Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Une journée sans faute

C’est le premier jour de travail de Vincent, qui reprend la ronde de journaux de Bastien. Ce que Vincent croyait être une tâche très simple se transforme rapidement en une course à obstacles infernale.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Dans la chambre de VINCENT, MONSIEUR COURCHESNE donne des objets à VINCENT, qui est en compagnie de BASTIEN.


MONSIEUR COURCHESNE

T'as ta casquette, ton sac

puis ta liste de clients.


VINCENT

Merci.


BASTIEN

Monsieur Courchesne,

je suis certain que Vincent

est le meilleur pour reprendre

ma ronde de journaux.

En plus, il est super vite.

Hein, mon Vincent?


VINCENT

Super vite?

Encore plus vite que toi!


BASTIEN

Exagère pas! Mais il a

même été accepté

au camp de hockey

de Pickle Lecavalier!


VINCENT

P.K. Lecavalier!

C'est pour ça que je veux

gagner un peu d'argent:

pour payer une partie du camp.


MONSIEUR COURCHESNE

Super, ça! As-tu

des questions?


VINCENT

Non, ça devrait aller.


BASTIEN

Mais inquiétez-vous pas.

S'il y a un problème,

je suis là..

On pourrait même faire la route

une fois pour se pratiquer.


MONSIEUR COURCHESNE

Parfait! Bienvenue

dans l'équipe

du

Journal du Matin,Vincent!


VINCENT

Merci beaucoup!

Salut, monsieur Courchesne!

À la prochaine!


VINCENT reconduit MONSIEUR COURCHESNE jusqu'à la porte de sa chambre.


VINCENT

Bon, il va falloir

que je te mette dehors,

j'ai une pratique

de hockey tantôt.


BASTIEN

Hein?

On vient de lui dire

qu'on allait faire

la route une fois ensemble.


VINCENT

Tut-tut-tut.

C'est toi qui as dit ça.

Tu m'as même pas

demandé si je pouvais.


BASTIEN

Je suis sérieux.


VINCENT

Arrête de t'en faire!

Dans deux jours,

je vais faire la ronde

encore plus vite que toi.

C'est pas pour rien

que j'ai été accepté

au camp de hockey

P.K. Lecavalier.


VINCENT mène BASTIEN vers la sortie.


BASTIEN

Hé, woh, woh! Pickle Lecavalier,

il joue au hockey,

il passe pas des journaux.


VINCENT

P.K. Lecavalier!


Le lendemain matin, chez les Mazari, SAAD entre dans la salle à manger en chantonnant. SAMI est sur son portable.


SAMI

Qu'est-ce qui se passe?

Le club de foot d'Alger

a gagné hier soir?


SAAD

Hé! Hé! Hé!

Encore mieux!

À compter de ce matin,

je suis chef d'équipe!


SAMI

Ah oui, c'est vrai!

Ta promotion!

Tu vas travailler plus.

Je vois pas c'est quoi

la bonne nouvelle.


SAAD

Sami, des nouvelles

responsabilités,

c'est stimulant, hein!

Et une promotion,

ça vient aussi avec...

Une augmentation de salaire!


SAMI

Puis comment on fait

pour avoir une augmentation?


SAAD

Il n'y a pas de secret.

C'est comme au hockey:

quand tu donnes ton 110%

et que tu profites du momentum,

ça finit par payer!


SAMI

Ça marche pas juste

au hockey, ce truc-là?


SAAD

C'est pas un truc!

Sami, quand tu y mets

les efforts,

en général, ça fonctionne!


SAAD sort sur le perron pour récupérer le journal, mais ne le trouve pas.


SAAD

Il est où, le journal?

(Retournant à l'intérieur)

C'est pas dans les habitudes

de Bastien de livrer en retard.


SAMI

Non, c'est Vincent qui est

camelot, maintenant.


SAAD

Ça commence mal, hein?

Première journée,

premier retard!


SAMI

Je vais l'appeler.


Plus tard, VINCENT est au téléphone avec SAMI.


VINCENT

Je sais pas, on dirait que

mon alarme a pas sonné!

C'est pas drôle, Sami.

C'est ma première journée.

Surtout, si tu vois Bastien,

tu dis rien, OK?

(Lisant une note sur la pile de journaux)

"Insérer un encart dans

chaque copie de journal."

J'aurai pas le temps!

Toi, arrête de rire!


Ensuite, MAUDE arrive à la la salle des pas perdus et s'assoit à une table tandis que MADAME PRÉFONTAINE place une affiche sur le babillard. MADAME PRÉFONTAINE aperçoit MAUDE et se dirige vers elle.


MAUDE

Madame Préfontaine!

Je suis prête à vous présenter

mon projet spécial.


MADAME PRÉFONTAINE

Il me semblait bien

que t'allais me préparer

quelque chose pour la journée

du français.


