Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Akilacrak

Par erreur, Vincent a publié une photo de décolleté sur son mur Facebook. Comble de l’horreur : c’est le décolleté de Madame Préfontaine! Comment s’en sortira-t-il?



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


VINCENT et BASTIEN discutent dans les corridors de l'école.


BASTIEN

(À voix basse)

À qui quoi?


VINCENT

(À voix basse)

Chut! Pas si fort!

À qui la craque.

C'est un nouveau jeu qu'on

a inventé avec Sami et Benjamin.


BASTIEN

Puis comment ça se joue?


VINCENT

Tu prends en photo

un décolleté d'une fille,

tu l'envoies aux autres.

Le premier qui devine

à qui la craque gagne un point.


BASTIEN

OK, mais comment tu fais

pour convaincre les filles

de te laisser prendre

leur craque en photo?


VINCENT

Tu leur dis pas.


BASTIEN

Mais c'est pas

un peu chien?


VINCENT

Pas si elles

s'en rendent pas compte!


BASTIEN

Hein! Vous avez pas peur

de vous faire pogner?


VINCENT

On fait attention.


BASTIEN

Ça peut arriver pareil.

Tu pourras te faire enlever

ton téléphone ou même pire!


VINCENT

Qu'est-ce que tu veux dire,

par "pire"?


BASTIEN

J'ai pas le livre des

règlements de l'école avec moi,

mais je suis sûr

que tu t'attires du trouble

en faisant ça.


VINCENT reçoit une alerte sur son téléphone.


Pendant ce temps, JENNIFER et SAMI discutent aux casiers.


JENNIFER

On aurait quand même dû

étudier un peu plus

hier soir.


SAMI

On pouvait pas,

on avait de la philatélie.

Il y avait vraiment

beaucoup de timbres à coller.


JENNIFER

Oui... Avoir su

que t'aurais eu 3 sur 10,

j'aurais insisté pour

qu'on s'embrasse un peu moins

et qu'on étudie un peu plus.


SAMI

C'est juste un minitest

d'anglais, c'est pas grave.


JENNIFER

T'as pas entendu la prof?

Elle a dit que ceux

qui coulaient

devaient faire signer

leur test par leurs parents.


SAMI

Je sais.


JENNIFER

Et ça te fait pas plus

capoter que ça?


SAMI

J'ai un super plan

pour me justifier.


JENNIFER

Quel genre de plan?


SAMI

Ah!


De son côté, VINCENT montre une photo de décolleté à BASTIEN sur son téléphone.


BASTIEN

Ha! ha!

Qui te l'a envoyée?


VINCENT

C'est Sami.


BASTIEN

C'est quand même une très,

très belle photo, hein?

Bien... qu'est-ce

que tu fais?

T'as déjà trouvé

c'était à qui?


VINCENT

Non, je l'efface.


BASTIEN

Bien, pourquoi?


VINCENT

Avec ce que tu viens

de me dire,

je ne suis plus sûr

que j'ai le goût de continuer.

Non, ça me tente vraiment pas

de m'attirer des ennuis,

et tu as peut-être raison,

c'est chien pour les filles.


BASTIEN

Sauf si elles

s'en rendent pas compte!


VINCENT

C'est pas toi qui trouvais ça

cave il y a deux minutes?


BASTIEN

Oui, mais t'as déjà reçu

la photo, hein. Le mal est fait.

Rien t'empêche de jouer

une dernière fois, hé! hé!

Je peux t'aider, moi aussi,

si tu veux,

en autant que tu m'envoies

la photo.


VINCENT

C'est ça que tu veux.


BASTIEN

(Hypocrite)

Bien non, bien non!

Absolument pas!

Moi, je veux juste vraiment

t'aider beaucoup, là.

Tu sais, là!

Ha! ha!


VINCENT

OK, je te l'envoie,

là, mais...

garde ça pour toi.


BASTIEN

Promis, camarade! Ha!


Aux casiers, JENNIFER laisse un message téléphonique à sa mère.


JENNIFER

Allo, maman!

C'est encore moi.

Je sais que c'est le troisième

message que je te laisse,

mais bon,

c'est juste

que j'aurais vraiment voulu

te parler. Euh...

peut-être que tu dors encore

ou que t'es déjà en réunion

pour tes savons de fortune,

mais bon.

Ça serait vraiment cool

qu'on s'appelle sur Skype

ce soir, parce que

j'ai quelque chose

de super important à t'annoncer.

Important le fun,

inquiète-toi pas.


Pendant ce temps, VINCENT se cache aux toilettes pour envoyer un message.


