Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

L'angoisse du castor

Vincent et son équipe doivent affronter l’équipe des filles pour un match amical. Vincent craint tellement la défaite qu’il est prêt à tout pour gagner. Pendant ce temps, Jennifer et Sami veulent empêcher Nadya de découvrir leur secret…



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


FÉLICIE et BRANDON-LEE sont à la salle des pas perdus. BRANDON-LEE écoute son baladeur numérique à plein volume. VINCENT vient les rejoindre.


VINCENT

Ah... Félicie,

ça va bien aller.


FÉLICIE

De quoi tu parles?


VINCENT

Bien, du match de ce soir.

Les gars contre les filles.

Pour commencer,

je voulais te dire

qu'il y aura pas de contact,

pas de mise en échec.


FÉLICIE

Oui, Vincent.

Je le savais.


VINCENT

C'est un match

pour une bonne cause.

On veut pas que vous ayez

l'air fou devant la défaite.


FÉLICIE

Tu es fin,

mon Vincent,

mais qu'est-ce

qui te dit qu'on va perdre?

Tu sais que les Walkyries,

c'est...


VINCENT pousse un petit rire moqueur.


FÉLICIE

Bien, quoi?

C'est une super équipe.

On a cinq compteuses

de trente buts.


VINCENT

Bien, tu diras aux cinq

qu'il n'y en a pas une

qui va compter

son trente-et-unième ce soir.


FÉLICIE

On sait jamais.

Mais toi,

as-tu pensé que...

si nous autres, on perd,

ce sera pas trop gênant.

Tandis que vous autres,

les gars, si vous perdez...

Méchante humiliation.

Ça va bien aller.

Bye, Vincent.


FÉLICIE se lève et s'en va.


Pendant ce temps, au casse-croûte de l'aréna, NADYA joue sur une tablette électronique tandis que SAAD fouille dans une boîte remplie de câbles électriques.


NADYA

Ah, yes!

Yes, je l'ai encore eu!


SAAD

Dis donc, toi, ça a l'air

d'aller mieux. Hein?

Peut-être qu'on aurait dû

t'envoyer à l'école quand même.


NADYA

Papa, tu sais très bien

que la grippe,

ça peut prendre

du temps à s'installer.


DONALD rejoint SAAD et NADYA.


DONALD

Ah, mon pauvre, Saad.

J'ai honte

de t'obliger à fouiller

dans ma boîte

de vieux fils.


SAAD

Cher Donald, j'ai pris congé

pour rester avec Nadya,

j'en profite pour t'aider,

c'est tout.

Et tu sais, moi, les fils,

j'ai pas peur de ça.

Parce qu'après tout...


NADYA

(Complétant la phrase de SAAD)

Je suis ingénieur.


SAAD

Voilà.


DONALD

En tout cas, merci encore.

Je suis tellement mal pris.

Guylaine est partie

pour la journée avec Benjamin.


SAAD

Et le match amical au profit

de l'ApoPrEs, c'est important.


NADYA

(Riant)

ApoPrEs.


DONALD

Non, non, ris pas, Nadya,

c'est sérieux.

L'association pour la promotion

de l'esprit sportif.


SAAD

En tout cas,

on est tous contents

de donner un coup

de main... Sami aussi.

D'ailleurs, où est-ce

qu'il est celui-là?

Il faudrait pas qu'il soit

en retard pour l'école.


DONALD

Non, non, Jennifer s'en venait

lui donner un coup de main.

Ils doivent être

en train de jaser.


SAAD

J'ai trouvé le fil

que je cherchais!


SAAD échappe la boîte et les fils tombent par terre.


Pendant ce temps, au vestiaire, JENNIFER et SAMI installent des pancartes pour l'événement.


SAMI

Et toi, tu prends pour

l'équipe des gars ou des filles?


JENNIFER

Bien, là,

je suis une fille.

C'est sûr que je prends

pour l'équipe des filles.

Et si je prenais trop

pour toi,

les gens se poseraient

des questions.


SAMI

Moi, je pense

que tu m'aimes pas.


JENNIFER

Pour te le prouver,

que je t'aime,

j'ai une surprise

pour toi.


JENNIFER donne à SAMI une carte rattachée à un collier.


SAMI

Ta carte étudiante?


JENNIFER

Comme ça,

je vais être avec toi,

même si je vais avoir l'air

d'être avec les autres.


JENNIFER met la carte autour du cou de SAMI.


SAMI

Ah, merci,

c'est vraiment gentil.


JENNIFER

J'ai une tache

sur mon chandail.

Ça doit être

le crayon-feutre.


SAMI

Oui, mais on s'occupera

de ça tantôt.

Reste pour m'aider.