MAUDE

J'ai inventé un jeu.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh?


MAUDE

Oui! Alors...

La planche de jeu représente

le plan de l'école.

Chaque joueur a un pion

d'une couleur différente.

Chacun leur tour, les joueurs

répondent à une question...


JULIE-PIER, assise tout près, écoute la conversation.


MADAME PRÉFONTAINE

De français?


MAUDE

Évidemment!


JULIE-PIER fait un faux sourire puis lève les yeux au ciel.


MAUDE

Il y a plusieurs catégories:

orthographe, définition, etc.

Chaque fois qu'un joueur

a une bonne réponse,

il met un pion sur le jeu.

Le premier joueur qui a

mis tous ses pions

et qui a envahi l'école gagne!


MADAME PRÉFONTAINE

Mais c'est excellent!


JULIE-PIER

(Sarcastique)

Bon! Madame la romancière se

lance dans les jeux de société?


MADAME PRÉFONTAINE

C'est pour la journée

du français, Julie-Pier.


JULIE-PIER

Oh, oui? C'est aujourd'hui?


MADAME PRÉFONTAINE

Comme chaque année,

je vais être à l'affût.

Chaque erreur de français

fait perdre des points.


JULIE-PIER

Oh? Comme par exemple?


MADAME PRÉFONTAINE

Comme les anglicismes.

Mais chaque bon coup fait

gagner des points,

comme le projet de Maude.

(Montrant un porte-notes)

Tout est écrit là-dessus.


JULIE-PIER

(Sarcastique)

C'est vraiment une bonne idée,

cette journée-là.


MADAME PRÉFONTAINE

As-tu un projet

spécial, toi aussi?


JULIE-PIER

Oh, non, non,

pas pour l'instant.


MADAME PRÉFONTAINE

Hésite pas à venir me voir

si tu penses à quelque chose.

Le couronnement est

à la dernière pause.


JULIE-PIER

Le couronnement...

Je vais laisser ça aux téteux

de profs qui ont pas de vie.


Plus tard, VINCENT arrive dans le local de français et dépose une pile de journaux sur un bureau. BASTIEN entre.


BASTIEN

Eh! Vincent!

Puis? Comment ça s'est passé?


VINCENT

Super bien! Ça s'est super

bien passé, ouais.


BASTIEN

Tant mieux. J'ai oublié

de te parler de Marleau.

J'espère que t'as pas eu

de problèmes avec lui.


VINCENT

Marleau...

C'est un client, ça?


BASTIEN

Non, c'est le caniche

de Madame Labelle,

la maison avec la clôture rouge.


VINCENT

La clôture... Ah, oui!

La clôture rouge! Oui!

Il devait être à la maison:

je l'ai pas vu.


BASTIEN

Ah, OK!

Mais... c'est quoi, ça?


VINCENT

Eh bien, les journaux.


BASTIEN

Attends... T'as pas eu

le temps de tous les livrer?


VINCENT

Eh bien...


BASTIEN

Je n'ai jamais livré

de journaux en retard, moi.


VINCENT

Je suis pas en retard!

Ça.... Ça, c'est

des copies en trop.

Il doit y avoir une erreur.

Qu'est-ce que je fais au juste,

avec des copies en trop?


BASTIEN

Je sais pas!

Ça m'est jamais arrivé!

Attends! Je vais appeler

monsieur Courchesne.


VINCENT

Non, non! Laisse faire ça!

C'est mon patron, maintenant.

C'est moi qui vais l'appeler.

Mais plus tard, je vais

l'appeler à la pause matin.

(Allant porter la pile de journaux plus loin)

Parle-moi donc de Carlo un peu.


BASTIEN

C'est pas Carlo,

c'est Marleau!


VINCENT

Oui, c'est ça! Marleau!

Il t'a déjà attaqué?


Dans la salle des pas perdus, JULIE-PIER se moque encore de MAUDE.


JULIE-PIER

Eh, Maude? C'est drôle,

je regardais ça hier.

Comment ça se fait que Jennifer

n'est plus

dans tes amies Facebook?


MAUDE

(Prenant son téléphone)

Hein? Jennifer

m'a "unfriendé"?


MADAME PRÉFONTAINE, qui passe par là, entend la conversation.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh! Maude!

"Unfriendé"? C'est

un anglicisme, ça! Maude!

Je vais devoir

t'enlever un point.


Texte informatif :
La journée du Français Victoire Desmarais Maude - 1


MADAME PRÉFONTAINE

Mais c'est pas grave!

T'as toute la journée

pour te reprendre.


MADAME PRÉFONTAINE s'en va.


JULIE-PIER

Oh! T'as perdu un point!


MAUDE

C'est facile de faire perdre

des points aux gens,

mais c'est plus

difficile d'en gagner.


JULIE-PIER

Si tu penses que ça

m'intéresse... Oh!

