Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La guerre du local

À titre de président de l’école, Vincent obtiendra-t-il le local qu’il convoite pour y installer le salon étudiant? Mélanie et Julie-Pier, elles, se battent pour le poste de maquilleuse du salon de coiffure du Carrefour 2000… qui l’emportera?



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


VINCENT et SAMI sont à l'extérieur d'un local de Victoire-Desmarais. SAMI filme VINCENT avec une caméra.


VINCENT

(À la caméra)

Salut! Ici Vincent Beaucage,

votre nouveau président d'école.

Aujourd'hui, je vais remplir

ma première promesse électorale.

Je vais...


Des ouvriers sortent du local en transportant des boîtes. SAMI arrête de filmer.


SAMI

(Soupirant)

Pour une fois

que le début était bon!


VINCENT et SAMI entrent dans le local, où GEORGES est en train d'écrire sur des boîtes. Le local est presque vide.


VINCENT

Hé! Vous videz

le local des archives?


GEORGES

Oui. Fini la paperasse!

On fait tout numériser.

Ou presque, là.


GEORGES continue de faire le tri.


GEORGES

Alors ça,

ça s'en va dans mon bureau.

Euh...


GEORGES sort du local.


VINCENT

On pourrait faire

un salon étudiant ici.


SAMI

Oui, ça serait super!


VINCENT

Envoye, filme ça.

Ma première grande réalisation

en tant que président d'école!

Sami, tu m'écoutes pas.


SAMI joue avec les boutons de la caméra.


SAMI

Faut que j'aille

dans le menu.


VINCENT

On s'en va quand même pas

aux Oscars.


SAMI

Je sais,

mais c'est quand même

mon projet de documentaire

pour le cours d'arts plates.


VINCENT

Ah, OK.

Mais grouille-toi,

parce que je veux pas

perdre ma belle énergie.


SAMI

C'est beau,

je pense que c'est réglé.

Une journée dans la vie

du président d'école...

Ça tourne!


VINCENT

(À la caméra)

Salut! C'est moi,

Vincent Beaucage,

votre nouveau

président d'école.

Aujourd'hui, je vais remplir

ma première promesse électorale:

je vais demander au directeur

de nous laisser ce grand local

pour en faire le salon étudiant.


Pendant ce temps, aux toilettes des filles, MONA se fâche après son téléphone.


MONA

Ah! C'est quoi ça, encore?


MÉLANIE entre aux toilettes et regarde par-dessus l'épaule de MONA.


MÉLANIE

Ah ben, Mona!

Je savais pas que vous aviez

un compte Facebook!


MONA

J'ai pas le choix.

Toutes mes amies surveillantes

sont là-dessus.

Elles me parlent toujours

des blagues qu'elles reçoivent

sur Facebook,

comme celle-là.

"Vous voulez être

maquilleuse du samedi?

"Apportez-nous votre portfolio

avant 18 h ce soir

"au salon Les têtes folles

du Carrefour 2000."

Je la comprends pas, celle-là!


MÉLANIE

Oui, mais ça, c'est pas

vos amies qui vous écrivent.

C'est une publicité qui est

envoyée à tout le monde.

Faites voir.

"Maquilleuse...

salon Les têtes folles."

(Intéressée)

Hein!


MÉLANIE veut prendre le téléphone de MONA pour regarder.


MONA

Ben voyons!


MÉLANIE

Désolée.

C'est juste que ça m'intéresse

trop, moi, cette job-là!

Je serais parfaite

pour être maquilleuse!

Je suis tellement bonne!

Imaginez le monde

hot que je verrais!


MONA

Bon, moi, là,

tout ce que je veux,

c'est comprendre

comment ça marche.

Parce que les élèves, je veux

les avoir à l'oeil partout!


MÉLANIE

"Apportez-nous

votre portfolio."

C'est quoi, ça, un portfolio?


MONA

Un portfolio?

C'est un cahier qui montre

ce que t'es capable de faire.

Comme des photos de maquillage

avant-après.


MÉLANIE

Ah oui, oui, OK, merci.


MONA

(En regardant son téléphone)

Ah! C'est quoi ça encore?


MONA sort des toilettes. JULIE-PIER sort d'une cabine en parlant au téléphone.


JULIE-PIER

(Au téléphone)

Oui, bonjour!

Je suis bien

au salon Les têtes folles?

Oui, j'ai entendu dire

que vous cherchiez

une maquilleuse

de fin de semaine,

et je serais super intéressée

à appliquer pour ce poste-là.

