Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La musique adoucit les moeurs... mais pas toujours

Sami a acheté la guitare électrique que Brandon-Lee vendait. Craignant que son père n´approuve pas son choix, Sami omet de lui préciser que la guitare est électrique. Sami envisage de bien préparer le terrain afin de faire accepter son choix par son père, . Julie-Pier, elle, revient à Victoire-Desmarais après avoir été éliminée de l’émission de télé-réalité « Victimes de la mode.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


C'est le matin à l'école. SAMI est à son casier et BRANDON-LEE vient le rejoindre.


BRANDON-LEE

Sami, tu me croiras pas.


SAMI

Non, et ce sera pas

la première fois.


BRANDON-LEE

Non, écoute bien ça!

Mon oncle m'a donné

une guitare électrique,

une batterie et un ampli!


SAMI

Dans tes rêves.

Tu vois, je te crois pas.


BRANDON-LEE

C'est vrai. Il a déjà joué

dans un groupe de musique.

Mais là, il ne se servait plus

de ses instruments

et il a décidé

de les donner...

à son neveu préféré!


SAMI

C'est drôle.

Moi, ma tante,

elle m'a donné un ordi,

une télé 3D

et deux chameaux.


BRANDON-LEE

OK, d'abord. Je pensais

que la guitare t'intéresserait,

mais si tu la veux pas,

c'est pas grave.

Je vais trouver

quelqu'un d'autre.

C'est vrai,

j'ai oublié de te dire.

La guitare, c'est la même

que James Grohl,

le guitariste de Gray Day.


BRANDON-LEE part.

SAMI

Hein? Ça doit valoir super

cher, une guitare comme ça!


SAMI court pour rattraper BRANDON-LEE.


SAMI

Attends, je te crois!


Dans la salle des pas perdus, HUGO colle une affiche au mur et demande son avis à BASTIEN.


HUGO

Bastien, comme ça,

est-ce que ç'a l'air droit?


BASTIEN

C'est dur à dire,

quand t'es devant.


HUGO

Ouais.


JULIE-PIER traverse la salle des pas perdus vêtue d'un chapeau et de verres fumés.


BASTIEN

Julie-Pier,

Julie-Pier...


JULIE-PIER ignore BASTIEN.


BASTIEN

Est-ce que j'ai dit

quelque chose de pas correct?


HUGO

Je pense qu'elle a juste pas

envie de parler.

Ç'a pas trop bien fini,

son émission.


BASTIEN

Mais elle s'est quand même

rendue en quarts de finale.

C'est bon.


HUGO

Quand je me fais sortir

en quarts de finale

d'un concours de mannequin,

je me dis pas:

Ah, c'est bon!

Je me dis: T'as pas assez

travaillé ton tan, le gros.

Écoute, c'est de même

qu'on s'améliore.


BASTIEN

Oui, mais Julie-Pier devrait

quand même être fière d'elle.

Je vais aller lui parler, moi!


BASTIEN se lève pour rattraper JULIE-PIER.


HUGO

(Pour lui-même)

Moi, je me mêle pas de ça.


HUGO s'approche du babillard pour installer d'autres affiches. FRANK est entrain de coller une affiche lui aussi.


HUGO

Hé! Hé!

Garde-moi de la place.

Moi aussi,

j'ai des affiches.


FRANK

Tu peux enlever celle

pour le show des Dead Poitras.

C'est annulé,

le groupe se sépare.


HUGO

Comment ça?

Ils ont trop mal à la tête

à force d'écouter

leur musique? Ha!


FRANK

Je sais pas, j'ai pas croisé

les gars aujourd'hui.

J'ai juste su

qu'ils se séparent.


HUGO

Tant mieux,

ça me fait de la place.


FRANK

Je veux pas te décourager,

mais on dirait

que personne

les lit, ces affiches-là.

J'en ai mis

partout dans l'école

pour promouvoir le défi

On bouge, pis...


HUGO

Ah oui, oui,

ça c'est l'affaire

qui donne des cubes d'énergie

quand on fait de l'exercice.


FRANK

Content de voir

que ça intéresse

au moins une personne.

Mais malgré

toutes mes affiches,

le taux de participation

est quasiment nul.


HUGO

Je vais m'en occuper,

moi, de ton défi.

(Chuchotant)

Je suis le roi du marketing.


FRANK

Ah ouais?

Le roi du marketing?


HUGO

Mets-en!

Regarde ça.


HUGO déplie son affiche et la montre à FRANK. FRANK ouvre de grands yeux. Pendant ce temps, SAMI retrouve BRANDON-LEE à son casier.


SAMI

Attends, t'es sérieux,

ton oncle t'a donné

une guitare électrique de pro?


BRANDON-LEE

Qu'est-ce que

t'en penses?


BRANDON-LEE sort la guitare de son casier.


SAMI

Wow!

Elle est trop belle!

L'as-tu essayée?


BRANDON-LEE

Non, je sais pas jouer.

C'est pour ça

que je te l'offrais.

Moi, je vais jouer

de la batterie.


SAMI

Qu'est-ce que

tu veux dire par « offrir »?

Tu me la donnes?


BRANDON-LEE

J'ai l'air du père Noël?

