Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Cafouillage avant la finale

Vincent veut que son équipe de hockey remporte la finale, mais pour ça, il a besoin de Félicie et avec l’attitude de Brandon-Lee, ce n’est pas certain qu’elle accepte de jouer. Pendant ce temps, Mélanie tente de rester la reine de potins, sans accès à Internet.



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


VINCENT entre dans le vestiaire de l'aréna; il porte son équipement de hockey. SAMI, BRANDON-LEE et FÉLICIE sont présents, de même que quelques autres coéquipiers.


VINCENT

OK! La glace est prête.

Bon, on dirait que ça va juste

être nous six pour la pratique.


SAMI

C'est une pratique

optionnelle.

Je serais pas ici si mon père

était pas entraîneur.


BRANDON-LEE

Moi, je serais pas là si

demain, c'était pas la finale!


Les joueurs de l'équipe applaudissent et poussent des cris.


FÉLICIE

Un discours, capitaine,

un discours!


SAMI ET BRANDON-LEE

Un discours! Un discours!


VINCENT

OK, OK!

Aujourd'hui, les

boys,

les filles,

on a une petite pratique relaxe,

hein, pas de "chamaillage",

pas de blessés,

parce que demain,

demain, ça va être la partie

de hockey

la plus importante

de votre vie!

Demain, c'est la finale pee-wee!


Les joueurs applaudissent et crient de joie.


VINCENT

Là, je veux voir des joueurs

qui ont faim

parce que de l'autre côté,

ils sont affamés.

Mais on va leur montrer!

On va leur montrer qu'on a

du coeur à l'ouvrage,

puis qu'on a de la sueur

sur notre front!

Vous allez embarquer

sur la patinoire

comme des petits pee-wee,

mais vous allez en sortir des

hommes. Des hommes! Des bantams!


Les joueurs applaudissent et crient de joie.


BRANDON-LEE

(Propos en français et en anglais)

Des bantams, man!

Enfin, on va pouvoir jouer

du vrai hockey avec contact!


FÉLICIE

Hé! Le hockey féminin aussi,

c'est du vrai hockey,

puis il y a pas de contact.


BRANDON-LEE

T'es fru parce que

tu pourras pas

jouer avec nous

l'an prochain.


VINCENT

C'est vrai, j'avais oublié

qu'ils ne mélangent plus

les gars et les filles

au niveau bantam.


FÉLICIE

Oui, c'est sexiste.


BRANDON-LEE

C'est pas sexiste.

Les gars, on va juste être

trop gros et trop forts.

Tu te ferais écraser.


FÉLICIE

Tu veux que je te plaque

pour voir?


VINCENT

(Voulant calmer les ardeurs de ses coéquipiers)

Woh, woh, woh!

On peut juste se concentrer

sur la pratique d'aujourd'hui

et la finale de demain,

s'il vous plaît?


BRANDON-LEE

Oui, la grande,

ta dernière chance

de jouer du vrai hockey

avec les gars.


FÉLICIE

Vous avez pas besoin de moi

pour gagner la finale?

Arrangez-vous tout seuls.


VINCENT

C'est pas ça

qu'on a dit, Félicie.


Fâchée, FÉLICIE s'en va.


BRANDON-LEE

Coudon, elle est

dans sa semaine?


VINCENT

T'es comique, hein?


Le lendemain, chez les Mazari, SAAD est penché sur un tableau blanc, un crayon-feutre à la main, et prend des notes pour la finale de hockey.


SAAD

Mais, Félicie, elle va jouer

ou pas ce soir?


VINCENT

Je lui ai pas reparlé

depuis hier.

Elle va jouer, elle est pas

du genre à nous laisser tomber.


SAAD

J'aimerais une confirmation,

j'ai des trios à préparer.


SAMI

Je suis pas sûr. On n'a

vraiment pas été corrects, hier.


VINCENT

On?


SAMI

Ouais, surtout Brandon-Lee.


VINCENT

Elle va pas manquer la finale,

quand même!

En plus, c'est son

dernier match avec nous.


SAAD

Attends, c'est pas seulement

son dernier match avec nous.

Il y a pas d'équipe bantam de

filles dans la municipalité.


VINCENT

Ça veut dire que c'est son

dernier match tout court?


À l'école, MÉLANIE, excitée, arrive au local du journal.


MÉLANIE

Marc-O! Marc-O!

Devine qui j'ai vu

se tenir la main?


MARC-O

Est-ce que

c'est censé m'intéresser?


MÉLANIE

Yanick et Léa!


MARC-O

Ça fait deux semaines

qu'ils sortent ensemble.


MÉLANIE

Hein? Comment tu sais ça, toi?


MARC-O

Tout le monde le sait.

Sauf toi, on dirait.


MÉLANIE

Non. Moi, dans mon Q.T.Q.C, ça

dit que Léa a un kick sur Félix.


MARC-O

Q.T. quoi?


MÉLANIE

Q.T.Q.C.

Qui trouve qui cute.

Mon cahier de potins, Marc-O.


MARC-O

Tu te sers encore

de ça?


MÉLANIE

Ah! Pas assez souvent.

Il faut absolument que

je le mette à jour.

C'est pour ça que je veux aller

voir sur Facebook.


MADAME CARDINAL entre dans le local; elle porte un masque noir et pointe son index, le pouce relevé, pour mimer un fusil.