Aux casiers, JENNIFER termine son message téléphonique.


JENNIFER

Ça fait que c'est ça.

Je vais t'attendre vers 5 h

sur Skype ce soir.

Bye, je t'aime!


JENNIFER quitte les casiers et croise VINCENT, qui sort des toilettes.


JENNIFER

(Fâchée)

Hum! Vincent. J'ai...

J'ai vu la photo que t'as mise

sur ton mur Facebook.

C'est...

C'est vraiment subtil.


VINCENT

Quelle photo?


JENNIFER

La photo du décolleté

avec écrit en majuscules

"À qui la craque",

c'est... c'est super classe.


JENNIFER s'en va. VINCENT regarde son téléphone.


VINCENT

Merde!

Comment ça s'est retrouvé là?


SAMI croise VINCENT.


SAMI

Vincent, peux-tu

me rendre un service?

Si tu vois ma mère

aujourd'hui,

pourrais-tu avoir l'air confus,

genre étourdi?

Avec ta commotion,

mais puissance dix, OK?


VINCENT

La photo de la craque

de ce matin

que tu m'as envoyée,

c'est à qui?


SAMI

Hein?


VINCENT

La fille de la craque

de ce matin,

elle a un compte Facebook?


SAMI

Ha! ha! ha!

Oui, elle en a un.

Mais pourquoi

tu veux savoir ça?


SAMI montre son téléphone à SAMI en soupirant.


SAMI

(À voix basse)

Pourquoi t'as mis ça

sur ton compte Facebook?


VINCENT

Je voulais l'envoyer à Bastien

en message privé,

mais ç'a été sur mon mur.

Je sais pas,

il y a un bogue.


SAMI

Supprime-moi ça

et ça presse!


VINCENT

C'est à qui, la craque?


SAMI

Tu ferais mieux de t'asseoir,

toi, dans ton état.


VINCENT

C'est à qui?


SAMI

C'est à...

Mme Préfontaine.


Plus tard, BASTIEN est devant son ordinateur au local du journal. Il contemple la photo du décolleté. VINCENT vient à sa rencontre.


VINCENT

Ah, Bastien!

Je te cherchais partout!

Depuis quand tu te tiens

au local du journal?


BASTIEN

Je sais pas,

j'avais le goût de travailler

à l'ordi tranquille.


VINCENT

Ça tombe bien, j'avais

quelque chose à te demander.

Comment on fait pour faire

disparaître une photo

sur mon Facebook?


BASTIEN

Quelle photo?


VINCENT

La photo de la craque

que je t'ai envoyée ce matin.

Je l'ai postée sur mon mur

sans m'en rendre compte,

puis là, plein de monde

l'a partagée,

et mon nom est indiqué

chaque fois.


BASTIEN

Est-ce que

tu l'as supprimée?


VINCENT

Sur mon mur, oui,

mais comment je fais

pour la reprendre à ceux

qui l'ont déjà partagée?


BASTIEN

Tu peux pas.


VINCENT

Comment ça,

je peux pas?


BASTIEN

Dès que tu mets

une image sur Internet,

c'est comme impossible

de l'effacer complètement.

Tu peux la retirer de Facebook,

mais si quelqu'un la prend

et la télécharge,

il peut la garder

puis la reposter

n'importe quand.


VINCENT

Ah! Merde!


BASTIEN

Ça fait

que finalement, là,

c'est à qui,

le décolleté? Hum!


VINCENT

Je sais pas,

j'ai pas trouvé.


BASTIEN

Come on! Si tu capotes

comme ça,

c'est parce que tu dois savoir

c'est à qui.


VINCENT

Je sais pas,

je te dis!


BASTIEN

OK, OK,

non, mais c'est correct.

De toute façon,

j'ai comme deviné

c'était à qui.


VINCENT

Ah oui?


BASTIEN

Oui!

J'en suis sûr, même.

Tu la connais très bien,

plus vieille que toi,

toujours aussi élégante.


VINCENT

Comment t'as fait

pour trouver ça?


BASTIEN

Bien là, c'est évident.


VINCENT

Maudit!


BASTIEN

Hé...


VINCENT quitte le local et BASTIEN regarde à nouveau la photo sur son ordinateur.


Pendant ce temps, SAMI croise FATIMA à la salle des pas perdus.


SAMI

Maman, maman!

As-tu deux minutes

pour me signer quelque chose

vite, vite?


FATIMA

Oui, bien sûr,

habibi.

Qu'est-ce que c'est que ça?


SAMI

Un minitest d'anglais.


