Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Un étrange visiteur

Un faux technicien en ventilation inspecte les conduites de l’école : c’est en réalité un inspecteur du magazine dressant le palmarès des écoles secondaires. Mélanie, Jennifer et Georges entreprennent de lui prouver que Victoire-Desmarais doit y figurer en bonne place mais leur plan est contrecarré par Jean-Pierre qui, ignorant la réelle identité du technicien, dénigre l’école à la blague.



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture

Titre :
Subito texto

Titre :
Fin générique d'ouverture


Dans la salle des pas perdus, JENNIFER fait un portrait de MÉLANIE.


MÉLANIE

Montre!


JENNIFER

Arrête de bouger.

C'est pas un film que je fais,

c'est une caricature.


MÉLANIE

Avoue-le, ça te prend du temps

parce que t'arrives pas

à me trouver des défauts?


JENNIFER

Ou parce que t'en as

trop, puis je sais pas

lesquels choisir.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Ha! Ha!


JENNIFER

Bon.

(Montrant son dessin)

Tiens.


MÉLANIE

(Vexée)

Bien là!


JENNIFER

Avant de capoter, regarde

la caricature que j'ai faite

de moi.


MÉLANIE

(Éclatant de rire)

Attends, là,

Jennifer, j'ai l'air

d'une top-modèle à côté de toi.


GEORGES s'approche dans le couloir, en compagnie d'un technicien en bâtiment.


GEORGES

Bon, alors, ici, il y a

beaucoup de va-et-vient,

donc c'est très important

que la ventilation

soit impeccable.


MÉLANIE

(S'adressant à GEORGES)

Il y a un problème?


GEORGES fait signe que non.


JENNIFER

Je gage que c'est

des champignons.

Il y en avait à mon

ancienne école.


MÉLANIE

Beurk!


JENNIFER

Puis le directeur

nous avait donné congé.

(S'adressant à GEORGES)

Est-ce qu'on a congé?


GEORGES

On n'a ni champignons

ni congé.

Les filles, je vous présente...

euh... monsieur?


BRUNO GENDRON

Gendron. Bruno Gendron.

De chez Produits d'aération

Ventil-Action.


GEORGES

(S'adressant aux filles)

Il va inspecter tous les

conduits de ventilation

de l'école.


BRUNO GENDRON

Je vais commencer par ici.

Merci, monsieur...


GEORGES

Oui, oui, monsieur.


GOERGES repart. BRUNO GENDRON observe les filles mâcher de la gomme.


BRUNO GENDRON

C'est de la gomme, ça?

Vous avez le droit?


MÉLANIE

Tant qu'on se fait

pas prendre.

Vous en voulez?

Saveur de lime caramel.

C'est écœurant!


BRUNO GENDRON

Merci, non.


BRUNO GENDRON enregistre sa voix dans une mini-enregistreuse.


BRUNO GENDRON

Jusqu'ici, rien à dire

sur la ventilation,

mais les élèves respectent pas

les règlements fort, fort.


MÉLANIE

C'est quoi, le rapport?


BRUNO GENDRON

(S'enregistrant)

Les élèves sont pas très,

très respectueux non plus.

En tout cas,

j'imagine que les profs puis

la direction doivent pas être

trop, trop autoritaires.


MÉLANIE

Vous êtes ici pour

jouer à la police

ou pour inspecter

la ventilation? En plus,

vous avez même pas d'outils!


BRUNO GENDRON

(Sortant un tournevis de sa poche)

C'est quoi, ça?


BRUNO GENDRON disparaît dans le couloir.


MÉLANIE

(S'adressant à JENNIFER)

Pour qui il se prend lui?

En passant, merci beaucoup

de m'avoir défendue, hein!


JENNIFER

J'ai pas pu parler, il aurait

vu que j'avais une gomme.


MÉLANIE

Franchement!

Tu le trouves pas louche?


JENNIFER

Non.


Dans la cuisine des MAZARI, NADYA regarde la vidéo d'un chien.


NADYA

Bon chien, Monsieur Gladu. Je

vais te promener après l'école.

Oui!


SAMI

Allez, laisse ton

chien, tu vas être en retard.


NADYA

Ah! T'es plus

gossant que maman.


SAMI

Quand les parents sont pas là,

c'est moi, le responsable.


NADYA

Je sais pas

quel bandeau mettre.


NADYA étale ses bandeaux sur la table.


SAMI

Bien, celui-là est génial!


NADYA

D'abord, je vais

mettre celui-là.

Tu connais rien à la mode.


