Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Parents performants, ados mécontents

Francis et Bastien s’improvisent concepteurs de jeux vidéo et archéologues, les Julien, artisans-potiers et Maude, la mère expérimentée de cinq beaux grands enfants.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Pendant la nuit, durant un orage, MAUDE écoute une série sur son portable. MAUDE vient pour prendre un objet sur sa table de nuit, mais le renverse, ce qui crée un vacarme. STÉPHANIE vient rejoindre MAUDE.


STÉPHANIE

Maude?!


Voyant que MAUDE ne répond pas, STÉPHANIE s'approche de sa fille.


STÉPHANIE

Maude!


MAUDE

(Enlevant ses écouteurs)

Quoi?


STÉPHANIE

Qu'est-ce qui

se passe, là?

Comment ça se fait

que tu dors pas?


MAUDE

Ah, ben, je regarde

une nouvelle série.

Il me reste un épisode

avant de finir la saison.


STÉPHANIE

À 2 h du matin?

Tu fermes ça tout de suite

et tu te couches.


MAUDE

On est vendredi!


STÉPHANIE

En fait, on est samedi

depuis deux heures.

Il est assez tard.


MAUDE

Pourquoi?

Tu m'as donné la permission

de choisir l'heure

à laquelle je me couche.


STÉPHANIE

En autant

que ce soit raisonnable.

Pis 2 h du matin,

ça l'est pas.

Le monde normal dort,

à cette heure-là.

Demain, on va revoir

notre entente.

En attendant, bonne nuit,

pour ce qu'il en reste.


STÉPHANIE s'en va. MAUDE soupire tandis que l'orage fait toujours rage dehors.


Pendant ce temps, chez les Beaucage, FRANCIS et BASTIEN jouent à un jeu vidéo.


BASTIEN

C'est n'importe quoi!

Un gladiateur samnite

qui se bat contre un mirmillon,

tout le monde sait

que ça se peut pas.


FRANCIS

En plus,

le bouclier du Samnite

est même pas

de la même forme.


BASTIEN

C'est évident.


FRANCIS

(Soupirant)

Bon, c'est

vraiment nul, comme jeu.


BASTIEN

En tout cas, c'est

un très, très bon somnifère.


FRANCIS

Ouais. Tant qu'à jouer à ça,

aussi bien se coucher.


FRANCIS se couche en gémissant.


BASTIEN

J'en reviens pas qu'ils font

des jeux aussi poches que ça.


FRANCIS

Pour vrai, ceux qui

ont créé

Mortal Arena,

soit ils sont nuls,

soit ils prennent le monde

pour des imbéciles.


BASTIEN

Une chance

qu'on l'a juste loué.

Imagine avoir payé

70 piastres pour ça!


FRANCIS

Hé! Jamais de la vie!


BASTIEN

Bonne nuit!


FRANCIS

Bonne nuit!


FRANCIS éteint. Après quelques secondes, BASTIEN allume sa lampe de poche.


BASTIEN

Pourquoi on n'en

invente pas, un jeu?

Mais un bon?


FRANCIS

C'est à ça

que je pensais, moi aussi.


BASTIEN

Je suis sûr

qu'on pourrait faire un jeu

aussi bien que ceux

qui ont fait ce jeu-là.


FRANCIS

Et même

ben mieux que ça!

Es-tu fatigué?


BASTIEN

Pas pantoute!


FRANCIS

OK, ben là,

je vais chercher mon ordi

pis on commence tout de suite,

j'ai plein d'idées! OK!


Le lendemain, MAUDE va rejoindre sa mère au salon, qui lui jette un regard noir.


MAUDE

Je m'excuse

pour hier soir.

J'ai pas vu

le temps passer.

Je savais pas

qu'il était aussi tard.


STÉPHANIE

Maude...

T'as un réveille-matin

juste à côté,

et l'heure

sur ton écran d'ordi.


MAUDE

Oui, mais je l'ai pas vue.

J'étais trop concentrée

sur ma série.


STÉPHANIE

Justement, comme tu sembles

"oublier" de regarder l'heure,

je vais t'aider

en m'assurant chaque soir

que tu sois bien couchée

à 21 h 19.


MAUDE

Maman! On va pas

revenir à 21 h 19!

Je n'ai plus 5 ans!


STÉPHANIE

Je considère que

c'est très raisonnable.


MAUDE

Donne-moi une chance, OK?

C'est parce que...

La série que je regarde,

c'est flyé,

mais c'est pour m'aider à rendre

mon roman moins sage,

comme m'a demandé

mon éditeur.


STÉPHANIE

Hum...

