Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

À chaque guenille

Mélanie se rend compte que Jennifer a un béguin pour Sami. Inquiète, elle pousse Jennifer à ne pas assister au match de hockey au cours duquel Sami devrait compter un but important. Ce qui ne fait nullement l’affaire de Vincent.



Réalisateur: Stephan Joly
Acteurs: Romane Denis, Camille Felton, Louka Grenier
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


SAMI et JENNIFER sortent de la salle de classe.


JENNIFER

Pour faire les toges,

on a juste à prendre des draps.


SAMI

Ah...


MÉLANIE va à la rencontre de SAMI et JENNIFER.


MÉLANIE

Allo!


JENNIFER

T'étais où?


MÉLANIE

Ah, j'étais chez le dentiste.

Un nettoyage...


MÉLANIE se frotte la joue.


SAMI

Ça fait pas mal,

un nettoyage.


MÉLANIE

Mon dentiste a toujours dit

que j'avais des dents parfaites.

Ça doit être pour ça

que ça fait mal.

Il y a pas assez d'espace

pour nettoyer.

Le cours est déjà fini?

Ça valait même pas la peine

que je revienne.


JENNIFER

Il faut que t'aies

voir Mme Cardinal.

On a un projet en équipe à faire

pour la semaine prochaine.


MÉLANIE

Je peux me mettre avec toi?


SAMI

Non, on est déjà ensemble,

moi et Jennifer

et on peut juste être deux.


MÉLANIE

Tu m'as pas attendue?


JENNIFER

Bien, là, t'étais pas là.


VINCENT et BENJAMIN discutent dans le corridor.


VINCENT

Il faut j'aille

chercher les balles

et mon hockey

dans mon casier.


BENJAMIN

Je dois

voir Georges avant.

J'ai besoin de mon permis

de circuler dans l'école

vu que je suis

dans le journal étudiant.


VINCENT

Georges est déjà parti.

Oublie ça! On est pressés.

Faut que j'aille pratiquer

mes lancers frappés.

Demain, c'est le grand jour.


BENJAMIN

Tout d'un coup

que tu le comptes pas,

ton 30e but de la saison?


VINCENT

Impossible!

Il y a pas une partie où j'ai

pas compté au moins un but.


BENJAMIN

OK, mais si jamais, hum?


VINCENT

J'ai pas le choix.

Il faut que j'accote Sami.

Il va compter son 20e but

en même temps, avec la foule

en délire.


BENJAMIN

Devant la foule des fans des

Pumas en autobus jaunes, hein?


VINCENT

Ouais.


JENNIFER, SAMI et MÉLANIE sont devant la salle de classe.


JENNIFER

C'est pas difficile,

c'est sur la vie des Romains

à Pompéi pendant

l'éruption du volcan.


MÉLANIE

C'était pas des Romains,

d'abord, c'était des Pompéiens.

Et leur vie,

mettons qu'elle achevait.


SAMI

Bon, va voir dans la classe,

Je pense qu'il y a encore du

monde qui sont pas en équipe.


MÉLANIE

Oui, les rejets!


MÉLANIE entre dans la salle de classe, mais s'arrête pour écouter discrètement la conversation entre SAMI et JENNIFER.


SAMI

Bon, ça fait que tu soupes

chez nous, on travaille

et on va à l'aréna ensemble?


JENNIFER

Ça te dérange pas?

Tu seras pas tanné de me voir?


SAMI

Non, jamais de la vie!

Et ma mère t'aime tellement.

Elle va juste être

contente de te voir.


JENNIFER rit nerveusement.


SAMI

Chao!


VINCENT et BENJAMIN sont aux casiers.


BENJAMIN

Il y a jamais personne de nos

amis qui viennent aux matchs.


VINCENT

Je sais.


BENJAMIN

Mon père dit qu'il vend

jamais rien quand je joue.

Il dit que même

les sacs de chips

ont le temps de passer date.


VINCENT

C'est correct,

j'ai compris.

Ça me donne une idée.

T'as congé, demain?


BENJAMIN

Ouais.


VINCENT

Viens me rejoindre ici

le plus tôt possible.

Tu vas voir,

on va le remplir, l'aréna.


BENJAMIN

Oui, chef!


Plus tard, aux casiers, JENNIFER parle avec MÉLANIE.


JENNIFER

C'est comme

une présentation orale.

Tu joues

ce que les gens faisaient

quand le volcan

est entré en éruption.


MÉLANIE

OK, mais je suis toute seule

dans mon équipe.

Qu'est-ce que je peux faire

à part peut-être une Pompéienne

qui se met du mascara

toute seule?


JENNIFER

Ouais...


MÉLANIE

Je peux faire la recherche,

mais j'aurais vraiment

besoin de quelqu'un

pour jouer mon sketch avec moi.


JENNIFER

Pour ça, ça me

dérangerait pas de t'aider.


MÉLANIE

Oh oui, tellement! Tu fais ça

et t'es tellement mon amie!

Il faudrait vraiment

qu'on fasse ça demain soir

parce que c'est mon seul soir

de libre, cette semaine.


JENNIFER

Tu m'as pas entendue?

Demain soir, je peux pas.

Je travaille avec Sami.


