Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Tout va bien, mais rien ne va plus!

Vincent organise un événement pour financer son club de hockey et pour prouver qu’il est digne de confiance, il en prend un peu trop sur ses épaules. Sami, lui, est prêt à tout pour se sauver de ses cours de guitare.



Réalisateur: Sylvain Roy
Acteurs: Louka Grenon, Camille Felton, Charles-Émile Lafleur
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Tout va bien, mais rien ne va plus!

Subito texto


Fin générique d'ouverture


C'est le matin chez les Beaucage. JENNIFER et VINCENT déjeunent à la cuisine. ALAIN arrive en tenant un chandail d'hockey.


ALAIN

Ta mère l'avait caché

dans le panier à linge.


VINCENT

T'es sûr qu'elle ne voulait

pas juste le laver?


ALAIN

Non, tu ne laves pas ça.

C'est rempli d'histoire.


JENNIFER

(Pointant une tache)

Comme ça, c'est l'histoire

d'une aile de poulet?


VINCENT

Moi, je vais mettre le chandail

de notre club, ce soir,

pour aller à la soirée de financement.


ALAIN

Excellente idée.

C'est important,

dans des soirées de même,

de rappeler aux gens

pourquoi ils sont là.


VINCENT

Disons que côté organisation,

j'ai un bon exemple à la maison.

Maman.


JENNIFER

Mais sans moi,

il n'y aurait eu personne

à ta soirée de projection

puis ton équipe de hockey

n'aurait pas ramassé un cent.


JENNIFER montre une feuille à ALAIN.



JENNIFER

Regarde.


ALAIN

(Lisant la feuille avec difficulté)

« Projection

de la partie du Canadien. »


JENNIFER

Oui, ça prenait une loupe

pour lire tes affiches.

Mais, hier soir, ta cousine préférée

a mis des grosses affiches

partout dans l'école.


VINCENT

Merci, Jen.


JENNIFER

Dis-moi pas merci.

Donne-moi des bonbons.


VINCENT

(Regardant ALAIN)

Tu n'as pas oublié les bonbons?


ALAIN

Non. Tout est dans le coffre

de l'auto, chef.

Je les ai mis à l'abri de Julien,

la bibitte à sucre.

Bon, allez, là.


VINCENT

L'autobus ne passe pas tout de suite.


ALAIN

Monsieur

« J'ai l'organisation dans le sang »,

comment tu penses

que tu vas emmener le projecteur

puis les bonbons à l'école?

En autobus scolaire?

Je vais en profiter

pour régler les derniers détails

avec la direction.

Allez, go, go, go!


ALAIN sort de la cuisine.


VINCENT

(Chuchotant)

Jen!

Mon père ne peut pas

aller régler les derniers détails

avec la direction.



JENNIFER

Hein?


Au même moment à l'école, SAMI et GEORGES pratiquent leur guitare au secrétariat.


GEORGES

Jammer le matin,

ça, c'est la vie de rockstar.


SAMI

On jamme pas,

on fait des gammes.


GEORGES

Oui, mais moi, je me sens

comme dans un orchestre.


SAMI

On dit un band.


GEORGES

C'est ça, un big band.


SAMI et GEORGES refont leurs gammes.


GEORGES

J'ai juste pratiqué une heure par jour

depuis notre dernier cours.


SAMI

(Surpris)

Une heure?


GEORGES

Oui, je sais

que ce n'est pas beaucoup.


SAMI

Je n'ai même pas pratiqué

20 minutes en tout.


GEORGES

Voyons, Sami!

Notre récital.

J'ai besoin de toi

sur la scène, moi là.


SAMI

« D'où viens-tu, bergère »?

C'est une pièce pour les bébés..


GEORGES

Là, on la joue,

OK? Tu es prêt?

Trois, quatre...


SAMI et GEORGES se mettent à jouer.


GEORGES

(Chantant)

« D'où viens-tu bergère

d'où viens-tu « 

(Arrêtant de jouer)

Essaie de sourire un petit peu.

Mets-toi dans la peau

de la bergère.


SAMI

La bergère aimerait mieux

retourner d'où elle vient.


SAMI et GEORGES reprennent leur chanson.


GEORGES

(Chantant)

« Je viens de l'étable

De m'y promener

J'ai vu un miracle

Ce soir arriver »


BRANDON-LEE entre dans le secrétariat. SAMI arrête de jouer tout de suite. GEORGES termine son couplet.


BRANDON-LEE

Les rockstars, n'arrêtez pas

votre berceuse pour moi.


GEORGES

Ce n'est pas une berceuse, non.

