Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Partez

Maude vient de s’inscrire sur Facebook. Mais son profil est un peu… «chenu». Elle organise donc un petit party afin de mettre du pep dans sa vie réelle et virtuelle! De son côté, Brandon Lee s’est mis en tête de séduire Maude!



Réalisateur: Christian Laurence
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


On se trouve chez les ALLARD-FRASER. MAUDE est devant l'ordinateur. JACQUES arrive derrière elle.


JACQUES

Puis, ça avance,

ton profil Facebook?


MAUDE

Oui, oui.


JACQUES

Es-tu rendue

avec 875 bons amis?


MAUDE

C'est ça qu'on va voir.

(Regardant l'écran)

Rien pantoute.


JACQUES

Il y a quand même matante Cécile

qui t'a envoyé une invitation hier soir.


On se retrouve à l'école secondaire Victoire-Desmarais dans la salle des pas perdus. SAMI et BRANDON-LEE sont à une table. BRANDON-LEE regarde son cellulaire.


SAMI

Brandon-Lee, je ne me suis pas

levé à 6 h du matin pour rien.

On a un travail à finir

pour la première période.


BRANDON-LEE

Pourquoi t'es dans mon équipe

si tu n'aimes pas mon travail?


SAMI

Je me suis pas mis en équipe avec toi.

C'est Mme Préfontaine

qui nous a jumelés.

Quant à ta façon de travailler,

je ne peux en dire grand-chose,

étant donné que tu ne travailles pas.

Voyons! Qu'est-ce que

tu regardes de si important?

(SAMI prend le cellulaire des mains de BRANDON-LEE. On voit le profil de MAUDE sur Facebook.)


BRANDON-LEE

Rien.


SAMI

Hein? Maude est sur Facebook?


BRANDON-LEE

Je n'avais pas remarqué.


SAMI

Dépêche-toi,

il ne reste même pas une heure.


BRANDON-LEE

Maude, c'est quand même

pas mal ton amie.

Penses-tu que je devrais lui demander

d'être mon amie Facebook?


SAMI

Je ne sais pas,

je ne connais pas Facebook.


BRANDON-LEE

(Affichant un sourire niais)

Pas que ça m'énerve vraiment

de lui demander.


De retour chez les ALLARD-FRASER. MÉLANIE entre.


MAUDE

Salut!


JACQUES

Ah tiens.

La reine des réseaux sociaux.


MÉLANIE

En chair et en os.

Puis?


MAUDE

Rien pantoute.

À part matante Cécile!


MÉLANIE

C'est quel genre de tante, ça?

Le genre "saut en bungee"

ou plus le genre

"pantoufles en phentex"?


MAUDE

Ah... La dernière fois

qu'elle est venue,

elle nous a apporté ça.


MAUDE montre un bibelot de fée.


JACQUES

Qu'est-ce que ça fait là, ça?

Je l'avais caché dans le sous-sol.


MAUDE

Maman l'a remonté,

au cas où Cécile débarquerait.

Elle fait dire de le laisser en haut.


JACQUES

Oui. OK.


JACQUES s'éloigne. On entend un bip à l'ordinateur.


MAUDE

Ah, j'ai une demande d'ami!

C'est Mme Préfontaine.


MÉLANIE

Arck!


MAUDE

Elle est déjà amie avec ma mère.

Ça doit être Facebook qui

lui a conseillé de m'ajouter.


MÉLANIE

Il faut que tu améliores

ton profil.


Sur l'écran d'ordinateur, on voit une demande d'amitié de BRANDON-LEE.


MAUDE

(Découragée)

Matante Cécile,

Mme Préfontaine,

puis là, Brandon-Lee.


MÉLANIE

Au moins,

ça va te faire un ami de plus

dans la catégorie

des 75 ans et moins.


De retour à l'école.


BRANDON-LEE

Elle n'a pas encore répondu,

mais ça ne veut rien dire.


De retour avec MAUDE et MÉLANIE.


MÉLANIE

Arrête de faire

cette face-là, Maude.

Avec notre super plan d'action,

ton mur ne restera pas vide

très, très longtemps.

Envoye, va lui demander.


MAUDE

OK. Papa?


JACQUES

Maude.

Dis-moi donc, on le remarquerait

moins sur l'étagère ou sur le bord

de la fenêtre?


MAUDE

Je ne sais pas, là.

Étant donné que Julien et Audrey

sont partis pour la fin

de semaine avec maman,

Je me demandais si c'était

possible qu'on organise

un genre de petite soirée ici,

ce soir.