JENNIFER

Il faut que j'aille

frotter ça avant que ça sèche.


SAMI

Mais attends!


JENNIFER quitte le vestiaire. SAMI soupire et tente de coller une pancarte au mur, mais la pancarte se décolle aussitôt.


Pendant ce temps, à la salle des pas perdus, VINCENT veut parler à BRANDON-LEE, mais celui-ci n'entend rien à cause de ses écouteurs.


VINCENT

Brandon-Lee.

Brandon-Lee.

Brandon-Lee.


VINCENT enlève les écouteurs des oreilles de BRANDON-LEE.


BRANDON-LEE

Hé, hé!

J'écoute ma musique.


VINCENT

Il faut

que je te parle.

As-tu déjà vu jouer

l'équipe de Félicie?


BRANDON-LEE

Bien, oui.

Elles sont super bonnes.


VINCENT

Bonnes comment?

Assez pour nous battre?


BRANDON-LEE

Hein?

Pourquoi tu dis ça?


VINCENT

Le match de ce soir, c'est

contre elles. Tu le savais?


BRANDON-LEE

Je savais qu'on jouait,

mais je savais pas contre qui.


VINCENT envoie un texto.


BRANDON-LEE

À qui tu écris?


VINCENT

À Benjamin.

Je lui demande

les stats des Walkyries.


BRANDON-LEE

Bien, là, ça me tente pas

de jouer contre ma blonde, moi.


VINCENT

(Rassuré)

Ah, super. Benjamin m'écrit

que leurs stats sont pas bonnes.


VINCENT reçoit un deuxième message.


VINCENT

Ah, non. Elles sont

pas bonnes pour nous autres.


BRANDON-LEE

Comment on fait pour jouer

contre une équipe de filles?


VINCENT

Il me dit

que les Walkyries

ont été super bonnes

toute l'année.


BRANDON-LEE

Bien, là,

est-ce qu'il faut jouer

plus gentiment,

plus galamment?


VINCENT

Je sais pas

de quelle façon il faut jouer,

mais ce que je sais,

c'est qu'il faut gagner.


Pendant ce temps, SAMI est seul au vestiaire et embrasse la carte étudiante de JENNIFER. NADYA le surprend en flagrant délit.


NADYA

Tu es en train d'embrasser

une carte étudiante? C'est qui?


SAMI

T'es bien bizarre, toi!


NADYA

Qu'est-ce que tu faisais d'abord?


SAMI

(Menteur)

J'avais quelque chose

de pris entre les dents.

Oui. Et j'essayais

de l'enlever.


NADYA

Avec une carte étudiante?


SAMI

(Menteur)

Ben non! Ben non, ben non!

C'était une carte... ordinaire. Oui.


JENNIFER retourne au vestiaire.


JENNIFER

Allo.


NADYA

Ah, Jennifer.

Hum, est-ce que

tu pourrais me montrer

ta carte étudiante

s'il te plaît?


JENNIFER

Euh... Non.

Parce que je la mets

dans mon casier.

Et pourquoi

tu veux la voir?


NADYA

Parce que Sami

était en train

d'embrasser quelque chose

autour de son cou.

Il dit que c'est pas

une carte étudiante,

mais moi,

je pense que oui.

Je voulais juste vérifier.


JENNIFER

OK. Bien... Je te la montrerai

ce soir. Tu vas la voir.

Là, il faut qu'on y aille,

on va être en retard à l'école.

Bye, Nadya.


NADYA

Bye.


JENNIFER et SAMI sortent du vestiaire en vitesse.


Plus tard, à Victoire-Desmarais, JENNIFER rejoint SAMI à son casier.


JENNIFER

Ah, enfin, tu es là.

Donne-moi

ma carte.


SAMI

Non.


JENNIFER

Sami, on s'était entendus,

je la prends, je la montre

à Nadya à l'aréna et je te

la redonne tout de suite après.


SAMI

Non.

J'ai une meilleure idée.

Je vais me faire

une photocopie

en couleurs

dans le bureau de George.


JENNIFER

Ah, bonne idée!

Même si c'est pas

la vraie carte,

l'important,

c'est que je sois avec toi.

Ah, mais vas-y,

parce que la pause achève.


SAMI

Ah, bien, non, relax.

On a le temps.

Et je suis sûr

qu'on s'en fait pour rien.

Nadya, elle va

tout oublier ça.


JENNIFER

Bien, ce serait mieux

si elle pensait à autre chose.

Qu'est-ce que je pourrais

faire pour la distraire?


SAMI

Bien, ça, c'est facile. Tu as

juste à lui parler de chiens.

De bouffe de chien, de races

de chien, de n'importe quoi

sur les chiens,

elle va oublier tout le reste.


