Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Capitaine Von Jacques!

Après une semaine mouvementée à la maison, Jacques décide de devenir plus sévère. Trop sévère, croit Maude ! Sera-t-elle capable de le faire redevenir lui-même ? Quant à Audrey, elle veut révéler le vrai visage de sa rivale Danaé. Gentille et douce en apparence, Danaé est en réalité un monstre de perfidie



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


On se trouve chez les Allard-Fraser. MAUDE entre.


MAUDE

Allô, c'est moi!

Ça sent drôle...


Il y a un dégât de pop-corn brûlé dans la cuisine.


MAUDE

Qu'est-ce qui se passe...?


JACQUES se lève de derrière le comptoir.


MAUDE

Ah!


JACQUES

Tu étais où?


MAUDE

Tu m'as fait peur!

Qu'est-ce que tu as?

C'est quoi, ça?


JACQUES

Ce qui ne se serait pas passé

si tu étais arrivée

à l'heure que tu devais arriver.

Tu étais où?


MAUDE

Qu'est-ce qui s'est passé?


JACQUES

Presque rien. La maison

a failli passer au feu.

Hein, Julien?


JULIEN A. sort de derrière le comptoir.


MAUDE

(Éclatant de rire)

Tu me niaises?


JACQUES reste immobile, le visage dur.


MAUDE

Ah, tu ne me niaises pas.


On se retrouve dans le vestiaire de l'aréna. DANAÉ parle à KARINE-ANNE qui est à l'extérieur.


DANAÉ

Continue comme ça, ma belle.

Ça s'en vient.

Tu es super bonne.


DANAÉ s’assoit près d'AUDREY.


DANAÉ

Elle est bonne de continuer,

avec le peu de talent qu'elle a.

Elle tombe tout le temps,

mais ne se décourage pas.

C'est vrai, non?


AUDREY

Tu parles de Karine-Anne?


DANAÉ

Qui d'autre?

Personne ne tombe

aussi souvent qu'elle.

Une chance qu'elle est fine.

Ça compense.


AUDREY

C'est super méchant

ce que tu dis.

Dans son dos en plus!


DANAÉ

Je ne suis pas

pour lui dire en pleine face.

Ça lui ferait de la peine.

Entre toi puis moi, elle est

un petit peu braillarde.


De retour dans la cuisine des Allard-Fraser.


JACQUES

(S'adressant à JULIEN A.)

Regarde un peu partout.

J'en ai même vu revoler

jusqu'en dessous de la table.


MAUDE

Papa, ce n'est pas

de ma faute.


JACQUES

Pas de comme tel.

Mais je pensais

que tu étais avec Julien.

Je finalisais une vente

dans le sous-sol


MAUDE

Pourquoi Julien n'a pas fait

du pop-corn au micro-ondes

comme d'habitude?


JACQUES

Il voulait faire comme quand

on est en camping.


MAUDE

Je ne suis pas responsable

si Julien n'a pas d'allure.


JACQUES

Non, mais tu aurais dû me prévenir

que tu rentrais tard.


MAUDE

Mais Julien aurait pu

te prévenir qu'il voulait faire

du pop-corn de camping.


JACQUES

Je ne veux pas blâmer, je veux

juste que tu me préviennes.


MAUDE

OK. Je te préviens que je vais

te prévenir la prochaine fois!


MAUDE éclate de rire.


JACQUES

Maude. Ce n'est pas drôle.

Ça aurait pu être grave.

Ça ne serait pas arrivé

avec Stéphanie.

Vous êtes plus tannants

quand c'est ma semaine.


MAUDE

Tu es tellement

plus cool que maman.

Qu'est-ce qu'on mange

comme souper?


JACQUES

C'est ça que tu penses?

Que je suis bonasse?


MAUDE

Non, non. Mais là, on peut

parler d'autre chose.


JACQUES

Je ne suis pas bonasse.


MAUDE

D'accord. On se fait venir

un petit poulet?


JACQUES

Non. Je vais préparer le

souper. Toi, va dans ta chambre.


MAUDE

Pourquoi faire?


JACQUES

Réfléchir. Allez.


MAUDE

Tu vas m'empêcher d'écouter

mes petits bonshommes?


JACQUES

Non, mais je vais peut-être te

couper tes heures d'ordi.

Envoie,

dans ta chambre.


De retour dans le vestiaire de l'aréna.


DANAÉ

Même si elle perdait

du poids,

elle n'a pas choisi

le bon entraîneur.


