Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Comme un pool pas de tête

Une baisse d’achalandage à la cafétéria met l’emploi de Brandon-Lee en péril. Benjamin veut organiser un pool de hockey de calibre professionnel. Il en met un peu trop au goût de ses amis!



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


C'est le matin à Victoire-Desmarais. BRANDON-LEE pousse un chariot rempli de déjeuners de la cafétéria. Un élève passe devant le chariot et rentre un doigt dans sa gorge, comme s'il allait vomir. BRANDON-LEE est perplexe. À cet instant, FÉLICIE sort d'un local.


FÉLICIE

Woh! Écrase-moi pas!


BRANDON-LEE

Je m'excuse.

Ça va?


FÉLICIE

Bien oui, toi?

Pas de bec?


BRANDON-LEE

Oui, excuse.


FÉLICIE et BRANDON-LEE s'embrassent.


FÉLICIE

Tu commences ta distribution

de déjeuners

plus tard que d'habitude?


BRANDON-LEE

Ça paraît pas,

mais je viens de finir.


FÉLICIE

Ton chariot est plein.


BRANDON-LEE

Je sais! On dirait

que personne veut de la bouffe

de la cafétéria aujourd'hui,

je comprends pas.


FÉLICIE

Ceux qui commandent

par courriel?


BRANDON-LEE

Ils ont tous annulé.


FÉLICIE

Ça va aller mieux demain.


Plusieurs élèves passent à côté de BRANDON-LEE en riant.


BRANDON-LEE

OK, qu'est-ce qui

se passe, là?


FÉLICIE

Es-tu allé sur Facebook

depuis hier soir?


BRANDON-LEE

Non.


FÉLICIE

(Mal à l'aise)

Mélanie a publié

quelque chose.


Pendant ce temps, près des casiers, VINCENT et BENJAMIN se réjouissent.


VINCENT et BENJAMIN

Première partie de

la saison du Canadien ce soir!


VINCENT et BENJAMIN se tapent dans la main.


VINCENT et BENJAMIN

Wouh! Ha! ha! ha!


BENJAMIN

On regarde toujours

ça ensemble?


VINCENT

Clair que oui!

6 h chez nous?


BENJAMIN

En fait, il y a un petit

changement de programme.

Tu es

officiellement invité.


BENJAMIN sort un carton de son sac à dos et le donne à VINCENT.


VINCENT

Hein?

Une invitation à quoi?


Plus loin, FÉLICIE fait lire à BRANDON-LEE ce que MÉLANIE a écrit sur Facebook la veille.


BRANDON-LEE

(Lisant à haute voix)

« Dans la catégorie

des phénomènes inexpliqués,

il y a les ovnis, les fantômes

et la nourriture

de la cafétéria.

Si un de vos amis disparaît,

c'est probablement la faute

d'un des trois. »


FÉLICIE rit.


BRANDON-LEE

C'est même pas drôle!


FÉLICIE

Je sais, je m'excuse.


BRANDON-LEE

À peu près 150 personnes

ont « liké ».

C'est normal que personne

veuille de ma bouffe à matin.


FÉLICIE

Oui, mais c'est pas

parce que tu cliques « j'aime »

que ça veut nécessairement dire

que t'es d'accord.


BRANDON-LEE

Toi aussi, t'as « liké »!


FÉLICIE

C'est ce que je dis!


BRANDON-LEE

Ah oui?

Veux-tu un déjeuner?

Je te l'offre.


FÉLICIE

Non, j'ai déjà mangé.


BRANDON-LEE

Surveille mon chariot,

s'il te plaît.


BRANDON-LEE part. Près des casiers, VINCENT lit le carton que BENJAMIN lui a donné en riant.


BENJAMIN

Qu'est-ce que

tu trouves drôle?


VINCENT

Bien là,

ton petit carton d'invitation.

Pendant deux secondes,

je pensais que t'allais

m'inviter à ton... mariage.


BENJAMIN

Pool de hockey officiel,

invitation officielle.


VINCENT

Je pensais que

tu le faisais pas, cette année.


BENJAMIN

Je sais, mais quand j'ai vu

mon père et mon oncle

organiser leur pool,

je me suis dit

que la saison de hockey

serait pas pareille

si je faisais pas le mien.


VINCENT

On dirait une grand-mère

qui parle de ses tourtières

à Noël.


BENJAMIN

Je sais ce que t'es

en train de te dire.

T'as peur que le pool

soit comme l'année passée.


VINCENT

Mets-en que j'ai peur!

L'année passée, on n'avait

même pas le droit de parler!


BENJAMIN

Ah! Regarde,

j'ai compris le message.

Je te jure que cette année,

ça va être plus relax.


VINCENT

Quel message?



BENJAMIN

Euh... les autres ont pas

envie de participer

parce qu'ils ont peur que

ce soit comme l'année passée.

Pour le moment,

on est juste nous deux.


VINCENT

(Sarcastique)

Yé! Hé...

Un pool à deux!

Wouh!


BENJAMIN

On va trouver du monde.


VINCENT

Hé, si tu veux,

on peut faire ça chez nous.


BENJAMIN

Chez vous? Ark!