JENNIFER

Je pourrais

aller voir à la bibli

s'ils ont sorti de nouveaux

livres sur les chiens,

je pourrais

en sortir pour elle.


SAMI

Super idée.


JENNIFER

Mais ça me prendrait

ma carte.


SAMI

(Amoureusement)

Ah, tu es gossante.


Pendant ce temps, SAAD, NADYA et DONALD sont toujours au casse-croûte. SAAD tente de réparer un haut-parleur.


DONALD

Ah, mon pauvre Saad,

je suis assez mal

de te faire forcer comme ça.


SAAD

C'est rien, voyons. Regarde,

regarde. Attends, attends.

Ah, ah, ah.

Là, là, ça va marcher.


SAAD parle dans un micro relié au haut-parleur.


SAAD

Euh... Un, deux.

Un, deux. Test.


Le haut-parleur émet un bruit strident.


DONALD

Écoute, c'est pas grave, Saad.

J'appelle le centre de location.


SAAD continue de parler dans le micro.


SAAD

Non, non, fais pas ça!

Ah, je sais c'est quoi.

Je sais c'est quoi.

Il faut refaire

la soudure

qui est sur le fil qui mène

du micro à la fiche 1/4.

Est-ce que tu as

un fer à souder?


DONALD

Oui, j'ai un petit kit

quelque part.


SAAD

Parfait, va me le chercher,

s'il te plaît.

Je t'arrange ça

en deux temps, trois mouvements.


DONALD

OK, je reviens... Saad!


SAAD

Oui?


DONALD

Peux-tu fermer le micro,

s'il te plaît?

C'est vraiment intense, là,

comme dirait Benjamin.


Plus tard, à la salle des pas perdus, JENNIFER s'assoit à la table de FÉLICIE.


JENNIFER

Es-tu sur Facebook?


FÉLICIE

Jamais pendant

que je mange.


JENNIFER

Tu as pas entendu

la rumeur?

Les gars vont faire

exprès pour perdre.


FÉLICIE

Quoi?


JENNIFER

Hum, hum.

Tu as bien entendu.

Ils vont

vous laisser gagner.


FÉLICIE

C'est dégueulasse.

D'où ça sort?


JENNIFER

Je sais pas,

tout le monde parle de ça.

À ce qui paraît,

c'est l'équipe des gars.


VINCENT passe devant les filles.


FÉLICIE

Vincent Beaucage!


VINCENT

Hum?


FÉLICIE

C'est quoi la rumeur, là?


VINCENT

Je sais pas.

Moi, tu sais, les rumeurs...


FÉLICIE

Il paraît

que vous allez

mal jouer exprès

pour nous laisser gagner.


VINCENT

Ah, oui. Oui, oui,

cette rumeur-là...


FÉLICIE

Avoue que c'est toi

qui as parti ça.


VINCENT

Ah, bien, non. J'ai jamais

rien dit dans ce genre-là.


FÉLICIE

Mais tu l'as écrit

sur Facebook.


VINCENT

C'est sûr que...

On n'est jamais à l'abri

d'une contre-performance.


FÉLICIE

C'est méga poche

comme rumeur.

J'espère que tu vas dire à tout

le monde que c'est pas vrai.


VINCENT

Écoute, Félicie...

Je sais pas pour toi,

mais moi, j'ai pas

trop de temps et d'énergie

à mettre là-dessus.


FÉLICIE

Bien, oui.

C'est ça.

Bon, il faut

que j'écrive aux filles,

elles doivent être

découragées d'entendre ça.


FÉLICIE s'en va.


JENNIFER

Vincent, j'espère

que tu as pas fait ça.


VINCENT

Bien, voyons!

Pourquoi tout le monde pense ça?


JENNIFER

Peux-tu me dire

il est où Sami?


VINCENT

Qu'est-ce

que tu lui veux?


JENNIFER

On était supposés

se voir ce midi,

mais là, je l'ai texté

et il m'a répondu:

"Je suis occupé,

Vincent va t'expliquer."


VINCENT

Ah, c'est parce que

je lui ai demandé de travailler

avec Brandon-Lee dans

un exercice de "non-plaquage".


JENNIFER

Un quoi?


VINCENT

Trop long à expliquer.


JENNIFER

Qu'est-ce que tu manigances

encore, Vincent?

Ça te dérange pas que tout

le monde soit fâché contre toi?


VINCENT

Bon, si les Walkyries

sont fâchées après moi,

elles vont demander à leur gros

chien de me courir après?


JENNIFER

Quel chien?


VINCENT

Taupin...

La mascotte officielle

des Walkyries.

Le gros chien méchant.