JACQUES

Inviter des amis, genre?


MAUDE

Oui, oui, quelques amis.

Avec de la musique, de la bouffe.


JACQUES

Des amis, de la musique, de la bouffe,

ça s'appelle un party.


MAUDE

Genre.


JACQUES

Oui, pas de problème. Je pense

qu'on va avoir du fun.

Rock'n'roll! Yeah!


MÉLANIE

Hum, hum! Vous savez que...

c'est prouvé qu'à notre âge,

à l'adolescence,

c'est super important

la vie privée.


MAUDE

Oui. C'est pour ça

qu'on se demandait

si c'était possible

que tu ne sois pas là.


MÉLANIE

Genre.


MAUDE

Où tu veux que j'aille?

Dans ma chambre?


MAUDE

Non, non, non.

Tu pourrais aller chez des amis.

Comme chez les Beaucage,

comme ça tu ne serais pas loin

s'il arrive quelque chose.


JACQUES

C'est ça. On chasse les vieux,

ouin, ouin...

OK. Je pense que ça pourrait se faire.


MAUDE et MÉLANIE crient d'excitation.


JACQUES

Pas de niaiseries, par exemple.

Puis pas 25 personnes.

Puis s'il y a quoi que ce soit,

tu m'appelles.

Mets ça sur le bord

de la fenêtre.


JACQUES donne le bibelot à MAUDE et s'éloigne.


MÉLANIE

Bon, je vais aller créer une

page Facebook pour l'événement.


Début animation

On voit le visage satisfait de MAUDE et deux pouces en l'air sur fond coloré. On peut lire devant l'image : « Merci réseaux sociaux ».

Fin animation


De retour à l'école avec SAMI et BRANDON-LEE. Ce dernier regarde son cellulaire.


SAMI

Hey! Travaille!


BRANDON-LEE

(Riant)

Elle a accepté

ma demande d'amitié.


SAMI

Tant mieux.


BRANDON-LEE

Tu avais raison.

Elle trippe sur moi bien raide.


SAMI

Je n'ai jamais dit ça.


BRANDON-LEE

Oui, tu as dit ça.

Tu as dit, si elle accepte,

c'est bon signe pour toi.


SAMI

Jamais de la vie!

Je n'en connais pas

beaucoup sur Facebook,

mais accepter

une demande d'amitié,

il n'y a rien là.


BRANDON-LEE

Elle a accepté tout de suite.

C'est évident qu'elle attendait

que je lui fasse la demande.


SAMI

Quand elle t'invitera

au cinéma ou à La Ronde,

tu pourras commencer

à te faire des idées.


BRANDON-LEE

Tu ne connais rien, toi.

(Regardant à nouveau son cellulaire)

Woa. Excuse-moi, tu avais raison.

Tu es un pro des filles.

Elle vient de m'inviter

à un party.


SAMI

Ah oui, oui. Mais il y a plein

de monde qui sont invité.


BRANDON-LEE

Elle a dû organiser le party

pour m'inviter.

(Propos en anglais)

Tonight is the night.


SAMI

Tu ne voudrais pas que j'aille

tâter le terrain pour toi?

Comme ça, tu saurais

à quoi t'attendre.


BRANDON-LEE

Pourquoi?


SAMI

Bien, on pourrait savoir si

elle trippe vraiment sur toi.


BRANDON-LEE

Pas besoin de ça.


Plus tard à l'école, JENNIFER se cache derrière un casier. MAUDE arrive.


MAUDE

Salut, Jen.


JENNIFER

Chut!


MAUDE

Tu te caches?


JENNIFER

Oui, de Mme Préfontaine.

Je n'ai toujours pas remis

mon devoir de français.

Tu l'as vue?

Je me cache pour avoir

la paix jusqu'à lundi.


MAUDE

Bonne chance.


SAMI

Maude.


MAUDE

Salut, Sami. Viens-tu au party?


SAMI

Oui, oui. Brandon-Lee pense

que tu as un kick sur lui.


MAUDE

Comment ça?


BRANDON-LEE

Tu as accepté

sa demande sur Facebook,

puis tu l'as invité au party.


MAUDE

Je ne voulais pas l'inviter.


JENNIFER

Si tu as invité tout le monde

puis Brandon-Lee est dans tes

amis Facebook, tu l'as invité aussi.


MAUDE

Ah non.


SAMI

Tu n'as le kick sur lui?


MAUDE

Arck, non.


SAMI

C'est ça que je me disais.


BRANDON-LEE

(S'approchant)

Allô, Maude.


