Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Plagiera, plagiera pas

Vincent et Marc-O ont été jumelés à Brandon-Lee pour un travail d’équipe dans le cours de madame Milani. Ils doivent “ créer une invention “, c’est-à-dire, détourner un objet quotidien de sa fonction première pour en faire un usage inusité.



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


VINCENT et MARC-O discutent dans un couloir de l'école secondaire Victoire-Desmarais.


MARC-O

Je ne peux pas croire que

Mme Milani nous a mis en équipe

avec Brandon-Lee.


VINCENT

Oui. Ce n'est pas fort.


MARC-O

Créer une invention en plus.


VINCENT

Invention, c'est un gros mot.

Tout ce qu'il faut faire, c'est

trouver un objet du quotidien

et s'en servir autrement.


MARC-O

C'est pas mal la définition

d'une invention, ça, Vincent.


VINCENT

Elle n'arrêtait pas de dire

qu'il fallait que ce soit facile

et simple.


MARC-O

Avec Brandon-Lee, on ne pourra

pas faire autrement.


VINCENT

De toute façon, on ne pourra

pas travailler beaucoup dessus.

J'ai une pratique de hockey.


MARC-O

Quoi?


VINCENT

On fera ça demain.


MARC-O

C'est pour la dernière période.


VINCENT

Justement. Si on fait ça

le matin, on va être corrects.


MARC-O

On va trouver une idée géniale

dans une pause de 15 minutes?


VINCENT

Oui. J'ai déjà plein d'idées.


MARC-O

Ah! Comme?


VINCENT

Comme utiliser

une fourchette pour...

se gratter le dos.


MARC-O

OK! Je vais trouver

quelque chose ce soir.


VINCENT

Oui. C'est facile pour toi

de trouver des inventions.

Tu es comme Frankenstein.


MARC-O

J'imagine que

tu veux dire Einstein.


VINCENT

Oui, oui. C'est ça.

Donc, tu trouves l'invention ce

soir et on se rejoint demain

à la première pause?


MARC-O soupire. Un peu plus tard, MAUDE entre dans le bureau de MADAME MILANI.


MAUDE

Mme Milani?


MADAME MILANI

Hé, Maude! Entre.

Qu'est-ce que

je peux faire pour toi?


MAUDE

Je voulais juste vous dire que

Mélanie est malade aujourd'hui.

Donc, je vais présenter mon

invention toute seule à la

dernière période.


MADAME MILANI

Pas de problème. Tu diras à

Mélanie qu'elle prenne

rendez-vous avec moi

pour qu'elle puisse reprendre

son exposé.


MAUDE

Super.


MADAME MILANI

J'ai tellement hâte de voir

vos inventions!

C'est la première fois que

je donne ce travail-là à faire,

et je suis curieuse

de voir ce que ça va donner.


MAUDE

En tout cas, nous,

on a vraiment eu du fun

à inventer notre machine à plier

les t-shirts. Ha! Ha!


MADAME MILANI

(étonnée)

C'est une machine

à plier des t-shirts?


MAUDE

Oui. C'est drôle, hein?

On a pensé à ça en voyant une

nappe que ma mère venait

d'acheter.

Elle était comme toute bien

pliée autour d'un carton.

On s'est dit qu'on pourrait

faire la même chose

avec des t-shirts.

Voulez-vous une démonstration?


MADAME MILANI

Bien oui!


MAUDE

Vous allez voir, c'est simple,

mais c'est assez impressionnant.


Un peu plus tard, VINCENT rejoint MARC-O à la salle des pas perdus.


VINCENT

Puis, Frankenstein, qu'est-ce

que tu nous as inventé de bon?


MARC-O

Tu n'en reviendras pas.


VINCENT

C'est quoi?


MARC-O

Un algorithme qui permet

de poster automatiquement

des éléments viraux

sur différentes plateformes Web.

C'est de la programmation

informatique. Je me suis

inspiré du virus de la grippe.

Il est capable de contaminer

hyper-vite un organisme.

Dans le fond, j'ai juste eu

à trouver la formule qui

représente l'activité

du microbe. Après, j'ai juste

eu à l'appliquer ici.


VINCENT

Wô, wô, wô!

C'est parce que Mme Milani nous

avait demandé de faire quelque

chose de simple et facile.


MARC-O

Mais c'est simple, une fois

que tu as compris la formule

de propagation, et que tu as

été capable de la transformer

pour pouvoir la mettre ici-


VINCENT

Attends. Wô.

C'est parce que le devoir,

c'était qu'on trouve

un objet quotidien

et qu'on l'utilise différemment.

Quelque chose qu'on peut montrer

devant la classe,

pas une formule de huit pages

que personne ne va comprendre.