MADAME CARDINAL

Les mains en l'air,

tout le monde!

C'est un vol à main armée!

Tous vos cellulaires,

tablettes

et autres bidules électroniques,

dans le panier!


MÉLANIE

(Paniquée)

Non!


MADAME CARDINAL

(Relevant son masque)

C'est pas un vrai vol

à main armée, c'est moi.


MÉLANIE

Je sais, c'est encore pire.

C'est la journée

âge de pierre.


MADAME CARDINAL

Non, c'est la journée sans

technologies de l'information

et c'est obligatoire pour tous

les élèves du premier cycle.

Allez! Écris ton nom

sur ton téléphone.


MADAME CARDINAL tend un autocollant à MÉLANIE.


MARC-O

C'est juste une journée.

T'en mourras pas!


MADAME CARDINAL

Demain, on va parler

de vos expériences en classe.

Ça va être super le fun!


MÉLANIE

Vous pourriez pas faire

une petite exception?

C'est parce que j'ai vraiment

besoin d'aller sur Internet.


MADAME CARDINAL

Aucun problème.

Tu peux aussi choisir de faire

une recherche de deux pages

sur l'évolution des technologies

de l'information.


MÉLANIE

(Rebutée)

Ark! Qui voudrait

faire ça?


MARC-O

Moi!


MÉLANIE

Tu viens pas juste de dire:

"C'est juste une journée!

T'en mourras pas!"?


MARC-O

Je serais capable, c'est juste

que là, ça me tente pas.


MADAME CARDINAL

Profite de

ta prison électronique.

T'es le seul élève à avoir

choisi de faire le travail.


MARC-O

Pas grave. J'aime ça,

faire de la recherche.

Le sujet m'intéresse.


MÉLANIE

Un vrai

geek!


MADAME CARDINAL

Oui. Interdiction de partager

ton code d'accès au réseau...

avec personne.


MARC-O

Pas de problème!


MARC-O se tourne vers l'ordinateur, enthousiaste.


MARC-O

Bon!


MÉLANIE

(Ton suppliant)

Marc-O...


MARC-O

Le geek te dit non.


Chez les Mazari, SAMI, SAAD et VINCENT discutent ensemble.


SAMI

Il faut faire quelque chose!

Il faut que Félicie fasse

la finale avec nous!


VINCENT

En tant que capitaine,

je vais aller m'excuser

au nom de toute l'équipe.


SAAD

Fais bien ça. Si on veut avoir

des chances de gagner ce soir,

j'aimerais mieux

ne pas me passer d'elle.


VINCENT

Ouais.


SAAD

Sami, la fin du hockey,

tu sais ce que ça veut dire?


SAMI

Le soccer!


SAAD

Pas tout de suite. Avant, il y

a la course de boîtes à savon!


SAMI

(Peu enthousiaste)

Oh... Oui, oui.


VINCENT

Vous la faites

encore cette année?


SAAD

Bien sûr, c'est une

tradition père-fils.


VINCENT

Vous êtes arrivés deuxièmes,

l'année passée, c'est ça?

Il avait 9 ans, le gars

qui vous a battus, c'est ça?


SAAD

Dix ans. Ça se passera pas

comme ça cette année, hein.

J'ai des idées de modifs

pour rendre le bolide

plus aérodynamique.


VINCENT

Ouais!


SAAD

D'ailleurs, je vais aller

travailler sur le prototype.


SAMI

Tu devrais pas appeler Félicie

pour t'excuser

au lieu de me niaiser?


VINCENT

C'est fait, je l'ai textée.


SAMI

Attends, tu t'es

excusé par texto?


VINCENT

Bien quoi?

Bien là...


Dans la salle des pas perdus, MÉLANIE rejoint FÉLICIE qui est assise seule à une table.


MÉLANIE

Oh! Félicie.

Il faudrait que

je t'emprunte ton cell.


FÉLICIE

Je l'ai pas.

Mme Cardinal l'a pris.


MÉLANIE

Toi, étais-tu au courant

que Yanick et Léa

sortaient ensemble?


FÉLICIE

Plus maintenant,

ils viennent de casser.


MÉLANIE

Ç'a pas de bon sens!

Je suis tellement en retard!

Toi, est-ce que

t'aurais un potin?

N'importe quoi!


FÉLICIE

Oui. Vincent Beaucage

est un mal élevé.


MÉLANIE

Oh! Qu'est-ce qu'il a fait?


FÉLICIE

Il s'est excusé pour hier

par texto.


MÉLANIE

Inacceptable.

Mais est-ce que tu

lui as répondu?


FÉLICIE

J'ai pas eu

le temps de répondre,

Mme Cardinal m'a pris

mon téléphone.

De toute façon,

les gars savent

que je pourrai pas vraiment

tenir ma menace.

Je vais jouer

ce soir pareil.


MÉLANIE

Pourquoi?

T'es pas obligée.


FÉLICIE

C'est quand même

la finale.


MÉLANIE

Félicie, si tu joues,

c'est comme si

tu le laissais insulter.

Tu représentes

toutes les filles au monde

à qui on a déjà manqué

de respect dans un sport.


FÉLICIE

Exagère pas.


BRANDON-LEE arrive.


BRANDON-LEE

Félicie!

As-tu fini ta petite

crisette de fifille?


