Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Éclipse 2.0

Captivé par un jeu vidéo, Sami passe une nuit blanche. Le lendemain il a l’air d’un vrai zombie ! Si Fatima s’en rend compte, ce sera la catastrophe ! De son côté, Marc-O veut que tout soit parfait pour l’observation de l’éclipse. Pas facile avec Hugo qui tient à l’aider.



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


On se trouve dans la chambre de SAMI plongée dans le noir. Il tient son ordinateur portable sur ses genoux dans son lit. MARC-O est à côté de lui.


SAMI

Je l'ai, je l'ai,

je l'ai! Presque! Ah!


MARC-O

Chut, chut, chut!


SAMI

J'étais à ça de l'avoir!

Je savais que j'aurais pas dû

utiliser ma potion de sommeil

sur le gobelin ridicule de tantôt!

Ça m'aurait permis d'endormir

le gardien.


MARC-O prend le portable.


MARC-O

Tu pouvais pas savoir.

C'est plate qu'on se soit pas

rendus au dernier niveau.

Il paraît qu'il est malade!


SAMI

On a le temps.

Une dernière partie?

Puis après ça,

on se couche pour vrai.


MARC-O

OK.


SAMI regarde son cadran qui indique 5 heures 12.


SAMI

Il est pas déjà cette heure-là?


MARC-O

Oui. À moins que la Terre

tourne moins vite qu'avant.


SAMI

Attends. On a joué

toute la nuit?


MARC-O

Oui.


SAMI

Là, il faut qu'on dorme.

On va être crevés

à l'école demain!


MARC-O

Tu veux dire tantôt.


SAMI

Bonne nuit!


MARC-O

Bonne nuit.

Pour ce qu'il en reste.


SAMI et MARC-O se couchent. MARC-O se relève subitement.


MARC-O

Si on contourne la forteresse

au lieu de l'attaquer de front?


SAMI

Tais-toi, MARC-O


MARC-O se recouche, mais regarde au plafond, l'air pensif.


MARC-O

Puis qu'on utilise

nos dragons archers?


SAMI

Chut!

(Pour lui même)

J'aimerais ça que les potions

de sommeil existent pour vrai.


On se retrouve le lendemain dans la cuisine. SAMI dort sur son bras accoté sur la table. NADYA et AUDREY préparent un déjeuner.


AUDREY

As-tu bien dormi?


NADYA

Oui. Pas autant que Sami,

je pense, hein.


AUDREY

(Chuchotant)

Va le réveiller.


NADYA

(Criant à l'oreille de SAMI)

Bonjour!


AUDREY

Oh, coudonc! On dirait que vous

avez pas dormi de la nuit!


SAMI

Oui, on a dormi.


NADYA

À minuit, vous dormiez pas,

puis à 5 heures non plus.


AUDREY

Tu nous espionnais?


NADYA

Je n'ai plus le droit d'aller

boire de l'eau?


AUDREY

Une nuit blanche!

Mais à quoi vous avez pensé?


SAMI

C'est à cause de l'Empire

des clans, le jeu de MARC-O

Il faut prendre des forteresses

d'assaut, voler leur or,

leur élixir, défendre nos cités.

Vous aussi, vous auriez embarqué.


NADYA

Non. Nous, on se serait

endormies. Ça sonne méga plate!


AUDREY

Marc-O! Debout!


SAMI

Ah, il est levé!

Il fabrique des boîtes

pour observer l'éclipse.


NADYA

Pour la voir, l'éclipse, il

faudrait que tu sois capable

d'ouvrir tes yeux, hein?


AUDREY

J'ai déjà vu des zombies

qui avaient l'air

plus en vie que toi.


NADYA

Je voudrais pas être à ta place

quand maman va appeler tantôt.


SAMI

Il faut pas

qu'elle s'en rende compte.


AUDREY

Bien oui, mais t'aurais dû

y penser avant.


SAMI

Vous comprenez pas! Vous

aussi, vous allez être punies.

Elle va dire qu'elle est pas

assez sévère.

On n'aura plus jamais le droit

d'inviter d'amis à la maison.

(S'adressant à AUDREY)

Toi, tu peux dire adieu à tes

contrats de gardiennage, hein?

Ma mère va en parler

à toute sa famille,

sa famille va en parler

à l'Égypte, puis l'Égypte, à l'Algérie

au complet.


De la tablette tactile sur la table, on entend la sonnerie de Skype.


NADYA

Euh... Va-t'en!

On va dire que t'es dans la douche.


AUDREY

Non, j'ai une meilleure idée!


AUDREY prend quelque chose dans le congélateur.


AUDREY

Prêt pour le réveil?


SAMI

Hein?


AUDREY glisse des glaçons sous le chandail de SAMI.


SAMI

Ah!


SAMI sursaute et se ressaisit aussitôt. NADYA, SAMI et AUDREY s'adressent à FATIMA qu'on voit sur l'écran de la tablette.