MARC-O

Tu avais juste à faire

le travail avec moi.


VINCENT

J'avais du hockey!


MARC-O

C'est ça. Là, tu n'as pas

d'idée, donc on prend la mienne.

C'est pas comme si Brandon-Lee

était pour arriver avec quelque

chose de mieux.


VINCENT

Ha! Ha! Ha! Qu'est-ce

qu'il fait, lui, d'ailleurs?


MARC-O

Je ne sais pas.


Pendant ce temps, MAUDE montre sa machine à plier les t-shirts à MADAME MILANI.


MAUDE

Comme ça. Comme ça.

Puis comme ça. Ta-dam!


MADAME MILANI

Wow! C'est super, ça!


MAUDE

Merci!


MADAME MILANI

En parlant de super,

Maude, je voulais te féliciter

pour ton travail au journal

étudiant. Je consulte souvent

le site, puis je le trouve

vraiment chouette.


MAUDE

Ah! Vous consultez le site?


MADAME MILANI

Oui. Quand je n'en peux plus

de corriger, ça me change

les idées.


MAUDE

(émue)

Une prof qui va

sur le site du journal!


MADAME MILANI

Hum... Maude.

D'ailleurs, j'ai publié

une vidéo sur la page hier.

J'ai regardé ce matin

et elle était déjà effacée.

Il y a-tu eu un problème

avec le site?


MAUDE

Ah! Je ne sais pas trop. Il faudrait

plus demander à Mme Préfontaine.

C'est elle qui s'occupe

de la supervision du site.


MADAME MILANI

Je peux y jeter un oeil si

tu veux. Si vous avez un pépin,

je me débrouille

en informatique.


MAUDE

C'était quoi comme vidéo?


MADAME MILANI

C'est la reconstitution de la

bataille des plaines d'Abraham.


MAUDE

Ah!


MADAME MILANI

Oui! Avec des zombies!


MAUDE

Oh!


MADAME MILANI

Bien oui! Bien oui!


MADAME PRÉFONTAINE s'approche d'elles à ce moment.


MADAME PRÉFONTAINE

Isabelle.


MADAME MILANI

Ah, Nicole! Comment ça va?


MADAME PRÉFONTAINE

Je suis tout le temps

en train de travailler.

Les cours, les corrections, la

supervision du journal...


MAUDE

Justement, on voulait

vous demander-


MADAME PRÉFONTAINE

Juste hier, j'ai été

obligée de censurer

une dizaine de vidéos sur le

site. Des chats, des chutes

en rouli-roulant, des zombies!

Les jeunes, je vous dis!

Ils publient vraiment

n'importe quoi! Ha! Ha!

Bon! Oui. Je voulais te parler

des horaires de la semaine

prochaine.


MADAME MILANI

Oui.


MAUDE

Bonne journée.


MAUDE sort du bureau à ce moment. Un peu plus tard, VINCENT parle au cellulaire à la salle des pas perdus.


VINCENT

Salut, man. C'est Vincent.

On est dans la salle

des pas perdus.

On t'attend pour notre oral.

Je ne sais pas

si tu avais oublié, mais...


BRANDON-LEE s'approche d'eux à ce moment.


BRANDON-LEE

Yo!


VINCENT

Tiens. J'étais justement

en train de t'appeler.


MARC-O

On avait dit après les cours.


BRANDON-LEE

Ne capote pas, la bol.

Mon invention est tellement

hot que ça me donne le droit

d'être en retard.


MARC-O

Ton invention?


VINCENT

Tu as trouvé une idée?


BRANDON-LEE

Écoute bien ça.

On va prendre une balayeuse pour

faire des couettes aux filles!


VINCENT

Hein! C'est malade

comme idée!


MARC-O

Voyons. Ça ne marchera pas.


BRANDON-LEE

Oui, ça marche. Je l'ai

essayé sur ma soeur.

Checke. J'ai même le début de

l'oral qui fitte avec mon idée!


VINCENT

"Vous voulez faire une queue

de cheval à une fille, mais ne

savez pas comment?

Voici une solution simple qui

fera des couettes plus belles

que chez le coiffeur!"


MARC-O

On ne va pas faire ça.


VINCENT

Certain qu'on va faire ça!

C'est une super bonne idée!


BRANDON-LEE

Les filles vont capoter. Elles

trippent sur ça, se faire

jouer dans les cheveux.


MARC-O

Même par un aspirateur?


VINCENT

Arrête donc de chialer.

C'est l'idée du siècle, hein!

Yeah! Yeah!


MARC-O

J'imagine que si vous trippez

là-dessus, les deux, je n'ai

pas vraiment le choix.


VINCENT

En plus, l'oral est déjà fait!