"Regardez, madame Préfontaine!

J'ai inventé un jeu

sur le français!

Oh! C'est moi la reine

de la journée!

Je suis donc bonne!"


MAUDE

C'est dommage qu'il y ait pas

une journée pour les gossants.

Sinon, c'est sûr,

ce serait toi la reine!

(Regardant sur son téléphone)

C'est bien ce que je pensais:

Jennifer m'a même pas

enlevé de ses amies.


JULIE-PIER

Ah? J'ai dû me tromper.


MAUDE

Je l'ai! à la place

de dire "unfriender",

on devrait dire "désamiser".


JULIE-PIER

"Désamiser"?

C'est même pas un vrai mot.


MAUDE

Il y a des nouveaux mots

inventés chaque jour.

Tu t'es jamais demandé pourquoi

il y a une nouvelle édition

du dictionnaire chaque année?


JULIE-PIER

Non. J'ai pas le temps

de lire le dictionnaire, moi.

J'ai une vie.


Par la suite, VINCENT est de retour dans le local de français et cherche quelque chose.


VINCENT

Voyons, voyons!


SAMI entre.


SAMI

Qu'est-ce que tu cherches?


VINCENT

Ma liste de clients.

Je l'ai laissée ici ce matin,

puis je la trouve plus.


SAMI

OK! Tu t'es levé en retard.

Après ça, tu t'es rendu compte

qu'il fallait mettre

des encarts dans les journaux.

Et là, t'as perdu

ta liste de clients?

Bravo, champion!


VINCENT

Je vois pas

ce qu'il y a de drôle.


SAMI

Eh bien, mon père

a pas reçu son journal.

Lui non plus,

il trouve pas ça drôle.


VINCENT

Je vais t'en donner une copie.

Ça va me faire

une livraison de moins.

Il m'en reste juste 10.

C'est pas si pire que ça.


VINCENT va chercher un journal dans la pile et voit BASTIEN entrer dans le local. VINCENT cache le journal derrière son dos.


VINCENT

Salut! Ça va?


BASTIEN

Pas sûr, non. Je viens

de recevoir un texto

de Madame Labelle qui dit

qu'elle a pas reçu son journal.


VINCENT

Madame Labelle...

C'est pas la madame

avec le caniche féroce?


BASTIEN

Exactement! La clôture rouge!

Je te l'ai dit tantôt.


VINCENT

Ah oui! Ça me revient!

J'ai distribué le journal

à la maison d'à côté,

avec la clôture bleue.


BASTIEN

Non, non. Une clôture blanche.


VINCENT

Oui, ça peut être ça.

Je suis pas bon

avec les couleurs de clôture.


BASTIEN

Il faut que t'arrêtes

de te fier aux clôtures.

Fie-toi à la liste

d'adresses des clients.


VINCENT

Oui, oui. La liste

des clients, aucun problème.

Je vais prendre

une des copies en trop,

je vais aller lui porter

tout de suite.

Madame Labelle, elle est

à quelle adresse, déjà?


BASTIEN

Regarde, 123 rue Dubuc.

Je me fie sur toi,

buddy boy.


BASTIEN fait signe à VINCENT qu'il le tient à l’œil et s'en va.


SAMI

C'était beau

de te voir patiner!

Un vrai

P.K. Lecavalier!


VINCENT

Qu'est-ce que je vais faire?


Le lendemain matin, chez les Mazari, SAMI apporte une assiette à SAAD, assis à la table.


SAAD

Dis donc, bolbol,

que me vaut tant d'honneur?


SAMI

Rien. Je me suis dit,

tant qu'à faire

chauffer une assiette,

autant en faire chauffer deux.


SAAD

C'est vrai.


SAMI se racle la gorge.


SAMI

Je me demandais...

Ta nouvelle job...


SAAD

C'est vraiment bien!

J'ai même un nouveau bureau.


SAMI

Puis, c'est payant?


SAAD

C'est pas une fortune,

mais c'est mieux qu'avant.

Pourquoi?


SAMI

Comme ça.


Dans la salle des pas perdus, VINCENT prend tous les papiers qu'il trouve par terre et les lit. JULIE-PIER n'est pas très loin et remarque les agissements de VINCENT.


JULIE-PIER

Qu'est-ce que tu fais?


VINCENT

Ma liste...


JULIE-PIER

Quelle liste?

La liste des

loosers pour savoir

à quel rang t'es rendu?


VINCENT

(Faussement joyeux)

Ah, ah, ah!

Non, ma liste de ronde

de journaux. L'as-tu vue?


JULIE-PIER

C'est pas Bastien

qui passe les journaux?


VINCENT

Non. Depuis ce matin,

c'est moi.


JULIE-PIER

Ah! OK! C'est

ta première journée,

puis tu perds déjà ta liste

de clients? C'est fort!