NADYA

Allô, maman!


FATIMA

Habibi!

Comment vous allez?

Ah! que vous êtes beaux!

Approchez-vous

que je vous embrasse!

Mouah, mouah, mouah!

Ah!


Dans la chambre de SAMI, MARC-O bricole une boîte à chaussures en y perçant un trou à l'aide d'un tournevis.


MARC-O

C'est parfait! Il m'en manque

juste 19.


MARC-O prend une autre boîte. De retour dans la cuisine.


FATIMA

Vous me manquez,

mes chéris, hein?


NADYA

Toi aussi,

tu nous manques, maman!


FATIMA

Ah! Et vous avez bien dormi?


SAMI

(Exagérément enthousiaste)

Oui, super bien!

Super bien!

Je suis en pleine forme!


FATIMA

Pourtant, tu as l'air

un peu pâle, hein,

bolbol?


SAMI

C'est sûrement à cause

de la caméra!


AUDREY pince SAMI dans le dos pour le ressaisir.


SAMI

Ah! Hum!


FATIMA

Dis-moi, Audrey,

tout va bien?


AUDREY

Tout est sous contrôle,

Mme Mazari.


FATIMA

Parce que... bolbol

est un petit peu excité, hein.


SAMI

C'est sûrement

à cause de l'éclipse

qu'on va regarder tantôt.


FATIMA

(Énervée)

Non, non, non!

N'allez pas dehors comme ça

sans rien sur vos yeux

parce qu'une éclipse,

c'est dangereux,

avec les rayons et tout!

S'il devait arriver quelque

chose à vos beaux yeux!


SAMI

Non, non, non.

Je vais fabriquer des boîtes

avec Marc-O!


AUDREY pince SAMI.


SAMI

Oh!


FATIMA

Toi, tu n'es pas

dans ton état normal.

Je vous rappelle à midi pour

être sûre que tout va bien.


SAMI

Pas nécessaire.


AUDREY pince SAMI.


SAMI

Ça va faire plaisir!


FATIMA

Ah, bon. Alors, dépêchez-vous,

hein. Vous allez être en retard.

Je vous aime beaucoup.

Mouah, mouah!


NADYA

Bye!


FATIMA

Bye, bye!


AUDREY, NADYA et SAMI soupirent de soulagement.


On se retrouve à l'école secondaire Victoire-Desmarais. AUDREY marche dans le corridor avec HUGO.


HUGO

Ryan Gosling, Channing Tatum,

Liam Hemsworth puis moi.

Tu vois vraiment pas

ce qu'on a en commun?


AUDREY

À part être beaux, non.


HUGO

On est tous des célébrités.

Moi, je suis une future célébrité,

mais ça compte quand même.


AUDREY

Bien oui, mais il est où,

le problème?


HUGO

Ces gars-là sont

tellement occupés

qu'ils n'ont plus vraiment

de temps pour leur blonde.

Ça risque de m'arriver

à moi aussi.


AUDREY

Hugo, si c'est une façon

de me dire

que tu ne viendras pas magasiner

avec moi en fin de semaine,

c'est vraiment poche.


HUGO

Non, c'est pas ça pantoute,

bébé chat.

J'ai encore du temps pour toi,

mais ça risque de changer.


AUDREY

Je pense qu'il nous reste

encore quelques années.


HUGO

Je dirais plus

quelques mois, mettons.

Inquiète-toi pas, j'ai un plan.


AUDREY

C'est quoi?


HUGO

Avant que mon horaire

soit méga chargé,

je vais faire n'importe quoi

pour t'aider.

Ça fait que comme ça, ça va

me mettre du temps en banque

pour quand je

n'en aurai plus.


AUDREY

Ah! T'es cute!


HUGO

(Prenant les livres d'AUDREY)

Donne tes livres, je vais

les tenir pour toi.


AUDREY

Bien, merci.

C'est gentil.


HUGO

Je vais répondre aux questions

de tes exercices!


AUDREY

(Reprenant ses livres)

Ha! Merci, ça va aller.

Il y a rien qui presse.

Tu t'envoleras pas pour

Hollywood demain matin!


HUGO

Ça, c'est ce que tu penses.

Un chasseur de têtes me voit

dans la rue et bang!

Hollywood direct, puis après ça,

bang! Un oscar!


AUDREY s'apprête à se mettre du brillant à lèvres. HUGO lui prend le tube des mains.


HUGO

Donne, je vais le faire.


AUDREY

Oh non! Hugo, je pense que je suis

capable toute seule.

Tu veux m'aider? Occupe-toi

de Sami et de Marc-O,

ils ont passé une nuit blanche.

Si leur journée se passe mal,

ça risque de me retomber

sur le nez.


HUGO

Vos désirs sont des ordres,

bébé chat.


Plus tard, HUGO entre dans le local du journal où SAMI travaille à son bureau.


HUGO

Audrey m'a tout dit

pour la nuit blanche.