Je te la vends 75$

avec l'ampli.

Je pourrais demander

pas mal plus cher,

mais j'ai besoin d'argent vite.


SAMI

Ouais, c'est vrai

que c'est pas cher,

surtout pour une guitare

comme celle-là.


BRANDON-LEE

Tu la prends?


SAMI

C'est sûr!


BRANDON-LEE

Cool! Hé, on pourrait

se partir un band!


SAMI

Ben oui! Écoute,

j'en parle à mon père ce midi,

et je t'arrive

avec l'argent après-midi.


BRANDON-LEE

Tu la prends

ou tu la prends pas?

Si t'as pas d'argent,

j'ai pas le temps de niaiser.


SAMI

J'ai l'argent! Je veux juste

en parler à mon père, au cas où.


BRANDON-LEE

Au cas où quoi?


SAMI

Au cas où qu'il trouve

que ça fait trop de bruit,

une guitare électrique.

Ça fait quand même plus de bruit

qu'une guitare acoustique.

Ou je sais pas, d'autres

raisons plates de parents.


BRANDON-LEE

Il va vouloir,

c'est une guitare électrique,

pas un serpent venimeux,

voyons donc!


Dans la salle des pas perdus, HUGO montre son affiche. Sur l'affiche, HUGO tient une pelle et il est écrit : « Je ma pelle Hugo. Si je suis élu, je vais construire un tunnel entre l'école et l'aréna. Votez pour moi. »


HUGO

« Ma pelle », dans le sens

« ma pelle », « m'appelle ».

C'est un jeu de mots!


FRANK

(Sceptique)

Ça va, j'ai compris.


HUGO

Ha! C'est bon, hein?

Ça va être mon slogan.

Je me présente comme président

du conseil étudiant.


FRANK

OK, pis...

Qu'est-ce que la pelle

a à voir là-dedans?


HUGO

J'ai promis que

si j'étais élu président,

j'allais construire un tunnel

entre l'école et l'aréna.


FRANK

Oui, j'ai entendu

parler de ça, mais...

C'est pas un peu

ambitieux comme projet?

Je suis pas sûr

que c'est réalisable.


HUGO

J'ai pensé à tout.


FRANK

OK, pis la pelle,

c'est pas pour creuser

le tunnel, j'espère?


HUGO

Bingo!

Quand le monde va voir

que j'y crois,

ils vont y croire,

eux autres aussi.

Et ils vont

voter pour moi!

Ça, ça s'appelle

du mar-ke-ting.


FRANK

Ça peut aussi s'appeler

une idée de fou.

Creuser un tunnel à la main...


HUGO

Non, je creuserai pas

le tunnel au complet.

Ça, c'est juste

pour faire parler de moi.

(Chuchotant)

Mar-ke-ting.


FRANK

Mais là, tu vas être

pas mal occupé.

T'auras pas le temps

de faire la promotion du défi.


HUGO

Frank, fie-toi sur moi.

J'ai un plan in-faill-ible.

Mar-ke...


FRANK

Ting.


HUGO

Voilà!


Pendant ce temps, BASTIEN rejoint JULIE-PIER dans le couloir.


BASTIEN

Hé! La vedette! Est-ce que

je peux avoir un autographe?


JULIE-PIER

(Impatiente)

T'as pas un robot

à aller nourrir, ou je sais pas?


BASTIEN

Ah! Excusez-moi, madame!

Depuis qu'on est une star,

on ne parle plus

à ses anciens amis?


JULIE-PIER

Ha... Qu'est-ce

que tu comprends pas?

Laisse-moi tranquille.


BASTIEN

Désolé. Je voulais

seulement te féliciter.

Se rendre en quarts de finale,

c'est quelque chose.


JULIE-PIER

Mais on s'en fout

que je me sois rendue

en quarts de finale!

Tout le monde parle juste

de ma maudite vidéo!


BASTIEN

Quelle vidéo?


JULIE-PIER

La vidéo sur Internet.

Fais pas comme si tu l'avais

pas vue, tout le monde l'a vue.


BASTIEN

Non, j'ai pas mal vu

toutes tes vidéos.

Plusieurs fois, même.

Non, ben, je veux dire,

non, j'en ai vu une couple,

on s'entend, là, mais...

Je sais pas

de quelle vidéo tu parles.


JULIE-PIER

Et j'imagine que tu sais pas

c'est quoi Internet,

un coup parti?


BASTIEN

Non, je sais c'est quoi.


JULIE-PIER

Bon, ben tu devrais

avoir vu ma vidéo

et rire de moi

comme tout le monde.


BASTIEN

Je suis sûr que...

que tu t'en fais pour rien.



JULIE-PIER

J'imagine rien.

Si tu savais

ce que le monde me dit!

Ah! Pis je ne veux juste plus

en entendre parler!


BASTIEN

Veux-tu que je dise au monde

d'arrêter de t'achaler avec ça?


JULIE-PIER

Ça changera rien.

Va falloir que je m'y fasse:

ma vie ne sera

plus jamais comme avant.


JULIE-PIER part en pleurant. BASTIEN regarde la vidéo de JULIE-PIER sur son téléphone.