C'est « D'où viens-tu, bergère ».


BRANDON-LEE

Ah oui, oui.

Ce n'est pas l'hymne national des...


BRANDON-LEE fait un « L » avec ses doigts et met le signe devant son front.


GEORGES

Des luthiers?

C'est ce que tu allais dire?


BRANDON-LEE

J'ai besoin d'aide.


SAMI

Moi, j'ai un devoir à finir.


SAMI sort du secrétariat.


GEORGES

Tu as besoin de quoi?

Un gilet pour ton cours

d'éducation physique...?


BRANDON-LEE

Non, j'ai besoin

d'argent pour dîner.


GEORGES

C'est sûr, franchement.

Je ne laisserai pas un élève

avec l'estomac

dans les talons tout l'après-midi.


GEORGES sort une boîte d'un casier.


BRANDON-LEE

Vingt dollars, ce sera bien correct.

J'ai vraiment faim, le midi.


GEORGES

J'ai beaucoup mieux que ça.


BRANDON-LEE

Ah oui?


Chez les Beaucage, VINCENT et JENNIFER sont toujours dans la cuisine.


JENNIFER

Tu n'as pas averti la direction

pour la soirée de financement

que tu organises ce soir à l'école?


VINCENT

Chut!


JENNIFER

Pas fort.


VINCENT

Si mon père tombe sur Georges

ou M. Prud'homme,

je ne suis pas mieux que mort.


JENNIFER

Dis-lui que tu as oublié.


VINCENT

Non.

Mon père voulait tout organiser.

Je lui ai promis

que si je m'en occupais,

tout serait parfait.

Papa?


ALAIN revient dans la cuisine.


VINCENT

Moi puis Jen, on aime mieux

prendre l'autobus ce matin.

Hein, Jen?


JENNIFER

Oui.

On a des drôles d'envies ce matin.

Même que Vincent m'a dit

qu'il ferait la vaisselle

à ma place ce soir.

Hein, Vincent?


VINCENT

(À contrecoeur)

Ouin.

Tu apporteras le projecteur

puis les bonbons

à l'école après les cours, OK?


ALAIN

Non, voyons.

De quoi tu vas avoir l'air

si je suis retenu au bureau

à soir?

Tu as travaillé tellement fort

pour tout organiser ça.

Bon, je vous attends

dans l'auto. Go, go!


ALAIN sort de la cuisine. Pendant ce tmeps, à l'école, GEORGES remet un coupon à BRANDON-LEE.


GEORGES

Et voilà.


BRANDON-LEE

C'est quoi ça?


GEORGES

Un coupon pour un repas

à la cafétéria.


BRANDON-LEE

Merci.


GEORGES

Je vais noter le numéro du coupon

pour envoyer la facture à tes parents.


BRANDON-LEE

Je vais m'arranger d'abord,

c'est beau. Merci.


GEORGES

Tu es sûr?


BRANDON-LEE

Oui.


GEORGES

OK.


BRANDON-LEE redonne le coupon à GEORGES et sort du secrétariat. GEORGES regarde BRANDON-LEE sortir en souriant. Entre temps, dans le local du journal, SAMI parle avec MARC-O qui est concentré sur sa tablette.


SAMI

Do, ré, mi, fa, sol...

J'ai l'impression d'être un robot!


MARC-O

Mmm, mmm.


SAMI

Un robot que personne n'écoute.


MARC-O ne répond pas.


SAMI

Youhou!


MARC-O

Excuse-moi.

C'est à cause de mon algorithme.

Avec ça, je sais exactement

à quel prix vendre les bonbons

pour faire de l'argent pour l'équipe,

puis rembourser le père de Vincent.


SAMI

Vincent est bien zélé

de te demander ça.


MARC-O

Il m'a juste demandé

une table pour la bouffe.

Mais moi, j'ai décidé de faire ça.


SAMI

Pourquoi?



MARC-O

Parce que j'aime les maths!

Plus je peux en faire,

mieux je suis.

C'est ça, être passionné.


BRANDON-LEE entre dans le local.


BRANDON-LEE

Hé, le bollé.

Je gage 10$ que tu n'es pas capable

de faire un push-up avec une main.


MARC-O

Je te gage 20$ que ça ne me

tente pas pantoute de faire ça.


BRANDON-LEE

Viens-tu l'essayer?


MARC-O

Non, ça ne me tente pas pantoute.

Tu me dois 20$.


BRANDON-LEE

C'est bien niaiseux.

Sami, quitte ou double.


SAMI

Moi non plus,

ça ne me tente pas.

Ça fait que tu nous dois 40$.


