Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Ping Pong et Pouche Pouche

C’est un grand jour pour Maude: c’est aujourd’hui qu’elle a sa première affectation en tant que journaliste pour la Victoire, et doit rédiger un article imposé ! Quant a? Sami, il n’ose pas dire a? sa mère qu’il est gêné? qu’elle le reconduise a? l’école



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture

Titre :
Subito texto

Titre :
Fin du générique d'ouverture


Dans la cuisine des Mazari, SAMI prend son déjeuner alors que sa mère dépouille courrier.


FATIMA

Facture, facture...

Publicité pour une pizzéria.

Pff!


SAMI

Il y a encore du monde qui

envoie des lettres par la poste?


FATIMA

Ouais. Facture, facture.

Publicité pour une animalerie.


SAMI

Tu serais mieux de cacher ça.


FATIMA

Pourquoi donc?


SAMI

Bien, si Nadya

tombe là-dessus.


FATIMA

Bien vu,

habibi.

Facture...

Ah... Enfin!

Mon 1er permis

de conduire!


SAMI

Wow! Bravo!


FATIMA

Ah! Je me demandais

quand j'allais le recevoir.

Ça fait déjà un mois

que j'ai passé l'examen!


SAMI

Montre.


FATIMA s’assoit et ouvre l’enveloppe. SAMI se tient derrière pour voir.


FATIMA

Ah... C'est pas

très réussi, hein?

J'ai l'air d'une vadrouille

à plancher.


SAMI

Mais une belle vadrouille

à plancher.


FATIMA

Ah! Mon beau

bulbul!

Tu as beau être rendu

au secondaire,

tu seras toujours le petit

habibi à sa ta

mommy, hein?


SAMI

Bon, bien, je vais y aller,

moi, si je veux pas manquer

l'autobus.


FATIMA (Excitée)

Ah! Moi, je pense plutôt

que c'est ta p'tite maman

qui va aller te reconduire

à l'école...

avec son nouveau permis!


SAMI (Désemparé)

Euh... Me reconduire...

À l'école?


Dans les couloirs de l’école, MAUDE voit arriver JULIE-PIER.


MAUDE

Oh! Julie-Pier! J'avais

tellement hâte que t'arrives!

J'étais sur le bord de manger

mon calepin de notes!


[JULIE-PIER:] [Tentant de

s’éloigner]

Excuse-moi, mais il faut

vraiment que j'y aille.


MAUDE la suit.


MAUDE

As-tu mon sujet?


JULIE-PIER

Quel sujet?


MAUDE

Bien, mon sujet d'article

pour le journal.


JULIE-PIER

Ah!


JULIE-PIER tente de poursuivre son chemin, mais MAUDE lui bloque le passage.


MAUDE

Excuse-moi, là! Je suis

un petit peu énervée, hein!

C'est pas tous les jours

qu'on écrit son 1er article!


JULIE-PIER

Une chance...


JULIE-PIER marche et MAUDE l’accompagne.


MAUDE

Inquiète-toi pas.

J'ai déjà pensé à des sujets au

cas où tu manques d'inspiration.

Un: la victoire d'Alain Beaucage

aux élections hier soir.


JULIE-PIER (Surprise)

Oh! Il y a eu des élections

hier soir?


MAUDE

Ha! Ha! Ha!

Hé! Elle est bonne! Pendant

un instant, je t'ai crue!

Tu sais, imagines: la fille

s'occupe d'un journal,

puis elle sait même pas qu'il y

a des élections! Ha! Ha! Ha!


Exaspérée, JULIE-PIER poursuit son chemin, mais MAUDE la suit avec acharnement.


MAUDE

J'ai d'autres idées, hein!

Deux: Tout ce que vous avez

toujours voulu savoir sur

Victoire-Desmarais

sans jamais oser demander.


MAUDE lit dans son cahier en marchant derrière JULIE-PIER. Elle ne voit pas que celle-ci s’arrête pour regarder son téléphone et la bouscule. Les balles de ping-pong qui étaient dans la boîte portée par JULIE-PIER se répandent par terre. Les deux filles s’accroupissent pour les ramasser.


MAUDE

Oups!

J'en ai d'autres, là. Quatre,

six... OK, huit. Je l'ai.

Des Japonais qui se font mettre

des bagels dans le front.


Tout en ramassant les balles, MAUDE poursuit avec ses idées d’articles.


JULIE-PIER

Des quoi?


MAUDE

Des bagels.

Tu sais, une sorte de pain rond

avec un trou au milieu.


JULIE-PIER

Je sais c'est quoi,

un bagel.

C'est comme un beigne, là.