Oui? Ah!

Parfait, merci.

Je vais vous apporter ça.

Bye!

MÉLANIE)

Mais c'est vraiment

trop cool!

J'ai déjà plein de photos

pour mon portfolio, en plus!


JULIE-PIER sort des toilettes. MÉLANIE est mécontente.


MÉLANIE

(Imitant JULIE-PIER)

"Oui, bonjour?

Vous avez..."

Argh!


À la salle des pas perdus, MONA est absorbée par son téléphone.


GEORGES

Euh, Mona,

peux-tu surveiller

le déménagement

des boîtes d'archives?

Parce que j'ai pas

vraiment le temps.


MONA

Oui, pas de problème.

Coudonc, t'as donc

bien l'air stressé.


GEORGES

Oui. Il faut que je m'occupe

de monsieur Prud'homme.

C'est sa conférence

annuelle demain.

J'aimerais ça que ça

se passe bien, cette année.


MONA

Tu voudrais pas qu'il fasse

des devinettes du genre:

"Quel est le pluriel

de beau bal? Bobos."


GEORGES

Oui, mais comment ça se fait

que tu sais ça?

T'étais pas aux conférences?


MONA

Non, mais j'ai

des amies surveillantes

qui me racontent tout!


GEORGES

Tu vois, c'est en plein

ce que je craignais.

Parce que là,

tout le monde parle

de ses mauvaises blagues.

C'est la réputation de l'école

qui est en jeu.

Il faut absolument

que je l'aide.


MONSIEUR PRUD'HOMME rejoint GEORGES et MONA.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hé! Écoutez bien

celle-là, OK?

Comment on appelle ça un élève

qui réussit son année?

Un "élève-vateur".

Ha! ha! ha!

Ben oui!

Ben oui, un élévateur,

un "élève-vateur",

Mona, c'est comme...

C'est comme un ascenseur,

parce qu'il monte de niveau!

Un "élève-vateur",

c'est pour ça!

Ha! Je sens que je vais être

en feu pour ma conférence!

Il faut dire que le sujet

est assez inspirant:

la bonne communication

entre les élèves

et le directeur.

Ça va décaper, comme ils disent,

eux autres, les élèves.


MONA s'en va sans répondre. MÉLANIE rencontre MONSIEUR PRUD'HOMME.


MÉLANIE

Mon petit papa chéri d'amour

que j'aime de tout mon coeur,

est-ce que je pourrais

emprunter ton bureau

pour faire mes maquillages?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hein?

Oui, oui, oui.


MÉLANIE

Cool! Merci beaucoup, bye!


MÉLANIE s'en va.


GEORGES

(Mal à l'aise)

Euh... Moi, je pense que cette année,

vous devriez faire

les choses autrement.

J'ai pris l'initiative

de vous écrire un discours.

Pis je pourrais vous aider

à l'apprendre par coeur.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Par coeur?


GEORGES

Par coeur.


Plus tard, MONSIEUR PRUD'HOMME et GEORGES sont au bureau de ce dernier. MONSIEUR PRUD'HOMME récite le discours écrit par GEORGES.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Alors, bonjour,

chers directeur-Es

et directeurs-Z.

Cette année, je...

GEORGES)

Je vais peut-être

le dire dans mes mots, ça.

(Lisant d'un ton saccadé)

Je veux

vous parler de comment

mieux communiquer

avec vos élèves, hein.

Comment régler les conflits

pour que tous

soient gagnants. Je...

GEORGES)

Ah! Il me semble

que ça coule pas bien.


GEORGES

C'est normal, là. Il faut

pratiquer un peu aussi, là.

Ça va venir.

Essayez de vous détendre.


MONSIEUR PRUD'HOMME

OK. Alors euh...

(Continuant la lecture)

Rien de mieux qu'une école...


Le téléphone du bureau sonne.


GEORGES

Le répondeur

va prendre le message.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon. Où est-ce

que j'étais rendu, déjà?

Une école... Oui,

(Continuant la lecture)

une école harmonieuse.

Rien de mieux...


On cogne à la porte. GEORGES fait entrer VINCENT, qui se fait toujours filmer par SAMI.


GEORGES

Oui!


VINCENT

Bonjour,

monsieur le directeur!

Le local qui se libère,

ça serait parfait

pour le salon étudiant!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hein?

Non, non, non!

Ça, c'est impossible.

Moi, j'avais promis

aux professeurs

un local plus grand

pour leur salle de repos.


