Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Congé parental

Sami et Vincent partent toute la fin de semaine à Mississauga pour un tournoi de hockey! Dommage que Saad les accompagne en tant qu’entraîneur de l’équipe. À moins que…



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


VINCENT et SAMI discutent près de leur casier.


VINCENT

Yo, Sami, demain, à la même

heure, sais-tu où on va être?


SAMI

Où?


VINCENT

On va être sur le bord

d'arriver à Mississauga.

Mississau qui? Mississau quoi?

Mississauga!


SAMI

Hum, cool.


VINCENT

Bien, voyons!

On s'en va dans

un tournoi de hockey!

Tu es pas plus excité

que ça?


SAMI

Bien, oui.


VINCENT

Tu as le même air que

si je t'avais dit qu'il y avait

du pain de viande

à la café ce midi.


SAMI

Non, non,

je suis content,

mais il faut pas capoter

avec ça non plus.

Ça sera pas

si fou que ça.


VINCENT

Pas si fou que ça?

Bien, voyons, deux jours

à gagner des games

et à coucher à l'hôtel,

ça va être malade!


SAMI

Avec nos pères

pour nous surveiller

et pour partager

nos chambres.


VINCENT

C'est pas

si grave que ça.


SAMI

Tu dis ça parce que tu as pas

un père comme le mien.


Au salon étudiant, FRANCIS parle au téléphone. MÉLANIE est assise sur un divan près de lui.


FRANCIS

(Propos en anglais)

Yes. OK. OK.

Thank you very much.


FRANCIS raccroche.


FRANCIS

(Propos en anglais et en français)

Oh, my god!

J'ai gagné!

C'est mon nom qui a été pigé,

Mélanie! C'est moi qui a gagné!


MÉLANIE

Qui a pigé ton nom?

Pourquoi?


FRANCIS

J'avais participé

à un concours à la foire

des sciences et c'est

mon nom qui a été pigé!


MÉLANIE

C'est donc bien cool!

Qu'est-ce que tu as gagné?


FRANCIS

J'ai gagné un drone!


MÉLANIE

Un quoi?


De leur côté, VINCENT et SAMI poursuivent leur discussion.


VINCENT

J'avoue que...

ton père,

c'est pas le genre de gars

à veiller bien, bien tard.


SAMI

Et en plus,

il ronfle.


VINCENT

Ouch!


SAMI

Et ça,

c'est juste la nuit.


VINCENT

Le jour,

qu'est-ce qu'il fait?


SAMI

En voyage, il traîne

toujours son argent

dans une petite pochette beige

qu'il porte en dessous

de son chandail, juste

pour pas se la faire voler.


VINCENT

Ah, les

pickpockets

de Mississauga, hein!


SAMI

Et dès qu'on a cinq minutes,

là, il veut jouer aux cartes.


VINCENT

Ark.


SAMI

Et surtout, surtout,

il lit les maudits prospectus

publicitaires de l'histoire

de la ville où on est

et à tout bout de champ,

il veut me faire des quiz!


VINCENT

Ah, non.

Pas des quiz!


FATIMA passe à côté de VINCENT et de SAMI en poussant un chariot de livres. Elle parle au téléphone.


FATIMA

Mais non,

habibi,tu n'as

qu'à lui parler à ton patron.

C'est un homme sensible,

il va comprendre.

Mais tu n'as

qu'à lui dire la vérité.

On se reparle plus tard?

OK, bye.


SAMI

Est-ce que papa

a des problèmes au bureau?


FATIMA

Non, non, pas des problèmes,

c'est juste

que son patron

lui a demandé de participer

à une réunion

demain à 15h.


SAMI

À 15h? Ça veut qu'il pourra

pas venir au tournoi?


FATIMA

Non, non,

rassure-toi, Bolbol.

Je lui ai dit:

Il s'est engagé

comme entraîneur

pour votre équipe de hockey,

pas question qu'il vous laisse

tomber pour une réunion.


Le téléphone de FATIMA sonne.


SAMI

Oui, mais c'est parce que...


FATIMA

Déjà?

(Au téléphone)

Oui?

Ah, c'est vrai que c'est mieux

d'attendre après sa pause.

SAMI)

On se reparle

plus tard.

(Au téléphone)

Oui?


FATIMA s'éloigne.


VINCENT

Un peu plus

et tu t'en allais passer

une fin de semaine

vraiment cool.