Et c'est aussi

pour être moins sage

que tu ne ramasses

plus ta chambre,

que t'as séché un cours?

Hum.

Ton roman devient une excuse

un peu trop facile, je trouve.

Je pense même que je vais

en parler avec ton éditeur.


MAUDE

Euh, non!

Ça, je t'interdis!


STÉPHANIE

Hum! Des réponses comme ça,

ça me donne encore plus

le goût de lui parler.


MAUDE

(Soupirant)

Excuse, là,

mais au pire,

si j'avais été trop fatiguée,

aujourd'hui,

je me serais juste couchée

plus tôt ce soir, c'est tout.


STÉPHANIE

Ça, on s'entend là-dessus,

c'est ce qui va se passer.


JENNIFER entre dans la maison.


JENNIFER

Salut! Prête

pour le party, ce soir?


MAUDE regarde sa mère avec un sourire gêné.


Pendant ce temps, chez les Beaucage, JULIEN A et JULIEN B rentrent après une sortie durant l'orage.


JULIEN A

C'est vraiment cool!

Je savais pas qu'on pouvait

trouver de la glaise

en creusant dans la terre.


JULIEN B

Où est-ce que tu penses

qu'ils prenaient de la glaise

quand ils avaient besoin

de faire de la poterie?


JULIEN A

Bof, je pensais que c'était

fait en Chine, comme le reste.


JULIEN B

Ha! ha! ha!


JULIEN A

(Allant déposer la chaudière de glaise sur le comptoir)

Bon, qu'est-ce qu'on fait

avec ça, maintenant?

Hein?


JULIEN B

On se fait...


JULIEN A et B tambourinent sur le comptoir.


JULIEN B

... du fun!


JULIEN A et B poussent des cris de joie et jouent avec la glaise.


De leur côté, MAUDE et STÉPHANIE poursuivent leur discussion.


MAUDE

Euh, j'avais oublié

que j'avais un party, ce soir.


STÉPHANIE

Sérieusement, Maude,

je ne te reconnais plus

depuis un bout.

Qu'est-ce qui se passe?


JENNIFER

Est-ce que j'ai dit

quelque chose qu'il fallait pas?


STÉPHANIE

Non, non, Jennifer.

Je suis contente de l'apprendre.


JENNIFER

Apprendre quoi?


MAUDE

Je viendrai pas

au party, ce soir.


STÉPHANIE

C'est pas

ce que j'ai dit.

Je t'empêche pas

d'aller au party.

Tu dois juste être

couchée à 21 h 19.


MAUDE

Ben là, tant qu'à revenir

ici à 21 h,

j'aime mieux

pas y aller du tout.

Viens, Jennifer.


STÉPHANIE

OK!


MAUDE et JENNIFER montent à l'étage.


FRANCIS et BASTIEN, quant à eux, descendent au rez-de- chaussée chez les Beaucage.


FRANCIS

Il y a sûrement un jeu

qui a jamais été fait.

Ah! Je l'ai!

Un truc qui se passe

dans la jungle.

Le joueur a le choix

entre la proie ou le prédateur,

et il faut qu'il fasse

comme s'il était un animal

dans la jungle.

C'est bon, ça.


BASTIEN

Déjà fait.


FRANCIS

Ben là!

Ça fait 200 idées qu'on sort

pis tout a déjà été fait.


BASTIEN

Hé...


FRANCIS

Il reste quoi?

Des combats de mascottes?


BASTIEN

Déjà fait, ça aussi.

J'ai joué avec mon cousin,

c'était le fun.


FRANCIS

Ben oui!


FRANCIS et BASTIEN se rendent dans la salle à manger, où JULIEN A et B jouent avec la glaise.


FRANCIS

Qu'est-ce

que vous faites?!


JULIEN A

De la poterie!


JULIEN B

Regarde ma figurine!


JULIEN A et B montrent leur semblant de poterie en criant à FRANCIS et BASTIEN.


FRANCIS

Voyons donc!

Ça vous tentait pas

de faire ça dehors?!


JULIEN A

Franchement, il pleut!


FRANCIS

Oui, mais vous

allez tout salir!

J'ai dit à maman que

je vous surveillais, en plus!


JULIEN B

T'inquiète pas, on va

tout ranger après.


JULIEN A

Ben oui.


FRANCIS

J'espère que tu vas

tout ranger après.


BASTIEN

Hein? C'est quoi, ça?

Des os?


JULIEN A

Ben oui! On les a trouvés

en creusant dans la cour.


FRANCIS

Parce que vous avez creusé

dans la cour en plus?!


JULIEN B

Juste des petits trous

de rien. Ça paraît pas.