BRANDON-LEE

Il nous manque juste une

balayeuse et des filles

avec les cheveux longs.


VINCENT

Tu pourrais aller chercher

l'aspirateur de ta mère

sur l'heure du dîner!


MARC-O

Sûrement, oui.


BRANDON-LEE

Cool! Nous, on se charge

des filles!


VINCENT

Brandon-Lee, tu es juste,

comme, un génie, hein!


Quelques instants plus tard, VINCENT et BRANDON-LEE rattrapent MAUDE dans un couloir de l'école.


VINCENT

Maude! Maude! Maude!

Maude! Maude!

Est-ce que tu pourrais me rendre

un service?

Hein? Veux-tu nous aider pour

notre exposé dans notre cours

d'univers social?


MAUDE

Vous aider comment?


VINCENT

Ce n'est pas grand-chose. Tout

ce que tu as besoin de faire,

c'est de me laisser te faire

une couette avec un aspirateur!


MAUDE

Un aspirateur?


BRANDON-LEE

L'affaire avec un tuyau

qui sert à faire le ménage.


MAUDE

Je sais c'est quoi, un aspirateur.


BRANDON-LEE

C'est sûr. Tu es une fille.

Et les filles, c'est tellement

bon dans le ménage.


MAUDE

Quoi? Si tu penses

que tes répliques

"moronnes" vont me donner

le goût de t'aider...


VINCENT

Non, attends, attends! C'était

pas des répliques "moronnes".

C'était juste une blague.


BRANDON-LEE

Oh! Madame n'a pas vraiment

le sens de l'humour, hein!


MAUDE

Oui, j'ai le sens de l'humour.

C'est tes blagues qui sont poches.


VINCENT

Regarde. On laisse faire les

blagues et on reste concentrés

sur la couette à l'aspirateur!

On a vraiment besoin de ton

aide, Maude. Veux-tu?


MAUDE s'éloigne sans dire un mot dans les toilettes. Quelques instants plus tard, elle sort des toilettes.


VINCENT

Ça fait que tu veux?


MAUDE

Bien non, je ne veux pas.

Des plans pour que vous

m'arrachiez la moitié de la tête

et que je passe l'année

avec une coupe champignon.


BRANDON-LEE

Tu ne nous fais pas

plus confiance que ça?


MAUDE

Euh... non!


VINCENT

OK, bien... si on te rend

un service en échange?


MAUDE

Comme quoi?


VINCENT

Je ne sais pas.

C'est quoi ton invention?


MAUDE

Une machine pour plier

les t-shirts.


BRANDON-LEE

Ça tombe bien.

J'en ai un juste ici!

Si tu veux je te le prête

pour ta démonstration.


MAUDE

Ah! Non, c'est correct.

Je vais m'arranger. Bonne

chance pour votre recherche.


MAUDE s'éloigne.


VINCENT

Attends! Maude, Maude, Maude!

Man, tu es bien intense!


BRANDON-LEE

De quoi, intense?

Je sais juste comment ça

marche, une fille, moi.


VINCENT

Je vois ça!


BRANDON-LEE

C'est de ta faute si elle est

partie. Pas de la mienne.


VINCENT

Quoi? C'est toi qui n'arrêtes

pas de faire des blagues de

filles qui font le ménage.


BRANDON-LEE

Tu es trop direct. Il faut

que tu changes ta tactique

pour parler aux filles.

Come on! Regarde.

Laisse faire l'expert, OK?


Au même moment, MARC-O dépose la balayeuse dans le bureau du journal où se trouve MADAME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

Jeune homme,

est-ce que je peux te demander

ce que tu es en train de faire?


MARC-O

Ça ne rentre pas dans

mon casier, donc je me suis dit

que je pouvais laisser

ça ici jusqu'à la dernière--


MADAME PRÉFONTAINE

C'est un lieu de travail ici,

pas une garde-robe.


MARC-O

Oui, je le sais. Mais--


MADAME PRÉFONTAINE

Je vais te demander de sortir

ça d'ici et de me laisser

travailler.

Je supervise bénévolement le

site du journal. J'ai besoin

de toute ma concentration.


MARC-O

À propos du journal,

je me demandais si--


MADAME PRÉFONTAINE

Qu'est-ce qu'il y a encore?


MARC-O

Je fais des capsules avec Hugo

Charlebois. "Les capsules

du pro."


MAUDE entre à ce moment dans le bureau.


MADAME PRÉFONTAINE

Oui. Je me souviens

d'avoir vu passer ça.


MARC-O

En tout cas,

je les ai publiées et elles ont

disparu. Je ne sais pas s'il y

a eu une erreur ou...


MADAME PRÉFONTAINE

Non, non. Ce n'est pas

une erreur. Je les ai censurées.