FÉLICIE

On t'a jamais

appris à la fermer?


BRANDON-LEE

Bonne question. Moi aussi,

j'en ai une.

Qu'est-ce qu'elles font,

les filles bantams,

au lieu de se plaquer?

Elles se boudent!


FÉLICIE

T'as raison. Je représente

toutes les filles

à qui on manque de respect

dans les sports.


MÉLANIE

Ce soir, c'est la finale,

et t'es une des meilleures

joueuses de l'équipe.

Tu peux demander aux gars

ce que tu veux,

ils auront pas le choix

de te le donner.

Ils savent qu'ils peuvent pas

gagner sans toi.


FÉLICIE

Pour une fois, ça ferait

changement de voir des gars

supplier une fille de jouer.


MÉLANIE

Fais-les patiner, Félicie.


FÉLICIE acquiesce, l'air frondeur.


Plus tard, SAMI et VINCENT arrivent à l'école et aperçoivent FÉLICIE près des casiers.


VINCENT

Salut, Félicie!

T'as pas encore répondu

à mon texto.


FÉLICIE

C'est la journée moyen âge.


SAMI

C'est vrai. Il faut aller

porter nos cells à Mme Cardinal.


VINCENT

Oui. Ça fait que c'est cool

pour ce soir?

Tu vas jouer avec nous?


FÉLICIE

Non.


VINCENT

Mais pourquoi?


FÉLICIE

Parce que mon capitaine a eu

le culot de s'excuser par texto.


SAMI

Je le savais!

Félicie, on est désolés

pour vrai.


VINCENT

Oui, tu le sais,

qu'on est désolés!

Arrête de faire...


FÉLICIE

Ta fifille?


VINCENT

Regarde, on a joué

toute la saison ensemble.

On peut pas au moins faire

la finale ensemble?


FÉLICIE

C'est ça, le problème!

C'est la finale,

et vous avez déjà hâte

de jouer sans moi

l'année prochaine.


SAMI

Non, non! Ç'a aucun

rapport avec toi!

On a juste hâte de se plaquer.


VINCENT

Bien oui!


FÉLICIE

OK! J'ai une condition si vous

voulez que je joue ce soir.

Il va falloir me prouver que

vous me respectez comme joueuse.


VINCENT

Comment on est censés faire

ça? Te supplier à genoux?


FÉLICIE

Trop facile.

Sauf pour Brandon-Lee.

Deuxième condition, Brandon-Lee

doit se mettre à genoux

et me dire que je suis meilleure

que lui au hockey.


SAMI

Mais il voudra jamais!


FÉLICIE

Pas mon problème.


VINCENT

Tu veux vraiment risquer

de pas jouer ta dernière partie

avec ton équipe à cause

de ton orgueil?


FÉLICIE

Toi, tu veux

vraiment risquer

de perdre la finale

à cause du tien?

Ça vous écoeure d'avoir besoin

d'une fille! Avouez.


SAMI ET VINCENT

Pantoute.


FÉLICIE

D'abord, prouvez-le.


Furieuse, FÉLICIE s'éloigne.


VINCENT

T'essaieras de lui trouver un

cadeau, quelque chose de gentil.


SAMI

(Réfléchissant)

Hum! Comme des fleurs

puis du chocolat.


VINCENT

Sami, on veut la faire jouer

au hockey, pas sortir avec.


SAMI

Je vais trouver. Toi,

qu'est-ce que tu vas faire?


VINCENT

Je sais pas.

Ah, je sais!

Lui prouver que sans elle,

on n'a pas grand chance

de gagner ce soir.


MÉLANIE entre dans le local du journal et prend un ton intriguant pour s'adresser à MARC-O.


MÉLANIE

Marc-O...

devine ce que j'ai trouvé

pour toi.


MARC-O

Si c'est encore des potins,

j'ai pas le temps.

Je fais ma recherche.


MÉLANIE

Justement! J'ai trouvé un gros

livre à la bibliothèque

qui parle des anciens moyens

de communication.


MARC-O

Cool, merci!

Il est où?


MÉLANIE

Je te l'ai dit.

Il est à la bibliothèque.


MARC-O

Ah! Bien...


MARC-O se lève, mais s'arrête aussitôt.


MARC-O

T'essaierais pas de me faire

éloigner de l'ordi

pour que tu puisses prendre

ma place, hein?


MÉLANIE

Bonne réponse!

Cent points pour toi!


MARC-O

Tu sais que j'ai juste

à me déconnecter du réseau.

T'as pas mon mot de passe.


MÉLANIE

Puis moi, je pourrais pas

te dire dans quelle section

j'ai caché le beau livre

qui t'aiderait tellement

dans ta recherche!


MARC-O

J'ai pas besoin d'un livre.

Moi, j'ai Internet.


MÉLANIE

OK!

On dirait que la bibliothécaire

s'est trompée, hein?

Elle pensait qu'un petit génie

comme toi

aurait voulu lire

ce que le Dr Wong

a à dire sur les moyens

de communication.


MARC-O

Le Dr Wong?


MÉLANIE

Tu le connais?


MARC-O

OK, c'est beau, tu peux

prendre ma place.

Mais c'est pas de ma faute

si tu te fais prendre par Mme

Cardinal. Il est caché où?


MÉLANIE

Avec les magazines,

dans les "D".


MARC-O

(Propos en anglais)

Yes!