Tu t'ennuies pas trop

de ton lit?


SAMI

Hugo, chut! Prononce pas

ce mot-là, s'il te plaît.

J'ai trop envie de me coucher

quand je l'entends.


HUGO

Correct. Tu t'ennuies pas trop

de ton tu sais quoi?

(Agrippant la feuille de SAMI)

Bon, je vais t'aider.


SAMI

Hugo, regarde.

J'ai pas fini, il faut

que je recopie les notes

du cours de ce matin.

J'arrêtais pas de tomber

dans la lune.


HUGO

Ce qu'il faut que tu fasses,

c'est un power nap.


SAMI

Un quoi?


HUGO

Un power nap.

Power pour pouvoir, et

nap, ça veut dire "sieste".

Dans le fond, c'est comme...

une sieste super puissante.


SAMI

Une sieste?

J'aurais l'impression

de retourner à la garderie.


HUGO

Les power naps,

c'est pas pour les bébés.

C'est super rapide

et efficace. Le truc, pour retrouver

ton énergie,

c'est de te réveiller

au bon moment.


SAMI

C'est quand le bon moment?


HUGO

Quand t'arrives pour tomber

dans le sommeil profond

et que tu te réveilles

pow! D'une shot.


SAMI

Ah! J'aime mieux mon truc:

garder les yeux ouverts.

Comme ça, je risque pas

de manquer l'appel

de ma mère à midi.


HUGO

Les power naps,

c'est super court.

Tu vas être réveillé

bien avant son appel.

C'est sûr que c'est pas aussi

confortable qu'un lit, mais...


SAMI

Hugo, Hugo, chut...


HUGO

C'est sûr que

c'est pas aussi confortable

qu'un "L-I",

mais c'est mieux que rien.


SAMI

Je vais y penser.


HUGO

Je sors pas si tu promets pas

de faire un power nap.


SAMI

Je te le promets.


HUGO

Bon! Là, oublie pas:

si tu dors trop longtemps,

tu vas être encore fatigué

quand tu vas te réveiller.

Quinze minutes, gros max.

Sami?


HUGO n'obtient pas de réponse. SAMI est concentré.


HUGO

(S'éloignant)

OK? Sami?


SAMI

Oui?


HUGO

(Se tournant vers la garde-robe du local)

Bon!


On retrouve MARC-O à un kiosque appelé « Observation de l'éclipse solaire » dans l'aire sociale de l'école. Il dispose ses boîtes à chaussures modifiées sur les tables.


FRANK

(Amenant des boîtes non modifiées)

Hé! Quand t'as proposé

d'organiser une activité

d'observation d'éclipse,

je pensais jamais que ça

pognerait autant!

Rappelle-moi de ne plus jamais

douter de toi.


MARC-O

C'est noté. Il y a

juste un problème!


FRANK

Ah, c'est quoi?


MARC-O

Je me suis occupé des boîtes.

T'as apporté ça pour rien.


FRANK

Non.

Hier, quand j'ai enlevé

la fiche d'inscription,

les élèves ont continué

de venir s'inscrire.

On sera pas 20, on va être

une cinquantaine.


MARC-O

Cinquante?


FRANK

Oui. Vas-tu avoir le temps

de préparer les boîtes?


MARC-O

Oui, Sami

est censé m'aider.


FRANK

Génial, parce que l'éclipse

repassera pas deux fois.


MARC-O

Bien!


FRANK

Je vais en chercher

d'autres dans mon auto.


HUGO

(Approchant le MARC-O)

Inquiète-toi pas, Marc-O!

Je suis là.


MARC-O

OK.


HUGO

Je me suis occupé de Sami;

là, je m'occupe de toi.


MARC-O

Tu viens m'aider

à faire les boîtes?


HUGO

Non, on va commencer

par bien travailler.

Je sais tout pour la nuit blanche.


MARC-O

Je suis pas si fatigué que ça.


HUGO

C'est pire que je pensais;

t'es tellement mort

que tu ne te rends plus compte

que t'es fatigué.

La somnolence à l'école peut

causer de graves accidents.


MARC-O

Tu te mélanges: c'est la

somnolence au volant.


HUGO

Tu pourrais entrer en

collision avec un casier

ou débouler les marches et

rentrer dans Mme Préfontaine.

Ou pire, Mona.


MARC-O

Je m'endors pas, je te dis!


HUGO

Checke!


HUGO pointe derrière MARC-O qui se retourne. HUGO en profite pour donner un coup sur la boîte que MARC-O tenait et l'attrape.


HUGO

Comment t'expliques

que tes réflexes ne sont plus

bons, Marc-O?

T'es fatigué, MARC-O.


MARC-O

OK. Là, je peux ravoir

ma boîte?


HUGO

Non. Tu l'avoues

enfin, là, hein!

T'es bien chanceux, j'ai un truc

pour te réveiller.


MARC-O

Parfait! Si je m'endors trop,

je vais venir te voir.