SAMI

Non, non,

il est pas encore trop tard.


FRANCIS et MÉLANIE sont toujours au café étudiant.


FRANCIS

Attends, tu me niaises? Tu as

jamais entendu ce mot-là avant?


MÉLANIE

Bon, vas-tu le dire,

c'est quoi?


FRANCIS

C'est un robot volant

autotéléguidé.

Un drone!


MÉLANIE

Ah!

Ça... Ça fait quoi,

au juste?


FRANCIS

Ça fait

plein de choses!

Ça filme des trucs

de haut,

ça livre de la pizza,

ça livre

du courrier-


MÉLANIE

Oh,

my god!

J'ai 150 cartes

du salon de coiffure

à distribuer

en porte-à-porte.

Je pourrais t'emprunter

ton machin, là,

et j'aurais fini

en genre cinq minutes.


FRANCIS

OK. C'est pour

quand ta livraison?


MÉLANIE

Demain.


FRANCIS

Ah, mon drone, il sera pas là

avant la semaine prochaine.


MÉLANIE

Comment ça?


FRANCIS

Parce que j'aurais pu prendre

une livraison express,

mais ça coûtait 30$,

j'ai fait: Non.


MÉLANIE

Ah, oui?

Regarde bien

ce qu'on va faire.

Je paye la livraison express

et en échange,

tu me prêtes ton drone pour que

je distribue mes cartes,

deal?


FRANCIS

OK.

Deal!


FRANCIS se tape sur la poitrine et tend son poing à MÉLANIE pour lui faire une poignée de main spéciale.


MÉLANIE

Qu'est-ce...


FRANCIS

(Gêné)

Tu as rien vu.


MÉLANIE

Ah... D'accord.


Un peu plus tard, VINCENT et SAMI entrent chez VINCENT.


VINCENT

Inquiète-toi pas, je suis sûr

qu'il va dire oui.


ALAIN

Vincent, sais-tu

si ton frère vient dîner?


VINCENT

Francis, je sais pas.

Mais j'ai invité Sami qui a

quelque chose à te demander.


ALAIN

Oh. Ça a l'air important,

Sami. Je t'écoute.


SAMI

Est-ce que vous seriez

partant pour remplacer

mon père comme entraîneur

en fin de semaine?


ALAIN

Qu'est-ce qu'il a, Saad?

Il est malade?


SAMI

Non, non, il va bien.

C'est juste que son patron

lui a demandé de participer

à une réunion d'urgence

en fin de semaine

et comme il s'était

déjà engagé pour le tournoi,

bien, il se sentait mal

de refuser.


ALAIN

Et il t'a demandé à toi

de me faire le message?


SAMI

Bien, en fait,

je pense

qu'il est un petit peu gêné

de vous demander,

il pensait que

vous vous sentiriez obligé.


ALAIN

OK, bien, si c'est

comme ça... J'accepte.

Non, ça va me faire

plaisir de le remplacer

pour le tournoi en fin

de semaine, tant qu'à être là!

Bon, c'est réglé! J'amène ma

cravate et mon paquet de gommes.

C'est une joke,là.

Ça fait qu'avez-vous

une grosse faim,

une petite faim

ou une moyenne faim?


SAMI

Ah, moi, je vais retourner

manger chez nous finalement.

Merci.


ALAIN

OK.


VINCENT

Salut!


ALAIN

Bye!

VINCENT)

Toi?


VINCENT

Moi,

j'ai une grosse faim!

Il faut que je reprenne

des forces pour le tournoi.


Un peu plus tard, SAMI est arrivé chez lui.


SAMI

Papa?


SAAD

Ici.


SAMI

Papa, j'ai

une bonne nouvelle!


SAAD

Ah, oui?


SAMI

Maman m'a parlé de ta réunion

d'urgence en fin de semaine.


SAAD

Et?


SAMI

Et, bien...

Je me disais que tu trouverais

sûrement ça ordinaire

de devoir la manquer pour venir

nous coacher à Mississauga.

J'ai trouvé une solution pour

que tu sois pas obligé de venir

et que tu puisses

assister à ta réunion.

C'est cool, hein?


SAAD

Veux-tu savoir

ce qui est encore plus cool?


SAMI

Quoi?


SAAD

Une tablette avec

l'application Skype dessus.

Avec ça, je vais pouvoir

coacher votre partie

et hop, quinze minutes

plus tard, je suis

dans ma chambre d'hôtel en train

d'assister à ma réunion.