C'est quand même pas

un pool d'amateurs!


VINCENT

OK... Tu veux

qu'on fasse quoi, d'abord?

Qu'on loue le Centre Bell?


BENJAMIN

Ha! Presque.

Je me suis arrangé avec mon

père, on va faire ça à l'aréna.


VINCENT

Et on regardera pas

la partie?


BENJAMIN

Bien oui!

Sur le nouvel écran géant

du club

de patinage artistique.

Oublie pas

ton carton d'invitation, hein,

sinon le garde de sécurité

te laissera pas entrer.


Entre-temps, BRANDON-LEE va voir MÉLANIE dans la salle des pas perdus.


BRANDON-LEE

Hé! C'est quoi,

ton problème?


MÉLANIE

De quoi tu parles?


BRANDON-LEE

Qu'est-ce qui te prend

de caler la bouffe

de la cafétéria comme ça?


MÉLANIE

Qu'est-ce que ça peut bien

te faire?

C'est quand même pas toi

qui la cuisines!


BRANDON-LEE

Peut-être, mais c'est moi

qui la livre

et tout le monde

me regarde bizarrement.

J'ai pas eu un seul client

de la matinée à cause de toi.


MÉLANIE

Tant mieux si ça peut

forcer Mme Café

à faire

de la bouffe comestible!


BRANDON-LEE

Efface ton statut.


MÉLANIE

Pas question!

C'est le statut

le plus populaire

que j'ai écrit

de toute ma vie.

En plus,

c'est un message

d'intérêt public historique.


BRANDON-LEE

Comment ça?


MÉLANIE

C'est ma première critique

culinaire à vie.

Elle a eu tellement de succès

que j'ai décidé de commencer

à en écrire d'autres.


BRANDON-LEE

C'est même pas une critique,

c'est juste méchant.


MÉLANIE

Mettons que c'est plus

comme un genre de mise en garde.

Je vais protéger et servir

les papilles de la population.


BRANDON-LEE

C'est bon, je pense

que tout le monde a compris

ce que tu pensais

de notre bouffe.


MÉLANIE

Inquiète-toi pas,

je ferai pas juste

des critiques de bouffe

de la café.

Je tiens pas à mourir

d'un empoisonnement alimentaire

à 14 ans!


BRANDON-LEE

Ah! Qu'on s'ennuierait!


MÉLANIE

Hé...

Les patates pilées, là...

elles sont dégueulasses.


BRANDON-LEE

Merci!


BRANDON-LEE part. Un peu plus tard, VINCENT retrouve BENJAMIN dans le couloir.


BENJAMIN

Regarde ça, j'ai eu le temps

de faire une liste de poolers

pendant mon premier cours.


VINCENT

Cool!

Ça ressemble à quoi?


BENJAMIN

Rien que du monde

qui connaît son hockey,

des vrais fans professionnels:

Sami Mazari...


VINCENT

Euh, non! Je pense qu'il est

à sa soirée philatélie.


BENJAMIN

Ah! Le soir le plus important

de la saison de hockey!



VINCENT

Bien oui!

Hé, si tu pensais

inviter Sidney Crosby...

je pense qu'il est pris

lui aussi!


BENJAMIN

Ha! ha! ha!

Non, c'est pas grave.

On va le remplacer

par un des noms sur la liste B.

Sinon, on a

les jumeaux Brodeur.


VINCENT

Non, non. Ils sont partis

en voyage avec leurs parents.


BENJAMIN

Coudonc! Y a-t-il juste moi

qui ai hâte à la saison?


VINCENT

Hé, hé! Je pense que Marc-O

est libre ce soir.


BENJAMIN

Marc-O? Il sait même pas

faire la différence

entre une rondelle de hockey

et un patin!


VINCENT

OK, désolé.

Je pensais ça de même!


Tout en parlant, VINCENT et BENJAMIN arrivent dans la salle des pas perdus où se trouve FÉLICIE.


BENJAMIN

Félicie! Hé!

Ha! ha!

Félicie,

t'es officiellement invitée.


BENJAMIN donne un carton d'invitation à FÉLICIE.


FÉLICIE

Ah! Tu te maries?


BENJAMIN

Non,

t'es officiellement invitée

à mon pool de hockey officiel.


FÉLICIE

Ah oui? Pourtant,

l'année passée,

quelqu'un m'a dit

que je connaissais pas assez

mes statistiques.


VINCENT

Disons que cette année,

il y a un peu moins de gens

intéressés à participer.


BENJAMIN

Et j'ai entendu dire que

t'étais rendue super bonne.

Tu donneras ça à Brandon-Lee;

lui aussi est invité.


FÉLICIE

OK, mais c'est quoi

exactement, un pool de hockey?


BENJAMIN

Attends...

tu joues au hockey

et tu sais pas c'est quoi

un pool de hockey?


FÉLICIE

Je te niaise.


GEORGES arrive alors.


GEORGES

Euh... avez-vous dit

« pool de hockey »?


VINCENT

Euh... oui, pourquoi?


GEORGES

Ah! Parce que

c'est tellement drôle, ça, là!

Je peux participer?


Personne ne répond. Pendant ce temps, BRANDON-LEE va voir MADAME CAFÉ.