MAUDE fait un sourire forcé et prend ses livres dans son casier.


SAMI

Brandon-Lee, je m'en allais

te voir, justement.


BRANDON-LEE

J'ai dit de ne pas t'en mêler.


SAMI

Oui, mais...

Jen, on va y aller?


BRANDON-LEE

Bon, comme je disais,

salut, Maude.


MAUDE

Salut.


BRANDON-LEE

Je voulais dire

que je vais être là ce soir.


MAUDE

Oui. Hum, hum...

Tu sais, c'est vraiment cool

qu'on soit amis,

mais je pense que...

bien c'est ça.


BRANDON-LEE

Tu vas voir qu'avec moi,

ça brasse pas mal.


MAUDE

Non, ce que je veux dire...


MADAME PRÉFONTAINE

Tiens, la femme de l'heure.

Bonjour, Maude.


MAUDE

Bonjour, Mme Préfontaine.

Justement, il fallait que je vous parle

au sujet de la correction.


MAUDE prend MADAME PRÉFONTAINE par le bras et s'éloigne de BRANDON-LEE.


De retour chez les Allard-Fraser avec MÉLANIE, JENNIFER et MAUDE.


JENNIFER ET MÉLANIE

Quoi?


MAUDE

Mme Préfontaine va venir faire

un tour au party.


JENNIFER

Qu'est-ce qui t'a pris?


MAUDE

(Mal à l'aise)

J'ai invité tout le monde,

puis elle a vu l'invitation.


MÉLANIE

Mais c'est l'enfer!

On va être tellement surveillés

qu'on ne pourra rien faire.


MAUDE

Non, non, non.

Justement, elle a dit

qu'elle voulait voir

un vrai party de jeunes

qui "swingent."


JENNIFER

Qui swingent? Yark!


MAUDE

Oui, mais c'est

pour un chapitre de son roman.

Elle vient prendre quelques

notes puis repartir après.


MÉLANIE

Puis tu l'as crue?


JENNIFER

OK, tu nous niaises?


MÉLANIE

(Regardant son cellulaire)

Je ne pense pas, moi.

Mme Préfontaine

s'est mise présente

sur la page Facebook

de l'événement.


JENNIFER

Si je comprends bien là,

tu organises un party

pour que ton profil Facebook

fasse moins dur,

mais tu t'arranges pour que

la prof de français vienne.


MAUDE

Je ne me suis pas arrangée

pour qu'elle vienne.


MÉLANIE

Elle a aussi écrit:

"À ce soir" sur ton mur.


JENNIFER

Elle écrit sur ta page?


MAUDE

C'est donc bien compliqué,

Facebook.


JENNIFER

Désolée, mais je ne viens pas.


MAUDE

Tu es bien plate.


JENNIFER

Tout le monde, les nerfs!

Dis-lui que le party est annulé.


JENNIFER

Bien oui, ce n'est pas fou.


MAUDE

Ça va lui faire de la peine.


MÉLANIE

Oh boy, tu es beaucoup trop gentille.

(S'adressant à JENNIER)

Tu vas y aller, toi.


JENNIFER

Non. Pas question

que j'aille la voir

puis qu'elle me parle

de mon devoir de français.


MAUDE se tourne vers MÉLANIE et sourit exagérément.


MÉLANIE

OK. C'est beau,

j'ai compris. Je vais y aller.


MAUDE

Bonne chance.


On se retrouve chez les Mazari avec SAMI. BRANDON-LEE entre.


BRANDON-LEE

Salut, je peux entrer?

T'aurais dû voir ça.

Maude, elle trouve ça super cool

qu'on soit des amis.


SAMI

Ah ouin?


BRANDON-LEE

Elle était super gênée.

Je ne sais pas ce que tu as dit,

mais en tout cas, ça a marché.


SAMI

Moi, j'ai rien dit, là, mais

elle m'a dit qu'elle n'était

pas intéressée.


BRANDON-LEE

Le clown, tu as dû

comprendre tout croche.

quand j'ai dit qu'avec moi,

Tu ça brassait solide.s yeux

Les filles aiment les gars rebelles.


SAMI

Tant mieux. Nous,

on se voit ce soir. Salut.


BRANDON-LEE

Attends, j'ai encore

besoin de toi.

Il faut que je sois le king

à soir, tu comprends?

Qu'est-ce que Maude aime?


SAMI

Je ne sais pas

comment te le dire.

Maude n'est vraiment pas

intéressée. Elle me l'a dit,

tu as dû mal comprendre.


