Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Tout un numéro

À cause des médisances de Julie-Pier sur le spectacle de fin d’année, Jennifer a du mal à recruter des participants de 2e cycle. Francis est pris en sandwich entre Hugo et Audrey lors d’une dispute de couple. Réussira-t-il à les réconcilier?



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


Le matin, chez les Beaucage, FRANCIS écrit une lettre à la table de la cuisine. JENNIFER lit discrètement par-dessus l'épaule de FRANCIS.


FRANCIS

"Chère Audrey..."

"Chaque fois que je te vois..."

"sourire"

"j'ai le coeur qui..."

"qui... qui...

J'ai le coeur..."

(Se rendant compte de la présence de JENNIFER)

Eh!


JENNIFER

Je ne savais pas ça!

Tu n'aurais pas un petit

kick sur la belle Audrey, toi?


FRANCIS

(Feignant l'indifférence)

Pfff! Elle n'est même pas

si belle que ça.


FRANCIS ferme une photo d'AUDREY qui était affichée sur sa page Facebook.


FRANCIS

Mais là, OK. C'est la plus

belle de toutes,

mais dis-le à personne.


JENNIFER

OK. Promis.

Inquiète-toi pas,

je sais c'est quoi être

amoureux de quelqu'un

qu'on voit tous les jours.


FRANCIS regarde JENNIFER d'un air interrogateur.


JENNIFER

Mon kick, c'est Sami.


FRANCIS

Sérieux?


JENNIFER

Ouais, ce n'est pas

évident, hein?


Une alerte courriel apparaît sur l'écran d'ordinateur de FRANCIS.


FRANCIS

Eh! Ils sont

finalement arrivés!


JENNIFER

Qui ça?


FRANCIS

Les beignes

ultra choco-choc

de la pâtisserie

du carrefour 2000.

Ils les sortent

une fois par année.

Tout le monde en veut, c'est

quasiment impossible d'en avoir.


JENNIFER

Mais là...


FRANCIS

C'est la folie, ça part

tellement vite.


JENNIFER

Hein? Oh, non! Pas ça!

Regarde le commentaire

de Julie-Pier!

Elle a traité le spectacle

de fin d'année

de spectacle de

loser!

Elle n'est pas gênée!


FRANCIS

Laisse-la dire.


JENNIFER

Elle m'énerve!

Elle va décourager

les autres de participer!


FRANCIS

C'est vrai qu'il y a bien du

monde qui l'écoute, Julie-Pier.


JENNIFER

Ils vont m'écouter, moi aussi.

Je vais leur proposer une offre,

ils ne pourront pas refuser.

J'ai... J'ai juste

le temps d'y aller.


FRANCIS

Euh... En pyjama?


JENNIFER rebrousse chemin pour aller s'habiller.


Plus tard, à l'école, JENNIFER tient un kiosque d'inscription dans la salle des pas perdus. Une boîte de beignes est posée sur la table.


FRANK

(Excité)

C'est des ultra choco-choc?


JENNIFER

Non, non, non! Non!

J'ai fait la file une heure

ce matin pour en avoir.


SAMI

Est-ce qu'on peut en avoir?


JENNIFER

Non, c'est juste

pour le 2e cycle.


FRANK

Tu devrais peut-être

le spécifier sur ta pancarte.


JENNIFER montre une affiche qu'elle vient de faire et qui mentionne: « Spectacle de fin d'année des élèves de deuxième cycle. 1 beigne = 1 inscription. »


FRANK

À ta place, je l'afficherais

au plus vite

si tu ne veux pas

provoquer une émeute.


SAMI

Attends, je vais te donner

un coup de main.


SAMI prend l'affiche pour la poser. JULIE-PIER et d'autres élèves arrivent au kiosque. JENNIFER sourit, l'air un peu dépassé.


FRANCIS rejoint AUDREY près des casiers.


FRANCIS

Eh! Salut, Audrey!


AUDREY

Oh! Salut, Francis!


HUGO arrive.


HUGO

Allô, bébé chat!


AUDREY

N'essaye même pas.


HUGO

Qu'est-ce qui te prend?


AUDREY

Tu oses me demander ça?

Je peux savoir

c'est qui, Annabelle?


HUGO

C'est une fille.


AUDREY

Merci, je ne l'aurais pas

deviné.

(Offusquée)

Hum!

(S'adressant à FRANCIS)

Regarde le texto

qu'il m'a envoyé.


HUGO

Je t'ai envoyé le texto

pour Annabelle?


AUDREY

Exactement, Sherlock.

Avoue que tu es coincé, là.


HUGO

Comment ça?