BRANDON-LEE

Ah! Mme Danielle!


MADAME CAFÉ

Ah! Salut.



BRANDON-LEE

J'aurais à vous parler

deux secondes.


MADAME CAFÉ

Ah!


BRANDON-LEE

Euh... Oui, les affaires

vont bien?


MADAME CAFÉ

Non, justement.

Je suis en train de faire

ma comptabilité de ce matin

puis c'est pas fort, fort.


BRANDON-LEE

Ah... Je pense que je sais

peut-être pourquoi.


BRANDON-LEE donne son téléphone à MADAME CAFÉ.


MADAME CAFÉ

Ah! Regarde donc ça,

le beau portrait

de mon hamburger steak!

Il est bien posé!


BRANDON-LEE

Oui, il est posé

sur un genre de tas, hein?

Lisez juste en dessous, là.


MADAME CAFÉ

(Lisant à voix haute)

« Dans la catégorie

des phénomènes inexpliqués. »


Dans la salle des pas perdus, BENJAMIN, s'interroge.


BENJAMIN

Depuis quand tu t'intéresses

au hockey?


GEORGES

Bien, en fait, je suis pas

vraiment un grand fan de hockey.

Pour dire la vérité, je connais

à peine les règlements.

Mais c'est parce que mon chum

organise un pool chaque année

et je trouve ça

tellement drôle!



BENJAMIN

Nous, c'est un pool officiel

sur invitation seulement.


GEORGES

Mon Dieu! Ça me dérange pas

de pas participer au pool.

Moi, ce qui m'intéresse, c'est

de participer à l'organisation.

C'est vrai! Chaque année,

c'est tout le temps moi

qui s'occupe

des ailes de poulet,

de la musique, de décoration...


VINCENT

(Riant)

De la musique

et de la décoration?


GEORGES

Oui, oui! Pour détendre

l'atmosphère un peu!

Le monde se prend tellement

au sérieux dans ces affaires-là!


VINCENT

(Regardant BENJAMIN)

Bien oui!


GEORGES

(Imitant des participants)

« Hum! Euh...

Je repêche Dwayne Gretzky

parce qu'il travaille fort

dans les coins

et que c'est un gars

qui a pas peur

de donner son 110%

sur la rondelle

du disque en sa possession."


BENJAMIN

(Insulté)

C'est Wayne Gretzky!

Et on peut pas le repêcher,

il a officiellement

pris sa retraite en 1999.


FÉLICIE

Tu pourrais donner

un coup de main à Benjamin!

Ça le détendrait un peu.


VINCENT

Bien oui!



GEORGES

Bien oui!

Si ça peut t'aider, moi,

je suis libre

toute l'heure du lunch.


BENJAMIN

Tout est déjà organisé,

on fait ça sur la glace

de l'aréna.


GEORGES

Et la musique?


BENJAMIN

S'il y a de la musique,

ça va être l'hymne national,

et ça va entre les périodes

pour se garder dans l'ambiance.


GEORGES

Puis la bouffe?


BENJAMIN

Le casse-croûte de l'aréna

est le commanditaire officiel

du pool de hockey.


Le téléphone de BENJAMIN sonne.


BENJAMIN

(Au téléphone)

Oui, allô?

Quoi? Oh non, bien là!

Mon pool de hockey!

OK...


BENJAMIN raccroche, contrarié.


BENJAMIN

Le club de patinage artistique

a besoin de son écran géant

pour se préparer

à sa compétition.

Si on veut regarder la partie,

on pourra pas faire

le pool à l'aréna.


GEORGES

Bon! Mais avez-vous

un plan B?


VINCENT rit. Au même moment, BRANDON-LEE est toujours avec MADAME CAFÉ.



BRANDON-LEE

Euh, ça va?


MADAME CAFÉ lit le texte de MÉLANIE d'un air curieux.


MADAME CAFÉ

« Phénomènes inexpliqués »?


BRANDON-LEE

Je sais,

c'est vraiment pas gentil,

puis c'est pas ça

que je pense, moi.

Mais d'un autre côté,

j'ai réfléchi

et j'aurais une solution

pour améliorer

la réputation de la café.


MADAME CAFÉ

Ah bon?


BRANDON-LEE

Oui! Euh...

Tu sais, vos patates pilées...


MADAME CAFÉ

Qu'est-ce qu'elles ont,

mes patates pilées?


BRANDON-LEE

Rien de spécial,

c'est juste...


MADAME CAFÉ

J'espère bien!

Ma recette de patates pilées,

c'est une recette

qui se transmet de mère en père

en fille en frère

puis en cousin, cousine

depuis environ

cinq générations.


BRANDON-LEE

Sérieux?


MADAME CAFÉ

Oui, puis je l'ai

même améliorée

en prenant de la margarine

au lieu du beurre.

C'est plus raffiné!


BRANDON-LEE

Puis c'est meilleur

pour la santé!


MADAME CAFÉ

Je le sais bien!

Mais la critique dit pas

que la nourriture est pas bonne,

elle dit que la nourriture

est inexpliquée.

Sais-tu pourquoi

elle dit ça?


BRANDON-LEE

Parce que personne

sait vraiment

avec quoi elles sont faites.