JENNIFER

Ah, je le connais pas.

Il est là pour les matchs?


VINCENT

Bien, pas toujours.

Pourquoi?


JENNIFER

Trop long à expliquer.


Pendant ce temps, dans le vestiaire, SAMI et BRANDON-LEE jouent au hockey avec une balle de tennis. BRANDON-LEE plaque SAMI contre le mur.


SAMI

Hé! On fait un exercice

de "non-placage".

Le but, c'est que tu sois

capable de me "non-plaquer".


BRANDON-LEE

Excuse-moi,

ça part tout seul.


SAMI

Imagine que tu fais ça

à ta blonde.


BRANDON-LEE

Ah, non, non.

Dis-moi pas ça. OK?


SAMI

Bien, imagine que je suis

Félicie. Ça va t'aider.


BRANDON-LEE

OK. On recommence.


SAMI

Un, deux, trois, go.


SAMI et BRANDON-LEE recommencent à jouer. BRANDON-LEE accroche SAMI.


SAMI

Hé! Mollo!

Tu voudras pas

faire de mal à Félicie.

Hein, Rapadou?


BRANDON-LEE

(Bougon)

Envoye!


SAMI

Un, deux, trois, go.


SAMI et BRANDON-LEE recommencent à jouer. BRANDON-LEE va pour plaquer SAMI, mais s'arrête à la dernière seconde.


SAMI

Oui, oui, oui!

Tu t'es retenu à temps.


BRANDON-LEE

J'ai réussi. Je suis

capable de "non-plaquer".


SAMI

Est-ce que tu vas

jouer ce soir?


BRANDON-LEE

Oui, monsieur.

Comme ça,

on est sûrs de gagner.


SAMI

C'est fin

pour nous autres.


SAMI envoie un texto à VINCENT.


SAMI (Par message texte)

Ça marche! BL va jouer.


BRANDON-LEE

Non, j'aurais été

full déçu de pas jouer,

mais je pouvais pas risquer

de faire mal à Félicie.


SAMI

Ah, bien, oui,

mon Rapadou.


BRANDON-LEE pousse SAMI, qui échappe la carte de JENNIFER sans s'en rendre compte.


SAMI

Hé, oublie pas

le "non-placage".


BRANDON-LEE

Envoye!


SAMI et BRANDON-LEE sortent du vestiaire.


Pendant ce temps, au casse-croûte de l'aréna, SAAD chante en arabe dans le micro du haut-parleur, qui ne scille plus. NADYA est exaspérée.


SAAD

J'ai réussi. Est-ce

que tu es fière de ton papa?


NADYA

Pour le micro, oui.

Pour la chanson, euh...


DONALD

Hé, Saad,

je t'ai entendu chanter, là.

C'est... pas pire.


SAAD

Merci, merci.

Mais ce qui compte, c'est que

le système de son fonctionne.


DONALD

Oui, écoute, c'est pas

parce que je veux t'empêcher

de chanter, mais il reste

encore bien des choses à faire.


SAAD

Mais certainement,

patron.

N'importe quel travail qui a

besoin de précision, minutie,

persévérance,

je suis votre homme.

Parce qu'après tout...


SAAD ET NADYA

Je suis ingénieur!


DONALD

C'est rien

de bien compliqué.

Il faut juste

monter le mélangeur.

C'est le prix

de présence

qu'on va remettre

après le match.

Parce que c'est plus beau

quand c'est monté,

sorti de la boîte...


SAAD

Certainement. Je te fais ça

en criant: "izz-mil".

Euh, ça veut dire "ciseau".


DONALD

Eh, bien!


FÉLICIE entre au casse-croûte avec un petit chien dans une cage portable.


NADYA

Oh, le beau petit chien!


FÉLICIE

C'est la mascotte

de notre équipe de hockey.

Il s'appelle Taupin.


NADYA

Allo, Taupin.

Tu es bien beau!

Papa, regarde.

Il est super beau!

(Au chien)

Allo...


Plus tard, à Victoire-Desmarais, JENNIFER croise SAMI aux casiers.


JENNIFER

Allo.


SAMI

Salut. Excuse-moi.

Avec l'exercice

de "non-placage",

j'ai pas eu

le temps de manger.


JENNIFER

Oui, on dirait

que ça énerve

bien du monde

de jouer une partie amicale.


SAMI

Ça m'énerve pas, moi.


JENNIFER

Est-ce que tu as entendu

parler de la rumeur?

Que les gars vont faire

exprès pour perdre?


SAMI

Oui. Un peu.


JENNIFER

J'espère que

tu es pas là-dedans,

sinon, je t'avertis,

je casse.


SAMI

C'est sûr que

j'ai rien à voir là-dedans.