MARC-O

Hein?


MADAME PRÉFONTAINE

Ce n'est pas pertinent

dans un milieu scolaire.

Ça n'avait pas d'affaire

sur le site de La Victoire.


MARC-O

C'était la chose

la plus populaire du site!


MADAME PRÉFONTAINE

Populaire et pertinent, c'est

loin d'être la même chose!


MAUDE

Excusez-moi,

Mme Préfontaine, mais...

c'est quand même un site pour

les élèves. Il faut que ça

leur ressemble un peu.


MADAME PRÉFONTAINE

Je veux bien, Maude, mais ce

n'est pas une raison pour

publier n'importe quoi!


MARC-O

Ce n'est pas n'importe quoi!

C'est "Les capsules du pro"!


MAUDE

Oui. Puis, on ne veut pas vous

insulter, mais vous avez un

peu la censure facile.


MADAME PRÉFONTAINE

Si vous n'êtes pas contents,

trouvez-vous donc

une autre responsable! Comme si

j'avais juste ça à faire, moi!


MADAME PRÉFONTAINE quitte alors le bureau du journal.


MARC-O

Je viens-tu de faire la plus

grosse gaffe du monde, moi?


MAUDE

Non, non. Inquiète-toi

pas. C'est parfait comme ça.


MAUDE remarque alors la balayeuse déposée par MARC-O dans un coin.


MAUDE

Ah! Toi aussi,

tu fais partie de l'équipe

des aspirateurs à couette?


MARC-O

Oui. C'est Brandon-Lee qui

est arrivé avec cette idée-là.


MAUDE

Brandon-Lee est capable

d'avoir une idée? Wow!


MARC-O reçoit alors un texto de VINCENT l'invitant à venir le rejoindre avec l'aspirateur.


MARC-O

Il faut que je te laisse.

Ma "gang" m'attend.


MAUDE

Hum! Amuse-toi!


Quelques instants plus tard, MARC-O rejoint VINCENT à la salle des pas perdus.


VINCENT

Hé! Cool!

Est-ce qu'elle fonctionne?


MARC-O

Je l'essaye chaque samedi

pour faire ma chambre.

Malheureusement, elle

marche très bien.


VINCENT

Ha! Ha! Ha!


MARC-O

Eille, tu ne trouves pas ça

louche que Brandon-Lee soit

arrivé avec une idée?


VINCENT

Pourquoi tu dis ça?


MARC-O

Je ne sais pas. Il n'a

jamais fait un devoir de sa vie.

Là, il arrive avec un exposé

tout prêt. Moi, je trouve ça

louche.


VINCENT

Coudonc, serais-tu jaloux?


MARC-O

Moi, jaloux? Pourquoi?


VINCENT

Parce que son idée était

meilleure que la tienne!

Puis on n'a pas choisi ton oral

de formule mathématique plate.


MARC-O

Franchement.


VINCENT

Bien quoi? C'est vrai! Tu es

toujours habitué d'être

le premier de classe.


BRANDON-LEE s'approche d'eux à ce moment.


BRANDON-LEE

Tu nous as trouvé une belle

balayeuse, mon Marc-O!


MARC-O

C'est pas une balayeuse,

c'est un aspirateur.


VINCENT

Puis, les filles?


BRANDON-LEE

Elles ont toutes dit oui.


VINCENT

Comment tu as fait?


BRANDON-LEE

Je leur ai dit

qu'elles avaient toutes les plus

beaux cheveux de l'école,

et qu'on allait tourner une

vidéo qui allait toutes

les rendre célèbres.


VINCENT

Ha! Ha! C'est écoeurant!


MARC-O

Bon. Comment on fait ça,

au juste? Je veux dire où est-ce

qu'on met l'élastique...


BRANDON-LEE

Ils le mettaient sur

le tuyau, il me semble.


MARC-O

Qui ça, "ils"?


BRANDON-LEE

"Ils"... Personne.

Moi, le gros!


MARC-O

Tu es sûr que c'est toi

qui as inventé ça?


BRANDON-LEE

Oui, pourquoi?


MARC-O

Pour rien. Moi,

je vais vous laisser avec ça.

J'ai une affaire

à faire avant le cours.


Pendant ce temps, MAUDE entre dans le bureau de MADAME MILANI.


MAUDE

Madame Milani?


MADAME MILANI

Oui!


MAUDE

J'ai quelque chose

à vous proposer.


MADAME MILANI

Si c'est une machine

à plier du linge, je dis oui!


MAUDE

Euh, non. Ce n'est pas ça.

Si vous en voulez une,

je peux en faire...


MADAME MILANI

Maude! Maude,

c'est une blague!


MAUDE

En fait, ce que

je veux vous demander...