JULIE-PIER

(Dans la vidéo)

Youhou, le monde à la maison,

êtes-vous aveugle?

Ou trop nonos pour comprendre

le principe?

Il fallait voter pour le bustier

le plus beau, pas le plus laid!

Et en passant, un bustier, c'est

pas fait pour aller sur la tête.

Alors pourquoi vous avez voté

pour ça?


JULIE-PIER montre un bustier à la caméra.


JULIE-PIER

(Dans la vidéo)

Ark!

Au lieu de voter

pour MON bustier? Wow!


JULIE-PIER montre son bustier à la caméra.


JULIE-PIER

(Dans la vidéo)

Vous êtes pas capables

de faire la différence

entre 2 pis 3

sur votre téléphone?

Ça, c'est juste bon

pour faire de la guenille!

Regardez ce que j'en fais. Ah!



JULIE-PIER déchire le premier bustier en criant.


BASTIEN

Ouais, je pense qu'elle a

vraiment besoin d'aide.


Plus tard, chez les Mazari, SAAD se prépare à quitter la maison alors que SAMI entre.


SAMI

Salut!


SAAD

Sami! Je savais pas

que tu venais dîner.

Moi, il faut que j'y aille,

mais il y a des trucs au frigo.


SAMI

Euh, est-ce

que je peux te parler

deux minutes

avant que tu partes?


SAAD

Ouais. Il y a un problème?


SAMI

Non, non, non.

En passant, ton souper, hier,

était délicieux.


SAAD

Merci, mais je pense pas

que tu sois revenu de l'école

exprès pour me dire que

t'as aimé ton souper d'hier.

Surtout que

c'étaient des restes!


SAMI

Ben, c'était la meilleure

recette de restes

que j'ai goûtée de toute ma vie.

Pis ton travail, ç'a bien été?


SAAD

Sami...

Qu'est-ce qui se passe?


SAMI

Je veux acheter

la guitare d'un ami.



SAAD

Ah oui?


SAMI

Elle est

vraiment pas chère.

Et j'ai l'argent pour la payer.

C'est une très bonne guitare.

En plus, elle est

en super bon état.


SAAD

Sami, Sami,

je te fais confiance.

T'as amassé

ton argent toi-même,

t'es assez grand pour la choisir

tout seul, ta guitare.


SAMI

Ah oui?

La seule affaire...


SAAD

Sami, j'y connais rien,

aux guitares acoustiques.

C'est toi qui en joues,

donc c'est toi qui es

le mieux placé pour la choisir.

Si tu penses que c'est

une bonne affaire, achète-la!


SAMI

Attends, t'es d'accord?


SAAD

Ben oui.

Pourquoi je le serais pas?


SAMI

Pour rien.


SAAD

Bon, va dîner.

Moi, il faut que j'y aille.

Bye!


SAAD part. SAMI sort son téléphone et compose un numéro.


SAMI

(Au téléphone)

Salut!

Allô, Brandon-Lee?

C'est réglé, je la prends.

Je t'apporte l'argent

cet après-midi.

Hein? Quoi?

Comment ça, tu l'as vendue

à quelqu'un d'autre?

Je t'avais dit

que je la prenais!

Mon père, c'était une formalité.

OK, à qui tu l'as vendue?

C'est bon, c'est bon.

Je vais m'arranger.


SAMI range son téléphone. Au même moment, à l'école, JULIE-PIER mange dans la salle des pas perdus. BASTIEN passe par là et JULIE-PIER l'interpelle.


JULIE-PIER

Ah!


BASTIEN

Hé! T'es toute seule?

C'est cool.


JULIE-PIER

(Sarcastique)

Ben oui, hein!

C'est comme être toute seule

sur une île déserte,

mais au lieu de la plage,

du soleil et des palmiers,

c'est des tables de cafétéria.

Vraiment cool.


HUGO arrive et donne une pelle à JULIE-PIER et une pelle à BASTIEN.


HUGO

Celle-là est pour toi.

Pis celle-là pour toi.


BASTIEN

Qu'est-ce que tu veux

qu'on fasse avec ça?


JULIE-PIER

Frapper quelqu'un?


HUGO

Non, creuser le tunnel.

Je fournis les pelles,

il manque juste les bras.


BASTIEN

Pour vrai, qu'est-ce que

tu veux qu'on fasse avec ça?


HUGO

Frank m'a demandé de faire

la promotion du défi On bouge.


JULIE-PIER

Bon, donne l'exemple,

et bouge d'ici.


JULIE-PIER redonne sa pelle à HUGO.


HUGO

Vous savez ce que c'est?

Chaque 15 minutes d'exercice

équivaut à un cube.

L'école qui amasse

le plus de cubes va

gagner de l'équipement de sport.


BASTIEN

Ça fait trois ans que

Victoire-Desmarais participe,

et on finit

toujours dernier.


HUGO

Cette année, ça va changer.

On va bouger

pour une bonne cause.

On va creuser le tunnel!


BASTIEN

Non, non, non!

Wô, minute!

Tu veux qu'on t'élise parce que

tu vas nous donner un tunnel,

mais va falloir

qu'on le creuse nous-mêmes?


HUGO

Non, tu comprends pas.