SAMI filme MONSIEUR PRUD'HOMME de très près.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Sami, Sami,

t'es dans ma bulle un petit peu.

Qu'est-ce que t'as

à me filmer comme ça?


SAMI

C'est pour mon projet

d'arts plastiques.

J'ai la permission

de filmer.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu trouves pas

que tu me filmes de trop proche?


SAMI

C'est du cinéma-vérité,

monsieur Prud'homme.


VINCENT

Les profs s'en foutent

d'avoir un local plus grand.

Ils vont même pas

dans leur salle de repos

de toute façon.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ça, je suis pas si sûr que ça.


VINCENT

Mais si je vous le prouve

que ça les dérange pas,

est-ce qu'on va avoir

accès au local?


GEORGES

Maintenant, les garçons,

monsieur Prud'homme

doit répéter

sa conférence.

Alors...


MONSIEUR PRUD'HOMME

J'ai pas le temps de discuter.

Le local libre

ira aux professeurs.

Une promesse,

c'est une promesse.


GEORGES

OK, désolé, les gars.

Allez, allez, allez.


VINCENT et SAMI sortent du local.


SAMI

Bon, mon documentaire

va montrer comment

tu tiendras pas

ta promesse électorale.


VINCENT

Tu te trompes.

Comme dirait le directeur:

une promesse,

c'est une promesse.


Pendant ce temps, au bureau du directeur, MÉLANIE finit de maquiller une élève.


MÉLANIE

Et voilà!

J'ai réussi à cacher

tous les boutons

que t'avais sur le menton.

Cette poudre-là fait

vraiment des miracles.

Bon!

OK, ça, c'est fait.

Bon... Il ne reste plus

beaucoup de temps

et je dois maquiller une autre

fille, alors on se grouille.

OK, on va prendre

la photo d'après.

Un beau sourire...

pas de dents, s'il te plaît.


MÉLANIE prend l'élève en photo.


MÉLANIE

OK, c'est génial!

Bon! Écoute,

si jamais

j'ai le poste de maquilleuse,

je vais te faire un beau rabais

sur ta première visite.

OK, bye!

Suivante.


De son côté, VINCENT se fait filmer par SAMI à l'intérieur du local vide.


VINCENT

(À la caméra)

Vous allez voir que moi,

Vincent Beaucage,

je ne baisse jamais les bras.

Je vais tout faire pour l'avoir,

notre salon.

Le directeur a promis le local

aux profs, hein?

Ça fait que moi, je suis allé

rencontrer les profs un par un

pour essayer de les convaincre

de nous donner le local.


De l'autre côté de la porte, MONA écoute en secret le discours de VINCENT.


VINCENT

(À la caméra)

Savez-vous quoi?

Ils ont tous signé!

Ils nous laissent le local!

Avec ça, le directeur

pourra pas nous dire non.

Et c'est devant vous

aujourd'hui, devant vos yeux,

que je vais donner

un premier coup de balai

pour la postérité.


MONA entre au local.


MONA

Euh... hum! Comment ça,

votre salon étudiant?

On dirait qu'il m'en manque

un petit bout!


VINCENT

Ça, c'est ma promesse

électorale principale, oui.

Oui, on va mettre un grand divan

juste ici au centre,

pour "chiller" en gang.

Les élèves vont capoter.


SAMI

Mets-en!


MONA

Wô minute!

Si un local se libère,

c'est moi

la prochaine sur la liste.


VINCENT

Qu'est-ce que vous feriez

avec un local, vous?


MONA

Un bureau, c't'affaire!


SAMI

Vous avez besoin

d'un bureau?


MONA

Évidemment que

j'ai besoin d'un bureau!

Tu sauras que toutes mes amies

surveillantes en ont un, elles!

C'est très utile pour surveiller

les élèves en retenue.

VINCENT)

Qu'est-ce que t'en penses?


VINCENT

C'est sûr, mais--


MONA

Non,

pas de mais!

Allez, ouste!

sortez de mon local.

Pop, pop, pop, pop!

Allez, hé! Envoye!


De son côté, MÉLANIE est avec une autre élève au bureau de son père.


MÉLANIE

T'as vraiment

les yeux petits.

Je vais te faire

une belle ligne noire.

Ça va vraiment

agrandir tes yeux.

OK...


MONSIEUR PRUD'HOMME entre dans son bureau, suivi de GEORGES. MÉLANIE sursaute.


MÉLANIE

Ah! Hé!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mélanie? Voyons,

qu'est-ce que tu fais là?


