Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Un jeu d'enfant

Mélanie trouve son père cruel : il lui demande de se départir d’à peu près tous ses jouets et toutous d’enfance! Sami, lui, en a assez que Vincent prenne leur casier pour une poubelle. Heureusement qu’Hugo est là pour tout arranger…



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


MAUDE travaille sur son portable dans le local du journal. MONSIEUR PRUD'HOMME et MÉLANIE entrent avec des boîtes remplies de jouets.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon! Tu vois, avec tous

tes jouets rassemblés ici,

ça va être plus facile pour toi

de faire le tri.

Hein, ma princesse?


MÉLANIE

Bien oui! Trop facile.

Ça, là, c'est comme si tu

mettais toutes mes amies en rang

et tu me demandais

qui je veux sacrifier.


MAUDE

Pourquoi t'as

tous tes jouets d'enfance ici?


MÉLANIE

Parce que mon cher papa

veut que je m'en débarrasse.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Je te permets d'en garder

une quantité raisonnable,

quand même!


MÉLANIE

Bien oui, raisonnable!

Ce que je vais garder,

il faut que ça rentre

dans ce petit sac-là!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, dis-toi que ça va rendre

d'autres enfants heureux,

Mélanie, hum?

Après l'école, on va aller

donner ce qui reste

à une garderie défavorisée.


MÉLANIE

C'est moi,

la défavorisée là-dedans!

Ces enfants-là, ils s'en foutent

de tous mes vieux jouets!

Mais pour moi, c'est comme...

mes amis d'enfance!


MAUDE

Ah! C'est trop gentil

pour moi, ça!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui!

Franchement!

C'est pas comme si

tu perdais Maude!


MAUDE va fouiller dans une des boîtes de jouets.


MAUDE

Non! Tu peux pas donner ça!


Plus tard, VINCENT arrive à son casier, où se trouve SAMI, avec un panneau de signalisation dans les mains.


VINCENT

Hé, hé, hé!

Regarde ça!

Il faut pas que Mona voie

le trésor que j'ai trouvé!


SAMI

Hein! Où t'as trouvé ça?


VINCENT

Dans une poubelle.

Pas pire, hein?


SAMI

Je suis pas sûr

que c'est légal

de ramasser des panneaux

de signalisation.


VINCENT

Justement, c'est ça

qui est cool!


VINCENT place le panneau de signalisation dans le casier sans voir qu'il l'insère dans un cartable.


SAMI

Hé, c'est mon cartable

pour le prochain cours!


VINCENT

C'est juste un petit peu

de terre, là.


SAMI

(Ouvrant le cartable)

Hé! T'as tout cochonné

mon travail, en plus.

Ça, c'est vraiment pas cool.


VINCENT

(Soupirant)

Ah!


Dans le local du journal, MAUDE, MONSIEUR PRUD'HOMME et MÉLANIE poursuivent leur conversation.


MAUDE

Non, mais les Watz,

ça se donne pas!

On a trop joué

avec ces poupées-là,

vous pouvez pas lui demander

de s'en débarrasser!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mélanie peut

en garder quelques-unes,

tant qu'elle garde pas tout.

Tu sais, Mélanie,

te détacher

de tes jouets d'enfance,

ça montre que tu grandis, hum?

C'est pour ça que je tiens

à ce que tu les donnes toi-même

aux autres enfants;

c'est symbolique, hum?

Bon! Je vais aller chercher les

autres choses à l'entrée, OK?


MONSIEUR PRUD'HOMME s'en va.


MÉLANIE

C'est symbolique,

gnangnan! Ah!


MAUDE

Il faut tout que tu gardes

tes affaires de Watz.


MÉLANIE

C'est clair. Il y a

de la place chez toi, hein?


MAUDE

Pour pas grand-chose.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Merci, Maude.

Ça, ça m'aide!


MAUDE

Mais là, je vais essayer

de trouver une solution.

Laisse-moi y penser!


MÉLANIE

Mais pense vite;

après l'école,

je m'en vais direct

faire mon don symbolique.

À moins que...

À moins que tu me trouves

quelque chose de plus urgent

à faire, là?


MAUDE

Comme quoi?


MÉLANIE

Mais cherche un peu, là!

Je pourrais très bien avoir

une activité méga importante

à faire avec toi!


MAUDE

Oui, mais sauf que moi,

après l'école,

je m'en vais magasiner

du linge avec ma mère.


MÉLANIE

Mais c'est parfait, ça!

J'ai juste à venir avec vous.

En plus, ça va être vrai!

Bon, ta mère, c'est pas vraiment

une experte en mode, donc...


MAUDE

Hé!


MÉLANIE

Ha! ha! ha!


Dans la zone des casiers, SAMI est toujours fâché contre VINCENT.


SAMI

Une chance que j'ai encore

le brouillon chez nous.


VINCENT

C'est pas si pire, d'abord.


SAMI

Mais non, Vincent!

T'occupes déjà 90% du casier

avec tes cochonneries.

Maintenant, tu scrapes mes

travaux, mais c'est correct.