SAMI

Ah, bien, oui.

C'est cool, hein!


SAAD

Je t'ai acheté des bouchons

pour les oreilles

parce que ta mère dit que

je ronfle beaucoup ces temps-ci.


SAAD donne un paquet de bouchons pour oreilles à SAMI.


SAMI

Ah, bien, c'est super.

Merci. Merci.


SAAD

Essaie-les!


Chez les Beaucage, VINCENT et ALAIN mangent dans la salle à dîner. FRANCIS entre chez lui en vitesse.


FRANCIS

Est-ce que j'ai reçu

quelque chose par la poste?


ALAIN

Oui--


FRANCIS

Tu l'as mis où?


ALAIN

Dans ta chambre.


FRANCIS part à la course et trébuche en montant l'escalier.


FRANCIS

C'est beau,

je suis correct.


VINCENT

ALAIN)

Il s'est commandé

quelque chose par Internet?


ALAIN

Aucune idée.


VINCENT reçoit une alerte sonore sur son téléphone.


VINCENT

Hé, qu'est-ce que

ça veut dire le mot

goofy?


ALAIN

C'est pas l'espèce

de gros chien nono, ça?


VINCENT

Non, non pas ça.

Le mot

goofy en anglais.

Si tu le traduis,

ça veut dire quoi?


ALAIN

Il y a pas vraiment de

traduction exacte en français,

mais moi, j'irais avec...

niaiseux. Pourquoi?


VINCENT

Il y a

un joueur de Mississauga

qui a écrit ça

sur le mur Facebook de l'équipe.

(Propos en anglais et en français)

"Can't wait to hear

your goofy accent."

J'ai très hâte d'entendre

votre accent niaiseux.


ALAIN

Ah, bien, c'est peut-être pas

niaiseux le terme juste.

J'irais peut-être avec hum...

maladroit.


VINCENT

Hein? Bien, là,

on n'a pas d'accent!


ALAIN

Non, mais il veut dire

quand tu parles en anglais.


VINCENT

Bien, j'ai pas d'accent

quand je parle anglais.


ALAIN

Bien, oui, tu as un accent!

Mais c'est pas grave là.


VINCENT

Je vais lui en faire un,

moi, un

goofy accent.


FRANCIS descend l'escalier à toute vitesse en transportant une boîte.


FRANCIS

(Propos en anglais)

Oh, my god!


ALAIN

C'est quoi?


FRANCIS

J'ai gagné un prix!


ALAIN

Quel prix?


FRANCIS

C'est le truc le plus utile,

pertinent, jamais inventé...

par l'humanité.


FRANCIS ouvre la boîte et en sort un nain de jardin.


FRANCIS

Qu'est-ce que

c'est que ça?


Pendant ce temps, MÉLANIE croise SAMI à la salle des pas perdus.


MÉLANIE

Woh! Tu as

donc bien l'air déprimé.

On dirait que tes parents

viennent de t'annoncer

qu'ils t'envoient dans

un pensionnat en Antarctique

et que tu reverras pas Jennifer

avant d'avoir 18 ans.


SAMI

C'est presque

aussi pire que ça.


MÉLANIE

Qu'est-ce qui se passe?


SAMI

Le tournoi de hockey

à Mississauga.


MÉLANIE

Oh, non,

il a pas été annulé?


SAMI

Non. On y va...

avec nos pères.


MÉLANIE

OK. Et il est où,

le problème?

Vous allez avoir vraiment

beaucoup de fun, Vincent et toi.


SAMI

D'après moi,

ça sera pas si fou que ça.


MÉLANIE

OK. là, woh,

il y a quelque chose

que tu comprends pas,

je pense.

Monsieur Beaucage, là, c'est

le parent accompagnateur cool.

Tu veux absolument

voyager avec lui.


SAMI

Ah, oui?


MÉLANIE

Oui!

Te rappelles-tu

le voyage scolaire

à Ottawa

en sixième année?


SAMI

Bien, oui, je m'en rappelle.

Je n'avais pas pu y aller.


MÉLANIE

Oh, c'est vrai,

tes parents avaient pas voulu

que tu viennes.

Pauvre toi.

En tout cas, le père de Vincent

était parent accompagnateur

et j'avais été placée dans

son groupe et c'était épique.

Je pense que j'ai presque jamais

eu autant de fun de ma vie.