VINCENT

Je l'ai pas vraiment perdue,

je sais juste pas exactement

où est-ce qu'elle est.


MADAME PRÉFONTAINE croise VINCENT et JULIE-PIER.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, Vincent! As-tu

préparé un projet spécial

pour la journée du français?


VINCENT

Non, désolé.


MADAME PRÉFONTAINE

Cette année, question de

mettre un petit peu de piquant,

j'ai décidé d'ajouter

un Méritas spécial.


VINCENT

Ah?


JULIE-PIER

Un quoi?


MADAME PRÉFONTAINE

Un Méritas spécial.

Regarde sur la feuille,

c'est le dernier point en bas.


VINCENT

Je veux pas être impoli, mais

faut vraiment que j'y aille...


MADAME PRÉFONTAINE

Je veux pas te retenir!

Moi aussi, j'ai beaucoup

de choses à faire.


VINCENT aperçoit sa liste de clients qui dépasse du cartable de MADAME PRÉFONTAINE alors qu'elle s'en va.


VINCENT

C'est ma liste, ça!


Pendant que VINCENT part à la poursuite de MADAME PRÉFONTAINE, JULIE-PIER place une affiche par-dessus la section de la feuille de MADAME PRÉFONTAINE annonçant le Méritas spécial.


Chez les Marazi, SAMI et SAAD poursuivent leur discussion.


SAMI

Je me demandais...

Pour mon allocation...


SAAD

Ah oui! C'est aujourd'hui, ça?


SAMI

Oui, oui. Je dois m'acheter

une nouvelle carte de son.

Une bonne c'est quand même cher.


SAAD

Fais-moi penser, je vais

te la donner avant de partir.

T'aurais dû voir l'accueil

qu'ils m'ont fait

au bureau ce matin.

Mes collègues étaient tellement

contents pour moi.


VINCENT est maintenant dans le local de français avec MADAME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

Tiens! Ta liste!

Qu'est-ce qui

se passe, Vincent?


VINCENT

J'avais laissé des journaux

ici ce matin,

je ne les trouve plus.


MADAME PRÉFONTAINE

La pile des vieux journaux?

Je l'ai donnée au professeur

d'arts plastiques

pour faire du papier mâché.


VINCENT

(Pointant plus loin)

Ils sont là,

les vieux journaux.


MADAME PRÉFONTAINE

Mais alors, ce que j'ai

donné, c'est quoi?


VINCENT

C'est mes journaux!


VINCENT part en courant.


MADAME PRÉFONTAINE

Oups...

Oh... C'est un anglicisme, ça.

Oh, la, la!


MADAME PRÉFONTAINE joue alors à un jeu de patience tandis que JULIE-PIER entre et va subtiliser les copies de l'affiche pour annoncer le Méritas spécial. Puis, JULIE- PIER va voir MADAME PRÉFONTAINE.


JULIE-PIER

C'est vraiment intéressant,

le jeu de Maude!


MADAME PRÉFONTAINE

Oui!


JULIE-PIER

Je suis pas

une romancière comme elle,

mais j'ai un autre talent.

C'est une sorte de talent

caché, comme...


MADAME PRÉFONTAINE continue de jouer à son jeu de patience.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est bon, ça. C'est bon, oui.


JULIE-PIER

Est-ce que vous avez envie

que je vous en parle?


MADAME PRÉFONTAINE

De quoi?


JULIE-PIER

De mon talent caché!


MADAME PRÉFONTAINE

Ah?

(Déposant ses cartes)

Oui! Oui.

Vas-y, Julie-Pier.

Ça m'intéresse.


JULIE-PIER

Moi, ce que j'aime,

c'est inventer des mots.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah oui?


JULIE-PIER

Oui, comme ce matin.

Quand Maude a dit

"unfriender"...

Ça m'a donné une idée.

Pourquoi on ne dirait pas...

"Désamiser", à la place?


MADAME PRÉFONTAINE

Oh! "Unfriender", "désamiser"!

Mais c'est génial!


JULIE-PIER

Vous trouvez?


MADAME PRÉFONTAINE

Certainement!

Alors, je vais

te donner 10 points

pour avoir inventé un mot

qui remplace un anglicisme.


Texte informatif :
La journée du Français Victoire Desmarais Maude – 1 Julie-Pier 10


MAUDE entre dans le local de français.


MAUDE

Bonjour, madame Préfontaine!


MADAME PRÉFONTAINE

T'as l'air à la course, Maude.


MAUDE

Oui. Il faut

que je me dépêche,

si je veux finir

mon travail à temps.


JULIE-PIER

Moi, j'ai une idée.

Une idée qui pourrait

t'aider avec ton projet.


MAUDE

Ah, oui?


Chez les Marazi, SAAD continue son histoire à propos de sa promotion.