C'est correct,

la vie est belle.


VINCENT

Voyons, t'as quasiment

l'air fru'!


SAMI

Je le suis.

Si je peux pas avoir

une vraie moitié de casier

dans un casier propre,

je vais être obligé

de changer de coloc.


VINCENT

(Riant)

Ouh!

Es-tu en train

de m'annoncer qu'on va casser?


SAMI regarde VINCENT sérieusement.


VINCENT

Bon!

Go, dégagement.


VINCENT s'en va.


Plus loin, MAUDE et MÉLANIE rejoignent STÉPHANIE dans le couloir.


MAUDE

Ah! Salut, maman!


STÉPHANIE

Allo, ma grande!


MAUDE

Je me demandais,

est-ce que Mélanie

peut venir avec nous

au Carrefour 2000?


MÉLANIE

Je sais que vous êtes

vraiment bonne avec la mode,

mais moi aussi,

je suis pas pire.


STÉPHANIE

T'es même pas mal experte

en la matière.


MAUDE

Vu que moi, je suis

jamais capable de choisir,

ça irait plus vite!


STÉPHANIE

Bien oui, pourquoi pas?

On ira faire les boutiques

en trio!


MAUDE

Cool!


MÉLANIE

Oui! Trop cool!

Hé, merci, Mme Allard.


STÉPHANIE

À plus tard!


MAUDE

Oui!


STÉPHANIE s'en va.


MÉLANIE

Merci, merci,

merci, Maude!


MAUDE

Moi aussi,

ça m'arrange.

Tu sais à quel point je hais ça,

les cabines d'essayage.


MÉLANIE

Hé, minute!

Mon père, il va faire quoi

pendant qu'on magasine?


MAUDE hausse les épaules.


Pendant ce temps, HUGO entre dans le bureau de MONSIEUR PRUD'HOMME.


HUGO

Regardez ça: un horaire

version améliorée.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, wow!

Ah! C'est pour ton service

de tonte de pelouse, hein?


HUGO

Exactement.

Pour "optimaximiser"

mes déplacements, à l'avenir,

je vais venir tondre votre

pelouse le mardi et le mercredi.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hein? Oui, mais là, attends.

Tu vas tondre le gazon

au complet deux jours de suite?


HUGO

Oui, monsieur.

À votre service!


MONSIEUR PRUD'HOMME

OK, de toute façon,

Hugo, je suis désolé,

mais je vais devoir

briser notre contrat

probablement d'ici un mois.


HUGO

Hein? Comment ça?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Inquiète-toi pas,

c'est pas la qualité de

tes services qui est en cause.


HUGO

Vous en avez pas

assez pour votre argent?

Je peux tailler vos bordures

ou balayer le perron,

ce midi, "drette" là!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non, c'est pas ça.


HUGO

C'est quoi, d'abord?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, vois-tu...


MÉLANIE et MAUDE entrent.


MÉLANIE

Papa!


MONSIEUR PRUD'HOMME

OK, Hugo, c'est bon,

c'est bon.

Tu peux y aller ce midi

et on se reparle plus tard, OK?


HUGO

Parfait, patron!


HUGO s'en va.


MÉLANIE

Qu'est-ce que tu ferais

si je refusais d'aller faire mon

don à la garderie aujourd'hui?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, c'est-à-dire...


MÉLANIE

Tu serais pas assez cruel

pour aller donner

mes jouets

sans que je sois là?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non. C'est un geste

que tu dois poser toi-même,

je te l'ai dit,

comme une grande.


MÉLANIE

Bon! Alors, je t'annonce

que de un, j'irai pas faire

mon don aujourd'hui

parce qu'il faut absolument que

j'aille magasiner avec Maude.


MAUDE

Oui, j'ai des vêtements neufs

juste une fois par année,

donc j'ai vraiment besoin

d'une conseillère.


MÉLANIE

Et de deux,

tu viens de promettre

devant témoin

que tu irais pas

porter mes jouets sans moi.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, mais...


MÉLANIE

C'est tout!

Il y a pas de point trois.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah... Euh...

Mais non, non. Maude!

Une minute. J'aimerais ça

te parler de...

C'est à propos de...

C'est au sujet du journal.

(Fermant la porte sur MÉLANIE)

Non, c'est au sujet

du journal, merci.


MAUDE

OK, oui,

je vous écoute.


MONSIEUR PRUD'HOMME

En fait, j'ai une grande

primeur à t'annoncer.

C'est pas du tout

au sujet du journal.

J'ai trouvé un beau condo.

Là, il me manque juste le OK

de Mélanie avant de l'acheter.


MAUDE

Ah! Bien...

Bien, félicitations.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, merci.

Mais c'est pas très grand,

c'est pour ça que je lui ai

demandé de donner des jouets.


MAUDE

Hum...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Et après le don à la garderie,

j'aimerais ça aller le visiter

avec Mélanie.


MAUDE

Ah, OK!