Accepteriez-vous de devenir la

nouvelle superviseure du

journal La Victoire?

S'il vous plaît! Dites oui!


MADAME MILANI

Nicole dans tout ça?


MAUDE

C'est elle qui m'a demandé de

trouver quelqu'un pour

la remplacer.


MADAME MILANI

Ah oui?


MAUDE

Oui! Vous seriez tellement

parfaite pour le poste.

Vous êtes fine, vous êtes drôle,

et vous aimez les mêmes choses

que nous. En plus,

vous êtes super bonne en

informatique. Est-ce que

ça vous tente?


MADAME MILANI

C'est sûr que ça pourrait

me tenter, mais...


MAUDE

Mais quoi?


MADAME MILANI

Je ne peux pas te dire

oui avant d'avoir parlé

à Mme Préfontaine pour être sûre

qu'elle soit à l'aise avec le

fait que je la remplace.


MAUDE

Ah! Dans ce cas-là,

c'est comme si c'était fait!

Avez-vous le temps de passer

au local du journal?

J'aimerais ça vous montrer

votre futur bureau de travail!


MADAME MILANI

Je finis ça et j'arrive.


Au même moment, MARC-O regarde un vidéo YouTube dans le local du journal.


VOIX DU VIDÉO

Vous voulez faire une queue de

cheval, mais vous ne savez pas

comment?

Voici une solution simple qui

fera des couettes plus belles

que chez le coiffeur!


MARC-O

Je le savais!


Quelques instants plus tard, MAUDE entre dans le local du journal avec MADAME MILANI.


MAUDE

Ici, c'est notre local

de rédaction.


MADAME MILANI

Ah, wow! Vous avez bien

arrangé ça!


MAUDE

Merci.


Pendant ce temps, MARC-O montre la vidéo YouTube à VINCENT.


MARC-O

Tu vois? Il n'a rien inventé,

pantoute. Il a juste copié

une vidéo YouTube.


VINCENT

Oui...


MARC-O

Je savais qu'on n'aurait pas

dû se mettre en équipe avec lui!


VINCENT

Peut-être que c'est un hasard.


MARC-O

Un hasard?


VINCENT

Bien oui! Peut-être qu'il ne

l'avait pas vue, la vidéo.


MARC-O

Franchement, Vincent. Le texte

est pareil à son exposé. Allume!


VINCENT

Admettons qu'on n'avait pas

vu la vidéo,

on ne serait accusés de rien.


MARC-O

Peut-être, mais on l'a vue.


VINCENT

Oui, mais ça doit pas

être si grave que ça.


MARC-O

Tu n'as pas lu les règlements

de l'école? En cas de plagiat,

c'est zéro, et pas de reprise!


VINCENT

Peut-être, mais ça ne me tente

pas de tout recommencer d'ici

la fin des cours!


MARC-O

Moi, ça ne me tente pas

d'avoir zéro!


BRANDON-LEE s'approche d'eux à ce moment.


MARC-O

Tiens, si ce n'est pas

le tricheur...


BRANDON-LEE

Excuse-moi?


MARC-O

J'ai vu ta couette

à l'aspirateur sur YouTube.

Je sais que

tu n'as rien inventé.


BRANDON-LEE

Puis, ça? On s'en fout.

Milani ne le saura jamais.

On va avoir une bonne note.

Qu'est-ce que tu veux de plus?

Hein, mon Vince!


MARC-O

J'ai tapé "couette",

et "aspirateur".

C'est la première chose qui est

sortie sur le moteur

de recherche.

Si Mme Milani a un doute, elle

va la trouver en, genre,

cinq secondes!


BRANDON-LEE

Elle va penser que l'idée

vient de toi et elle n'ira

jamais voir, de toute façon.


MARC-O

Elle ne pensera pas que l'idée

vient de moi. Parce que je ne

le ferai pas, cet oral-là.


VINCENT

Quoi?


BRANDON-LEE

Ne perds pas connaissance.


MARC-O

Je ne suis pas un tricheur,

moi. Je débarque. Vincent

vient avec moi.


VINCENT

Hein?


MARC-O

Tu t'arrangeras tout seul

avec ton exposé oral copié.

Nous, on n'a

pas rapport avec ça.


VINCENT

Qu'est-ce qu'on va présenter?


MARC-O

On va prendre mon idée

d'algorithme et composer

quelque chose pendant la pause.


VINCENT

Je ne comprends rien

à ton "argorithme".


MARC-O

Tu ne veux pas rester

avec lui. C'est un tricheur!


BRANDON-LEE

Vincent, c'est comme tu veux.

Si tu as envie de faire

des petites formules

de mathématique,

c'est ton choix! Ciao!


Pendant ce temps, MADAME MILANI tombe sur le vidéo YouTube dans le local du journal.


