui, non. Puis là,

si tu veux nous éviter

un paquet de trouble,

appelle papa.


On sonne à la porte.


EDGAR

Ah non,

j'espère que c'est pas

la vieille autruche!


SAM

J'appelle papa,

toi va répondre.


LAURENT

Bien oui hein,

je suis une pieuvre,

puis je suis capable

de tout faire en même temps,

c'est ça?

O.K., c'est beau.


LAURENT va dans la salle à manger.


EDGAR

J'ai vu madame Kelleur

se lever,

elle a sorti des bâtons,

elle prépare un coup,

c'est sûr.


VOIX DE LAURENT

Sam!

Madame Kelleur veut te voir!


SAM et EDGAR

Ah non!


SAM

Va te cacher dans la cabane,

puis mets le loquet.

Moi, je m'occupe de la sorcière.


EDGAR

Oui, mais sois prudent,

d'accord?


SAM

Oui, je vais être prudent.


EDGAR quitte. LAURENT revient dans la salle à manger.


LAURENT

T'es vraiment bizarre toi.

Bon, dépêche là,

madame Kelleur t'attend.


SAM

Bizarre toi-même.


LAURENT

Pfff!


SAM rejoint MADAME KELLEUR dans la salle à manger.


MADAME KELLEUR

Bonjour mon petit chou

à la crème.


SAM

Qu'est-ce que vous faites ici,

madame Kelleur?

Qu'est-ce que vous voulez?


MADAME KELLEUR

Tiens...


MADAME KELLEUR met la main dans sa sacoche. SAM sursaute.


MADAME KELLEUR

Crimpuf,

détends-toi mon crapaud,

je te veux aucun mal,

au contraire.

Tiens,

c'est pour toi

et pour tes amis,

un gage de paix.


MADAME KELLEUR donne des petits drapeaux blancs à SAM. Les drapeaux sont fixés à des baguettes.


SAM

Vous m'en avez déjà donné un,

ça veut rien dire pour vous.


MADAME KELLEUR

Mais cette fois,

tu dois me croire,

j'en peux plus de cette guerre.

Je m'engage

à ne plus jamais

faire de mal

à tes amis fantômes.


SAM

Ah oui?

Si vous voulez la paix,

jurez que vous reviendrez plus

jamais dans ma cabane,

ni dans ma maison,

ni nulle part près d'ici.


MADAME KELLEUR

Ah, on peut pas faire ça

mon petit Samuel,

tu le sais bien.

Tes parents se poseraient

beaucoup trop de questions

et je doute que ce soit

ce que tu souhaites.

Allons, prends mes

drapeaux et fais-moi confiance.


SAM

Je vais en parler

avec mes amis,

puis on va voir ce qu'on décide.


STETCH entre dans la salle à manger.


STETCH

Tout va bien,

Samuel?


MADAME KELLEUR sursaute.


MADAME KELLEUR

Ah!


SAM

Euh, ça va,

madame Kelleur?


MADAME KELLEUR

Euh oui, oui, oui,

oui, oui, oui,

un léger étourdissement,

c'est rien de grave.


STETCH

Ce sont des choses

qui arrivent.

Je me présente,

Stetch O'Donnall,

enchanté.


STETCH ronronne en caressant sa joue sur la main de MADAME KELLEUR.


STETCH

Donna Cat,

mais vous avez des airs

de famille.


STETCH regarde le portrait de TANTE CHICOTTE fixé dans la salle à manger.


STETCH

Êtes-vous l'arrière-grand-mère

de Samuel?


MADAME KELLEUR

Non,

je suis madame Kelleur,

la voisine,

et je quittais justement.

Samuel,

j'attends de tes nouvelles.


MADAME KELLEUR quitte.


STETCH

Drôle de personnage

votre voisine,

on dirait un bonbon

avec toutes ces garnitures rose.

Je ne devrais pas me moquer,

seulement j'ai senti

que tu ne l'aimais pas beaucoup.

