Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Jennifer contre la druidesse elfique

Jennifer veut empêcher Sami de tomber amoureux d’une fille avec qui il joue en ligne et qu’il n’a jamais vue… à part son avatar de druidesse elfique!



Réalisateur: Claude C Blanchard
Acteurs: Joseph Antaki, Aurélia Arandi-Longpré, François Chénier, Romane Denis, Camille Felton, Louka Grenon, Natalie Tannous
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

[Début information à l'écran]

Jennifer contre la druidesse elfique

[Fin information à l'écran]

Début générique d'ouverture

Fin du générique d'ouverture

C'est l'heure du midi, JENNIFER et MÉLANIE mangent ensemble dans la salle des pas perdus. SAMI vient s'asseoir avec elles sans quitter son téléphone des yeux.


[MÉLANIE:] Je suis la fille

la plus plate de tout l'univers.


[JENNIFER:] Toi? Plate?

Je te jure que des fois,

je rêve que tu sois plus plate.


[MÉLANIE:] Ah oui?

Pourquoi je n'ai pas

une seule anecdote d'enfance

à raconter pour l'oral d'anglais?


[JENNIFER:] Bien, tu vas trouver.
[JENNIFER:] Puis toi, Sami,

c'est quoi ton anecdote?

(SAMI lève les yeux de son téléphone, interloqué.)


[JENNIFER:] Ton histoire

pour le cours d'anglais?


[SAMI:] Je ne sais pas encore.

Ma mère a écrit tout ce que j'ai fait

de cute ou de drôle

dans un gros album souvenir.

Je vais regarder ça ce soir.


[MÉLANIE:] Chanceux.
[JENNIFER:] Mel, c'est juste

une excuse pour nous faire

parler anglais.

Tu n'es pas obligée de raconter

qu'à quatre ans,

tu as sauvé ta famille

d'un sous-marin en feu.


[MÉLANIE:] Tout le monde va raconter

leur meilleure histoire d'enfance.

De quoi je vais avoir l'air

si ce que j'ai fait

de plus excitant

de toute ma vie

c'est de me perdre dans

un centre commercial, hein?


[JENNIFER:] Tu capotes

pour rien.


[MÉLANIE:] C'est facile

à dire pour toi.

Tu as déjà une bonne anecdote,

ton père est en prison.

(SAMI lève les yeux pour regarder JENNIFER. JENNIFER est bouche bée. Au même moment, chez les Mazari, FATIMA et NADYA mangent ensemble dans la cuisine.)


[FATIMA:] Je ne crois pas

que ce soit

une bonne idée, Didi.


[NADYA:] Maman, si je promène

déjà des chiens,

pourquoi je ne pourrais pas

les toiletter en plus?


[FATIMA:] Parce que c'est difficile

de laver un chien.

Il bouge et va mettre

de l'eau partout.

Et ils peuvent te griffer,

ou pire, te mordre.


[NADYA:] Maman, je vais faire

attention.

(SAAD entre dans la cuisine avec son iPad.)


SAAD (Enthousiaste)

Bienvenue dans le futur.

Notre nouveau système de domotique

est maintenant opérationnel.


NADYA (Blasée)

Ça veut dire quoi?


[FATIMA:] Quelle bonne question.
[SAAD:] Vous saurez que la domotique,

c'est ce qui permet

de transformer une maison

en maison intelligente.


[NADYA:] Attends. Ça veut dire

que notre maison

est maintenant intelligente?


[SAAD:] Oui, habibi.

Ça va nous faciliter la vie

et ça va...


[FATIMA:] C'est surtout

que ça occupe ton père

qui ne sait plus quoi faire

de ses journées.

Alors, il achète.


[SAAD:] Mais non,

ça va se repayer tout seul

en quelques années

avec les économies d'énergie.

Je vous montre

comment ça marche.


[NADYA:] Vas-y, papa.
[SAAD:] Première fonction.

Lorsque les détecteurs

remarquent qu'il n'y a personne

dans une pièce,

ils éteignent automatiquement

les lumières.

Ce n'est pas intelligent, ça?

(Les lumières s'éteignent à cet instant.)


FATIMA (Sarcastique)

Bravo.

(Pendant ce temps, à l'école, JENNIFER, MÉLANIE et SAMI discutent de leur oral d'anglais.)


[JENNIFER:] Si tu veux savoir,

je vais parler de ma première

histoire d'amour.


[MÉLANIE:] Tu as déjà eu un chum,

toi?


[JENNIFER:] Euh, non.

Il s'appelait Kevin,

puis je le trouvais tellement beau

avec ses petits cheveux blonds

en brosse.


[MÉLANIE:] Puis?

Qu'est-ce qui est arrivé?


[JENNIFER:] Rien.

J'ai été trop gênée

pour lui parler.


[MÉLANIE:] C'est ça que tu appelles

une super belle anecdote d'enfance?

OK. Laisse-moi t'expliquer

quelque chose.

La prochaine fois que tu as

un kick sur un gars,

essaie d'être plus claire.

comme passer du temps

avec lui, quelque chose.

(JENNIFER jette un coup d'oeil gêné à SAMI.)


[MÉLANIE:] Je m'en vais

au local du journal.