SAMI

Inquiète-toi pas, ce midi,

je vais rentrer de l'école

avant toi.

Tu resteras pas toute seule.


NADYA

Pff, j'ai pas besoin

d'une gardienne.

Et pas touche à ma guitare,

hein?


SAMI

Je te jure que non.


NADYA sort de la maison.


NADYA

Allô, Julien!

Allô, M. Beaucage!


SAMI sort la guitare de son étui et en joue.


SAMI

(En pensée)

Ah non, arrête de fausser.


SAMI essaie d'ajuster la guitare, accentuant ainsi le problème.


SAMI

(En pensée)

Faut pas que Nadya entende ça!

Merde!


Voyant l'heure filer, SAMI remet la guitare dans son étui. Pendant ce temps, à l'école, MÉLANIE entre dans le bureau de son père.


MÉLANIE

Papa, il faut que je te parle.


M. PRUD'HOMME

Oui, oui.

Non, mais te rends-tu compte?

Te rends-tu compte? J'ai été

choisi pour prononcer le

discours d'ouverture

à la prochaine séance du

Conseil des commissaires.

Moi!


MÉLANIE

Mais papa...


M. PRUD'HOMME

Non, non, mais regarde,

depuis le temps que j'en rêve,

je veux que ça soit parfait.

OK, trouve-moi un mot qui rime

avec discipline.


MÉLANIE

Tu feras ton discours plus

tard. C'est une méga-urgence!


M. PRUD'HOMME

Piscine! Hein?

« Plongez avec moi

dans une piscine de discipline. »


MÉLANIE

Oublie ta piscine, puis

viens voir le technicien.

Il est bizarre!

Il a capoté quand il a vu

que je mâchais de la gomme!


M. PRUD'HOMME

Il a capoté?


MÉLANIE

Bien oui, il a pété sa coche,

puis il a dit que

j'avais pas le droit.


M. PRUD'HOMME

Ma chouette...

tu vas aller voir

le technicien...

OK? Puis tu vas lui

dire bravo de ma part.


MÉLANIE

Papa!


M. PRUD'HOMME

Quoi? Il est pas

bizarre, il est excellent.

Mâcher de la gomme, c'est

contre le règlement. Tu le sais.


MÉLANIE

Il est ici pour inspecter la

ventilation. Pas ma dentition!

Puis, en plus, il a même pas

d'outils, juste un vieux

tournevis poche.


M. PRUD'HOMME

Il est pas venu ici pour tout

remplacer, simplement vérifier

que le système fonctionne bien.

Ouais, il y a quand même un

petit détail qui me chicote.


MÉLANIE

Ouais, mais toi aussi, hein!


M. PRUD'HOMME

Ah oui! Oui.

Ta gomme, tu l'as-tu

jetée, au moins?


Pendant ce temps, SAMI entre dans le bureau de GEORGES avec la guitare.


SAMI

Georges! Il faut

que vous me sauviez la vie!


GEORGES

Oh! T'es au bon endroit.

OK, de quoi t'as besoin?

Pas eu le temps de déjeuner?

Oublié de mettre du déodorant?

Non? Un t-shirt propre, peut-être?

(Montrant un t-shirt)

Regarde. En plus, il est dans

ta palette.


SAMI

J'ai besoin que vous accordiez

la guitare de ma sœur.


GEORGES

Que j'accorde une guitare?


SAMI

Vous m'avez déjà dit

que vous jouiez super bien.


GEORGES

Ah bien oui, oui, oui,

c'est vrai que j'ai déjà

dit que je jouais.


SAMI

Si ma sœur se rend compte

que j'y ai touché sans sa

permission, je suis fait.


GEORGES

(Jouant quelques notes)

Je la trouve pas si fausse.


SAMI

(Montrant du doigt une guitare appuyée au mur)

C'est quoi, ça?


GEORGES

Une guitare électrique.

Ouais, c'est ça, moi, je suis

un pro de la guitare électrique.

Pas classique.


GEORGES redonne la guitare classique à SAMI.


SAMI

Ça s'accorde

de la même façon.


GEORGES

(Reprenant la guitare)

Ah bien oui, c'est vrai.

Il faut juste...

tourner un petit peu.

Pas trop, hein!


Une corde de la guitare se casse.


GEORGES

(Surpris)

Oh!


SAMI

La corde!


GEORGES

Je suis désolé, Sami.

La guitare, je connais rien

là-dedans. Le vrai pro,

c'est mon chum!


SAMI

Votre chum?

Chum, dans le sens de... bien...