MÉLANIE

Je prépare mon portfolio

pour le salon de coiffure.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tu veux

devenir coiffeuse?


MÉLANIE

Je veux devenir

artiste maquilleuse.

Il y a une différence.

Ils en cherchent une

pour travailler les samedis

au Carrefour 2000.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tut-tut-tut,

t'as pas encore 16 ans.


MÉLANIE

Mais avec la permission

de mon papa adoré,

je peux travailler

à 14 ans.

On en a déjà parlé.


GEORGES

Tu peux peut-être

te trouver un autre endroit.

On a besoin

du bureau de ton père.


MÉLANIE

(À l'élève)

Bon, viens-t'en. Je sais où

est-ce qu'on peut aller

pour pas se faire déranger.


Un peu plus tard, MÉLANIE et l'élève sont aux toilettes. MÉLANIE vient de terminer son maquillage.


MÉLANIE

Et voilà! Excellent!

Je vais juste

prendre une photo.

Ah! Génial! Bon...

Écoute, j'ai juste le temps

pour une dernière.

OK, merci beaucoup!

OK, parfait, merci, OK, bye!

Maquillage gratuit, suivante!


MONA entre aux toilettes.


MONA

Encore là, toi?


MÉLANIE

Ben, oui.

Ha! ha! ha!

J'ai pris assez de photos

pour me faire

un super portfolio.


MONA

Tu veux vraiment être

maquilleuse du samedi?


MÉLANIE

Ben là, c'est sûr.

Je suis tellement bonne

pour maquiller!

Regardez les transformations

que j'ai faites!


MONA regarde les photos de MÉLANIE.


MONA

Ben là! C'est facile.

Tu transformes

une belle fille en belle fille!

Les vrais

bons maquilleurs,

ils sont capables de transformer

un pichou en beauté fatale!

Ça, c'est de l'art.


MÉLANIE regarde MONA se curer les dents de façon grossière devant le miroir.


MONA

Voyons...


MÉLANIE

Mona...


MONA

Hein?


MÉLANIE

Qu'est-ce que

vous faites, ce midi?


Plus tard, à la salle des pas perdus, VINCENT organise une manifestation. D'autres élèves l'accompagnent avec des pancartes. SAMI filme la scène.


VINCENT

(Scandant)

On veut notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

Quand

on se fait élire,

il faut avoir le cran

de tenir nos promesses.

Et ça, c'est pas

toujours évident.

Il faut trouver

des grands moyens

pour se faire entendre

de la direction.

(Scandant)

On veut notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut

notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


GEORGES et MONSIEUR PRUD'HOMME sortent du bureau de la direction.


GEORGES

Qu'est-ce qui

se passe encore?


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est pas une bonne journée

pour manifester.

Hein!

S'il vous plaît.


GEORGES

Sami.


GEORGES fait signe à SAMI d'arrêter de filmer.


SAMI

Non, c'est pas vous

que je filme,

c'est le sit-in

devant votre porte.

Cinéma-vérité!


VINCENT

Et les étudiants ont accepté

de se faire filmer.

On leur a demandé!

(Scandant)

On veut notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut

notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Où est-ce qu'elle est, Mona,

quand on a besoin d'elle?


GEORGES

C'est parce que

c'est vraiment pas

une bonne journée

aujourd'hui, Vincent.

Moi, je devais passer du temps

avec monsieur le directeur.


VINCENT

(Scandant)

On veut notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut

notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Vous allez tous

écoper d'une retenue

si vous continuez

votre sit-in!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

Les élèves ont

des revendications,

et c'est mon devoir

de président d'école

de les faire entendre

à la direction.

(Scandant)

On veut

notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut

notre salon!


Pendant ce temps, aux toilettes des filles, MÉLANIE a terminé de maquiller MONA.


MÉLANIE

Vous avez raison, ça va faire

un méchant avant-après, ça.


MONA

Es-tu en train de me dire

que je suis un pichou?


MÉLANIE

Jamais j'oserais.

Bon...


MÉLANIE apporte quelques retouches supplémentaires sur le visage de MONA.


MONA

Tu sauras que j'ai déjà gagné

un concours de beauté...

de sourcils,

quand j'avais ton âge.


MÉLANIE

Palpitant, ça.

Bon, alors,

je vais prendre la photo.

OK...

Souriez.


MONA sourit inconfortablement.


MÉLANIE

Oui.

Euh, pourriez-vous sourire

avec une touche de bonne humeur?

Ça m'aiderait

pour mon portfolio

et ça vous aiderait

à vous trouver

plein d'amis

sur Facebook.