Je fais la promotion

du défi On bouge,

qui fait la promotion du tunnel,

qui fait la promotion

de ma candidature

comme président!

Ça, on appelle ça

de la con-ver-gen-ce!


JULIE-PIER

(Sarcastique)

Wow! Un mot

de quatre syllabes!

Ça vaut quasiment

un cube pour l'effort, ça!



HUGO

(Flatté)

Ha! Merci!

Pis, ça vous tente?


BASTIEN

Je suis pas sûr que Julie-Pier

ait la tête à ça.

Pis moi non plus.


BASTIEN redonne aussi sa pelle à HUGO.


HUGO

Ah, OK, d'abord.

Je vais revenir tantôt.


HUGO part. BASTIEN s'assoit à côté de JULIE-PIER.


BASTIEN

Je vois ben que t'as pas

le goût de voir du monde.

Tantôt,

il y avait personne.

Tu devais être bien.


JULIE-PIER

Euh, non?


BASTIEN

Et pourquoi non?


JULIE-PIER

Avant

« Victime de la mode »,

les gens se bousculaient

pour être assis

à la même table que moi.

Il fallait quasiment que

je prenne des réservations.

Là, il n'y a plus personne

qui veut me parler.


BASTIEN

Mais c'est pas ça

que tu voulais?


JULIE-PIER

Ben là,

pas à ce point-là!

J'ai l'impression

d'être encore plus rejet.


Plus loin dans l'école, BRANDON-LEE rencontre SAMI. SAMI a la guitare que BRANDON-LEE vendait.


SAMI

Tadam!


BRANDON-LEE

Hein? Comment t'as fait

pour la ravoir?


SAMI

Je lui ai dit que c'était

une guitare de droitier.

Et je lui ai donné

10$ de plus.


BRANDON-LEE

Ah ouais?

Je pensais pas

que tu la voulais autant.

Avoir su,

je t'aurais attendu.


SAMI

T'en aurais surtout profité

pour me la vendre plus cher.


FRANK arrive à cet instant et prend la guitare dans les mains de SAMI.


FRANK

Wo!

Malade, la guitare!

C'est à toi?


SAMI

Oui!


FRANK

J'en ai déjà eu une

dans ce genre-là.

Pas aussi belle, mais...


BRANDON-LEE

T'as déjà fait

de la musique?


FRANK

Musique,

c'est un grand mot.

J'étais dans un band,

on jouait fort

et on avait ben du fun.


BRANDON-LEE

Sami pis moi, on va

peut-être se partir un

band, nous autres aussi.


SAMI

Quand on va

être assez bons.

Mais pourquoi t'as arrêté

de jouer si t'avais

autant de fun?


FRANK

À un moment donné,

mes parents étaient tannés

que je leur casse les oreilles.

Et j'ai réalisé

que j'avais plus de talent

en sport qu'en musique.


Un autre élève passe près de SAMI, FRANK et BRANDON-LEE.


BRANDON-LEE

Hé! C'est le chanteur

des Dead Poitras!


FRANK

Tu veux dire,

c'était le chanteur.

Le groupe n'existe plus.

Le guitariste et le batteur

sont partis.


BRANDON-LEE

Le guitariste

et le batteur?


FRANK

Ouais.

Je sais pas trop

ce que les autres gars

du groupe vont faire.


BRANDON-LEE

Sami, je pense

que je viens d'avoir une idée.


BRANDON-LEE va parler au chanteur des Dead Poitras. Entre-temps, dans la salle des pas perdus, JULIE-PIER se confie à BASTIEN.


JULIE-PIER

Je pensais que des amies

seraient venues m'encourager,

me dire qu'elles ont tripé sur

un des vêtements que j'ai faits.

Ben non! Pas un chat!


BASTIEN

Je m'excuse.


JULIE-PIER

Ben là, pourquoi tu t'excuses?

C'est pas de ta faute

si plus personne me parle.


BASTIEN

(Mal à l'aise)

Je sais! Pourquoi je dis ça?

J'ai aucune idée! Ha! ha!


JULIE-PIER

Bastien...

Est-ce que t'aurais

quelque chose à voir là-dedans?


BASTIEN

Peut-être un peu.


JULIE-PIER

Je t'écoute.


BASTIEN

J'ai dit aux gens

de pas trop te parler

parce que tu devais

reposer ta voix

pour les entrevues.


JULIE-PIER se lève en criant.


JULIE-PIER

T'as pas dit ça?!


BASTIEN

Je voulais t'aider.


JULIE-PIER

(Chuchotant)

Merci!

Maintenant, en plus de penser

que je suis folle pis pas bonne,

les gens vont croire

que je suis snob.


BASTIEN

T'es super bonne!

Les autres te l'ont

peut-être pas dit,

mais les pantoufles

que t'as faites

à 13 min 20 de l'épisode 7,

elles étaient super belles!



JULIE-PIER

C'est pas des pantoufles,

c'est des moufles.


BASTIEN

Ah oui? C'est un peu dur

à deviner, avec le poil autour.

En tout cas,

moufles ou pantoufles,

elles étaient super,

super belles.


JULIE-PIER

Ah oui, Bastien...