GEORGES

Dans le sens de mon amoureux.

C'est sa guitare.

Je la garde ici

parce qu'on sable les planchers

au condo, puis ça fait de

la poussière partout.


SAMI

Nadya va capoter.

Elle va me faire faire

ses tâches pendant

au moins 2 semaines!


GEORGES

OK, wô, wô! Pas de panique.

Ce midi, je vais aller t'acheter

des nouvelles cordes

au Carrefour 2000.


SAMI

J'en ai besoin avant. Nadya

vient dîner chez nous. Elle

va s'en rendre compte.


GEORGES

Ça règlera peut-être pas ton

problème, mais si tu reviens

assez tôt après le dîner,

je pourrais te laisser essayer

la guitare de mon chum?


SAMI

Pour vrai?


GEORGES

Oui. Ça te permettrait

d'en jouer à ton goût.


SAMI

Cool! Je vais m'arranger

pour que Nadya pense pas

à sa guitare.


GEORGES

C'est bon!

Désolé.


BRUNO GENDRON inspecte la statue de Victoire Desmarais. Non loin de là, JENNIFER dessine son portrait.


BRUNO GENDRON

(S'enregistrant)

La statue a l'air solide, il y

a pas de danger que ça tombe

sur un élève.

(S'approchant de JENNIFER)

C'est quoi, ça! C'est ma face?


JENNIFER

Dessiner, c'est pas

contre le règlement.

Puis c'est une caricature.

En vrai, vous êtes pas

aussi laid que ça.


BRUNO GENDRON

(S'enregistrant)

Il doit pas y avoir

de cours de dessin ici

parce que certains élèves sont

de niveau maternelle.

(S'adressant à JENNIFER)

Je vais retourner

à ma ventilation.


JENNIFER

C'est ça, faites de l'air.


BRUNO GENDRON s'éloigne un peu. MÉLANIE vient rejoindre JENNIFER.


MÉLANIE

Salut!


JENNIFER

Il me fait suer!

T'avais raison,

il est pas normal.

Il essayait de faire tomber le

buste de Victoire! C'est quoi,

le rapport avec la ventilation?


MÉLANIE

Je suis sûre qu'il se fiche

de la ventilation, Jennifer. Ça,

c'est pas un vrai technicien.


JENNIFER

Bien, c'est qui d'abord?

Puis qu'est-ce qu'il veut,

d'après toi?


MÉLANIE

Aucune idée.


JENNIFER

Ton père a rien dit?


MÉLANIE

Non, il pense juste à son discours.


La cloche sonne. Personne ne bouge.


BRUNO GENDRON

(S'enregistrant en parlant fort)

Les élèves se foutent

de la cloche.

Ils traînent dans

les corridors même si

les cours sont commencés.

Un vrai zoo, hein!

(Regardant autour)

Bon, pour la propreté,

je vais donner 3 sur 10.


JENNIFER se lève pour partir.


MÉLANIE

Non, non, attends. Je veux

savoir pourquoi il s'enregistre,

puis qu'il note tout ça.

Je vais attirer son attention,

Toi, essaie de voir ce qu'il

y a dans son cahier. OK?


MÉLANIE passe à côté de BRUNO GENDRON en mâchant sa gomme grossièrement.


BRUNO GENDRON

Encore une gomme!

C'est une 2e offense, ça.


MÉLANIE

Non, non, je vous l'ai dit,

c'est une lime caramel.


JENNIFER prend une photo pendant que BRUNO GENDRON a la tête tournée.


MÉLANIE

Regardez, c'est marqué

sur le paquet.


MÉLANIE et JENNIFER se précipitent au bureau de GEORGES.


GEORGES

Qu'est-ce que vous faites ici?

Votre cours commence

dans 2 minutes.


JENNIFER

Ça pouvait pas attendre.


MÉLANIE

Avez-vous vu mon père?


GEORGES

Non.


MÉLANIE

On a un problème, un gros

problème. Le technicien

en ventilation,

c'est un imposteur! Il enquête

pour le magazine

Big Business.


JENNIFER

Regardez. Dans son cahier,

il a un formulaire de

l'évaluation de l'école.


GEORGES

Premièrement, vous avez pas

le droit de prendre des

photos dans l'école.


JENNIFER

C'était un cas

de force majeure!


GEORGES

(Regardant la photo)

Big Business...

Propreté, discipline...

Voyons donc!

(Réalisant ce qui se passe)

Ah!

J'ai rien vu venir.