FRANCIS

Arrêtez de jouer avec ça.

Ça doit être des os de poulet

qui sont tombés de la poubelle.

C'est plein de bactéries.


JULIEN A

Mais non! On les a trouvés

en creusant DANS la terre!


FRANCIS

C'est quand même dégueu!


BASTIEN entraîne FRANCIS à l'écart.


BASTIEN

Francis...


FRANCIS

Quoi, quoi, quoi?


BASTIEN

J'ai une idée.

Creuser des trous,

trouver des os,

ça te fait pas

penser à quelque chose?


FRANCIS

Pour l'instant, ça me fait

penser à deux petits monstres.


BASTIEN

Pis l'archéologie!

On pourrait...


FRANCIS

On pourrait faire un jeu

sur l'archéologie.

C'est tellement

une bonne idée!

Ça a déjà été fait?


BASTIEN

Je pense pas.


FRANCIS

On va aller vérifier.


JULIEN A

Qu'est-ce

que vous faites?


FRANCIS

Euh, c'est pas

de vos affaires.

Faites-vous du fun

avec votre poterie,

mais dérangez-nous pas.

Pis faites pas

de niaiseries.


JULIEN A

Inquiète-toi pas,

on va faire attention.


FRANCIS et BASTIEN s'en vont.


JULIEN B

Regarde, mon bonhomme! Wa!


JULIEN A

Wa!


JULIEN A et B font se battre leur figurine.


Chez les Allard-Fraser, MAUDE et JENNIFER descendent à la rencontre de STÉPHANIE.


MAUDE

Maman, j'ai

une proposition à te faire.


STÉPHANIE

Je t'écoute.


MAUDE

Premièrement, j'accepte

de me coucher à 21 h 19.


STÉPHANIE

J'apprécie, mais je te donnais

pas vraiment le choix.


MAUDE

Attends, là.

J'ai pensé que je pourrais

me coucher plus tôt,

des fois, la semaine,

et accumuler les minutes

non utilisées

pour les utiliser

la fin de semaine.


STÉPHANIE

C'est pas un peu compliqué,

ton affaire?


JENNIFER

Ben non, ben non!

Mettons que Maude

se couche quatre soirs

durant la semaine à 21 h,

elle accumule...

euh... 20...


MAUDE

Le but, c'est que je puisse

me coucher plus tôt la semaine

pour me coucher plus tard

la fin de semaine.


JENNIFER

Oui, pis Maude pourrait

en plus emprunter des heures.

Hein, Maude?


MAUDE

Oui, j'y arrivais.


STÉPHANIE

J'ai hâte d'entendre ça.


MAUDE

Par exemple, ce soir,

je pourrais me coucher à 23 h.

Ça, ça veut dire

que je devrais 1 heure 41,

que je rattraperais

cette semaine

en me couchant un peu plus tôt

tous les soirs.


MAUDE et JENNIFER sourient.


STÉPHANIE

Hum...

Il y a juste un détail

que t'as pas précisé.

Va-t-il falloir

que je laisse ma job

pour gérer ton horaire de dodo?


MAUDE

(Soupirant)

Ah!

Pourquoi

tu veux pas essayer?


STÉPHANIE

Parce que 21 h 19,

c'est plus simple,

et c'est mieux pour toi.


STÉPHANIE s'en va.


JENNIFER

Avoue que

ton plan était un peu compliqué.

Même mon forfait de cell

est plus facile à comprendre.


MAUDE soupire. Une sonnerie se fait entendre.


JENNIFER

C'est quoi ça?


MAUDE

Ah, c'est le forum

de discussion

de Parents performants.

Ma mère passe

tout son temps là-dessus.


JENNIFER

Parents performants?

Comme ses livres?


JENNIFER regarde sur le portable de STÉPHANIE.


MAUDE

Hum-hum. Oui, elle parle

avec d'autres mères,

leur demande

des conseils sur...

la "bonne façon"

d'élever ses enfants.


JENNIFER

Hein! Elle a même écrit

pour demander

l'heure à laquelle

tu devrais te coucher,

pis il y a plein de monde

qui a répondu.


MAUDE

Je te dis, elle passe

tout son temps là-dessus.


JENNIFER

OK, ça fait

que ça veut dire

qu'il y a des gens que

tu connais peut-être même pas

qui décident l'heure

à laquelle tu te couches?


MAUDE

Ça ressemble à ça.

(Sarcastique)

C'est le fun, hein?


JENNIFER

Mets-en que c'est le fun.


MAUDE regarde JENNIFER sans comprendre.