HUGO

Il va être trop tard.

Fais le truc de la roche

dans le soulier. Tout de suite.


MARC-O

Hein?


HUGO

En camping, quand t'as

une roche dans le dos,

t'essaies de dormir,

c'est inconfortable.


MARC-O

Tu veux que je m'en mette

une dans le dos?


HUGO

Dans ton soulier.

C'est vraiment gossant.


MARC-O

Il y a pas juste les roches

qui sont gossantes, hein?


HUGO

T'as raison, les branches aussi.

Viens, il y en a plein

en avant de l'école.


MARC-O

Mais après, tu me laisses

finir mes boîtes?


HUGO

Inquiète-toi pas, je vais

m'occuper de ça aussi.


De retour avec SAMI. Il dort dans une garde-robe, la porte entrouverte. On entend la sonnerie de Skype sur son cellulaire.


On se retrouve avec AUDREY qui parle au téléphone. Elle marche dans un corridor.


AUDREY

Inquiétez-vous pas,

Mme Mazari.

Je suis sûre que Sami

est pas loin.

Oui, je sais que vous aviez

un rendez-vous sur Skype.

Non, c'est sûrement rien de

grave. Il est là, je le vois.

(Saluant dans le vide)

Salut, Sami! Téléphone!

Non, il peut pas répondre

tout de suite parce que...

parce que... il a les mains

pleines de colle.

Oui, il fabrique

une boîte à éclipse.

Il va vous rappeler

dès qu'il finit sa boîte.

OK, bye!


AUDREY raccroche et soupire. FRANK la rejoint.


FRANK

Euh... Audrey?

Là, ou t'hallucines,

ou Sami est invisible

parce qu'il y a pas

de traces de lui ici.


AUDREY

(Riant exagérément)

Invisible. Elle est bonne,

Frank. OK, bye.


FRANK

Je plaisantais pas.

Peux-tu m'expliquer?


AUDREY

C'est un langage codé

entre Hugo et moi.


FRANK

Ah! C'est quoi, le code?


AUDREY

C'est vraiment

trop compliqué à expliquer.


FRANK

Si Hugo le comprend,

je pense que je suis capable

de le comprendre aussi.


AUDREY rit exagérément. Il y a un malaise.


De retour avec SAMI qui sort de la garde-robe. Il prend son cellulaire.


SAMI

"Cinq appels manqués."

Non, non!


SAMI compose un numéro.


SAMI

Oui, allô, maman!

Oui, oui. Comment ça va?

Moi, ça va super bien, merci.

J'ai manqué ton appel

parce que...

je l'ai laissé dans mon casier

en sécurité.

De la colle sur les mains? Non.


AUDREY

Je viens de parler

à ta mère.

Je lui ai dit que tu

pouvais pas lui parler,

parce que t'avais les mains

pleines de colle.


SAMI

Je veux dire,

je n'ai plus de colle.

Je me suis lavé les mains...


AUDREY

(Chuchotant)

Quand t'as fini

ta boîte.


SAMI

Quand j'ai fini ma boîte

à éclipse, avant d'aller le chercher

dans mon casier, oui.

Tu t'inquiétais pour rien, là!

À ce soir! Maman... Bon! Mouah.

OK, oui, je t'en ai donné deux,

t'as juste pas entendu.

Mouah, mouah.

Bon! OK, oui. Bye!


SAMI raccroche.


AUDREY

T'as failli nous causer

pas mal de trouble.

T'es mieux d'avoir une bonne

excuse, Sami Mazari.


SAMI

Je faisais une sieste.


AUDREY

Une sieste à l'école?

Quelqu'un aurait pu te voir.

Qu'est-ce qui serait arrivé

si Mme Préfontaine avait choisi

de faire sa sieste au même moment?

À quoi t'as pensé?


SAMI

À rien, justement! C'est Hugo

qui a pensé à tout.


AUDREY

Hugo?


SAMI

Oui. Je lui ai rien demandé,

mais il a insisté pour m'aider.


AUDREY

(Attendrie)

Ha! Il est trop cute.

Il a fait ça juste pour moi.


SAMI

C'est après lui

que tu devrais être fâchée.

Son truc a même pas marché.

Je suis encore plus crevé

qu'à matin.


FRANK

(Entrant dans la pièce)

Avez-vous vu Marc-O?


SAMI s'assoit et couche sa tête dans ses bras sur son bureau.


FRANK

Ça va pas, Sami?


De retour avec MARC-O et HUGO qui retournent au kiosque de MARC-O. MARC-O marche difficilement.


HUGO

Puis, Marc-O, qu'est-ce que

tu fais pas grâce à moi?


MARC-O

Mes boîtes pour l'éclipse.


HUGO

Non. Tu dors pas!

Grâce à Hugo Magic!


MARC-O

Oui, mais j'ai aussi mal

aux pieds grâce à Hugo Magic.