Bien oui,

Big Business fait

souvent des enquêtes incognito

pour leur palmarès

des écoles du Québec.

J'espère que j'ai rien dit

de mal devant lui.


JENNIFER

L'an dernier, l'école s'est

classée à quelle position?


MÉLANIE

(Embarrassée)

435e.


GEORGES

Sur 446.


MÉLANIE

Il est pas trop tard

pour se rattraper. Ensemble,

on peut prouver à l'inspecteur

que Victoire-Desmarais est

la meilleure école!


GEORGES

Bien là!


MÉLANIE

OK, disons une

pas trop pire école!


GEORGES

Oui!


JENNIFER

Oui!


MÉLANIE

Mais l'inspecteur doit pas

savoir qu'on l'a démasqué.


JENNIFER

Pourquoi?


GEORGES

Oui. Parce que si on le confronte,

ça risque de le contrarier.

Mais d'un autre côté,

si on est trop fins avec lui,

il va penser qu'on fait ça

pour avoir des points. Dans les

deux cas, on serait pénalisés.


MÉLANIE

Donc, Victoire-Desmarais

doit bien paraître,

mais sans que ça paraisse!


GEORGES

C'est ça!

Bon, là, vous autres, retournez

à votre cours, moi, je m'occupe

d'avertir Jean-Pierre.


MÉLANIE

Vous allez voir, plus personne

va nous appeler Victoire -

Desmorons!


Un peu plus tard, SAMI marche dans le couloir avec JENNIFER.


SAMI

Un inspecteur déguisé en

technicien en ventilation?


JENNIFER

(Tirant SAMI à l'écart)

Chut! Viens ici.

Si on fait rien,

on va se retrouver au dernier

rang des écoles secondaires.

C'est comme si ton équipe de

hockey était la plus poche

de la ligue.


SAMI

Pas de danger, les Condors

de Sainte-Martine sont

tellement nuls.


JENNIFER

Dans le magazine

Big Business,

c'est nous autres, les Condors!


SAMI

C'est quoi, ton plan?


JENNIFER

T'as juste à me suivre.


JENNIFER élève la voix pour que BRUNO GENDRON puisse l'entendre.


JENNIFER

Je suis tellement contente

d'avoir changé d'école.

À Rimouski, tout le monde veut

venir à Victoire-Desmarais.


BRUNO GENDRON

(S'approchant)

À Rimouski?


JENNIFER

Oui!


SAMI

Oui! Victoire-Desmarais

est célèbre

dans tout le Québec.

(S'adressant à JENNIFER)

Ta famille doit

être fière de toi.


JENNIFER

Pas juste ma famille.

Tout le Bas-Saint-Laurent!


BRUNO GENDRON ne dit rien et repart.


SAMI

(Chuchotant)

Il lance et compte!


BRUNO GENDRON voit SAMI et JENNIFER se taper dans la main et revient vers eux.


BRUNO GENDRON

Pourquoi les Rimouskiens...

les Rimouskiais... en tout cas,

pourquoi le monde de Rimouski

aime votre école?


JENNIFER

On dit les Rimouskois!


BRUNO GENDRON

Oh!


JENNIFER

Ils aiment Victoire-

Desmarais parce que...

les profs sont sur la coche!


BRUNO GENDRON

Qu'est-ce que c'est que ça,

« la coche »?


JENNIFER et SAMI pouffent de rire.


JENNIFER

Les profs sont cool. Ils

s'arrangent pour qu'on ait

des bonnes notes.


BRUNO GENDRON

OK, ils vous montrent juste

des affaires faciles, c'est ça?


SAMI

Non, non, c'est super dur.

Mais ils trouvent toujours

le moyen de nous faire passer.


BRUNO GENDRON

(S'enregistrant)

Les profs font passer

tous les élèves,

même ceux qui le méritent pas.


SAMI

Non, c'est pas ce que je voulais dire.


BRUNO GENDRON

Ça a pas d'allure!


BRUNO GENDRON repart.


JENNIFER

On s'est tellement calés.


SAMI

On a compté,

mais dans notre propre but.


JENNIFER

En plus, je peux pas rester ce

midi pour réparer notre gaffe,

faut que je promène

le chien des voisins.


SAMI

Marcus?


JENNIFER

Ouais.


SAMI

Viens dîner chez moi. Ma mère

a fait une tonne de poulet

aux pruneaux.


JENNIFER

Tu sais, moi, le poulet...


SAMI

Ça goûte pas comme ça sonne.

C'est bon.

Cet après-midi,

je vais t'aider avec Bruno,

mais en échange, il y a un petit

truc que je voudrais te

demander.