La prochaine fois

que t'essaies de m'encourager,

fais comme les autres

et parle-moi pas, OK?


JULIE-PIER part. Au même moment, BRANDON-LEE vient rejoindre SAMI à son casier.


BRANDON-LEE

Sami, tu me croiras pas.

J'ai réussi à nous avoir une

audition avec les Dead Poitras!

Si on est assez bons,

ils nous prennent.


SAMI

Comment tu fais pour savoir

qu'ils font des auditions?


BRANDON-LEE

Il y en avait pas encore,

mais il m'a dit

qu'il pensait reformer

le band. Je lui ai dit

qu'on était des super bons

musiciens et qu'on connaissait

toutes leurs tounes.

Alors il a accepté

de nous passer en auditions.


SAMI

Hein? Tu niaises?


BRANDON-LEE

Non, « checke »!


BRANDON-LEE sort un papier de sa poche.


BRANDON-LEE

L'audition est mardi

de la semaine prochaine, à 16 h.

Il m'a même donné son numéro

de téléphone. C'est cool, hein?


SAMI

Oui, c'est cool, mais...

Il va falloir qu'on pratique

si on veut être prêts.


BRANDON-LEE

On va l'être.

Une semaine, c'est ben en masse.


SAMI

J'ai jamais joué

de guitare électrique,

pis t'as jamais joué

de batterie.


BRANDON-LEE

Une guitare, c'est une guitare,

pis mon cousin a une batterie

et il m'a montré plein de passes.

C'est super facile.


SAMI

Si tu le dis. Ah, attends!

On a un autre problème.

J'ai pas dit à mon père

que j'achetais

une guitare électrique.

Je peux pas pratiquer

quand je veux.


BRANDON-LEE

On manquera pas

notre audition

parce que t'as peur

de parler à ton père.


SAMI

Je sais, là, mais...


BRANDON-LEE

Si tu le sais, fais-le.

En plus, il y a pas

juste la musique.

Il y a le look aussi.


SAMI

Si tu veux ressembler

à James Grohl,

je te le dis tout de suite,

ça va être de l'ouvrage.


BRANDON-LEE

Non, c'est vrai,

il y a plein de musiciens

qui ont réussi

juste à cause du look.


BASTIEN, qui était à son casier, entend SAMI et BRANDON-LEE parler.


BASTIEN

Les gars,

je vous entendais parler,

si vous avez

besoin d'aide côté mode,

Julie-Pier s'est rendue

en quarts de finale

à Victime de la mode.

Elle pourrait vous aider.


SAMI

Pourquoi pas?


BRANDON-LEE

En plus,

elle est super bonne

pour déchirer le linge!


Peu de temps après, SAMI et BRANDON-LEE marchent dans le couloir avec JULIE-PIER.


JULIE-PIER

Vous voulez avoir le look

des Dead Poitras?


BRANDON-LEE

Oui.


SAMI

On a une audition

pour jouer avec eux.


JULIE-PIER

Et c'est à moi

que vous demandez ça?


BRANDON-LEE

Bastien nous a dit

que t'étais bonne.


SAMI

Et que tu serais

contente de nous aider.


JULIE-PIER

Je suis bonne pour faire

des vêtements stylés,

pas de la guenille!



BRANDON-LEE

On n'a pas dit

que tu faisais de la guenille.


JULIE-PIER

Les Dead Poitras!

Passez votre linge

à la déchiqueteuse,

faites-vous

amputer le cerveau,

lavez-vous pas

pendant une semaine

si vous voulez

leur ressembler.


SAMI

Laisse faire,

on va s'arranger seuls.


JULIE-PIER

C'est ça.

Si jamais vous croisez Bastien,

dites-lui donc

qu'il se mêle de ses affaires!


JULIE-PIER part.


BRANDON-LEE

Elle est encore plus folle

en vrai qu'en vidéo, hein?


JULIE-PIER entend BRANDON-LEE.


JULIE-PIER

Toi, là, je...


JULIE-PIER pousse un cri de frustration et part.


SAMI

Bon, qu'est-ce

qu'on fait, là?


BRANDON-LEE

On passe au plan B.


SAMI

Pis c'est quoi exactement,

le plan B?


BRANDON-LEE

Toi, ton père, il descend

souvent au sous-sol chez vous?


SAMI

Pourquoi tu demandes ça?



BRANDON-LEE

Pour savoir.


Dans le local de l'école, HUGO explique le défi des cubes à plusieurs élèves, dont BASTIEN.


HUGO

Alors donc,

chaque 15 minutes d'exercice

donne un cube d'énergie.

Si 12 personnes pellettent

pendant 20 minutes, ça donne...

Ça... ça donne...


Un élève quitte le local.


HUGO

Ça donne pas mal de cubes, hein?

Bon, merci d'être venu.

Bon, je disais quoi, là?

Ah oui, oui,

les cubes d'énergie!

Aussi, si on pellette

avec un ami,

chaque 15 minutes

compte pour deux cubes.

Alors si quatre amis pellettent

pendant 15 minutes,

ça donne...


BASTIEN

Huit cubes.


HUGO

C'est exactement

ce que j'allais dire!


Les autres élèves quittent aussi le local, sauf BASTIEN.