Plus tard, JENNIFER est avec MAUDE dans sa chambre. MAUDE tape sur son portable.


MAUDE

"Bonjour, MamanSteph.

Je suis la maman

de trois enfants."


JENNIFER

Juste trois?

Moi, j'écrirais sept.

Tu vas avoir l'air

d'avoir plus d'expérience.


MAUDE

Si j'ai sept enfants,

j'ai sûrement pas le temps

d'aller sur Internet.

Disons cinq?


JENNIFER

Hum, OK.


MAUDE se racle la gorge.


MAUDE

Alors... "Je suis la maman

de cinq enfants, et à mon avis,

votre fille

est assez vieille

pour se coucher

à l'heure qu'elle veut."


JENNIFER

C'est parfait.

Là, il te reste juste

à te trouver un surnom

et à l'envoyer.


MAUDE

Un surnom?

Je sais pas.


JENNIFER

Micheline.


MAUDE

Pourquoi?


JENNIFER

Pourquoi pas?

Après tout, c'est juste un nom.

Pis je trouve que Micheline,

ça fait bonne mère.

Écris Micheline27, au cas où

il y en aurait d'autres.


MAUDE

OK.

Ouf! Voilà, c'est fait.

Je l'ai envoyé.

Penses-tu

qu'elle va le lire?


JENNIFER

Ben, si elle passe

tout son temps là-dessus,

comme tu dis,

c'est sûr qu'elle va le lire.


MAUDE

J'espère aussi

que ça va la convaincre.


JENNIFER

Arrête de stresser, Micheline.


MAUDE

Ah-ah...

(Entendant une sonnerie)

Elle a déjà répondu!


JENNIFER

Hum? Qu'est-ce

qu'elle dit?


MAUDE

"Bonjour Micheline27.

Merci de votre réponse.

Je croyais aussi que ma fille

était assez vieille,

mais elle a abusé

de sa liberté.

J'ai maintenant

de la difficulté

à lui faire confiance.

Avez-vous un conseil?"


JENNIFER

Attends, je vais

aller voir sur Internet.

Il doit y avoir un article

ou quelque chose, genre...

"Comment faire

confiance à nos ados?"


MAUDE

Hein! Elle a

vraiment l'air d'y croire.

Elle me demande

l'âge de mes enfants.


JENNIFER

Tu lui diras tantôt.

Là, j'ai trouvé quelque chose.

OK, écris ça.

"À l'adolescence..."


Dans le salon, STÉPHANIE lit la réponse de la pseudo « Micheline27 ».


STÉPHANIE

"À l'adolescence, le jeune

a besoin de plus d'autonomie,

de faire ses propres choix

et de sentir que ses parents

ne décident plus

de tout à sa place."

Ouais, c'est pas faux, mais...


STÉPHANIE tape une réponse.


Pendant ce temps, MAUDE et JENNIFER attendent la réponse de STÉPHANIE.


JENNIFER

J'ai pris l'information

sur un site de psychologie.

C'est sûrement

full adéquat.


Une sonnerie se fait entendre.


MAUDE

Elle a déjà répondu!


JENNIFER

Qu'est-ce qu'elle dit?


MAUDE

"Je sais, mais ma fille

enfreint constamment les règles

et je n'arrive plus

à lui faire confiance."

"Constamment"?

Elle exagère!


JENNIFER

Continue.


MAUDE

"J'aimerais lui

laisser plus de liberté,

mais comment m'assurer

qu'elle n'abusera pas?"


JENNIFER

Attends, ils en parlaient

dans mon article.

Attends un peu...

OK, oui. Ils disent ici

qu'il faut demander à l'enfant

de faire une petite tâche

pour lui permettre de regagner

la confiance de ses parents.


MAUDE

Quel genre de petite tâche?


JENNIFER

Hum... genre,

sortir les poubelles.


MAUDE

Je les ai sorties

la semaine passée!


JENNIFER

Faire le ménage

de ta chambre?


MAUDE

Je l'ai fait!


On voit le bordel dans la chambre de MAUDE.


MAUDE

Je l'ai déjà fait.


JENNIFER

Regarde, écris-lui ça,

pis après ça,

on commencera le ménage, OK?


MAUDE

OK...


Chez les Beaucage, FRANCIS et BASTIEN tentent toujours de créer leur jeu vidéo.


BASTIEN

Mais là,

il faut inventer le jeu

si on veut pas

se faire piquer notre idée.


FRANCIS

Oui! À partir de maintenant,

on n'a pas le choix.

On va passer

tout notre temps là-dessus

jusqu'à ce que

ça soit prêt.