MÉLANIE

Ouais, j'ai entendu ça.

T'avais l'air pas mal

contente qu'il t'invite.


JENNIFER

Bien non,

on va juste travailler.


MÉLANIE

TSTC!

Non, attends.

Attends, ça donne...

TTSC! Tu trouves Sami

cute!


JENNIFER

Chut! Moins fort,

moins fort.

Ça paraissait

tant que ça?


MÉLANIE

Bien, là!


MÉLANIE imite JENNIFER en riant nerveusement comme elle.


MÉLANIE

OK, Sami!


JENNIFER

Arrête,

c'est pas drôle.

Ça... ça fait longtemps

que t'as remarqué?


MÉLANIE

Non, pas tellement.

Toi, est-ce que ça fait

longtemps que tu l'aimes?


JENNIFER

Chut! Parle pas

si fort!

Bien, t'sais la fois où maman

m'a donné un beau gros bec

devant toute l'école et tout

le monde a ri de moi, même toi?


MÉLANIE

Mais on se connaissait

presque pas dans ce temps-là.


JENNIFER

N'importe quoi.

Mais Sami, lui,

il m'a défendue.


MÉLANIE

Peut-être qu'il

te trouve

cute,lui aussi.


JENNIFER

Non, il est gentil

avec tout le monde, Sami.


MÉLANIE

Je sais pas, hein.

Il est souvent avec toi,

il se met en équipe

avec toi, il t'invite

à ses matchs de hockey...


JENNIFER

Il aime Yasmina 43,

une fille sur Internet.

Il m'en parle souvent.


MÉLANIE

Oh!

Ouais, c'est pas mal sûr

qu'il t'aime pas, d'abord.


JENNIFER

C'est justement pour ça

que c'est super important

qu'il se rende pas compte

que je le trouve

cute.


MÉLANIE

Officiel.

Moi, si ça m'arrivait,

à ta place,

je mourrais de honte.


JENNIFER

Est-ce que ça paraissait

tant que ça, tantôt?


MÉLANIE

Mais c'est parce que

tu t'aides pas, non plus.


JENNIFER

Comment ça?


MÉLANIE

Franchement, tu le suis

comme un chien de poche!


JENNIFER

Non!


MÉLANIE

Oui!

Demain, tu vas passer

tout l'après-midi avec lui

et tu vas le suivre à son match

de hockey comme une groupie

au lieu de venir

travailler

avec moi.


JENNIFER

Bien là, Vincent

joue lui aussi.


MÉLANIE

Bien, oui. Et Vincent, tu vas

tellement le voir souvent.

Bien, non!

Il faut que Sami t'invite!

D'ailleurs,

mon premier conseil:

va pas au match.


Plus tard, SAMI entre chez lui.


FATIMA

Ah, Bolbol!

J'avais hâte

que tu arrives.

J'ai une belle surprise

pour toi. Regarde.


SAMI

C'est quoi?


FATIMA

Je t'ai racheté une nouvelle

garde-robe complète.


FATIMA montre une pile de vêtements neufs à SAMI.


SAMI

T'avais pas besoin

de faire ça.

Ils sont corrects

mes vêtements.


FATIMA

Habibi,on voit plus

tes chaussettes

que tes pantalons

tellement tu as grandi.

Regarde.


FATIMA met un des chandails neufs vis-à-vis SAMI.


SAMI

Mais je rentre

encore dedans.


FATIMA

Habibi,arrête.

De toute façon, j'en ai profité

pour faire le tri

et j'ai ramené tous les vieux

vêtements de la famille

au comptoir d'entraide.


SAMI

Quoi?


FATIMA

Mais c'est pas grave!

De toute façon, regarde, tu as

ton ensemble assorti pour demain

et tu as tous tes ensembles

coordonnés pour la semaine.


SAMI

Je suis pas daltonien.

Je suis capable de choisir

mon linge le matin.

Et en plus, euh...


FATIMA

Ah.


SAMI

Ça a l'air

un peu grand.

Il aurait fallu

que je les essaie.


FATIMA

Mais pour ça,

habibi,

il faudrait

que tu viennes magasiner

avec moi et tu veux jamais.


SAMI

J'aurais pu y aller tout seul,

mais tu voudras jamais.


FATIMA

Ah, c'est drôle!

Je me souviens pas que tu

me l'aies déjà proposé.


SAMI

Bien, t'aurais dit non.


FATIMA

Pas du tout.

Figure-toi

que ça m'amuse pas tellement

de faire le magasinage

pour toute la famille.


SAMI

Ah non? Je pensais

que t'aimais ça.


FATIMA

Pas quand je passe un après-

midi à choisir soigneusement

les vêtements

pour mon grand garçon

et qu'il me fait "wishiboum"

quand il rentre.


SAMI

"Wishiboum"... maman!


FATIMA

Mais il y a pas

de problème.

Je t'autorise

à aller échanger

tout ça toi-même.

Hum?


FATIMA remet la facture du magasin à SAMI.


SAMI

C'est vrai?


FATIMA

Oui. Mais il faudra que tu y ailles

demain sans faute.


SAMI

Pourquoi?