Ça te tentes

de venir avec moi?


[JENNIFER:] Peut-être plus tard.
[MÉLANIE:] OK. Bye.

(MÉLANIE part. JENNIFER regarde SAMI qui a toujours les yeux rivés sur son téléphone.)


[JENNIFER:] Qu'est-ce que tu fais?
[SAMI:] Je chat avec quelqu'un

avec qui je joue en ligne.

On planifie la mission

de ce soir.


[JENNIFER:] Cool.

(JENNIFER essaie de trouver quelque chose à dire.)


[JENNIFER:] J'ai téléchargé

le nouvel album

de Corrida Diesel.


[SAMI:] Je ne l'ai pas écouté encore.

Il est aussi bon que le premier?


[JENNIFER:] Si tu veux, ce soir,

je pourrais venir chez toi

et on pourrait l'écouter

ensemble après ta mission.


[SAMI:] Bien oui, OK.

(JENNIFER sourit. SAMI retourne à son téléphone. Entre temps, chez les Mazari, SAAD essaie de régler les lumières avec son iPad.)


[FATIMA:] Sousou,

tu peux dire à tes détecteurs

qu'on est encore dans la pièce?


[NADYA:] Bravo, maman.

Tu es plus intelligente

que la maison.


[FATIMA:] Oui.
[SAAD:] C'est rien.

J'ai juste à ajuster un peu

la sensibilité des capteurs.

Ce n'est pas une grosse affaire.


[NADYA:] Maman?
[FATIMA:] Mmm?
[NADYA:] Me trouves-tu intelligente?
[FATIMA:] Oui.
[NADYA:] Donc, je suis intelligente

dans une maison intelligente.

Ça fait assez d'intelligence

pour toiletter un chien, non?


[FATIMA:] Tu vois, ton père aussi

est intelligent.

Mais ça ne l'empêche pas d'être

malmené par une machine.

Alors, tu imagines un chien fou

avec des crocs acérés?


[SAAD:] Je vais lui montrer,

moi, à cette machine

c'est qui le patron.

Tu vas voir!

(SAAD agite une main devant un appareil fixé au mur.)


[SAAD:] Hé! Ho!

(Après l'école, JENNIFER et SAMI arrivent chez les Mazari. JENNIFER et SAMI se rendent dans la chambre de SAMI.)


[SAMI:] Une chance que tu es là.

Tu vas vraiment pouvoir m'aider.


[JENNIFER:] Ça sert à ça,

une amie.

Que puis-je faire pour toi?


[SAMI:] Il y a une fille

avec qui je joue en ligne.


[JENNIFER:] Une fille?
[SAMI:] Oui. Yasmina 43.

On s'entend super bien.

Je ne la déteste pas.

Je pense qu'elle ne me déteste

pas non plus. Tu comprends?


[JENNIFER:] Non, pas vraiment.
[SAMI:] Bon.

Toi, tu es une fille.


[JENNIFER:] Oui, une vraie fille.
[SAMI:] Je veux juste dire

que tu es une fille,

Yasmina 43 est une fille,

tu peux la comprendre

si elle essaye subtilement de...

Tu sais, là?

Me semble que c'est clair.


JENNIFER (Excédée)

Tu veux savoir si elle te cruise?


[SAMI:] Faut pas dire ça

comme ça...


[JENNIFER:] La connais-tu

au moins?


[SAMI:] Pas en vrai.

Elle habite en Martinique,

mais ça fait deux semaines

qu'on joue

tous les jours ensemble.

Je vais te montrer son profil,

tu vas tout comprendre.

(SAMI ouvre son ordinateur et montre l'écran à JENNIFER.)


[SAMI:] Regarde.

(À l'écran se trouve le profil d'une joueuse en ligne avec une illustration de son avatar.)


SAMI (Admiratif)

C'est une elfe druidesse.

Elle n'est pas très forte

physiquement,

mais elle a beaucoup de magie.

Elle est bonne avec un arc.

Elle tirerait l'oeil d'un cyclope

à 50 cases avec un malus d'obscurité.

Elle est hot, hein?


[JENNIFER:] Tu me niaises?
[SAMI:] Mais non. Pourquoi?

JENNIFER (Impatiente)

Es-tu en train de me demander

si un avatar a un kick sur toi?


[SAMI:] Il y a une vraie fille

en arrière.


[JENNIFER:] En Martinique!

SAMI (Fâché)

Je pensais

qu'on était amis

et qu'on pouvait tout se dire.

Si tu ne veux pas m'aider,

tu peux t'en aller.

(SAMI reprend son ordinateur et se met à écrire quelque chose.)


JENNIFER (Conciliante)

OK, je m'excuse.

Je vais t'aider.

Mais j'ai quand même le droit

de trouver ça un peu bizarre.


[SAMI:] Merci, tu es la meilleure.

Ce ne sera pas long. Il faut

juste que je me connecte.


[JENNIFER:] Tes parents savent

que tu as un kick sur une elfe?


[SAMI:] Non.

Puis pas un mot. OK?


[JENNIFER:] OK.

Qu'est-ce que je peux faire

pour t'aider?


[SAMI:] J'aimerais que tu regardes

comment elle agit avec moi.