AUDREY

Comment ça?

Michel, c'est un

très bon coach.


DANAÉ

Oui, c'est le tien,

tu ne veux pas en dire du mal.

Mais sérieux,

il ne saute même plus.

Pauvre lui,

il s'est trop laissé aller.

En plus, il sent un peu.


AUDREY

Non, mon coach ne sent pas.


DANAÉ

Tu es sûre?

Il y en d'autres

qui n'ont pas l'air

d'aimer le savon.

Des fois, je suis sur la glace

et leur odeur me déconcentre.


AUDREY

(Riant)

Non... bien...

Si tout le monde

savait ça, là.


DANAÉ

Savait quoi?


AUDREY

Que la belle

Danaé Tremblay-Larochelle

qui passe pour être

si gentille puis si fine

dans le fond,

c'est la pire des langues sales.


DANAÉ

Bien, voyons, Audrey. C'est toi

qui es méchante avec moi.

J'essaye juste d'être franche.

C'est une qualité

que le monde apprécie.

La preuve...

c'est moi que le club a choisi

pour être au kiosque demain.


AUDREY

Quel kiosque?


DANAÉ

Pour faire la promotion du

camp de jour pour débutants.

Voyons? Demain à ton école.


AUDREY

Le kiosque est

à Victoire-Desmarais

puis ils ont choisi

une fille de St-Placide?


DANAÉ

Bien oui.

Ils voulaient quelqu'un avec,

je ne sais pas, un peu de charisme.

Mais ça me fait plaisir.

Je suis en congé pédagogique.

Tandis que toi, peux-tu te

permettre de manquer des cours?


AUDREY

Qu'est-ce que tu veux dire?


DANAÉ

Bien, nous autres, au privé,

on parle mieux que vous autres.

Ça va mieux paraître pour le club.

Ne t'en fais pas, c'est normal.

L'enseignement est moins fort

dans les écoles publiques.


AUDREY

(Offusquée)

Je... je rêve, là?


DANAÉ

C'est vrai.

Je ne devrais pas dire ça.

Ce n'est pas de votre faute

si vous n'avez pas

la chance qu'on a.

Mais tu vas me pardonner

quand tu vas voir ton cadeau.

Dans ton sac. Bye.


AUDREY s'empresse de regarder dans son sac. Elle paraît très énervée en découvrant ce qui s'y trouve. De retour chez les Allard-Fraser. JACQUES est dans la cuisine et VINCENT entre.


JACQUES

Salut.


VINCENT

Bonjour, M. Fraser.

Auriez-vous un petit creux,

par hasard?


JACQUES

Oui, mais on va

souper bientôt...


VINCENT

Pourquoi ne pas ajouter

à votre souper

un peu de saveur?

Un peu de fromage?


VINCENT pose une valise sur le comptoir et l'ouvre. Elle est pleine de différents fromages.


VINCENT

Ah, ah...

Prendriez-vous un petit bout

d'Emmenthal mental,

certifié 100% bio québécois

fait de lait de vache heureuse.


JACQUES

Tu me le donnes?


VINCENT

C'est comme

si je vous le donnais.

Les prix sont juste ici.


JACQUES

Woa, woa,

c'est donc bien cher!


VINCENT

Pas quand on pense

aux retombées positives

que ça va avoir dans la vie

de plein de jeunes.


JACQUES

Ça a l'air de te donner

de l'énergie.

Quelles sortes de retombées?


VINCENT

Maude vous a parlé

de mon projet d'emmener

l'équipe du journal

dans un grand quotidien

de Montréal?


JACQUES

Maude trouve que le journal

n'a pas les moyens.

Vous seriez mieux d'acheter

des dictionnaires.


VINCENT

Plus maintenant,

grâce à mon système

basé sur les fromages

de chez nous.


JACQUES

C'est bon, mais...


VINCENT

Il n'y a pas de mais.

Mon père m'en a parlé. Vous

n'allez pas vous obstiner

avec un député.


JACQUES

Mais moi, j'aime mieux

les bonnes vieilles palettes

de chocolat aux amandes.


VINCENT

Ce n'est pas grave. C'est

Maude qu'il faut convaincre.

Elle est où?


JACQUES

Dans sa chambre,

mais tu ne peux la voir.

Elle est en punition.


VINCENT

Ah bon?


JACQUES

Tu dois me trouver

sévère, mais...


VINCENT

Non, pas du tout.


JACQUES

Ah non?