MARC-O s'assoit et retire une de ses chaussures.


HUGO

Fais pas ça,

tu vas t'endormir.


MARC-O

La roche me rentre

dans le talon.


MARC-O saigne légèrement du talon.


MARC-O

Super...


HUGO

Va te faire "taper"

à l'infirmerie, là.


MARC-O

Franchement, pas pour ça.


HUGO

Ça pourrait s'infester.


MARC-O

S'infecter, tu veux dire.


HUGO

En tant que future grande vedette,

je peux pas me permettre un

scandale de même dans mon passé.


MARC-O

Je te promets de jamais en

parler aux magazines à potins.


HUGO

Même s'ils te donnent 10 000

piastres pour le scoop?

Ils vont te donner 1 M$,

tu pourras pas dire non.

Envoie, infirmerie!


HUGO prend MARC-O sur ses épaules.


MARC-O

Hein? Woh, woh!

Hugo, Hugo! Je suis capable

de marcher. Hugo! Hugo!


HUGO

(Posant MARC-O au sol.)

Oui, OK.


MARC-O

Merci.

(Pointant les boîtes à modifier)

Mais qui est-ce qui va

s'occuper de ça?


HUGO

Bien, moi!


MARC-O

Es-tu capable?


HUGO

As-tu oublié à qui tu parles?

Je suis le pro de la dextérité!


MARC-O

La dextérité?


HUGO

L'affaire avec les mains!


MARC-O

OK! Tout est écrit ici.

(Montrant un schéma)

Le trou pour regarder est là.

Puis, la lumière du soleil

doit passer par là.

Tu comprends le principe?


HUGO

Tes boîtes vont être

parfaites, inquiète-toi pas.

Envoie, déguédine!


HUGO s'affaire difficilement à modifier les boîtes de MARC-O, les détruisant plus qu'autre chose.


De retour avec SAMI, AUDREY et FRANK.


FRANK

T'as pas l'air

dans ton assiette.


SAMI

C'est rien de grave.


FRANK

T'es pâle, il faudrait

peut-être aviser tes parents.


AUDREY ET SAMI

Non.


AUDREY

T'as oublié, c'est moi qui garde

pendant le voyage des Mazari

à Marseille.


SAMI

C'est peut-être

ce que j'ai mangé qui passe pas.


FRANK

T'as peut-être la gastro.

Veux-tu aller te reposer

un peu à l'infirmerie?


SAMI

Me reposer? Oui!


AUDREY

Es-tu sûr que

c'est une bonne idée,

si ta mère apprend que

t'es allé à l'infirmerie?


SAMI

Ma mère va encore plus capoter

si elle apprend que je me suis

endormi dans un cours.

Si ça avait été le ramadan,

ça aurait été une bonne excuse,

mais là, c'est fini.


De retour avec HUGO. MARC-O le rejoint.


HUGO

Hé, Marc-O! Es-tu correct?

Ta plaie s'est pas infectée?


MARC-O

Malheureusement, oui.

Il va falloir m'amputer.


HUGO

Oh non, ma carrière!

Qu'est-ce que je vais faire?


MARC-O

Je dirai pas que c'est de ta faute

si tu me donnes ton pied gauche.


HUGO

Il peut pas me manquer

un pied gauche!

As-tu déjà vu un acteur

sans pied gauche?


MARC-O

(Riant)

Ha! C'est pas vrai!


HUGO

Es-tu sûr?


MARC-O

Bien oui, je te niaise!

Regarde! Je peux marcher!


HUGO

T'as bien fait d'aller

à l'infirmerie.


FRANK

T'étais à l'infirmerie toi aussi?

As-tu la gastro comme Sami?


MARC-O

Sami a pas la gastro.

Je veux dire, il a pas

la gastro contagieuse.

Moi, je suis en pleine forme.


HUGO

Regarde ça!


HUGO tend une des boîtes qu'il a bricolées à MARC-O.


MARC-O

C'est quoi, ça?


HUGO

Ça, là, c'est ta boîte

version améliorée.

Version Hugo!


FRANK

(S'adressant à MARC-O)

Tu vas pas donner ça aux

élèves pour regarder l'éclipse?


HUGO

Bien oui! Regarde, celle-là

est encore mieux réussie.

Elle est pour toi.


MARC-O

T'as fait quatre trous

dans chaque boîte?


HUGO

(Se mettant la boîte devant les yeux)

Regarde, on voit bien mieux!


FRANK

La règle la plus importante,

c'est de pas regarder

le soleil directement.


HUGO

Exact! C'est pour ça

qu'il y a une boîte

entre nos yeux puis le soleil.


FRANK

C'est quand même directement,

ça, Hugo.


HUGO

Pas tant que ça!


MARC-O

C'est super dangereux!

Si tu regardes l'éclipse

trop longtemps,

tu peux devenir

aveugle!


HUGO

Aveugle?


FRANK

Il va falloir

boucher les trous

et refaire les boîtes

correctement.