BASTIEN

Il faudrait bouffer, parce

qu'on n'a pas mangé depuis hier.


FRANCIS

C'est vrai, hein.

Ouais.

Allez, viens-t'en.


FRANCIS et BASTIEN arrivent dans la salle à manger, où JULIEN A et B ont fait de la glaise sur une nappe blanche.


FRANCIS

C'est quoi, ça?!


JULIEN A

Tu nous as demandé

de pas salir la maison.

C'est ça qu'on fait.


JULIEN B

On a juste utilisé une vieille

nappe qui sert presque jamais.


FRANCIS

Sur une nappe

qui ne sert presque plus à rien?!

C'est la nappe

des grandes occasions, Julien!


JULIEN B

Ben là, c'était pas écrit

dessus, on pouvait pas savoir!


FRANCIS

Astheure

que tu le sais,

tu vas la laver.


JULIEN B

Euh, après.

Là, je fais mon bonhomme.


FRANCIS

Pis je vous avais dit de jeter

ça à la poubelle, ces os-là!


ENSEMBLE

Non.


JULIEN A

Tu nous as dit:

"C'est dégueu."


JULIEN A et B rient.


BASTIEN

Ah! C'est quoi, ça?

On dirait que les os de poulet

n'ont plus de peau, plus rien,

que ça fait longtemps

qu'ils sont dans la terre.


JULIEN B

On vous l'avait dit.


FRANCIS

Ça vient de quel animal,

tu penses?


BASTIEN

Pfff... Je le sais pas,

mais c'est bizarre.


FRANCIS

Les gars, je vais juste

vous emprunter vos os.


JULIEN A

Wô!

C'est NOS os.


JULIEN B

Ouais.


FRANCIS dépose les os.


Chez les Allard-Fraser, MAUDE et JENNIFER font le ménage de la chambre de MAUDE. Lorsque c'est terminé, MAUDE et JENNIFER se tapent dans la main et s'assoient en poussant un soupir de soulagement.


JENNIFER

Ta mère croira

jamais à ça.


MAUDE

Même moi, j'ai

de la misère à y croire.


On cogne à la porte.


VOIX DE STÉPHANIE

Je peux entrer?


MAUDE

Oui!


STÉPHANIE

Maude, j'aurais

un petit service à te demander.

Pourrais-tu vider

le lave-vaisselle?


MAUDE

Le lave-vaisselle?!

Mais je pensais

que t'allais me demander de...


STÉPHANIE

Te demander...


MAUDE

De... de rien.

Je pensais à autre chose.

Mais oui, oui.

Je vais le faire,

une fois que je vais avoir fini

le ménage de ma chambre.


STÉPHANIE

Ben oui,

j'ai remarqué.

Belle initiative!

Merci à l'avance

pour le lave-vaisselle.


STÉPHANIE s'en va.


MAUDE

(Soupirant)

Ah!

Ça veut dire qu'on a fait

tout ce ménage-là pour rien.


JENNIFER

Mais non! Là, au moins,

on sait que le plan fonctionne.

Là, va t'occuper

du lave-vaisselle.

Si ta mère pose d'autres

questions, je m'en occupe, OK?


MAUDE

OK...


MAUDE se lève en soupirant.


JENNIFER

Go, Maude, go!


Chez les Beaucage, FRANCIS et BASTIEN s'apprêtent à faire des hot-dogs.


BASTIEN

Tu vas peut-être trouver

que je dis des niaiseries,

mais admettons

que ce soit des os

d'un animal disparu

ou super rare...


FRANCIS

Voyons! C'est quoi

que ça ferait ici?


BASTIEN

Il y a un petit jeune

aux États-Unis qui a trouvé,

dans le stationnement

d'un magasin,

des os de dinosaures.

Ça se pourrait.


FRANCIS

Ça se pourrait,

mais c'est rare,

ces affaires-là.


BASTIEN

Si les archéologues disaient

à chaque fois

qu'ils trouvaient des os:

"Ça doit être

des os de poulet",

on n'aurait pas

de squelettes de dinosaures!


FRANCIS

C'est pas

la même chose!

Ça, c'est évident

que c'est pas

des ossements de dinosaures.


BASTIEN

Hein? Là, je veux dire,

il y a pas juste

des dinosaures

qui disparaissent.

D'autres espèces

disparaissent chaque année.

On sait jamais!


FRANCIS

Ouais, vu de même.

Et c'est vrai que ça ferait

une vraiment bonne publicité

pour le jeu,

si on était capables de trouver

des vrais ossements rares.


BASTIEN

On pourrait essayer

de, je sais pas,

reconstituer le squelette.


FRANCIS

OK, on fait ça.