Au kiosque d'inscription, les élèves prennent des beignes sans s’inscrire au spectacle.


JENNIFER

Eh, mes beignes!


AUDREY

Oh, c'est tellement généreux

de ta part, Jennifer!


JENNIFER

Eh, vous n'avez pas lu

la pancarte!

Un beigne est égal

à une inscription!


JULIE-PIER

Ça part vite, hein?


JENNIFER

Ne fais pas ton innocente.


JULIE-PIER

Ce n'est pas de ma faute!

Tu aurais dû penser

faire signer le monde

avant de leur donner

une récompense.

Ciao!

(Mordant dans un beigne)

Hum!


SAMI

Elle n'est vraiment pas

correcte.


JENNIFER

Elle n'arrête pas de me mettre

des bâtons dans les roues

depuis le début

pour le spectacle.

En plus, elle crache

dessus sur Facebook.


SAMI

Tu ne peux pas laisser faire

ça, c'est de l'intimidation.


JENNIFER

Que veux-tu que je fasse?

Elle n'arrête pas

de saboter mes affaires.


SAMI

Il faut que j'aille

le dire à Franck.


JENNIFER

Sami!

C'est...


AUDREY lit le message texte que HUGO lui a envoyé par erreur.


AUDREY

Annabelle, c'était bien

le fun hier,

j'ai hâte à la prochaine fois.


HUGO

Annabelle est une fille

vraiment cool,

ce n'est pas ce que tu penses.


AUDREY

On dirait, oui. Je te gage

qu'elle est belle.


HUGO

C'est sûr.


AUDREY

Puis drôle.


HUGO

Des fois.


AUDREY

Ah? Parce que tu l'as vue

plusieurs fois.


HUGO

C'est sûr, là.


FRANCIS

Peut-être Hugo

a une explication.


HUGO

Vos deux noms

commencent par A, OK?

Le numéro d'Annabelle

s'est affiché tout seul,

c'est pour ça que je t'ai

envoyé son texto par erreur.


AUDREY

Je l'avais compris.

Ce que je veux savoir,

c'est pourquoi tu donnes

rendez-vous à une autre fille!


HUGO reçoit un texto.


AUDREY

Qui t'a écrit?


HUGO

C'est Annabelle.

Je te dis tout de suite,

ce n'est pas ce que tu penses.


AUDREY

Tu ne veux pas

que je lise son mot?


HUGO

C'est privé.

Puis là, tu es en maudit,

tu ne vois pas clair.


AUDREY

OK, d'abord.

Francis, lui, il est neutre.

Montre-lui le texto,

puis il va me dire si j'imagine

des choses pour rien.


FRANCIS

Si ça peut calmer Audrey...


AUDREY

(Acquiesçant)

Hum-hum.


HUGO

Je n'ai rien à cacher.


FRANCIS

(Lisant le message texte)

"C'est donc bien

"cuuute", bébé chat".


AUDREY

Tu l'as appelée bébé chat?


FRANCIS

Tu l'as appelée bébé chat?


HUGO

Ça ne se peut pas!

C'est toi, bébé chat!


AUDREY

Ne fais pas l'innocent!


HUGO

Je suis innocent!


AUDREY

Je ne veux plus te parler!


HUGO

Mais...


AUDREY

Non!



Furieuse, AUDREY s'éloigne.


HUGO

Man,qu'est-ce

qu'on va faire, là?


FRANCIS

On...?


HUGO

Moi puis toi.


FRANK discute avec JULIE-PIER. SAMI et JENNIFER se tiennent juste à côté.


FRANK

Julie-Pier, on m'a dit

que tu dénigrais

le spectacle de fin d'année

sur Facebook.

C'est vrai?


JULIE-PIER

Tu es sûrement

mal informé.


SAMI

En plus, elle nous prend

pour des imbéciles.


FRANK

Tu sais que l'intimidation

sur Facebook, ce n'est pas

toléré à l'école.


JULIE-PIER

Mais oui, c'est sûr.

Puis je n'oserais jamais

faire ça non plus.

Tu peux vérifier.

Je n'ai rien à cacher.


JULIE-PIER tend son téléphone.


FRANK

Mouais... Pas de mention

du spectacle.


JENNIFER

(Ne comprenant pas)

Hein?


JULIE-PIER

Est-ce que je peux aller

rejoindre mes amies?


FRANK

Oui.


JENNIFER

Je te jure!

Elle traitait le spectacle

de show poche!


FRANK

Je te crois, Jennifer.

Mais je n'ai pas de preuve.


SAMI

Elle a tout effacé, ce n'est

pas juste qu'elle s'en tire!