BRANDON-LEE

Laissez faire, vous êtes nuls.


BRANDON-LEE se dirige vers la porte du local.


BRANDON-LEE

Puis Sami, je me demandais...

(Chantant)

« D'où viens-tu Sami

D'où viens-tu »?


SAMI

(Sarcastique)

Ha! Ha! Ha!


BRANDON-LEE part en chantant.


BRANDON-LEE

(Chantant en s'éloignant)

« D'où viens-tu Sami

D'où viens-tu »?



SAMI

C'est assez.


SAMI sort du local en colère. Un peu plus loin, VINCENT arrive avec ALAIN et JENNIFER. Apercevant GEORGES, VINCENT essaie de distraire son père.


VINCENT

Papa, attends.

Viens voir le nouveau trophée,

il est super beau.


JENNIFER

Oui, il est malade.


VINCENT

À cette heure-là,

c'est là qu'il est le plus beau.


ALAIN

C'est juste un trophée.

Pas un coucher de soleil.

Il faut que j'aille déposer ça.


ALAIN se dirige vers GEORGES.


GEORGES

M. Beaucage.


ALAIN

Bonjour, Georges.

Je voulais justement vous parler.

Est-ce que je peux déposer ça

dans votre bureau?


ALAIN montre le sac qu'il tient à la main.


GEORGES

Oui, pas de problème.

Mais c'est

pour longtemps, ou...?


ALAIN

Jusqu'à la projection de ce soir.


ALAIN pointe l'affiche derrière GEORGES. L'affiche annonce une projection de la partie des Canadiens sur écran géant.


GEORGES

OK, ah oui.

Ça... ça frappe, hein?

Ce n'était pas là hier

quand je suis parti.

Frank est bien bon,

mais il manque un peu de mémoire.

Ce n'est pas la première fois

qu'il oublie de m'avertir.


ALAIN

(S'adressant à VINCENT)

Tu n'as pas averti la direction?


VINCENT

(Mal-à-l'aise)

J'ai...

j'ai parlé à Frank.


GEORGES

Ce ne sera pas possible.

Ce soir, c'est moi qui ferme

puis il faut qu'à 17 h,

tout le monde soit parti.


ALAIN

Je pense que j'aurais dû m'en mêler.


VINCENT

Inquiète-toi pas papa,

je vais trouver une solution.


GEORGES

Je vais voir ce que je peux faire,

mais je ne te promets rien.


ALAIN

Je peux quand même déposer ça,

au cas où?


GEORGES

Bien sûr.


GEORGES et ALAIN entrent dans le secrétariat.


JENNIFER

Tu n'as pas parlé à Frank?


VINCENT

Oui, j'ai parlé à Frank.

Mais pas de la projection.

Techniquement, je n'ai pas menti.


Un peu plus tard, GEORGES est au téléphone dans le secrétariat.


GEORGES

(Parlant au téléphone)

Comment ça, pas au courant?

La projection pour l'équipe

de hockey locale.

Tu n'en as jamais entendu

parler. OK. Parfait.

Bye.


GEORGES raccroche le téléphone. SAMI entre.


SAMI

Georges, allez sur YouTube.


GEORGES

À vos ordres, capitaine.


SAMI prend le clavier de GEORGES et écrit quelque chose. Une vidéo apparaît à l'écran.


GEORGES

(Lisant le titre de la vidéo)

« Tutoriel »?


SAMI

C'est du monde qui donnent

des leçons de guitare en ligne.

On peut apprendre n'importe

quelle toune en les regardant.

Si on n'aime pas une toune,

on n'est pas obligé de l'apprendre.


GEORGES

Ah oui?

Il y a-tu, mettons,

des tounes disco ou...?


SAMI

Bien...

il y en a une ou deux centaines.

Puis c'est gratuit,

pas comme nos cours de guitare.

On peut apprendre quand on veut.

C'est pratique.


GEORGES

Oui, j'avoue, c'est vrai.


SAMI

Quand vous allez

en parler à mes parents,

insistez sur l'économie.


GEORGES

Tes parents?


SAMI

Si c'est moi qui leur annonce

que je lâche

les cours de M. Sinclair,

ils ne comprendront pas.


GEORGES

Tu veux que je leur annonce

que tu lâches les cours?


SAMI

Qu'on lâche. Vous aussi,

vous trouvez ça cool.


GEORGES

Oui, mais pas autant

qu'un prof en chair et en os.

Voyons, Sami. M. Sinclair,

il peut corriger ta posture,

la position de tes mains,

le rythme.

Pas M. Guitpro127.