VINCENT

Mes parents sont bien plus

sévères que ça.

Toujours à me faire

de la discipline.

Il paraît que les enfants

auraient besoin de structure.


JACQUES

Ah bon?


VINCENT

Et c'est là que le fromage

peut vous aider!

Le fromage, c'est du calcium.

Le calcium est bon pour les os.

Les os, c'est la structure.

Oui. Vous direz à Maude

que je suis passé.


JACQUES

OK.


JACQUES affiche un air pensif.


On se retrouve à l'école Victoire-Desmarais avec FRANCIS qui prépare le kiosque. AUDREY le rejoint.


FRANCIS

Audrey. Puis? C'est correct?


AUDREY

Non, je ne trouve

pas ça correct.


FRANCIS

J'avais mis une nappe bleue,

parce que c'est une couleur

que tu portes souvent...


AUDREY

Non, non, il est

très correct, ton kiosque.

De toute façon, ce n'est pas moi

qui y serai. C'est Danaé.


FRANCIS

Elle est fine, elle.


AUDREY

Non, justement.

Elle est super hypocrite,

cette fille-là.

Si tu entendais ce qu'elle dit

sur tout le monde.

Et regarde ce qu'elle a mis

dans mon sac!


AUDREY sort de son sac un assainisseur en forme de cœur.


FRANCIS

C'est cute.

Ça veut dire qu'elle t'aime bien.

Si je te donnais un coeur...


AUDREY

Sens-le.

Sens-le!


FRANCIS

Ça sent bon. Ça sent

la cannelle. Tu n'aimes pas ça?


AUDREY

C'est pour me dire que je pue,

c'est clair?


FRANCIS

Ah oui, oui, oui.


AUDREY

Tu ne me crois pas, hein?


FRANCIS

Ça me rappelle

une intrigue

de la série des Zyrcons

Galactoniques. Tu l'as lu?


AUDREY

Je ne savais même pas

qu'elle existait.


FRANCIS

Ça prend trois tomes au héros

Zvorg avant de faire comprendre

aux habitants de Smyrthiia'Dun

qu'ils se sont fait vendre

à la principauté

de RaOlikgen.


AUDREY

OK.


FRANCIS

Lui non plus,

personne ne le croit.

Veux-tu que

je t'aide?


AUDREY

Non, laisse faire.

Si tu aimes ça,

je te le donne.


AUDREY laisse l'assainisseur d'air à FRANCIS qui en est content. De retour chez les Allard-Fraser. AUDREY est dans la cuisine avec JACQUES. Ils préparent un repas.


AUDREY

C'est tellement pas juste.

Tout le monde pense

que c'est un petit ange.

Elle a dit que Karine-Anne était

obèse, que mon coach est poche

puis que je pue. Francis l'a dit.

C'est comme une Sverg.


JACQUES

Ça va être prêt dans quelques minutes.


AUDREY

Tu n'écoutes pas.

Personne ne me croit!


MAUDE

Je t'ai entendue.

C'est clair

que tu es juste jalouse.

Je lui ai parlé plein de fois,

puis elle est fine.


AUDREY

Tu n'étais pas en punition?


MAUDE

Non, c'est fini.

On a eu un petit malentendu.

Mais là, c'est fini.


JACQUES

Ah bon?


MAUDE

Oui. En tout cas,

je t'ai pardonné.

Mais ne fais plus ça,

me donner des punitions.

J'ai passé l'âge. Ça a l'air bon.


JACQUES

Ça va être très bon.

Puis tu vas aller déguster ça

dans ta chambre.


MAUDE

Quoi?


JACQUES

Ta punition n'est pas terminée

tant que je ne te le dis pas.


MAUDE

Franchement! C'est exagéré.


JACQUES

Non. Je suis trop fin.

Vous abusez de moi.

Je vais être plus sévère.


MAUDE

M'enfermer, ça s'appelle...


JACQUES

Mettre ses culottes.

Dans ta chambre, Maude.


MAUDE

Ça ne restera pas là.

Je vais appeler maman.


JACQUES

Si tu as le goût de lui raconter

que la maison a failli passer

au feu, gêne-toi pas. Appelle-la.


JACQUES

Bon.


MAUDE renonce et part dans sa chambre. De retour à l'école le lendemain. DANAÉ est à son kiosque, dans son costume de patineuse. AUDREY, aussi en costume, la rejoint, exagérément enthousiaste.


AUDREY

Allô, Danaé!


DANAÉ

Allô...