MADAME MILANI

Hein? Mon Dieu!

Une couette à l'aspirateur?

Ha! Ha! Ha!

Quelle sorte d'idée c'est, ça?


MAUDE

Oui. C'est vraiment bizarre...


MADAME MILANI

C'est fou ce qu'on trouve

sur Internet! Voyons, donc!


MAUDE

Mme Milani, il pense

qu'il faut que je vous dise...

Brandon-Lee...


MADAME PRÉFONTAINE entre à ce moment dans le bureau.


MADAME MILANI

Ah, Nicole!

Je voulais te parler, justement!


MADAME PRÉFONTAINE

Tout à l'heure, Isabelle.

Là, je dois finir

la supervision du journal.

En avez-vous encore

pour longtemps?


MAUDE

Vous n'avez plus à vous en

faire avec ça, Mme Préfontaine!

J'ai trouvé votre remplaçante!


MADAME PRÉFONTAINE

Comment ça, une remplaçante?


MAUDE

Bien, oui. C'est vous, tantôt.

Vous m'avez demandé

de vous trouver une remplaçante

à la supervision du journal.


MADAME PRÉFONTAINE

Moi, j'ai dit ça?


MAUDE

Oui. Et Mme Milani se porte--


MADAME MILANI

Maude, visiblement, il y a

un malentendu.

Je vais te laisser régler ça

avant d'aller plus loin.

On se parle tout à l'heure.


MADAME MILANI sort alors du bureau.


MADAME PRÉFONTAINE

J'ai peut-être parlé de remplaçante

dans un moment d'exaspération,

mais je n'ai jamais voulu

abandonner mes fonctions!

Je fais ça pour le bien

du journal, après tout!

Je considère que l'école a

encore besoin de moi!


MAUDE

Pourtant, madame--


MADAME PRÉFONTAINE

Ce n'est quand même pas une

dizaine de vidéos par jour

qui vont m'achever!

Allez, hop! Au boulot!

Ah! Encore des vidéos

ridicules... Se coiffer avec

un aspirateur! Franchement!


Quelques instants plus tard, MAUDE s'approche de MARC-O dans un couloir de l'école.


MAUDE

Juste pour être sûre.

Tu as bien entendu, comme moi?

Mme Préfontaine m'a demandé

de lui trouver une remplaçante

pour la supervision

de La Victoire?


MARC-O

Oui. Pourquoi?


MAUDE

Parce que là, de même,

elle change d'idée.

Ça me fâche les girouettes!


MARC-O

On dirait que c'est la

grosse mode aujourd'hui.


MAUDE

Comment ça?


MARC-O

Vincent m'a laissé tomber

pour l'exposé d'univers social.


MAUDE

Quoi?


MARC-O

J'ai débarqué de l'équipe.

Je ne voulais pas présenter

un exposé copié, et lui, il est

resté avec Brandon-Lee!


MAUDE

À ta place, je ne m'en ferais

pas trop pour lui.

Madame Milani a vu la vidéo

que t'avais laissée ouverte

sur l'ordi du local.

Elle va savoir tout

de suite qu'ils ont copié.


MARC-O

Ah non! Tu n'es pas sérieuse.


MAUDE

Quoi "ah non"? Ils ont voulu

tricher, qu'ils assument!


MARC-O

Je le sais, mais c'est pas

cool pour Vincent.

Déjà que je l'oblige à trouver

un autre aspirateur. Après, je

le "stoole" sans faire exprès.


MAUDE

Au lieu de t'en faire

pour Vincent qui t'a laissé

tomber comme un vieux bas sale,

tu devrais plus t'occuper de ce

que, toi, tu vas faire. Qu'est-ce

que tu vas présenter?


MARC-O

Je ne sais pas trop.

J'ai encore mon algorithme de ce

matin. C'est un code de

programme qui permet

de poster automatiquement des

trucs sur des sites Web.


MAUDE

Comme quoi?


MARC-O

N'importe quoi...

Des articles, des vidéos...


MAUDE

Est-ce que ça pourrait,

admettons, poster une vidéo

en boucle sur... je ne sais pas...

le site du journal?


MARC-O

Admettons.


MAUDE

Ah! Mais c'est dommage.

Madame Milani voulait vraiment

que ce soit un objet. Pas une

formule ou une idée.


MARC-O

Je sais. Ça ne marchera pas,

l'algorithme. Il faut que

je trouve autre chose.

Je vais aller prendre l'air

pour m'inspirer.


MAUDE

Est-ce que je pourrais

avoir ta formule?


MARC-O

Si tu veux.


MAUDE

Merci.


Un peu plus tard, VINCENT rattrape MADAME MILANI dans un corridor de l'école.