Je ne parle pas fille, je ne

comprends rien à leurs signes.

(JENNIFER fait un sourire en coin, l'air d'avoir une idée derrière la tête.)


[JENNIFER:] Tu vas voir,

je suis une excellente traductrice.

(À l'école, MÉLANIE marche dans le couloir avec son père, MONSIEUR PRUD'HOMME.)


MONSIEUR PRUD'HOMME

Il me reste un peu

de paperasse à finir.

Profites-en pour finir

tes devoirs, OK?

(MONSIEUR PRUD'HOMME entre dans son bureau, MÉLANIE le suit.)


[MÉLANIE:] J'ai besoin de ton aide

pour préparer mon oral d'anglais.

Il faut que je raconte

une anecdote d'enfance.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hé que tu parles

à la bonne personne.

J'étais là, j'ai tout vu.


[MÉLANIE:] Qu'est-ce que j'ai fait

de plus extraordinaire?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Vomir sur un pilote d'avion.


[MÉLANIE:] Papa!

MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui!

C'est vrai.

Tu avais trois ans,

on revenait du Mexique avec ta mère.

L'hôtesse de l'air arrive

et te demande

si tu veux visiter la cabine

de pilotage et puis...


[MÉLANIE:] Je t'arrête tout de suite,

il est hors de question

que je raconte ça devant ma classe.

Tu n'aurais pas une histoire

qui ne me ferait pas honte?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Pas honte? Pas facile.

Faudrait que j'y pense.

(MONSIEUR PRUD'HOMME roule des yeux. MÉLANIE le regarde, consternée.)


[MÉLANIE:] On n'a pas un livre

de souvenirs?

Avec les descriptions de tout

ce que j'ai fait

de vraiment extraordinaire

dans ma vie.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Pas besoin, ma fille.

Tout est enregistré.

(MONSIEUR PRUD'HOMME pointe sa tête.)


MONSIEUR PRUD'HOMME

Là-dedans.


[MÉLANIE:] Tu veux dire

tout ce qui est

embarrassant est enregistré...

(MÉLANIE pointe sa tête.)


[MÉLANIE:] … là-dedans.

Sami en a un, lui,

un livre de souvenirs.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Un? Toi, ça t'en aurait

pris cinq.


[MÉLANIE:] Alors, comment

expliques-tu le fait

que je n'en ai même pas un?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, c'est parce qu'on...

hein...

On... on n'y a pas pensé.


[MÉLANIE:] Ce que je faisais était

trop bizarre pour être écrit?

Je suis sûr que Sami a fait bien

plus de choses cools que moi!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu ne vas pas commencer

à faire ta miséreuse.

Si tu n'es pas heureuse

avec tes anecdotes,

piques-en une à Sami.

Ça a l'air qu'il en a

de trop, lui. Allez.

(MONSIEUR PRUD'HOMME fait signe à MÉLANIE de sortir de son bureau. MÉLANIE sort, s'arrête dans le couloir et se met à sourire. Pendant ce temps, chez les Mazari, SAAD explique son système à FATIMA.)


[SAAD:] Si tu dois t'absenter

pour faire des commissions,

tu laisses le souper au four

en te disant que tu as tout

le temps de revenir.

Mais voilà que quoi? Paf!

Une crevaison.


[FATIMA:] La totale.
[SAAD:] Oui. Mais plus maintenant.

Parce que maintenant, tu peux

contrôler ton four à distance

avec ton téléphone.

Regarde, on va l'allumer.

(SAAD appuie sur quelque chose sur le iPad. Les lumières de la cuisine s'éteignent.)


[SAAD:] Quoi? Pas encore.

Je pensais avoir arrangé ça, moi.


[FATIMA:] Écoute, habibi,

c'est bien beau ton Silicon Valley.

Moi, j'ai un rendez-vous Skype

avec Rachida.


[SAAD:] Laquelle?
[FATIMA:] Ta cousine à Marseille.

Apparemment,

elle a une bonne nouvelle.

(SAAD se met à sauter devant l'appareil fixé au mur en agitant le bras. JENNIFER entre dans la cuisine.)


[JENNIFER:] Vous faites

une danse du ventre,

M. Mazari?


[SAAD:] Très drôle.
[FATIMA:] Jennifer, tu manges

avec nous?


[JENNIFER:] Je ne sais pas.
[FATIMA:] Penses-y.

Tu es toujours la bienvenue.

Si tu as soif,

j'ai du jus d'orange frais pressé.


[JENNIFER:] Non, merci.
[FATIMA:] Je te sers un verre.
[JENNIFER:] Bien... merci.

(SAAD continue d'agiter le bras. Les lumières s'allument.)


[SAAD:] Ah, voilà.
[JENNIFER:] C'est quoi, votre gadget?
[SAAD:] Ça s'appelle de la domotique.

En temps normal, ça fonctionne.


[FATIMA:] Il dit tout contrôler

dans la maison avec ça.


[JENNIFER:] Comme l'Internet,

par exemple?


[SAAD:] Oui, avec une tablette

ou un téléphone intelligent,

je peux non seulement

contrôler l'Internet,

mais je peux voir

tout ce qui se passe

dans tous les ordinateurs

de la maison.