VINCENT arrive au local en panique.


VINCENT

Marc-O,

j'ai besoin de l'ordi!


MARC-O

Bien, arrange-toi

avec Mélanie.


VINCENT

(Ne comprenant pas)

Hein?


VINCENT et MÉLANIE se regardent un instant, puis se précipitent tous deux vers l'ordinateur.


VINCENT

Non! Arrête, arrête!


MÉLANIE

Oh! Non, non, non!


VINCENT saisit le papier sur lequel le code du réseau Internet est noté.


MÉLANIE

Donne! Donne!


MÉLANIE tord le bras de VINCENT.


VINCENT

Aïe! Aïe!

Ça fait mal!


SAMI rejoint FÉLICIE dans la salle des pas perdus.


SAMI

Je sais pas si c'est

ce que tu voulais dire

par prouver qu'on te respecte

comme joueuse,

mais tiens.


SAMI tend un pendentif à FÉLICIE.


FÉLICIE

Pourquoi pas des fleurs et

du chocolat, tant qu'à y être?

C'est pas parce que je suis

une fille

qu'il faut que tu m'offres

des bijoux.


SAMI

Non, ç'a pas rapport.

C'est une main de Fatma.

C'est un symbole de protection

contre le mauvais oeil.


FÉLICIE

C'est quoi, le rapport

avec le hockey?


SAMI

Bien, je crois pas à toutes

ces superstitions-là,

mais ma mère me l'a donné

quand j'étais petit,

puis j'aime mieux avoir le

mauvais oeil pendant la partie

que de me passer de toi.

Si tu l'aimes pas,

je peux le reprendre.


FÉLICIE

Non, non.

C'est vraiment beau.

Si Vincent et Brandon-Lee

sont si gentils,

je vais jouer ce soir.


SAMI

Si je te laisse ma place pendant

une course de boîtes à savon,

peux-tu laisser

faire Brandon-Lee?


FÉLICIE

C'est vraiment important

pour moi.


SAMI

Je sais.


Dans le local du journal, MÉLANIE et VINCENT tirent chacun sur un bout du clavier de l'ordinateur.


MÉLANIE

J'ai plus besoin de l'ordi

que toi, donne!


VINCENT

C'est pas vrai! Ma finale

de hockey en dépend, OK?


MÉLANIE

Moi, je suis en manque

de potins! Donne, tasse-toi!


VINCENT

Jamais!


MÉLANIE

OK.


MÉLANIE lâche le clavier et laisse VINCENT s'installer devant l'ordinateur.


VINCENT

T'aurais dû faire ça

bien plus tôt.

Ça aurait été

moins compliqué.


Soudain, MÉLANIE se met à crier.


MÉLANIE

Aïe! Vincent

fait mal à une fille!


VINCENT se lève et MÉLANIE prend sa place.


MÉLANIE

(Ricanant)

Dommage que je sois enfant

unique, hein.

J'aurais fait une bonne

petite soeur fatigante.


VINCENT

Mélanie, je veux juste aller

sur le site de l'équipe

pour imprimer les statistiques

de Félicie!


MÉLANIE

Tu penses que c'est ça qui va

la convaincre de jouer?


VINCENT

T'aurais pas quelque chose

à voir

dans la petite crisette

de Félicie?

Il me semble

que c'est ton genre.


MÉLANIE

Pardon? Petite crisette?

C'est pas une petite crisette,

Vincent, OK!

Je lui ai juste fait remarquer

que les filles ont besoin

de se faire respecter

même dans le sport.


VINCENT

On la respecte, aussi!

On le sait, que c'est une

de nos meilleures joueuses!

Pourquoi tu penses que je veux

aller sur le site

pour imprimer ses statistiques?

C'est la preuve qu'on a besoin

d'elle ce soir pour gagner.


MÉLANIE

C'est important,

mais pas au point

de les connaître par coeur?


VINCENT

Je suis pas Benjamin.


MÉLANIE

Mais tu connais les tiennes

par coeur.


VINCENT

C'est normal.


MÉLANIE

Puis celles de Sami?


VINCENT

C'est parce qu'on en parle

tout le temps.


MÉLANIE

Tu connais sûrement celles

du grand Jacques Lemieux

de la Ligue nationale?


VINCENT

Il y a pas de grand Jacques

Lemieux dans la Ligue nationale.


MÉLANIE

Ça, tu le sais,

mais tu connais pas les stats

de Félicie par coeur.

J'ai rien à ajouter,

Votre Honneur.


VINCENT

Pense ce que tu veux, mais

arrête d'influencer Félicie!


MÉLANIE

De toute façon,

j'ai pas le temps.

J'ai un million de potins

à trouver sur Facebook.

(Se déliant les doigts)

Ah!


La cloche sonne. Déçue, MÉLANIE fait semblant de sangloter.


VINCENT rattrape FÉLICIE dans le couloir.


VINCENT

Félicie!

Je sais comment te prouver

qu'on a besoin de toi

ce soir pour le match.

Regarde ça!


VINCENT tend une feuille à FÉLICIE.


FÉLICIE

J'ai fait 12 buts, pas 9.

J'ai fait bien plus

d'assistances que ça!


VINCENT

Je suis pas Benjamin.


FÉLICIE

Qu'est-ce que ça prouve?


BRANDON-LEE arrive et saisit la feuille.