JENNIFER

Tant mieux. Est-ce que tu as

fait la copie de ma carte?


SAMI

Non. Avec tout ça,

j'ai pas eu le temps.


JENNIFER

Sami!


Pendant ce temps, au casse-croûte de l'aréna, NADYA cajole le chien.


NADYA

Il est à toi?


FÉLICIE

Non. À une fille

de mon équipe.

On l'amène quand on joue

des matchs importants, mais...

J'ai pas toujours

le temps de m'en occuper.

Veux-tu prendre soin de lui

pour la journée, Nadya?


NADYA

Ah, bien, oui. C'est sûr

Il m'aime déjà, ça se voit.


FÉLICIE

Il va falloir que tu ailles

le promener souvent par exemple.

Et que tu le flattes,

que tu lui donnes à manger,

tu vas être super occupée.


NADYA

Ça me dérange pas.


FÉLICIE dépose une caisse de boissons énergisantes sur la table.


DONALD

Tu vas pas boire tout ça,

ma belle Félicie?


SAAD

En tout cas, moi,

je permets pas ça à mes joueurs.


FÉLICIE

Ah, bien,

notre entraîneur a dit

que c'est correct quand

on en prend juste un peu...


DONALD

OK. Bien, je vais

te la mettre au frigo.


FÉLICIE

Non, non, il faut

que tout le monde les voie.

Bien, non, je veux dire: Il faut

que mon équipe les voie.

Et c'est meilleur

pas trop froid.


SAAD

Vraiment?


FÉLICIE

Oui, oui.

Mais monsieur Mazari,

vous permettez pas à vos joueurs

de boire n'importe quoi,

mais êtes-vous d'accord pour

qu'ils disent n'importe quoi?


SAAD

Hein? Bien sûr que non.

Qu'est-ce qu'ils ont fait?


FÉLICIE

Ils ont parti

une rumeur comme quoi

ils feraient exprès

pour perdre.


SAAD

Je peux pas croire

qu'ils aient fait ça.

Tu en es sûre?


FÉLICIE

Presque à 100%.


SAAD

Mais là,

c'est vraiment pas correct!

Attends qu'ils arrivent

tantôt, je vais leur parler

dans le casque.


DONALD

Oui, dans le casque

de hockey.


SAAD ricane.


De leur côté, SAMI et JENNIFER poursuivent leur discussion aux casiers.


JENNIFER

C'est pas grave,

je vais la faire, moi,

la photocopie,

donne-moi la carte.


SAMI cherche la carte sur lui, mais ne la trouve pas.


SAMI

Mais quoi,

je ne l'ai plus!


JENNIFER

Quoi?


SAMI

Ah, non, je l'ai laissée

sur un banc,

elle a dû tomber

pendant un placage.


JENNIFER

Sami,

tu as perdu ma carte!


SAMI

Je ne l'ai pas perdue. Elle

est restée dans le vestiaire.


JENNIFER

Mais Nadya est à l'aréna,

elle va la voir.


SAMI

Relax, Nadya va jamais

dans les vestiaires,

elle a pas d'affaires là.


JENNIFER

Euh, allo.

Elle était là ce matin.


Plus tard, au casse-croûte de l'aréna, NADYA cajole toujours le chien. VINCENT, SAMI et BRANDON-LEE entrent au casse-croûte.


VINCENT

Hé, salut, Donald!


DONALD

Ah...


VINCENT

C'est pour quoi

la caisse de ForceXTreme?


DONALD

Ça, c'est

à l'équipe des filles.


BRANDON-LEE

Bien, là, c'est pas juste.

On n'a pas le droit nous autres.


VINCENT

Oui, si elles en prennent,

ça veut dire

qu'elles vont péter le feu

sur la glace.


DONALD

Laissez donc faire

ces cochonneries-là, les gars.

Si vous avez besoin

d'énergie,

il y a rien comme un bon gros

spagate du casse-croûte.


SAMI

Ah, ça, c'est vrai.

Avec la super sauce à Guylaine.


DONALD

Voilà. J'en ai fait dégeler

un gros plat.

Juste à le faire chauffer

dans le micro-ondes,

les pâtes sont prêtes...

bougez pas.


DONALD se rend derrière le comptoir.


VINCENT

On pourrait cacher

la caisse de boissons.


BRANDON-LEE

Mieux que ça,

on pourrait la caler.


SAMI

Oubliez ça,

si vous faites ça,

mon père va vraiment

vous engueuler.


DONALD

Ah, bien,

saint-sibarouette!

Il y a quelqu'un...

qui a fait la job à ma sauce.


VINCENT

Qu'est-ce qui est arrivé?