HUGO

Ouais, ça marche pas

fort, fort, mon affaire.

Au moins, il y en a un

que ça intéresse.


BASTIEN

Je suis pas venu

pour ça exactement.


HUGO

Ah...


BASTIEN

J'ai besoin de conseils

concernant les filles.

Et une fille en particulier.

Julie-Pier, j'ai essayé

de lui remonter le moral,

mais ça marche pas.


HUGO

Je t'avais dit

de pas t'en mêler, le gros.


BASTIEN

Mais de toute façon,

il est trop tard.

J'ai essayé

et j'ai déjà creusé mon trou.


HUGO

Justement, arrête d'essayer.

Si tu veux faire

quelque chose d'utile,

aide-moi donc

avec ma campagne, à la place.


BASTIEN

Ouf... Pelleter,

c'est pas trop mon gros trip.

De toute manière, c'est ridicule

de pelleter à la main.

Un tunnel, il faut

que tu le dynamites.


HUGO

Dynamiter, ça donne

des cubes d'énergie, ça?

De toute façon, je veux pas

que tu m'aides à pelleter.

Faut juste que je rejoigne

plus de monde.


BASTIEN

Je suis pas sûr que c'est

une bonne idée que je t'aide.

Tout ce que je touche

aujourd'hui

se transforme en échec.


HUGO

Je vais faire une vidéo pour

ma promotion de ma candidature,

et je veux

que tu me filmes.

Un enfant de 5 ans

est capable de faire ça.


BASTIEN

Pourquoi tu demandes pas

à un enfant de 5 ans, d'abord?



HUGO

Je t'ai dit quoi faire

pour Julie-Pier.

Là, c'est à ton tour

de me rendre service.


BASTIEN hoche la tête. Chez les Mazari, SAMI et BRANDON-LEE ont apporté la batterie de BRANDON-LEE.


SAMI

J'aurais aimé

qu'on trouve une autre solution.


BRANDON-LEE

Il y en a pas.

J'ai déjà essayé,

mes parents veulent pas

qu'on répète chez nous.


SAMI

Mon père

sera pas d'accord.


BRANDON-LEE

J'ai fourni les instruments

et j'ai trouvé une audition.

Tu peux au moins

fournir le sous-sol!


SAMI

C'est vrai.

Peut-être que

si on met des affaires

devant la batterie,

il la verra pas.


BRANDON-LEE

Bon, tu vois

qu'il y en a pas, de problème?

Bon, aide-moi à descendre ça,

j'ai hâte de l'essayer.


SAMI prend le tambour de la batterie et s'apprête à descendre au sous-sol lorsque SAAD entre dans la maison.


SAAD

Sami?

Qu'est-ce que tu fais?


SAMI

Toi, qu'est-ce que tu fais?


Pendant ce temps, à l'école, BASTIEN et HUGO marchent dans le couloir. Le chandail d'HUGO est très sale.


BASTIEN

Je te l'avais dit

que c'était pas

une bonne idée que je t'aide!


HUGO

T'aurais au moins

pu me dire

que j'étais à ça du trou

avant de reculer.


BASTIEN

Je le savais pas!


BASTIEN et HUGO arrivent dans la salle des pas perdus où se trouve JULIE-PIER.


JULIE-PIER

(S'adressant à HUGO)

Ayoye! T'as décidé

de prendre le look

des Dead Poitras,

toi aussi?


BASTIEN

C'est de ma faute.

Je le filmais, je lui ai demandé

de reculer pour mieux le cadrer

et il est tombé dans son trou.


JULIE-PIER éclate de rire.


BASTIEN

Ah ben au moins,

ça te fait rire!

Avoir su,

je l'aurais fait avant.


HUGO

Ha, ha.

J'aurais pu me blesser.

En plus, j'ai tout

sali mon linge.


JULIE-PIER

Ça se lave.

J'aimerais ça voir ça,

cette vidéo-là. Montre-moi ça.


BASTIEN

C'est Hugo qui l'a, parce que

j'ai filmé avec son cell.


JULIE-PIER

Hum-hum!

Donne-moi ton cell.


HUGO

Pas question que je montre ça

à tout le monde.


JULIE-PIER

Ben là, je suis pas

tout le monde.

Je suis Julie-Pier,

la best de ta blonde.


HUGO

Justement.


HUGO frotte son chandail.


HUGO

Pis ça part pas, ça!


JULIE-PIER

T'es bébé! Il y a

des produits pour nettoyer ça.


HUGO

Comme quoi?


JULIE-PIER

Comme...

Comme... comme...

Ah! Hé, je ne me souviens

plus de son nom.

Passe-moi ton cell,

je vais le trouver sur Internet.


HUGO

Tiens.


HUGO donne son téléphone à JULIE-PIER.


JULIE-PIER

Merci.


JULIE-PIER s'éloigne avec le téléphone d'HUGO.


HUGO

(S'adressant à BASTIEN)

J'espère que c'est efficace,

son produit.

C'est du linge neuf, ça.


JULIE-PIER

Ah oui, oui.

Attends que je le trouve.

Tu vas voir, ça fait

des petits miracles.


Le téléphone d'HUGO émet un signal sonore.