MAUDE

Bien oui! T'as raison.

Excuse-moi. Tout le monde sait

c'est quoi, un bagel, hein!

Même les Japonais, ça a l'air!


JULIE-PIER

Pourquoi ils se font mettre ça

dans le front?


MAUDE

Ah! Ça, c'est ce que tu vas

savoir si tu lis mon article!

C'est un choix esthétique.


Lorsque les balles sont ramassées, les deux filles poursuivent leur conversation dans le couloir en marchant.


JULIE-PIER (Dégoûtée)

Yark!

Écoute, Maude, non.


MAUDE

Comment ça?


JULIE-PIER

Ça nous prend quelque chose

de vraiment plus... actuel.


MAUDE

OK, comme quoi?


JULIE-PIER

Comme... Comme...

... l'activité ping-pong

à la salle des pas perdus.


MAUDE

L'activité ping-pong...


JULIE-PIER

Exact!

T'auras juste à te pointer à

midi moins dix, puis à donner

ton nom à Mona.


MAUDE

Pourquoi Mona?


JULIE-PIER

Parce que c'est elle

qui s'occupe de l'activité.

OK, ciao!


JULIE-PIER s’en va en laissant une balle de ping-pong à MAUDE. De retour à la maison des Mazari, SAMI tente de trouver des raisons pour éviter que sa mère le conduise à l’école.


FATIMA

Tu dois chanter une chanson

dans l'autobus ce matin?


SAMI

Oui, oui. Le chauffeur aime

vraiment nous entendre chanter,

pendant qu'il conduit. Puis ça

tombe qu'aujourd'hui,

c'est mon tour.

Mon tour de chant. Donc, j'ai

pas le choix. Je dois

prendre l'autobus.


FATIMA (Fière)

Ton tour de chant!


SAMI

Oui, oui.

J'ai passé la soirée d'hier

à réviser ma chanson.

J'ai vraiment hâte de la faire.


FATIMA

Et c'est toi, ta chanson,

habibi?


SAMI (Réfléchit rapidement)

J'ai choisi... le... la

chanson que tu me chantais

quand j'étais petit.


FATIMA (Émue)

Nèm habibi nèm!


SAMI

C'est ça.

Nèm habibi nèm.


SAMI ET FATIMA

♪ Nèm habibi nèm ♪


FATIMA (Contente)

Oh!


SAMI poursuit la chanson un moment.


FATIMA

Ha! Ha! Ha!

C'est pas un drôle de chant pour

l'autobus? T'as pas peur qu'il

s'endorme, le chauffeur?


SAMI

Ah! Non, non, non.

Il est super réveillé.

Je l'ai jamais vu cligner des

yeux. Il boit beaucoup de café.

Il traîne toujours son thermos

avec lui. Bon, bien,

je vais y aller,

si je veux pas être en retard.


SAMI s’éloigne pour prendre ses affaires. FATIMA lui parle dans une langue étrangère en lui indiquant sa joue.


FATIMA

Ah!

Habibi.


SAMI revient vers sa mère, l’embrasse sur les joues et part. FATIMA chantonne, l’air rêveur.


FATIMA

Ha! Ha! Ha!

♪ Nèm habibi nèm ♪


Pendant ce temps, JENNIFER entre dans un local de l’école tout en parlant au téléphone. Le local est sombre et rempli d’objets divers.


JENNIFER

Allô, maman?

Ça va? Oui.

Bien non, pour rien.

J'avais juste...

le goût de te jaser avant mes

cours. Oui, j'ai enfin trouvé

un endroit tranquille.

Je vais pouvoir te jaser plus

souvent. Comment tu vas?

As-tu eu des nouvelles de papa?


JENNIFER tape sur le coussin d’un vieux fauteuil et un nuage de poussière s’en dégage, la faisant éternuer.


JENNIFER

Hein? Non, non, je suis pas

malade. C'est juste de la

poussière.

Bien oui, ils font le ménage.

Non, je suis à l'école,

pourquoi tu dis ça?


La cloche sonne.


JENNIFER

Je te rappelle tantôt, OK?

Moi aussi. Bye!


JENNIFER examine une étagère couverte d’objets et souffle. Un gros nuage de poussière vole dans les airs, la faisant éternuer à nouveau. Dans la salle des pas perdus, SAMI prend ses effets dans son casier pendant que MAUDE lui parle.


MAUDE

Je te comprends,

Sami. Moi aussi, j'haïs ça,

arriver avec ma mère à l'école.

Surtout quand elle donne un

p'tit bec devant tout le monde.

Tu devrais lui en parler.

Elle est cool, ta mère.

Je suis sûre

qu'elle comprendrait.