SAMI

Je m'en fous de jouer

mes gammes croches,

puis « D'où viens-tu, bergère »

tout croche.

La guitare plate, j'en ai jusque-là!


Fâché, SAMI quitte le secrétariat.


GEORGES

Sami...

Attends... notre duo!


Le téléphone du secrétariat sonne.


GEORGES

(Répondant au téléphone)

Georges à l'écoute.


À l'ordinateur, la vidéo de guitare se termine.


MONSIEUR GUITPRO127

Salut, tout le monde.


Pendant ce temps, VINCENT et MARC-O entrent dans le local du journal en transportant des boîtes de petits jus.


MARC-O

Ils sont cool de nous donner

du jus pour qu'on les vende.


VINCENT

Avoir des commanditaires,

c'était une idée de génie,

mais à cause

de mon oubli de nono,

ça va foirer.


MARC-O

On ne peut pas

tout avoir fait ça pour rien.

J'avais même pensé

à la technique cinéma

pour faire plus d'argent.


VINCENT

C'est quoi ça?


MARC-O

C'est tout vendre, mais en combo.

Admettons, « L'assoiffé ».

Deux jus, puis un sac de bonbons.

Ou « Le généreux »,

deux sacs de bonbons puis un jus.


VINCENT

Mais il faut que ça marche!

Le mot d'ordre: téter Georges.

J'ai besoin qu'il change d'avis.


SAMI entre dans le local.


SAMI

Bonne chance.

Georges est complètement bouché.

Je lui demande une petite faveur

puis c'est non.


MARC-O

Je pense qu'on peut

oublier la projection.


À cet instant, GEORGES entre dans le local.


GEORGES

Sami.

Tu ne peux pas arriver

avec cette attitude

à notre pratique après l'école.


VINCENT

Votre pratique?


GEORGES

Oui.

M. Sinclair nous voit ensemble,

vu qu'on pratique un duo

pour le récital.


VINCENT

En même temps que

la projection de ce soir?


GEORGES

Oui. D'ailleurs,

il va falloir qu'on se parle

à propos de la mémoire

défaillante de Frank.


VINCENT

Dans le fond,

c'est peut-être moi qui a oublié

de lui en parler à Frank.

Mais comme vous dites,

le temps qu'on perd

à trouver un coupable,

c'est du temps qu'on perd

à trouver une solution.


GEORGES

(Perplexe)

J'ai dit ça, moi?


VINCENT

Oui.


GEORGES

Pas pire, hein?


VINCENT

Écoutez.

Toute l'équipe compte

sur la projection.


SAMI

C'est pour financer

le prochain tournoi.


GEORGES

Mais Sami, c'est ça qui te tracassait,

pas pouvoir assister

à la projection?


SAMI

Mais non, en fait...


VINCENT

C'est exactement ça!

Mais oui!

Sami trouvait ça poche

de ne pas être là,

puis c'est le fils du coach

en plus.


GEORGES

Là, voyons, Sami,

fallait le dire.

Si ça peut t'aider

à retrouver ta motivation,

je vais vérifier avec M. Sinclair.


GEORGES sort du local.


SAMI

(Fâché)

Bravo. Georges pense que je veux

lâcher pour voir le match!


VINCENT

C'est un début, mon Sami!


SAMI sort du local du journal. VINCENT envoie un message texte à son père.


VINCENT

(Par message texte)

Tout est réglé.


MARC-O

Ça fait qu'on peut vendre

les bonbons?


MARC-O sort sa tablette.


VINCENT

Non, laisse faire ça.

Le pro de l'organisation

est de retour.


VINCENT reçoit une réponse à son message texte,


ALAIN

(Par message texte)

Bravo, champion!


JENNIFER

Créer un phénomène de rareté?


MARC-O

C'est une idée de Vincent.

On fait croire que les rouges

sont plus rares,

donc coûtent plus cher.


JENNIFER

Ce n'est pas un peu mentir?


MARC-O

Paraît que c'est ça, le marketing.


JENNIFER mange un bonbon.


MARC-O

Manges-en pas,

on va perdre de l'argent!


JENNIFER

(Grimaçant de dégoût)

On ne peut pas vendre ça,

on va avoir des plaintes.

Ça goûte les vieux bas sales.


MARC-O mange un bonbon.


MARC-O

Yark!


JENNIFER

J'espère qu'Alain n'a pas

acheté des bonbons pourris.


MARC-O

Qui sèchent au magasin depuis

l'Halloween il y a cinq ans.


JENNIFER prend un bonbon dans un autre sac et le mange.


JENNIFER

Non. Les autres sont corrects.