FRANCIS et BASTIEN vont rejoindre JULIEN A et B dans la salle à manger. FRANCIS se racle la gorge.


FRANCIS

Euh... les gars,

on aurait vraiment besoin

des os que vous avez trouvés.


JULIEN A

Ben, si vous

en voulez,

faites comme nous

pis allez creuser dehors.


JULIEN B

Ben oui.


FRANCIS

Non, c'est

qu'on aurait besoin

de ces ossements-là.

(Entendant la sonnerie du four)

En échange, on va

vous faire des hot-dogs!


JULIEN B

Ben là, wô!

On est capables de se faire

des hot-dogs nous-mêmes!

Non, si vous voulez,

en échange...

... vous nettoyez

tout ce qu'on salit.


FRANCIS

Quoi?! Jamais de la vie!


JULIEN A

Pis...

... vous nous ramenez

de la glaise,

parce qu'on est à veille

d'en manquer. Hein, Julien?


JULIEN B

Ah ouais.


BASTIEN

Ben oui, on va aller

chercher de la glaise

pour que vous salissiez

encore plus la maison

et qu'on ait encore plus

à nettoyer.


FRANCIS

Oui, c'est ça,

voyons donc!


JULIEN B

Ben c'est ça ou...

pas d'os.


FRANCIS

Dans ce cas-là,

gardez-les, vos os!


BASTIEN entraîne FRANCIS à l'écart.


BASTIEN

On pourra pas

reconstituer le squelette

si on n'a pas les os.


FRANCIS soupire et retourne vers JULIEN A et B.


FRANCIS

OK, d'abord!


ENSEMBLE

Wouhou!


JULIEN A et B se tapent dans la main et poussent des cris primitifs.


Pendant ce temps chez les Allard-Fraser, MAUDE revient dans sa chambre.


MAUDE

J'ai vidé

le lave-vaisselle.


JENNIFER

Super! Mais là,

t'as encore du travail.

En fait, Micheline27 en a.


MAUDE

Quoi encore?


JENNIFER

Elle est vraiment

populaire, Micheline.

Il y a une autre mère

qui lui demande quoi faire

avec son bébé

qui fait ses dents.


MAUDE

Ben là, on va pas commencer

à répondre à tout le monde.


JENNIFER

Si on fait juste répondre

aux questions de ta mère,

ça va être louche.

Elle va se poser des questions.


MAUDE

J'avoue.


JENNIFER

Et elle te pose des questions

aussi, ta mère...

ben, à Micheline27,

sur ton frère.

Elle le trouve turbulent.


MAUDE

Si ça continue,

ça va vraiment être moi,

la mère de famille, ici.


JENNIFER

Ha! Regarde, dis-toi que c'est

pas juste toi qui l'inquiètes.


Des coups à la porte font se lever en vitesse MAUDE et JENNIFER, qui vont s'asseoir sur les lits.


MAUDE

Oui?


MAUDE se racle la gorge alors que STÉPHANIE entre.


STÉPHANIE

Maude, je voulais te remercier

pour le lave-vaisselle.

C'est vraiment gentil.


MAUDE

Ça me fait plaisir.

Quand tu me demandes

quelque chose,

je le fais tout le temps.


STÉPHANIE

Ah! Ben dans ce cas-là,

j'imagine que je peux

aussi te demander

de nettoyer la salle de bain,

aujourd'hui?


MAUDE

Toute la salle de bain?!


STÉPHANIE

Je vois pas trop comment

tu pourrais

en faire juste la moitié.

Ha! ha! ha!

De toute façon, c'est ta semaine

pour faire la salle de bain.

Et elle est due, là.

Autant régler ça, hein?


MAUDE

C'est beau.

Je vais la faire après.


STÉPHANIE

Merci!


STÉPHANIE s'en va.


MAUDE

Hé! Elle commence

à être vraiment "rushante"

avec ses tâches.

J'avais dit une tâche!

Si ça continue, elle va me faire

nettoyer toute la maison!


On entend une sonnerie.


Chez les Beaucage, FRANCIS et BASTIEN cherchent des os dans des bacs remplis de terre.


FRANCIS

J'en ai un autre!


BASTIEN

Fais attention!

Ça a l'air fragile!

Hé, ça ressemble

à un fémur, hein?


FRANCIS

Oh oui!


BASTIEN

Plus ça va, on dirait

que ça ressemble

à un écureuil préhistorique.


FRANCIS

Si c'est ça,

c'est vraiment cool!

OK, on lâche pas!


On entend un bruit de perceuse.


BASTIEN

Euh... c'est quoi ça?