Après l'école, c'est ça!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hum-hum! Et si je veux

que ma surprise fonctionne,

faudrait pas qu'elle aille

magasiner avec toi.


MAUDE retourne dans le local du journal, où MÉLANIE essaie de faire entrer des jouets dans le sac. MAUDE roule des yeux.


MAUDE

(Faussement découragée)

Ah!

Mélanie, mauvaise nouvelle.

Le magasinage avec ma mère

est annulé.


MÉLANIE

Quoi? Tu me niaises?

OK, OK! Il faut trouver

une autre idée

d'activité après

l'école, vite!


MAUDE

Pfft! Bonne chance!


MÉLANIE

Voyons! D'habitude,

t'as

full d'imagination.


MAUDE

Oui, je sais.

Mais là, je trouve pas.


MÉLANIE

Creuse-toi la tête un peu,

s'il te plaît!


MÉLANIE soupire.


MAUDE

Tu sais, Mel,

ton père est pas fou.

Après l'histoire du magasinage,

il va se douter que c'est juste

une stratégie pour pas

que t'ailles donner tes jouets.


MÉLANIE

Pas nécessairement, là!

Pas si on trouve

une vraie bonne idée.


MAUDE

En tout cas, moi,

je veux pas m'embarquer

dans un autre mensonge,

désolée.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Merci, Maude.

Mon père qui me maltraite,

puis là,

ma best qui me lâche!


MAUDE

Non, je te lâche pas.

Je vais t'aider à trier

tes jouets, si tu veux.


MÉLANIE

Hum, bien oui!

Pour qu'ils aboutissent

dans une garderie

pleine de petits monstres

qui vont les maltraiter?

Jamais.


Ensuite, MÉLANIE et MAUDE arrivent dans la chambre de MAUDE avec des sacs remplis de jouets.


MÉLANIE

Bon! Au moins, ça en fait

une petite partie de rescapés.


MAUDE

Ah!


MÉLANIE

Ah, c'est vraiment dommage

qu'on n'ait pas pu apporter

la maison des Wats.


MAUDE

Oui, mais je te l'ai dit.

Je garde ça ici

juste le temps

que tu trouves

une autre cachette.


MÉLANIE

Hum, hum!

De toute façon,

j'ai eu une autre super

bonne idée en arrivant ici.

Ça paraît que je suis

vraiment traumatisée

pour pas y avoir pensé avant.

J'ai juste à donner

tous mes vieux jouets

à ma future petite sœur!

Elle va jouer

de la même façon que moi

et mes toutous vont se faire

appeler par leurs vrais noms.


MÉLANIE fait un appel.


MÉLANIE

Si ma mère

veut bien répondre.

Bon! Allo, maman,

c'est moi, ta fille.

Il faudrait

que tu me rappelles. Vite.

OK, bye!


VOIX DE STÉPHANIE

Allô! Maude?


MAUDE

Oui, on est en haut!

(S'adressant à MÉLANIE)

Parle pas du magasinage

à ma mère.

Elle a annulé

parce qu'elle manque de fonds.


MÉLANIE

Ah oui, OK.


STÉPHANE monte à l'étage.


STÉPHANIE

Allô!


Le cellulaire de MÉLANIE sonne.


MÉLANIE

Yes!

Allo, maman!

Oui, j'aurais plein de beaux

jouets à envoyer à Nina-Cerise.

Je fais comment

pour expédier ça à Toronto?

Ça coûte combien?


MÉLANIE va parler plus loin.


STÉPHANIE

(Prenant un jouet)

C'est quoi, ça?


MAUDE

Euh... Hum!

Mélanie viendra pas

magasiner, finalement.


STÉPHANIE

Ah non?


MAUDE

Non, elle...

Son père lui a interdit

d'acheter des vêtements neufs

pendant un mois.


STÉPHANIE

Hum! Vu comme ça...


MÉLANIE

Bien là!

T'es même pas

capable de trouver

un petit 200$ pour ton bébé?


MAUDE roule des yeux.


Par la suite, SAMI et VINCENT sont dans le local du journal. VINCENT nettoie son panneau de signalisation.


VINCENT

Bon, tout propre!

Hé, hé!


SAMI

Je suis sûr

que tu vas juste

pousser sur tes affaires

pour les tasser.


VINCENT

Qu'est-ce que tu veux

que je fasse d'autre?


SAMI

Jeter des affaires,

peut-être!

Ou bien changer de coloc.


VINCENT

Sérieux, Sami,

c'est pas si pire que ça!

Puis t'es zéro crédible

quand tu boudes.

Tu vois que je suis pas le seul

à ramasser

full bébelles!

C'est peut-être toi

qui as un problème.


VINCENT prend une voiture miniature sur la table et la fait glisser sur son panneau de signalisation vers SAMI.


VINCENT

Vroum!

Ha! ha! ha!

Je te laisse une minute

pour cramper!


SAMI se lève pour partir, mais VINCENT montre le panneau de signalisation indiquant un sens unique dans l'autre direction.


VINCENT

Non, non, non.

Par là.


SAMI

Hé, t'es vraiment drôle.