FATIMA

(S'exclamant)

3 sur 10?


SAMI

Maman, maman!

Je sais que c'est pas fort.


FATIMA

C'est catastrophique,

bolbol.

Pas question que tu commences

l'année comme ça!

C'est important, l'anglais.

Il faut absolument que

tu maîtrises ta langue seconde.


SAMI

C'est pas l'arabe,

ma langue seconde?


FATIMA lance quelques mots à SAMI en arabe.


FATIMA

Je t'avertis, hein;

ton père et moi,

on s'attend à ce que tes notes

en anglais s'améliorent

comparativement

à l'année dernière.

3 sur 10,

ça ne passe pas!


SAMI

Maman, je sais

que c'est pas fort, 3 sur 10,

Mais quand tu vas entendre

mon excuse-


FATIMA

Il n'y a pas

d'excuse,

bolbol!


SAMI

Si j'ai eu cette note-là,

c'est à cause de la commotion

cérébrale de Vincent.

Ça va vraiment pas

fort ces temps-ci,

il a plein de symptômes.

Donc, je lui ai offert de

lui prêter mes notes de cours.

Et comme je voulais qu'il soit

capable de les lire,

j'ai passé la soirée chez lui

à les recopier,

puis j'ai manqué de temps

pour étudier.


MME PRÉFONTAINE rencontre FATIMA.


MME PRÉFONTAINE

Fatima?


FATIMA

Hein?


MME PRÉFONTAINE

Je m'excuse de vous déranger,

mais est-ce que je peux utiliser

le photocopieur

de la bibliothèque?

Celui de la salle des profs

est en panne

et j'ai des affiches

à faire imprimer.


FATIMA

Mais oui! Il y a pas

de problème, Mme Préfontaine.


MME PRÉFONTAINE

Ah! Merci beaucoup!


MME PRÉFONTAINE s'éloigne.


SAMI

Donc, ce que je disais...


FATIMA

Ça va, bolbol.

J'ai bien entendu,

je comprends ton engagement

envers ton ami,

c'est très, très noble

de ta part.

Mais si on veut

que tes notes s'améliorent,

il va falloir

revoir ton horaire.


SAMI

Ah! C'est parfait.

Je peux m'arranger,

tu peux me faire confiance.


FATIMA

Ah! Mais j'ai ma petite idée

où on pourrait couper, hein.


SAMI

Ah oui?


FATIMA

Oui!


Dans la cuisine des Beaucage, MARIE parle au téléphone.


MARIE

(Au téléphone)

Ah oui! Non, non,

ça m'étonnerait qu'il ait mis ça

sur Internet,

je peux pas croire.


MARIE entend VINCENT entrer.


MARIE

(Au téléphone)

Tiens! Il arrive, justement.

Je lui en parle

et je te rappelle

tout de suite, OK?


MARIE raccroche.


VINCENT

Maman, est-ce qu'il reste

des saucisses pour dîner?


MARIE

Laisse faire les saucisses,

Vincent, il faut qu'on se parle.


JENNIFER entre dans la cuisine, mais s'éloigne en entendant MARIE parler à VINCENT.


VINCENT

OK, qu'est-ce

qui se passe?

C'était l'école

qui t'appelait ou...


MARIE

Non, c'est ta tante.


VINCENT

Ah, Brigitte!


MARIE

Non, ta tante Lucie.

La mère de Mégane.

Elle m'en a appris des belles

sur ton accident.


VINCENT

Des belles...


MARIE

Elle m'a dit

que t'étais monté dans l'arbre

pour photographier le décolleté

de ta cousine.


VINCENT

Euh... non.


MARIE

OK, montre-moi la photo.


VINCENT

Je sais pas...


MARIE

Tu me la montres

ou je prends ton téléphone

et je la trouve moi-même.


VINCENT montre la photo à MARIE.


MARIE

As-tu mis ça

sur Internet?


VINCENT

Non.

Je te jure.


MARIE

Efface-la.

T'es conscient du tort

que tu peux causer à ta cousine

avec cette photo-là, hein?

Si elle s'était retrouvée

sur Facebook,

n'importe qui aurait pu

la partager.


VINCENT

Oui, c'est vrai.


MARIE

Prendre une photo

de quelqu'un

et la publier

sans son consentement,

ça s'appelle

atteinte à la vie privée.

Puis c'est grave.


VINCENT

OK.

Compris.


MARIE

J'espère parce que

du niaisage comme ça

avec des photos de décolletés,

je n'en veux plus!


MARIE recompose le numéro de Lucie.


MARIE

(Au téléphone)

Lucie?