(La sonnerie de Skype se fait entendre. SAAD montre son système sur le iPad à JENNIFER.)


[SAAD:] Regarde. Ici, on voit que...

Rachida Mazari appelle Fatima

sur le Skype

et que Sami joue à un jeu qui

s'appelle « Héros de l'ombre »

avec une certaine Yasmina 43.


FATIMA (Répondant à l'appel Skype)

Rachida!


[JENNIFER:] Ça sert à quoi ce bouton?

(JENNIFER appuie sur un bouton sur l'écran du iPad.)


[SAAD:] Non, non, non!

SAMI (Criant de sa chambre)

Qu'est-ce qui se passe?

Il n'y a plus d'Internet!

Qu'est-ce qu'il y a?


[JENNIFER:] Je suis vraiment désolée.
[SAAD:] Ce n'est pas grave, Jennifer.

Tu ne pouvais pas savoir.

J'arrange ça tout de suite.

Ne t'en fais pas.

(SAAD sort de la cuisine.)


JENNIFER (Parlant à elle-même)

Prenez votre temps.

(Dans sa chambre, SAMI s'énerve devant son ordinateur.)


[SAMI:] Mais connecte, connecte!

(JENNIFER entre dans la chambre de SAMI.)


[JENNIFER:] Ton père fait dire

qu'il a brisé l'Internet.


[SAMI:] Tu n'es pas sérieuse?

Yasmina 43 est en pleine bataille!

Elle a besoin de moi!


[JENNIFER:] Ça ne sera pas si long.

En attendant,

veux-tu écouter l'album

de Corrida Diesel avec moi?


SAMI (Sans enthousiasme)

OK.
[JENNIFER:] On dirait que je viens

de te proposer

d'écouter un disque de Noël

d'une chorale de sans-abri.


[SAMI:] Désolé.

(JENNIFER sort son téléphone de son sac à dos.)


[JENNIFER:] Le haut-parleur

de mon cellulaire griche.

Ça te dérange

si on partage les écouteurs?


[SAMI:] Non, ça me va.

Yasmina 43 m'a donné

une potion de vision nocturne.

(JENNIFER roule des yeux.)


[SAMI:] Penses-tu que ça veut

dire quelque chose?


[JENNIFER:] Bien... bien oui,

bien oui!

Penses-y.

Vision nocturne est égal à:

« Tu ne vois pas clair.

Regarde ailleurs.

Je ne suis pas intéressée. »


SAMI (Sceptique)

Es-tu sûre?
[JENNIFER:] Qui parle fille ici?
[SAMI:] Tu as peut-être raison.
[JENNIFER:] Ne penses plus

à ton jeu puis écoute ça.

(JENNIFER et SAMI s'assoient côte à côte sur le lit de SAMI et mettent chacun un écouteur.)


[SAMI:] J'aime déjà ça.
[JENNIFER:] Moi aussi.

(NADYA entre dans la chambre de SAMI en portant un bac rempli de toutous.)


[NADYA:] Jennifer, as-tu déjà

toiletté des animaux?


[JENNIFER:] Euh... non.

Pourquoi?


[NADYA:] J'ai décidé

de les toiletter

en plus de les promener,

mais j'ai besoin de me pratiquer

sur des toutous avant.

(SAMI enlève son écouteur.)


[SAMI:] Nadya, tu ne vois pas

qu'on est occupés?

On s'en fout de tes toutous.


[NADYA:] Jennifer ne s'en fout pas.

Aurais-tu des conseils?


[JENNIFER:] Je te l'ai dit,

je n'ai jamais lavé de chien

de ma vie.

Ni de toutous.


[NADYA:] Bon, je vais regarder

pour des conseils sur l'ordi.

(NADYA se dirige vers l'ordinateur de SAMI. SAMI se lève pour l'en empêcher.)


[SAMI:] Non, tu ne peux pas.

Internet ne marche pas.


[NADYA:] Tu dis juste ça

pour te débarrasser de moi.


[SAMI:] Va laver tes toutous puis

laisse-nous tranquilles.


[NADYA:] Je vais le dire

à maman.


[SAMI:] Tu feras ça. Bye.

(NADYA sort de la chambre. SAMI ferme la porte.)


[SAMI:] J'ai été un peu dur

avec elle, hein?


[JENNIFER:] Un petit peu.
[SAMI:] Je vais aller l'aider

avec ses toutous.


[JENNIFER:] Non, non.

Tu n'étais pas si méchant

que ça.

Viens écouter la musique.

(SAMI retourne s'asseoir à côté de JENNIFER. Au rez-de-chaussée, quelqu'un sonne à la porte de la maison. FATIMA va ouvrir, c'est MÉLANIE.)


[FATIMA:] Entre, Mélanie.

Viens.

Sami est avec Jennifer.

(MÉLANIE suit FATIMA dans la cuisine.)


[MÉLANIE:] Ah?

De toute façon, c'est vous

que je suis venue voir.


[FATIMA:] Ah?
[MÉLANIE:] Sami m'a dit

qu'il avait un bel album

de souvenirs d'enfance.


[FATIMA:] Ah oui. J'y ai mis

beaucoup de temps, oui.