FRANK

Je comprends que ça te fâche,

mais je ne peux

rien faire, désolé.


JENNIFER

Ce n'est pas grave,

on va s'arranger.


FRANK

Ça va?


JENNIFER

Ouais...


Le visage de JENNIFER s'illumine soudain, comme sous le coup d'une idée.


JENNIFER

Inquiète-toi pas pour moi,

gâtez-vous!


JENNIFER donne la boîte de beignes à FRANK.


JENNIFER

Julie-Pier n'est pas la seule

fille populaire de 2e cycle.


FRANK

(Excité)

Oh!


SAMI

Cool!


FRANK ouvre la boîte.


FRANK

Ah... Il en reste juste un.

Prends-le.


SAMI

Mais non. Toi, prends-le.


FRANK

Mais non, c'est quand même

juste un beigne.


SAMI

Mais moi, je suis

en plein Ramadan.


FRANK

Ah, pas grave!

Tu le mangeras après le coucher

de soleil, j'insiste!


SAMI

Merci!


HUGO et FRANCIS s'assoient à une table dans la salle des pas perdus.


HUGO

Je tombe sur sa boîte vocale.

C'est sûr, elle a fermé son cell,

elle ne répond pas

à ses appels. Je capote!


FRANCIS

Tu aurais dû dire

qu'Annabelle est une mannequin

avec qui tu travailles.


HUGO

Elle ne m'a pas

laissé le temps!


FRANCIS

D'un autre côté,

si elle savait que tu faisais

des photos avec elle pour

le magazine Coup de main,

elle t'en voudrait un peu plus.


HUGO

C'est sa revue préférée,

je ne voulais pas lui en parler

justement pour que

ce soit une surprise.


FRANCIS

Mettons que ça a donné

un autre genre de surprise.

Bon, avec ça, tu devrais

pouvoir t'en sortir.


FRANCIS donne un livre à HUGO.


HUGO

(Lisant le titre du livre)

"Je règle ma chicane

de couple dans la joie".

Je te le dis, tu as

de bonnes idées, toi!

Ça va te surprendre, mais

je ne suis pas vite vite

des fois dans ces affaires-là.


FRANCIS reprend le livre et cherche un chapitre.


FRANCIS

(Lisant le titre du chapitre)

"Comment régler une chicane

causée par la jalousie".


HUGO

C'est bon, ça.


FRANCIS

Avec ça, tu devrais pouvoir

t'en sortir. Bonne chance!


HUGO

Attends, attends!

(Lisant)

"Pour réparer une mésentente,

les deux parties doivent être

ouvertes à la discussion".

C'est quoi, ça, les parties?


FRANCIS

Mais... Toi puis Audrey.

Les deux personnes

qui se chicanent.


HUGO

D'abord, pourquoi

ils n'ont pas juste dit

les deux personnes

qui se chicanent?


FRANCIS

On s'en fout!

Ce qui est important,

c'est les trucs

qu'ils donnent. Bonne chance!


HUGO

Attends! Oui,

justement, ça part mal.

Ils disent qu'il faut

vouloir discuter,

mais Audrey m'a dit

"je ne veux plus te parler".


FRANCIS

Elle n'a pas dit qu'elle

ne voulait pas t'écouter.


HUGO

Tu as bien raison, toi.

Tu as vu, c'est pour ça

que j'ai besoin de toi.

Tu comprends ça,

toi, les filles.

Va lui parler!


FRANCIS

Moi? Mais c'est

votre chicane!


HUGO

Tu es mon seul espoir.


AUDREY est assise seule sur un banc dans le couloir et efface des photos d'Hugo sur son cellulaire. JENNIFER la rejoint.


JENNIFER

Audrey! Audrey!

Tu es un modèle dans l'école.

Tout le monde te trouve belle,

tout le monde te trouve fine.

Qu'est-ce que tu dirais

de faire un numéro

dans le spectacle

de fin d'année?

Je pourrais même te donner

le numéro d'ouverture!

Ce serait génial!


AUDREY

Écoute, tu es vraiment

fine de penser à moi,

c'est juste que...

Ce n'est pas un bon moment.

(Propos en français et en anglais)

Hugo puis moi, on est en

break.


JENNIFER

Ah oui?


AUDREY

Il voit une autre fille.


JENNIFER

Hein? Voyons!

Pauvre toi! Je suis désolée.

Je n'en reviens pas.


AUDREY

Moi non plus.


JENNIFER

Ce n'est peut-être

pas évident, mais essaye

de ne pas trop y penser.


AUDREY

Tu as raison, il faut

que je me change les idées.