MARIE poursuit sa conversation dans une autre pièce. JENNIFER entre dans la cuisine.


JENNIFER

OK! Ça fait

que tu tripes vraiment

sur les décolletés, toi!


VINCENT

T'as pas autre chose à faire

que de me niaiser, toi, là?


JENNIFER

Hé, c'est une chance

qu'elle ait pas vu

ton profil Facebook

avec l'autre photo de décolleté?

Et d'ailleurs,

c'est à qui?


VINCENT

Bien... tu devrais

demander à ton chum.

C'est lui

qui me l'a envoyée.


JENNIFER

(Choquée)

Pardon?


Plus tard, SAMI rejoint JENNIFER aux casiers.


SAMI

Ah! Je te cherchais.


JENNIFER

Hum... Ça tombe bien,

moi aussi.


SAMI

Mon plan a pas fonctionné

avec ma mère.

Elle veut que je lâche

la philatélie.

Il va falloir

trouver une solution.

Sinon, il faut qu'on trouve

un autre prétexte pour se voir.


JENNIFER

Je pensais

que c'était la photo

qui t'intéressait,

de toute façon.


SAMI

Hein?

Comment ça?


JENNIFER

J'ai vu ta dernière oeuvre,

puis je trouvais ça

pas mal inspiré.


SAMI

Quelle dernière oeuvre?


JENNIFER

À qui la craque?

D'ailleurs, je voulais

te féliciter

pour le choix du titre,

c'est vraiment subtil.


SAMI

Tu parles de la photo

sur le mur de Vincent?

J'ai rien

à voir là-dedans.


JENNIFER

Il m'a dit que c'était toi

qui lui avais envoyé ce matin.


SAMI

OK, c'est moi

qui lui ai envoyé,

mais c'était pour niaiser,

un jeu entre gars.

Pour rire.


JENNIFER

(Sarcastique)

Hum! C'est vrai

que c'est vraiment drôle.


SAMI

OK, c'est pas drôle.

Mais tu sais,

personne va le savoir

que c'est la craque

à Mme Préfontaine.


JENNIFER

(Choquée)

C'est à Mme Préfontaine?


VINCENT

Oh... Ça,

Vincent te l'avait pas dit?


JENNIFER

T'as pris le décolleté

de Mme Préfontaine en photo?


SAMI

Non, non. C'est Marc-O

qui a pris la photo

de Georges

et de Mme Préfontaine

qui se réchauffaient

avant le spectacle.


JENNIFER

En prenant

un gros plan sur...


SAMI

Non, il a pas pris de gros

plan, c'est une photo normale.

C'est juste que hier,

en triant mes photos,

je me suis rendu compte que la

robe lui faisait un décolleté,

puis j'ai eu l'idée

de zoomer dessus

et de l'envoyer à Vincent.

Pour niaiser.

T'es fâchée?


JENNIFER

Non.

Non, c'est juste

que je voulais

annoncer à ma mère

qu'on sortait ensemble,

mais ç'a bien l'air

que ça ne me tente plus.


SAMI

Tu veux annoncer à ta mère

qu'on sort ensemble?


JENNIFER

Bien oui!

C'est quoi, tu veux pas?


SAMI

Non, non, c'est...

C'est juste que...


JENNIFER

C'est juste que?


SAMI

Tu penses pas qu'on devrait

garder ça secret encore un peu?


Furieuse, JENNIFER ferme brusquement la porte de son casier et s'en va.


SAMI

Jen!


FATIMA croise JENNIFER.


FATIMA

Bonjour, Jennifer!

Ça va?


JENNIFER

(D'un ton sec)

Oui.


JENNIFER s'en va rapidement.


SAMI

Jen...


FATIMA

Ah! Il y a quelque chose

qui la tracasse.

Ah! J'ai pas interrompu

une dispute?


SAMI

Non, non. Non, non.

C'est juste que...

(Ayant une idée)

Oui.


FATIMA

Ah!


SAMI

En fait, je viens

de lui annoncer

que je lâchais la philatélie.

Je pense que ça lui a fait

beaucoup, beaucoup de peine.


FATIMA

Ah! Je comprends.

Mais Jennifer doit comprendre

que tu dois te concentrer

sur ton anglais.

C'est pas parce que tu arrêtes

la philatélie

qu'elle te perd

comme ami, hein?


SAMI

Oui.


FATIMA

J'ai confiance,

habibi,

toi qui sais si bien t'occuper

ton ami Vincent, je suis sûre

que tu sauras remonter le moral

de Jennifer aussi, hein?


SAMI

Oui.