Viens.


M. PRUD'HOMME entre dans son bureau en sifflant. MÉLANIE arrive derrière lui.


MÉLANIE

Bon, t'es là!

Et puis?


M. PRUD'HOMME

Et puis?


MÉLANIE

Georges t'a pas parlé?

T'es pas au courant?

Mais t'es en retard dans

les nouvelles! Le technicien...


Au même moment, le technicien s'introduit dans le bureau. MÉLANIE change son propos.


MÉLANIE

… le technicien voudrait

te parler.


BRUNO GENDRON

Bon! Bonjour! Bruno Gendron.

Je vous cherche depuis ce matin.


M. PRUD'HOMME

(Serrant la main du technicien)

Jean-Pierre Prud'homme.

J'ai profité du beau soleil

pour aller réviser mon

discours au parc.


BRUNO GENDRON

Au parc?


MÉLANIE

Non, non, mon père

veut dire dans la cour d'école.


M. PRUD'HOMME

Non, non, j'ai marché

jusqu'au parc municipal.


MÉLANIE

Mais t'es resté là

juste 10 minutes.


M. PRUD'HOMME

Oui, une heure qui

m'a semblé 10 minutes.

Vous savez, le temps

passe tellement vite.

Et puis, notre système

de ventilation?

Soit dit entre nous, on a cru

avoir un petit problème

de vermine il y a quelque temps.


MÉLANIE dévisage son père, estomaquée.


M. PRUD'HOMME

Durant votre inspection,

est-ce que vous avez vu

des excréments de rats?


BRUNO GENDRON

De rats? Vous avez

déjà eu des rats?


M. PRUD'HOMME

Juste un, mais tout un.


MÉLANIE

(Avec un rire embarassé)

Non, mais c'était Hector,

notre rat de laboratoire!


BRUNO GENDRON

En tout cas, à l'œil,

vous avez beaucoup

de petits problèmes.


M. PRUD'HOMME

Qu'est-ce que vous

voulez? Depuis 5 ans

que je suis directeur,

j'ai jamais pensé faire nettoyer

nos conduits d'aération.

Ouais, bien, je paye pour.


MÉLANIE

Mon père l'a pas fait avant

parce qu'il préfère passer plus

de temps avec nous, ses élèves,

plutôt qu'avec ses tuyaux.


BRUNO GENDRON

OK. Hmm...

Le chemin de la cafétéria,

c'est...?


M. PRUD'HOMME

Oh, vous êtes courageux de

vouloir aller dîner là, vous.

Je vous conseille plutôt

un excellent petit resto

À deux pas de l'école.


BRUNO GENDRON

Non, je veux voir

ce que les élèves mangent.


M. PRUD'HOMME

Ah! Bien, si vous voulez à

tout prix faire une ingestion,

c'est votre choix. Alors,

on se revoit à l'autopsie?

(S'adressant à MÉLANIE)

Tu viens au resto

avec moi, ma chouette?


MÉLANIE

Hé, bien non, bien non.

C'est bien trop bon à la café.


M. PRUD'HOMME

C'est nouveau, ça.

Bon, je vais vous montrer

la café.


MÉLANIE

(S'adressant à son père)

Je vais venir avec vous...


M. PRUD'HOMME

(Chuchotant)

Laisse-nous, ma chouette.

Je vais essayer de nous négocier

un petit rabais sur l'inspection.


Chez les MAZARI, JENNIFER, NADYA et SAMI dînent.


JENNIFER

C'est bon.


NADYA

C'est mon repas préféré!


SAMI

C'est pas la pizza?


NADYA

Non, la pizza, j'aimais

ça quand j'étais jeune.

(S'emparant du téléphone de JENNIFER)

T'écoutes quoi, comme musique?


JENNIFER

(Reprenant son téléphone)

C'est temps-ci,

surtout des trucs indie.


NADYA

Moi aussi.


SAMI

Tu sais même pas c'est quoi.


NADYA

Oui!

Il y a pas juste toi

qui connais ça, la musique.

(S'adressant à JENNIFER)

J'ai une guitare.

Je vais te la montrer.


JENNIFER

Nadya, va pas chercher

ta guitare.


NADYA

Pourquoi?


SAMI

Parce que t'auras pas le temps

de promener Marcus avec moi.


NADYA

Le chien des voisins?


JENNIFER

Je le promène sur l'heure

du dîner puis après l'école pour

me faire de l'argent de poche.

Tu veux venir?


NADYA

Ouais, ouais!