JENNIFER

Tu pourrais peut-être

préparer un numéro d'entrée

pour le spectacle, par exemple.


AUDREY

(Réfléchissant)

Hum-hum...


JENNIFER

Ce n'est pas juste pour toi

que je te demande ça.

Si tu acceptes, d'autres

gens vont s'inscrire

puis tu donnerais l'exemple.

Le spectacle serait vraiment

plus cool, s'il te plaît!


AUDREY

C'est sûr que le spectacle,

c'est toujours le fun.

Je pourrais montrer à Hugo

que je n'ai pas besoin

de lui pour m'amuser.

Ça fait que... Bon,

enweye!

(Propos en anglais)

Let's go!


AUDREY prend la feuille d'inscription et inscrit son nom.


JENNIFER

Ah, merci!


AUDREY

Voilà!


JENNIFER

Merci!


FRANCIS aperçoit AUDREY et s'approche.


FRANCIS

Audrey?

Il faut que je te parle de Hugo.


AUDREY

Qui ça?


FRANCIS

Ton chum.


AUDREY

Ah! Tu veux dire,

le gars qui court

après deux filles à la fois?

Ce n'est plus mon chum,

c'est un bon débarras.


FRANCIS

Tu es sérieuse?


AUDREY

Très.


FRANCIS

Ça ne te fait pas de peine?


AUDREY

Non, même que... Même que

je suis super de bonne humeur.


FRANCIS

Mais si tu ne sors plus

avec Hugo, ça veut dire

que techniquement, tu pourrais

sortir avec un autre gars?


AUDREY

Mets-en! Écoute, je n'ai plus

de temps à perdre avec lui.

Au suivant!


AUDREY efface d'autres photos d'HUGO.


Dans la salle des pas perdus, JENNIFER fait une annonce publique.


JENNIFER

Audrey Allard-Fraser a

accepté de participer!

Ça va être

un show écoeurant!

Si j'étais vous, je n'attendrais

pas pour m'inscrire!


SAMI

Tu contre-attaques? Cool!


JENNIFER

Si Julie-Pier pense

que je vais la laisser faire

sans rien dire, elle se met

le doigt dans l'oeil.


SAMI transporte la boîte de beignes sous son bras.


SAMI

Coudonc, vas-tu dormir

avec ton beigne?


SAMI

Je ne peux pas

le mettre dans mon casier,

Vincent le mangerait.


JULIE-PIER aperçoit JENNIFER.


SAMI

Oh, elle n'a pas

l'air contente.


JENNIFER

Elle ne me fait pas peur.

(S'adressant à JULIE-PIER)

Tu vas participer

au spectacle?


JULIE-PIER

Qu'est-ce que tu vas

m'offrir cette fois? Une pizza?


JENNIFER

En tout cas, je n'ai pas eu

besoin de rien offrir

à Audrey, elle a accepté

de participer, elle.


JULIE-PIER

Ça ne se peut pas, Audrey

ne me ferait jamais ça.


JENNIFER

Eh bien...


JENNIFER montre la feuille d'inscription.


JENNIFER

Il faut dire aussi

que je lui ai proposé

de faire le numéro d'ouverture.

Tu sais, celui que tu as

fait l'année dernière,

puis l'autre d'avant?


JULIE-PIER

Ça ne se passera pas comme ça.


JENNIFER

Jennifer, 1.

Julie-Pier, 0.


SAMI

À ta place, j'attendrai

avant de m'exciter.

Julie-Pier est capable

de convaincre Audrey de lâcher.


JENNIFER

Pourquoi elle ne me laisse pas

tranquille, aussi?


SAMI

Il faut que tu l'empêches

de la faire changer d'idée.


HUGO rejoint FRANCIS près des casiers.


HUGO

Puis, est-ce que

tu lui as parlé?


FRANCIS

Ouais.


HUGO

Elle t'a écouté?


FRANCIS

Un peu.


HUGO

(Propos en français et en anglais)

Yes! Elle accepte

de me revoir?


FRANCIS

Ce n'est pas si simple que ça.


HUGO

Qu'est-ce qu'il n'y a pas

de simple dans oui ou non?


FRANCIS

Je pense que la chicane

lui a ouvert les yeux

sur votre relation.


HUGO

Que veut-elle au juste?


FRANCIS

Je ne le sais pas exactement,

mais je pense peut-être

qu'elle envisage

de prendre une petite

pause dans votre relation.


HUGO

Es-tu sérieux?

C'est ce qu'elle a dit?

(Propos en français et en anglais)

Elle veut prendre un

break?


FRANCIS

Pas dans ses mots exactement...