BRANDON-LEE

C'est quoi, ça?

Les stats de la mascotte?


VINCENT

(Propos en français et en anglais)

C'est pas le temps,

man.


BRANDON-LEE

J'ai une devinette

pour vous.

Pourquoi la joueuse de hockey

a eu une punition?


VINCENT

Pourquoi?


BRANDON-LEE

Pour avoir parlé dans le dos

de sa meilleure amie! Ha! ha!


VINCENT rit.


FÉLICIE

C'est même pas drôle.


VINCENT

C'est pas si drôle que ça.

Un peu de respect

envers Félicie,

parce que si elle était pas là

pour te faire

la passe au bon moment,

tu trouverais pas souvent

le fond du filet.


BRANDON-LEE

Oui, bien, une assistance,

ça vaut un point,

et un but, c'est deux.

Un fois deux, trois.

Ça fait que je suis trois fois

meilleur que vous.

Bye, les nuls!


VINCENT

Combien d'erreurs ce crétin-là

peut faire en une phrase?


FÉLICIE

Merci.

Tu m'as prouvé que tu veux

vraiment jouer avec moi.


VINCENT

Tu vas jouer

avec nous ce soir?


FÉLICIE

J'ai pas vu Brandon-Lee

se mettre à genoux.


VINCENT

Tu sais qu'il voudra jamais!


FÉLICIE

C'est toute l'équipe

qui veut jouer avec moi

ou bien, je joue pas.


VINCENT

Bien là!


Au local du journal, MARC-O consulte le livre sur les anciens moyens de communication.


MARC-O

Ça dit que le télégraphe

a été inventé

par Samuel Finley Breese Morse,

et que le premier

message envoyé était:

(Propos en français et en anglais)

"What hath God wrought?"

En tout cas! Ça veut dire:

"Qu'est-ce que Dieu a fait?"

C'est un passage de la Bible.


MÉLANIE

Toi, savais-tu

que Sandrine Duchesne a un

kick sur Maxime Hébert-Dupuis?


MARC-O

Qu'est-ce qui te fait

dire ça?


MÉLANIE

J'ai découvert que Sandrine

aime presque

tous les statuts de Maxime.

Ils vont sortir ensemble, et je

vais l'avoir prédit en premier!


MARC-O

T'as même pas de preuve!


MÉLANIE

Je viens de te la donner.

Que veux-tu de plus?


MARC-O

Une vraie information.

Là, ce que tu fais là,

ça s'appelle de la spéculation.


MÉLANIE

Je sais, Marc-O,

mais j'ai pas le choix!

C'est pas comme si Sandrine

allait écrire sur Facebook:

(Propos en français et en anglais)

"Guys,j'ai un

kick sur Maxime!"


MARC-O

Justement, ta source est pas

fiable. Regarde-moi, là.

Je prends mes informations d'un

livre écrit par un vrai pro!

S'il dit que le premier message

écrit par télégraphe était

(Propos en français et en anglais)

"What hath God wrought?",

là, c'est que c'est vrai.


MARC-O

T'en veux une preuve?

En voici une.

Une photo de Sandrine et Maxime

avec leurs familles.

C'était... Ah! Au mariage

de leurs parents.

Ils sont maintenant demi-frère

et demi-soeur.


MARC-O

Voilà! Mais tu sais, c'est pas

des vrais frères et soeurs,

ça fait qu'ils pourraient quand

même sortir ensemble, mais...


MÉLANIE

Je vais en trouver,

un vrai potin.

Il y en a des millions

sur Facebook.

Ils sont cachés, puis moi,

je sais comment les trouver.


MADAME CARDINAL se tient dans l'embrasure de la porte du local du journal.


MADAME CARDINAL

Sais-tu ce que moi,

j'ai trouvé?


MÉLANIE

(Inquiète)

Ha!


Chez les Mazari, SAMI discute avec VINCENT.


SAMI

Comment tu vas convaincre

Brandon-Lee

de se mettre à genoux?

Tu vas le frapper

en arrière des jambes?


VINCENT

Regarde,

j'ai une idée, OK.

T'es sûr qu'il est ici,

ton père?


SAMI

Ah oui, il est là.


Une voiture de course de boîtes à savon trône au milieu du salon.


VINCENT

(Feignant l'admiration)

Oh, oh!

(Lisant l'inscription sur la voiture)

"Formule Mazari!"

J'avoue que c'est quand même

cool pour une boîte à savon.

Ça me donne envie

de l'essayer.


VINCENT se penche et regarde l'intérieur de la voiture.


VINCENT

Si je pouvais rentrer dedans.


SAMI

C'est justement là

le problème, hein.

Ça fait des années qu'on fait

la course, et chaque fois,

on a du fun, mais je ne suis

plus un enfant.


VINCENT

Pourquoi tu lui dis pas?


SAMI

Ça va lui faire

bien trop de peine.


SAAD

Salut, les gars! Vous êtes

venus admirer la bête?


SAMI

Papa, ça te tenterait pas

qu'on pense à la finale

de hockey avant la course?


SAAD

T'as raison. Tu me connais,

je suis un passionné.

J'avais quelques heures

de congé, alors je m'amuse!


VINCENT

M. Mazari, puis-je vous

emprunter votre ordinateur?


SAAD

Oui, bien sûr, bien sûr.