FRANCIS

Je sais pas. Ça doit être

un voisin qui fait des travaux.


BASTIEN

Non, mais on dirait

que ça vient du salon.


FRANCIS

Ben voyons, Bastien.

Franchement.

Qui pourrait être en train

de percer des trous

dans le salon?

Ah non! Qu'est-ce qu'ils font

encore, eux autres?!


FRANCIS et BASTIEN arrivent à la course dans le salon, où JULIEN A perce un trou dans une planche de bois sur la table à café.


JULIEN B

(Jouant avec une figurine)

Ah!


FRANCIS

Qu'est-ce que

vous faites encore?!

(Prenant la perceuse)

Donne-moi ça!


JULIEN A

Vous autres,

qu'est-ce que vous faites?

On attend depuis tantôt que

vous nous rameniez de la glaise!


BASTIEN

C'est long. Faut qu'on fouille

toute la terre

pour voir s'il y a pas des os

avant de vous l'amener.


JULIEN A

C'est trop long,

on a décidé de faire

des maisons

pour nos figurines.

C'est pour ça.


JULIEN B

Oui.


BASTIEN

Vous l'avez trouvé où,

ce bois-là?


JULIEN B

Dans l'établi.


FRANCIS

T'as pas trouvé ça

sur l'établi certain!

C'est une planche à pain!


JULIEN A

(Sarcastique)

Ben oui!

On s'en sert pour mettre

nos blocs de bois dessus

pour pas briser la table.

Allô!


BASTIEN

Hein? C'est parce que

vous l'avez pas ratée,

il y a plein de trous!

Tes parents

vont être fâchés!


FRANCIS

OK, là, vous ne touchez

plus à rien,

c'est clair?


JULIEN A

C'est sûr qu'on ne touchera

plus à rien,

vu que vous allez

tout nettoyer pour nous autres.

Ha! ha! ha!


JULIEN B

Ha! ha! ha!


FRANCIS et BASTIEN grognent de mécontentement et s'en vont.


ENSEMBLE

Wou!


JULIEN A et B se tapent dans la main.


Un peu plus tard, MAUDE et JENNIFER retournent dans la chambre de MAUDE.


MAUDE

Bon, là,

il faut vraiment

que Micheline27

convainc MamanSteph

de se calmer avec ses tâches.


JENNIFER

Oui, mais on lui

dit ça comment?


MAUDE

Je sais pas.


En entendant une sonnerie, MAUDE va vers le portable.


MAUDE

Ah! Ma mère invite Micheline27

à prendre un café. Ha!


JENNIFER

Hein!

Elle l'aime vraiment.


MAUDE tape une réponse.


MAUDE

Elle va l'aimer encore plus.

Je viens d'accepter!


JENNIFER

T'as pas fait ça?

Tu vas quand même pas

te déguiser en Micheline

pour aller voir ta mère?


MAUDE

Ben non, hein...


JENNIFER

Là, ta mère

va se pointer au rendez-vous,

Micheline sera pas là

et elle n'y fera plus confiance.


MAUDE

Merde!


Un peu plus tard, MAUDE et JENNIFER arrivent dans l'entrée alors que STÉPHANIE s'apprête à sortir.


MAUDE

Maman, qu'est-ce

que tu fais?


STÉPHANIE

Justement,

j'allais te voir.

Je dois partir, j'ai

des petites courses à faire.

Et après, je vais prendre

un café avec une amie.


MAUDE

Quelle amie?


STÉPHANIE

Ah, tu la connais pas.


JENNIFER

Ça tombe mal,

Mme Allard, parce que...

Maude se sent vraiment pas bien.

Hein, Maude?


MAUDE

Ouais...


STÉPHANIE

Qu'est-ce que t'as?


MAUDE

Ah, je sais pas.

J'ai comme

vraiment mal au ventre.


STÉPHANIE

Tu m'as pas l'air si mal.

En tout cas, tantôt, t'allais

bien, il y a quelques minutes.

Trop de ménage, peut-être?

Ta chambre, le lave-vaisselle,

la salle de bain?

T'es pas habituée.

Non, tu fais pas de température.

C'est sûrement pas grave.

Tu t'es couchée tard, hier.

Ça se peut que tu sois

juste un peu fatiguée.


MAUDE

Non, non, non.

Je me sens vraiment pas bien.


STÉPHANIE

Écoute...

essaie de te reposer.

Je vais avoir mon cell avec moi.

Je serai pas loin.

Jennifer est avec toi.

T'as rien à craindre.

Je vais revenir

dans pas longtemps.


JENNIFER

En tout cas,

je suis pas sûre

que Micheline

voudrait ça, elle.