MONA

OK!


MONA sourit à pleines dents.


MÉLANIE

Ha! OK, d'accord.

OK!

Et voilà!


MÉLANIE montre la photo à MONA.


MONA

Oh! Wow!

Méchant pétard!


MÉLANIE

C'est fou. On dirait même pas

que vous êtes vous.


MONA

Es-tu en train

de m'insulter, toi, là?


Pendant ce temps, à la salle des pas perdus, VINCENT continue sa manifestation. MONSIEUR PRUD'HOMME appelle MONA en panique.


VINCENT

(Scandant)

On veut

notre salon!


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Au téléphone)

Mona, on a

besoin de toi

devant mon bureau!


DES ÉLÈVES

Yeah!


VINCENT

(Scandant)

On veut

notre salon!


DES ÉLÈVES

Yeah!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Chut!


GEORGES

MONSIEUR PRUD'HOMME)

Bon, OK.

Je m'occupe du

sit-in.

Allez pratiquer

votre présentation.


MONSIEUR PRUD'HOMME

T'es sûr?


GEORGES

Oui, absolument.


MONSIEUR PRUD'HOMME retourne dans son bureau.


GEORGES

(Aux élèves)

Bon! OK, euh...

Est-ce qu'on peut se parler?


VINCENT

(Aux élèves)

C'est beau, tout le monde.

Le directeur a envoyé

son secrétaire pour négocier.

Donc merci

d'avoir été là.

Je vais peut-être avoir

besoin de vous tantôt.

Merci!


Les élèves s'en vont.


GEORGES

Bon, les gars,

je comprends votre demande.

Mais c'est

juste que...

c'est vraiment pas

une bonne journée, aujourd'hui.


SAMI

Pourquoi?


GEORGES

Demain, monsieur Prud'homme

va faire une présentation

devant tous les directeurs

d'école de la région.


VINCENT

Ouais, pis?


GEORGES

Il va parler

de la bonne entente

entre les directeurs

et les élèves.

Ha! Et... et moi, mon rôle,

c'est de m'arranger

pour pas qu'il improvise

comme les années précédentes.

Parce que ç'a été, comment dire,

un résultat catastrophique?


SAMI

Tant que ça?


GEORGES

Oh oui.

Là, je suis en train de lui

faire répéter son discours.

Ça fait que... je sais pas,

votre protestation,

pourriez-vous la faire

peut-être demain?

Ou après-demain?

Les gars, c'est

la réputation de l'école,

de votre école, qui est en jeu.


VINCENT

OK. Je pense

qu'on peut s'arranger.


GEORGES

Ah! Bon! Merci!


VINCENT

Mais à une petite condition.

Si vous vous arrangez pour

qu'on puisse avoir le local,

on peut peut-être s'arranger

pour qu'il arrête d'improviser.


GEORGES

OK, et comment

tu comptes faire ça?


VINCENT

C'est facile.

Grâce à Sami.


SAMI

Grâce à moi?


VINCENT

Bien oui!

Ton documentaire.

Qui va montrer

comment le directeur

a accepté,

sous la bonne entente,

de céder.

(Se reprenant)

Ben, je veux dire,

d'offrir le local

pour en faire

un salon étudiant aux élèves.


GEORGES

OK, et c'est cette vidéo-là

qu'on va présenter

aux directeurs d'école demain?

Un exemple concret?


SAMI

Ben oui! Et si le directeur

utilise mon documentaire

dans sa présentation,

la prof d'arts

aura pas le choix

de me donner

une bonne note!

Vincent, t'es génial!


VINCENT

Hé, je suis pas

président pour rien.


GEORGES

Bon, ben...

marché conclu,

monsieur le président.


MONSIEUR PRUD'HOMME sort de son bureau.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Georges! J'ai trouvé

une super bonne blague à faire

pour détendre l'atmosphère,

juste avant ma présentation.


GEORGES

Oui? Mais ça ne sera

plus nécessaire.

J'ai une meilleure idée

à vous proposer.


MÉLANIE et MONA sont toujours aux toilettes.


MÉLANIE

J'ai toutes les photos qu'il

me faut pour mon portfolio.

D'ailleurs, je vais

vous envoyer la vôtre.

Comme ça, vous pourrez

la mettre sur votre profil.


MONA

Oh! Mets-en!

Toutes mes amies surveillantes

vont être jalouses!


JULIE-PIER entre aux toilettes tandis que MÉLANIE se lave les mains. Elle fait exprès d’accrocher MÉLANIE pour que son téléphone tombe dans le lavabo.