SAMI

Excuse-moi, m'man, mais...

je veux pas que tu viennes

me reconduire à l'école

parce que ça fait loser.

Non, je peux pas lui dire ça.

En plus, j'ai oublié mon lunch.


MAUDE lui tend une barre tendre.


SAMI

Euh... Merci? T'as pas faim?


MAUDE

Juste de penser que

je vais devoir écrire

sur l'activité ping-pong de

Mona, ça me coupe l'appétit.


SAMI

T'aimes pas ça,

le ping-pong?


MAUDE (Ironique)

Ça me passionne tellement,

là, les activités de Mona!


SAMI

C'est Julie-Pier

qui te l'a demandé.


MAUDE

Oui.

(S’approchant pour chuchoter à l’oreille de SAMI.)

Dans le fond, je commence à

penser qu'elle s'en fout

pas mal, du journal.

Tout ce qu'elle veut,

c'est ramasser des Méritas.


SAMI

Tu sais pas, là. Peut-être que

tu vas te découvrir une passion

pour les sports

de raquette avec des ba-balles?


MAUDE

Ha! Ha! Ha! Je pense pas, non.

Qu'est-ce que tu veux que

je dise sur le ping-pong? Ah!

Je le sais!

Je devrais publier

un article poche!

Tu sais, un article plate

fois mille!

Puis signer le nom de Julie-

Pier! Ha! Ça lui apprendrait!


MONA

Maude?


MONA arrive derrière eux, faisant sursauter MAUDE.


MONA

J'ai vu ton nom sur ma liste

d'inscription.

Apparemment, le ping-pong,

ça pogne.


MONA rit un peu.


SAMI

C'est un costume de ping-pong?


MONA

Oui, mon cher.

En ping-pong, il y a deux mots-

clés à retenir: survêtement

et réchauffement.

Justement, Maude, connais-tu des

bons exercices pour réchauffer

tes poignets avant ce midi?


MAUDE

J'en ai pas besoin.


MONA

Je t'en donne un vite, vite.

Regarde bien: griffe-griffe-

tournicoton-pluie!

Vas-y, fais-le avec moi.

Griffe-griffe-tournicoton-pluie!


MONA fait des mouvements de poignets. MAUDE s’exécute à contrecœur.


MAUDE

Griffe-griffe-

tournicoton-pluie...


MONA

Tu peux aussi réchauffer ton

bassin, en décrivant des beaux

huit. Comme ça, regarde bien.

Hmm! Ça délie!

Vas-y, essaie. Tu vas voir,

ça fait du bien!


MONA fait des mouvements de hanches.


MAUDE

Ah, je... Merci, je vais

le faire plus tard.


MONA

Comme tu veux, championne.

À tantôt!


MONA s’éloigne.


SAMI (Se moquant un peu)

C'est quoi, donc?

Griffe-griffe-tournicoton...


MAUDE

Ah oui, c'est ça.

Niaise-moi donc!


Quelques instants plus tard, JENNIFER tente de rattraper MONA qui pousse la table de ping-pong devant elle dans le couloir.


JENNIFER

Mona? Mona?

Mona?


MONA

Ah! Tu m'as fait peur.

Tu sais que c'est déconseillé

de déranger un athlète

une fois qu'il est entré dans

sa bulle de concentration?


JENNIFER

Euh... quelle bulle?

Pis quel athlète?


MONA

Ça peut nuire à sa

performance, par la suite.


JENNIFER

Euh, OK...


MONA

Tout comme la pollution

sonore, d'ailleurs...


JENNIFER

Mona, je me demandais si vous

aviez ça, du pouche-pouche?


MONA

Quel genre de pouche-pouche?


JENNIFER

Bien, du pouche-pouche anti-

poussière, pour faire le ménage.


MONA

Que veux-tu faire avec du

pouche-pouche anti-poussière?


JENNIFER

Bien, enlever la poussière!


MONA

Quelle poussière? Où? Y a pas

de poussière dans l'école.


JENNIFER passe sa main sur la table de ping-pong et souffle dessus vers le visage de MONA. MONA s’étouffe.


JENNIFER

Ce genre de poussière-là!


MONA tousse.


MONA

Eh, ping-ping!

Il faut que je nettoie ça avant

ce midi! Tu viendras me revoir

tantôt, OK?


JENNIFER

Mais Mona...


MONA s’éloigne en vitesse. Un peu plus tard, la cloche de l’école sonne. Dans la salle des pas perdus, MONA s’approche de MAUDE qui vient d’arriver.


MONA

Alors, Maude? Prête pour

un midi qui ping, qui pong,

qui ping-ping-pong?