HUGO

Si les instructions avaient

été un peu plus claires que ça

et que tu me les avais

montrées une par une,

j'aurais peut-être compris.


MARC-O

Oui, t'aurais

peut-être compris?

Ça, ça veut dire que la plupart

des élèves comprendraient?


FRANK

Pas bête.


HUGO

Pas bête...

Qu'est-ce qui

est pas bête?


MARC-O

On pourrait commencer

l'activité 15 minutes plus tôt?

Je pourrais prendre

le temps d'expliquer aux élèves

comment faire leur propre boîte.

On commencerait à temps!


FRANK

Manquer 15 minutes de cours?


MARC-O

C'est ça ou on manque l'éclipse!

Tu l'as dit, demain, elle sera

pas là; les cours, oui.


FRANK

Pas sûr que ce soit

une bonne idée.


MARC-O

Ce matin, t'as dit que

tu ne douterais plus jamais

de mes idées. Hein?


FRANK

(Hésitant)

Ah...

(Serrant la main de MARC-O)

OK! Marché conclu.


MARC-O

Yes!


HUGO s'apprête à taper dans la main de FRANK qui l'ignore. De retour avec SAMI qui discute avec AUDREY au local du journal.


SAMI

Ah! Ma petite sieste

à l'infirmerie

m'a vraiment fait du bien!


AUDREY

Je t'entendais ronfler jusque

dans mon cours de maths. Ha!


SAMI

Promis, plus de nuit blanche.

Quand ma mère

va nous "skyper" ce soir,

tout va aller

comme sur des roulettes.

Elle se doutera de rien!


AUDREY

Si tu recommences à cogner des

clous, je sors le sac de glace.


SAMI

(Riant)

Non!


HUGO et MARC-O arrivent. HUGO tient ses mains sur ses yeux.


HUGO

Non! Pourquoi moi? Pourquoi ça

m'arrive à moi?


AUDREY

Qu'est-ce qui se passe?


HUGO

Je vais être aveugle!


MARC-O

Tu capotes pour rien.


HUGO

C'est pas toi

qui vas perdre tes yeux!


HUGO garde les yeux fermés. Il tend les mains vers SAMI dont il caresse le visage et les cheveux.


HUGO

Ah! Bébé chat,

je ne pourrai plus jamais voir

ton beau visage!

Tes beaux cheveux...

le hockey à la TV.


AUDREY prend l'épaule de HUGO pour le tasser.


MARC-O

Il y a aucune chance

que tu sois aveugle.


HUGO

C'est toi qui as dit que

c'était extrêmement dangereux

de regarder l'éclipse directement.


SAMI

T'as pas fait ça?


HUGO

J'ai pas fait exprès.

J'ai vu le reflet de l'éclipse

dans une flaque d'eau

dans les lunettes d'un gars

de l'équipe de ping-pong.


MARC-O

Pendant une fraction

de seconde.


HUGO

C'était des méchantes

grosses lunettes!


AUDREY

Bon! Montre, là.


HUGO

Ah...


AUDREY

Montre! Tes yeux voient

encore très bien

et ils sont encore très beaux.


HUGO

Je vais encore voir tout noir!


MARC-O

Sauf si tu fais mon truc.


HUGO

C'est quoi?


MARC-O

Tu te mets un bandeau

sur les yeux.

Comme ça, ça va les reposer

et les guérir.


HUGO

Ah oui?


MARC-O

Oui!


HUGO

Je garde ça

pendant combien de temps?


MARC-O

Une heure gros max.


AUDREY retire le bandeau qu'elle a dans les cheveux et le pose sur les yeux de HUGO.


HUGO

Je prendrai pas de chance,

je le garde 24 heures.


SAMI

(Se moquant)

Ha! 24 heures!


AUDREY

Mais tu verras rien!


HUGO

Bébé chat, tu vas être mon...

mon chien guide!

Non. Plus mon bébé

chat guide.


AUDREY

J'ai pas le temps

de m'occuper de toi.

Je garde Sami et Nadya.

C'est toi qui es censé m'aider

avant de partir pour Hollywood,

si tu te rappelles.


HUGO

Je vais t'aider

à m'aider, d'abord.


AUDREY

Je comprends pas.


HUGO

Je te dérangerai pas. Je vais

me coucher sur le divan,

je vais attendre

que tu t'occupes de moi.


AUDREY, découragée, se prend la tête dans les mains.


HUGO

C'est par où?


MARC-O

Tout droit.


HUGO se cogne sur les murs en s'éloignant.


HUGO

Ah! Oh!

(S'adressant à la prote en sortant)

Excusez, madame.


MARC-O

Tout droit!


AUDREY

(Énervée)

Non, mais vraiment,

merci beaucoup, hein,

pour vos bonnes idées!


AUDREY s'éloigne.


SAMI

Bien... de rien beaucoup!