Je suis prête!


JENNIFER

On va le promener

jusqu'à ton école.


NADYA

OK! J'espère que tout le monde

dans la cour va me voir

avec Marcus!


JENNIFER et SAMI se font un sourire complice. À l'école, MÉLANIE entre subitement dans le bureau de son père, à son retour de dîner.


MÉLANIE

Je t'ai cherché au resto,

t'étais même pas là!


M. PRUD'HOMME

Ah, finalement, je suis

retourné à la maison.

(Ricanant)

Mais j'ai un billet

de motivation signé

par le directeur.


MÉLANIE

Il est où, le technicien? On

peut pas le laisser tout seul!


M. PRUD'HOMME

C'est un grand garçon.


MÉLANIE

Sais-tu pour qui il

travaille, le grand garçon?

Il enquête pour le palmarès des

écoles du magazine

Big Business.


M. PRUD'HOMME

(Paniqué)

Quoi?


MÉLANIE

Jennifer puis moi,

on l'a découvert ce matin.

Mais Georges aussi

est au courant.


M. PRUD'HOMME

Bien voyons!

Pourquoi Georges m'a rien dit?


MÉLANIE

T'es pas rejoignable. As-tu

pris tes messages?


M. PRUD'HOMME écoute ses messages.


Début message sur répondeur


GEORGES

Jean-Pierre, c'est Georges.

Bruno Gendron inspecte pas

la ventilation.

Il enquête pour Big Business.

T'es où là? 911!

Hein? 911!


Fin message sur répondeur


M. PRUD'HOMME

(S'adressant à MÉLANIE)

Bien oui, mais il m'a

dit qu'il travaillait

pour Produits d'aération

Ventil-Action. Regarde!

Attends un peu...

(Montrant une carte)

Regarde, il m'a même laissé

sa carte!


MÉLANIE

Papa, il y a même pas de nom,

sur cette carte d'affaires-là.

Appelle, pour vérifier!


M. PRUD'HOMME

(Parlant au téléphone)

Oui, bonjour,

j'aimerais laisser un message

à M. Bruno Gendron.

C'est un de vos techniciens,

il doit être sur la route.

Vous êtes sûr? OK, merci.

(S'adressant à MÉLANIE)

Il y a pas de Bruno Gendron

qui travaille

chez Produits d'aération

Ventil-Action.

Bien oui, mais là,

c'est pas si grave.

Ça va bien aller.

J'ai rien dit de si terrible.


MÉLANIE

À part qu'il ferait une

indigestion s'il bouffait

à la café!


M. PRUD'HOMME cherche sur son babillard.


M. PRUD'HOMME

Menu du jour... Attends...

Il est ici. OK.

J'espère que c'était bon,

ce qu'on mangeait aujourd'hui.

OK. Ah!

« Hachis de tofu et

gourganes ». Bonyenne!

Pourquoi c'était pas

la journée du spagate?

Il est excellent, notre spagate.


MÉLANIE

Bon, papa, il nous reste

tout l'après-midi

pour prouver à Bruno que notre

école mérite une bonne note.


M. PRUD'HOMME

T'as raison. T'as raison,

ma fille. OK, bon, regarde,

maintenant que tout le monde

est sur ses gardes,

tout va bien aller!


MÉLANIE

Bien oui!


Des aboiements de chien se font entendre.


M. PRUD'HOMME

Mélanie, dis-moi

que c'est pas un chien

qu'on vient d'entendre.

Non, s'il vous plaît!

(Se précipitant dans le couloir)

Il y a un chien...

(Chuchotant)

Il y a un

chien dans l'école!

Ça vient d'où?


MÉLANIE

Je le sais pas!

Va à gauche, je pars à droite.


M. PRUD'HOMME

C'est bon!


JENNIFER

(Arrivant par une porte)

Marcus!


M. PRUD'HOMME

Jennifer!


JENNIFER

Bonjour, M. Prud'homme.


M. PRUD'HOMME

Bonjour.

As-tu vu un chien?


JENNIFER

Un chien? Non!


M. PRUD'HOMME remarque que JENNIFER tient un os en plastique.


M. PRUD'HOMME

Ah non? S'il y a pas de chien,

qu'est-ce que tu fais avec ça?

Jennifer, regarde-moi.

Je te promets

que t'auras pas de conséquences

si on trouve le chien

avant l'inspecteur. OK?


JENNIFER

Vous êtes au courant?

Je suis désolée. Je promène

Marcus tous les midis. Puis

en sortant de la maison

de ses maîtres, j'ai oublié mes

clés, puis je me suis embarrée

dehors avec Marcus.