VINCENT

Madame Milani!


MADAME MILANI

Oui.


VINCENT

Hum, je me demandais:

est-ce qu'il y a une prise de

courant dans la salle

d'univers social?


MADAME MILANI

Oui. Pourquoi?


VINCENT

C'est pour notre

présentation orale.

On a besoin de brancher

un aspirateur.


MADAME MILANI

Ah! Es-tu avec Brandon-Lee,

en équipe?


VINCENT

Oui.


MADAME MILANI

Ça se passe bien?


VINCENT

Ça va super bien.

On a une super invention!


MADAME MILANI

Je suis contente d'entendre

ça! Je viens de voir

un clip avec une fille

qui se fait une couette

avec un aspirateur sur YouTube.

J'ai trouvé ça tellement drôle.

J'ai hâte de voir ce que vous

allez faire d'autre avec

un aspirateur!

On se voit tantôt.


VINCENT

Oui. Oui. À tantôt.


Quelques instants plus tard, VINCENT s'approche de MARC-O à la salle des pas perdus.


VINCENT

C'est toi qui as fait ça!


MARC-O

Quoi? Qu'est-ce que j'ai fait?


VINCENT

Tu as envoyé la vidéo à Mme

Milani pour te venger. C'est ça?


MARC-O

Voyons Vincent! Je n'aurais

jamais fait ça...

volontairement.


VINCENT

Comment ça, "volontairement"?


MARC-O

Oui, j'ai laissé la vidéo sur

l'ordi, puis oui, Mme Milani

est tombée dessus.

Mais je ne pouvais pas savoir

qu'elle était pour retourner

au local.

Donc, ne m'accuse pas d'avoir

voulu me venger, OK?

À part ça, ce n'est pas moi qui

t'ai laissé tomber comme

un vieux bas sale.


VINCENT

OK! OK! C'est beau.

Je m'excuse.


MARC-O

Je n'ai pas le temps de te

parler. Il faut que je regarde

si le cornet est assez gros.

Sinon, il faut que j'aille

en chercher un plus petit.


VINCENT

Ton cornet pour...


MARC-O

Pour l'exposé!


VINCENT

Tu as trouvé une nouvelle

invention avec un cornet?


MARC-O

Une bavette à cornet fait

avec un sac d'aspirateur.


VINCENT

Oh! C'est sûr qu'on va avoir

une super bonne note avec ça!


MARC-O

"On"?


VINCENT

Toi et moi.


MARC-O

Je m'excuse, Vincent, mais non.


VINCENT

Come on, Marc-O.

Tu ne peux pas me faire ça.

Je m'excuse pour tantôt.

Je n'aurais jamais dû aller

avec Brandon-Lee.

Je ne pouvais pas savoir.


MARC-O

Tu disais qu'on pouvait

trouver une idée géniale

dans une pause de 15 minutes?

C'est le temps d'essayer.


VINCENT

Marc-O, Marc-O...

Je t'offre un "tout-inclus"

chez vous, si tu veux.

Je te fais à manger, je fais

le ménage de ta chambre,

n'importe quoi!

S'il te plaît! Je ne veux pas

avoir une mauvaise note!


MARC-O s'éloigne alors sans dire un mot. Pendant ce temps, MAUDE discute avec MADAME MILANI.


MAUDE

Je comprends que ça vous ait

mis mal à l'aise. Je vous jure.

C'est Mme Préfontaine

qui m'avait demandé...


MADAME MILANI

Bien, oui. Maude. Je te crois.

C'est correct.


MAUDE

Honnêtement, je trouve ça plate.

Vous auriez vraiment fait

une super superviseure

pour La Victoire.


MADAME MILANI

Je te remercie, mais ce n'est

pas grave. C'est des choses

qui arrivent.


MADAME PRÉFONTAINE s'approche alors d'elles.


MADAME PRÉFONTAINE

Il y a un problème avec le site!


MAUDE

Qu'est-ce qui se passe?


MADAME PRÉFONTAINE

C'est une vidéo qui n'arrête

pas de se multiplier!


MADAME MILANI

Quelle vidéo?


MADAME PRÉFONTAINE

Un clip d'aspirateur.

J'ai beau l'effacer,

il réapparaît toutes les

deux minutes!


MADAME MILANI

Ah!


MAUDE

C'est vraiment bizarre.


MADAME MILANI

Bien oui!

J'ai déjà eu un problème

comme ça sur mon blogue.

C'était un petit virus.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! Ça me rassure que tu

saches quoi faire avec ça.

Je te laisse régler le problème?


MADAME MILANI

Je ne veux pas te voler

ta tâche, Nicole.


MADAME PRÉFONTAINE

Non, non, je t'en prie,

Isabelle. Vas-y!