SAMI

Papa, j'ai quelque chose

à te dire.


SAAD

Je t'écoute.


SAMI

Je suis trop grand

pour Formule Mazari.


SAAD

C'est ce que je pensais.


SAMI

Tu m'en veux pas?


SAAD

Pourquoi je t'en voudrais?

C'est tout à fait normal

de grandir.

En plus, c'est une bonne chose.

Là, t'es plus lourd.

Tu vas rouler plus vite!


SAMI

Quoi?


SAAD

Oui, oui, oui!

J'avais tout prévu,

j'ai déjà installé

une nouvelle suspension.

Je vais allonger le bolide;

comme ça, tu seras

plus à l'aise.

Et regarde, je t'ai même acheté

de nouvelles roues, hum?


SAMI

C'est parfait, d'abord.


SAAD

C'est pas tout.

C'est pas tout!

Regarde, regarde, regarde!

Je t'ai acheté une combinaison

aérodynamique! Regarde-moi ça!


SAAD montre un vêtement moulant.


VINCENT

(Se moquant)

Wow!

Tu peux être sûr que le gars

de 9 ans de l'an passé

aura aucune chance contre toi,

mon Sami!


SAAD

Il va mordre la poussière,

celui-là!


VINCENT

Formule Mazari

à la rescousse!


SAAD

T'aimes les couleurs?


Au local du journal, MÉLANIE discute avec MADAME CARDINAL.


MÉLANIE

Mais non, c'est pas du tout

ce que vous pensez.

Si vous me laissez juste

deux petites minutes,

je vais vous dire

ce que vous pensez pas.


MADAME CARDINAL

Une journée, Mélanie.

Tout ce qu'on te demandait,

c'était une journée sans

technologies de l'information.

C'est pas la mer à boire!

Bon! Je vais désactiver le mot

de passe du WiFi.


MÉLANIE

Mais j'ai absolument besoin

d'aller sur Internet!


MADAME CARDINAL

Mais justement!

Pourquoi t'as absolument besoin?

Qu'est-ce que tu pourrais

utiliser comme moyen

pour remplacer les technologies

de l'information?

C'est pour que vous vous posiez

ce genre de question

qu'on vous a enlevé

vos gadgets.


MARC-O

C'est vrai, Mélanie.

J'ai trouvé plein d'informations

en regardant dans un livre

au lieu d'Internet.


MÉLANIE

C'est quand même toi qui m'as

donné ton code d'accès

pour aller sur Internet.


MARC-O

Tu m'as fait du chantage

en cachant le livre.


MADAME CARDINAL

Peu importe! Mélanie a raison,

t'es aussi coupable qu'elle.

Bon! Là,

il est presque midi.

Ça serait injuste

de te demander

de faire un travail de recherche

de deux pages pour demain.


MÉLANIE

Totalement injuste!


MADAME CARDINAL

Marc-O, est-ce que t'es avancé

dans ton travail?


MARC-O

J'ai pris des notes,

mais j'ai pas commencé.


MÉLANIE

Parfait! Vous allez finir

le travail en équipe,

et vous allez chacun

faire un exposé oral

demain matin en classe

sur ce que vous avez appris

en vous passant

des technologies

de l'information.


MÉLANIE

Quoi? Mais c'est pas juste!


MARC-O

Ça va être encore plus long

de le faire à deux

que si je le faisais seul!


MADAME CARDINAL

Tant mieux si ça vous déplaît!

C'est un peu le but

d'une punition.

Bon! Vous aviez juste

à suivre les règles.

J'ai assez hâte d'entendre vos

exposés oraux demain en classe!


MARC-O

Mais c'est moi qui fais

la première partie

sur la première communication

par ondes radio

de Nikola Tesla, OK?


MÉLANIE

(Se moquant)

Ah non! C'est moi

qui voulais le faire!


MARC-O

Trop tard.

Je l'ai dit en premier.


MÉLANIE

(Grognement moqueur)

Ah!

(Regardant une photo de Tesla dans le livre)

Ah! Très joli.


Chez les Mazari, VINCENT fait une recherche sur Internet.


VINCENT

Je l'ai.

J'ai trouvé la solution

au problème de Félicie.


SAAD regarde ce qui est affiché sur l'écran.


SAAD

Ah oui! Les Valkyries!

J'en ai déjà entendu parler.


VINCENT

C'est la meilleure équipe

bantam de filles de la région.


SAMI

Oui, mais c'est pas

la porte d'à côté.


SAAD

Mais des fois, quand une

équipe a pas assez de joueuses,

elle va les chercher

dans les villes avoisinantes,

surtout si elles

sont douées.


VINCENT

On devrait joindre

l'entraîneuse et lui demander

de venir voir jouer Félicie,

elle pourrait la recruter!


SAAD

Excellente idée, ça, Vincent!

Je m'en occupe.


SAMI

C'est cool si Félicie

peut jouer l'année prochaine,

mais ça change rien au fait

que Brandon-Lee voudra jamais

s'agenouiller devant elle.


VINCENT

Pas besoin! Si Félicie apprend

qu'un recruteur des Valkyries

est là exprès pour elle, elle

aura pas le choix de jouer!


SAMI

Comment tu fais pour être si

fin et diabolique en même temps?


VINCENT

C'est pour ça

que je suis capitaine.


SAMI

(Rire faux)

Ah, ah!