JULIE-PIER

(Hypocrite)

Excuse!


MÉLANIE

(Furieuse)

Mon cell...

Mes photos!


MONA

Donne-moi ça, j'ai un bon truc

pour le sécher, OK?


MONA prend le téléphone de MÉLANIE et sort des toilettes.


JULIE-PIER

(Hypocrite)

Oups!


MÉLANIE

J'espère pour toi que j'ai pas

perdu toutes mes photos.


JULIE-PIER

Oh... ça serait

vraiment dommage, hein...

Parce que moi, j'ai déjà fini

mon portfolio, pis...

il est parfait.

Il me reste

juste à l'imprimer.


MÉLANIE

C'est dommage, t'as pas accès

à une imprimante couleur, ici.


JULIE-PIER

Ha!

T'oublies l'imprimante

du directeur.


MÉLANIE

Jamais mon père

te laissera l'utiliser.


JULIE-PIER

Ça, c'est

ce que tu penses.


JULIE-PIER sort des toilettes.


MÉLANIE

Elle va voir,

elle, ce que je pense.


Un peu plus tard, MÉLANIE entre discrètement dans le bureau de son père. Elle ouvre l'imprimante et retire une cartouche d'encre. Elle se cache en entendant JULIE-PIER et MONSIEUR PRUD'HOMME entrer au bureau.


JULIE-PIER

MONSIEUR PRUD'HOMME)

C'est vraiment

gentil de me laisser utiliser

votre imprimante,

monsieur le directeur.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ça va. C'est pour un cours

de français, c'est ça?


JULIE-PIER

Euh, oui, c'est ça.

Sur la vie de Molière.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Molière!

Le plus grand dramaturge

de tous les temps.

Être ou ne pas être,

telle est la question.


JULIE-PIER

Ha! Oui, mais je pense

que c'est Shakespeare, ça.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, oui? Ça se peut.

Je les confonds toujours,

ces deux-là.


JULIE-PIER

Ha! ha! ha!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Je me souviens

pas trop,

qu'est-il arrivé

avec ta copie?


JULIE-PIER

Ah, ça serait

trop long à expliquer.

Mais merci, vous me sauvez

vraiment la vie.


JULIE-PIER branche une clé USB dans l'imprimante et appuie sur un bouton. Elle tente de cacher l'imprimante tandis que MONSIEUR PRUD'HOMME lui parle.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Faut pas exagérer!

Je suis

un directeur dévoué, mais...

C'est vrai

que je suis reconnu

pour avoir une très bonne

entente avec mes élèves.


JULIE-PIER

Ha! ha! ha!...


JULIE-PIER regarde sa photo imprimée.


JULIE-PIER

Ark! Mais...

Je suis toute verte!


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est pas

une dissertation, ça!


JULIE-PIER

Euh... oui.

Oui, hein,

c'est parce que...

Il fallait faire un parallèle

entre notre sujet et nous-mêmes.

Ça fait que

j'ai mis un

selfie.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ouais, mais là...

Mais non, mais regarde...

On dirait que t'as

le mal de mer, là-dessus.


JULIE-PIER

Ben oui!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Je comprends pas. Pourtant,

j'ai changé les cartouches.


JULIE-PIER

C'est pas grave. Je vais aller

chez nous pour l'imprimer.

Merci!


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est pas

pour un cours de français?


JULIE-PIER sort du bureau à toute vitesse. MONSIEUR PRUD'HOMME sursaute en voyant MÉLANIE sous son bureau.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Voyons, Mélanie!

Qu'est-ce que tu fais là?


MÉLANIE

Ce serait vraiment

trop long à expliquer.

Je vais aller voir si Mona

a réussi à sauver mon cell.

OK, bye!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Euh...


De son côté, VINCENT se fait filmer par SAMI en train d'entrer au local en prononçant un discours.


VINCENT

(À la caméra)

La négociation

avec la direction, c'est un

must

pour un président d'école.

Il faut savoir

comment leur parler.


En entrant au local, VINCENT et SAMI aperçoivent MONA assisse devant une table sur laquelle repose un bol de riz.


VINCENT

Qu'est-ce qui se passe?


MONA

Bienvenue dans mon bureau!

Qu'est-ce que je peux faire

pour vous, les gars?


SAMI

Euh, comment ça,

VOTRE bureau?


MONA

Ben, mon bureau.

Comme dans

"l'endroit où les jeunes

vont venir faire leur retenue

sous mon regard avisé."