FATIMA

Ah, parce que les seuls

pantalons qu'il te reste,

habibit albi,

sont ceux

que tu as sur le dos.


VINCENT distribue des dépliants dans la salle des pas perdus.


VINCENT

Match spectaculaire

avec des surprises gratuites!

Venez en grand nombre.

Amenez vos amis,

votre famille, votre chien!


GEORGES

Qu'est-ce

que tu fais, Vincent?


VINCENT

De la pub

pour le match de ce soir.


GEORGES

OK.


GEORGES prend un dépliant et le lit.


GEORGES

Spectaculaire et...

gratuit.

Qu'est-ce qu'il a

de spécial, ce match-là?


VINCENT

Bien, pour savoir,

vous devez venir.


GEORGES

Oui, bien je peux pas.

Non, j'ai du classement

à faire jusque-là et en plus,

j'ai promis à ma mère d'aller

voir ma tante à l'hôpital.

Elle s'est foulé quelque chose,

un cheveu, je sais pas, mais...


VINCENT

Ah, vous avez clairement

une bonne raison de pas venir.

Je vais vous le dire.

Ce soir, je compte mon 30e but

et Sami compte son 20e but

de la saison le même soir!


GEORGES

Wow!

C'est vrai que c'est

spectaculaire, mais...

mais il y a rien de gratuit.


VINCENT

Mais un but, ça coûte rien.


GEORGES

OK, mettons que c'est gratuit,

mais c'est pas une surprise.


VINCENT

Bien... oui, là, mais c'est un

truc pour attirer plus de monde.

C'est de la pub.


GEORGES

J'ai l'impression

que le monde s'attend plus à un

hot-dog ou une boisson gratuit

T'sais, il va être

déçu un peu, non?


VINCENT

Vous pensez?


GEORGES

Bien, oui.

Surtout si toi et Sami

comptez pas vos buts.


VINCENT

Impossible.

Mais...

ouais, on aurait l'air fous.


GEORGES

En plus, les gens auraient

pas envie de retourner voir

un de vos matchs parce qu'ils

se seraient fait promettre

quelque chose

qu'ils ont pas eu.


VINCENT

Vous avez raison.

Je vais appeler le père

de Benjamin pour lui demander

s'il peut pas donner

quelque chose du casse-croûte.


GEORGES

En attendant, concentre-toi

pour le marquer, ton 30e but.


VINCENT voit SAMI arriver à la salle des pas perdus.


VINCENT

Chut! Sami sait pas à quel

nombre de buts il est rendu.

Ça le rend super nerveux,

les statistiques

Des plans pour qu'il

compte pas ce soir.


SAMI passe devant GEORGES et VINCENT. Il transporte des sacs de magasins de vêtements.


GEORGES

Hé, père Noël!

Où tu vas avec tes cadeaux?

c'est le linge que j'ai promis

à ma mère d'aller échanger.


GEORGES

Rien te fait là-dedans?


SAMI

C'est pas ça. C'est que c'est

ma mère qui a choisi le linge.


VINCENT

Ah.


GEORGES

Ah.


SAMI

Vincent, tu peux venir m'aider

à échanger ça, ce midi?

Ça m'aiderait si quelqu'un était

là pour me conseiller.


VINCENT

Je peux pas. Je fais

de la pub pour le match

de ce soir.


SAMI

S'il te plaît,

ça sera pas long!

Pourquoi on doit

annoncer le match?


VINCENT

Parce qu'il y a

jamais personne

qui vient nous voir jouer.


GEORGES

Voyons, Vincent!

Un peu de solidarité

entre gars!


VINCENT

Bon, OK, je vais

aller magasiner avec toi,

mais à condition

que tu m'aides aussi.


SAMI

Promis.


GEORGES

Bon.


SAMI s'en va.


VINCENT

Georges, est-ce que

vous pouvez s'il vous plaît

annoncer la partie

de ce soir à l'intercom?


GEORGES

Oui, je vais le faire

sur l'heure du dîner.


VINCENT

Euh, pas sur l'heure du dîner!

On n'entend jamais rien.

Il faudrait

que vous fassiez l'annonce

pendant les cours,

juste avant la cloche de la fin.


GEORGES

Non, je peux pas

faire ça.

C'est les profs

qui seraient pas contents.

Parce qu'on n'entendrait plus

ce qu'ils disent, eux.

Non, je vais

la faire, ton annonce.

Toi, va aider Sami

sur l'heure du lunch, OK?


JENNIFER et MÉLANIE sont dans le corridor de l'école.


MÉLANIE

L'as-tu dis à SAMI

que tu faisais le travail

d'histoire avec moi ce soir?


JENNIFER

Non, je...


VINCENT arrive devant JENNIFER et MÉLANIE.


VINCENT

Les filles, ce soir,

à ne pas manquer:

match spectaculaire à l'aréna

avec des surprises!


MÉLANIE

Mais on peut pas.

On fait un travail d'histoire.


VINCENT

Justement, ça va être

un match historique!

Je compte mon 30e but

et Sami va compter son 20e but.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Wow, je capote!

J'ai surtout

rien que ça à faire,

moi, regarder

des rondelles.


VINCENT

Bien, tu regarderas pas

la rondelle

et t'as juste

à regarder les joueurs.