FATIMA

Ha!


Plus loin dans les corridors, VINCENT tente de supprimer les photos de décolletés de son téléphone.


VINCENT

"Supprimer toutes les images",

OK.

Comment ça, "votre commande ne

peut pas être prise en compte?"


FATIMA

Tu devrais pas regarder

l'écran de si près,

mon petit Vincent.


VINCENT

Mme Mazari,

vous m'avez fait peur!


FATIMA

Ça ne t'aidera sûrement pas

à te remettre

de ta commotion!


VINCENT

Vous êtes fine

de vous inquiéter,

mais c'est pas une commotion

très grave.

Mes symptômes sont tous

presque déjà partis.


FATIMA

Ah, c'est bizarre!

C'est pas ce que Sami

me disait tout à l'heure.


VINCENT

Ah bien...

c'est parce qu'ils sont...

Ça va mieux

depuis tantôt, justement.


FATIMA

Alors, Sami va pouvoir arrêter

de prendre des notes pour toi?


VINCENT

(Mal à l'aise)

J'aime mieux pas me prononcer

trop vite parce que...

je vais lui en parler avant,

juste pour être bien sûr.


FATIMA

Tu vas demander à Sami

si tu es capable de prendre

des notes tout seul?


MME PRÉFONTAINE

Mme Mazari,

je m'excuse

de vous déranger encore,

mais je me demandais si vous

pouviez pas m'aider en posant

quelques affiches dans le coin

de la bibliothèque.


FATIMA

Mais ça va

me faire plaisir!


FATIMA jette un coup d'oeil sur l'affiche de MME PRÉFONTAINE.


FATIMA

Ah! Vous avez perdu

un collier?


MME PRÉFONTAINE

Bien oui!

J'ai réalisé ce matin

que mon pendentif préféré

n'était plus

dans mon coffre à bijoux.

J'ai dû le perdre

quelque part dans l'école.


FATIMA

Et c'est quoi, la pierre?


MME PRÉFONTAINE

C'est une agate.


FATIMA

Ah, c'est un très joli bijou!


MME PRÉFONTAINE

Vincent, ça va?

T'as l'air pâle,

tout à coup.


VINCENT

Oui, c'est juste ma...

commotion qui fait ça.


FATIMA

Mais c'était pas terminé,

les symptômes?


VINCENT

Oui, mais des fois,

ça revient.


MME PRÉFONTAINE

Veux-tu qu'on appelle ta mère

pour qu'elle vienne te chercher?


VINCENT

(Paniqué)

Non, non!


VINCENT prend une affiche à MME PRÉFONTAINE.


VINCENT

Je veux juste en prendre une

pour l'accrocher dans le local

du journal, OK?


MME PRÉFONTAINE

Ah, c'est gentil!


Plus tard, JENNIFER ouvre son casier. Un papier tombe à ses pieds. JENNIFER en lit le contenu à voix haute.


JENNIFER

"Cette histoire de craque

"m'a fait une craque

dans le coeur."


Caché derrière des casiers, SAMI va vers JENNIFER.


SAMI

J'aime pas ça,

être en chicane avec toi, là.

Je pense juste à ça

puis je capote.


JENNIFER

Moi non plus,

j'aime pas ça.


SAMI

Je m'excuse

pour l'histoire de la craque,

puis je m'excuse

d'avoir réagi bizarre

quand t'as dit que tu voulais

parler de nous à ta mère.

C'est juste que... j'ai peur

que mes parents l'apprennent,

puis si ça arrive, on ne pourra

vraiment plus se voir.


JENNIFER

Je comprends,

mais avec ma mère,

c'est différent.

Je lui dis toujours tout,

puis elle est capable

de garder les secrets.


SAMI

Hé, c'est drôle!

Moi, ma mère, c'est la dernière

personne au monde

à qui je le dirais;

toi, ta mère...


JENNIFER

Moi, ma mère,

c'est la première personne

à qui j'ai le goût

de le dire, mais...

tu sais,

ça me dérange pas

de jouer à la cachette

avec tes parents même si...

c'est compliqué

puis c'est stressant.

Mais je vais le faire

parce que...

parce que je t'aime.

Puis avec ma mère,

je veux pas me cacher.

Ma mère, c'est ma famille,

et je pense qu'il faut

que tu me fasses confiance

sur comment la gérer.


SAMI

OK!

Ça me fait un peu peur,

mais je comprends.

Si tu veux lui dire...

il faut lui dire.


JENNIFER

Pour vrai?


SAMI

Oui.


JENNIFER

Elle va tellement être

contente pour nous!