À part pendant

mon voyage à...

New York, à Toronto,

à L.A.


SAMI

Comment ça?

Qu'est-ce qui a été si le fun?


MÉLANIE

Tous les parents

accompagnateurs obligeaient

tout le monde à se coucher à 9h,

mais avec monsieur Beaucage,

on a bu de la liqueur, on a joué

à la cachette dans l'hôtel

et on a fait une bataille

d'oreillers qui a duré,

genre, deux heures,

c'était juste fou!


SAMI

Wow!


MÉLANIE

S'il nous a laissés

faire ça à 12 ans,

imagine ce que ça va être

ce week-end.


SAMI

Oui, j'avoue.


MÉLANIE

Invente quelque chose,

Sami, n'importe quoi,

je te jure,

tu le regretteras pas.


SAMI

OK. J'ai peut-être

un plan.


Chez les Beaucage, VINCENT et ALAIN s'esclaffent devant le nain de jardin de FRANCIS.


FRANCIS

Arrêtez de rire, là,

c'est pas drôle!


ALAIN

Non, c'est vrai que c'est pas

drôle. Excuse-nous.


Le téléphone d'ALAIN sonne. ALAIN s'éloigne pour répondre.


FRANCIS

Ça valait la peine

de... de payer

une livraison express pour

qu'ils se trompent de colis.


FRANCIS prend une feuille dans la boîte et le lit.


VINCENT

Qu'est-ce que tu cherches?


FRANCIS

Le numéro de la compagnie. OK.


FRANCIS tend LA FEUILLE à VINCENT.


FRANCIS

Peux-tu me donner le numéro?


VINCENT

Oui, oui.

Elle se situe où, la compagnie?


FRANCIS

En Ontario.


VINCENT

C'est

des anglophones, ça.


FRANCIS

Oui, Vincent.

Allez.


VINCENT

Je veux parler

à ta place!


FRANCIS

Hein? Non. Pourquoi?


VINCENT

Je veux voir s'ils trouvent

que j'ai un accent.


FRANCIS

Non, Vincent.

C'est un appel important.


VINCENT arrache la feuille des mains de FRANCIS.


FRANCIS

Hé!


VINCENT

Je leur demande

de t'envoyer ton drone

et je raccroche,

promis.


FRANCIS

(Soupirant)

OK.


VINCENT compose le numéro de téléphone.


VINCENT

Ça sonne.

(Propos en anglais)

Hello, I am calling

concerning a prize

that I received

this morning.

Yes. And I think

there is a mistake.

Yes. I was supposed

to get a drone.

A drone.

A drone...


FRANCIS

Bien, voyons!


VINCENT

(Propos en anglais)

Yes, and I had a...

Oh, my name is

Francis Beaucage.

FRANCIS)

Ils vérifient.

(Au téléphone)

Yes?

Ah, OK, yes.

Yeah... Bye!


FRANCIS

Et puis?


VINCENT

Le gars, il avait un gros

accent asiatique,

c'est pas lui qui va pouvoir

dire si je parle anglais

avec un accent ou bien

si je parle comme-


FRANCIS

Non, pas ton accent,

mon drone!


VINCENT

Ah, bien, ils ont vérifié

et il n'y a pas d'erreur.

Tu as vraiment gagné

ce gnome-là.

Et pour le 30$ de livraison,

bien... C'est non remboursable.


FRANCIS

Ah, bien, là!


Un peu plus tard, SAMI retourne chez lui.


SAMI

Papa?


SAAD

Hum?


SAMI

C'est à quelle heure

ta réunion déjà?


SAAD

15h. Pourquoi?


SAMI

Ah. Ah, oui,

c'est ça que je me disais.

Ça marchera pas.


SAAD

Qu'est-ce qui se passe?


SAMI

Le match de demain

a été retardé.


SAAD

Ah, oui?


SAMI

Oui. Oui.

L'organisateur

a appelé à l'école tantôt

pour dire que

c'était retardé à...


SAAD

15h.


SAMI

Oui, oui,

c'est en plein ça!

En même temps

que ta réunion.


SAAD

Pourquoi ils ne m'ont pas

averti personnellement?


SAMI

Ah, bien, je sais pas,

peut-être que ça s'est fait vite

ou qu'ils trouvaient pas

ton adresse courriel.


SAAD

Ayaye, mais ça me mets

dans une mauvaise position, ça.