[MÉLANIE:] Est-ce que

je pourrais le voir?


FATIMA (Surprise)

C'est vrai?

(FATIMA se précipite pour chercher l'album.)


[FATIMA:] Vraiment, tu me fais

vraiment plaisir!

Assis-toi!

(MÉLANIE s'assoit au salon.)


[SAMI:] Il a dû en faire

des choses cools,

Sami, quand il était petit.

(FATIMA prend l'album dans la bibliothèque et s'assoit avec MÉLANIE.)


[FATIMA:] Sami était

une vraie petite canaille.

Mais très intelligent et

bien en avance sur son âge.

(MÉLANIE et FATIMA regardent l'album. SAAD arrive.)


[SAAD:] L'Internet fonctionne,

tu peux rappeler Rachida.


[FATIMA:] Non, pas tout de suite.

Je suis en train de montrer

les prouesses de notre garçon.

Tu te souviens de ça, à la plage?

Tu veux voir? Viens.


[SAAD:] Non, ça va.

(SAAD part.)


FATIMA (S'adressant à MÉLANIE)

Regarde.

(MÉLANIE regarde la photo en riant.)



[FATIMA:] Qu'est-ce que

tu veux savoir?


[MÉLANIE:] La meilleure anecdote.
[FATIMA:] J'ai exactement

ce qu'il te faut.

(FATIMA cherche une photo.)


[FATIMA:] Regarde.

(FATIMA montre une photo de SAMI assis en Indien, les yeux fermés.)


FATIMA (Riant)

Il pensait

qu'il faisait du yoga!

(Au même moment, SAMI et MÉLANIE écoutent toujours de la musique. SAAD entre dans la chambre de SAMI.)


[SAAD:] Sami, Mélanie est arrivée.
[SAMI:] Mélanie?
[SAAD:] Ce n'est pas toi

qui l'as invitée?


[SAMI:] Qu'est-ce qu'elle veut?
[SAAD:] Je ne sais pas.

Elle regarde ton album souvenir

avec ta mère.

(SAMI sort de sa chambre rapidement. Au salon, FATIMA regarde encore l'album avec MÉLANIE.)


[FATIMA:] Alors, ici,

il replaçait des roches parce qu'il...

(SAMI arrive.)


[SAMI:] Pas question

que Mélanie voie

des photos de moi en couche!

(SAMI prend l'album.)


[FATIMA:] Ça ne compte pas,

tu étais tout petit!


[SAMI:] Ça compte!
[MÉLANIE:] Relaxe.

Je voulais juste comparer

mes anecdotes d'enfance

avec les tiennes.


[SAMI:] Pourquoi!?

(La sonnerie d'un appel Skype se fait entendre.)


[FATIMA:] On se calme les enfants.

Je dois répondre.

Essayez de ne pas vous voler

dans les plumes.

(FATIMA sort de la pièce. Pendant ce temps, JENNIFER est seule dans la chambre de SAMI. JENNIFER se met à l'ordinateur et met le casque d'écoute muni d'un micro que SAMI utilise pour jouer aux jeux vidéos.)


JENNIFER (Parlant dans le micro)

Allô, Yasmina 43?

(Au même moment, MÉLANIE et SAMI de disputent au salon.)


[MÉLANIE:] Laisse-moi juste

t'emprunter une petite anecdote

d'enfance!


[SAMI:] OK. C'était ça, ton plan.
[MÉLANIE:] Pitié!

Je n'ai rien d'intéressant

à présenter devant la classe.

Je ne vais quand même pas

inventer une anecdote.


[SAMI:] Pourquoi pas? Pas pire

que prendre celle d'un autre.


[MÉLANIE:] Ça va paraître

tout de suite que ce n'est pas vrai.

On va me traiter de menteuse.

Si c'est une vraie anecdote,

mais que ce n'est pas la mienne,

je reste une menteuse,

mais ça paraît moins.


[SAMI:] Il n'y a que toi

pour penser ça.


[MÉLANIE:] Oui.
[SAMI:] Pourquoi

tu n'essayes pas de piquer

une anecdote d'enfance à Nadya?

Elle en vit tous les jours

en direct.


[MÉLANIE:] C'est bon, ça.

Merci!

(MÉLANIE se met à la recherche de NADYA.)


[MÉLANIE:] Nadya?

Nadya!

(Dans la chambre de SAMI, JENNIFER essaie de jouer au jeu vidéo de SAMI.)


JENNIFER (Parlant dans le micro)

Je sais, mais c'est quel bouton

pour lancer des dagues?

(SAMI revient dans sa chambre.)


[SAMI:] Internet est revenu?

Joues-tu avec Yasmina 43?


[JENNIFER:] Non, je viens

de me partir un perso.

Mais je ne comprends rien.

Je suis morte.

(SAMI regarde sur l'écran.)


[SAMI:] Il te reste une vie.

Yasmina 43 est seule.

Va l'aider.


[JENNIFER:] Ça ne sert à rien.

Je suis bonne dans les jeux de sports,

mais je ne comprends rien

aux jeux de rôle.


[SAMI:] Attends. Je vais t'aider.

On va jouer en coop.