MADAME CAFÉ

Est-ce que tu sais pourquoi

ils le savent pas?

Ils le savent pas

parce que ceux

qui sont censés l'expliquer

et en faire la promotion

font pas leur travail!

Sais-tu de qui je parle?


BRANDON-LEE

Non.


MADAME CAFÉ regarde BRANDON-LEE.


BRANDON-LEE

De moi?


MADAME CAFÉ

En plein ça!

On a un bon produit,

il faut le vendre!


BRANDON-LEE

Mais je fais mon possible!


MADAME CAFÉ

Ah! Je le sais bien,

mon homme,

mais c'est pas tout le monde

qui est fait

pour travailler dans le domaine

de la restauration.


MADAME CAFÉ flatte le bras de BRANDON-LEE et part.


BRANDON-LEE

Bien là...


Pendant le dîner, MÉLANIE et FÉLICIE vont manger au casse-croûte de l'aréna.


MÉLANIE

Mmm!

C'est tellement meilleur

que les dégueulasseries

de la cafétéria!

Critique positive!


MÉLANIE sort son téléphone pour écrire un statut sur Facebook.


FÉLICIE

Oui, bien, justement,

tu penses pas

que tu pourrais être

un peu plus positive

avec la bouffe

de la cafétéria aussi?


MÉLANIE

OK... c'est pour ça

que t'es venue dîner avec moi?


FÉLICIE

Un peu.


MÉLANIE

Vous pensez vraiment que

je suis si manipulable que ça?


FÉLICIE

Brandon-Lee va peut-être

perdre son emploi

s'il n'y a plus de clients.


MÉLANIE

Je lui ai déjà dit

ce qu'il pouvait changer.


FÉLICIE

Il dit que Mme Café tient

vraiment à ses patates pilées.


MÉLANIE

Mais, Félicie, je peux pas

revenir sur ma critique.

Les gens s'attendent

à ce que je sois honnête!


BENJAMIN entre dans le casse-croûte à cet instant.


BENJAMIN

Super, Félicie!

Il va y avoir une petite réunion

pour expliquer le déroulement

du pool de ce soir.


FÉLICIE

Je t'ai dit que je sais

comment ça marche.


BENJAMIN

OK, on va vérifier.

As-tu transmis les invitations

à Brandon-Lee?


FÉLICIE

Je pense qu'il a pas vraiment

la tête à ça.


MÉLANIE

Je pourrais le remplacer,

moi, Brandon-Lee.


BENJAMIN

Toi? Tu connais le hockey?


MÉLANIE

Non, mais je connais

le pool; mon oncle a

une table chez lui.


BENJAMIN

OK, pas pool

dans le sens de billard.

Pool dans le sens de pool,

pool de hockey.

T'as aucune idée de ce que c'est

un pool de hockey, non?


MÉLANIE

Non, mais tu vas l'expliquer

à la réunion!


GEORGES entre aussi dans le casse-croûte.


GEORGES

Ha! Benjamin,

je te cherchais!

J'ai trouvé un site Web

où ils montrent

des vidéos super drôles

de singes qui jouent

au hockey!

J'ai pensé que ça pourrait

être utile pour ton pool!



BENJAMIN

(Perplexe)

En quoi est-ce que

ce serait utile?


GEORGES

Hum... Bien, je sais pas...


Pendant ce temps, à Victoire-Desmarais, BRANDON-LEE a préparé une dégustation de nourriture de la cafétéria.


BRANDON-LEE

Échantillons gratuits!


Deux élèves passent devant BRANDON-LEE avec un air dégoûté.


BRANDON-LEE

Hé, le prochain

qui me fait cette face-là...


VINCENT passe près de là.


BRANDON-LEE

Vincent!

Un échantillon?

C'est gratuit.


VINCENT

Un échantillon de quoi?


BRANDON-LEE

C'est le menu du jour

de la café.

Je fais goûter pour la promotion

des produits.


VINCENT

OK, mais c'est quoi?


VINCENT prend un échantillon et le sent.


BRANDON-LEE

Euh...

C'est des morceaux

de quelque chose

qui ressemble

à du poulet.


VINCENT remet l'échantillon sur la table.


VINCENT

OK, merci, mais...

non, j'ai pas trop faim.

En fait, je m'en vais

à la réunion

pour le pool de Benjamin.

Avec Mélanie qui vient

de s'inscrire,

il est en train de virer fou!


BRANDON-LEE

Elle est donc bien

fatigante, elle!


VINCENT

Oui, mets-en!


BRANDON-LEE

S'il te plaît,

je vais t'en devoir une.

Mange et fais semblant

d'aimer ça. Envoie!


BRANDON-LEE redonne l'échantillon à VINCENT.


VINCENT

Non, non, non!

Ç'a l'air de...


MADAME CAFÉ arrive alors derrière VINCENT.


MADAME CAFÉ

Ç'a l'air de quoi?


BRANDON-LEE

Ç'a l'air bon comme

à la maison, hein, Vincent?


MADAME CAFÉ

Je suis contente

d'entendre ça!

Et c'est une bonne idée,

le petit kiosque.