DONALD

J'ai l'impression

qu'il y a un petit chien

qui doit avoir

les babines pas mal rouges.


DONALD s'approche de NADYA et du chien.


NADYA

Bien, j'ai essayé

de l'essuyer.


DONALD

Tu le surveillais pas?


NADYA

Oui, mais tantôt,

Taupin s'est sauvé.

Je l'ai cherché partout et

il est revenu sur son coussin.

Pendant ce temps-là,

bien...


DONALD

Surveille-le bien,

parce que c'est pas évident

qu'il va digérer les tomates

et les piments forts.


NADYA

Promis.


VINCENT

Qu'est-ce qu'on va manger,

nous autres?


DONALD

Euh, bien, les gars...

Des bonnes pâtes nature,

c'est bon...

avec un peu

d'huile d'olive.


SAMI

Ça goûtera rien!


BRANDON-LEE

Je le sais ce qu'on pourrait

mettre dessus, les gars.


Pendant ce temps, au vestiaire, JENNIFER cherche sa carte étudiante. FÉLICIE entre au vestiaire.


FÉLICIE

Hé, qu'est-ce que tu fais

dans le vestiaire des gars?

Les attends-tu?


JENNIFER

(Menteuse)

Bien, non.

Bien, non.


FÉLICIE

J'espère, sinon tu aurais

l'air de leur fan numéro un.


JENNIFER

Non, c'est juste qu'il faut

que je cherche quelque chose.


FÉLICIE

Si tu veux que je te croie,

il faut que tu sortes d'ici.

À part ça, tu m'en dois une.

Tu as vu, j'ai amené Taupin.

Nadya était super contente.


JENNIFER

Oui, c'est vrai.

Merci d'avoir fait ça.


FÉLICIE

Bon, allez, viens.

Go.


Au casse-croûte, DONALD sert des assiettes de pâtes à VINCENT et SAMI. BRANDON-LEE est à la cuisine.


VINCENT

Brandon-Lee?


DONALD

J'espère qu'il trouve

ce qu'il cherche dans le frigo.

Là, je peux...

Je peux vous mettre

du poivre noir frais moulu

pour que ça goûte

quelque chose.


BRANDON-LEE revient avec des boissons.


VINCENT

C'est quoi, ça,

EnergySure?

Encore des boissons

illégales?


BRANDON-LEE

Non, c'est pas pareil.

Ça, c'est des substituts

de repas.


SAMI

Tu prends ça, toi?


BRANDON-LEE

Non, pas moi. Ma mère.

Quand elle est fatiguée et j'ai

vu que Guylaine en avait aussi.


DONALD

Pour quand

elle est fatiguée.


BRANDON-LEE

Est-ce qu'on peut

en prendre?


DONALD

Bien, moi,

les boys,euh...

quant à moi, ça goûte

comme de la colle à plancher,

mais si vous insistez...

Bon appétit.


VINCENT

Substitut de repas.

C'est un genre de smoothie

de steak et de patates pilées?


BRANDON-LEE

Bien, ça contient

toutes les protéines,

les minéraux

et les...

et les autres affaires bonnes

pour la santé, là.


BRANDON-LEE verse le liquide sur les pâtes.


SAMI

Ah, ouache!

C'est dégueu!


VINCENT

On dirait de la crème

à la bouette.


BRANDON-LEE

Pas à la bouette,

au caramel!

Et ça va nous donner

toute l'énergie

qu'on aurait dû avoir

avec la sauce.


SAMI

Et dire que tout ça,

c'est de ta faute,

encore une fois,

Nadya Mazari.


NADYA

Hé, c'est pas

de ma faute.

S'il y a

de la sauce qui traîne,

c'est sûr

qu'un chien va la manger.

Viens-t'en, Taupin.

C'est l'heure de ta marche.


NADYA s'en va. SAMI remarque que sur la couverture du chien se trouve la carte étudiante de JENNIFER. SAMI lui envoie discrètement un texto.


SAMI (Par message texte)

J'ai ta carte!


VINCENT

BRANDON-LEE)

Juste de te regarder manger,

ça me donne mal au coeur.

Hé, je sais

ce qu'il nous faut.

Un bon gros café.


SAMI

Oui,

c'est vrai!

Oui, il y a plein de caféine

dans les boissons énergisantes.


VINCENT

Ah, oui,

avec plein de sucre,

Ça va nous donner

plein d'énergie.

En veux-tu un,

Brandon-Lee?


BRANDON-LEE a mal au cœur.


BRANDON-LEE

Non, ça va

être correct.


Plus tard, au vestiaire, les gars ont enfilé leur uniforme. SAMI reçoit un texto de JENNIFER.