Puis si je me souviens bien,

t'as déjà trouvé Sami

pas mal cute.


MÉLANIE

(Mal à l'aise)

Oui, mais ça, c'était

dans le temps des Romains, là!

Ça fait longtemps que je ne

le trouve plus

cute pantoute!

Depuis que je sais

qu'il peut... être méchant.


JENNIFER

Méchant?


VINCENT

Bon, en tout cas,

le méchant pas

cute avait l'air

bien content de savoir

que ma cousine

allait venir nous encourager.

JENNIFER)

Viens donc, s'il te plaît.

Ça va faire plaisir

à Sami et à moi aussi.


JENNIFER

Je sais pas trop, là.


VINCENT

Bien oui, tu le sais!

Tu viens!

Tiens. Donnes-en aux autres,

s'il te plaît.


VINCENT s'en va.


MÉLANIE

VINCENT)

Toi, t'es

vraiment fatigant!


JENNIFER

Mel, pourquoi t'as dit à Vincent

que Sami pouvait être méchant?


MÉLANIE

(Mélodramatique)

Parce que, là...

Il y a longtemps,

longtemps,

je trouvais Sami

juste un peu

cute,là, t'sais...

Puis, bien,

il a pensé que...

que je voulais

sortir avec lui.


JENNIFER

OK, et qu'est-ce

qui s'est passé?


MÉLANIE

Bien, il m'a dit

qu'il était pas intéressé

à avoir une blonde.

OK, t'sais, OK.

Mais ensuite, il est allé

le raconter à Vincent

et ils ont ri de moi.


JENNIFER

Pour vrai?


MÉLANIE

Ouais.


Plus tard, VINCENT, SAMI et BENJAMIN marchent dans le corridor.


VINCENT

Benjamin, appelle ton père

en chemin pour lui demander

de trouver quelque chose

à donner au monde de l'aréna.


BENJAMIN

Oui, mon Général!


VINCENT

Grouillez-vous, là!

On n'a pas grand temps!

BENJAMIN)

Heureusement que t'es arrivé

de bonne heure, toi.


BENJAMIN

Euh, oui, mon Caporal,

j'ai suivi vos ordres,

mais j'ai pas réussi à attraper

Georges avant son dîner.


VINCENT

Parlant de Georges,

il a dit mon annonce

sur l'intercom?


SAMI

En tout cas, il faut

qu'on se dépêche! Go, go, go!


On entend la voix de GEORGES sortir de l'intercom.


VOIX DE GEORGES

Attention!


VINCENT

Chut!


VOIX DE GEORGES

Ce soir, à 18 h 30,

vous pouvez assister à un match

spectaculaire.


VINCENT

(Aux élèves)

Écoutez, tout le monde!


La voix de GEORGES est enterrée par le brouhaha de la salle des pas perdus.


GEORGES

Ça se passe où,

ce beau match-là?

À l'aréna.

Venez en grand nombre.


SAMI

(Sarcastique)

Wow!

Ça va attirer du monde, ça. Bon,

faut aller au centre comm...


VINCENT

Il y a personne

qui a entendu le message.

J'avais de le faire pendant que

le monde était dans les cours.


SAMI

C'est bien beau,

mais faut qu'on aille...


VINCENT

Échanger tes vêtements, oui.

Benjamin, appelle ton père

et rejoins-moi ici après.

J'ai une idée

pour l'intercom.


BENJAMIN

Oui, patron!


Un peu plus tard, MÉLANIE et JENNIFER sont assises à une table de la salle des pas perdus.


MÉLANIE

OK, et quand Sami te texte,

qu'est-ce que tu fais?


JENNIFER

Je réponds pas

tout de suite

sinon je vais avoir l'air

d'une fille qui veut trop.


MÉLANIE

Exactement!

Et s'il faut absolument

que tu lui parles,

agis comme s'il

te dérangeait un peu, t'sais.


GEORGES vient à la rencontre de MÉLANIE et JENNIFER.


GEORGES

Les filles,

avez-vous entendu mon annonce

que j'ai faite tantôt

pour le match de ce soir?


MÉLANIE

Pas vraiment...

mais coudonc, qu'est-ce que tout

le monde a avec ce match-là?


JENNIFER

Oui, on l'a entendu,

mais on n'a pas

vraiment compris grand-chose.

C'était pas assez fort.


GEORGES

Ah, Vincent va être déçu!

C'est pas grave,

je vais en faire une autre

avant le début des cours,

cet après-midi.


Derrière GEORGES, VINCENT complote avec SAMI.


VINCENT

Georges est pas

dans son bureau.

Tu vas aller l'occuper

pendant que moi et Ben

passons à l'action.


SAMI

Non!


BENJAMIN

Je ne veux plus le faire.

J'ai même pas encore

mon permis de circuler.


VINCENT

On s'en fout! C'est pas grave!


GEORGES se retourne.


GEORGES

Benjamin?

Viens donc ici.

Tiens, j'ai ton permis

de circuler dans l'école.

T'auras pas besoin

de me demander

J'espère que tu réalises que

c'est un grand privilège, ça.


BENJAMIN

Ouais. Merci, monsieur.