Qu'est-ce qu'elle te veut?


SAM

Rien, rien de spécial.


SAM range les drapeaux dans un tiroir.


STETCH

Si je peux faire

quoi que ce soit,

n'hésite pas

à me le demander hein.

Trèfle à cinq feuilles,

dis donc toi,

qu'est-ce que tu caches là?

Oh!


STETCH feint de sortir un hochet d'une oreille de SAM.


SAM

Qu'est-ce que c'est?

Comment vous avez fait ça?


STETCH

Ton oncle Stetch

a plus d'un tour dans son sac.

C'est pour toi,

un petit cadeau d'Irlande.


SAM

Ah,

je pense que vous seriez mieux

de le donner à un bébé.


STETCH

Ne jamais se fier

aux apparences, Sam Chicotte!

Loupe par ici,

mini-appareil photo numérique

par-là. L'objet par excellence

des grands espions.


SAM

Wow!

Qui vous a dit

que j'aime l'espionnage?


VOIX DE LAURENT

Sam!

Papa arrive,

je vais dans ma chambre!


STETCH

Moi, j'ai oublié mes choses

dans la salle de bain.


STETCH quitte. SAM s'adresse à un portrait de TANTE CHICOTTE.


SAM

Je le trouve étrange

oncle Stetch,

mais est-ce que ça se peut

qu'il soit gentil quand même?


TANTE CHICOTTE réagit en roulant les yeux.


SAM

Peut-être que si je passe

plus de temps avec lui,

je vais apprendre

à le connaître.


STETCH revient dans la salle à manger.


STETCH

Me revoilà!


SAM

Venez,

je vais vous présenter mon père.


STETCH

Oui.


SAM et STETCH retrouvent FRANÇOIS dans l'atelier.


SAM

Papa,

l'oncle Stetch est arrivé.


STETCH

Oh Donna Cat,

François!

Bonjour,

laissez-moi vous aider.


FRANÇOIS

Bonjour.

Excusez-moi là, mais...


SAM

Ah,

c'est l'oncle d'Irlande,

celui qui nous a envoyé

une lettre pour nous dire

qu'il venait nous visiter.


FRANÇOIS

Ah oui!

Ah, enchanté!

Je savais pas

que vous arriviez cette semaine.


STETCH

Ah,

c'est étonnant,

je vous ai envoyé une deuxième

lettre pour vous prévenir.

Vous ne l'avez pas reçue?


FRANÇOIS

Non,

mais bienvenue.


STETCH

Je suis désolé

pour ce malentendu,

mais vous aviez sûrement

des projets?


SAM

Ah oui,

ma mère a un nouvel emploi.

On lui fait un beau souper.


STETCH

Oh!

J'ai justement ce qu'il faut

pour célébrer

une grande occasion!

Pour toute la famille,

des caramels irlandais,

bons à couper le souffle.


FRANÇOIS

Bien,

merci beaucoup,

mais c'était pas nécessaire.


SAM

Merci,

oncle Stetch!

Est-ce que je peux

en avoir un?


FRANÇOIS

Venez vous asseoir.

Comme ça,

vous venez visiter

notre coin de pays.

Avez-vous des projets précis?


SAM

Ils sont bons vos caramels,

oncle Stetch!


STETCH

Pour commencer,

comme j'adore faire la cuisine,

je vais vous aider

à préparer votre repas.

Ensuite,

je vais me chercher un hôtel.


FRANÇOIS

Mais non, mais non,

il en est pas question.

Vous êtes de la famille,

vous allez rester ici.


STETCH

Ah!


SAM

Euh papa,

on n'a pas de chambre d'invité.


FRANÇOIS

Laurent va s'installer

dans ta chambre

ou toi dans la sienne,

Stetch va prendre

la chambre libre.


SAM

Laurent?


FRANÇOIS

Um-hum.


SAM

Il voudra jamais.