AUDREY

Je ne pouvais pas te laisser

seule à ton kiosque.

Je vais être avec toi le plus

souvent possible aujourd'hui.


DANAÉ

Super. On va avoir du fun.

Je vois que tu as fait comme moi,

tu as mis ton moins beau costume.

J'avais peur de me salir ici.

Mais c'est correct, sérieux.

Même à ça, tu es mieux habillée

que la plupart du monde ici.

(S'adressant à un élève)

Allô! Tu connais le club des Vrilles?

Camp de jour pour débutants.

Viens. Ça serait le fun.

(S'adressant à AUDREY)

C'est le fun aussi

que Victoire-Desmarais

accueille des étudiants avec...

... des gros retards.


AUDREY

Il n'est pas du

tout retardé, ce gars-là.


DANAÉ

Non? Avec la bouche ouverte,

comme ça. Puis les yeux vides.

Désolée, je me suis trompée.


AUDREY ignore DANAÉ et regarde sur son cellulaire.


DANAÉ

Pas facile de texter

avec ce modèle.

Si c'est important,

je peux te prêter le mien.

Il y a le nouvel

autocorrecteur.


AUDREY

Non, c'est correct.

C'est juste

une petite affaire à régler.


DANAÉ

Il fonctionne encore?

Wow. Mon petit frère

en a un comme ça.

Il l'a trouvé

dans le bac à récup.

Il joue avec.

(S'adressant à une élève qui l'ignore)

Salut!


De retour chez les Allard-Fraser. MAUDE et JULIEN A. sont dans la cuisine.


MAUDE

Avec la tonne de bacon

que j'ai fait cuire,

papa va être de bonne humeur,

c'est sûr.


JACQUES

(Arrivant)

Mmm! Ça sent bon.


MAUDE

Tu as juste à t'asseoir.

Ton déjeuner est prêt.


JULIEN A.

Téteuse.


JACQUES

Non, c'est gentil.

Maude, ce que tu m'as dit

ça m'a fait réfléchir. J'ai

peut-être réagi trop durement.


MAUDE

Ah oui?

Tiens, je te sers du bacon.


JACQUES

Non, je n'aime pas ça,

me fâcher.

Puis je n'aime pas ça parler

avec un ton fâché.


MAUDE

Tu as raison.

Ça ne te va pas bien du tout.

Regarde, plein de bacon.


JACQUES

Pour éviter ça...


JACQUES sort un gazou et souffle dedans.


JULIEN A.

C'est quoi, ça?


JACQUES

J'ai cherché un exemple

de famille où ça allait bien,

où les enfants étaient disciplinés.

Le meilleur exemple,

c'est la famille Von Trapp.


MAUDE

Dans La mélodie

du bonheur? Rapport.


JACQUES

Dans le film,

le père, le capitaine,

il utilise un sifflet

pour donner des ordres.

Je trouvais ça exagéré.


MAUDE

Un peu.


JACQUES

J'ai décidé d'utiliser un

gazou. C'est plus sympathique.


MAUDE

Non, ça ne marchera pas

du tout...


JACQUES interrompt MAUDE en soufflant dans le gazou.


JULIEN A.

C'est super drôle.


MAUDE

Non. C'est super rushant!


JACQUES

Vous allez vous habituer.

Maintenant, chaque fois que la

situation menace de dégénérer.


JACQUES souffle dans le gazou.


JACQUES

Et retour au calme.


MAUDE se lève brusquement, visiblement énervée. JACQUES souffle dans le gazou.


MAUDE

Quoi?


JACQUES

À partir de maintenant,

j'aimerais que vous demandiez

la permission

avant de quitter la table.


MAUDE

C'est ridicule!


JACQUES souffle dans le gazou.


JACQUES

Maude, j'aimerais ça

que tu essaies.


MAUDE

(Exagérément polie)

Papa, est-ce que je peux

sortir de table?


JACQUES

Non. On fait une minute

de réflexion ensemble.

On va tous être plus calmes.

Et plus discipliné ici.

Comme chez les Beaucage.


MAUDE

Voyons donc. C'est super pas

discipliné chez eux.


JACQUES

Vincent m'a dit que les parents

encadraient beaucoup les enfants

et que ça marchait très bien.


MAUDE

Il t'a dit ça, lui.

Attends que je lui parle...


JACQUES souffle dans le gazou et fait signe à MAUDE de rester assise. MAUDE est très énervée.