HUGO

(Propos en français et en anglais)

Pas un break, ça ne se peut

pas! Il faut que je lui parle.


FRANCIS

Non, je ne pense pas

que c'est le bon moment.

Elle avait l'air de la fille

qui a envie d'étriper quelqu'un.


HUGO

Pauvre bébé chat, c'est

de ma faute. J'aurais dû

lui expliquer comme du monde,

on s'est chicané pour rien.


FRANCIS

Vois le bon côté des choses,

ce n'est pas la seule fille

intéressante que tu connaisses.

Prends Annabelle, par exemple.


HUGO

Je m'en fous, d'Annabelle.

C'est Audrey que j'aime.


FRANCIS

Je comprends, mais ce n'est

peut-être plus réciproque.


HUGO

Si elle m'aimait ce matin,

ça ne se peut pas qu'elle

ne m'aime déjà plus.

(Propos en français et en anglais)

Je capote,

man. Audrey,

c'est la fille de ma vie.

Tu ne peux pas comprendre ça.


FRANCIS

Tu te trompes.

Je comprends très bien.


HUGO

Quand elle m'admire, il n'y a

plus rien à mon épreuve.

(Propos en français et en anglais)

Elle sait tellement quoi dire

pour me faire sentir au top.

Puis elle est

tellement fine... douce...

Puis ses becs...

Wow! Les meilleurs au monde.


FRANCIS

C'est correct, je comprends.


HUGO

(Sanglotant)

Bébé chat!

Que vais-je faire sans toi?


FRANCIS

Pas besoin d'alerter l'école.


HUGO

Bébé chat!


HUGO pleure et serre FRANCIS dans ses bras.


FRANCIS

Hugo, calme-toi!


HUGO

Je l'aime tellement!


FRANCIS

Prends sur toi!

Si tu ne veux pas

que ça soit fini,

il faut que tu prennes

les grands moyens.


HUGO

Tu as raison.

Je pense que je sais

ce que je dois faire.

Après ça, elle n'aura

pas le choix

de me retomber dans les bras.


SAMI retrouve FRANK qui est en train de dîner dans la salle des pas perdus.


SAMI

Je ne sais pas

où mettre mon beigne,

il ne rentre pas dans mon sac.


FRANK

Pauvre toi! Qu'est-ce

dans mon sac

que tu vas faire?


SAMI

C'est pas drôle!


FRANK

Veux-tu que je le mette

dans mon bureau?

Verrouillé à double tour?


SAMI

Ouais! Ça ne serait pas pire!


FRANK

Je m'en occupe tout

de suite après mon dîner.


HUGO arrive et s'assoit à la table en sanglotant.


HUGO

Écoutez ça, les gars.

J'ai vraiment besoin

de votre avis, OK?

(Lisant une lettre)

"Tu resplendis de beauté

quand tu passes sur la route,

tes belles courbes m'envoûtent

tu es super vite, tu es

fantastique et tu m'émerveilles.

Je te veux dans ma cour". Puis?


FRANK

Tu fais une publicité d'auto?


SAMI

Tu devrais dire à l'agent

que le texte n'est pas terrible.


HUGO

Eille! C'est moi

qui l'ai écrit!

C'est une lettre d'amour

pour Audrey.


SAMI

Oh! Excuse-moi,

je ne savais pas.


HUGO

Il faut que je regagne

son coeur.

Vous ne pensez pas

qu'elle va l'aimer?

Je ne l'ai pas pantoute, hein?

Qu'est-ce que je vais faire?


JENNIFER arrive dans la salle des pas perdus.


JENNIFER

Est-ce que vous avez vu Audrey?

Je la cherche partout

depuis ce matin.


FRANK

Non.


JENNIFER

Elle ne répond pas à son cell

à cause de toi, je te gage.


HUGO

Elle l'a fermé

pour ne pas me parler.


JENNIFER

Normal après

ce que tu lui as fait.


HUGO

C'est juste un gros

malentendu, OK?


JENNIFER

Puis, Julie-Pier,

l'avez-vous vu?


FRANK

Non, pas depuis ce matin.


SAMI

Moi non plus.


FRANK

Julie-Pier te fait

encore des misères?


JENNIFER

Mais non.


FRANK

T'es sûre? Parce qu'avec

la face que tu fais...

Bon, eh bien, on se voit

après les cours, Sami.


JENNIFER

Elle est peut-être

retournée chez elle.


SAMI

Moi, j'ai un devoir à faire.


AUDREY est chez elle; son téléphone sonne.


AUDREY

Oui? Allô?


JENNIFER

Audrey, enfin!


AUDREY

Ah! Salut, Jennifer!

Qu'est-ce qui se passe?