MAUDE

Merci, Mona.

Mais... ça va être un peu dur

de prendre des notes avec une

raquette dans les mains.


MONA

Comment ça, prendre des notes?

Ah! Bien non!

T'as pas besoin de prendre des

notes pour jouer au ping-pong.

Il faut y aller à l'instinct.

Mets ta main sur ton cœur.

La main sur ton cœur, allez!


Maude s’exécute et met la main sur son cœur.


MONA

Bon. Maintenant, écoute bien.

Ping, ping! Ping, ping!

Ping, ping!


MONA se tape sur le cœur avec sa raquette de ping-pong.


MONA

Tu vois? C'est pas compliqué!

T'as juste à suivre ton cœur,

pis ça va aller tout seul!


MAUDE

Bien oui... En fait,

je suis pas ici pour jouer

au ping-pong.

Je suis ici pour écrire

un article pour

La Victoire.


MONA (Excitée)

Un article sur le ping-pong?

Attaboy! Tu parles

d'un sujet excitant!


MAUDE (Ironique)

Bien oui! Je capote, là!

C'est tellement inspirant!


MONA

Bon, bien installe-toi, puis

écris-nous quelque chose de bon.

Quelque chose de sportif,

de fringant, d'enflammé!

Tu m'excuseras,

je viens de voir une tache

de poussière juste là,

et c'est très mauvais

pour les effets de balle.


MONA retourne près de la table de ping-pong; JULIE-PIER s’approche de MAUDE.


JULIE-PIER

Oh! Salut.


MAUDE

Ah! Julie-Pier! T'as changé

d'idée pour mon article?


JULIE-PIER

Non, j'ai dit au directeur

qu'on faisait ça sur

le ping-pong

pis il était super content.


MAUDE

C'est bien le seul...


JULIE-PIER

Mets ça positif, OK? Le but,

c'est d'attirer du monde.

Parle de...

Je sais pas, moi.

N'importe quoi

sauf les bagels. OK?

Oh my God! Pis si tu peux,

prends des photos!


JULIE-PIER s’éloigne; MONA donne un coup de sifflet.


MONA

OK, tout le monde!

Tout le monde en place

pour un midi qui ping, qui pong,

qui ping, ping, pong!


Plusieurs élèves s’approchent pour jouer au ping-pong. Pendant ce temps, à la maison des Mazari, SAMI revient en catimini pour prendre son sac à lunch. Au moment où il se dirige vers la porte, sa mère arrive d’une autre pièce.


FATIMA

Ah!

Bulbul! Ha! Ha! Ha!

Et puis? Ton tour de chant?

Comment ça s'est passé?


SAMI

Euh... bien. Super bien.


FATIMA

Il a aimé ta chanson,

le chauffeur?


SAMI

Vraiment. Il a même dit qu'il

allait l'acheter sur Internet.


FATIMA

Personne ne peut résister

à

Nèm habibi nèm, hein!


SAMI

Non, personne. Bon, bien, je

venais juste chercher le lunch

que j'ai oublié ce midi.

Il faut que j'y aille!


FATIMA

Attends,

habibi, attends. Tu

peux prendre le temps de manger.

Je vais te reconduire!


SAMI

Ah, c'est fin, m'man,

mais je peux pas.


FATIMA

Ah bon? Et pourquoi?


FATIMA prend le sac à lunch. Elle sort le plat et met le contenu dans une assiette.


SAMI

Bien, imagine-toi donc qu'il

faut absolument que je fasse...

de la récupération en édu.


FATIMA

Faire de la récupération

physique le ventre vide,

c'est dangereux.


SAMI

Je vais manger en courant...


FATIMA

Habibi. Du poulet aux

pruneaux, ça se mange assis,

pas en joggant!


SAMI

J'ai même pas si faim...


FATIMA

Habibi, j'entends ton ventre

gargouiller jusqu'ici.

Tu manges tranquillement

et tu feras

ta récupération d'édu...

... après que je sois allée

te reconduire.


FATIMA met l’assiette au four micro-onde.


FATIMA

C'est meilleur chaud, hein!


Dans la salle des pas perdus, la partie de ping-pong est en cours.


MONA

Allez, les pongistes,

c'est parti! Vas-y, Sidonie.

Tu respires et tu frappes!

OK. Vas-y!

Hmm! Voyons! Y a pas de retour,

y a pas de retour.

Reverse!

Garder les yeux sur la balle,

très important.

Spin.

Oui! Vitesse, oui!


MAUDE est assise à une table et regarde la partie. JENNIFER s’approche d’elle.


JENNIFER

Je savais pas que

t'aimais le ping-pong.