SAMI

Mais avant...


JENNIFER

Quoi?


SAMI

Avant que tu le dises

à ta mère,

il faut trouver un moyen

pour que la mienne

m'oblige pas

à lâcher la philatélie.


JENNIFER

Ah, c'est vrai!


SAMI

Il faudrait que je pète

des scores en anglais,

ça la rassurerait.


JENNIFER

Ouin...


SAMI

Peut-être que tu pourrais

me laisser copier sur toi

au prochain minitest?


JENNIFER

(Propos en anglais)

I think I have

a better idea.


SAMI ne comprend pas.


JENNIFER

3 sur 10, hein?


SAMI

Hum!


JENNIFER

Oui, ah!


Plus tard, BASTIEN rejoint VINCENT au local du journal.


BASTIEN

Hé, Vincent?

Je suis vraiment inquiet

pour Julie-Pier.


VINCENT

Comment ça, Julie-Pier?

De quoi tu parles?


BASTIEN

La photo que t'as postée sur

ton mur, c'est bien celle de...


VINCENT fait non de la tête.


BASTIEN

OK! OK!

C'est à qui, d'abord?


VINCENT

Ça? C'est à Mme Préfontaine.

Ha! ha! Tu pensais pas que...

c'était la craque à Julie-Pier?


BASTIEN

(Mal à l'aise)

Non, non, non.

Oui, oui. Oui.

Oui, oui.

Ouh! Je l'ai même mise

sur mon fond d'écran.


VINCENT ricane.


De leur côté, SAMI et JENNIFER rencontrent FATIMA dans les corridors.


SAMI

Maman! Euh...

Jennifer voudrait te parler

de quelque chose.


FATIMA

Ah! Qu'est-ce

qui se passe, Jennifer?


JENNIFER

(Propos en anglais)

Sami told me about

his very bad grade in English

and I thought

I could help him improve.


FATIMA

Ah! Tu veux aider Sami

avec son anglais?


SAMI

Oui, Jennifer est vraiment

bonne avec les langues.


FATIMA

Hum!


SAMI

En anglais, je veux dire.


JENNIFER

(Propos en anglais)

My mom works in Vancouver

and she makes me practice often.


SAMI

Oui! C'est comme avoir

une prof d'anglais privée.


Plus tard, au local du journal, VINCENT montre l'affiche de MME PRÉFONTAINE à BASTIEN.


VINCENT

C'est bien beau, les jokes,

mais regarde.

Mme Préfontaine en a mis

partout dans l'école

puis le monde qui l'a vue

sur Facebook

vont certainement faire un lien!


BASTIEN

OK, mais as-tu

supprimé la photo

comme je te l'ai demandé?


VINCENT

Sur mon mur, oui,

mais elle arrête pas

de réapparaître. Regarde.


BASTIEN

Est-ce que Mme Préfontaine

a un compte Facebook?


VINCENT

Oui.


BASTIEN

Ça nous donne pas beaucoup

de temps pour agir.


VINCENT

Est-ce que tu penses

qu'on peut faire

quelque chose ou...


BASTIEN

Je vais essayer.


BASTIEN s'assoit devant l'ordinateur de VINCENT.


De son côté, JENNIFER continue de parler à FATIMA en anglais.


JENNIFER

(Propos en anglais)

I'd be very happy to help.


FATIMA

Alors, à la place

de faire de la philatélie,

vous feriez de l'anglais.


SAMI

Non. On ferait

les deux en même temps.


JENNIFER

(Propos en anglais)

Instead of quiting

his stamp collecting,

we could do it

in English.


SAMI

Ça fait que je pourrais

collectionner mes timbres

et pratiquer mon anglais

en même temps.

Qu'est-ce

que t'en penses?


Au local du journal, VINCENT lance des idées à BASTIEN pour se débarrasser de la photo.


VINCENT

Si on change le texte?

Non! Encore mieux,

on efface le collier.


BASTIEN

C'est ça que je suis

en train d'essayer de faire,

mais sur une nouvelle version

de l'image.


VINCENT

Puis celle qui circule déjà?


BASTIEN

Je t'ai déjà dit;

celle-là, il y a rien à faire.


VINCENT

(Découragé)

Ah! ah! ah!


BASTIEN

Capote pas! On va commencer

par faire ça, et après...


VINCENT

Et après, on va se rendre

compte que ça marche pas?

Après, tout le monde va

se rendre compte que c'est moi

qui ai posté le décolleté

d'une prof sur mon mur?

Là, ils vont appeler chez nous

pour parler à ma mère,

et là, elle va

m'arracher la tête.