BRANDON-LEE

Tu es jaloux qu'elle ait dit

qu'on soit des amis?


SAMI

Non. Ce que je dis,

c'est qu'elle est contente

que vous soyez juste des amis.

Tu n'es pas son genre de gars.


BRANDON-LEE

C'est quoi son genre?


SAMI

Je pense qu'elle est plus

du genre à tripper

sur des gars geeks...

plus matures, qui lisent,

qui sont cultivés.

Pas des gars

qui mettent des pétards

dans la boîte aux lettres

des personnes âgées.


BRANDON-LEE

Je suis quel genre de gars?


SAMI

Tu es comme l'inverse de tout

ce que je viens de nommer.


BRANDON-LEE

Dans le fond, ce que tu es

en train de me dire,

c'est que Maude capote déjà

sur moi.

Mais que je serais mieux

de devenir un geek

pour être certain

qu'elle capote bien raide!


SAMI

Oui, c'est en plein ça.


BRANDON-LEE

Super. Par où je commence?


De retour à l'école. MÉLANIE aborde MADAME PRÉFONTAINE.


MÉLANIE

Bonjour, Mme Préfontaine.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, Mélanie.

Justement, je corrige

les copies de ta classe.

C'est très bien.


MÉLANIE

Super. Vous ne savez pas quoi?


MADAME PRÉFONTAINE

Quoi?


MÉLANIE

Le party chez Maude

est annulé.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, c'est dommage!


MÉLANIE

Oui, elle vient

de me dire ça.


MADAME PRÉFONTAINE

Moi qui me faisais

une joie de swinger avec toute

votre belle gang, là.


MÉLANIE

Bien oui.


MADAME PRÉFONTAINE

Maude doit être bien déçue.


MÉLANIE

Je n'en ai vraiment aucune idée.


MADAME PRÉFONTAINE

Mais qu'est-ce

qu'elle t'a dit?


MÉLANIE

Que le party était annulé,

mais je n'ai pas eu

plus de détails que ça, car elle

me l'a écrit sur Facebook.


MADAME PRÉFONTAINE

Ne t'en fais pas, je comprends.

Ça arrive, les petites tempêtes

à l'adolescence.

L'important est de ne pas

la laisser faire trop de dégâts.

Bon après-midi!


MÉLANIE

On se reprendra

pour le party, hein,

parce qu'il est annulé.


MADAME PRÉFONTAINE

(S'éloignant)

Oui, oui, oui.


Plus tard, BRANDON-LEE rejoint MAUDE à son casier. Il porte des lunettes de style intello.


MAUDE

Qu'est-ce que tu as

sur le nez?


BRANDON-LEE

Mes lunettes.

J'ai toujours porté des lunettes.

C'est juste que

je ne les mets pas souvent.


MAUDE

(Mal à l'aise)

C'est cool. Ça te fait bien.


BRANDON-LEE

Merci. Ça fait du bien de ne

pas se faire traiter de...

de GEEK, pour une fois.


BRANDON-LEE plisse les yeux.


MAUDE

Es-tu sûr que

c'est tes lunettes?


BRANDON-LEE

Oui, pourquoi?


MAUDE

Tu n'as pas l'air

de voir grand-chose.


BRANDON-LEE

C'est parce que

j'ai les yeux fatigués,

vu que j'ai trop lu ce midi.


MAUDE

Ah oui?

Tu lis quoi?


BRANDON-LEE

Guerre à l'épais de Totoï.


MAUDE

Guerre et paix de Tolstoï.


BRANDON-LEE

Oui, c'est ça. Oui.

C'est mon livre préféré.

Il y a plein de...

de rebondissements.


MAUDE

Mmm, mmm.


BRANDON-LEE

Ce n'est pas correct?


MAUDE

Honnêtement, je pensais plus que

tu étais du genre Astérix.


MADAME PRÉFONTAINE

(S'approchant)

Tiens, tiens, les deux

personnes que je voulais voir.

Brandon-Lee,

il faut que je te parle

de ton travail de lecture

à Sami et toi.


BRANDON-LEE

Bon, je le savais. Qu'est-ce

qu'il a encore fait?


MADAME PRÉFONTAINE

Lui, sa partie est excellente.

C'est la tienne qui est problématique.

Tu viendras me voir entre les cours.


BRANDON-LEE

Oui. D'accord.

Bon après-midi.


MADAME PRÉFONTAINE

Maude, j'ai parlé à Mélanie

qui m'a dit que

la petite fête était annulée.


MAUDE

Oui.