SAMI tente de pousser VINCENT pour passer, mais VINCENT retient SAMI.


VINCENT

Hé...


VINCENT pousse SAMI, qui renverse les jouets de MÉLANIE et brise la maison des Watz dans sa chute.


VINCENT

Oups!


SAMI

C'est à qui,

ces bébelles-là, au fait?


VINCENT

Aucune idée. C'est peut-être

à vendre pour le Guatemala.


SAMI

(Prenant une poupée)

Est-ce que c'est bien

ce que je pense?


VINCENT

On en a tellement ri

quand on était jeunes!

C'est les Watz de Mélanie!


Dans son bureau, MONSIEUR PRUD'HOMME cherche dans les tiroirs.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Voyons!


HUGO entre avec une boîte dans les bras.


HUGO

Hé, c'est tellement bien rangé

dans votre cabanon!

On dirait quasiment

que vous allez déménager!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ha! Bien oui,

quasiment! Ha!


HUGO

Ça fait

que si je comprends bien,

vous voulez faire

une vente de garage

pour vous débarrasser

de ces gugusses-là.


MONSIEUR PRUD'HOMME

En plein ça,

on peut rien te cacher.


HUGO

Je vais

tout vous vendre ça, moi!

Vous aurez jamais eu

un meilleur service ailleurs.

C'est assez rare,

un pro du gazon

et de la vente

de garage, hein?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui... Hugo,

c'est juste que...

Bon, je prévois

m'acheter un condo

au cinquième étage

d'un immeuble.

Mélanie le sait pas encore,

c'est un secret. Alors, chut!

Chut, OK?


HUGO

Zip!


HUGO fait semblant de lancer la clé dans sa bouche et de l'avaler.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah!


HUGO

Ça fait que j'avais raison

pour le déménagement.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Eh oui!


HUGO

Je perds quand même

un contrat de gazon.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Euh... oui.


HUGO

C'est pas grave

parce que je suis

un super homme à tout faire.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hum-hum.

(Voyant HUGO prendre un bibelot et le prendre en photo)

Euh... qu'est-ce

que tu fais, là?


HUGO

Je commence la vente.

Ça va se faire sur Internet,

pas dans un garage.

C'est toujours plus vendeur

en photo qu'en vrai.

Parole de mannequin!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Si tu le dis, hein.


HUGO

Bon! Une petite description

vendeuse avec ça?

(Écrivant)

Magnifique... décoration...

transparente.

(Secouant le bibelot)

Les piles sont neuves.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Iiih... Bon, je vais...

Qu'est-ce que

je faisais déjà, moi?

Je... Ah! Mon ampoule.

C'est... ça, oui. Bon.


HUGO

Woh, woh, minute, là!

Laissez faire

l'homme à tout faire.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non,

j'aurais pu le faire, Hugo.

Là, t'es trop serviable.


HUGO

C'est exactement ça

l'idée, hein?


MONSIEUR PRUD'HOMME

OK!


Pendant que HUGO cherche, MONSIEUR PRUD'HOMME s'appelle sur son téléphone de bureau avec son cellulaire.


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Allant répondre)

Jean-Pierre Prud'homme!

Oui, un instant,

s'il vous plaît.

Bon, Hugo... Hugo?

Pourrais-tu sortir,

s'il te plaît?

Parce que j'ai un appel

ultra confidentiel.


HUGO

10-4, boss.

Vous pouvez me faire confiance

pour toutes vos affaires

ultra confidentielles, hein?

Comme le condo

que vous venez d'acheter!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Chut! Chut!


HUGO s'en va.


MONSIEUR PRUD'HOMME

J'aurais peut-être dû

le laisser enfermé ici, lui.


Dans le local du journal, SAMI et VINCENT tentent de réparer la maison des Watz.


SAMI

Il y a rien

à faire, sérieux.

À part un jeu de mikado

avec les bouts de plastique.


MÉLANIE et MAUDE entrent.


MÉLANIE

Je peux pas croire

que ma mère

est même pas capable de trouver

une petite place chez elle!

(Voyant la maison démolie)

Ah! Ma maison!


SAMI

Je suis tombé dessus.

Je pense

que c'est une perte totale.


MÉLANIE

Bien, voyons!

C'était comme

on jouet préféré à vie!

(Pointant sa tête)

J'exige une compensation

pour tous les...

Voyons, là! Comment on dit ça

quand on est très...


MAUDE

Dommages psychologiques.


MÉLANIE

C'est ça!

Des gros dommages

psychologiques, à part de ça.


VINCENT

Oui, oui. Moi, j'ai

du rangement à faire, hein.

Salut!


VINCENT s'en va. MÉLANIE sanglote.


SAMI

Euh...

Qu'est-ce que tu veux

en échange?


MÉLANIE

Tu pourrais dire à mon père

qu'on a quelque chose

de vraiment important

à faire ensemble après l'école?


SAMI

Non, non. Je peux pas.


MÉLANIE

Pourquoi?