FRANÇOIS

Je vais lui parler.


STETCH

François, je...

je ne veux pas m'imposer.


FRANÇOIS

C'est la moindre des choses.

Laurent,

viens ici mon grand!


STETCH

Ton père a l'air

de tenir à ce que je reste.

Toi,

est-ce que ça te convient?


SAM hésite avant de répondre. Un cri de corneille se fait entendre dans la cour.


EDGAR est dans la cabane, regardant par la fenêtre.


EDGAR

Bon,

enfin Sam.

Qu'est-ce que tu fabriquais?

Ça fait mille ans

que je t'attends.


SAM entre dans la cabane.


SAM

Excuse-moi,

mon oncle est arrivé,

je pouvais pas...


EDGAR

Tu me raconteras plus tard.

Je veux savoir

ce que la Kelleur voulait.


SAM

Ah elle,

elle est venue pour me porter

des drapeaux blancs,

comme si elle voulait

faire la paix avec nous.


EDGAR

Si elle pense

qu'on va la croire

après tout

ce qu'elle nous a fait,

elle est dingue ou quoi?


SAM

Je le sais,

mais j'ai une idée.


EDGAR

Quoi?


SAM

On va lui faire croire

qu'on accepte

de faire la paix avec elle.


EDGAR

Oh non!


SAM

Attends,

laisse-moi finir.


EDGAR

Pas question de faire la paix

avec cette vipère-là!


SAM

Tu vois,

tu m'as pas écouté.

J'ai dit " on va faire semblant

de faire la paix avec elle ",

mais avant,

il faut qu'elle accepte

nos conditions.


EDGAR

Quelle genre de condition?


SAM

Viens, tu vas voir!


EDGAR observe le hochet que STETCH a donné à SAM.


EDGAR

C'est quoi ça dans ta poche?


SAM

Euh ça,

c'est...

c'était mon hochet pour me faire

les dents quand j'étais petit.

Bon, allez,

on a une lettre à écrire.


EDGAR

Oui.

Bon.


De retour dans la salle à manger. STETCH coupe des légumes, pendant que FRANÇOIS et LAURENT discutent dans la cuisine.


LAURENT

(Chuchotant)

Il est pas question que je

laisse ma chambre à un étranger.

Mais oui,

mais il est pas normal,

puis ça me tente pas de...


FRANÇOIS

Laurent,

Stetch fait partie

de la famille,

alors oui,

il va s'installer ici.


LAURENT

Est-ce que Sam est au courant?


FRANÇOIS

Oui,

puis il est d'accord.


STETCH tente d'écouter la conversation.


LAURENT

Quoi?

Mais oui,

mais ça se peut pas,

il m'a dit

qu'il voulait rien savoir.


FRANÇOIS

Mais peut-être qu'en passant

un peu de temps avec Stetch,

il s'est rendu compte

que c'est quelqu'un de bien.


LAURENT

C'est n'importe quoi là.

Regarde,

faites ce que vous voulez là,

moi je garde ma chambre.


LAURENT entre dans la salle à manger.


STETCH

Chez nous, on coupe

les carottes en biseaux,

mais je sais qu'il y en a

qui les aiment en rondelles.

Qu'est-ce que vous préférez?


LAURENT

Ah euh,

en biseaux c'est parfait.


STETCH

Tiens.


LAURENT rejoint FRANÇOIS dans la cuisine.


LAURENT

Regarde,

c'est correct là,

j'ai...

j'ai compris,

on va trouver une solution.

Mais en attendant,

est-ce que je peux

t'emprunter un peu d'argent pour

faire une petite commission?


FRANÇOIS

Qu'est-ce que tu veux acheter

qui peut pas attendre à demain?


LAURENT

Ah,

c'est...


FRANÇOIS

Toi, tu me caches

quelque chose hein?


STETCH fait signe à LAURENT de se taire, dans le dos de FRANÇOIS.


LAURENT

Bien...