MADAME PRÉFONTAINE

J'ai tout compris.

J'ai été discrète.


MAUDE

Vous avez compris

quoi au juste?


MADAME PRÉFONTAINE

Vous avez dû avoir une petite chicane,

puis tu préférais qu'elle ne soit pas là ce soir.

Mais en allant sur Facebook.


MAUDE

(Corrigeant la prononciation)

Facebook.


MADAME PRÉFONTAINE

J'ai remarqué que la fête

n'était pas vraiment annulée.

Heureusement, Mélanie n'a pas eu

le réflexe d'aller là, mais tu sais,

un mensonge comme celui-là,

ça aurait vraiment pu la froisser.


MAUDE

Ouais. C'est sûr.


Début animation

On voit le visage de MAUDE en colère et un pouce en l'air sur fond coloré. On peut lire devant l'image: « Merci réseaux sociaux ».

Fin animation


De retour chez les Mazari. SAMI regarde par la fenêtre et ferme les rideaux. JENNIFER entre.


JENNIFER

Allô! Est-ce que je peux me

cacher chez vous avant le party?


SAMI

Oui, oui. Comme ça, on va être

deux. Barre la porte.


JENNIFER

Pourquoi? Tu te caches

de quelqu'un?


SAMI

De Brandon-Lee qui n'a pas

encore décroché de Maude.

C'est rendu qu'il me prend

pour son conseiller.


JENNIFER rit.


SAMI

Ne ris pas, ce n'est pas drôle.

Il ne me lâche pas.

De qui tu te caches?


JENNIFER

Mme Préfontaine, en attendant

que Maude et Mélanie

mettent leur plan à exécution

pour la faire décamper.


Quelqu'un entre.


SAMI

Tu as barré la porte?


JENNIFER, mal à l'aise, fait signe que non.


BRANDON-LEE

Allô. Je suis venu rapporter le livre

puis les lunettes de ton père.


SAMI

Excellente idée.


BRANDON-LEE

J'abandonne.

Oui, vous allez rire,

mais je pense

que je ne suis pas un geek.

J'ai vraiment tout essayé,

elle ne veut rien savoir.


JENNIFER

C'est normal, tu t'es juste

mis des lunettes sur le nez.


BRANDON-LEE

Tu sauras que pour moi,

c'est déjà trop.


JENNIFER

Elle a dû se rendre compte

que tu n'étais pas à l'aise.


BRANDON-LEE

C'était ton idée, ça.


SAMI

J'ai dit que Maude aimait

les gars geeks et matures.


BRANDON-LEE

J'aurais dû me douter.

Tu ne connais rien aux filles.

Toi, t'es sa meilleure.

Qu'est-ce que je fais?


JENNIFER

Rien. Elle en a plein les bras

avec Mme Préfontaine.


BRANDON-LEE

Ah oui? Elle a besoin d'aide?


On se retrouve avec MAUDE et MÉLANIE qui décorent le salon de MAUDE avec des ballons et des banderoles. Elles portent des chapeaux de fête et des colliers hawaïens.


MÉLANIE

Bon, on récapitule.

On a le jeu collez

la queue de l'âne,

on a la pomme dans le bac d'eau

qui s'en vient.

Puis on a le jeu de poches.


MAUDE

Tu es certaine

que c'est correct de faire ça?


MÉLANIE

Elle veut un party de jeunes

qui swingent, on va lui donner

la fête d'enfants la plus plate

de toute l'histoire de l'humanité.

Quand elle va se rendre compte

qu'elle ne trouvera pas

ce qu'elle cherche ici,

elle va partir.


MAUDE

Il faut se dépêcher. Nos vrais

invités arrivent dans une heure.


MÉLANIE

Justement. Arrête d'avoir

des remords, puis déniaise.


On sonne à la porte.


MAUDE

Ah, c'est Sami!

Qu'est-ce que tu fais là?

Tu arrives bien trop tôt.


SAMI

Je viens vous aider.


MÉLANIE

Et pourquoi?


SAMI

Si ce n'était pas moi,

c'était Brandon-Lee.


MAUDE

Ah, pauvre lui!

Il est où, là?


SAMI

Chez nous. On l'a convaincu

de se tenir tranquille.

Jennifer monte la garde.


MÉLANIE

(Donnant un chapeau à SAMI)

Qu'est-ce que tu fais?


MÉLANIE

Sami va m'aider à faire

décamper Mme Préfontaine.

Tu es trop gentille.


MAUDE

Bien là...


MÉLANIE

Monte dans ta chambre.