Mais si on ne peut pas

vendre les rouges,

on va perdre des clients.


MARC-O

Je vais ajuster le prix

pour compenser nos pertes.


JENNIFER

Ça ne va pas faire

un phénomène de rareté,

ça va faire

un phénomène d'indigestion.


BRANDON-LEE entre dans le local.


BRANDON-LEE

Hé, Marco!


MARC-O

Si c'est encore

pour ton histoire de pari:

décroche.


JENNIFER

Quel pari?


BRANDON-LEE

J'ai besoin d'argent pour

la nouvelle version d'une app.



JENNIFER

Tu veux parier

pour te faire de l'argent?

Travailler, ça ne te tentait pas?


BRANDON-LEE

Non.

Travailler, c'est pour ceux

qui ne sont pas

aussi débrouillards que moi

Parier, c'est mieux que travailler.

Es-tu game d'essayer?


JENNIFER

Ah oui? Tu veux parier? OK.

Mange ça, sans grimacer.

Puis je te donne tout

ce que j'ai dans mes poches.


JENNIFER donne un poignée de bonbons pas bons à BRANDON-LEE. BRANDON-LEE les met tous dans sa bouche en même temps.


BRANDON-LEE

(Grimaçant de dégoût)

C'est du poison, yark!


JENNIFER

Tu as fait

une méga grosse grimace.

Mais parce que je suis

extrêmement généreuse,

je vais te donner tout ce que

j'ai dans mes poches.


JENNIFER donne une autre poignée de bonbons à BRANDON-LEE.


JENNIFER

Le prochain qui voit Vincent lui

dit que ça, ça va aux poubelles.

Ouache.


JENNIFER range les bonbons. JENNIFER et MARC-O sortent du local en laissant quelques bonbons rouges sur le bureau. BRANDON-LEE regarde les bonbons. Pendant ce temps, SAMI suit GEORGES dans le secrétariat.


SAMI

Même si notre pratique

de récital est après la partie,

je ne veux pas y aller.



GEORGES

Pourquoi?

Sami, j'aurais dû le deviner plus tôt.

Ça te stresse?


SAMI

Bien oui, ça me stresse.


GEORGES

C'est normal d'avoir le trac.


SAMI

Je n'ai pas le trac, je n'aime

plus nos cours de guitare.


GEORGES

Non, ce n'est pas toi

qui parles, c'est le trac.


SAMI

Jouer la pièce de la bergère perdue

devant du monde,

ça ne me fait pas triper.


GEORGES

Ah, c'est ça!

Tu as peur de jouer

devant un public.

Mais ça aussi, c'est normal.

Ça fait une semaine

que je me réveille

en sursaut la nuit en pensant

que j'ai raté notre récital.


SAMI

Je ne fais pas de cauchemar.


GEORGES

Mais toi, le trac te démotive.

Mais on va lui montrer,

c'est qui le boss.


SAMI

Hein?


GEORGES

Oui.

On va profiter de la projection

de la partie de hockey

pour faire une générale

devant le monde.


SAMI

Quoi!?


GEORGES

Oui.

Ce soir dans le coin droit,

le gros trac méchant.

Et dans le coin gauche:

Sami, prêt à l'écraser!


Un peu plus tard, VINCENT et JENNIFER entrent dans le local du journal.


VINCENT

Si les rouges sont dégueux

en plus, c'est parfait.

C'est encore mieux.


JENNIFER

Le but c'est faire de l'argent

pas avoir mal au coeur.


VINCENT cherche les bonbons pas bons.


VINCENT

Ils sont où?


JENNIFER

Je les ai mis là.


VINCENT

Il n'y a rien de rouge.

On s'est fait voler!


JENNIFER

Qui est assez nono

pour voler des bonbons

qui goûtent la pourriture?


VINCENT

Quelqu'un qui a compris

que c'était une mine d'or.

Les saveurs dégueulasses,

ça pogne au bout.

Tu aurais pu les cacher!


JENNIFER

Je suis désolée.


VINCENT

(Fâché)

Désolée?

Ça ne me ramènera pas

mes bonbons.

Ni l'argent

pour mon équipe de hockey!


JENNIFER

De toute façon,

ton histoire de vendre

les bonbons rouges plus chers,

ce n'était pas très honnête.


Fâchée, JENNIFER quitte le local.


VINCENT

(Parlant à lui-même)

Ah, ah, ah...

L'honnêteté...


Au même moment, dans la salle des pas perdus, BRANDON-LEE met un bonbon devant trois éléves.


BRANDON-LEE

Je gage un dollar

que vous n'êtes pas game

d'en manger un sans grimacer.