VINCENT

Eille, Sami,

montre donc

tes vêtements à Georges.

Je suis sûr qu'il aura

le même avis que moi.


SAMI

Bien non, Vincent!


GEORGES

Qu'est-ce

qui se passe?


VINCENT

Sami a vraiment

besoin de vos conseils,

question vestimentaire.

Pendant ce temps-là,

moi et Ben

on a des choses à faire.

On va aller, euh, tester

son permis

de circulation.


BENJAMIN

Ouais!


VINCENT et BENJAMIN s'en vont.


GEORGES

Qu'est-ce qu'il y a?

Ça s'est pas bien passé

au centre commercial?

JENNIFER et MÉLANIE)

C'est parce que Vincent

a aidé Sami à aller échanger

les nouveaux vêtements

que sa mère

lui avait achetés.


MÉLANIE

(En ricanant)

C'est ta mère qui t'habillait?

Ouch!


VINCENT et BENJAMIN entrent discrètement dans le bureau de GEORGES.


VINCENT

Première phase

réussie.


VINCENT décroche le téléphone de GEORGES et tente de faire fonctionner l'intercom.


VINCENT

Test.


BENJAMIN

Je ne veux plus

le faire.

Georges va être

tellement fâché.

Il vient juste

de me donner mon permis.


VINCENT

Chut! Je te demande pas

de le faire, non plus.

Je te demande juste de

surveiller, voir s'il revient.


BENJAMIN

Il peut revenir

n'importe quand.


VINCENT

Bien, non!

Georges capote

bien trop sur les vêtements.

Il en aura pour une heure

à conseiller Sami.


VINCENT appuie sur différents boutons du téléphone.


VINCENT

Test, test, test. Allo!


De son côté, SAMI montre son achat à GEORGES. Il s'est acheté un chandail des Canadiens de Montréal.


GEORGES

Euh, bien, c'est pas

mon genre, là,

mais il est beau.


MÉLANIE

Moi, je trouve pas que c'est

ton genre pantoute, sportif.


SAMI

À cause du chandail,

il me reste presque juste

des bobettes et des bas,

à part ça.


GEORGES

Bien, là!

Combien, le chandail?


SAMI

150 $.

Vincent arrêtait pas

de dire que c'était

l'aubaine du siècle.

Je pouvais pas

laisser passer ça.


GEORGES

C'est sûr que c'est cher,

un chandail de hockey officiel.


SAMI

Je l'aime, mais il va falloir

que je le porte toute la semaine

avec des pantalons

trop courts.

Qu'est-ce

que t'en penses, Jen?


JENNIFER

Bien, si tu l'aimes...


MÉLANIE

JENNIFER)

Tut!


MÉLANIE se racle la gorge subtilement.


JENNIFER

(Changeant d'attitude)

Bien, je... je m'en fous, là.

Genre.


VINCENT et BENJAMIN sont toujours au bureau de GEORGES.


BENJAMIN

Vincent, Georges

va être tellement fâché.

T'es sûr qu'il m'enlèvera pas

mon laissez-passer?


VINCENT

Bien, sûr, non,

mais je m'organiserai avec lui.


BENJAMIN

OK, on le fait tout de suite.

Comme ça, ça va être fait.


VINCENT

Je peux pas faire ça

tout de suite

sinon ça va

rien changer à tout à l'heure.

Va surveiller,

au cas où.


BENJAMIN

(Exaspéré)

Oui, maître!


VINCENT

Arrête, OK, et appelle

ton père pour voir

s'il peut pas

donner quelque chose.


BENJAMIN

Votre Honneur,

ça fait 3 messages...


VINCENT

Chut!

Je te niaise, là.

C'est pour que t'arrêtes

de rouspéter. Surveille!


BENJAMIN

Pff!


VINCENT continue d'appuyer sur les touches du téléphone.


VINCENT

Où il est,

ce maudit code-là?


SAMI, GEORGES, JENNIFER et MÉLANIE discutent toujours à la salle des pas perdus.


GEORGES

Les filles, exprimez-vous, là!

Sami a besoin

de conseils d'amis.


MÉLANIE

J'aurais vraiment dû

y aller avec toi.

Je connais ça.

Ma mère est styliste.


SAMI

Vas-y! J'en veux,

des conseils!


MÉLANIE

OK, bon, premièrement,

moi je trouve que t'es plus

style musique,

ascendant intense.

Pas sportif,

ascendant

douchebag.


SAMI

Quoi?


MÉLANIE

Bien, oui!

Bon, musique: euh, tu t'habilles

en noir ou en foncé.

T'sais, des logos

de groupes.

Intense: des chandails

trop grands,

des pantalons serrés.


GEORGES

Oui, avec un peu, genre,

coupe de cheveux asymétrique


MÉLANIE

Oui, qui tombe

un peu dans la face.


SAMI

Je verrai rien.

On veut pas changer

mes cheveux.

On veut changer mon linge.


GEORGES

Attends avant de critiquer.

On parle quand même de ton look.


La cloche de l'école sonne.


GEORGES

Non, faut retourner en classe!

SAMI)

Il faut vraiment y aller,

mais j'espère qu'on t'a aidé.


La voix de VINCENT sort de l'intercom.