STÉPHANIE

Micheline?

Comment ça

tu connais Micheline?


JENNIFER et MAUDE gardent un silence de malaise.


JENNIFER

Bye.


JENNIFER monte à l'étage tandis que MAUDE a un rire nerveux.


Pendant ce temps, FRANCIS revient chez lui.


BASTIEN

Pis? As-tu trouvé

autre chose?


FRANCIS

Ouais, disons.


BASTIEN

Cool! Montre.


FRANCIS

Mais là,

emballe-toi pas pour rien.

On n'a pas trouvé

d'écureuil préhistorique.


BASTIEN

Pas sûr, moi. Notre squelette

ressemble exactement

à l'image qu'on a

trouvée sur Internet.


FRANCIS

Oui, sauf que notre squelette

avait ça autour du cou.


BASTIEN

Hein? Un collier de chat?

C'est quoi le rapport?


FRANCIS

Je pense que

notre écureuil préhistorique,

c'était un petit chat.

Les anciens propriétaires,

d'après moi,

ils l'ont enterré dans la cour

quand il est mort.


BASTIEN

T'es pas sérieux?


FRANCIS

Oui. Regarde

sur le médaillon.

En connais-tu gros, toi,

des écureuils préhistoriques

qui s'appellent...

(Nettoyant la médaille)

Minou?


BASTIEN

Je te dis qu'on a

l'air fous, hein!


FRANCIS

Ouais. Avoir su...

On n'aurait pas eu

à ramasser et à nettoyer

tout le bordel des Julien.

Ils sont où, eux autres?


BASTIEN

Je sais pas.

Mais comme qu'ils disent,

pas de nouvelles

dit bonnes nouvelles?


FRANCIS

Non. Pas avec les Julien.

Non, là,

faut les retrouver

avant qu'ils refassent

d'autres niaiseries.

OK, toi, tu vas en haut,

pis moi, je vais dans le salon.


BASTIEN

OK.


Chez les Allard-Fraser, MAUDE s'assoit à côté de sa mère.


STÉPHANIE

J'imagine que tu vas

encore dire que t'as fait ça

pour t'aider à la réécriture

de ton roman?

Pour faire "moins sage",

comme tu dis?


MAUDE

Non.


STÉPHANIE

Là, Maude, ce que

t'as fait, c'est grave.

Le réalises-tu?

Te faire passer pour quelqu'un

d'autre, tromper des gens...


MAUDE

C'est pas juste de ma faute!

Jennifer m'a aidée.


STÉPHANIE

Peut-être, mais ma fille,

c'est toi.

Et tu m'inquiètes

de plus en plus.

Là, je vais être obligée

de prendre les grands moyens.


MAUDE

Quoi?

Si tu dis à tes amies

sur ton blogue

que je les ai niaisées,

c'est sûr

que je ne pourrai plus sortir

de la maison avant mes 18 ans.


STÉPHANIE

Non, ça, ça va

rester entre nous.

Même si j'apprécie pas

le fait

que tu te sois fait passer

pour quelqu'un d'autre,

je dois dire que...

Micheline27

m'a appris des choses.


MAUDE

Tu vois? Sérieusement,

on a fait plein de recherches.

Tout ce que Micheline27

a écrit, c'est vrai.


STÉPHANIE

Hum... En fait,

j'ai surtout appris

que sur les forums

de discussion,

il y a certainement

d'autres Maude et Jennifer

qui se font passer

pour des Micheline27.


MAUDE

Oui, c'est sûr.

Tout le monde fait ça.


STÉPHANIE

Hum.

Pour m'avoir fait

réaliser ça,

je te remercie.


MAUDE

Ça veut dire

que tu me puniras pas?


STÉPHANIE

Ça veut dire que je vais

arrêter de me fier

aux gens qui consultent

le blogue de Parents performants

et que je vais me faire

plus confiance.


MAUDE

Alors...


STÉPHANIE

Alors, j'ai décidé que

ton heure de coucher resterait

21 h 19.


MAUDE

Ah... Même la fin de semaine?


STÉPHANIE

Pour les prochaines

fins de semaine, oui.

Et pas d'ordinateur

pour la prochaine semaine.


MAUDE

C'est pas juste!


STÉPHANIE

Prends ça

du bon côté, Maude.

Une petite punition,

ça va t'aider à rendre

ton roman moins sage.


Fin épisode


MAUDE

(S'adressant au public de l'émission)

Des jeux, des défis

et des missions

t'attendent sur notre site!


L'adresse du site web suivant: «tfo.org/subitotexto» apparaît.


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par