Au local du journal, MARC-O et MÉLANIE parlent de leur recherche.


MARC-O

J'ai pas plus envie que toi,

mais Mme Cardinal a dit

qu'on devait faire

la recherche ensemble.


MÉLANIE

Je sais, mais c'est

vraiment pas facile

ce que je vis

en ce moment, Marc-O.

J'étais la reine du potinage.

Là, je suis

complètement dépassée

et déconnectée, en plus!


MARC-O

Si tu trouves tes potins

sur Internet,

tout le monde les voit

en même temps.

Tu seras pas la reine

du potinage!


MÉLANIE

OK. C'est où qu'on trouve des

potins de qualité, d'abord?

Sur les murs des toilettes?


MARC-O

Bonne question!

Tu devrais commencer

ton introduction avec ça.


MÉLANIE

Quelle introduction?


MARC-O

Celle que t'es censée faire

vu que t'es trop paresseuse

pour fouiller dans un livre.


MÉLANIE

Du papier!

C'est tellement rétro!

(Soudain frappée d'une idée)

Ah! C'est ça.

Du papier!

Ah! Je sais où trouver

des bons potins!

(Excitée)

Ah!


MÉLANIE s'en va.


MARC-O

Mais... Mélanie. Je finirai

pas tout seul, hein! Mélanie!

Oh, puis pourquoi pas, hein?

Bon!


VINCENT entre dans la salle des pas perdus. MÉLANIE pousse une grande poubelle de recyclage.


VINCENT

Qu'est-ce que

tu fais avec ça?


MÉLANIE

De la recherche.

De la recherche!


FÉLICIE, l'air maussade, est assise seule à une table et donne de petits coups avec ses doigts sur des boules de papier pour les faire entrer dans un bol de plastique.


VINCENT

Tu t'es trouvé

un nouveau sport?


FÉLICIE

Il faut bien, vu que je ne

pourrai plus jouer au hockey.


VINCENT

À moins que tu joues avec

les Valkyries l'an prochain?


FÉLICIE

Comment ça?


VINCENT

J'ai réussi à convaincre

M. Mazari d'appeler l'entraîneuse

pour lui dire que tu méritais

de jouer avec elles

au niveau bantam.


FÉLICIE

Moi? Je vais être

une Valkyrie?


VINCENT

(Freinant l'enthousiasme de FÉLICIE)

Woh, woh!

Pas si vite.

L'entraîneuse va venir

te voir jouer ce soir,

et c'est elle

qui va décider.


FÉLICIE

T'es en train de me manipuler

pour que j'aie pas le choix

de jouer ce soir, hein?


VINCENT

C'est-tu assez plate, hein?


FÉLICIE

Ça marchera pas avec moi.


VINCENT

Quoi? T'es malade

dans la tête?


FÉLICIE

T'étais pas obligé

de faire tout ça.

Tout ce que je t'ai demandé,

c'est du respect,

puis Brandon-Lee à genoux.


VINCENT

OK. Tu veux Brandon-Lee?

Tu vas l'avoir.

Hé! Brandon-Lee!

Viens-t'en, go!

Allez, allez!


BRANDON-LEE

Hé, qu'est-ce que tu fais?


VINCENT

En tant que capitaine

de l'équipe,

je t'ordonne de te mettre

à genoux et de dire à Félicie

qu'elle est meilleure que toi

au hockey.


BRANDON-LEE

(Se moquant)

Ha! ha! Jamais de la vie.

Elle mérite même pas

de jouer ce soir.


FÉLICIE

Je suis une des meilleures

joueuses de l'équipe.


BRANDON-LEE

Puis? Moi aussi, j'ai déjà

pensé lâché l'équipe.

Hein, Vincent?


VINCENT

Je sais, j'ai pas oublié.


BRANDON-LEE

Mais j'ai fini par comprendre

qu'une équipe,

ça se lâche pas de même.

Si tu veux pas jouer la finale

parce que t'es fru,

tu mérites pas de jouer;

c'est ça, l'esprit d'équipe.


VINCENT

Il a raison.


BRANDON-LEE

Je voulais juste

me faire respecter.


VINCENT

C'est sur la glace avec ton

équipe qu'on gagne le respect.

Écoute. Moi, je veux vraiment

que tu joues avec nous ce soir,

mais si tu veux pas,

on va s'arranger.


Plus tard, VINCENT et BRANDON-LEE sont dans le vestiaire de l'aréna avant leur partie.


BRANDON-LEE

Puis, des nouvelles

de Félicie?


VINCENT

Pourquoi? Ça t'inquiète?


BRANDON-LEE

Non, pantoute.


SAAD entre dans le vestiaire.


SAAD

Tes patins sont aiguisés?


BRANDON-LEE

Oui.


SAAD

Vincent, t'es prêt?


VINCENT fait un signe de tête affirmatif.


SAAD

Sami, je veux que tu te

concentres sur la partie.

Pense pas à la course

de boîtes de savon.


SAMI

Papa, j'ai quelque chose

à te dire, là, je...

Je suis trop vieux pour les courses

de boîtes à savon.

Je sais

que t'aimes ça, mais...

Regarde, c'est pas

que je veux pas

construire quelque chose

avec toi, c'est juste que...

je suis tanné de faire des

courses contre des enfants.


SAAD

Tu sais pas à quel point

tu me fais plaisir!