SAAD

Ah oui! J'allais oublier

de te dire que pour...


SAMI

L'allocation?


SAAD

Qu'est-ce que t'as

aujourd'hui, Sami?

T'as juste l'argent en tête?

Bon, d'accord...

(Donnant l'allocation)

Alors, voilà.


SAMI

Merci.


SAAD

Alors...

Pour souligner ma promotion,

mon patron, monsieur Michaud,

a eu une excellente idée.

Va me chercher le journal,

tu vas voir!

(Propos en arabe)

Mouch moumkine!

On l'a pas reçu, hein?


SAMI

Vincent a pas eu

le temps de le livrer.

Il m'a gardé ta copie à l'école,

je vais te l'apporter tantôt.


SAAD

J'espère bien! Imagine-toi

que dans le journal,

il y a une photo

pour annoncer ma promotion.

Je veux absolument

avoir ma copie.


SAMI

Compte sur moi,

je te l'apporte.

(Se levant)

Salut!


SAAD

Qu'est-ce que tu fais?

Sami! T'as presque rien mangé!


SAMI

Je mangerai plus au souper!


Dans le local de français, MAUDE est estomaquée de savoir que JULIE-PIER veut l'aider pour son jeu.


MAUDE

Tu vas m'aider? Toi?


JULIE-PIER

Oui! Pourquoi pas?

Ça me ferait tellement plaisir!


MADAME PRÉFONTAINE

C'est une très belle

initiative, Julie-Pier.

C'est pas une faiblesse

que d'accepter de l'aide, Maude.


MAUDE

Je sais, mais je suis capable

de me débrouiller toute seule.


MADAME PRÉFONTAINE

Tu viens de dire que t'étais

à la course! J'insiste, Maude.

Vous allez faire

une super équipe!

Vous êtes tellement

complémentaires!


MADAME PRÉFONTAINE s'en va.


MAUDE

Complémentaires, certain!

C'est moi qui vais faire

tout le travail puis toi

qui vas ramasser les points!


JULIE-PIER

Oh! Je suis tellement déçue

que tu penses ça.

Si seulement

tu me connaissais mieux...


Ensuite, SAMI arrive à son casier, où se trouve VINCENT.


SAMI

Vincent! Il me faut absolument

le journal pour mon père.


VINCENT

Je voudrais bien te le donner,

mais j'ai pas assez d'argent.


SAMI

T'as... rapport?


VINCENT

Il faut que je m'achète

dix journaux.

Les miens sont transformés

en papier mâché.


SAMI

En papier mâché?


VINCENT

Ça serait un peu long à

t'expliquer. Passe-moi 10$, OK?


SAMI

Je veux juste

m'acheter une copie.

Ça va me coûter 9$ de moins.


VINCENT

T'as promis de m'aider!

Je vais perdre ma job!

Je vais te repayer ça

dès que j'ai ma première paye.


MAUDE arrive à son casier et entend la conversation.


SAMI

Tiens... C'est pas

facile d'économiser

avec un ami comme toi.


VINCENT

Merci!


VINCENT s'en va.


MAUDE

Est-ce que je peux

avoir 10$, moi aussi?


SAMI

J'ai plus rien. Puis,

comment ça se passe, ton jeu?


MAUDE

Vraiment mal! Je suis obligée

de travailler avec Julie-Pier.

Depuis quand elle s'intéresse

au français, tout d'un coup?


SAMI

Il me semble

que c'est évident.

Qu'est-ce qui intéresse

Julie-Pier plus que tout?


MAUDE

Euh... Achaler tout le monde?

Me gosser avec

son sourire niaiseux?

Je sais pas.


SAMI

Les Méritas.


MAUDE

C'est quoi le rapport

avec la journée du français?


SAMI

T'es pas au courant?

Cette année, le roi ou la reine

du français gagne

un Méritas spécial.


MAUDE

Hein? Je savais pas!


SAMI

De toute façon, si tu veux

gagner contre Julie-Pier,

la seule chose que t'as à faire,

c'est inventer des nouveaux

mots en français.

Je suis sûre que t'es

bonne là-dedans.


MAUDE

Il y a des points pour ça?


SAMI

Oui. Chaque nouveau mot

donne 10 points.

Coudonc! Est-ce que t'as

regardé la fiche?


MAUDE

J'ai lu rapidement

ce matin, mais...


SAMI et MAUDE se dirigent vers le babillard.


SAMI

C'est bizarre. On dirait

que la fiche a été changée.


MAUDE

As-tu mal regardé?


SAMI

Attends un peu!

(Retirant l'affiche superposée par JULIE-PIER)

C'était pas comme ça tantôt.

Quelqu'un a caché

les deux dernières lignes.


MAUDE

Pas quelqu'un: quelqu'une!


Plus tard, MAUDE et JULIE- PIER travaillent sur le jeu dans le local de français.