JULIE-PIER

Oups!

J'ai pesé sur la mauvaise touche.


JULIE-PIER donne le téléphone à HUGO.


HUGO

Quelle touche?


JULIE-PIER sourit. Au même moment, chez les Mazari, SAAD questionne SAMI, qui tient toujours le tambour de la batterie de BRANDON-LEE.


SAAD

Je dérange?


SAMI

(Nerveux)

Non.


SAAD

C'est quoi, ça,

le gros tambour?


SAMI

Quel tambour?


SAAD

Je sais pas.

T'en as plusieurs?


SAMI

Celui-là? Ha!


SAAD

Ça me rappelle le tambour dont

je jouais quand j'avais ton âge!

Je t'ai déjà dit que je faisais

partie d'une fanfare?


SAMI

Non.


SAAD

Oui. Ç'a pas duré longtemps,

parce que...

Je supportais pas le bruit

de mon propre tambour.

Ça me donnait

mal à la tête.


SAAD

Qu'est-ce que tu fais avec ça,

exactement?


SAMI

Tu m'as démasqué.

Je me suis inscrit

dans la fanfare de l'école.


SAAD

Il y a une fanfare?


SAMI

Oui, mais c'est nouveau.


SAAD

J'espère que tu vas pas

jouer de ça ici,

parce que mes oreilles

le supporteraient pas.


SAMI

Non, non, non!

Je venais juste...

Te le montrer.


SAAD

OK, tant mieux.

Mais t'as pas peur

d'être trop occupé

avec les cours de guitare,

la philatélie, la fanfare?

Il va te rester du temps

pour les devoirs?


SAMI

Je te promets

d'être super organisé.


SAAD

Bon! Je te fais confiance.

Hé, en parlant de guitare,

j'ai hâte de la voir!


SAAD prend la guitare de SAMI qui est dans un étui par terre.


SAMI

Non, non, non! T'avais pas

du travail à faire?


SAAD

Euh, Sami, est-ce

qu'il y a un problème?



SAMI

Non.


SAAD

Alors montre-moi

ta guitare. Allez!


SAMI ouvre l'étui et sort la guitare.


SAAD

Mais... c'est une guitare

électrique, ça!


SAMI

Un peu.


SAAD

Un peu?


SAMI

C'est de ça

que je veux jouer.

Je l'ai vraiment pas

payée cher.

Je promets

que je dérangerai pas.


SAAD

Sami, une chose

à la fois, hein?

Tu vas commencer

par me dire,

si c'est de la guitare électrique

dont tu voulais jouer,

pourquoi

tu ne l'as jamais dit?


SAMI

J'avais peur...

que tu veuilles pas,

que tu sois déçu.


SAAD

Ce qui me déçoit,

c'est pas la guitare.

C'est que tu m'aies menti.


SAMI

T'as raison,

j'aurais dû t'en parler.


SAAD

Je te faisais

confiance, Sami.

Mais à l'avenir,

je devrai peut-être

être plus méfiant avec toi.


SAMI

Non...


SAAD

Pourquoi

tu me caches des choses?


SAMI

J'avais peur

que tu sois pas d'accord,

mais je te promets

qu'à partir de maintenant,

je vais tout, tout te dire.


Un bruit de batterie monte alors du sous-sol.


SAAD

C'est quoi, ça?!


SAMI

Papa, j'allais

justement t'en parler.


Dans la salle des pas perdus, BASTIEN tient le téléphone d'HUGO. HUGO et JULIE-PIER sont derrière BASTIEN.


HUGO

Es-tu capable

de faire quelque chose?


BASTIEN

C'est trop tard.

Il y a déjà plein de monde qui a

partagé la vidéo sur Facebook.

On peut pas l'enlever.


HUGO

Ça veut dire

que tout le monde va la voir.


BASTIEN

Ça ressemble à ça.


JULIE-PIER

Mais les moqueries

sur Internet,

ça dure jamais longtemps.

Il suffit que quelqu'un d'autre

« post » une affaire

encore plus ridicule,

et tout le monde va t'oublier.




HUGO

C'est vrai!

Je pourrais tourner une vidéo

où j'aurais l'air

encore plus niaiseux,

et le monde oublierait

la vidéo du trou!


JULIE-PIER

Euh... Ha!


BASTIEN

Mais ce serait toujours de toi

qu'ils se moqueraient.


HUGO

Hein? Ouais, c'est...

C'est vrai.

Toi, finalement,

ça va t'arranger

que les gens rient de ma vidéo,

et non plus de la tienne.


JULIE-PIER

Ah! Eh oui!

C'est à ton tour

d'être la vedette, Hugo!


HUGO

Ça, c'est vrai.

Ouais, avec la vidéo,

tout le monde va me connaître!

C'est ça, du marketing!


FRANK arrive.


FRANK

Pas sûr qu'ils vont voter

pour toi, par exemple.


HUGO

Tu penses?


FRANK

Une fois

qu'ils vont t'avoir vu,

je pense qu'ils vont être

pas mal sûrs.


JULIE-PIER

Au pire, ça va faire

plaisir à Audrey.

C'était pas l'idée du siècle

de te présenter contre elle.