Début animation

On voit le visage de MAUDE en colère devant lequel on peut lire : « Maudit Vincent!!! »

Fin animation


On se retrouve plus tard avec MAUDE qui rejoint VINCENT dans le local du journal.


MAUDE

Vincent Beaucage,

qu'est-ce que tu as fait?


VINCENT

Des petits cubes de fromage.


MAUDE

Non, pas ça.

Qu'est-ce que tu as raconté

à mon père hier?


VINCENT

Rien, j'ai essayé de lui

vendre du fromage. En veux-tu?


MAUDE

Non, ça ne me tente pas.

Vincent, ce n'est pas vrai

que tes parents sont sévères.


VINCENT

Quand même un peu.


MAUDE regarde VINCENT de manière insistante.


VINCENT

OK, c'est vrai. Je lui ai ce

qu'il voulait entendre.

C'est une technique de vente.


MAUDE

Mon père veut du cadre?

Je vais lui en donner.


MAUDE part et attrape un bout de fromage au passage.


VINCENT

Comment tu le trouves?


MAUDE

Comme toi: ordinaire.


De retour au kiosque de patinage avec AUDREY et FRANCIS. FRANCIS sort d'en dessous du kiosque.


FRANCIS

Le cell est placé.

Ça enregistre déjà.


AUDREY

Merci de m'aider.

Attends de l'entendre,

tes oreilles vont saigner.

J'ai même pris des notes.


DANAÉ arrive. FRANCIS s'éloigne.


DANAÉ

Regardez.

Le club me paye mon dîner.

C'est gentil, hein?

À part que ça n'a pas

l'air bon.


AUDREY

Ce n'est pas très gentil

pour notre cafétéria.


FRANCIS

Bien là, c'est vrai...

Heureusement

que j'ai mon lunch.


DANAÉ

Ark! Tu sais quoi?

C'est peut-être

ce qu'il y a dans la bouffe

qui fait que tout le monde

a l'air bizarre ici.


AUDREY

L'air bizarre?


DANAÉ

C'est vrai, sérieux.

Quand tu manges mal

tous les jours,

ça t'aide pas à t'élever

de ta condition, mettons.


AUDREY

Bien oui. C'est pour ça que

tout le monde ici est un peu...


DANAÉ

Je ne dirais pas un peu.

Je dirais beaucoup.

Tiens, regarde, lui.

Sûrement pas

un premier de classe.

Puis l'autre.

Audrey, je ne sais pas comment

tu fais pour survivre ici.

Tu es vraiment faite forte.


AUDREY

Continue, c'est

très intéressant.


De retour chez les Allard-Fraser. MAUDE arrive dans la cuisine et s'adresse à JULIEN A.


MAUDE

Papa n'est pas là?


JULIEN A.

Non, il est au sous-sol.

Il va revenir. Pourquoi?


MAUDE

Je veux négocier

avec lui.


JULIEN A.

Tu vas refaire du bacon?


MAUDE

Non. J'ai ressorti un travail

que j'ai fait il y a deux mois

sur le syndicalisme.


JULIEN A.

Je sais c'est quoi.

C'est une maladie.


MAUDE

Non. ça parle

des rapports de force

entre les patrons

et les employés.


JULIEN A.

C'est qui, les employés?


MAUDE

C'est nous.

Je veux établir un rapport

de force avec papa

et négocier avec lui.


JULIEN A.

Tu serais mieux

de refaire du bacon.


JULIEN A. mange. MAUDE s'assoit à côté de lui, sans assiette. Elle croise les bras. JACQUES arrive.


JACQUES

Allô, Maude. Tu ne manges pas?


MAUDE

Non.

Parce qu'il y a des choses

que je ne digère pas.

Papa, ça ne marche pas

ton système. Il faut que

ça change tout de suite.


JACQUES

Tu as raison.


MAUDE

Je n'accepterai pas... quoi?


JACQUES

Ce que j'ai dit ce matin

ne marche pas du tout.


MAUDE

Bon!


JACQUES

Ce n'était pas

assez complet.

Ta-dam!


JACQUES sort un grand tableau blanc de sous de la table.


JACQUES

Je vous présente le tableau

du mérite familial.


De retour au kiosque de patinage.


DANAÉ

Je m'en vais rapporter ça.

C'est clair que

la madame de la cafétéria

a appris son métier

dans une prison.


AUDREY affiche un air victorieux. FRANCIS vient la rejoindre.


AUDREY

Elle a vraiment dit des

horreurs sur toute l'école.