JULIE-PIER

Ça serait cool si on trouvait

une place sur le jeu

pour mettre nos noms...


MAUDE

Il me semble que

pour la journée du français,

tu devrais dire,

ce serait "amusant",

au lieu de ce serait "cool".


JULIE-PIER

Arrête d'être bête!

Je te l'ai dit que c'est pas moi

qui aie déplacé la fiche

sur le babillard.


MAUDE

Mais oui!

C'est tellement pas ton genre!

Madame "tout d'un coup,

je m'intéresse au français"!


JULIE-PIER

T'as juste peur que je fasse

plus de points que toi.


MAUDE

N'importe quoi!


MADAME PRÉFONTAINE entre dans le local.


MADAME PRÉFONTAINE

Si c'est pas l'équipe

du tonnerre! Ça avance?


MAUDE

Oui, je suis prête à vous

présenter le résultat final.


JULIE-PIER

Tu veux dire, ON est prêtes.


MAUDE

C'est "nous sommes prêtes"

qui faut dire.


JULIE-PIER

Ah? Mais c'est pas "qui faut

dire", c'est "qu'il faut dire".


MAUDE

OK. Tu veux vraiment

avoir le dernier mot?


JULIE-PIER

Maude! Il faut pas dire "OK",

il faut dire: "d'accord".


MADAME PRÉFONTAINE

C'est beau, les filles.

Il faut quand même pas

en faire une obsession.

Alors, votre jeu?


MAUDE

Donc, ça, c'est la planche

de jeu qui représente l'école.

Ça, c'est les questions.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! C'est très impressionnant!

Bon alors, je donne

10 points à Maude,

parce que c'est elle qui a

fait la conception du jeu,

et 5 points à Julie-Pier.

Julie-Pier, je peux t'annoncer

que pour l'instant,

t'es en première position

de l'école avec 15 points.


Texte informatif :
La journée du Français Victoire Desmarais Maude 9 Julie-Pier 15


MAUDE

Hein? Mais comment ça?

Ils viennent d'où,

les 10 points?


MADAME PRÉFONTAINE

Julie-Pier a inventé

un nouveau mot: "désamiser".

C'est beaucoup plus français

que "unfriender, non?


Pendant ce temps, VINCENT va rejoindre SAMI dans la zone des casiers.


VINCENT

Mes affaires avancent!

J'ai eu le temps de distribuer

trois copies en chemin!


SAMI

(Pointant le jean déchiré de VINCENT)

Euh, qu'est-ce

qui s'est passé?


VINCENT

J'ai fait

la rencontre de Marleau.

C'est vrai

qu'il est pas commode.


SAMI

Je vais prendre

la copie pour mon père.

Ça va t'en faire

une de moins à livrer.


VINCENT

Ouin... Sami,

t'es mon ami, hein?


SAMI

Oui, c'est pour ça

que je t'ai passé 10$ tantôt.


VINCENT

Je sais, mais est-ce que

je pourrais te donner

la copie de ton père plus tard?


SAMI

Pourquoi?


VINCENT

Il restait juste

9 copies au dépanneur.


SAMI

C'est pas grave, ça.

J'en ai juste besoin d'une.


VINCENT

Ouais, mais ton père

me connaît,

il appellera pas le journal

pour se plaindre.

C'est moins grave si c'est lui

qui le reçoit pas.


SAMI

T'es pas sérieux?

Mon père est super fier d'avoir

sa photo dans le journal!

C'est super important pour lui!


VINCENT

OK! Je vais trouver une autre

copie dans un autre dépanneur.

OK? S'il te plaît!


SAMI

OK...


SAMI redonne la copie du journal à VINCENT.


VINCENT

Merci!

Yeah!


SAMI

Tu peux pas passer

la journée comme ça.


VINCENT

Je pourrais mettre

mes shorts d'éduc?


SAMI

Bonne idée.

Va te changer, on va distribuer

tes copies dans l'école.


VINCENT

Hein?


SAMI

Tes abonnés,

ils ont des enfants.

Il y en a là-dedans

qui vont à Victoire-Desmarais.


VINCENT

Ouais, puis?


SAMI

On les trouve,

on leur donne le journal.

Le soir, ils le ramènent

chez eux.


VINCENT

Oh! Super idée! Merci!


SAMI

Tu peux me laisser tes

journaux et ta liste de clients.


VINCENT

Je peux te faire confiance?


SAMI

Je te promets que

je te volerai pas de journal.


VINCENT

OK!


VINCENT s'en va. SAMI prend un journal et lit l'article parlant de son père.


Dans le local de français, MAUDE est scandalisée d'apprendre que JULIE-PIER s'est attribué le mérite de l'invention du mot « désamiser ».


MAUDE

C'est moi qui l'ai

inventé ce mot-là!