C'est juste

du mobilier temporaire,

mais ça va faire l'affaire,

en attendant.

J'ai préparé ça pendant

la dernière période.


VINCENT

Euh, il y a un petit

malentendu, Mona.

C'est parce que le directeur

vient d'accepter

de nous laisser le local

pour faire notre salon, donc...


MONA

Ah? C'est drôle.

Ce même directeur

m'a proposé de m'installer ici.

Avec vous.


SAMI

Non.

Vous voulez dire qu'on va devoir

partager le local?


MONA

Moi non plus, j'étais pas

super enthousiaste

quand il m'a proposé

ça tantôt, mais...

C'est pour ça

que je me suis dépêchée

pour avoir

la meilleure place.


VINCENT

Je comprends pas.

Il nous a rien dit.


MONA

Il voulait certainement

que je vous l'annonce moi-même.

La seule façon

qu'il a trouvée

pour rendre

tout le monde heureux.

Vous avez votre salon étudiant,

pis moi, j'ai mon bureau

pour vous surveiller.

Je me suis

placée au centre.

Parce que comme vous savez,

j'ai des yeux

tout le tour de la tête!

Mais je vous avertis:

je veux personne

dans MA zone de surveillance.


VINCENT

SAMI)

C'est pas le genre de salon

que j'avais promis aux élèves.


SAMI

C'a l'air

que c'est ça ou rien.

Ça va faire une fin pas mal

ordinaire pour mon documentaire.


VINCENT

Sami, t'oublies que c'est pas

fini tant que c'est pas fini.


SAMI et VINCENT quittent le local.


Plus tard, MONA sort le téléphone de MÉLANIE du bol de riz.


MONA

Ah! Réparé.

Ah! Dans mon bureau!

J'ai un bel endroit

pour travailler.


VINCENT et SAMI entrent au local en transportant un gros divan. SAMI place une télévision devant le divan.


SAMI

Voilà!


VINCENT et SAMI s'assoient juste en face de MONA.


VINCENT

Ah! On est bien

dans notre sofa, hein, Sami?


SAMI

Oh que oui!


VINCENT

Très, très bien.


VINCENT et SAMI retirent leurs chaussures.


MONA

Ah non, vous allez pas

vous déchausser ici.


VINCENT

Pourquoi pas?


MONA

Parce que ça pue!


VINCENT

Ben là, ça pue pas

tant que ça.


SAMI

C'est pas pire

qu'un petit fromage.


MONA

Je veux pas d'odeurs

corporelles dans mon bureau!


VINCENT

Ben là, on est

à l'extérieur

de votre "zone".

On n'est pas vraiment

dans votre bureau.


MONA

Vos pieds

sont à côté de moi!


SAMI

Pour ça, elle a pas tort.


MONA

Mettez votre sofa par là-bas,

dans le coin!


VINCENT

Mais même si on éloignait

notre sofa de votre bureau,

il faudrait quand même

que votre...

bureau s'éloigne

de notre sofa, sinon...

Vous sentiriez quand même

nos petits pieds.


MONA

Il est pas question que

je change mon bureau de place.


SAMI

Nous autres,

c'est nos pieds.

Mais il y en a qui sentent

toutes sortes d'affaires, hein?


VINCENT

Oui...


VINCENT pète. MONA est dégoûtée.


VINCENT

C'est un bon, ça.

MONA)

Ce qui serait

le mieux,

c'est que la distance

entre votre bureau et notre sofa

soit la plus

grande possible!


MONA

OK!

Je vais mettre

mon bureau dans le coin.

Et vous, allez

par là-bas avec votre sofa!


VINCENT

Très bonne idée.


SAMI

Ça va nous faire plaisir

de vous le déménager.


MONA

OK, je vais vous laisser

avec vos odeurs.

Je vais ramener

son cellulaire à Mélanie.

Il est réparé.


MONA s'en va en poussant de petits cris de dégoût.


VINCENT

Ha! Débarrassés!


SAMI

Yes!


Le lendemain, JULIE-PIER est à la salle de pas perdus. Elle voit MÉLANIE parler au téléphone.


MÉLANIE

(Au téléphone)

Oui? Oh oui, oui, oui.

Non, c'est super.

Oui, parfait.

Merci beaucoup,

bonne journée!

JULIE-PIER)

Devine qui vient

de m'appeler?


JULIE-PIER

Je sais pas,

le pape?


MÉLANIE

Quasiment.

Le salon Les têtes folles.