VOIX DE VINCENT

Attention!

Attention!


GEORGES

Voyons, c'est quoi, ça?


VOIX DE VINCENT

Ce soir, à l'aréna...


GEORGES

Vincent?


VOIX DE VINCENT

... ça va brasser!


GEORGES

Oui, ça, ça va brasser.


GEORGES entre dans son bureau et trouve VINCENT en train de parler à l'intercom.


VINCENT

Amenez tous vos amis.

Le rendez-vous

se passe ce soir.

Un match

exceptionnel!


GEORGES

Vincent Beaucage!

Je t'aide

et je te fais confiance.

Et ce que tu fais,

tu pirates mon interphone

dès que j'ai

le dos tourné?

BENJAMIN)

Et toi, tu viens faire

des mauvais coups

dans l'école des autres?


BENJAMIN

Je vous jure, Georges,

j'ai vraiment essayé

de l'en empêcher.


Le cellulaire de BENJAMIN sonne.


BENJAMIN

Est-ce que je peux?


GEORGES

Ça fait même pas

10 minutes

que je t'ai donné

ta permission de circuler.

T'as pas perdu de temps, hein?


BENJAMIN

C'est parce que

c'est mon père.


GEORGES

Oui, réponds,

mais tu perds rien

pour attendre.

Dans ce temps-là, je vais

m'occuper de ton complice.


SAMI rattrape JENNIFER et MÉLANIE avant d'entrer en cours. Il porte son chandail de hockey sur le dos.


SAMI

Jennifer, attends! Le prof

est pas arrivé encore.


MÉLANIE

Si tu veux l'échanger, tu

devrais pas porter ton chandail.


SAMI

Je voulais en profiter un peu

pendant que je l'ai encore.

Je voudrais parler à Jennifer.


MÉLANIE

Les corridors

sont à tout le monde.


SAMI

JENNIFER)

Nos plans pour ce soir,

ça marche toujours?


JENNIFER

Euh...

Je... je sais pas, là.


MÉLANIE

Pour le match à l'aréna,

ça marchera pas.

Jen a promis de m'aider

avec mon travail d'équipe

parce que j'ai pas d'équipe.


SAMI

Faut que vous fassiez ça

ce soir?


MÉLANIE

Je suis

très occupée,

cette semaine.


SAMI

JENNIFER)

Tu lui as donné un papier

pour qu'elle réponde à ta place?


JENNIFER

(Mal à l'aise)

Non.


MÉLANIE

On a décidé ensemble.


SAMI

C'est drôle parce que Jennifer

et moi, on a décidé ensemble

de passer la soirée

ensemble.


MÉLANIE

Bien, ça marchera pas.


SAMI

Et là, je vais demander à mon amie

si elle veut m'aider

à échanger encore

mes vêtements

parce que c'est la seule

qui veut pas me changer.


MÉLANIE

Je pourrais venir avec vous.


SAMI

Tu viens pas de dire

que t'es super occupée?

Et je veux pas sortir

de là déguisé en emo.

J'ai besoin

d'une vraie amie pour m'aider.


MÉLANIE

Pardon, en emo?


JENNIFER

OK, arrêtez, ça suffit!

Je pense qu'il y a un moyen

de tout faire, OK?

SAMI)

Je fais ce que j'ai à faire

avec toi et si on finit vite,

MÉLANIE)

je t'appelle

et je vais te rejoindre.


SAMI

Tu viendrais pas au match?


JENNIFER

On va voir

comment ça se passe.


MÉLANIE

Je pense pas

que tu auras le temps.


SAMI

On verra.


MÉLANIE entre en classe.


SAMI

Vincent serait déçu

si tu venais pas.


Au bureau de GEORGES, BENJAMIN termine sa conversation avec son père.


BENJAMIN

(Au téléphone)

Merci tellement, papa.

C'est super généreux.


VINCENT

GEORGES)

Bon, je vais vraiment

être en retard à mon cours.

C'est pas grave,

je vais te signer

un billet de retard

non motivé.


VINCENT

Ça existe?


GEORGES

Je viens de l'inventer.


VINCENT

Vous savez quoi, j'accepte

de subir les conséquences.

Ça a valu la peine. Les gens

ont entendu mon message.


GEORGES

Non, ça sera pas

la seule conséquence.

Ce soir, tu m'apportes

ton agenda pour que je laisse

une note à faire signer

par tes parents.


BENJAMIN

(Au téléphone)

Je sais pas, papa, c'est toi qui les

donnes. C'est toi qui décides.


GEORGES

Benjamin,

pourrais-tu

parler à ton père

à l'extérieur du bureau,

s'il te plaît?

À moins que tu préfères

me le passer.


BENJAMIN

Euh, non, non, ça va.

Je vais sortir.


BENJAMIN sort du bureau.


VINCENT

Je pourrai pas

faire signer mon agenda.


GEORGES

Peut-être que tu préfères

une retenue après les cours?


VINCENT

C'est pas de ma faute

si je peux pas le faire signer.

Mes parents

seront pas là.


GEORGES

Voyons, ils vont pas

à ton match ce soir?


VINCENT

Non, ils ont

une sortie.