C'est en plein ça

que ça prenait

pour faire connaître

ma bonne cuisine!


BRANDON-LEE

Oui. Super bonne publicité,

hein?

Surtout que je suis vraiment bon

pour décrire le produit.

La preuve,

même s'il a déjà mangé,

Vincent est pas capable

de résister.


VINCENT

Hum!


BRANDON-LEE

Hein, Vincent?


BRANDON-LEE donne une fourchette à VINCENT.


VINCENT

Ha!


VINCENT se force à manger une bouchée en cachant son dégoût. Après une deuxième bouchée, VINCENT jette l'échantillon à la poubelle et part.


VINCENT

Non! Désolé, je peux pas!


MADAME CAFÉ

(Fâchée)

Super publicité?

De quoi j'ai l'air?


BRANDON-LEE

Pourtant, je lui ai

bien décrit.

Il a peut-être juste été surpris

par la texture de votre poulet.


MADAME CAFÉ

C'est du pouding

au pain, ti-gars!


BRANDON-LEE

Ah!


Entre-temps, au casse-croûte de l'aréna, BENJAMIN explique le pool d'hockey à GEORGES, MÉLANIE et plusieurs autres personnes. FÉLICIE et VINCENT sont là aussi.


BENJAMIN

Bon! Pour vérifier

si tout le monde a compris,

on va faire une pratique.


MÉLANIE

Pourquoi les cartes

de hockey?


BENJAMIN

Pour que ce soit plus visuel

pour les débutants comme toi.


MÉLANIE

OK. Est-ce qu'il va

y avoir des cartes de hockey

ce soir aussi?


BENJAMIN

Non, c'est juste

pour la pratique.


MÉLANIE

Ah, OK. En fait, je suis pas

vraiment certaine

d'avoir compris c'est quoi,

un pool de hockey.


GEORGES

Mais, regarde.

Pool, c'est piscine en anglais.

En fait, c'est du hockey,

mais en costume de bain.


MÉLANIE

OK! Comme un

beach party!


GEORGES

(Riant)

Oui!


FÉLICIE

OK, regarde:

c'est comme...

une ligue sur papier

où les participants

doivent choisir

à tour de rôle

les joueurs

de la Ligue nationale.


GEORGES

Ah!


BENJAMIN

Bon! C'est Mélanie

qui commence.

Tu peux repêcher qui tu veux.


MÉLANIE

OK. Bon, je...

Je sais pas. Euh...


BENJAMIN

Tu peux prendre qui tu veux,

c'est juste une pratique!


MÉLANIE

Je sais! Je m'en fous,

des choix!

Je cherche la gomme

qui vient avec les cartes.


GEORGES, VINCENT et FÉLICIE rient. BENJAMIN est exaspéré.


MÉLANIE

Bien quoi?

Mon grand-père m'a déjà dit

que la gomme balloune

est encore plus précieuse

que les cartes de hockey!


VINCENT

Ha! Ça doit faire 30 ans

qu'il n'y a plus de gomme

dans les paquets de cartes...


BENJAMIN

Et tu feras pas de points

avec la gomme.


MÉLANIE

Des points?

Quels points?


VINCENT

Ah bien, on comptabilise

les points

avec les stats des joueurs

dans la vraie vie.

À la fin de chaque saison,

le pooler avec le plus de points

gagne le pool!


MÉLANIE

Ah! Bon, bien, je...

je choisis lui.


GEORGES

Moi, là, j'en ai

de la gomme, OK?

Attention, attention!

Alors...

Je t'échange, OK,

une gomme contre ton joueur.


BENJAMIN

Non, non, non!

Gaspille pas un échange pour ça,

on a seulement droit

à trois échanges

ou mouvements du personnel

durant la saison.


FÉLICIE

C'est pas beaucoup!


BENJAMIN

C'est comme ça! Si on pouvait

échanger nos joueurs

quand on veut,

ce serait trop facile.


MÉLANIE

OK... Puis on gagne quoi,

à ton jeu?


BENJAMIN

Pas un jeu, un pool.

On gagne l'honneur

d'avoir remporté le pool.


MÉLANIE

Ah... C'est plate!

Ça prend un prix.


GEORGES

Oui, et c'est encore

plus le fun

quand le prix a pas rapport

avec le hockey!


MÉLANIE

Oui!


Tous rient, sauf BENJAMIN.


BENJAMIN

(Impatient)

OK, OK! Je vais vous poser

une question.

Si vous aimez pas les pools

et que vous aimez pas le hockey,

pourquoi vous voulez absolument

participer à mon pool de hockey?


FÉLICIE

(Riant)

Pour te faire fâcher?


BENJAMIN

Oui, bien,

ça marchera pas.


Le téléphone de BENJAMIN sonne. VINCENT et FÉLICIE se tapent dans la main.




VINCENT

(S'adressant à BENJAMIN)

C'est une joke, là!


BENJAMIN

(Au téléphone)

Oui, allô?

Tu veux savoir si Mélanie

participe à mon pool de hockey?

Pourquoi tu veux savoir ça?


Peu après, à l'école, BRANDON-LEE partage une idée avec MADAME CAFÉ.