FRANÇOIS se retourne. STETCH montre un morceau de carotte à FRANÇOIS.


STETCH

Oh Donna Cat,

désolé de vous déranger,

mais est-ce que ça vous va

comme grosseur?


FRANÇOIS

Ah oui,

c'est parfait, merci.


Le téléphone se met à sonner.


FRANÇOIS

Excusez-moi,

je reviens tout de suite.


STETCH

(Chuchotant)

Si c'est pour le cadeau

brisé de ta mère

que tu as besoin d'argent,

inutile d'en parler à ton père,

je vais t'arranger ça.

Sais-tu où il l'a acheté?


LAURENT

Bien...

bien oui,

mais...

mais comment vous savez ça?


FRANÇOIS

Isabelle va arriver à 6h30,

il faut se dépêcher.


STETCH

Message reçu.

Ensuite,

si vous n'y voyez

pas d'objection,

j'aimerais bien que Laurent

me fasse visiter le quartier.


LAURENT

Euh oui, oui,

c'est parfait pour moi.

En passant,

Sam devait pas aider

à faire le souper?

Il est où?


STETCH

Il est allé chercher quelque

chose dans la cabane,

il s'en vient.


De retour dans la cabane. SAM termine l'écriture d'une lettre.


SAM

C'est parfait,

je vais l'apporter

à madame Kelleur.


EDGAR

Moi,

je reste ici pour surveiller.

J'ai hâte de voir si elle va

faire ce qu'on lui demande.


SAM

Moi aussi,

j'y vais.


EDGAR

Tu reviens après?


SAM

Non,

il faut que j'aille aider

À faire le dessert.

Mais s'il y a quelque chose,

appelle-moi.


EDGAR

10-34!


SAM

Pas 10-34,

10-4,

espèce de fantôme mêlé.


De retour chez MADAME KELLEUR.


MADAME KELLEUR

Oh,

qu'est-ce que Stetch O'Donnall

fait au pays?

Chez les Chicotte en plus!

Qu'est-ce qu'il manigance

encore?

Oh, j'aime pas ça!


On frappe à la porte.


STETCH

Ah non,

crimpuf,

c'est sûrement lui!


MADAME KELLEUR trouve une lettre en ouvrant la porte.


MADAME KELLEUR

Ah non?

Ça,

je parie que ce sont

ces enfants de malheur.

C'est tout de même mieux

que Stetch O'Donnall!


MADAME KELLEUR lit la lettre à voix haute.


MADAME KELLEUR

"Nous acceptons de faire

la paix avec vous".

À voir la tête du petit crapaud

de Samuel tout à l'heure,

j'aurais jamais cru

qu'il m'annoncerait

une aussi bonne nouvelle.

"À condition que vous passiez

tous les tests qu'on veut

quand vous viendrez chez nous".

Des tests?

Quels genres de tests?

C'est sûrement facile.

"Si vous êtes d'accord,

mettez un drapeau

blanc avec un...

un crapaud à votre porte".

Un crapaud,

c'est sûrement le premier test!

Ils savent

que je déteste les crapauds,

même en dessin!

Ah, enfants de malheur!

Catastrophe

de Stetch O'Donnall!

Et Atta qui n'est plus là!

J'en peux plus,

j'en peux plus,

j'en peux plus!


De retour dans la salle à manger. STETCH, SAM et LAURENT coupent des fruits. STETCH apprend une chanson en langue étrangère à SAM et LAURENT.


STETCH

Attention,

celle-là est difficile.


FRANÇOIS

(Chantant)

L'Irish stew sera prêt

pour le retour d'Isabelle!


SAM

Les fruits sont prêts papa.


FRANÇOIS

Oui,

merci les garçons.


SAM

Bien,

de rien papa.


LAURENT

Bon.

Prêt pour votre visite du

quartier, oncle Stetch?


STETCH

Quand tu veux,

Laurent.