JENNIFER (Par message texte)

Super pour ma carte.


BRANDON-LEE a toujours mal au cœur.


VINCENT

Ça va, toi?


BRANDON-LEE

D'après toi?


VINCENT

J'ai surtout l'impression

que mes trois cafés font effet.


SAMI

J'en ai pris quatre,

juste pour être sûr.

On a plus d'énergie, hein?


VINCENT

On a surtout le goût

d'aller aux toilettes, hein?


SAAD entre au vestiaire.


SAAD

Assis.

Les Castors, caucus.

Les gars, il faut

que je vous parle

de quelque chose,

je peux pas croire

que vous auriez fait exprès

pour perdre un match.


VINCENT

Non, on fait pas par exprès

pour perdre, c'est juste

qu'on voulait que le monde

pense ça au cas où on perdrait.


SAAD

Je trouve que c'est vraiment

pas l'idée du siècle, hein?


VINCENT

Si les filles

nous battent?


SAAD

Écoutez. Écoutez.

Peu importe l'adversaire, vous

jouez de votre mieux, d'accord?

Et mettez-vous en tête que

c'est un match comme les autres.


VINCENT

(Sceptique)

Bien, oui.


SAAD

On joue pour l'APoPrES.

Donc, avec plein d'esprit

sportif. Comme d'habitude.

On joue pour se dépasser et pour

s'amuser. Comme d'habitude.


BRANDON-LEE

Et on va gagner, hein?

Comme d'habitude.

Ah, non!


BRANDON-LEE a de plus en plus envie de vomir. Il s'empare d'un seau et sort du vestiaire en courant.


SAAD

Ah non!

Moi, je m'occupe de lui.

Vous, allez-y, ça va commencer.


SAAD sort du vestiaire.


SAMI

On pourra pas aller

à la toilette à cause de lui.


Plus tard, les deux équipes s'affrontent sur la glace. Les filles marquent leur deuxième but du match. VINCENT et SAMI discutent sur le banc des joueurs.


SAMI

Je sais pas

ce qui fait le plus mal.

Le pointage ou ma vessie?


VINCENT

Moi, c'est ma vessie.

J'ai l'impression

qu'elle va exploser.


Sur la glace, FÉLICIE compte un but. Le score est de 3 à 0 pour les filles.


VINCENT

Le pointage

fait encore plus mal.


SAAD

Bon, allez-y.


VINCENT ET SAMI

Hein?


SAAD

Bien, allez jouer. Allez!


VINCENT et SAMI embarquent sur la glace. JENNIFER et NADYA sont dans les gradins et assistent à la partie.


JENNIFER

Qu'est-ce qu'il a?

Il a pas l'air correct?

Sami.


NADYA

Ah, Vincent non plus.


JENNIFER

Hé, c'est vrai.

Vincent aussi.


VINCENT

SAMI)

Si je fais

dans mes culottes

pendant une partie

contre les filles,

je vais dire adieu

à mon honneur.


SAMI

Arrête de dire ça.


NADYA

Tu avais juste

remarqué Sami?

Sérieux, là, tous les deux,

vous êtes en amour.


JENNIFER

Nadya,

je te l'ai déjà dit.

Oui, je ressens

quelque chose pour Sami,

mais je sais

que c'est impossible.

Vos parents nous laisseront

jamais sortir ensemble.


NADYA

Mais lui aussi,

il t'aime, hein?


JENNIFER

Je sais pas.

Tu lui demanderas.


L'arbitre s'apprête à donner la mise au jeu.


FÉLICIE

SAMI)

Salut!


SAMI quitte la glace et file aux vestiaires.


SAAD

Mais qu'est-ce

qu'il fait?


JENNIFER

Bien, voyons...


SAAD

Bolbol, qu'est-ce

que tu fais?

Vincent, prends la mise au jeu

à sa place. Allez, allez.


JENNIFER

Qu'est-ce qui se passe?


SAAD

Vas-y, vas-y.


VINCENT prend la place de SAMI, mais file à son tour aux vestiaires. FÉLICIE éclate de rire. La foule aussi.


JENNIFER

Je comprends pas.


SAAD

Quoi encore?

Qu'est-ce qui se passe?


FÉLICIE

Hé, ils ont

trop peur de moi!


L'arbitre siffle et fait un signe à SAAD.


SAAD

Pénalité pour avoir retardé

le jeu.

Il ne manquait plus que ça.


L'arbitre refait un signe à SAAD.


SAAD

Quoi? Deux pénalités?


La foule rit de plus belle. FÉLICIE aussi. SAAD couvre l'arbitre d'injures en arabe.


SAAD

(À un joueur sur le banc)

Qu'est-ce qui se passe?