Prends la manette, c'est plus

facile qu'avec le clavier.

(SAMI donne une manette à JENNIFER et prend le casque d'écoute.)


[JENNIFER:] OK.
[SAMI:] Go, go, go!
[JENNIFER:] Oui, oui.

(Entre temps, MÉLANIE et NADYA lavent les toutous de NADYA dans un bac d'eau sur le comptoir de la cuisine.)


[NADYA:] Il faut faire attention

pour ne pas en mettre dans les yeux.


[MÉLANIE:] Bon.

Veux-tu que je le fasse?


[NADYA:] Non. Guimauve, c'est

mon deuxième toutou préféré.

Faut lui faire attention.

(MÉLANIE roule des yeux. SAAD entre dans la cuisine avec son iPad.)


[SAAD:] Les filles, écoutez ça.

(SAAD appuie sur un bouton sur l'écran du iPad.)


[MÉLANIE:] Il est censé

se passer quoi?


[SAAD:] On devrait entendre

la musique partout dans la cuisine.

C'est ça qui devrait se passer.

(SAAD sort de la cuisine.)


[MÉLANIE:] Nadya, j'ai

une très bonne idée.

Quelque chose d'incroyable

pour ton âge

et qui serait parfait

pour mon oral d'anglais.

(Pendant ce temps, SAMI et JENNIFER continuent de jouer dans la chambre de SAMI.)


SAMI (Impatient)

Qu'est-ce que tu fais?

Attaque!


JENNIFER (Impatiente)

Mais je fais rien que ça,

attaquer!


[SAMI:] OK. Yasmina 43 te dit

de prendre ton pouvoir secondaire.


[JENNIFER:] Comment?
[SAMI:] Ouvre ton inventaire!
[JENNIFER:] Ça ne me dit rien.
[SAMI:] L1.
[JENNIFER:] C'est quoi, L1?
[SAMI:] Je vais l'avoir.

Je vais l'avoir... yes!

(SAMI termine la partie. JENNIFER lit un message de Yasmina 43 à l'écran.)


JENNIFER (Fâchée)

Non,

je ne suis pas si nulle que ça!

Donne-moi ton casque que je lui

dise ma façon de penser

à ta Yasmina 43.


SAMI (Calme)

C'est juste

que c'est la première fois

que tu joues.

Puis on est dans un donjon expert.


[JENNIFER:] Mais on a gagné, non?
[SAMI:] Oui, mais on a passé

la moitié de nos potions

pour te guérir.

Tu nuis plus qu'autre chose.

Je suis désolé.


[JENNIFER:] Non, c'est correct.

Tu peux la finir, ta mission.

Je m'en vais chez nous.


SAMI (Conciliant)

Va-t-en pas.

Pourquoi tu ne restes pas

avec Mélanie?

Elle lave des toutous avec Nadya.

Je finis ça puis on écoute

l'album de Corrida Diesel.

OK?


[JENNIFER:] Ouin.

(JENNIFER se dirige vers la porte de la chambre.)


[SAMI:] Jennifer?

(JENNIFER s'arrête. Au rez-de-chaussée, NADYA et MÉLANIE discutent en continuant leur toilettage de toutous.)


[NADYA:] Tu es sûre

que ça pourrait marcher?


[MÉLANIE:] Pourquoi pas?

Penses-y.

Tu serais la première enfant

styliste pour chiens au monde.

T'imagines raconter ça

à toute ta classe?


[NADYA:] OK. Mais il faut

que je me pratique

sur des toutous avant.

Je ne peux pas me tromper

sur un vrai chien.


MÉLANIE (Déçue)

Si tu insistes.

(SAAD traverse la cuisine en parlant à son iPad.)


[SAAD:] Ma musique.

Elle est où, ma musique?

Ah!

(SAAD sort de la cuisine.)


[NADYA:] Bon. On commence

par quoi?


[MÉLANIE:] La teinture.

As-tu du colorant alimentaire?


[NADYA:] Dans l'armoire

juste là.


NADYA (Parlant à, Guimauve, son toutou)

Qui c'est le bon chien,

Guimauve?

Tu es un bon chien, toi.

Oui.

(Au même moment, SAMI vient de poser une question à JENNIFER avant qu'elle ne sorte de sa chambre.)


JENNIFER (Insultée)

Quoi!?
[SAMI:] Pendant le combat.

Quand Yasmina 43 m'a envoyé

un champ de protection,

même s'il lui restait

20% d'énergie magique.

Penses-tu que ça voulait dire

quelque chose?


JENNIFER (Excédée)

Je ne sais pas.

J'étais trop occupée

à me faire planter des épées

dans le dos pour avoir remarqué.

(JENNIFER sort de la chambre.)


SAMI

(Parlant dans le micro de son casque)

Yasmina? Je suis là.

Est-ce qu'on finit ce donjon-là?

(JENNIFER descend à la cuisine et trouve MÉLANIE en train de teindre un toutou.)


[JENNIFER:] Qu'est-ce que tu fais?
[MÉLANIE:] J'aide Nadya à me trouver

une anecdote d'enfance. Toi?

Qu'est-ce que tu fais ici?


[JENNIFER:] Ah... rien.