M. PRUD'HOMME

Jennifer, trouve-le,

puis sors-le d'ici. OK?


BRUNO GENDRON arrive au bout du couloir.


BRUNO GENDRON

M. Prud'homme?


M. PRUD'HOMME

Hé!


BRUNO GENDRON

Est-ce que j'ai

entendu japper?


M. PRUD'HOMME

(S'esclaffant)

Elle est bonne!

Un chien!

Quoique notre école

est tellement excellente,

c'est vrai que tout le

monde essaie d'y entrer.


BRUNO GENDRON

Non, mais j'ai vraiment

entendu japper.


M. PRUD'HOMME

Ouais. Non, mais ça doit

être un chien du parc

à chiens dehors.

On entend souvent...


Un son tonitruant se fait entendre.


BRUNO GENDRON

C'est quoi, ça?


Dans le bureau de GEORGES SAMI joue de la guitare électrique dont les notes sonnent faux.


GEORGES

(Entrant dans le bureau)

Voyons!


SAMI

Vous arrivez juste

à temps pour le rappel!


GEORGES

Hé! Sami!


SAMI

C'est vous qui

m'avez dit que je pouvais.


GEORGES

Pas quand je suis pas là.

Là, t'es rentré sans

ma permission dans mon

bureau, on fait pas ça.


SAMI

Excusez, là. J'avais

trop hâte de jouer.


GEORGES

J'ai tes cordes.


SAMI

Merci, vous me sauvez la vie!


M. PRUD'HOMME et BRUNO GENDRON s'introduisent dans le bureau.


BRUNO GENDRON

(S'adressant à SAMI)

C'est toi qui fais

ce vacarme-là?


GEORGES

J'allais justement lui

dire de baisser le volume.


BRUNO GENDRON

J'ai mon voyage! Vous

laissez les jeunes jouer

de la guitare électrique à plein

volume dans le secrétariat.


M. PRUD'HOMME

Non, mais Sami est peut-être

le prochain Sidney Crosby

de la guitare!

Hein, Sami?

En passant Georges,

j'ai pris vos messages.


SAMI

Au début de l'année, je

m'intéressais pas du

tout à la guitare.

Mais ici, les profs de musique

sont tellement chill.


De gros aboiements se font entendre.


GEORGES

C'est un chien, ça?


BRUNO GENDRON

Je le savais!

(Sortant du bureau)

Un zoo, un vrai zoo!


M. PRUD'HOMME

(Essayant de rattraper BRUNO GENDRON)

Non, non! Ça, c'est

la nouvelle cloche, c'est

pour le début des cours.

Les jeunes trouvent ça chill!


SAMI

Georges, ma corde,

faudrait l'installer.


GEORGES

Désolé, j'ai pas le temps.

Plus tard, Sami.


JENNIFER est toujours à la recherche de Marcus.


JENNIFER

Marcus! Marcus! OK,

si tu viens me voir,

je vais te donner

du bon hachis au tofu!

(Entendant le chien se lamenter)

Non, non! OK, c'est une blague!

C'est une blague! Pas de hachis.


MÉLANIE entre dans le bureau de GEORGES. SAMI répare les cordes de la guitare.


MÉLANIE

Georges a tout

dans son armoire.

Il a peut-être des

gâteries pour chien.

On pourrait attirer

Marcus avec ça.


MÉLANIE aperçoit un tournevis par terre.


MÉLANIE

(S'adressant à SAMI)

Bruno est venu ici?

Comment ça s'est passé?


SAMI

Super... mal.

Dès que j'arrive à installer ma

corde, je vais venir vous aider.


MÉLANIE remarque des initiales sur l'étui de guitare.


MÉLANIE

C'est quoi, ça?


SAMI

Un étui à guitare.


MÉLANIE

C'est à Bruno?


SAMI

Non, c'est au chum de Georges.


MÉLANIE

(Montrant les initiales sur le tournevis)

Regarde!

C'est pareil.


SAMI

Hein? La guitare est à Bruno?


MÉLANIE

Et donc, Bruno est

le chum de Georges!

Et donc, Georges est complice

avec l'inspecteur

du Big Business!


SAMI

Ça, ça veut dire...


MÉLANIE

Que Georges est un traître!


JENNIFER est dans le couloir, avec Marcus.


BRUNO GENDRON

Je le savais!


JENNIFER

Non, mais je suis désolée,

je viens juste de l'attraper,

j'ai pas eu le temps de sortir.