Plus tard, SAMI et MARC-O arrivent dans la chambre de SAMI. MARC-O sort son ordinateur portable.


SAMI

Marc-O, on fait nos devoirs,

puis après, on joue.


MARC-O

Je veux juste

le mettre sur le bureau.

Il s'allumera pas tout seul.


SAMI

On n'a pas le temps.


MARC-O

Bien, peut-être!

Ce midi, j'ai trouvé

un code de triche.

Le niveau de ce matin,

on va le passer super vite!


SAMI

Cool!

(Soudainement hésitant)

Non. On peut pas faire ça,

ça serait pas pareil.

Il y aurait pas de défi.


MARC-O

Oui, mais on l'avait presque

fini, de toute façon.

Ça serait mérité.


SAMI

Vu de même.


MARC-O

OK, on joue!


SAMI

Pas question!


MARC-O

Oui, t'as raison.

C'est mieux comme ça.


Dans le corridor, AUDREY aide difficilement HUGO à se déplacer.


SAMI

J'espère qu'il sera pas

trop dérangeant

quand ma mère

va "skyper" tantôt.


MARC-O

Mets-le dans le garde-robe.

Le temps qu'il trouve la sortie,

ton Skype va être fini.


NADYA passe dans le corridor. Elle tient une assiette de nourriture dans ses mains.


SAMI

Nadya? Qu'est-ce que tu fais

avec ça?


NADYA

Euh... rien.


MARC-O

Elle est bizarre,

ta soeur, des fois.


SAMI

Surtout quand elle

fait un mauvais coup.


On entend des aboiements dans la pièce à côté.


SAMI

Dis-moi que c'est ton ventre

qui a fait ça.


MARC-O

Non.


HUGO

M'as-tu parlé, bébé chat?


AUDREY

C'est quoi, ça, encore?


MARC-O

(Mal à l'aise)

Je peux pas rester,

ma mère m'attend.


SAMI

Ta mère est jamais chez vous

quand tu reviens de l'école.


MARC-O

Pas aujourd'hui.

J'avais oublié, on va faire

des commissions.


SAMI

Quelles commissions?


MARC-O

J'ai oublié ça aussi.


SAMI

Marc-O, laisse-moi pas

tout seul avec ça, STP!

Marc-O!


MARC-O part en vitesse.


SAMI

Nadya!


On se retrouve plus tard dans la cuisine avec AUDREY, HUGO, et NADYA. SAMI les rejoint.


AUDREY

Ah! Puis?


SAMI

Je ne sais plus quoi faire.

Le chien ne veut pas sortir

d'en dessous de mon lit!


AUDREY

Nadya, pourquoi

t'as fait ça?


NADYA

Je voulais juste que Costa

rencontre M. Gladu.

Toi, tu m'as dit que c'était correct.


SAMI

J'ai jamais dit ça.


NADYA

Euh... oui.


SAMI

J'ai jamais dit

de pas en parler à Audrey.

Quand maman va savoir que Costa

est ici, elle va capoter.


HUGO

Inquiétez-vous pas,

je vais m'occuper du chien.


AUDREY

(S'adressant à SAMI)

Va le surveiller.


SAMI guide HUGO.


On entend la sonnerie de Skype.


AUDREY

Euh... Sami. Sami?


NADYA

J'espère qu'il jappera pas.


On voit FATIMA sur l'écran de la tablette.


FATIMA

Bonjour, mes amours!

Bonjour, Audrey!


AUDREY

(Exagérément enthousiaste)

Allô!


FATIMA

Tout va bien?


TOUS

Oui!


FATIMA

Vous êtes sûrs?


TOUS

Oui!


On entend des aboiements.


FATIMA

C'est un chien que j'entends?


TOUS

Non. Non.


FATIMA

Oui, oui. C'est un chien.


SAMI

On a rien entendu.


NADYA

Non.


SAMI

Ça doit être

un chien marseillais.


HUGO

Hé, je l'ai eu!


HUGO revient dans la cuisine avec le chien en laisse.


FATIMA

Si, si! C'est un chien!


HUGO

Bien non! C'est moi!


FATIMA

Hugo?


HUGO

Inquiétez-vous pas,

Mme Mazari.

Les dégâts sont très limités.

Je vais sortir le chien avant

qu'il en fasse d'autres.


FATIMA

Comment, les dégâts?

Quels dégâts?

Qu'est-ce que vous faites

dans ma maison?

Didi! Je peux pas croire

que tu as laissé

rentrer le chien du voisin

dans la maison!


NADYA

Mais Sami, lui, a passé

une nuit blanche!


AUDREY affiche un air paniqué.


FATIMA

Pardon? Tu as passé

une nuit blanche?


Le téléphone du domicile sonne.


FATIMA

Non, non, non!

Laissez sonner!

Je veux savoir exactement

ce qui se passe.


HUGO

Famille Mazari, bonjour!


FATIMA

Il répond au téléphone,

en plus!


HUGO

Oui. Salut, Frank.