JULIE-PIER

Pourquoi tu l'as

pas dit ce matin

si c'est toi qui l'as inventé?


MADAME PRÉFONTAINE

C'est vrai, Maude.

Tu as utilisé

l'anglicisme "unfriender".


MAUDE

Bien non! Je l'ai dit juste après,

Julie-Pier l'a entendu!

Ah! Ça doit être pour ça que

t'as caché le bas de l'affiche

qui dit que l'invention d'un mot

donne 10 points, je suppose?


JULIE-PIER

Oh!


MADAME PRÉFONTAINE

Je viens de passer devant

le babillard des pas perdus,

puis il y a rien

qui cachait l'affiche.


MAUDE

Oui! Non, je sais,

mais c'est parce que tantôt...

Tantôt, je passais avec Sami,

puis c'était...

Laissez faire!


Par la suite, SAMI est à une table de la salle des pas perdus et lit la liste de clients.


SAMI

Rosalie Cyr, est-ce que c'est

la fille de Normand Cyr?


BASTIEN arrive auprès de SAMI.


BASTIEN

Eille! Qu'est-ce que tu fais?

J'ai su que tu donnais

des journaux?


SAMI

Oui! C'est pour aider

Vincent à...


BASTIEN

Aider Vincent à quoi?


SAMI

À... recycler.

On s'est dit

que ce serait plus écologique

de distribuer

les copies en trop.


JULIE-PIER arrive auprès de SAMI et BASTIEN.


BASTIEN

(Gêné)

Hé, hé!


JULIE-PIER

C'est ça...

Merci encore

pour le journal, Sami.

Mon père était

fullf ru

de pas l'avoir ce matin.

Je viens de le texter,

il est super content.

Une chance que t'es là!


SAMI

Ouais...


JULIE-PIER s'en va.


BASTIEN

C'est quoi? Vincent

a pas réussi à passer

tous ses journaux ce matin?


SAMI

Non, mais il a

vraiment essayé.

Il s'est même fait

dévorer une jambe par Carlo.


BASTIEN

Pas Carlo! Marleau!

Le matin, c'est là qu'il faut

livrer le journal!

C'est le

Journal du Matin, pas

le "Journal de l'après-midi"!

Pourquoi il me l'a pas dit?


SAMI

Il voulait pas te décevoir.


BASTIEN

Tu penses pas

que je suis déçu, là?

On va texter monsieur

Courchesne pour l'avertir.

C'est vraiment pas cool, ça.


BASTIEN s'en va. SAMI sort alors de son cartable l'article parlant de son père qu'il a découpé.


À la dernière pause, MADAME PRÉFONTAINE est avec sa classe de français.


MADAME PRÉFONTAINE

Bon, avant d'afficher

les trois premières places

sur le babillard, je tenais

à vous dévoiler les résultats

à vous qui avez tous

travaillé très fort.

En troisième position, Rosalie

Lejeune-Caron avec 9 points.


SAMI

(Chuchotant à MAUDE)

Je suis sûr que le soir,

Julie-Pier rêve à des Méritas.


MAUDE rit.


MAUDE

TTD!


JULIE-PIER

TTD?


MAUDE

Ouais. C'est

pour remplacer "LOL".

TTD: très très drôle.

Je trouve ça plus beau,

puis c'est plus français.


MADAME PRÉFONTAINE

TTD?

C'est...très très doué

de ta part, Maude!

Alors je t'ajoute

10 points, bravo!


Texte informatif :
La journée du Français Victoire Desmarais Maude 19 Julie-Pier 15


MAUDE

Merci, Sami!


JULIE-PIER

C'est n'importe quoi!


MAUDE

Pas plus n'importe quoi

que ton "anamiser" de ce matin.


JULIE-PIER

Premièrement, "anamiser",

c'était pas juste une

abréviation, c'est un vrai mot.

puis ça sonne vraiment

français, "anamiser".


MAUDE

En passant,

c'est pas "anamiser"

le mot que t'as inventé,

c'est "désamiser".

C'est bizarre que tu t'en

souviennes plus, hein?


JULIE-PIER

Mais non, je m'en souviens.

C'est juste que...

J'ai pas juste ça à faire,

penser à des mots téteux.


MADAME PRÉFONTAINE

Comment ça téteux?

Explique-toi, Julie-Pier!


JULIE-PIER

Non, non! Je voulais pas dire

téteux dans le sens de...

Je voulais dire téteux dans...

(Soupirant)

Ah!

OK! OK! J'ai volé

l'idée à Maude,

parce que je voulais

le Méritas spécial, j'avoue.


MAUDE

Finalement!


JULIE-PIER

Inventer des mots,

je trouve ça mégatéteux.


MADAME PRÉFONTAINE

Je suis vraiment

très déçue, Julie-Pier.

Je vais devoir redonner

les 10 points à Maude.