Les trois élèves prennent chacun un bonbon puis se mettent à grimacer. Chacun sort un dollar et le donne à BRANDON-LEE. Entre temps, MARC-O entre dans le local du journal.


VINCENT

(Caché dans le relaxorium)

Psst! Psst! Marco!


MARC-O

Vincent, qu'est-ce que tu fais

dans le garde-robe?


VINCENT

Je tends un piège.


MARC-O

Pour attraper qui?

Mme Préfontaine?


JENNIFER entre dans le local.


JENNIFER

Tu parles tout seul, Marco?


JENNIFER prend un bonbon dans un sac posé sur la table.


VINCENT

(Sortant du relaxorium)

Ah ha! Voleuse!

Devant témoin en plus.


JENNIFER

Bien là.

Avec toutes les affiches

que j'ai faites,

ce n'est pas si grave.


VINCENT

Pas si grave?

C'est ce que tu t'es dit

en mangeant les rouges?


JENNIFER

Si j'avais mangé les rouges,

je serais à l'infirmerie.

J'en ai mangé un.

Marco aussi.


VINCENT

Commence pas à mettre

le blâme sur les autres.

Vide tes poches!


JENNIFER

Non.


VINCENT

Tu caches quelque chose?


MARC-O

C'est pas grave Vincent,

on a juste à monter le prix

des autres bonbons.


VINCENT

C'est un complot?

Vous êtes les deux contre moi.


JENNIFER

T'es pas le pro de l'organisation

Vincent, t'es le pro des paranos!


VINCENT

Si ne te tentait pas d'aider

mon équipe, fallait le dire.


JENNIFER

Ton père avait vraiment raison.

Tu n'as vraiment pas ce qu'il

faut pour organiser ça seul.


VINCENT

Au moins, mon père ne m'a pas

transmis ses gènes de voleur.


JENNIFER sort en claquant la porte.


MARC-O

Pas fort.


Dans le secrétariat, GEORGES et SAMI discutent toujours.


GEORGES

Tu es au restaurant.

Il y a du pâté au saumon

sur le menu.

Mais toi, tu n'aimes pas ça,

le pâté au saumon.

Qu'est-ce que tu fais?


SAMI

Je commande autre chose?


GEORGES

Exactement.

Tu n'arrêtes pas complètement

d'aller au restaurant.

Ce n'est pas M. Sinclair

le problème,

c'est les pièces qu'il choisit.


SAMI

Mais oui.

J'ai juste à lui demander

qu'il m'apprenne autre chose

que du pâté au saumon.


GEORGES

Bon! Ça, c'est une bonne attitude!


Excédé, SAMI se lève et se dirige vers la porte.


GEORGES

Sami?

On fait quand même la générale.

Besoin de dompter mon trac.


Chez les Beaucage, JENNIFER dîne dans la cuisine alors qu'ALAIN se prépare quelque chose à manger.


ALAIN

Vincent doit être vraiment

énervé pour à soir.

C'est incroyable

qu'il ait tout organisé ça.


JENNIFER

(Sans enthousiasme)

Oui, c'est vraiment génial.


ALAIN

Qu'est-ce qu'il y a?

Ça ne va pas?

Il n'y a pas un problème

avec l'organisation?


JENNIFER

Plus avec l'organisateur.


VINCENT entre dans la maison à cet instant.


ALAIN

Vincent?


VINCENT arrive dans la cuisine.


ALAIN

Est-ce que tout est correct

pour la partie de ce soir?


VINCENT

Oui.

Oui, oui.

Inquiète-toi pas.


ALAIN

S'il y a un bogue,

il ne faut pas hésiter

à demander de l'aide.


VINCENT

Je contrôle tout.


JENNIFER

Même les bonbons rouges?


VINCENT

Stool.


JENNIFER

Ça doit être dans mes gênes.


ALAIN

Les rouges...?


VINCENT

Ils ont disparu.

(Regardant JENNIFER)

Comme par magie, mettons.


JENNIFER

Excusez-moi, quelqu'un

me coupe l'appétit ici.


JENNIFER se lève et monte à l'étage.


ALAIN

Disparus?

Je sais bien que c'est tentant

de les manger,

mais si tu n'as pas de bonbons,

comment tu vas me rembourser?


VINCENT

Inquiète-toi pas.


ALAIN

Tu ne les as pas mis

dans ta case?


VINCENT

Bien oui, je ne suis pas épais.


ALAIN

C'est tellement le bordel

dans ta case,

ça ne m'étonnerait pas que tu

les retrouves les bonbons rouges

entre deux vieux lunchs.