SAMI

Comment ça?


SAAD

C'est pas les courses

de boîtes à savon que j'aime,

c'est fabriquer un truc

avec mon fils!

J'avais hâte de passer

à la vitesse supérieure.


SAMI

Quelle vitesse?


SAAD

Go kart! Si ça t'intéresse.

Seulement si ça t'intéresse.


SAMI

Oui, je veux fabriquer

un go kart avec toi!


SAAD

Parfait! On s'en parle

après la partie!


FÉLICIE entre dans le vestiaire.


SAAD

Félicie!

Je savais que tu viendrais.


SAMI

Content de te voir.


FÉLICIE

Merci.

Vincent, je...


VINCENT

Regarde, laisse faire.

L'important, c'est que tu sois

là. Brandon-Lee!


BRANDON-LEE approche.


VINCENT

Écoutez, on est en finale

et c'est autant

grâce à vous deux

qu'à tout le reste

de l'équipe.

Ce soir, je veux finir le match

avec un trophée dans les mains.

Vous allez faire tout ce qu'il

faut pour que ça arrive.

Serrez-vous la main.

Go!


BRANDON-LEE et FÉLICIE se donnent la main.


VINCENT

Bon!


Les joueurs applaudissent.


VINCENT

Pourquoi il y a pas des trophées

pour les meilleurs discours?


SAMI

Fais comme ton père,

va en politique.


VINCENT

Je pourrais me présenter comme

président de l'école.

(Moqueur)

Ha!


FÉLICIE

T'en dis, des affaires

intelligentes pour un crétin!


BRANDON-LEE

Puis toi, tu sais jouer

au hockey, pour une fille.


FÉLICIE

On va gagner.


BRANDON-LEE

Si tu me fais des passes,

ça sera pas un problème.


FÉLICIE

Ah! Si tu vises le filet,

ça va bien aller.


Dans le local du journal, MÉLANIE fouille dans la poubelle de recyclage; elle en sort une feuille, l'air triomphant.


MÉLANIE

Bingo!


MARC-O revient au local, une pile de livres dans les mains.


MARC-O

Qu'est-ce que tu fais là?


MÉLANIE

J'ai pas le choix.

C'est demain qu'on ramasse

le recyclage.


MARC-O

Que fais-tu dans le bac

de recyclage?


MÉLANIE

Sais-tu le nombre

d'affaires écrites

sur des petits bouts de papier

pendant les cours plates

et jetés au recyclage?

C'est une vraie

mine de potins!

Regarde! Ça, c'est

une correspondance privée

entre Lili et Kate, qui dit que

Kate trouve Alex pas mal

cute.

Un potin de première main,

puis il y a juste moi

qui le sais!


MARC-O

Content de savoir que

la journée sans technologies

t'a appris quelque chose.


MÉLANIE

Toi, que fais-tu?


MARC-O

Je termine notre recherche.

On n'a pas le droit

de sortir les livres

de référence de l'école.

Ah! Ça te dérange

si je finis tout seul?

J'ai du fun et je vais

écrire ton nom pareil.


MÉLANIE

Bof! Bien, regarde...

si ça peut te faire plaisir.


MARC-O

Bien oui!


MADAME CARDINAL entre dans le local.


MADAME CARDINAL

Qu'est-ce que vous faites là

aussi tard?


MARC-O ET MÉLANIE

De la recherche.


MADAME CARDINAL

Dans le bac à recyclage?


MÉLANIE

C'est la meilleure place!


MADAME CARDINAL

La journée est terminée.

Vous savez que vous pouvez

utiliser Internet


MÉLANIE ET MARC-O

On le sait!


MADAME CARDINAL

Bon, bien,

j'ai hâte d'entendre

ce que vous allez

nous raconter demain.

Bye!


MÉLANIE trouve une autre feuille.


MÉLANIE

(Étonnée)

Ah!


MARC-O

Qu'est-ce qu'il y a?


MÉLANIE cache la feuille.


MÉLANIE

Oh non!


Les joueurs de l'équipe des Castors rentrent au vestiaire en criant. VINCENT tient un trophée.


VINCENT

On a gagné! Yé!

(Excitée)

Wouh! Ha! ha!


BRANDON-LEE

T'as joué

tout un match, Félicie.


FÉLICIE

Toi aussi, Brandon-Lee.

Mais l'important, c'est qu'on

a joué en équipe.


BRANDON-LEE

Si j'étais l'entraîneur

des Valkyries,

je te ferais jouer

sur mon premier trio!


SAMI

On va aller te voir jouer.


VINCENT

On va s'acheter

des billets de saison.


FÉLICIE

(Amusée)

Hé!


VINCENT

Hé, gang, vous savez quoi?


UN JOUEUR

Quoi?


VINCENT

(Hurlant)

On a gagné!


Les joueurs crient.


TOUS

Castors! Castors! Castors!


VINCENT

Maintenant que la saison

de hockey est terminée,

on peut passer au...


SAAD ET SAMI

Go kart!


VINCENT

Je pensais plus au soccer,

mais go kart, c'est cool.


SAMI

Paintball,

tant qu'à faire, hein.


VINCENT

Y a-t-il un championnat

de go kart?


Fin de l'épisode


VINCENT

T'es un vrai fan de

Subito?

Viens vite nous rejoindre

sur le site Web de l'émission.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par