JENNIFER

Est-ce tu es

avec Julie-Pier?


AUDREY

Non, pourquoi?


JENNIFER

OK! Pour rien.

C'est juste pour savoir

si t'es encore partante

pour le spectacle.


AUDREY

Mais là, pourquoi j'aurais

changé d'idée en deux heures?


JENNIFER

Ouais, j'avoue,

c'est un peu niaiseux.


On sonne à la porte.


AUDREY

Écoute, excuse-moi, Jennifer,

il faut que je te laisse,ça

sonne à la porte. OK? Bye!


JENNIFER

Non, Audrey! Attends, Audrey!


AUDREY raccroche.


JULIE-PIER entre chez les Allard-Fraser.


JULIE-PIER

Ouais! J'en ai

appris une belle!


AUDREY

Eh bien oui!

Hugo puis moi, c'est fini.

Mais inquiète-toi pas pour moi.


JULIE-PIER

Hein? Qu'est-ce

qui s'est passé?


AUDREY

Il voit une autre fille.

Ça fait que j'ai décidé

de ne pas pleurer sur mon sort.

De toute façon, Hugo

va s'apercevoir

qu'il n'y a pas juste

lui dans le monde non plus.


JULIE-PIER

Enfin! Il était temps

que tu t'en rendes compte!


AUDREY

Je n'ai pas besoin

que tu me consoles,

mais je n'ai pas besoin

que tu me rabaisses non plus.


JULIE-PIER

Ah... Excuse-moi,

je ne voulais pas dire ça.


Le téléphone d'AUDREY sonne.


AUDREY

C'est Jennifer.


JULIE-PIER

Tu... Tu la rappelleras!

On parle de ta peine

d'amour, c'est important!

Puis en tout cas, tu le sais,

je suis là pour toi.


AUDREY

Merci!


JULIE-PIER

J'ai entendu dire que...

tu t'es inscrite au spectacle?


AUDREY

Ah! Ça va me changer

les idées!


JULIE-PIER

Ouais, c'est sûr...

Mais as-tu pensé que Hugo

aussi fait partie du spectacle?


AUDREY

Puis?


JULIE-PIER

Ça ne sera peut-être pas

facile pour toi

de le voir aux pratiques.

Surtout s'il vient

avec l'autre fille...


AUDREY

Je n'aurais peut-être pas

dû m'inscrire, finalement.


JULIE-PIER

Tu as le droit de changer

d'idée, tu sais.


AUDREY

Jennifer compte sur moi.


JULIE-PIER

Dans les circonstances,

Jennifer serait vraiment

une sans-coeur égoïste si elle

ne comprenait pas ta décision.


HUGO arrive chez les Beaucage.


HUGO

Là, j'ai vraiment

besoin de toi, gros.


FRANCIS

Tu n'avais pas décidé

d'écrire une lettre à Audrey?


HUGO

J'ai essayé, mais ce n'est pas

ma grande force, moi,

les lettres d'amour.

Tu comprends...


FRANCIS lit la lettre écrite par HUGO.


FRANCIS

Euh... Si tu lui donnes ça,

elle va vouloir changer de pays

pour ne plus

jamais te recroiser.


HUGO

Je le sais.


FRANCIS

Puis je vais être pogné

dans votre chicane pour la vie.


HUGO

Pas si tu m'aides à écrire

une vraie belle lettre.


FRANCIS

Bon, prends ça.


FRANCIS donne une feuille et un crayon à HUGO.


HUGO

Tu ne vas pas l'écrire?


FRANCIS

Audrey va voir

que ce n'est pas ton écriture.


HUGO

(Propos en français et en anglais)

Man, les gens

ne le savent pas,

mais c'est toi le cerveau

de notre équipe.


FRANCIS

Bon, OK.

(Dictant)

"Chère Audrey,

virgule"


HUGO

Virgule dans le sens virgule?


FRANCIS

Oui, une virgule.


HUGO

C'est à ça que je pensais.

Puis après?


FRANCIS

Chaque fois que je te vois

sourire, mon coeur chavire...


HUGO

Attends une minute, là!

(Écrivant lentement)

Cha...que fois...

que...


FRANCIS

Regarde, c'est pénible,

on va faire autrement.

Tiens, ça va être beaucoup plus

facile de juste recopier ça.


FRANCIS sort le cahier dans lequel il a écrit sa propre lettre d'amour pour AUDREY.


HUGO

Comment tu as fait

pour savoir

que j'avais besoin

d'une lettre d'amour?


FRANCIS

Facile! Je commence

à te connaître!


HUGO

Je ne sais pas

ce que je ferais sans toi!