Je trouve ça dur. Ils seront

pas là pour mon 30e but.


GEORGES

Tu les feras signer

demain matin.


VINCENT

OK.


GEORGES

En passant, t'as pas

été super avec Sami

sur l'heure du midi

avec l'histoire du chandail.

C'est une autre paire

de manches, ça, mais...


VINCENT

(À la blague)

Une autre paire

de manches... chandail.


GEORGES

Non.


À la fin de la journée, chez les Mazari. SAMI montre ses achats à FATIMA. JENNIFER accompagne SAMI. FATIMA regarde un des chandails achetés par SAMI.


FATIMA

Mais c'est le même que celui

que je t'avais acheté,

habibi.


SAMI

Non, le tien, les rayures

étaient un peu plus larges.


FATIMA

C'est vrai que des rayures

plus minces,

c'est plus intéressant.

Bravo, Jennifer! Tu as l'oeil.


JENNIFER reçoit un texto de MÉLANIE.


MÉLANIE

(Par message texte)

As-tu fini? C long!


SAMI

C'est moi

qui l'ai choisi.


FATIMA

Bravo, Bolbol!

Je suis fière de toi!


JENNIFER répond à MÉLANIE par texto.


JENNIFER

(Par message texte)

On vient juste d'arriver

chez Sami...


SAMI

Par contre, ce pantalon-là,

c'est Jennifer qui l'a trouvé.


FATIMA

Gris, ça va avec tout et c'est

plus original qu'un jean.

Je te l'aurais choisi moi-même,

mais j'aurais eu peur

que t'aimes pas.


MÉLANIE envoie un autre texto à JENNIFER, ce qui fait sonner le cellulaire de JENNIFER.


MÉLANIE

(Par message texte)

Grouillez-vous, d'abord!


JENNIFER

FATIMA et SAMI)

Désolée, c'est Mélanie

qui arrête pas de me texter.


SAMI

Ferme ton téléphone. On la

rappellera quand on aura fini.


FATIMA

De toute façon,

vous avez du travail.

Tu me montres tout ça plus tard.

J'ai confiance.

Jennifer et moi,

on a les mêmes goûts.


FATIMA

Ah... OK.

On n'a pas fini.

Vous aimerez

peut-être pas tout.


FATIMA

Non, non, je t'assure!


JENNIFER

Sami s'est acheté

quelque chose avec son argent.


FATIMA

C'est vrai? Ça, je veux voir.

C'est un événement.


Le téléphone sonne et FATIMA va répondre.


Un peu plus tard, MÉLANIE est au téléphone à la salle des pas perdus.


MÉLANIE

(Au téléphone)

Je me contrefiche

de savoir que tes parents

sont en train de vendre

des barres tendres!

Je veux parler à Jennifer.

Bien, à Félicie, d'abord!

Pis, ça?

Je peux lui parler même si elle

est sur le banc des joueurs.

Bien... Jennifer répond pas

et ça répond chez Sami non plus.

Peux-tu lui dire,

si tu la vois...


MÉLANIE sanglote.


MÉLANIE

Je n'ai plus de pile!


GEORGES passe devant MÉLANIE.


MÉLANIE

Ah, Georges! Georges!

Mon téléphone

vient de mourir

et il faut absolument

que j'appelle.

Est-ce que je pourrais

vous emprunter le vôtre?


GEORGES

Oui, mais pas longtemps.

Il faut que je m'en aille, moi.

D'ailleurs, tu fais quoi

à l'école encore,

à cette heure-ci?

T'allais pas au fameux

match de hockey?


MÉLANIE

Non. Je parlais à Benjamin

et ça a coupé.


GEORGES

OK, mais fais ça vite,

s'il te plaît. OK?


GEORGES prête son cellulaire à MÉLANIE, qui appelle BENJAMIN.


MÉLANIE

GEORGES)

Promis.

(Au téléphone)

Benjamin!

Je le sais que ça a coupé.

J'étais au téléphone avec toi!

Bon, la partie

est commencée?

OK, est-ce que

Jennifer est là?

GEORGES)

Oui, je me dépêche.

(Au téléphone)

Quoi? Jennifer est là?

Passe-la-moi tout de suite!

Comment ça,

elle est trop loin?

Va la voir!

Comment ça, t'es tanné que tout

le monde te donne des ordres?

C'est le premier

que je te donne aujourd'hui!

Puis... chut!

Tu sais quoi?

Laisse faire, je m'en viens!


MÉLANIE raccroche et part à toute vitesse.


GEORGES

Bon... bien, de rien, Mélanie.

Moi aussi, ça m'a fait

plaisir de t'aider.


MÉLANIE revient reprendre son sac et son téléphone.


MÉLANIE

Merci!


En soirée, MÉLANIE est au salon des Mazari avec SAMI et JENNIFER. MÉLANIE tient un sac de glace sur son front.


MÉLANIE

Ouch!


SAMI

T'es sûre? Ça dérange pas

ma mère d'aller à la clinique.


FATIMA

Si tu t'endors,

si tu te sens étourdie...


MÉLANIE

Non, non, c'est correct.

Mon père finit sa réunion

et s'en vient me chercher.