MAUDE

Je pense que si j'avais

à choisir entre écrire

sur le ping-pong

pis écrire sur la gastro,

bien, je choisirais la gastro.


JENNIFER

Hi! Hi! Hi! C'est pour

le journal?

Montre.


JENNIFER s’assoit en face de MAUDE et indique le cahier ouvert sur la table.


MAUDE

Non, non, non!

J'ai rien écrit de sérieux.

C'est juste des niaiseries!


JENNIFER

Bien, justement! Montre!


MAUDE

C'est un acrostiche niaiseux.


JENNIFER

Montre!


JENNIFER prend le cahier et se met à lire à haute voix.


JENNIFER

« P pour pantalons de jogging,

« I pour impressionnant,

N-G pour nouveau genre,

« P pour peut-être que c'est pas

« tout à fait le bon choix

de couleur,

« O pour

Oh my God,

N-G pour Né-Ga-tif. »

Tu vas publier ça dans

le journal

Ping Pong?


MAUDE

Oui. Pis je vais signer

le nom de Julie-Pier.


JENNIFER

Hein?


MAUDE

Bien non.

Pis toi? T'es vraiment ici

pour le ping-pong?


JENNIFER

Non. Moi, je suis là

pour autre chose.


MAUDE

L'ambiance? Wou, hou!


JENNIFER

Non, non, non.

J'ai besoin du pouche-pouche.


MAUDE

Du pouche-pouche?

Pour quoi faire?


JENNIFER

Pour faire du ménage

dans euh...

dans mon casier.


MAUDE (Incrédule)

Dans ton casier?


JENNIFER

Oui, oui! Y a vraiment

beaucoup de poussière dedans.

Je pense même que le concierge

a vidé son porte-poussière

dans mon casier.


MAUDE

Pff! Voyons! Pourquoi

il aurait fait ça?


JENNIFER

Bien, je sais pas.


MAUDE

Bien là, ça a pas d'allure!

Il faut faire quelque chose.


JENNIFER (Mal à l’aise)

Non, non.

C'est pas si grave, là...


MAUDE

As-tu entendu d'autre monde

à qui c'est arrivé?


JENNIFER

Euh... Bien non. Je dois

être la seule...


MAUDE

Hmm hmm. Il faudrait

mener une enquête, hein!

Peut-être qu'on va trouver

quelque chose, puis si c'est

intéressant,

je pourrais écrire là-dessus!

Hein! Tu sais,

un concierge qui empoussière

le casier d'une élève,

ça, c'est un sujet hot!


JENNIFER

Oui, oui, mais... mais...

Non, j'aimerais mieux pas.

Puis le ping-pong,

ça peut être drôle.

Bonne écriture!


MAUDE

Ah oui...

Drôle... Pff!

Veux-tu bien me dire ce qui peut

être drôle dans le ping-pong?


JENNIFER se lève et s’approche de MONA. Elle tente d’attirer son attention, mais MONA est concentrée sur la joute de ping-pong.


JENNIFER

Mona...


MONA

Oui! C'est ça, encore! Oui!


JENNIFER

Je me demandais si vous--


[MONA:] [S’adressant à

une des joueuses]

Quand tu regardes la ligne,

ça marche à chaque fois.

Tu y vas, tu pousses, spin!


JENNIFER

Vous avez encore besoin de…


[MONA:] [S’adressant à

une des joueuses]

Ah! T'es bonne, t'es bonne,

t'es bonne! OK, c'est reparti.

Il faut que tu te concentres, tu

la regardes, tu prends ton

temps, t'étires ton bras.

Les yeux, la balle.

Les yeux, la balle,

OK. C'est ça, c'est ça.


JENNIFER revient vers MAUDE.


JENNIFER

Pas moyen de lui parler, elle

est sur sa planète ping-pong.

Puis elle se prend vraiment

pour une professionnelle, hein!

Hé! Lui as-tu vu le costume?

C'est à croire qu'elle a déjà

fait de la compétition!

Hi! Hi! Hi!


MAUDE

Jennifer,

tu viens de me donner une super

idée pour mon article!


JENNIFER

Ah ouais?


À la maison des Mazari, SAMI a terminé son repas et tente de trouver une excuse pour éviter que sa mère le conduise à l’école. FATIMA s’affaire à ranger la cuisine.


SAMI

Ah, c'est vrai!

Je viens de me souvenir

d'un travail que j'avais

à faire pour tantôt.


FATIMA

Quel travail?


SAMI

Le prof d'univers social

voulait qu'on compte les arbres

sur le trajet entre l'école

puis chez nous.


FATIMA

Et c'est pour apprendre quoi,

exactement?