VINCENT se sent étourdi.


VINCENT

Oh...


BASTIEN

Hé, oh!

Ça va? Ça va?

C'est ta commotion, là!

Assis-toi, assis-toi!


BASTIEN se lève de sa chaise pour aider VINCENT à s’asseoir.


VINCENT

Je suis juste

un peu étourdi.


MME PRÉFONTAINE entre au local.


BASTIEN

Ah! Mme Préfontaine!


MME PRÉFONTAINE

Salut, les gars.


VINCENT

Euh... Qu'est-ce

que vous faites?


MME PRÉFONTAINE s'assoit devant l'ordinateur où travaillait BASTIEN. La photo du décolleté est encore bien visible à l'écran


MME PRÉFONTAINE

Je viens juste

vérifier mes courriels

pour voir si quelqu'un a pas

retrouvé mon pendentif.


MME PRÉFONTAINE aperçoit la photo.


MME PRÉFONTAINE

Ah! Mon agate!

"À qui la... craque?"

C'est quoi, ça?


De son côté, FATIMA réfléchit à l'offre que lui fait JENNIFER.


FATIMA

(Propos en anglais)

Well, well, well...

I think it's a very good idea!


SAMI

Donc, tu veux?


FATIMA

Je suis prête

à ce qu'on essaie,

tant qu'on voit des résultats

dès ton premier minitest.


JENNIFER

Faites-moi confiance,

Mme Mazari.

Je vais tout faire

pour que Sami réussisse.


FATIMA

Ah! Tu devrais

peut-être offrir

tes services de rattrapage

à Vincent, hein.

Je l'ai vu tout à l'heure.

Je pense que sa commotion

l'affecte plus

qu'il ne le croie.


SAMI

Il avait pas l'air bien?


FATIMA

Il était tout pâle

et tout confus.

Pauvre petit!


Au local du journal, MME PRÉFONTAINE demande des explications à VINCENT et BASTIEN.


MME PRÉFONTAINE

Bien, alors?

Quelqu'un peut m'expliquer?


SAMI entre au local.


SAMI

Ça va?


MME PRÉFONTAINE

Ça va bien.

J'attends seulement que

quelqu'un m'explique cette...

cette photo-là.


VINCENT

Vous allez être contente,

parce qu'on essayait juste

de vous aider.


MME PRÉFONTAINE

De m'aider?

À quoi?


BASTIEN

Bien... C'était pour retrouver

votre pendentif.

On a créé une annonce

pour faire

circuler l'information

sur Facebook.


VINCENT

Je voulais écrire

"À qui l'agate",

mais j'étais

un petit peu trop pressé

et je pense que j'ai fait

quelques erreurs.


MME PRÉFONTAINE

"À qui la craque"

et "À qui l'agate",

ça s'écrit pas du tout pareil.


VINCENT

Oui...


MME PRÉFONTAINE

C'est l'objet qu'on cherche,

hein, pas le sujet!


SAMI

Vincent est un peu mêlé

ces temps-ci.


BASTIEN

Oui, à cause

de sa... commotion.


VINCENT

Oui, ça me rend

un peu... "diclec..."


SAMI ET BASTIEN

Dyslexique.


MME PRÉFONTAINE

On peut pas dire

que vous avez choisi la photo

où on voit le mieux...

le collier, hum?


SAMI

J'aurais voulu en utiliser

une autre, mais j'en avais pas.


VINCENT

On... On voulait mettre

le pendentif en évidence

en resserrant l'image,

mais... avouez qu'on voit

quand même bien l'agate.


MME PRÉFONTAINE

Puis d'où elle sort,

cette photo-là?


SAMI

C'est une photo

que Marc-O avait prise

au spectacle de fin d'année.


MME PRÉFONTAINE

Le spectacle de fin d'année!

Mais oui!


SAMI

Vous vous souvenez,

vous dansiez un tango

avec Georges.


MME PRÉFONTAINE

Exactement! Mon pendentif

s'était pris dans sa cravate,

et on l'avait mis dans sa poche

de veston pour finir la danse!


SAMI

Oui, oui.


MME PRÉFONTAINE

C'est là qu'il est,

mon pendentif;

dans la poche

de veston de Georges!

En plus, il m'avait dit

que c'était son veston

des grandes occasions.

Je suis sûre qu'il l'a pas remis

depuis ce temps-là!

Ah! C'est formidable, les gars!

Ah! Merci beaucoup!


LES GARS

De rien.


MME PRÉFONTAINE

Ha! ha!