FRANCIS

On va tout entendre.


AUDREY et FRANCIS écoutent l'enregistrement.


AUDREY

C'est quoi ça?


FRANCIS

Le bruit de tout le monde

qui marche.

Le cell était placé

trop bas et le son n'a pas passé

à cause de la table.

On a juste les bruits de pas

de tout le monde.


AUDREY

Ah non!


FRANCIS

On va essayer

une autre sorte de micro.

On peut percer un trou

dans la table...


AUDREY

Non, laisse faire

la technologie.

On va y aller face à face

puis c'est toi

qui vas monter au front.


De retour chez les Allard-Fraser.


JACQUES

Ce n'est pas compliqué.

Les pastilles vertes,

c'est pour le comportement yeah!

Les pastilles jaunes,

c'est pour comportements bof.

Et les pastilles rouges pour

les comportements woa woa woa.

Vous comprenez?


MAUDE

Non, non, non.


JACQUES

Je recommence...


MAUDE

J'ai compris.

Je disais non, ça n'a pas

de bon sens, ton système.

Julien, on n'endurera pas ça.


JULIEN A.

Je fais la même chose à

l'école. Ça ne me dérange pas.

Mais nous, on a des récompenses.


JACQUES

Ah ouin?

Je n'avais pas pensé à ça.


JULIEN A.

Quand ça fait longtemps

qu'on n'a pas eu

de mauvais comportements,

on peut en avoir une.


JACQUES

Je n'aime pas

le mot "mauvais."

J'aime mieux comportements

"woa woa woa."


JULIEN A.

Ah oui.

Ou tu peux en avoir aussi quand

tu as eu trois comportements

yeah!


JACQUES

J'ai pensé à des punitions

pour trois woa ou six bof.


JULIEN A.

Mais six bof égalent trois

yeah ou zéro woa woa woa?


MAUDE

Arrêtez.

J'ai eu un tableau comme ça,

je ne veux pas recommencer.


JACQUES

Maude, écoute-moi...


MAUDE

Je venais négocier

entre personnes matures.

Tu me ressors

des affaires hyper bébés.


JACQUES

C'est très bien

que tu te rebelles comme ça.

Je vais vous parler

de mon nouveau concept:

la tuque de réflexion.


JACQUES tient une tuque à l’effigie de monstre rigolo.


MAUDE

Non.


JACQUES

Quand plus rien ne marche,

on met la tuque et on réfléchit.


MAUDE

Comment on fait pour savoir

si notre comportement est bof,

ou yeah, ou ouache, ou hey hey?

C'est toi qui nous le dis?


JACQUES

Non, madame.

J'ai fait une liste

que je vais afficher

sur le frigo.


MAUDE

OK. Je veux la consulter.


JACQUES

Maude, tu as l'air trop tendue.

Essaye donc la tuque pour voir.


Plus tard, au local du journal, MAUDE lit la liste pendant que VINCENT travaille sur le fromage.


MAUDE

"1 Quitter la table sans

demander la permission.

"2 Prendre la parole

sans lever la main.

"3 Couper la parole.

"4 Dire des paroles

blessantes."


VINCENT

Il aime ça le mot "parole."

C'est le comportement bof?


MAUDE

C'est les "woa." J'arrive

à la liste des conséquences.


VINCENT

Avant, dis-moi ce que tu

penses de mon emmenthal mental.


MAUDE goûte un fromage.


MAUDE

Mmm! C'est vrai que ce n'est

pas si pire. Tu un bon vendeur.

C'est juste plate

que tu dises des niaiseries

aux parents de tes amis.


VINCENT

Si tu veux, je peux aller

voir ton père pour lui dire

que j'ai un peu exagéré.


MAUDE

Non, c'est correct.

J'ai ressorti mes notes de cours

sur les syndicats

et j'ai trouvé la solution.

Une grève!


VINCENT

Excellent.

Puis... pour ma campagne

de financement?


MAUDE

OK, je vais t'appuyer.


VINCENT

Ha!


De retour au kiosque de patinage.


DANAÉ

Pause de l'après-midi.

Ça achève. Et clic...


DANAÉ fait une accolade à AUDREY et prend un égoportrait d'elle et d'AUDREY, surprenant cette dernière.


DANAÉ

...pour tous mes amis

Facebook.


AUDREY

OK, mais attends.

Mais là, je suis

super laide là-dessus!


DANAÉ

Voyons, Audrey. L'apparence

extérieure, c'est pas important.