À l'école, quelqu'un entre dans le local du journal et s'empare de la boîte de bonbons. Plus tard, VINCENT et MARC-O parlent dans le couloir.


MARC-O

Comment ça plus rien?


VINCENT

Il ne reste plus un sac

de bonbons au local du journal.

On s'est tout fait voler.


MARC-O

On pourrait monter le prix

des jus pour compenser.

Mais à 5$ la petite boîte,

pas sûr qu'on va en vendre beaucoup.


VINCENT

On ne pourra pas

rembourser mon père.


En arrivant dans la salle des pas perdus, VINCENT voit BRANDON-LEE vendre un bonbon à GEORGES.


VINCENT

C'est toi, le voleur!

Un gars de l'équipe en plus?


BRANDON-LEE

C'est mes bonbons.

Jennifer voulait les jeter.


GEORGES

Attends un petit peu.

Je suis en train de manger

des déchets?


VINCENT

Il a piqué les bonbons

de la soirée de financement.


GEORGES

Voyons.

L'argent de ton pari dégueu,

ce n'était pas pour l'équipe?


VINCENT

L'argent va à l'équipe,

Brandon-Lee.


BRANDON-LEE sort de la monnaie de sa poche et la donne à VINCENT.


VINCENT

C'est tout?

Tu les vendais combien?


BRANDON-LEE

Un dollar,

ou ce qu'ils voulaient.

Cinq cents, c'est mieux que rien.


VINCENT

Puis les bonbons de couleur?


BRANDON-LEE

Quoi, les bonbons de couleur?


VINCENT

Ne fais pas l'innocent.

Sont où?


MARC-O

Tu voulais les vendre pour

acheter ton application?


BRANDON-LEE

Je ne suis pas cave.

L'équipe en a besoin.

Puis notre prochaine soirée,

ce serait le fun

que quelqu'un de plus compétent

que toi s'en occupe.


BRANDON-LEE s'en va.


VINCENT

(S'adressant à GEORGES)

Tu vas le laisser faire?


GEORGES

Là, moi, je n'ai rien pour l'accuser.

Désolé.


VINCENT

Mais tu...


GEORGES part.


VINCENT

Je n'en reviens pas.

En plus, mon père

va me forcer à le rembourser.

Ça va prendre 1000 ans.


MARC-O

Au moins, tu es sûr à 100%

que ce n'est pas ta cousine.

Ça fait qu'elle a 100% raison

d'être frue contre toi.


VINCENT

Regarde, décroche

avec tes maths, Marc-O.

(Entrant dans le local du journal)

Jen?


SAMI est dans le local avec sa guitare.


VINCENT

C'est ta loge?


SAMI

Ferme la porte.

Faut pas que Georges me voit.

Georges ne pourra pas m'obliger

à jouer la bergère ici..

Je ne me ferai pas écoeurer.


VINCENT

Me prêtes-tu ton cell?


SAMI

Tu n'as pas le tien?


VINCENT

Oui, mais Jen fait exprès

pour ne pas me répondre.


SAMI donne son téléphone à VINCENT.


VINCENT

Merci.


VINCENT regarde le téléphone à flip de SAMI d'un air perplexe.



SAMI

Est-ce que c'est pour texter?


VINCENT

Oui.

Fais juste lui écrire:

« 911, local du journal. »


SAMI envoie un message texte à JENNIFER.


SAMI

C'est envoyé.

Vincent?


VINCENT regarde l'étui de guitare de SAMI sur le bureau.


VINCENT

C'est avec ça qu'on va

ramasser de l'argent.


SAMI

Un étui vide?


VINCENT

On va le remplir.


JENNIFER

(Ouvrant la porte du local)

Sami?


VINCENT

Jen, attends.

C'est moi qui t'ai textée,

je voulais m'excuser

pour ce matin.

Je sais que tu n'as rien volé.


JENNIFER

C'est tout?


VINCENT

Puis ce que je t'ai dit,

ce n'était vraiment pas correct.


JENNIFER

C'est plus que pas correct,

c'était humiliant!

Devant Marco, en plus!


VINCENT

Je m'excuse.

Puis je paye pour en plus.

Je ne peux plus vendre

les bonbons.



JENNIFER

Comment ça?


VINCENT

On les a volés pour vrai.


JENNIFER

Qu'est-ce que tu vas faire?


VINCENT

Un truc avec Sami.


SAMI

Hein?


Plus tard, dans la salle des pas perdus, VINCENT et MARC-O vendent des jus.


VINCENT

Qui veut du jus? Jus à vendre!

Super frais!

Du bon jus naturel!