MAUDE

Hé! De toute façon, Mel,

même si tu t'en sauves

aujourd'hui,

ton père va juste te forcer

à le faire un autre jour,

le don de jouets.


MÉLANIE

Il va peut-être oublier.


MAUDE

Ah! C'est vraiment pas

son genre.

Pourquoi tu fais pas juste

ce qu'il t'a demandé,

à la place

d'étirer le supplice?


SAMI

Attends, le supplice,

c'est de donner des jouets?


MAUDE

Non, non, pas tous.

Elle peut garder un sac.


SAMI

Hum! Ha! ha! ha!


MÉLANIE

Euh, excuse.

Pourquoi tu ris?


SAMI

C'est pas un peu immature

de capoter avec ça?


MÉLANIE

Immature?

Tu me traites d'immature?


SAMI

Non, mais à ta place,

je me grouillerais de ranger ça

avant que ça se ramasse

sur Facebook.


MÉLANIE

Je vais en donner, des jouets;

c'est clair, là.

Je suis pas si bébé que ça.


MAUDE

Bon! C'est ça

que je me disais!


MÉLANIE

Hum!

Le sac que j'ai est vraiment

trop petit.

Je veux garder

plus de trucs que ça.

Oh!

Je vais déménager

toutes mes Watz chez vous

avec un droit de visite,

vu que t'as comme brisé

leur maison.

Oh non! J'ai une meilleure idée

que ça!

Ha! ha! ha!



Un peu plus tard, SAMI arrive à son casier où se trouve VINCENT et échappe une voiture miniature.


VINCENT

C'est quoi, ça?


SAMI

C'est les petites autos

de Mélanie.


VINCENT

Attends, tu brises sa maison

et elle te donne

sa collection d'autos

en échange?


SAMI

Ça, c'est la bonne nouvelle.


VINCENT

Vas-tu les revendre?


SAMI

Peut-être, mais...

la mauvaise nouvelle,

c'est qu'elle m'a

aussi donné ça.


SAMI ouvre une valise remplie de poupées.


VINCENT

C'est quoi, l'idée?


SAMI

Il faut qu'on héberge les Wats

dans notre casier

pour que Mélanie

puisse les visiter.


VINCENT

(Sarcastique)

Bravo! Ouh ouh!


Dans le local du journal, MÉLANIE et MAUDE font le tri dans les jouets.


MAUDE

Mel, es-tu vraiment

en train de récupérer

ton ressort multicolore

pour en faire un bracelet?


MÉLANIE

Oui! Comme ça,

je vais pouvoir dire à mon père

que c'est pas un jouet.

Tout est dans la façon

de présenter les choses.


HUGO est également présent et regarde sur le portable.


HUGO

Oui, c'est pareil

pour moi.

Si ton père me voit juste

comme un tondeur de gazon,

il n'y aura plus de business

pour moi.

Il faut qu'il voie qu'il peut

juste pas se passer de moi.

Genre, pour vendre

ses cossins

qui rentreront pas

dans son nouveau condo.


MAUDE

Cabanon! Son nouveau ca...

Oui! C'est ça.


HUGO

Je savais pas qu'il voulait

changer de cabanon en plus!


MÉLANIE

(Voyant à l'écran du portable)

Hé!

Euh, c'est la boule à neige

que mon père a achetée

quand on est allés

aux chutes Niagara, ça!


HUGO

Bien oui! Imagine-toi donc

qu'elle est déjà vendue.

Tu peux dire: Bravo, Hugo!


MÉLANIE

Non. Ça, c'est un souvenir

de voyage.


MAUDE

Ah, Mel! Tu vas pas commencer

à essayer de sauver les affaires

de ton père

en plus des tiennes!


HUGO

Je vais t'envoyer

une photo,

tu vas avoir un beau petit

souvenir quand même, OK?


MÉLANIE

Oui, j'avoue que c'est mieux

que rien.


MAUDE

Je veux pas te rusher, mais il

faudrait que tu te grouilles

à faire ton tri

avant que la cloche sonne.


MÉLANIE

C'est tellement triste

de penser

qu'il y a plein

d'affaires là-dedans

que je ne reverrai plus jamais!

Ah! Je sais!

J'ai juste à prendre les jouets

que je vais donner en photo!

Comme un genre

d'album souvenir!


MAUDE

Super idée! Go!


MÉLANIE

OK! Bon.


De leur côté, VINCENT et SAMI poursuivent leur conversation.


VINCENT

La priorité,

c'est de caser cette valise

le plus loin possible

pour que personne

voie ce qu'il y a dedans.


SAMI

Bien, vas-y!


VINCENT

C'est toi qui viens

de nous ramener des locataires.

Tu peux y aller aussi,

gêne-toi pas.


SAMI

Je voudrais bien,

mais mes affaires sont

ensevelies sous les tiennes.


VINCENT jette les objets inutiles dans un sac tenu par SAMI.


VINCENT

On peut jeter ça...

Ah, ça pue!

Ha! ha! ha!

Ça...

Ça... Ça aussi,

ça aussi.