JENNIFER

J'étais avec elle. La rondelle

lui a à peine effleuré la tête.


MÉLANIE

Ah! Ça fait quand même

très mal, tu sauras!

T'essaieras ça, de recevoir

un lancer frappé dans le front!


JENNIFER

Une chance que la rondelle

a fait une baloune.


MÉLANIE

Sami, ce n'est comme

plus froid.

Tu irais me le changer?


SAMI

Tout de suite.

Jennifer, peux-tu lui

donner des coussins?


FATIMA apporte des biscuits.


FATIMA

Les biscuits!

J'espère que vous aimez

les feuilles

d'érable.


JENNIFER

Ah oui, merci!


MÉLANIE

Ce sera toujours meilleur

que les barres tendres

pas tendres

que les parents de Benjamin

nous ont données à l'aréna.


SAMI

Ils pensaient que c'était

mieux que des cochonneries.


MÉLANIE

Ils nous ont donné ce qui se

vend le moins au casse-croûte

de l'aréna.


FATIMA

Mélanie, hé,

les cadeaux, on critique pas.

Bolbol,

tu m'as pas dit

ce que tes amis pensaient

de tes nouveaux vêtements.


MÉLANIE regarde le chandail de SAMI.


MÉLANIE

C'est nouveau, ça?

J'avais pas remarqué.


SAMI

Non, pas ça.

Moi et Jennifer, on m'a trouvé

un style au comptoir d'échange.


FATIMA

Jennifer lui a trouvé des

vêtements vraiment chouettes.

Et ça ne lui a coûté

que 10 $.


SAMI enfile un veston brun et un foulard.


MÉLANIE

Un veston brun?


JENNIFER

Ouais, tu trouves pas

qu'avec le foulard bleu,

ça fait un style artiste?


MÉLANIE

Non.

Ça fait style monsieur.

T'as l'air de ton père.


FATIMA s'esclaffe.


FATIMA

Mais c'est

le vieux veston

de ton père!

Je l'ai

rapporté hier,

au comptoir

d'entraide.


SAMI

Voyons donc!


FATIMA

C'est moi qui l'avais aidé

Soussou à le choisir.

Tu vois, Jennifer,

on a vraiment les mêmes goûts!


Le téléphone sonne. FATIMA se lève pour répondre.


MÉLANIE

Wow!

Soit c'est ta mère

qui t'habille,

soit tu t'habilles

comme ton père.


SAMI

C'est vrai que ça fait bizarre

de porter le linge de papa.


MÉLANIE

En tout cas,

si j'avais été là,

je t'aurais jamais conseillé

d'acheter ce veston-là.


SAMI

C'est parfait,

tu viendras avec nous

la prochaine fois.


MÉLANIE tend le sac de glace à SAMI.


MÉLANIE

Sami, c'est "re-plus" froid.


SAMI

Tout de suite.


SAMI va à la cuisine. MÉLANIE affiche un petit sourire triomphant. JENNIFER fait la moue.


Le lendemain, VINCENT cogne à la porte du bureau de GEORGES.


VINCENT

Georges, est-ce que

je vous dérange?


GEORGES

Non, non, entre!

J'ai des échos

du match d'hier,

mais j'ai hâte

d'entendre ta version.


VINCENT

D'abord, mon agenda.

Il est signé.

Mes parents sont revenus

plus tôt que je pensais, hier.


GEORGES

OK. Il paraît que ça s'est pas

passé comme tu voulais.

T'as pas compté

ton 30e but?


VINCENT

Non, mais au moins,

quand ça va arriver,

mes parents pourront être là.


GEORGES

Bon! C'est une belle façon

de voir les choses.


VINCENT

Ah, et c'est pas tout!

Sami a compté

le plus beau but de la saison.


GEORGES

Mon Dieu, j'aime

ton optimisme,

mais Mélanie a été blessée.


VINCENT

Ah, c'était tellement drôle!


GEORGES

Voyons!

Ça aurait pu être grave!


VINCENT

C'était spectaculaire

et les spectateurs

en ont eu

pour leur "gratuit".


GEORGES

Ouais, mais...


VINCENT

Hier, déjà, il y avait

plus de monde à l'aréna.

Les barres tendres

du casse-croûte,

c'était pas un gros succès,

mais comme il y avait

plus de monde, les parents

de Benjamin ont décidé

qu'ils allaient se mettre

à faire plus de promotion.


GEORGES

Ah oui? Ils sont très gentils

parce que vous les avez pris

à la dernière minute.


VINCENT

Ouais. Oui, bien,

c'est ça.

Les prochaines fois,

au moins,

ils auront le temps

de se préparer,

le bouche-à-oreille

va se faire aller et...


GEORGES

Et?


VINCENT

Au prochain match, quand

je vais compter mon 30e but

devant mes parents,

l'aréna va être plein

jusqu'au plafond!


À voix basse, VINCENT imite la foule qui l’acclame.


VINCENT

Vincent!

Vincent! Vincent!


GEORGES imite VINCENT.


GEORGES ET VINCENT

Vincent! Vincent! Vincent!


Fin de l'épisode


VINCENT

T'es un vrai fan de

Subito?

Viens vite nous rejoindre

sur le site web de l'émission.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par