BRANDON-LEE

Je vais participer

à un pool de hockey ce soir,

et c'est moi qui dois

apporter la bouffe.


MADAME CAFÉ

Bon, bien, OK!

Bonne soirée.


BRANDON-LEE

Non, vous comprenez pas.

La bouffe,

ça va être votre bouffe.


MADAME CAFÉ

Mon pouding au pain?


BRANDON-LEE

Non, un menu spécial

comme dans

les restos sportifs.


MADAME CAFÉ

Pourquoi je ferais ça?


BRANDON-LEE

Parce que c'est

de la bonne publicité.

Mélanie va être là,

et si elle aime ça,

elle va faire

une bonne critique.


MADAME CAFÉ

Pauvre toi!

Tu te donnes bien du trouble.


BRANDON-LEE

J'ai pas le goût

de perdre ma job!



MADAME CAFÉ

Je comprends ça, mon homme,

mais j'ai pas le choix.

Tu sais, je le sais

que c'est pas juste

de ta faute s'il y a moins

de monde ces temps-ci.

Tu sais, j'essaie d'améliorer

mes recettes, mais des fois,

j'ai juste l'impression

de les empirer.


BRANDON-LEE

Bien non, bien non!

Je suis sûr que vous allez

nous faire

un super bon snack ce soir.

Puis ça va vous changer

de la bouffe de café!


MADAME CAFÉ

Tu penses?


BRANDON-LEE

Bien oui! Ça va être

complètement écœurant!


MADAME CAFÉ

Tu trouves que ma bouffe

est écœurante?


BRANDON-LEE

Bien oui!

Mais « écœurant » dans le sens

d'  « écoeuramment » bon!


MADAME CAFÉ regarde BRANDON-LEE d'un air curieux. Plus tard ce jour-là, BENJAMIN arrive chez VINCENT.


VINCENT

T'arrives bien

de bonne heure!


BENJAMIN

Je suis venu t'aider

à installer les tableaux

et à tout placer

de manière optimale...


BENJAMIN entre et voit que le salon est décoré de ballons et de banderoles rouges, bleus et blancs.


BENJAMIN

C'est quoi, ça?


VINCENT

Georges m'a prêté

une couple de décorations

de son pool

de l'année passée.


BENJAMIN

OK, OK, je comprends.

Vous faites vraiment tout

pour me faire fâcher, c'est ça?


VINCENT

Ha! ha! ha!


BENJAMIN

Ah, puis ça marche!

C'est l'enfer!

On dirait une fête d'enfant

de huit ans!


VINCENT

C'est juste pour le fun,

pour un pool, là! Hein!


BENJAMIN

C'est vraiment

important pour moi.


VINCENT

J'ai bien vu ça.

Pourquoi?


BENJAMIN

Toi, Brandon-Lee, Félicie...

Vous êtes tous super bons

au hockey.

Moi, le pool,

c'est la seule chance que j'ai

de me rapprocher du rêve d'un

semblant de ligue de hockey.


VINCENT

Oui... j'avais pas vu ça

de même.

Veux-tu que j'enlève

les décorations?


BENJAMIN

Bien non.


VINCENT

Pourquoi on ferait pas

un pool,

mais avec des joueurs

qui sont pas

dans la Ligue nationale?


BENJAMIN

Hein? La ligue américaine?


VINCENT

Non.


BENJAMIN

La ligue junior majeur?


VINCENT fait signe que non.


BENJAMIN

Un pool avec les joueurs

du Bantam?


VINCENT

Bien oui!


BENJAMIN

(Enthousiaste)

Les performances

dans la vraie vie

vont influencer

les performances du pool?


VINCENT

En plein ça!


BENJAMIN

Hé, c'est une

super bonne idée!

Est-ce que tu vas

te repêcher toi-même?


VINCENT

Peut-être, je sais pas.


BENJAMIN

Ça s'en vient sérieux,

tout d'un coup.


BENJAMIN et VINCENT se frappent le poing.


BENJAMIN

Ha! ha! ha!


Pendant ce temps, à l'école, BRANDON-LEE et FÉLICIE parlent devant le casier de BRANDON-LEE.


BRANDON-LEE

J'ai hâte de voir

la face de Mélanie

quand elle va goûter

à ma bouffe.


FÉLICIE

T'es certain que Mme Café

va réussir

à faire quelque chose

de bon?


BRANDON-LEE

J'espère, j'ai été super clair:

de la bouffe comme

dans les restos sportifs.

Hot-dogs, nachos...


FÉLICIE

C'est vrai que c'est difficile

à rater.


BRANDON-LEE

Je pense qu'elle va faire

des frites aussi

parce que tantôt,

quand je suis passé,

elle était en train

d'éplucher des patates.


MADAME CAFÉ arrive à cet instant avec une grande casserole.


MADAME CAFÉ

Le festin est prêt!


BRANDON-LEE

OK! Tout est là?


MADAME CAFÉ

En plein ça!


FÉLICIE

C'est quoi, ça?


MADAME CAFÉ

Mes bonnes patates pilées!


BRANDON-LEE

Hein? On avait dit

de la bouffe de sportifs!


MADAME CAFÉ

Ils en mangent,

des patates pilées,

les sportifs!