Ah! Yark!

Ça aussi.

Euh...

Tadam!

(Donnant un carton)

Ça, c'est à toi,

mon Sami, hein?

Tu vois, c'est pas plus

compliqué que ça!

(Plaçant la valise dans le casier)

Et voilà!


SAMI

Ah! Bien oui!

Bien oui, bravo!

Juste assez de place

pour la valise.


VINCENT

Je peux pas jeter

mes affaires au complet.

Ça vaut quand même

quelque chose.


SAMI

Hum, hum!


HUGO croise VINCENT et SAMI avec son cellulaire dans la main.


HUGO

Les gars, regardez:

je vends des cossins

pour M. Prud'homme

et quelqu'un qui m'offre

75 piastres

pour sa vieille lampe.


VINCENT

Ah!


SAMI

Ça te donne quoi, à toi?


HUGO

Il va sûrement me donner un

bon pourcentage sur mes ventes.


SAMI

Ah!


MONSIEUR PRUD'HOMME arrive.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, Hugo!


VINCENT

Il faut pas

que le directeur voie ça.


VINCENT se cache derrière HUGO.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Dis-moi, t'as pas vendu

la mèche à Mélanie, là?


HUGO

Ah, bien non.

J'ai rien vendu

de ses affaires.

Mais pour votre lampe,

c'est réglé.


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Regardant sur le cellulaire de HUGO)

Hein? Wow! 75 piastres!


HUGO

Oui.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Wow! Je l'ai payée

la moitié de ce prix-là.

Montre donc le reste, voir.


SAMI

Hé, Hugo,

si ça te tente,

Vincent a des gugusses

qui ne servent plus,

mais qui valent quelque chose.


HUGO

Comme dans quel style

de catégorie?


SAMI

(Montrant dans le sac)

Ah! Bien,

il y a plein de choses.

Il y a des cartes à jouer,

des Livres

dont vous êtes le héros,

et des espadrilles!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ha! Un chausson avec ça? Ha!


HUGO

Veux-tu confier tes livres

de "zéros" et tout ça

à un vrai pro de la vente?


SAMI

Oui, ça pourrait faire de la

place pour des choses plus cool.


VINCENT

Oui, je pense

qu'il est temps

d'utiliser

la stratégie défensive.


HUGO

Excellent!


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Redonnant le cellulaire)

Tiens, Hugo!


HUGO

(Prenant le dossier des mains de MONSIEUR PRUD'HOMME)

Des photocopies à faire?

Je m'en occupe, boss!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non,

c'est correct, Hugo.


HUGO

Non, je vais y aller.


HUGO et MONSIEUR PRUD'HOMME se chamaillent.


Dans le local du journal, MÉLANIE et MAUDE continuent de trier les jouets.


MÉLANIE

Je vais t'aimer

toute la vie, Poupoune.


MAUDE

(Découragée)

Est-ce qu'on peut passer

à un autre jouet, s'il te plaît?


MÉLANIE

OK...

C'est vraiment pas évident.


MAUDE

OK! Hum! Fais comme

s'il y avait un feu

et que t'avais 30 secondes

pour prendre les jouets

auxquels tu tiens le plus, OK?


MÉLANIE

Hein? 30 secondes?


MAUDE

Oui, oui!

(Ouvrant le sac)

Ça commence maintenant!

30, 29!

Je sens la fumée!


MÉLANIE

OK, OK, OK!

Ça, c'est important.

Ça, c'est beau.

Ma corde à danser!

Ça, c'est pas important.

Elle n'a plus de pantalons.

Ah! Parce qu'il y a du feu!


MAUDE

Vite! Ça chauffe!


MÉLANIE

Arrête de me stresser!

Ça, ça...

Je l'avais volé.

Mon carrosse de princesse!

Euh... mon kit de magie!

J'étais vraiment la meilleure!

Euh, OK...

Et Doudou!


MAUDE

Wow!


MÉLANIE

Dans le sac, Doudou!

Ça rentre! Ha! ha! ha!


MAUDE

(Sarcastique)

Bravo! T'as fait ça

en 15 secondes,

t'es super bonne!


MÉLANIE

C'est super bon,

ton truc, sans farce!

J'étais tellement dedans!


MAUDE

Il reste juste à aller

porter ça à la garderie!


MÉLANIE

(Voyant MAUDE s'en aller)

Hé! Woh, woh, woh!

Tu vas où, là?

J'ai besoin de ton soutien

pour terminer

mon album souvenir.

Bon! Par où je commence?


Dans la zone des casiers, MONSIEUR PRUD'HOMME et HUGO se chamaillent toujours pour le dossier.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, ça va!

C'est correct, Hugo!

(Perdant la bataille)

OK, c'est beau, Hugo!

Ha! ha! ha!

Tu feras 200 copies

de chaque feuille.


HUGO

Parfait, patron. Je reviens

dans pas long avec 200 feuilles.


HUGO s'en va.


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Découragé)

Ah!

(Voyant SAMI jouer avec une voiture miniature)

Ah! Ça, là!