Du moment que tu es belle en dedans.


FRANCIS

(S'approchant)

Je viens rajuster la table.


DANAÉ

Ah bon.


FRANCIS

J'ai trouvé

une meilleure méthode.

Un bouchon de liège.

Je le coupe

jusqu'à ce que ça soit

de la bonne hauteur.


AUDREY

Écoute, Danaé,

si ça ne te dérange pas,

je vais te laisser

une minute.

Il faut absolument

que j'aille parler à Maude.

OK?


AUDREY s'éloigne.


FRANCIS

Toi, en tant que patineuse,

tu connais sûrement

les Zyrcons Galactoniques.


DANAÉ

Non, je ne connais pas.


FRANCIS

Il y a un personnage

de patineuse là-dedans.

Elle habite sur Mercure

où il y a plein de glace.

Elle se promène en patins.

Le personnage, c'est Svorga,

la soeur des héros...


DANAÉ écoute FRANCIS en souriant et en riant.


FRANCIS

... dans le troisième tome,

Zurga conduit la fusée.

Du jamais vu jusque-là.

Veux-tu conduire une fusée?

J'en ai une.


DANAÉ

Je ne sais pas.


FRANCIS

Miniature, mais téléguidée.

Tu pourrais l'essayer.


DANAÉ

Tu es drôle.

Pourquoi pas?

On s'en parle. Je vais me

chercher un petit quelque chose.

Je n'ai pas beaucoup mangé

ce midi.


AUDREY

(Revenant)

Puis, Danaé?

Elle t'as garroché de la bouette

sur tout le monde

que tu connaissais?


FRANCIS

Non, non.


AUDREY

Mais tu lui as parlé

d'affaires vraiment geeks?


FRANCIS

Des affaires qui m'intéressent.


AUDREY

Puis elle ne t'a rien dit

Faut vraiment

faire attention, Francis.

C'est très subtil, des fois,

elle a l'air gentille,

mais elle dit

des choses effrayantes.


FRANCIS

Ce n'était pas méchant. Elle

avait l'air plutôt intéressée.


AUDREY

Voyons donc,

ça n'a pas de bon sens!


FRANCIS

Ça n'a pas de bons sens qu'une

fille me trouve intéressant?


AUDREY

Je m'excuse.

Ce n'est vraiment pas ça

que je voulais dire.


FRANCIS

Ce n'est pas grave.


AUDREY

Regarde, peut-être

que Maude a raison.

Je suis jalouse et je la vois

juste pire qu'elle est.


De retour dans la cuisine des Allard-Fraser. MAUDE et JULIEN A. chuchotent devant des assiettes vides.


MAUDE

Tu comprends ce

que tu dois faire?


JULIEN A.

Bien oui.

Ça va être drôle.


JACQUES

Bon. Que diriez-vous de manger

des restes pour le souper?

On pourrait se partager ça

avec une grosse salade.


JULIE et MAUDE restent immobiles.


JACQUES

Hé ho!

M'avez-vous entendu?


MAUDE

(Levant la main)

Permission

de parler?


JACQUES

Accordée.


MAUDE

Tu me donnes la permission

de me lever?


JACQUES

Oui.


MAUDE se lève et va se positionner près du comptoir, puis elle reste immobile.


JACQUES

Julien, veux-tu venir éplucher

des carottes pour la salade?

Tu aimes faire ça, d'habitude.


JULIEN A.

Tantôt, tu m'as privé de jeu

pendant 24 heures

à cause de mes trois infractions.


JACQUES

OK. Puis?


JULIEN A.

Pour moi, éplucher les

carottes, c'est comme un jeu.


JACQUES

Veux-tu laver les céleris d'abord?

Maude, qu'est-ce que tu fais?


MAUDE

J'attends ma récompense

pour mes trois actions yeah

que j'ai faites.


JACQUES

Je ne les ai pas vues.

(Restant calme)

Les enfants, vous exagérez.


JULIEN A.

Papa, fâche-toi pas.

Prends ton gazou.


JULIEN A. se lève soudainement et tend le gazou à JACQUES.


MAUDE

(Faussement paniquée)

Je pense que je vais prendre

une petite minute

pour réfléchir à tout ça.


MAUDE enfile la tuque et va s’asseoir. JULIEN A. va s’asseoir aussi et place ses mains dans son visage.


JULIEN A.

Moi aussi.


JACQUES

Mais là...