LAURENT

En passant papa,

si oncle Stetch veut ma chambre,

c'est beau,

je vais m'installer avec Sam.


STETCH

Vous savez quoi?

J'aime bien les greniers,

alors si Sam est d'accord,

je m'installerai là-haut.


SAM

Ah, euh, c'est...

c'est correct, oncle Stetch.


LAURENT

C'est beau,

on y va?


STETCH

Oui.

À plus tard!


FRANÇOIS

Oui,

bonne promenade!


LAURENT et STETCH quittent.


FRANÇOIS

Attendez,

Laurent!

Le cadeau d'Isabelle,

tu l'as mis où?


SAM

Je le trouvais bizarre

oncle Stetch,

mais finalement,

il est cool!


FRANÇOIS

Tu vois, il faut pas toujours

se fier aux apparences.


SAM

C'est vrai.

Je vais jouer dans la cabane

en attendant le souper.


FRANÇOIS

Je te dis toi,

j'aurais jamais pensé

que tu pouvais t'amuser

si bien tout seul.


SAM

Bien faut pas toujours

se fier aux apparences, papa.


FRANÇOIS

Qu'est-ce que tu veux dire?


SAM rejoint EDGAR dans la cabane.


SAM

Edgar,

il faut que je te parle.

On va laisser notre chambre

à l'oncle Stetch.


EDGAR

Quoi?

Mais non.

C'est qui ça oncle Stetch?


SAM

Je t'en ai parlé

tout à l'heure,

c'est mon oncle

qui vient d'Irlande.

Est-ce que madame Kelleur

a mis le drapeau crapaud?


EDGAR

Non, ça m'étonnerait

qu'elle le fasse.

Il faut trouver

un nouveau plan.


SAM

On va attendre Alice.

Là, je veux que tu me parles

de la musique que je t'ai

fait écouter tout à l'heure.

Qui jouait de la harpe

dans la maison

quand on était partis au resto?


SAM démarre la lecture de l'enregistrement.


EDGAR

Euh,

c'est qui l'oncle Stetch?

Je le connais pas.

Pas question

de lui prêter ma chambre.


SAM

Alice dit

que c'est la petite fée.

Ça se peut parce que

la miniharpe était ici,

mais après,

elle a disparu.


EDGAR

Mais non,

je te l'ai dit,

il y a pas de fée ici,

tu as rêvé.

La harpe, c'est...

c'est moi qui en joue.


SAM

Toi?

N'importe quoi!


EDGAR

C'est vrai,

c'est moi qui l'avais prise,

mais je l'ai rapportée.


EDGAR prend la harpe dans le coffre de déguisements.


EDGAR

Regarde.


SAM

Bien, si c'est vrai,

joues-en.


EDGAR

Pas là, il faut espionner

madame Kelleur.


SAM

Ça peut attendre,

allez, joue!


EDGAR regarde dans le télescope.


EDGAR

Viens voir Sam,

madame Kelleur a mis le drapeau

avec un crapaud dessus.

Elle accepte nos conditions.


SAM

Cool!

On va bien s'amuser.

Maintenant,

allez, j'ai hâte d'entendre ça.


SAM s'installe pour entendre EDGAR jouer de la harpe. EDGAR brise volontairement une corde.


EDGAR

Oups!

Je pense qu'elle est brisée.


Un grand vent souffle dans la cabane.


SAM

Edgar,

c'est quoi ça?

Qu'est-ce qui se passe?

Pourquoi t'as brisé la harpe?

C'est à cause de ça

que ça s'est passé hein?


EDGAR

Je...

je sais pas,

c'est peut-être juste un orage.


SAM

Bien non,

il fait beau.


EDGAR

Oui,

mais est-ce qu'on peut toujours

se fier à ce qu'on voit?


Transition


EDGAR est dans la cachette, s'adressant au public de l'émission.


EDGAR

Tu veux élucider d'autres mystères?

Tape tfo.org/samchicotte.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par