Maude Allard-Fraser se retrouve

donc en première position

avec 29 points! Bravo!


JULIE-PIER s'en va alors que la classe applaudit.


Plus tard, VINCENT est au téléphone.


VINCENT

Oui, madame Labelle!

Je vous assure

que c'est la première et

la dernière fois que ça arrive.

Salutations à Marleau!

Au revoir.


VINCENT raccroche.


VINCENT

Vieille fatigante...

(Entendant la sonnette)

Ah?

(Allant répondre à la porte)

Salut, entre!


BASTIEN

Salut!


VINCENT

Je m'excuse vraiment,

en passant.

J'aurais vraiment voulu

que ça se passe mieux.


BASTIEN

Non, non. Je venais pas pour

ça. Je venais voir Francis.


VINCENT

Il est pas ici,

mais tu peux rester.

Je vais dire

à monsieur Courchesne

que c'est tout de ma faute.


BASTIEN

Est-ce qu'il arrive bientôt?


VINCENT entend la sonnette et va répondre.


VINCENT

Bonjour, monsieur Courchesne.


MONSIEUR COURCHESNE

Bonjour, Vincent.

Tiens! Bonjour, Bastien.


BASTIEN

Bonjour, monsieur Courchesne.


VINCENT

Monsieur Courchesne,

comme je vous disais tantôt,

je me suis réveillé en retard,

mais ça se reproduira plus.


MONSIEUR COURCHESNE

Ça va, Vincent.

C'est certain que j'étais pas

de bonne humeur au début,

mais comme j'ai appris

tout ce que t'as fait

pour te reprendre...


VINCENT

Comment vous avez su?


BASTIEN

C'est moi qui l'ai appelé.


VINCENT

C'est cool de ta part.


BASTIEN

C'est un peu de ma faute,

j'avais oublié de lui dire

pour les encarts.


MONSIEUR COURCHESNE

Tu demanderas à Bastien de

te raconter sa première journée,

c'était pas mal pire que ça.

Il faut que j'y aille,

les boys. Salut!


VINCENT

Salut!


MONSIEUR COURCHESNE s'en va.


VINCENT

Ah ouin? Comme ça,

t'étais pire que moi?


BASTIEN

Ouais... Disons que j'ai

un peu mélangé les rues

puis les adresses.

J'ai livré mes journaux,

mais pas aux bons clients.


VINCENT

Je vois. À côté

de toi, finalement,

je suis quand même bon.


BASTIEN

Mais oui!


BASTIEN et VINCENT se tapent dans les mains.


Chez les Mazari, SAAD et SAMI rigolent.


SAMI

Comme c'était pas assez,

il s'est fait arracher

le bas de son pantalon

par un caniche enragé!

Il a dû passer

le restant de la journée

avec ses vêtements d'éduc.


SAAD

Pauvre Vincent!


SAMI

Si j'avais pas été là,

t'aurais jamais pu avoir...

(Donnant l'article de journal)

ça!


SAAD

Merci!


SAMI

Ça m'a demandé

beaucoup d'effort,

si tu vois ce que je veux dire.


SAAD

Qu'est-ce que je suis

censé comprendre?


SAMI

Ce matin, quand tu disais

de faire des efforts

pour avoir une augmentation...


SAAD

Oui?


SAMI

Je me suis dit que ça pourrait

fonctionner avec mon allocation.


SAAD

Ne me dis pas que tout ça,

c'était pour que

j'augmente ton allocation?


SAMI

Étant donné

que je dois m'acheter

une nouvelle carte de son

pour enregistrer mes compos

puis que tu m'as dit

que ce truc fonctionnait

la plupart du temps...


SAAD

C'est pas une formule magique

qui fonctionne comme ça, bolbol!

Voyons! Ça t'apprendra

à prendre des détours!

T'aurais dû venir

me voir directement.


SAMI

T'aurais dit oui?


SAAD

Non, j'aurais dit non.

Mais au moins, t'aurais

été fixé rapidement.


SAMI

OK...


SAMI soupire.


SAAD

Ta vraie récompense, mon fils,

c'est de voir ton père

dans le journal!

Beau bonhomme, hein?

Tu m'apportes le reste

du journal, s'il te plaît?

J'ai promis à un collègue

de lui amener l'annonce

de sa promotion.


SAMI

C'est parce que le...


SAAD

Je t'ai bien eu, hein?

Ha! Ha! Ha!

Tu vois, le visage que t'as

fait là, ça, ça vaut 100$!


SAMI

(Tendant sa main)

Marché conclu!


SAAD

Penses-y même pas!


Fin épisode


VINCENT

(S'adressant au public de l'émission)

Viens sur le site!

Tu pourras toi aussi

collaborer à la vie

de quartier de

Subito Texto!


L'adresse du site web suivant: «tfo.org/subitotexto» apparaît.


Générique de fermeture



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par