Qui vient juste d'être pressé.


ALAIN arrive.


ALAIN

Puis les gars?

Prêts pour la soirée financement?


VINCENT

À 110%.


ALAIN

Vous avez déjà vendu les bonbons?


JENNIFER arrive alors avec la boîte de bonbons.


JENNIFER

Vincent m'a dit

de les mettre dans mon casier

pour les garder en sécurité.


VINCENT

C'était toi?


JENNIFER

Je voulais te faire suer.

Mais compte-toi chanceux,

j'ai décidé de t'aider.


À cet instant, GEORGES arrive avec sa guitare et rencontre SAMI.


GEORGES

Puis? Pas trop nerveux?


SAMI

Non, ça ne sera pas moi,

la vedette de la générale,

puis pas vous non plus,

d'ailleurs.


GEORGES

Ah non?

Comment ça?


SAMI ouvre son étui à guitare sur la table à côté de VINCENT. VINCENT met de la monnaie dans l'étui de SAMI.


VINCENT

C'est une technique de marketing.

Puis inquiète-toi pas, personne

ne va remarquer que tu es là.


SAMI

Si tout se passe

comme prévu avec mon prof,

c'est la dernière fois

que je joue la bergère.


GEORGES

(S'adressant à tout le monde)

Merci, tout le monde,

de vous être réunis

pour aider

l'équipe de hockey locale.

Avant d'aller voir la projection

dans l'auditorium...


VINCENT

Au lieu de notre hymne national,

on va vous interpréter

ma chanson préférée.

Puis je n'arrête pas de chanter

tant que l'étui n'est pas plein.

Merci.

Trois, quatre...


SAMI et GEORGES commencent à jouer.


VINCENT

(Chantant très mal)

« D'où viens tu bergère

D'où viens-tu

D'où viens tu bergère

D'où viens-tu

Je viens de l'étable

De m'y promener

J'ai vu un miracle

Ce soir arriver »

Je vous le jure.


BRANDON-LEE arrive.


VINCENT

Brandon-Lee?


BRANDON-LEE

Je le fais pour l'équipe.


BRANDON-LEE monte sur le muret de la salle des pas perdus.


BRANDON-LEE

Tout le monde ensemble!

Trois, quatre...


EN CHOEUR

(Chantant)

« D'où viens-tu bergère

D'où viens-tu »


BRANDON-LEE

Come on, on veut du cash!


EN CHOEUR

(Chantant)

« D'où viens-tu bergère

D'où viens-tu »


BRANDON-LEE

Bravo!


EN CHOEUR

(Chantant)

« Je viens de l'étable

De m'y promener »


BRANDON-LEE

Bravo!


EN CHOEUR

(Chantant)

« J'ai vu un miracle

ce soir arriver »


De plus en plus d'élèves viennent mettre de la monnaie dans l'étui de guitare.


Ce soir-là, chez les Beaucage, VINCENT parle sur Skype avec SAMI.


VINCENT

Attends. Quoi?


SAMI

(Par Skype)

J'ai lâché la guit.


VINCENT

Tes parents vont capoter.


SAMI

(Par Skype)

Je t'ai eu!

Je devrais peut-être prendre

des cours de théâtre aussi.


VINCENT

Puis la bergère?


SAMI

(Par Skype)

La bergère n'existe plus.

M. Sinclair a accepté de changer

son répertoire pour mes cours.


VINCENT

Bon.


À cet instant, JENNIFER, qui comptait l'argent près de VINCENT, a fini de compter.


JENNIFER

J'ai le montant final.

En enlevant l'argent

pour Alain, il vous reste...


VINCENT

Roulement de tambour.


JENNIFER

... 150$ pour votre équipe!


VINCENT

Hé! Je ne veux pas me vanter,

mais c'est grâce à mon solo.

C'est ce qui a le plus pogné.


JENNIFER

Es-tu fou? Une chance

que j'ai sauvé tes bonbons.

On les a tous vendus.


SAMI

(Par Skype)

L'important, c'est qu'on a

de l'argent pour l'équipe.



VINCENT

Exact.

Puis en plus, Jen n'est même

plus fâchée contre moi.

Bien, presque plus.

J'ai hérité de sa corvée

de vaisselle pour un soir.


JENNIFER

Pour la semaine.


SAMI

(Par Skype)

Pour la semaine?


SAMI rit de VINCENT. VINCENT fait la grimace.


Fin de l'épisode


VINCENT T'es un vrai fan de Subito? Viens vite nous rejoindre sur le site web de l'émission. [Texte informatif

(tfo.org/subitotexto)


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par