On s'en occupe.


SAMI

Je fais quoi?


MÉLANIE

Fais comme moi. C'est tout.


On sonne à la porte.


MÉLANIE

(Ouvrant la porte)

Mme Préfontaine!


MADAME PRÉFONTAINE

Mélanie! Je ne savais pas

que tu serais là.

La tempête est passée

à ce que je vois.

Ah, bonjour, Sami.

Vous êtes certain que vous

m'avez donné la bonne heure?

Il est tôt, il me semble.


MÉLANIE

Mais non.

Le party est déjà commencé.

Ça swingue en masse.


MÉLANIE passe un collier hawaïen au cou de MADAME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

J'étais pourtant certaine

d'avoir vu sur Facebook

qu'il y aurait plus d'invités.


MÉLANIE

Une couple de personnes

ont annulé.


MADAME PRÉFONTAINE

Et Maude?

Puis ses parents?


MÉLANIE

Maude est allée au dépanneur.

Puis ses parents

nous ont laissé la maison,

parce que c'est important,

l'intimité à l'adolescence.


MADAME PRÉFONTAINE

Oui, oui.


MÉLANIE

Mais ce n'est pas grave.

Parce qu'il faut juste être

trois pour jouer à...

... à la chaise musicale!


MADAME PRÉFONTAINE

À la chaise musicale à trois?


MÉLANIE

Mais oui.

Comme dans tout bon party

de jeunes qui swinguent.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, ça change un petit peu

mes plans, ça.


MÉLANIE

Vous êtes déçue?


MADAME PRÉFONTAINE

Ah non! Au contraire.

Ça me fait du bien de voir

que les partys n'ont pas changé

depuis ma jeunesse!

Vous me donnez le goût de rester

plus longtemps que prévu.


Le cellulaire de SAMI sonne.


MADAME PRÉFONTAINE

Alors, on commence?


SAMI

Excusez-moi.


SAMI regarde son cellulaire.


MADAME PRÉFONTAINE

Tu ne réponds pas?


SAMI

Bien oui. Bien oui.


Chez SAMI, JENNIFER regarde par la fenêtre, cellulaire à l'oreille.


JENNIFER

Répondez, répondez...

Oui! Sami... non, ne dis pas mon nom

devant Mme Préfontaine.

Je voulais juste vous dire

que je n'ai pas été capable

de retenir Brandon-Lee

plus longtemps.

Non, je ne sais pas

ce qu'il va faire. Quoi?

Hein? Je t'entends mal

avec la musique.

Vous jouez à la chaise musicale?

à trois?


Dans le salon de MAUDE, MÉLANIE et MADAME PRÉFONTAINE tournent autour d'une chaise. SAMI arrête la musique. MADAME PRÉFONTAINE s'assoit. Le jeu reprend plusieurs fois et MADAME PRÉFONTAINE, enjouée, gagne à chaque fois. La dernière fois, MADAME PRÉFONTAINE et MÉLANIE s'assoient en même temps.


SAMI

Partie nulle!


JENNIFER

(Faussement enthousiaste)

Hé!


MADAME PRÉFONTAINE

C'est vrai qu'il y a pas mal

plus de suspens à deux.

Allez. On fait

une autre petite partie!


Plus tard, SAMI et MADAME PRÉFONTAINE font une partie de poches.


MADAME PRÉFONTAINE

(Criant de joie)

Cinq cents!


Le temps passe et MADAME PRÉFONTAINE s'amuse beaucoup.


MADAME PRÉFONTAINE

Veux-tu essayer, Mélanie?


MÉLANIE

Non.


MÉLANIE

On change de jeu?


MADAME PRÉFONTAINE

Vous n'êtes pas habitués

à vous frotter à une pro comme moi.


MÉLANIE

Mais non, hein. Alors.

Qu'est-ce que vous diriez

d'une partie du jeu de l'âne?


MADAME PRÉFONTAINE

Je suis pas mal championne

là-dedans aussi.


MÉLANIE

Super.


MÉLANIE installe un bandeau noir sur les yeux de MADAME PRÉFONTAINE.


MÉLANIE

On va vous faire tourner?


MADAME PRÉFONTAINE

Oui.


MÉLANIE

OK.


Étourdie, MADAME PRÉFONTAINE se dirige vers l'image d'âne au mur.


SAMI

(Chuchotant)

Qu'est-ce que tu fais?

T'étais censée l'ennuyer à mort,

pas lui faire vivre la plus

belle journée de sa vie.


MÉLANIE

Je le sais!