BRANDON-LEE

Je pensais plus

à des hot-dogs, des nachos...


MADAME CAFÉ

Je me suis dit que ce serait

mieux des patates.

C'est tout le temps bon!


BRANDON-LEE

Mais vos patates pilées...


MADAME CAFÉ

Quoi, mes patates pilées?


BRANDON-LEE

C'est pas ça,

elles sont super bonnes!


MADAME CAFÉ

C'est ce que je me disais.

Tu m'en donneras

des nouvelles demain. Tiens!

Bonne soirée!


MADAME CAFÉ donne la casserole à BRANDON-LEE et part.


BRANDON-LEE

Ah non! C'est la pire affaire

qu'elle pouvait cuisiner!

Si je me pointe avec ça,

Mélanie va encore

nous descendre.

Il n'y aura plus un seul client

et je risque de perdre ma job!


FÉLICIE

Apporte-les pas.


BRANDON-LEE

Si je les apporte pas

et que Mme Café

s'en rend compte,

je vais perdre ma job

quand même.


FÉLICIE

Je sais ce que tu dois

faire avec.


Ce soir-là, BENJAMIN, VINCENT, MÉLANIE, FÉLICIE et BRANDON-LEE sont tous réunis dans le salon des Beaucage.


FÉLICIE

Et avec mon choix

de quatrième ronde, je choisis...

Brandon-Lee!


BRANDON-LEE

Yes!


MÉLANIE

Mais là! C'est sûr

que c'est ton chum!


Tous se mettent à parler en même temps, sauf BENJAMIN, qui préside la soirée.


BENJAMIN

Chut!

C'est sérieux, OK?


Tous se regardent, incertains.


BENJAMIN

(Riant)

Ha! Je vous niaise!

Ha! ha! ha!

Excellent choix, Félicie!


BRANDON-LEE

(Imitant un commentateur sportif)

On rappelle que Vincent Beaucage

est toujours disponible

en fin de quatrième ronde!


BENJAMIN

(Imitant un commentateur sportif)

Il semblerait

que sa récente

commotion cérébrale

soulève des questionnements

quant à sa capacité à noircir

la feuille de pointage.


Tous rient, sauf VINCENT.


MÉLANIE

Fais pas

cette face-là!

Moi non plus,

j'ai pas été repêchée.


VINCENT

Mais toi, tu joues pas

au hockey. Ha!


MÉLANIE

(Mal à l'aise)

Ha! ha! ha!


BRANDON-LEE

Bon! Qui a faim?


FÉLICIE

Moi!


BENJAMIN

Moi! Bonne idée!


MÉLANIE

T'as pas sérieusement emmené

de la bouffe de la cafétéria?


BRANDON-LEE

Ouais!


BRANDON-LEE va à la cuisine.


FÉLICIE

Tu vas être

agréablement surprise.


MÉLANIE

(Sceptique)

Ah!


BENJAMIN

Moi, je choisis Sami

« drette » là!


VINCENT

Évidemment!


On cogne à la porte.


VINCENT

(Criant)

Entrez!


GEORGES entre dans la maison, une assiette dans les mains.


GEORGES

Hé! Salut, tout le monde!


MÉLANIE

Georges! Qu'est-ce que

vous faites là?


GEORGES

Je fais juste passer;

je me suis dit que vous auriez

probablement faim.

Alors, j'ai pas pu

m'empêcher de vous préparer

mes fameuses ailes de poulet!


GEORGES pose son plat sur la table du salon et enlève le papier d'aluminium.


VINCENT

Hein!


MÉLANIE

Wow!


Tous se précipitent pour prendre une aile, sauf FÉLICIE.


FÉLICIE

Brandon-Lee s'en vient...


GEORGES

Vous allez voir...


MÉLANIE

Elles sont bonnes! Mmm!


GEORGES

C'est quelque chose, hein?


BRANDON-LEE revient au salon avec un plat couvert de papier d'aluminium.


BRANDON-LEE

J'espère que vous avez

tous faim!


BENJAMIN

C'est bon!


MÉLANIE

La sauce, c'est quoi?


Personne ne s'occupe de BRANDON-LEE.


BRANDON-LEE

Allô?


GEORGES

Quand j'en fais,

j'en fais pour... Goûte à ça!


MÉLANIE

La sauce, la sauce!


BRANDON-LEE

Allô!


MÉLANIE

Ça, c'est une

critique positive!


À l'école, le lendemain, BRANDON-LEE fait goûter quelque chose à MADAME CAFÉ.


BRANDON-LEE

Puis? Qu'est-ce que

vous en pensez?


MADAME CAFÉ

Oui...

Ça se lèche...

Ça se laisse manger.


BRANDON-LEE

Vous savez c'est fait

avec quoi?

Vos patates pilées!


MADAME CAFÉ

Comment ça,

mes patates pilées?


BRANDON-LEE

C'est Félicie qui m'a aidé.

C'est une recette

de sa grand-mère.

On prend les patates pilées

et on fait une galette avec.

On rajoute du fromage

et on les fait cuire

dans une poêle

avec un peu de beurre.


MADAME CAFÉ

Ah! C'est pour ça

que c'est tellement bon!