Non, tout va bien.

Sami est allé à l'infirmerie,

ça va mieux.


FATIMA

L'infirmerie!

Et puis quoi, encore?

La police, les pompiers?

Mais qu'est-ce qui se passe

chez moi?

Qu'est-ce que vous faites,

les enfants?


AUDREY

Je suis vraiment désolée,

Mme Mazari.

Je m'en suis pas

rendu compte.


SAMI

Maman, on dirait que l'écran

est gelé.


FATIMA

Non, non. Moi, je vous vois

très bien.


SAMI

Je pense qu'il y a un bogue.

On te rappelle, hein!


SAMI éteint la conversation Skype.


NADYA

Pourquoi t'as fait ça?


SAMI

Là, on a besoin d'un plan et

vite. Sinon, on est faits!


AUDREY

J'en ai un, plan.

On dit la vérité.


On se retrouve quelques instants plus tard en conversation Skype avec FATIMA.


AUDREY

On est vraiment désolés,

Mme Mazari.

On aurait dû vous dire la vérité

dès le début.

Hugo est ici parce qu'il a

un petit problème de vision,

mais après souper, il retourne

chez lui, promis.


HUGO

Oui. Ma mère va

prendre le relais.


NADYA

Le mariage, ça se passe bien?

En dansant, papa t'a pas trop

marché sur les pieds? Ha! ha!


FATIMA

Didi.


NADYA

Je suis désolée

d'avoir fait entrer Costa,

je ne le ferai plus.


FATIMA

Et toi? C'était peut-être

une mauvaise idée

de laisser Marc-O dormir

à la maison, hein?


SAMI

Bien... Marc-O puis moi, on a

un petit peu parlé puis...


FATIMA

Oui, et puis, vous avez ouvert

l'ordinateur de Marc-O,

et vous avez commencé

à jouer, c'est ça?

Des jeux vidéo toute la nuit!


FATIMA dit quelques phrases en arabe.


NADYA

Non, maman, c'est pas

ce qui s'est passé.

En fait, Sami a

de la difficulté à dormir

depuis que t'es partie.

Il s'ennuie trop de toi.


FATIMA

Ah oui?


AUDREY

Oui, mais je vous promets

que je vais être

beaucoup plus vigilante.

Vous pouvez vraiment me faire

confiance, Mme Mazari.


FATIMA

C'est très bien, Audrey.


FATIMA s'exprime en arabe.


FATIMA

Tu vas pas t'ennuyer de moi

ce soir, hein?


SAMI

Non, non, non.


FATIMA

Tu n'oublies pas

ce qu'on s'est dit, hein?


SAMI

Non, non. À ce soir!


TOUS

Bye!


AUDREY

Nadya, pourquoi tu lui as pas

dit pour les jeux vidéo?


NADYA

Pour être privée

de télé? Non.

(S'adressant à SAMI)

Toi, tu m'en dois une.


HUGO

C'est des biscuits, ça, hein?

En tout cas, ils sont vraiment bons.

Je pars avec la boîte, OK?


HUGO part avec la boîte de biscuits pour chiens. Tous éclatent de rire.


Un peu plus tard, SAMI se couche dans son lit. Il remarque au sol des feuilles déchirées.


SAMI

Mes feuilles de guit! Nadya!

Nadya! Regarde ce qu'il

a fait, ton Costa!


NADYA

(Entrant dans la chambre)

Je te rappelle

que tu m'en dois une.


SAMI

OK. Mais là, on est quittes.


NADYA

C'était même pas une bonne

toune, de toute façon.


NADYA s'assoit sur le lit de SAMI. On entend la sonnerie de Skype.


FATIMA

(De l'écran de la tablette)

Bonsoir, habibi!

Allez, dodo!


NADYA

Ha! Sami se couche à l'heure

des petits bébés!


FATIMA

Ah, Didi! Tu veux dormir

tout de suite toi aussi?


NADYA

Euh... Bye!


SAMI pose la tablette sur la table de chevet.


SAMI

Bon, regarde. Je suis couché,

là, hein, ça fait que salut.

Bye, à demain!


FATIMA

Tut-tut-tut! Tu peux pas

raccrocher, habibi, non.

Je vais m'assurer que tu dormes.


SAMI

Maman, je pourrai

jamais dormir

si tu me regardes comme ça.


FATIMA

C'est que je veux pas que tu

t'ennuies de moi, habibi, hein.


SAMI

Maman, ça me stresse.


FATIMA

Pour t'aider à relaxer,

je vais te chanter

une petite berceuse.


FATIMA chante une berceuse en arabe.


SAMI

(Pour lui-même)

Plus jamais de nuit blanche,

plus jamais de nuit blanche,

plus jamais de nuit blanche,

plus jamais de nuit blanche.


Transition animée


SAMI

Viens sur le site Web

de l'émission.

Il y a un jeu vraiment cool

à découvrir.


Site internet

tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par