Sami avait besoin de mon aide

pour une affaire.


[MÉLANIE:] Est-ce qu'il se passe

quelque chose entre Sami et toi?


[JENNIFER:] Non.

OK. C'est juste qu'il parle

avec une fille puis...

(MÉLANIE sort le toutou préféré de NADYA, Guimauve, du bac. Guimauve était blanc et il est maintenant vert.)


[JENNIFER:] Ton anecdote d'enfance,

est-ce que c'est de ruiner

le toutou d'une pauvre petite fille?


[MÉLANIE:] Il n'est pas ruiné, non.

C'est juste que...

la coupe ne marche pas avec

la couleur. Mais ça s'arrange.


[JENNIFER:] Le salon de toilettage

de Nadya va tellement faire faillite.

(MÉLANIE commence à couper les poils de Guimauve.)


[MÉLANIE:] Pas de panique.

C'est juste son deuxième

toutou préféré.ça.


[JENNIFER:] Elle va tellement

péter une crise.

(NADYA arrive dans la cuisine à cet instant et voit son toutou.)


NADYA (Hurlant)

Guimauve!?
[MÉLANIE:] Inquiète-toi pas, Nadya...

Je n'ai pas fini le dégradé.

(NADYA sort de la cuisine en courant.)

(MÉLANIE donne les ciseaux à JENNIFER.)


MÉLANIE (Chuchotant)

Arrange ça.

MÉLANIE (Criant)

Nadya?

Nadya!

Il a l'air ruiné,

ton toutou,

mais c'est parce que

tu ne comprends pas la mode!

(FATIMA, qui surveillait discrètement les filles depuis le salon, parle à SAAD.)


FATIMA (Chuchotant)

Est-ce qu'on devrait

s'inquiéter?


[SAAD:] Mais non, elles s'amusent.
[FATIMA:] J'ai parlé à Rachida.

Elle est encore debout.

Elle va se marier.


[SAAD:] C'est une bonne nouvelle.

Mais tu n'as pas l'air contente.


[FATIMA:] Mais tu te rends compte

que nous devrons aller au mariage?


[SAAD:] Évidemment.
[FATIMA:] Mais c'est loin,

Marseille.

Et avec l'avion,

et les vêtements et les cadeaux...

ça va coûter les yeux de la tête.

Qu'est-ce qu'on fait

avec les enfants?

On les amène ou pas?


[SAAD:] Ce n'est pas demain

qu'elle se marie.

On a le temps d'y penser.

Souris, on va s'éclater.

(Le système de son s'allume subitement dans le salon.)


SAAD (Parlant à l'appareil)

Mais je ne t'ai rien demandé!

Ça suffit, j'en ai assez.

Je retourne ça au magasin.

Ça payera au moins

les billets d'avion.


[FATIMA:] Mais non,

c'est ton rêve, ce machin.

Je te taquine avec ça.

Tu vas réussir à le faire fonctionner.


[SAAD:] C'est de la camelote.

Je n'arrive pas à faire jouer

ma musique à distance.

Rien qui marche.

(SAAD appuie sur l'écran de son iPad. Dans la cuisine, JENNIFER continue de couper les poils de Guimauve. De la musique se fait soudainement entendre. En sursautant, JENNIFER coupe la tête de Guimauve. JENNIFER essaie de remettre la tête sur le toutou. De la cuisine, on entend SAAD s'impatienter au salon et le rire de FATIMA. JENNIFER retourne dans la chambre de SAMI avec Guimauve.)


[JENNIFER:] Sami?

Tu n'aurais pas une agrafeuse?


[SAMI:] Attends, on est en train

de battre le monstre

de la fin du donjon.


[JENNIFER:] Ça ne peut

pas attendre?


[SAMI:] Attends, Yasmina 43

a besoin de moi.


[JENNIFER:] Moi aussi,

j'ai besoin de toi.

Dans la vraie vie,

pas dans un jeu stupide.

(SAMI enlève son casque d'écoute.)


[SAMI:] Qu'est-ce qui ne va pas?

(JENNIFER montre la tête coupée de Guimauve. SAMI rit.)


[JENNIFER:] Ce n'est pas drôle.
[SAMI:] Un peu quand même.

En même pas cinq minutes,

tu as réussi à teindre,

tondre et décapiter

le toutou préféré de ma soeur.


[JENNIFER:] C'est son deuxième préféré.

(JENNIFER se laisse tomber sur le lit en soupirant.)


[JENNIFER:] Je n'ai pas fait exprès

d'y couper la tête.

Puis le reste,

c'est de la faute à Mélanie.


[SAMI:] D'abord, tu lui as

rendu service à ce toutou.

Tu as abrégé ses souffrances.

(SAMI s'assoit à côté de JENNIFER.)


[JENNIFER:] Mais tu ne comprends pas.

Je l'aime, ta soeur.

Je ne veux pas la traumatiser.


[SAMI:] Tu exagères.

C'est juste un toutou.

C'est le fun que tu t'inquiètes

pour ma soeur. Merci.


[JENNIFER:] J'en ai plein

de toutous chez nous.

Je pourrais lui en ramener un beau.


[SAMI:] Bon.