SAMI

Je pense que c'est pour

apprendre la quantité de gaz

carbonique du quartier

ou je sais pas trop, mais ça

serait vraiment plus facile

de faire ça à pied.


FATIMA

Bulbul,est-ce que je peux

te poser une question?


SAMI

Oui. Quoi?


FATIMA

Tu as peur d'embarquer

avec moi dans la voiture?


SAMI

Hein?


FATIMA

T'as peur que je conduise mal

parce que je viens d'avoir

mon permis, c'est ça?


SAMI

Bien non, m'man! Franchement,

je le sais, que tu conduis bien!

T'as dit que t'avais eu 100 % à

l'examen, puis papa dit que t'es

super bonne pour te stationner!


FATIMA

Alors pourquoi tu te trouves

des excuses pour pas que j'aille

te reconduire à l'école?


SAMI

Je me trouve pas d'excuses.

J'ai vraiment un travail à faire

sur le gaz carbonique.


FATIMA

Ça va,

habibi. Pas de souci.

Je vais conduire très,

très lentement.

Comme ça, tu auras tout

ton temps pour compter!

On y va!


SAMI

Tu veux pas qu'on fasse

la vaisselle avant?


FATIMA (Enjouée)

Pas le temps! Si tu veux

qu'on compte les arbres!

Vois-tu mes clés quelque part?

Je les trouve pas.


SAMI

Pas ici en tout cas!


FATIMA fouille dans son sac, mais ne trouvent pas ses clés. Elle s’éloigne pour aller voir dans une autre pièce. SAMI en profite pour s’éclipser. FATIMA revient dans la cuisine et constate que SAMI n’y est plus.


FATIMA

Elles étaient

dans mes poches...

Bulbul?


Pendant ce temps, dans la salle des pas perdus, JENNIFER utilise son téléphone pour faire une vidéo de MONA en action. Celle-ci fait des mouvements de raquettes et prend des poses.


JENNIFER

OK! On va être prêtes

pour l'entrevue.


MAUDE

Mona?

Mona?

(Levant les yeux au ciel)

Madame la pongiste...


JENNIFER

Elle doit être dans sa « bulle

de concentration d'athlète".


MAUDE

Sa quoi?


JENNIFER

Laisse-moi faire.


JENNIFER s’approche de MONA et lui fait signe avec la main.


JENNIFER

Mona?

Je m'excuse de vous sortir de

votre bulle de concentration

d'athlète,

mais on va être prêtes

pour la démo.


MONA

OK.


JENNIFER reprend sa place aux côtés de MAUDE et positionne son téléphone pour prendre la vidéo.


JENNIFER

OK!

Et prête?

Et... ça tourne!


MONA effectue plusieurs mouvements de raquette et frappe des balles en direction des filles en faisant semblant de jouer une partie de ping-pong. JENNIFER et MAUDE évitent les balles du mieux qu’elles peuvent.


JENNIFER

Et coupez!

C'est vraiment impressionnant.

Le dernier coup était malade!


MONA (Fière)

Ah oui?


JENNIFER

Voulez-vous voir?


JENNIFER s’approche de MONA et lui tend son appareil. Les trois regardent la vidéo.


MONA

Bien oui!

Ah oui... C'est grâce à ce petit

coup de poignet-là

que j'ai remporté

la raquette de platine

au grand tournoi régional

de la Montérégie en 92!


MAUDE

Hmm... En quelle année,

la raquette de ratine?


MAUDE prend des notes dans son cahier.


MONA

Platine. 92.

J'ai eu la palette de pourpre.


MAUDE

OK, palette de poulpe...


MONA

Pourpre.


MAUDE

Pourpre.


MONA

Sais-tu c'était quoi

mon petit surnom à l'époque?

Balle de feu!


JENNIFER

Hi! Hi! Hi!

Je vais prendre

mon cellulaire, hein!

Bon, bien, Maude,

je t'envoie ça tantôt.

Je vous laisse continuer

votre entrevue. Bye!


JENNIFER reprend son téléphone et s’éloigne. MAUDE interpelle MONA qui lui tourne le dos.


MAUDE

Mona!


[MONA:] [Se retournant vers

MAUDE]

Hé!


MAUDE

Et puis votre... hmm...

costume-là, est-ce qu'il vient

du même tournoi?


Profitant du fait que l’attention de MONA était tournée ailleurs, JENNIFER s’était emparée du pouche-pouche. Elle se dirige alors vers le local poussiéreux pour y faire un gros ménage. Dans la salle des pas perdus, MONA poursuit son entrevue pour l’article de MAUDE.