Le joueur hausse les épaules.


La partie reprend. À la fin de la deuxième période, le score est de 6 à 4 pour les filles. SAAD s'adresse à ses joueurs au vestiaire.


SAAD

Bon. Les gars, il faut voir

le bon côté des choses.

Là, ça va tellement mal

que ça peut pas faire

autrement que d'aller mieux.


VINCENT

Je peux pas croire

que les filles mènent 6 à 4.


SAAD

C'est assez facile

à expliquer, ça, Vincent.

La première période a mal été,

surtout à cause de...

Votre incident urinaire.

Hein?


SAMI

La honte.


SAAD

Bon, on est revenus

en deuxième,

on a compté

quelques bons buts,

mais on a oublié

la défensive.

Alors, en troisième période,

écoutez-moi bien,

on compte au moins deux buts,

on en accorde aucun.

On ferme la porte.

C'est clair?

Bon, allez, les Castors.

Allez.


Tous les joueurs se lèvent, sauf BRANDON-LEE qui a trop mal au cœur.


SAAD

BRANDON-LEE)

Non, non, toi,

ça va aller.


La partie reprend. L'équipe des gars marque un point.


SAAD

Yes!


Sur le banc, SAMI se gratte à l'intérieur de son chandail.


VINCENT

Qu'est-ce

que tu fais?

Tu es blessé?


SAMI

Non, il y a quelque chose

qui me chatouille en dedans.


VINCENT

J'espère que

tu es pas malade toi aussi.


SAMI

Ah, non.


VINCENT

Quoi?


SAMI

La carte de Jennifer,

mon porte-bonheur.

La carte est dans

mon équipement. Va la chercher.


VINCENT

Non, je peux pas

faire ça.


SAMI

S'il te plaît.

C'est vraiment dérangeant.

Moi, je suis pas capable.


SAAD

Vas-y. Bon, vous vous

gratterez après le match.

Là, il faut aller jouer.

Allez jouer. Allez, allez!

C'est beau. C'est beau.


NADYA et JENNIFER discutent dans les gradins.


NADYA

Bon, bien, je vais aller

voir si Taupin est correct.


JENNIFER

Ah, mais tu vas manquer

la fin du match.

Veux-tu que j'y aille

à ta place?


NADYA

Jamais de la vie!


SAMI patine sur la glace. La carte de JENNIFER tombe de son chandail.


JENNIFER

Sami!


SAMI se penche pour ramasser la carte et se fait foncer dessus par trois joueuses adverses. Les joueuses parties, SAMI parvient à récupérer la carte. NADYA s'approche de la bande.


NADYA

Ça va, Sami?


SAMI brandit la carte bien haut. L'équipe des gars marque un autre but. Le score est de 6 à 6, avec six secondes à jouer. SAAD s'approche de SAMI.


SAAD

Sami. Sami. Ça va?


SAMI

Oui. Oui, oui. C'est...

un match comme les autres, hein?


SAAD

Bravo, Vincent.

Bravo!

SAMI)

Viens.


SAMI

Oui, oui, oui.


Une fois la partie terminée, SAAD discute avec SAMI au vestiaire.


SAAD

Eh bien,

une partie nulle

pour un match amical,

c'est parfait, non?

Ça va aller, Bolbol?

Prendrais-tu un bon café?


SAMI

Hum, très drôle.

Non, merci.


La voix de DONALD retentit dans le haut-parleur.


VOIX DE DONALD

Mesdames et messieurs.

Dans quelques instants,

monsieur Saad Mazari va procéder

à la remise

du prix de présence,

suivi de la médaille

de l'APoPrES.


SAAD

Il faut que j'y aille.

Tu nous rejoins?


SAMI

Non. Non, avant, il faut

que je repeigne un petit peu.


SAAD ébouriffe les cheveux de SAMI.


SAAD

Coquet, va!


SAMI

Arrête. Arrête!


SAAD

À tantôt.


SAAD s'en va. JENNIFER entre au vestiaire.


JENNIFER

Es-tu correct?


SAMI

Oui. Oui, oui.

Mais l'important, c'est que

j'ai retrouvé ta carte.


JENNIFER

Oh, merci.


JENNIFER s'agrippe au cou de SAMI.


SAMI

Bien, qu'est-ce

que tu as?


JENNIFER

Quand je t'ai vu tomber,

j'ai eu peur.


SAMI

Wow, je vais tomber

plus souvent d'abord.


SAMI et JENNIFER s'embrassent. NADYA les surprend et s'en va en souriant.


Fin de l'épisode


SAMI

Tu es un vrai fan

de Subito?


JENNIFER

Viens nous rejoindre

sur le site web de l'émission.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par