BRANDON-LEE

Ha! ha! ha!

Ça serait peut-être bon

pour la café, ça, non?


MADAME CAFÉ

Oui...

Pas sûre.


BRANDON-LEE

On peut aussi ajouter

d'autres ingrédients

pour faire

des saveurs différentes.


MADAME CAFÉ

Comment t'appelles ça,

cette histoire-là?


BRANDON-LEE

Ç'a pas vraiment de nom,

mais avec Félicie,

on a pensé

à « kroquettes kraze ».

Ça sonne cool, puis ça veut dire

« pilées » en créole.


MADAME CAFÉ

Puis ç'a pogné?


BRANDON-LEE

C'est ça, le problème:

Georges est arrivé

avec ses maudites

ailes de poulet,

puis plus personne

avait faim.


MADAME CAFÉ

Pauvre toi!

Je veux pas t'insulter,

mais t'as tellement pas

le tour!


BRANDON-LEE

Dans le fond, ça m'étonnerait

même pas que ce soit Mélanie

qui ait convaincu tout le monde

de pas en manger.


MÉLANIE arrive avec un groupe d'élèves.


MÉLANIE

(Pointant BRANDON-LEE)

Du calme, tout le monde.

Il est là.


BRANDON-LEE

Oh non! Ils s'en viennent

nous lancer des roches!


MÉLANIE et les autres élèves marchent jusqu'à BRANDON-LEE.


MÉLANIE

Elles sont où,

tes croquettes?


BRANDON-LEE

(Craintif)

Voyons, qu'est-ce

que j'ai fait, encore?


MÉLANIE et les autres élèvent se mettent à applaudir.



MÉLANIE

Elles sont tellement bonnes,

tout le monde veut y goûter!

Il t'en reste?


Plus tard, VINCENT et BENJAMIN dînent au casse-croûte de l'aréna.


BENJAMIN

Arrête donc! Le pool,

c'est juste pour le fun, hein?

Pourquoi tu prends ça

au sérieux de même? Ha! ha! ha!


VINCENT

Bien...


BENJAMIN

Je t'ai pris

dans mon équipe.


VINCENT

Mais tu m'as même pas repêché.

En fait,

personne m'a repêché.


BENJAMIN

J'ai échangé

un des jumeaux Bolduc

pour faire une place

dans mon équipe, hein.


VINCENT

T'as gaspillé

un de tes trois échanges

pour pouvoir prendre un gars

qui est peut-être encore blessé?


BENJAMIN

C'est un risque

qui vaut la peine.


VINCENT

T'étais pas obligé

de faire ça.


BENJAMIN

T'es mieux

de pas me décevoir, hum?


VINCENT

Inquiète-toi pas!


BENJAMIN et VINCENT se tapent dans la main. BENJAMIN jette un coup d’œil aux tables autour.


BENJAMIN

Coudonc, c'est bien tranquille

ici à midi, hum?


VINCENT

Hum!


Au même moment, à l'école, BRANDON-LEE fait une dégustation de « kroquettes kraze » dans la salle des pas perdus et parle avec MÉLANIE.


BRANDON-LEE

Quand est-ce que tu y as goûté,

à mes croquettes?


MÉLANIE

Hier soir en rentrant

chez nous.

J'en avais mis

dans mon sac avant de partir.


BRANDON-LEE

J'en reviens pas!

Et t'as écrit une bonne critique

sur ton Facebook?


MÉLANIE

Bien oui! Je te l'ai dit,

je suis ici

pour servir et protéger

les papilles de la population.

Quand c'est dégueu,

je le dis,

mais quand c'est bon,

je le dis aussi.


BRANDON-LEE

En tous cas, je pense

que je vais garder ma job

pour un bon petit bout, hein?


MADAME CAFÉ arrive avec plus de croquettes.


MADAME CAFÉ

Garder ta job?

Il en est pas question!

Promotion!


BRANDON-LEE

Hein?




MADAME CAFÉ

À partir de demain,

tu t'en viens dans la cuisine

pour m'aider à fabriquer

tes patentes!


BRANDON-LEE

Bien, wow!

Cool, merci!


MADAME CAFÉ

C'est pas vrai que je vais

courir comme une folle de même

à tous les jours!


MADAME CAFÉ part.


BRANDON-LEE

Puis... merci à toi aussi.


MÉLANIE

Mais de rien!

Puis, finalement, est-ce que

vous vous êtes débarrassés

des patates pilées?


BRANDON-LEE

Ah! Mais t'es justement

en train de les manger. Ha! ha!


MÉLANIE

C'est de la fausse

représentation, ça!

De quoi j'ai l'air, moi?

Ça fait trois semaines

que je dis à tout le monde

qu'elles sont dégueulasses!


BRANDON-LEE

Désolé.


MÉLANIE

(Criant)

Non, ça se passera pas

de même!

Je vais vous traîner en cour!


MÉLANIE part puis revient voir BRANDON-LEE.


MÉLANIE

Je vais prendre

deux autres croquettes.

Elles sont trop bonnes.


Fin de l'épisode


VINCENT

Hé, salut!

Viens créer ton propre univers

de Subito texto!


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par