FRANK

Et c'était pas

l'idée du siècle

de faire un trou

dans la cour d'école.

Le mieux serait de remettre

la terre dans le trou

avant que quelqu'un d'autre

tombe dedans.


HUGO

Ben oui! Et ça me donnerait

des cubes d'énergie, en plus!

Cool!


FRANK

Attends-moi, je vais t'aider.


HUGO et FRANK partent.


JULIE-PIER

Merci, Bastien.


BASTIEN

Merci pour quoi, au juste?


JULIE-PIER

Mon calvaire est fini!

Plus personne

va me parler de la vidéo!

Et ça, c'est un petit peu

grâce à toi.


BASTIEN

J'ai pas fait exprès

pour faire tomber Hugo.

Moi, je voulais l'aider

humblement et gentiment.


JULIE-PIER

Ben non, c'est pas

de ta faute si t'es gaffeur.

Mais des fois,

ça peut être pratique.

En tout cas, si jamais

je peux te remercier,

ça va me faire plaisir.


BASTIEN

Oui, si jamais,

un jour,

mais t'es pas obligée,

c'est sûr que moi, ça me...


JULIE-PIER

Tu veux avoir

mon autographe?


BASTIEN

C'est pas nécessairement ça

que je voulais dire.


JULIE-PIER

T'es pas obligé d'être gêné.

Ça va me faire plaisir

de te donner mon autographe.

Je te dois bien ça!


JULIE-PIER sort un marqueur de son sac à dos et signe le chandail de BASTIEN. Pendant ce temps, chez les Mazari, SAMI et BRANDON-LEE sont dans la cuisine avec SAAD.


SAAD

(Fâché)

Une surprise attend

pas l'autre, aujourd'hui, hein!

Une guitare électrique,

une batterie, une audition...

Qu'est-ce que tu me caches

d'autre? Un piano à queue?


SAMI

(Honteux)

Je cache rien d'autre.


SAAD

Et pourquoi

je te croirais, Sami?


SAMI

Je t'ai pas menti,

je t'ai juste pas tout dit.


BRANDON-LEE reçoit un message texte


SAAD

Donc la fanfare,

c'est vrai?

Sois sûr de m'avertir

avant le prochain défilé,

parce que je voudrais

surtout pas manquer ça.


BRANDON-LEE

Bon, si ça vous dérange pas,

moi, je vais y aller.

Je voudrais pas

vous déranger.


SAAD

Non, non, non, reste,

Brandon-Lee.

Ça te concerne aussi.

Vous pensiez vraiment

pouvoir installer une batterie

dans mon sous-sol

sans que je m'en rende compte?

Mish Mumkin!


SAMI

On pensait répéter

quand tu serais pas là.


SAAD

Donc en cachette.


SAMI

Oui, mais c'est surtout

pour pas déranger.

On a décidé ça vite.

On n'a pas eu

le temps de réfléchir.


SAAD

Ah, ça, je m'en étais

rendu compte.


SAMI

Je m'excuse, papa.

Laisse-nous cinq minutes,

on ramasse nos affaires

et on sort ça d'ici.


SAAD

Non, non, non, vous ne touchez

plus à rien aujourd'hui.


BRANDON-LEE

Vous allez faire quoi

de ma batterie?


SAAD

Ouf... Vous vous êtes engagés

pour passer une audition,

eh bien vous irez.

Demain, quand je me serai

remis de mes émotions,

vous pourrez

commencer à répéter.

Je vais vous faire un horaire.


SAMI

Pour vrai?


SAAD

J'aurais préféré

être averti à l'avance,

mais bon, je peux pas

vous en vouloir d'être sérieux

et de vouloir répéter

pour une audition.



SAMI

Merci beaucoup, papa.


BRANDON-LEE

Oui, merci.


SAAD

Mais on s'entend bien:

après l'audition, la batterie,

elle sort d'ici.

C'est entendu, hein?

C'est une audition

pour quoi, au juste?


BRANDON-LEE

C'est pour les Dead Poitras.


SAAD

Les Dead Poitras?


BRANDON-LEE

Oui.


SAAD

J'imagine qu'ils jouent pas

du classique, ces gens-là.


SAMI

Pas souvent, non.


SAAD

Merci de m'en aviser.

Je vais en tenir compte

en faisant mon horaire.


SAAD sort de la cuisine.


SAMI

On a réussi!


BRANDON-LEE

Ouais, mais j'ai l'impression

que tu vas devoir

scorer des 90 en maths

pour lui faire oublier ça.


SAMI

Non, non,

laisse faire les 90 en maths.

C'est pas les maths,

l'important.

C'est les Dead Poitras!


BRANDON-LEE

Yes!


SAMI et BRANDON-LEE font semblant de jouer chacun de leur instrument. SAAD revient dans la cuisine.


SAAD

Excusez, excusez. Ça ressemble

à ça, les Dead Poitras?


SAMI

Genre.


SAAD

Ha! ha! ha! Je vais

vraiment en tenir compte

en faisant mon horaire.


SAAD part. SAMI et BRANDON-LEE font semblant de recommencer à jouer.


Fin de l'épisode


SAMI

Viens créer ton propre univers

de Subito Texto.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par