Ça, ça me rappelle

des beaux souvenirs!

Dis donc,

tu fais une collection?


SAMI

Non, c'est Mélanie

qui me les a données.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mélanie? Hein?

(Voyant la valise dans le casier)

Non, non, non!

C'est pas vrai!

(Prenant la valise)

Elle t'a donné

la valise au complet?


SAMI

Bien oui, pourquoi?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui,

mais c'est mes petites autos!

...Que j'avais léguées

à ma fille unique.


SAMI

Oh! Elle m'avait pas dit ça.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ça date de mon enfance,

ces petites autos-là!

Ç'a une très grande

valeur sentimentale pour moi.

Je pensais pas

qu'elle les donnerait!


SAMI

J'imagine qu'il y a

des jouets

qui ont plus

de valeur pour Mélanie.

Vous pouvez les garder.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non, ça va, ça va.

Un don, c'est un don.

(Donnant la valise à VINCENT)

Tiens.

Je vais...

Je vais quand même

les regarder

une dernière fois, hein?

Tiens.


VINCENT

En fait,

dans la valise,

c'est...


MONSIEUR PRUD'HOMME ouvre la valise.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Les Watz?


VINCENT

Oui.


SAMI

Mélanie est pas capable

de s'en défaire

et elle nous a demandé

de les cacher.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, OK!

Je vais quand même dire

à Mélanie qu'elle peut

garder un peu plus de jouets.

En passant, félicitations!

Très beau ménage,

mon Vincent!

Ça s'en vient!

Lâche pas!


VINCENT

Oui, merci.


MONSIEUR PRUD'HOMME s'en va.


VINCENT

Eh,

bo-boy!


Plus tard, VINCENT envoie un message texte à HUGO.


VINCENT (Par message texte)

En passant, j'ai laissé des

trucs à vendre dans le local du

journal!


HUGO entre dans le local du journal et prend un sac, qui est à côté d'un autre sac identique. STÉPHANIE entre.


HUGO

Hé! Salut, Steph!

Ça va?


STÉPHANIE

Numéro un, et toi?


HUGO

Numéro un

à la puissance 10.


STÉPHANIE

Ha! ha!


HUGO s'en va et STÉPHANIE envoie un message texte à MAUDE sans voir que MAUDE, MÉLANIE et MONSIEUR PRUD'HOMME entrent derrière elle.


STÉPHANIE (Par message texte)

Tu es où?


STÉPHANIE

(Se retournant)

Ah! Je viens

de t'envoyer un texto.


MAUDE

Oui, je suis presque prête

pour notre sortie.


STÉPHANIE

OK, parfait.


MAUDE

Mélanie veut faire quelque

chose de vraiment mature!


MÉLANIE

Oui...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ma princesse va donner

ses vieux jouets

à des enfants défavorisés.


MÉLANIE

Oui, mais pas tous.

Je vais quand même garder

les plus précieux.

(Regardant dans le sac)

Ah!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hein? Mon Dieu, qu'est-ce

qui se passe, ma princesse?


MÉLANIE

C'est quoi, ça?

Un vieux plat sale!

Et...

Un bas dégueu!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, oui.

Non, non. Ça, ça ressemble

aux trucs que Vincent

a donnés à Hugo

pour qu'il les vende

sur Internet.


MÉLANIE

Quoi?


STÉPHANIE

Pas de panique!

Je viens de voir Hugo

il y a deux minutes

avec un sac à la main.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Il est sûrement pas trop tard

pour le rattraper.


MAUDE

Je vais le texter.


MÉLANIE

OK!

Hugo!

Hugo!

Hugo, reviens!


Pendant ce temps, VINCENT et SAMI regardent dans leur casier.


SAMI

J'ai hâte à demain juste pour

profiter de ma moitié de casier.


VINCENT

Oui!


MONSIEUR PRUD'HOMME passe dans la zone des casiers pendant que VINCENT vient pour mettre le panneau de signalisation dans son sac.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hé! Non, non! C'est pas

un vrai panneau routier,

ça, j'espère?


VINCENT

Non, on l'a retrouvé

abandonné dans une poubelle.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, mais je pense

qu'il faudrait le redonner

à la police

ou aux travaux routiers.

D'après moi,

c'est interdit de ramasser ça.

Interdit par la loi.


VINCENT

Sérieux?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, oui!

Vous auriez pas vu Hugo,

par hasard?


SAMI

Euh... Non.

Il est sorti de l'école

il y a à peu près

cinq minutes.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Maintenant que j'ai vraiment

besoin de lui, il disparaît.


VOIX DE MÉLANIE

(À l'interphone)

Hugo Charlebois est demandé

au bureau du directeur.

Hugo, reviens ici

tout de suite!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ha! Oui, c'est parce que

je pense qu'Hugo est parti

avec les choses à Mélanie

au lieu des tiennes, Vincent.


VINCENT

Hon, c'est poche!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui.


VINCENT

Mais il devrait être

facile à retracer,

il met tout ce qu'il fait

sur Facebook.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah oui?