Mon travail, c'est de surveiller

le site. Pas de combattre des

pirates informatiques!


MADAME PRÉFONTAINE s'éloigne à ce moment.


MADAME MILANI

Tu n'aurais pas un petit

quelque chose à voir là-dedans?


MAUDE

Moi? Non.


MADAME MILANI

(soupçonneuse)

Non.

Pendant ce temps, VINCENT discute avec BRANDON-LEE dans un corridor de l'école.


BRANDON-LEE

On a juste à prendre ça pareil.


VINCENT

On ne peut pas, man!

Madame Milani a vu la vidéo!

C'est sûr qu'elle va savoir

qu'on a copié!


BRANDON-LEE

Qu'est-ce que tu fais?


VINCENT

Je trouve un plan B!

Je suis sûr qu'il y a quelque

chose là-dedans qui peut nous

servir d'invention.


VINCENT sort alors des poubelles une raquette de ping-pong.


VINCENT

Tiens. Hein? On pourrait dire

que c'est... un "gratte-dos"!


BRANDON-LEE

C'est poche.


VINCENT

Je sais que c'est poche!

Mais as-tu une meilleure idée?


BRANDON-LEE

Non.


VINCENT

Active-toi! C'est

pour dans deux minutes!


BRANDON-LEE arrache alors de la gommette bleue sous une affiche.


BRANDON-LEE

Tiens.


VINCENT

C'est quoi, ça?


BRANDON-LEE

Ça, c'est de la gomme

sans calorie.


VINCENT

Ark! On ne va pas se mettre

à mâcher de la...


La cloche sonne à ce moment.


BRANDON-LEE

Pas le choix.


Un peu plus tard, MAUDE et VINCENT sortent de leur cours.


MAUDE

Je ne peux pas croire

que tu as mâché ça.


VINCENT

Je sais. En plus,

ça pogne dans les dents.


MAUDE

Tout ça ne serait pas arrivé

si tu avais décidé de

rester avec Marc-O.

Il va avoir une super bonne note

avec sa bavette à cornet. Tandis

que Brandon-Lee et toi...


VINCENT

Je sais. Mon exposé était

poche. Je vais avoir une

mauvaise note.

C'est beau, j'ai eu

ma leçon. Ouache!


MADAME MILANI s'approche à ce moment de VINCENT.


MADAME MILANI

Vincent.

Si ça peut te consoler, dis-toi

que ta note va être meilleure

que si tu m'avais donné

un travail copié sur Internet.


VINCENT

Ah oui?


MADAME MILANI

Bien oui! Moi,

le plagiat, c'est zéro.

Puis votre gomme sans calorie,

elle vaut quand même plus

que zéro.


VINCENT

Merci.


MARC-O s'approche alors de VINCENT.


MARC-O

Es-tu fâché contre moi?


VINCENT

Bien non, man.

Pas de problème.

La prochaine fois, on se mettra

en équipe et je vais

travailler, OK?


MARC-O

Je ne demande pas mieux!


VINCENT s'éloigne à ce moment.


MADAME MILANI

Marc-O, je voulais

te demander...

Pourrais-tu me la passer

pour ce soir?


MARC-O

Vous voulez m'emprunter...

l'aspirateur?


MADAME MILANI

Oui. Je le sais

que ça a l'air fou, mais...

je reçois mes deux nièces, et

j'aurais voulu leur faire

des couettes avec.

Mon aspirateur a des brosses-


MARC-O

Pas de problème!

Pas de problème!

En autant que vous me le

rapportez avant samedi pour

que je puisse faire ma chambre.


MADAME MILANI

Oui, oui. Je te rapporte ça.

C'est sûr. Ah! Nicole!


MADAME PRÉFONTAINE passe à ce moment près d'eux.


MADAME MILANI

Je voulais te dire que j'ai

réglé ton problème sur Internet.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! Écoute, Isabelle.

Je voulais te dire. J'y ai pensé

pendant la dernière période.

Je me suis dit que ça me

soulagerait que quelqu'un

d'autre prenne le relais.

Je ne veux pas t'imposer cette

tâche-là, mais si ça t'intéresse-


MAUDE

Ça l'intéresse vraiment

beaucoup! Hein, Madame Milani?


MADAME MILANI

Oui. Bien oui, ça m'intéresse.


MADAME PRÉFONTAINE

Bon! Alors, le poste est

à toi! Ça va me permettre

d'avoir un petit peu plus de

temps libre et surtout de ne

plus jamais voir

cette damnée vidéo d'aspirateur!

Ah! Hum!


MAUDE saute de joie.


Fin de l'épisode


MAUDE

Pour jouer ou revoir

des émissions,

rejoins-nous sur le Web!


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par