MONA

Imagine-toi donc que j'étais

dans une démonstration, puis…


SAMI arrive près d’elles et les interrompt.


SAMI

Écoute ça, c'est complètement

fou! Je me suis carrément

sauvé de chez nous

pour pas que ma mère…


MAUDE

Sami... Mona était en train

de me donner une entrevue.

Elle était en train de me parler

de son bel habit.


SAMI

Ah! Bien oui! Je me

demandais... il vient d'où?


MONA

Donc, on est à Mascouche,

et là, il y avait un petit couturier

flyé qui devait avoir, quoi,

93 ans... Et là, il aimait

la couleur saumon.

Donc, il m'a fait cet uniforme

et dans lequel j'ai joué des

tournois, et à chaque fois,

je remportais.


Pendant ce temps, JENNIFER poursuit le nettoyage du local en dansant, les écouteurs sur la tête. La poussière la fait tousser, mais elle persévère et nettoie partout. Quelque temps plus tard, JENNIFER marche dans le couloir et MAUDE la rattrape.


MAUDE

Jennifer!

Je voulais t'attraper avant

le cours de maths, mais t'es

comme arrivée en retard!


Elles marchent ensemble.


JENNIFER

Ouais, je sais. C'est à cause

du maudit pouche-pouche

que j'ai dû rapporter.


MAUDE

Ha! Ha! Ha!

Mona t'a pognée

avec le pouche-pouche?


JENNIFER

Non, mais quand elle m'a vue,

elle a insisté

pour que je lui montre la vidéo

de ping-pong sur mon cellulaire.

Mais bon, c'est pas si grave,

j'ai pas eu d'avertissement.


MAUDE

Cool!


JENNIFER

Qu'est-ce que

tu voulais me dire?


MAUDE

Je voulais te dire merci.


JENNIFER

Comment ça?


MAUDE

Bien, si t'avais pas été là,

je pense que j'aurais juste

écrit un article poche

que j'aurais pas voulu signer.


JENNIFER

Hé! Wô!

Il était pas poche,

ton acrostiche. C'était

juste... un peu baveux.


MAUDE

OK, mettons que ça volait pas

très haut, hein!

Mais là, je pense

que ça va être bon.


JENNIFER

Super drôle, tu veux dire!


MAUDE (Se moquant)

C'est vrai qu'une entrevue

exclusive avec Balle de feu,

c'est pas rien!


JENNIFER

Ha! Ha! Ha! Balle de feu!


MAUDE

Puis toi, ton ménage de

casier, ça s'est bien passé?


JENNIFER

Oui... Oui. Super!


MAUDE (Doutant)

Le concierge est pas revenu

mettre de la poussière dedans?


JENNIFER

J'ai quelque chose

à te montrer.


JENNIFER mène MAUDE jusqu’au local et la fait entrer.


MAUDE

Oh! Wô!


JENNIFER

C'est cool, hein?


MAUDE

Comment t'as trouvé ça?


JENNIFER

C'est Mélanie

qui me l'a montré.


MAUDE

Complètement hallucinant!


JENNIFER

Le plus cool, c'est qu'on peut

ouvrir la porte même quand

elle est barrée,

en jouant un peu

avec la poignée.

Puis personne a l'air

de connaître ça, à part nous.


Au même moment, la mère de SAMI arrive dans la salle des pas perdus.


[SAMI:] [S’adressant à un autre

élève]

C'est ça, Patenaude.

Tu me montreras ça demain.


FATIMA voit SAMI et crie son surnom en faisant aller la main.


FATIMA

Bulbul!


[SAMI:] [Regardant autour

de lui, gêné]

Maman? Qu'est-ce que

tu fais ici?


FATIMA

Je suis allée faire des

commissions et j'ai décidé

de venir te chercher en passant.


Pendant ce temps, JENNIFER et MAUDE jasent dans le local.


MAUDE

On dirait un local

d'un vieux savant fou!


JENNIFER

Ou un grenier

de maison bizarre.


MAUDE

Ou l'arrière d'un musée.


JENNIFER

Ou éventuellement...

un local de journalistes

de La Victoire.

Tu viendras toi aussi,

si tu veux.


MAUDE

Pour vrai?


JENNIFER

Bien oui.


MAUDE

Ah! T'es cool, Jennifer!


Elles rient et s’enlacent.


JENNIFER

Bien sûr que je suis cool.

C'est là que tu t'en

rends compte?


Dans la salle des pas perdus, FATIMA parle dans sa langue en indiquant sa joue du doigt. SAMI se penche pour l’embrasser à contrecœur. Elle lui indique l’autre joue et il l’embrasse à nouveau, très gêné. JENNIFER et MAUDE arrivent à leurs côtés.