MADAME PRÉFONTAINE

Les amis, qu'est-ce

que vous pensez de ça?


MADAME PRÉFONTAINE enlève son bandeau. Les queues d'âne sont collées au mur.


MÉLANIE

Wow, vous êtes

tellement bonne

qu'il va falloir

changer encore de jeu.


MADAME PRÉFONTAINE prend une photo de MÉLANIE et SAMI avec son cellulaire.


MÉLANIE

Euh... Qu'est-ce que vous diriez

d'une petite partie

de Marco Polo?


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! Ça fait trop longtemps!

C'est moi qui cherche.


MADAME PRÉFONTAINE remet son bandeau noir.


MADAME PRÉFONTAINE

On y va! Marco?


MÉLANIE

Polo!


MADAME PRÉFONTAINE

Marco?


MÉLANIE

Polo!


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! Youhou!

Marco?


SAMI et MÉLANIE quitte la pièce.


MADAME PRÉFONTAINE

(Cherchant à tâtons)

Marco?


MÉLANIE et SAMI entrent dans la chambre de MAUDE.


MAUDE

Qu'est-ce qu'on fait là?


MADAME PRÉFONTAINE

(Du salon)

Marco? Marco?


SAMI

En tout cas, elle est tenace.


MADAME PRÉFONTAINE

Marco?


MÉLANIE

On pourrait l'enfermer

dans le sous-sol.


MADAME PRÉFONTAINE

Marco?


Il y a un moment de silence.


MAUDE

Elle est partie?


MÉLANIE ouvre la porte et tombe sur MADAME PRÉFONTAINE qui a retiré son bandeau.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, mon Dieu, qu'est-ce que

vous faites là?

Je vous ai cherchés partout.

Maude, tu n'étais pas

au dépanneur?


MAUDE

Bonjour, Mme Préfontaine.


MADAME PRÉFONTAINE

Maude, je crois qu'il serait mieux

que je quitte.


MAUDE

Hein?


MADAME PRÉFONTAINE

Oui. Premièrement, j'ai assez

abusé de votre hospitalité.

Puis deuxièmement,

je me suis laissée emporter

par l'intensité

de la partie de Marco Polo,

puis il est arrivé un petit accident.


MADAME PRÉFONTAINE tient dans ses mains le bibelot de fée cassé en deux.


MADAME PRÉFONTAINE

Je suis vraiment désolée.

Je vais appeler tes parents

pour tout leur expliquer.


MAUDE

De toute façon, mon père...


MÉLANIE

(Coupant la parole à MAUDE)

Aimait tellement ce bibelot.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah oui, j'imagine.

C'est vraiment un bibelot magnifique.

En passant, Maude,

tu as d'autres invités

qui viennent d'arriver.

Bon...


MAUDE affiche un air confus. MADAME PRÉFONTAINE sort de la chambre. MAUDE, MÉLANIE et SAMI rient et descendent. En bas, BRANDON-LEE est là avec deux autres garçons.


BRANDON-LEE

Je vous présente

JP puis JP.

C'est des amis

de mon cousin.

Vous auriez dû voir

la face de Mme Préfontaine

tantôt en les voyant.

Elle a eu vraiment peur.


MÉLANIE

Vous n'avez rien à voir avec

le départ de Mme Préfontaine.


BRANDON-LEE

Ah non?


MAUDE

C'est un peu compliqué à expliquer,

mais c'est juste une coïncidence

qu'elle est partie quand vous êtes arrivés.


BRANDON-LEE

Ah. C'est plate.

Je veux dire, je voulais

vraiment sauver ton party.

Genre pour te faire plaisir.


MAUDE

(Mal à l'aise)

Bien, merci d'avoir essayé.


Les amis de BRANDON-LEE mettent de la musique rock très forte.


BRANDON-LEE

J'ai dit à JP puis à JP

qu'ils pouvaient rester un peu.

C'est-tu correct?


MAUDE

Mélanie, donne-moi ton téléphone.


MÉLANIE

Quoi?


MAUDE

(Criant par-dessus la musique)

Prête-moi ton cellulaire!


MÉLANIE

(Criant)

Pas besoin de crier!


Plus tard, la musique rock est toujours très forte. BRANDON-LEE et ses amis dansent dans le salon. SAMI, MAUDE et MÉLANIE sont assis sur les divans, l'air débité.


BRANDON-LEE

Vraiment malade, ton party!

JP puis JP ont l'air d'aimer ça

aussi, hein?

Je me tiens pas mal

avec eux ces temps-ci.