MME PRÉFONTAINE quitte le local. VINCENT, SAMI et BASTIEN poussent un soupir de soulagement.


VINCENT

Ah! Merci, les gars.


SAMI

C'est la dernière fois

que je joue à "À qui la craque".


BASTIEN

Moi, c'est ma première,

et c'est ma dernière!


SAMI

Hum!


À la fin de la journée, SAMI rencontre JENNIFER aux casiers.


SAMI

(Propos en anglais)

I love you.

You love me.


SAMI va pour embrasser JENNIFER, mais une élève passe devant eux.


JENNIFER

Sami.


SAMI se retient d'embrasser JENNIFER.


JENNIFER

Il faut

finir la leçon.

Euh...

(Propos en anglais)

He...


SAMI

(Propos en anglais)

Love...


JENNIFER

(Propos en anglais)

Loves...


SAMI

(Propos en anglais)

Hum!

You.


SAMI embrasse JENNIFER.


JENNIFER

Il faut finir la leçon,

concentre-toi.


Une sonnerie de Skype provient du téléphone de JENNIFER.


JENNIFER

Ah! C'est ma mère!


JENNIFER répond et parle avec BRIGITTE sur Skype.


JENNIFER

Allo, maman!


BRIGITTE

Salut, ma grande.

Ça fait du bien de te voir,

je m'ennuie!


JENNIFER

Moi aussi, je m'ennuie.

Comment ça va,

à Vancouver?

Aiment-ils ton idée

de faire des savons

inspirés des biscuits chinois?


BRIGITTE

Écoute, ils adorent ça.

Je suis même en train

de convaincre un gros fabricant.

Regarde, on a

un premier prototype. Ta-da!


JENNIFER

Ah! Ils sont bien mignons!

Est-ce qu'il y a un mot dedans?


BRIGITTE

Bien, dans celui-là,

on a mis:

"Vous êtes sur le point

de recevoir une bonne nouvelle."


JENNIFER

Ils sont beaux! Et en plus,

ils disent la vérité.


BRIGITTE

Bien oui, c'est justement là

que je voulais en venir.

Aurais-tu

quelque chose à m'annoncer?


JENNIFER

Oui, mais c'est un secret.

Il faut que tu me promettes

que t'en parleras pas.


BRIGITTE

Promis, juré, craché!

Pfft! Oh...


JENNIFER

Ha! Je voulais te dire que...

j'ai un chum!


BRIGITTE

Hein! Oh!

Ma grande,

c'est bien le fun!

Je suis contente pour toi!

Mais... est-ce que

je le connais?


JENNIFER

Oui.


BRIGITTE

Bien, c'est qui?


JENNIFER approche SAMI de son téléphone.


BRIGITTE

Ah! Le beau Sami!


SAMI

Bonjour, Mme Blais.


BRIGITTE

Ah bien là!

Lâche-moi le Mme Blais,

appelle-moi belle-maman.


JENNIFER ET SAMI

Euh...


BRIGITTE

Je te niaise, là! Tu peux

m'appeler Brigitte, hein? Bon!


SAMI

OK, Brigitte.


BRIGITTE

Regardez-moi donc

tous les deux.

Ah! Le beau petit couple!

Yé!


Le soir, chez les Beaucage, VINCENT fait ses devoirs dans la salle à manger. MARIE lui apporte des biscuits.


MARIE

Tiens, mon loup.

Je pense que tu vas les aimer,

ceux-là.


VINCENT

Wow! En quel honneur?


MARIE

J'ai pas besoin

d'occasion spéciale

pour te faire des biscuits,

tu sauras.


VINCENT

Je sais... mais est-ce

que ça veut dire

que tu n'es plus fâchée?


MARIE

À propos de?


VINCENT

La photo.


MARIE

Hum...

Disons que je suis en train

de passer par-dessus

cette histoire-là.

Et surtout...

je suis contente que t'aies eu

juste une petite commotion.


VINCENT

Hum! Moi aussi.


MARIE

Ça aurait été pas mal niaiseux

de se blesser gravement pour...

une photo de décolleté.


VINCENT

Oui!


MARIE

Je t'aime, mon grand.


MARIE embrasse VINCENT sur la joue.


VINCENT

Moi aussi.


MARIE s'en va. VINCENT reçoit un message de BASTIEN sur son téléphone.


BASTIEN (Par message texte)

AKILACRAK?


BASTIEN envoie la photo d'une bouche de femme avec une craque entre les dents. VINCENT rit.


Fin de l'épisode


VINCENT

Ah...

Hé, salut!

Viens créer ton propre univers

de Subito texto.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par