FRANCIS

(À voix basse)

Moi non plus,

je ne le sais pas.


Plus tard, à l'école, FRANCIS s'assoit sur un banc près des casiers en soupirant.


JENNIFER

Ça va?


FRANCIS

Bof. Il faut

que je m'arrange

pour régler la chicane

entre Audrey puis Hugo.


JENNIFER

Pas facile,

comme position, hum?


FRANCIS

Hugo n'a vraiment rien fait.

Je ne peux pas

le laisser tomber.


JENNIFER

Tu es vraiment un bon gars.


FRANCIS

C'est ça ou je reste pogné

dans leur chicane à vie.


AUDREY arrive aux casiers.


JENNIFER

Audrey!


AUDREY

Ça tombe bien que tu sois là!

Il faut que je te parle

du spectacle.


JENNIFER

Tu ne vas pas me laisser

tomber, j'espère?


AUDREY

Je sais, c'est plate, j'avais

oublié que Hugo fait partie

du spectacle, ça va vraiment

être trop difficile

de le voir en répétition.


JULIE-PIER surprend la conversation entre AUDREY et JENNIFER.


JENNIFER

Vous ne vous

verrez pas forcément.

Vous n'êtes même pas

dans le même numéro,

je peux arranger l'horaire pour

pas que vous vous croisiez.


JULIE-PIER

Franchement, Jennifer!

Tu ne vois pas qu'Audrey

a de la peine!

Tu ne vas pas la forcer à voir

Hugo avec une autre fille?


JENNIFER

De quoi tu parles?

Je ne ferais jamais ça!


JULIE-PIER

Arrête d'insister, d'abord!


FRANCIS

De toute façon, Audrey,

il n'y en a pas, d'autre fille.

Je te le jure, c'est juste

un gros malentendu.

Je ne l'ai jamais vu

aussi malheureux.


AUDREY

Ah oui?


FRANCIS

Je ne peux pas trop t'en dire,

mais il prépare quelque chose.

Il faut que je te donne

rendez-vous ici après les cours.


AUDREY

Pourquoi je viendrais?


FRANCIS

Parce que je lui ai promis

que tu serais là.


AUDREY

Dis-lui que je vais être là.


FRANCIS

Cool.


JENNIFER

Raison de plus pour rester

dans le spectacle,

tout est bien qui finit bien!


JULIE-PIER

Laisse-toi pas

embobiner, Audrey.

Elle ferait n'importe quoi pour

pas que tu lâches le spectacle.

Je suis sûre

qu'ils sont complices,

ils ont tout inventé ça.


JENNIFER

Tout le monde ne pense pas

croche comme toi, Julie-Pier.


JULIE-PIER

Toi, je ne te parle pas.

(Propos en français et en anglais)

De toute façon, Audrey

puis moi, on est des

best.

Elle ne fera pas le spectacle

sans moi, tu rêves en couleurs.


AUDREY

Ce n'est pas parce

qu'on est des amies

que je suis obligée de faire

tout ce que tu décides.


JULIE-PIER

Non, mais...


AUDREY

Avec toi, ou sans toi,

moi, je vais le faire,

le numéro d'ouverture.


JULIE-PIER

C'est beau, ne capote pas.

Puis fais donc

ce que tu veux.


Furieuse, JULIE-PIER s'éloigne.


JENNIFER

Merci, Audrey!


AUDREY

Dans le fond, elle meurt

d'envie de le faire, le numéro.

Mais elle ne l'admettra jamais.


SAMI entre dans le bureau de FRANK.


SAMI

Je viens chercher

mon... tu-sais-quoi.


FRANK

Oui, ton... tu-sais-quoi

ultra choco-choc.


SAMI

J'espère que tu as résisté

à l'envie de le manger.


FRANK

C'était difficile,

mais j'ai réussi.


SAMI

(Soulagé)

Pfiou!


FRANK

Tiens!


SAMI

Merci!


SAMI ouvre la boîte.


SAMI

Hein? Tu l'as mangé?


FRANK

Je te jure que non.


SAMI

Mon beigne!


FRANK

Mais là, je ne comprends pas!

La porte était barrée!


SAMI

Si je trouve celui qui a fait

ça, il va en manger toute une!


FRANK

Wow! Tu as l'air d'oublier

que c'est juste un beigne.


SAMI

Pas n'importe lequel!


FRANK

Juste un beigne quand même.


SAMI

Tu as raison, Franck.

Il faut que j'en revienne.


FRANK ébouriffe les cheveux de SAMI.


SAMI

(Protestant)

Eh, eh! Eh!