VINCENT montre son cellulaire à MONSIEUR PRUD'HOMME.


Puis, MÉLANIE envoie un message texte à HUGO du bureau de son père.


MÉLANIE (Par message texte)

STP vends RIEN! C'est à MOI!!!


MONSIEUR PRUD'HOMME entre dans son bureau.


MONSIEUR PRUD'HOMME

J'ai pas réussi à le rattraper,

ma chouette!


MÉLANIE

(Soupirant)

Ah!

Quand je pense

que je ne pourrai plus jam...

Tu sais quoi?

Je m'en fous,

d'avoir l'air d'un gros bébé.


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Voyant MÉLANIE prendre le combiné)

Hé!


VOIX DE MÉLANIE

(À l'interphone)

Hugo, si tu m'entends,

rapporte-moi mes jouets

trop importants!

Je suis même prête à te les

racheter à n'importe quel prix!


Une sonnerie indique que MÉLANIE a reçu un message texte de MAUDE.


MAUDE (Par message texte)

Retrouvé H!

(Émoticône signifiant un sourire faisant un clin d'oeil)

Il arrive!


MÉLANIE

Ah, yes!

(Soulagée)

Ah...


MÉLANIE montre le message texte à son père.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Bon.


HUGO entre dans le bureau avec une boîte et le sac dans l'autre main.


MÉLANIE

As-tu Doudou?

As-tu... Doudou!


HUGO

Ça s'en vient, là.


MÉLANIE

(Prenant l'ourson)

Doudou!

Doudou...

Ah, je t'aime, Doudou!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Si je comprends bien,

Maude a réussi à t'avertir

de ton erreur à temps.


HUGO

Oui, je l'ai croisée dans

le stationnement avec Steph.

J'avais donné rendez-vous

à des acheteurs.

Tu sais, quand je disais

que tout était

plus vendeur en photo?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah... Ils ont changé d'idée

quand ils ont vu

la vraie marchandise.


HUGO

Oui, vous allez

peut-être être pris

pour déménager

vos vieux bibelots.


MÉLANIE

Déménager...?


HUGO

Je sais c'est quoi,

le service que ça vous prend!

Je vais transporter

vos boîtes!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, non, c'est beau!

Regarde, je vais même

te donner une avance

et on va en parler un autre

jour, hein?

(Donnant de l'argent à HUGO)

Donc, c'est ça.

Bye-bye!


HUGO

Bye, boss!


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est ça.


HUGO

(Heureux)

Ah...


HUGO s'en va.


MÉLANIE

Tu veux me forcer

à déménager?

Jamais je vais laisser MA maison

à d'autre monde!

(Prenant le combiné)

Est-ce que c'est clair

ou si j'appelle la DPJ?


C'est maintenant le soir et MÉLANIE est avec MAUDE dans sa chambre.


MAUDE

Puis, ça valait la peine

de te mentir pour le magasinage?


MÉLANIE

Tellement!

Dans ma nouvelle chambre,

j'ai une super belle vue;

et en plus, mon père m'a dit

qu'il allait

m'acheter un nouveau lit.


MAUDE

Ah! Pas rose baldaquin

comme les Watz?


MÉLANIE

Oh oui, tellement!

Ça serait tellement hot!


MÉLANIE et MAUDE poussent un cri hystérique. STÉPHANIE est également présente. HUGO arrive dans la chambre.


HUGO

Salut! Audrey est pas là?


STÉPHANIE

Elle devrait rentrer

d'une minute à l'autre.


MAUDE

Puis, as-tu réussi

à vendre les affaires poches

de Vincent?


HUGO

Oui. En fait, je suis meilleur

négociateur que vendeur.

Ici, j'ai 20$ pour la lampe

de M. Prud'homme.

L'acheteur la trouvait moins

belle en vrai qu'en photo.

Mais quand même! Et il y a

un gars qui a donné 15$

pour les cossins de Vincent.


STÉPHANIE

Puis ils sont contents,

tes clients?


HUGO

Numéro un

à la puissance 10, Steph.

(Entendant une sonnerie)

Ah! Vincent vient

de me répondre.

Il dit de donner l'argent

pour le projet du Guatemala.


MAUDE

Hein! Cool, merci!


HUGO s'en va et STÉPHANIE va fouiller dans les tiroirs de MAUDE.


STÉPHANIE

Ouh! Il va falloir faire de la

place pour ton nouveau linge.

Hé, je pense que ça fait

au moins deux ans

que ces chandails-là

sont trop petits!

Regarde ça!


MAUDE

Ils sont pas

si trop petits que ça.


MÉLANIE

Maude, veux-tu qu'on t'aide

à faire un album souvenir

pour tous les vêtements

que tu vas donner?


TOUS rient.


Fin épisode


MAUDE

(S'adressant au public de l'émission)

Pour jouer

ou revoir des émissions,

visite notre site.


L'adresse du site web suivant: «tfo.org/subitotexto» apparaît.


Générique de fermeture



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par