Ils disent que je suis pas mal

mature pour mon âge.


JACQUES entre dans la maison à toute vitesse.


JACQUES

Maude? Mais voyons,

qu'est-ce que c'est ça?


JACQUES éteint la musique.


JACQUES

On vous entend

depuis chez le voisin!


MAUDE

Je m'excuse.


JACQUES

J'avais été très clair!

C'est la dernière fois que

je te laisse organiser un party!


BRANDON-LEE

Monsieur, je m'excuse.

Tout est de ma faute.


JACQUES

Qu'est-ce que c'est ça?


JACQUES prend le bibelot cassé dans une armoire. Il affiche un air à la fois triste et très fâché. [JACQUES

Puis c'est quoi, ça?

Sais-tu tout ce que représente

ce bibelot-là pour moi?


BRANDON-LEE

On a dû l'accrocher

sans faire exprès.


JACQUES

(Pointant la sortie)

Sortez!


BRANDON-LEE et ses amis sortent.


JACQUES

(S'adressant à MAUDE en riant)

J'ai-tu été crédible?


SAMI

Vous n'étiez pas fâché pour vrai?


JACQUES

Bien non.


MÉLANIE

OK. C'est pour ça que tu voulais

mon téléphone tantôt?


JACQUES

Je suis tellement content.

Je vais pouvoir enfin me

débarrasser de ce bibelot-là.

Si il y a quoi que ce soit

d'autre, je suis à côté. Bye.


JACQUES part.


JENNIFER

(Entrant chez MAUDE)

Est-ce que le party est fini?


MAUDE

Mais non. Il fait juste commencer.


On voit un montage de photos de la soirée. On y retrouve une vingtaine de jeunes qui s'amusent chez MAUDE et qui prennent des égoportraits.


On se retrouve plus tard dans le salon de MAUDE qui ramasse avec JENNIFER.


JENNIFER

On était combien finalement?


MAUDE

Vingt-quatre.


JENNIFER

C'est quoi le chiffre que ton

père t'a dit de ne pas dépasser?


MAUDE

Vingt-cinq. Regarde.


MAUDE regarde sur l'écran de son ordinateur une photo de la soirée. Elle en fait défiler plusieurs ensuite.


MAUDE

Tout le monde a pris des photos

du party puis m'a identifiée.


JENNIFER

Oui, ton profil a beaucoup

plus d'allure maintenant.


MAUDE s'éloigne. JENNIFER continue de faire défiler les photos et tombe sur une photo de MADAME PRÉFONTAINE durant le jeu de l'âne.


JENNIFER

Euh, savais-tu

que Mme Préfontaine

a aussi posté ses photos?


MAUDE

Oh non! Tout le monde

va les voir!

J'abandonne. Ça ne fait même pas

24 h que je suis sur Facebook

puis c'est déjà en train

de me rendre folle.


JENNIFER

Tu as juste à changer tes

paramètres de confidentialité.

Pour plus que tout le monde voit

tes photos puis ton profil.


MAUDE

On peut?

Mélanie ne m'a pas dit ça.


JENNIFER

Mais oui. En attendant

que tu aies une vie plus cool.


MAUDE

M'as t'en faire,

une vie plus cool.

Tiens. Passe le balai.

Mme Préfontaine

m'a écrit un message.

"Maude, tu diras à Jennifer

que je m'en viens la voir

pour l'aider avec son devoir

de français."


JENNIFER

(Paniquée)

Hein?


JENNIFER court vers l'ordinateur pour voir le message. Elle est soudainement soulagée.


JENNIFER

Très drôle.


MAUDE

N'empêche que ça ne sera pas

dur pour Mme Préfontaine

de voir que tu n'as pas commencé

ton travail.


On sonne à la porte. MAUDE va ouvrir.


JENNIFER

C'est qui?


MAUDE revient avec un sac.


MAUDE

Je ne sais pas.

(Lisant)

"Désolé pour le bibelot.

Brandon-Lee."


MAUDE ouvre le sac. Elle sort un bibelot identique à celui qui a été cassé.


MAUDE

Il en a trouvé un pareil.

Il a dû dépenser tout son argent

de poche pour ça.


JENNIFER

Ce bibelot-là

ne vous lâchera jamais.


MAUDE lâche le bibelot volontairement. Il se casse.


MAUDE

Oups.


MAUDE et JENNIFER éclatent de rire.


Fin de l'épisode


MAUDE

Pour jouer ou revoir

des émissions,

rejoins-nous sur le Web.

SOUS-TITRAGE PMT


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par