FATIMA

Ah! La belle Maude!

Bonjour, Maude!


MAUDE

Bonjour, Mme Mazari!

Vous êtes venue chercher Sami?


FATIMA

Exactement!


JENNIFER

Oh! Chanceux!

J'aimais tellement ça quand mes

parents venaient me chercher...


FATIMA

Ça va,

habibi? Tu es blanc

comme un loukoum. Tu es malade?


SAMI

Maman, est-ce que je peux

te parler deux secondes?


FATIMA

Oui! Oui, bien sûr,

habibi.


SAMI prend sa mère à l’écart.


SAMI

Tu sais, tantôt, quand on

s'est parlé à propos

de l'auto...

Dans le fond, j'aurais dû

te dire quelque chose.


FATIMA

Quoi?


SAMI

J'aimerais mieux que

tu viennes pas me chercher

ou me reconduire à l'école.


FATIMA

Pourquoi?


SAMI

J'ai pas le goût d'être

le seul gars que sa mère

vient chercher.

J'ai peur que les autres

rient de moi.


UNE VOIX DANS LE HAUT-PARLEUR

Attention, attention.

Le parent qui a garé sa voiture

dans le stationnement réservé

au transport scolaire

est prié de déplacer

son véhicule afin que les autobus

puissent partir. Je répète: monsieur

ou madame,

vous bloquez la place.

Dégagez, pour l'amour!


FATIMA (S’adressant au haut-parleur)

Je viens chercher mon fils à

l'école. C'est pas du transport

scolaire, ça?


SAMI

Bon... Merci m'man! Là, toute

l'école va me regarder

quand je vais

entrer dans l'auto!


FATIMA

C'est pas grave!


JENNIFER et MAUDE s’approchent en retenant leurs rires.


MAUDE

Hmm... Mme Mazari...

Est-ce qu'on peut embarquer

avec vous, Jennifer et moi?


FATIMA

Mais oui, Maude! Quand il y a

de la place pour un,

il y a de la place pour trois.

Avec plaisir!


JENNIFER

Cool!


FATIMA

Ah! Ça tombe bien! Vous allez

pouvoir réentendre la chanson

que Sami a chantée dans

l'autobus ce matin!


JENNIFER

T'as chanté

dans l'autobus ce matin?


SAMI (Embarrassé)

Bon, maman, je pense

qu'il faut vraiment y aller.


FATIMA

Mais... Il a chanté:

♪ Nèm habibi nèm ♪


FATIMA prend MAUDE par le bras tout en lui chantant les paroles de la chanson.


FATIMA

Je vous l'apprends.

Venez!

Nèm.


JENNIFER ET MAUDE

Nèm.

Habibi...


Un peu plus tard, MAUDE est assise et tape à l’ordinateur. On frappe à la porte.


MAUDE

Entre.


JENNIFER

Je te dérange?


JENNIFER entre et s’approche.


MAUDE

Non. Je suis presque en train

de finir mon article.


JENNIFER

Ça va? T'es inspirée?


MAUDE

Ouais!

Avec Balle de feu comme sujet,

je peux pas vraiment manquer

d'inspiration, hein!


Une sonnerie se fait entendre sur l’ordinateur.


MAUDE (Surprise)

Oh? Oh! Sami qui appelle?


JENNIFER

Allô, Sami!


SAMI

Salut les filles!

Euh... Je voulais m'excuser

pour tantôt.


MAUDE

Quoi, tantôt?


SAMI

Bien, le lift de ma mère...

C'était vraiment gênant!


MAUDE

Gênant, tu dis?


JENNIFER

♪ Nèm habibi nèm ♪


JENNIFER ET MAUDE

♪ Nèm habibi nèm ♪

(Les filles se mettent à faire des mouvements de danse tout en chantant.)


SAMI

Ah, non... Commencez pas à me

niaiser avec ça! Attendez,

attendez, j'ai mieux:

"Coupé! Top! Spin! Smash!"


JENNIFER ET MAUDE

Oh non!

♪ Nèm habibi nèm ♪


Les trois amis se moquent et rient ensemble.


SAMI

"Side spin! Side spin! Coupé!"


JENNIFER ET MAUDE

♪ Nèm habibi nèm ♪


SAMI

"Double smash! Reverse!"


JENNIFER ET MAUDE

♪ Nèm habibi nèm ♪


Fin de l’épisode

[Début information à l'écran]

tfo.org/subitotexto

[Fin information à l'écran]


SAMI

Viens sur le site web

de

Subito texto.

Y a un jeu vraiment

cool à découvrir!


Générique de fermeture











Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par