BRUNO GENDRON

Victoire-Desmarais, c'est pas

une école, c'est un cirque!


M. PRUD'HOMME

Je peux pas croire

qu'on va finir derniers

au palmarès de

Big Business.


GEORGES

(S'adressant à BRUNO GENDRON)

On le sait, qui vous êtes.


BRUNO GENDRON

Ah oui? Avec ce que j'ai vu,

je pensais pas que vous étiez

assez vites pour deviner.


MÉLANIE

On a deviné bien plus

que vous pensez!

(Se tournant vers GEORGES)

On le sait que l'inspecteur,

c'est ton chum.


GEORGES ne peut retenir son sourire.


JENNIFER

Quoi?


M. PRUD'HOMME

(Confus)

Georges!


GEORGES

OK, du calme, du calme!

Mélanie et Sami ont raison.

Je vous présente

Bruno, mon chum.

(S'adressant à MÉLANIE)

Et t'as raison, Bruno est pas

technicien en ventilation...

ni inspecteur

pour le

Big Business.


GEORGES et BRUNO GENDRON rient et se tapent dans les mains.


BRUNO GENDRON

Enchanté, tout le monde.

C'est Georges qui m'a convaincu

d'embarquer dans son plan

un peu tordu.


GEORGES

Je voulais juste voir si

l'école était prête pour

une inspection surprise.

Tout ce dont j'avais besoin,

c'était d'un faux inspecteur.


MÉLANIE

Ouais, on n'est pas

vraiment prêts, hein?


BRUNO GENDRON

Bien, c'était loin

d'être parfait,

mais vous étiez vraiment

solidaires. Ça m'a impressionné.

Vous avez le cœur à la bonne

place puis vous l'aimez,

votre école. Ça paraît.

Puis ça, c'est la 1re condition

pour faire avancer les choses.


Le téléphone de JENNIFER sonne.


JENNIFER

Les maîtres de Marcus!


JENNIFER s'éloigne pour prendre son appel.


M. PRUD'HOMME

(S'adressant à SAMI et MÉLANIE)

Je vous ai bien eus, là, hein!


MÉLANIE

Tu savais que c'était pas

un vrai inspecteur?


M. PRUD'HOMME

(Mentant)

Bien, certain! Certain

que je le savais! Hé!

Non, mais pensez-vous

que je suis assez tarte, moi,

pour dénigrer la cafétéria

de ma propre école?


BRUNO GENDRON

(Ironique)

Bravo, vous étiez

très crédible.


JENNIFER

M. Prud'homme,

est-ce que c'est correct

si les maîtres de Marcus

viennent le chercher ici?

Vous m'avez promis que

j'aurais pas de conséquences.


M. PRUD'HOMME

(Soupirant)

C'est bon pour cette fois-ci.

C'est une exception, hein!


BRUNO GENDRON

En tout cas, le directeur

est pas très, très sévère.


Tout le monde éclate de rire. De retour chez lui, SAMI accorde la guitare avec l'aide de BRUNO GENDRON, par l'entremise d'internet.


BRUNO GENDRON

(À l'écran de l'ordinateur)

Bon, bien, maintenant, tu

sais changer une corde, puis

accorder une guitare.]


SAMI

Merci, Bruno!


NADYA

(Surprenant SAMI avec la guitare)

Hé! C'est ma guitare!


SAMI

Bonne chance!


NADYA

Pour quoi?


SAMI

Pour jouer quand

elle va être désaccordée.

Une guitare désaccordée,

ça sonne pire que...

que maman qui chante de l'opéra.


NADYA

Toi, tu peux l'accorder?


SAMI

C'est clair!

C'est un guitariste

professionnel qui me l'a montré.


NADYA

Quoi?


SAMI

Je te l'accorde,

mais en échange, tu me la prêtes

une heure chaque jour.


NADYA

OK, mais pas une seconde

de plus.

(Montrant l'écran)

C'est qui, lui?


BRUNO GENDRON

(À l'écran)

Salut. C'est moi,

le guitariste professionnel.


NADYA

C'est bien beau tout ça,

mais faut que j'y aille.


NADYA veut reprendre sa guitare, mais SAMI la retient.


SAMI

Il me reste encore

59 minutes et 30 secondes.


NADYA

Ouais!

OK, 59 minutes et 20 secondes.

(S'éloignant)

19, 18, 17...

16, 15, 14...


Fin de l'épisode


JENNIFER

Pour jouer ou revoir

des émissions,

rejoins-nous sur le web.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture





Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par