Ils m'ont demandé si j'étais

prête à commencer dès ce samedi.

C'est moi qui ai gagné

le poste de maquilleuse.


JULIE-PIER

Tu te trompes!

J'ai rencontré

la patronne du salon hier soir

pour qu'elle m'explique

les tarifs de maquillages.

C'est moi qu'ils ont choisie.


MÉLANIE

C'est cute,

mais ça se peut pas.

Ils viennent juste de m'appeler.


JULIE-PIER

Je sais,

mais ils t'ont appelée

pour le poste

de balayeuse de cheveux,

pas pour celui

de maquilleuse.

La patronne m'a demandé

si je connaissais quelqu'un

de "correcte"

pour balayer les cheveux.

J'ai donné ton nom.


MÉLANIE

Je te crois pas.


JULIE-PIER montre son téléphone à MÉLANIE.


JULIE-PIER

Regarde.

Oh! C'est écrit sur Facebook.


MÉLANIE

(Lisant à voix haute)

"Julie-Pier Isabelle,

notre nouvelle maquilleuse."


JULIE-PIER

Hé. C'est moi,

la meilleure.


MÉLANIE

Je vais y aller, moi,

balayer leurs tas de cheveux.

Pis tu vas voir qu'un jour,

ce sera moi,

la chef des maquilleuses.


JULIE-PIER

Hum. On verra ben.


Pendant ce temps, VINCENT donne un discours dans le nouveau local. MONSIEUR PRUD'HOMME est à côté de lui. SAMI filme la scène.


VINCENT

J'ai le plaisir

de vous annoncer

qu'une de mes promesses

électorales va être exaucée.


Les élèves applaudissent.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Va être exaucée

grâce à la bonne entente

entre les élèves et moi.


VINCENT

Oui, le directeur

a accepté de nous--


MONSIEUR PRUD'HOMME

Avec plaisir.

A accepté avec plaisir.


VINCENT

Notre directeur

a accepté avec plaisir

de nous céder ce local

pour en faire un salon étudiant.

Merci,

monsieur le directeur.


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est naturel!


SAMI

Coupé!


GEORGES

Super!

Ça, là, ça va être parfait

pour votre conférence.

Même pas besoin

de rajouter un mot.

Tout va être

dans la vidéo.


MONSIEUR PRUD'HOMME

T'es certain

que ça va être bon?

J'aurais ajouté

une petite blague à la fin.


GEORGES

Non, non, non,

non, on n'ajoute rien.

Ça va être

la meilleure présentation

que vous aurez faite

de toute votre vie.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mais t'as bien enlevé

la séquence

de votre contestation?


SAMI

Oui. Inquiétez-vous pas,

monsieur Prud'homme,

tout va être parfait

pour votre présentation.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, ça, ça,

c'est un élève méticuleux.

J'aime ça!


MONSIEUR PRUD'HOMME quitte le local.


GEORGES

Merci, les gars!

Et bravo.

Grâce à vous, la réputation

de l'école est sauvée.

En plus, vous avez réussi

à avoir votre local.


VINCENT

Oui, mais c'est pas comme ça

que je l'imaginais.


GEORGES

Pourquoi tu dis ça?


VINCENT

Je sais pas,

un salon étudiant

avec le bureau

de la surveillante dans un coin,

c'est pas vraiment cool.


GEORGES

Euh, la politique,

c'est l'art du compromis.

Et tu sauras que...

le salon étudiant,

c'est une vraie victoire,

que Mona

soit là ou pas.


SAMI

Georges a peut-être raison.

Et ça peut faire un beau titre

pour mon documentaire!

"La présidence de l'école

et l'art de faire

des compromis."


GEORGES

Certain que j'ai raison!

Regardez ça le bel espace

que vous avez

juste pour

vous autres pour...

pour "chiller", là.


SAMI

C'est vrai

que c'est cool.


VINCENT

Vous avez raison,

c'est une grande victoire

même si Mona est là ou non.


SAMI

Pis on va tellement

sentir des pieds

qu'elle sera pas

souvent à son bureau.


VINCENT

Hé...


SAMI

Hé!


VINCENT et SAMI se tapent dans la main. GEORGES lève sa main à son tour.


VINCENT

Euh... Ouais.


VINCENT et SAMI tapent dans la main de GEORGES.


GEORGES

En tout cas.


Fin de l'épisode


VINCENT

Salut! T'as envie de t'amuser?

Viens rejoindre la gang

sur le site de

Subito Texto!

Ça va être vraiment cool.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par