JACQUES essaie de souffler dans son gazou, mais celui-ci est brisé.


JACQUES

Voyons.


De retour au kiosque de patinage.


DANAÉ

Bon, on ferme le kiosque?


AUDREY

Oui.


DANAÉ

Savais-tu ça, toi,

qu'il y avait des patineuses

dans une trilogie

de science-fiction?


AUDREY

Non.


DANAÉ

C'est ton ami, le geek,

qui m'a dit ça.

Il parlait tellement,

j'ai rarement entendu

autant de choses aussi plates

en même temps.


AUDREY

(Offusquée)

C'est parce que

c'est un ami, OK?


DANAÉ

Au moins, ça lui en fait une.


C'est généreux de ta part,

mais fais attention.

Des fois, les geeks,

ça peut devenir collant.


AUDREY

(Énervée)

Danaé Tremblay-Larochelle,

Francis est un gars super fin

puis tu t'en apercevrais

si tu arrêtais

de regarder ton nombril

puis tes selfies cinq minutes!

Tu penses peut-être que

ton école est la meilleure,

mais ils n'enseignent pas

comment être aimable.

Quand tu atterris

après tes sauts,

tu fais une face

de marmotte!

Exactement ça.

Une face de marmotte.

Non, non, non.

Pas de marmotte. Une gerboise.

Exactement ça.

Une gerboise.


DANAÉ

Audrey.

Pourquoi tu te retournes

contre moi?

Je pensais qu'on était

des amies.

Hein? Pourquoi?

Pourquoi?


AUDREY sourit exagérément. DANAÉ part et AUDREY s'assoit, découragée, la tête couchée sur les bras.


FRANCIS

(Sortant de sous la table)

Salut.


AUDREY

Tu étais là.


FRANCIS

Oui. J'étais venu placer

un nouveau micro.


AUDREY

Tu as tout entendu.


FRANCIS

Je trouve que tu as bien parlé.


AUDREY

Bon.

Même si toute l'école pense que

je suis une grosse méchante,

au moins, il y a une personne

qui sait la vérité.

Je n'en ai pas fini

avec Danaé.


FRANCIS

Je vais porter

ton sac.


AUDREY

Merci.


De retour dans la cuisine des Allard-Fraser. JACQUES, MAUDE et JULIEN A. mangent.


JULIEN A.

C'était le fun,

une grève de zèle.


JACQUES

Du zèle.

Mais moi, je n'ai pas trouvé ça

le fun.


MAUDE rit.


JULIEN A.

Ma prof aussi

a plein de règlements.

Je pourrais en faire une.


MAUDE

Pour obtenir quoi?


JULIEN A.

Pour rien. Pour le fun.


JACQUES

Woa, mon petit gréviste.

Ça a ses limites, quand même.


MAUDE

Attention. Il va se fâcher.

Veux-tu ton gazou?


JACQUES

Non merci.

Je suis fier que vous soyez

capables de vous débrouiller

pour vous faire comprendre.


MAUDE

Et on est content d'avoir

retrouvé notre papa cool.


JULIEN A.

Oui.


JACQUES

Mais attention, on garde

la tuque de réflexion

pour les jours

où on en a vraiment besoin.


VINCENT entre à la course.


VINCENT

Arrêtez! Ne mangez surtout pas

de fromage!


MAUDE

Il est un peu trop tard.

Qu'est-ce qu'il y a?


VINCENT

J'ai tellement mal au coeur

depuis que j'ai su

comment c'est fait.


MAUDE

Avec du lait.


VINCENT

Sais-tu que le lait coagule

grâce à de la...?

Présure, prélevée dans le second

estomac d'un jeune veau.

C'est dégueulasse.


MAUDE

Mais là, ça ne goûte pas

l'estomac de veau.


VINCENT

Depuis que je le sais,

je trouve que oui.

On devrait retourner

à la vente de chocolat.


JACQUES

As-tu déjà lu la liste d'ingrédients

sur les tablettes de chocolat?

Ce n'est pas joli non plus.


MAUDE

Tu es tout mêlé, Vincent.

Je sais de quoi tu as besoin.

La tuque de réflexion.

Ne bouge pas.


VINCENT

La tuque de quoi?


MAUDE pose la tuque sur la tête de VINCENT qui affiche un air confus.


JACQUES

Réfléchis, maintenant.


JULIEN A.

Ferme tes yeux.


Transition animée


MAUDE

Pour jouer ou revoir

des émissions, visite notre site.


Site internet

tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par