C'est une meilleure idée

que d'essayer d'agrafer

la tête de celui-là.


[JENNIFER:] Ouin.

Ce n'était pas l'idée du siècle.

(Au salon, MÉLANIE parle avec NADYA.)


[MÉLANIE:] Mon père s'en vient

me chercher,

puis je lui ai dit d'apporter

le plus beau toutou

de toute ma collection

de quand j'étais petite.


[NADYA:] Il est mieux d'être

vraiment beau, hein?

(SAMI arrive au salon et montre Guimauve à NADYA.)


[SAMI:] Nadya, ton toutou a eu

un accident de coupe de poils.


[NADYA:] Qu'est-ce que tu as

fait à Guimauve?


[MÉLANIE:] C'est Jennifer

qui a fait ça.


[SAMI:] OK, c'est un accident.

Elle est partie chez elle

te chercher un de ses toutous.


NADYA (Souriant)

Un autre toutou.

(On sonne à la porte.)


[MÉLANIE:] Mais tu sais,

si Jennifer t'a donné

un de ses toutous,

je ne suis pas obligée

de te donner un des miens.


[NADYA:] Oh que oui tu es obligée.

C'était ton idée, un salon

de coiffure mode pour animaux.

Donc, c'est ta faute.

(MONSIEUR PRUD'HOMME entre dans la maison avec un immense toutou de chien.)


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mélanie, j'ai ce que tu voulais.

(NADYA trépigne devant le toutou.)


[MÉLANIE:] Papa, tu n'as pas

très bien compris.

Je t'ai dit d'amener un beau toutou,

mais pas M. Archibald.


[SAMI:] M. Archibald?

MONSIEUR PRUD'HOMME

Il est beau, hein?


[NADYA:] Il est juste parfait

moi je trouve.

(NADYA prend le toutou.)


[MÉLANIE:] Tu n'y touches pas!

(MÉLANIE arrache le toutou des mains de NADYA.)


[NADYA:] Heille!

MONSIEUR PRUD'HOMME

Franchement, Mélanie.

Tu n'es pas un peu grande

pour tenir autant à un toutou?


[MÉLANIE:] Tu ne comprends pas,

papa.

C'est un souvenir.

C'est mon préféré.

(NADYA ramasse Guimauve par terre et fait semblant de pleurer.)


[NADYA:] Bien, Guimauve aussi,

c'était mon préféré...


[SAMI:] C'était ton deuxième préféré.

MONSIEUR PRUD'HOMME

(Voyant l'état de Guimauve)

Franchement, Mélanie,

pas encore!

Tu n'apprends jamais

de tes erreurs?


[MÉLANIE:] De quoi tu parles?

MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu ne t'en souviens pas?

Quand tu avais cinq ans,

tu avais teins notre chien

puis coupé tous ses poils.


[MÉLANIE:] J'ai fait ça moi?

Quand j'étais petite?

Mais c'est parfait!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Parfait? Pas vraiment.

Il était tellement laid,

il faisait pleurer les enfants

du voisin.


[MÉLANIE:] Non, tu comprends pas,

j'aurai pas besoin de voler

une anecdote d'enfance à Nadya.

J'ai eu la même.


NADYA (Perplexe)

Attends.

Tu voulais me voler quoi?


[MÉLANIE:] J'aurai juste à dire

que mon chien était

encore plus beau après

et que tous les voisins m'ont

demandé de teindre leur chien.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien heureux que ça s'arrange

pour toi, mais pour la petite?


[MÉLANIE:] Tiens.

(MÉLANIE donne son toutou à NADYA.)


[MÉLANIE:] Les toutous, c'est pour

les enfants de toute façon.


NADYA (Satisfaite)

Merci.

NADYA (Parlant au toutou)

Qu'est-ce qu'on va faire,

hein, M. Archibald?

Est-ce qu'on va aller dans le bain?

Oui!

(Pendant ce temps, SAMI est en conversation avec Yasmina 43 sur son ordinateur.)


[SAMI:] Bien oui, mais je te l'ai dit,

j'avais une urgence.

C'est avec Jennifer, mais

qu'est-ce que ça fait?

Bien oui, c'est mon amie.

Allô?

Allô?

(JENNIFER entre dans la chambre de SAMI.)


[JENNIFER:] Tu es en train

de jouer?


[SAMI:] Non, non.

Est-ce que Nadya aime ton toutou

autant que celui de Mélanie?


[JENNIFER:] Mais non.

Le mien fait dur à côté.

L'as-tu vu?


[SAMI:] Même moi,

j'ai le goût de dormir avec.

Restes-tu à souper?

On mange bientôt.


[JENNIFER:] Je ne veux pas déranger.
[SAMI:] Tu ne déranges pas, voyons.

On pourrait écouter

ton album en attendant?


[JENNIFER:] Tu ne finis pas

ton donjon avec Yasmina 43?


[SAMI:] Non, elle est morte.

Je pense qu'elle est fâchée

contre moi.


[JENNIFER:] OK, d'abord.

(JENNIFER sourit et s'installe à côté de SAMI sur son lit. JENNIFER donne un écouteur à SAMI.)


[JENNIFER:] Tiens.

(SAMI et JENNIFER se sourient.)

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par