Plus tard, HUGO fait les cent pas près des casiers. FRANCIS tient la lettre dans ses mains. AUDREY arrive.


HUGO

Bébé chat! Tu es venue?


AUDREY

Francis m'a convaincue.

Il paraît que tu as

quelque chose pour moi?


HUGO

Ouais.

(Récitant)

"Chère Audrey virgule."

Je veux dire...


FRANCIS

Tu devrais lui lire.


HUGO

Tu penses?


AUDREY

Je pense aussi.


HUGO

Ouais?

(Lisant)

"Chère Audrey, chaque fois

que je vois ton sourire,

j'ai le coeur qui chavire".

"Quand tu es à mes côtés,

je sens des ailes me pousser".

"Mon coeur devient

une hirondelle".

"Pour toi, ma belle

tourterelle, je roucoule

et je perds un peu la boule".

"Pour moi, il n'y a que toi".

Fin!


AUDREY

C'est vraiment beau.


HUGO

Ouais?


AUDREY

Merci.

Il va quand même falloir que tu

m'expliques qui est Annabelle.


HUGO

Promis! Maintenant, j'ai

une autre surprise pour toi.


HUGO sort un beigne de son casier.


AUDREY

Oh, wow! Un super

choco choc!

Mais comment tu as fait ça?


SAMI, qui arrivait à son casier au même moment, voit HUGO donner le beigne à AUDREY.


HUGO

Mon beigne!


HUGO

Trouvé dans

une boîte sur une table.

Je pense qu'il t'attendait.


AUDREY

Oh! Merci!


FRANCIS

Bon, je pense que la chicane

est réglée.


AUDREY serre HUGO dans ses bras. FRANCIS s'éloigne, l'air triste.


FRANCIS

(Pour lui-même)

Mon amour...


Le lendemain matin, AUDREY rejoint FRANCIS dans la salle des pas perdus.


AUDREY

Je sais que ce n'est pas

Hugo qui a écrit la lettre.


FRANCIS

En tout cas, il a vraiment

essayé d'en écrire une lui-même.


AUDREY

Je te dis qu'elle va

être chanceuse,

la fille à qui tu vas écrire

des beaux mots comme ça.

Puis vraiment, merci

d'avoir aidé Hugo.

Bye!


FRANCIS

De rien...


JENNIFER rejoint JULIE-PIER près des casiers.


JENNIFER

Je pense qu'il est temps qu'on

se parle en grande personne.


JULIE-PIER

Si c'est pour me remettre

en pleine face

qu'Audrey reste dans

le spectacle, laisse faire,

je suis déjà au courant.


JENNIFER

On ne peut pas dire qu'on

s'entende bien toutes les deux.

Même que j'aimerais mieux

ne pas t'avoir dans mes pattes.


JULIE-PIER

Tu n'es pas censée

me parler en grande personne?


JENNIFER

J'ai réalisé

que si tu ne participes pas,

le spectacle ne sera pas aussi

bon qu'il pourrait l'être.


JULIE-PIER

Allô? C'est sûr!


JENNIFER

En grande personne,

rappelle-toi.


JULIE-PIER

Je t'écoute, Jennifer.


JENNIFER

Tu as beaucoup de talent.

Puis j'aimerais vraiment ça

que tu montes un numéro,

seule ou avec Audrey,

comme tu veux.


JULIE-PIER

OK, mais il faudrait

que tu arrêtes

de me piler sur les pieds.


JENNIFER

Puis toi sur les miens.

De toute façon, chacune, on va

avoir un travail différent.


JULIE-PIER

Ouin... Si je veux

le numéro d'ouverture?


JENNIFER

Tu vas devoir

le partager avec ta

(Propos en français et en anglais)

best, je viens de le lui promettre.

Mais tu pourrais avoir

le numéro de fermeture,

être le punch de fin.


JULIE-PIER tend sa main à JENNIFER.


JENNIFER

Marché conclu?


JULIE-PIER retire sa main.


JENNIFER

(Ne comprenant pas)

Eh!


JULIE-PIER

C'est une trêve, juste

pour le spectacle, compris?

On n'est pas des amies.


JULIE-PIER et JENNIFER se serrent la main.


JENNIFER

Comme si ça m'intéressait.


JULIE-PIER

J'ai une réputation

à protéger, moi.


JENNIFER

Tu ne fais plus rien pour

nuire au spectacle, hein?


JULIE-PIER

Quand le monde saura

que je suis inscrite,

il n'y aura plus assez de place

sur ta feuille d'inscription.


Fin de l'épisode


JENNIFER

Viens sur le site web

de l'émission!

Il y a un jeu super cool

à découvrir.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par