Je peux

quand même pas amener

ma tablette

sur le banc des joueurs.


SAMI

Peut-être que ce serait

mieux si tu venais pas.


SAAD

Ce serait dommage

de rater tout le tournoi

pour une réunion

d'une heure.


On sonne à la porte.


SAAD

Tu attends quelqu'un?


SAAD se lève et va ouvrir.


SAAD

Alain!


ALAIN

Salut, Saad.


SAAD

Ça va?


ALAIN

Ah, bien, oui.

J'arrivais de la pharmacie

et je me suis dit

que j'allais arrêter

en passant.


SAAD

Tu as bien fait.

Entre.


ALAIN

Merci.


SAAD

Prendrais-tu

un bon café?


ALAIN

Ah, non merci,

tu es fin.

Hé, Saad, je voulais juste

te dire de vive voix

que ça va me faire plaisir

de te remplacer

en fin de semaine

pour coacher l'équipe.

Bien, si tu veux toujours

qu'on te remplace.


SAAD

Oui, mais

comment tu as su?


ALAIN

Ah, bien, c'est Sami qui m'a

dit que tu avais une réunion.


SAMI

Oui, en fait, avant que tu me

parles de la tablette, j'avais--


SAAD

Mais c'est parfait

alors!

Regarde, voici

ce que je te propose.

Toi, tu coaches la partie

de samedi pendant que moi,

je fais ma réunion

sur Skype à l'hôtel.

Et moi, je coache

celle du lendemain.


ALAIN

Bien, c'est parfait!


SAAD

Qu'est-ce que

tu dis de ça, Sami?

Deux coachs

pour le prix d'un.


SAMI

(Mal à l'aise)

C'est parfait,

c'est parfait.


SAAD

ALAIN)

Bon. Un petit café, allez!


ALAIN

Envoye donc!


De son côté, VINCENT croise MÉLANIE aux casiers de l'école.


VINCENT

Mélanie! Mélanie!

Je veux savoir si j'ai un accent

quand je parle en anglais.


MÉLANIE

Pourquoi

tu veux savoir ça?


VINCENT

Je veux savoir

si mon anglais est assez bon

pour déstabiliser les petits

baveux de Mississauga.


MÉLANIE

OK.

Shoot.

Je t'écoute.


VINCENT

(Propos en anglais)

OK.

I'm here to show you

how we play hockey in Quebec.


MÉLANIE

Tu as un accent.


VINCENT

Ah, maudit!


MÉLANIE

Mais j'ai un truc infaillible

pour pas que ça paraisse.


VINCENT

Un truc? Toi?


MÉLANIE

Bien, oui. Moi.

Quoi?


VINCENT

Il me semble

que toi aussi,

tu as un accent

quand tu parles en anglais.


MÉLANIE

C'est parce que je l'utilise

pas, quand je suis avec toi.

Je l'utilise juste quand je suis

avec de vrais anglophones.


VINCENT

OK. Et c'est quoi

ton truc?


MÉLANIE

Tu apprends une couple

d'expressions anglaises,

tu te pratiques

pour les dire sans accent,

et tu les plogues le plus

souvent que tu peux.


VINCENT

C'est tout?


MÉLANIE

C'est tout!

Si tu le fais bien, tu as même

pas besoin de faire des phrases,

tout le monde va penser

que tu es anglophone.

Checke.

(Propos en anglais)

Oh, my god.

That is amazing.

Oh, you see,

the thing is...


VINCENT

(Propos en anglais)

Oh, my god.


VINCENT

Non, plus d'attitude.

(Propos en anglais)

Oh, my god.


VINCENT

(Imitant MÉLANIE, mais plus fort)

Oh, my god.


VINCENT s'aperçoit que tout le monde le regarde.


VINCENT

J'ai pas l'air d'un anglophone,

j'ai l'air d'une drag queen.


MÉLANIE

Peut-être que "oh, my god",

c'est pas la bonne pour toi.

Essaie "awesome".


VINCENT

(Propos en anglais)

Awesome!


MÉLANIE

Hum...

(Propos en anglais)

Holy moly?


VINCENT

Wow, elle est cool,

celle-là.


MÉLANIE

Oui, hein?


VINCENT

(Propos en anglais et en français)

Holy moly.

Holy moly.

Qu'est-ce

que ça veut dire?


MÉLANIE

J'en ai aucune idée,

mais elle te fait super bien.


VINCENT

(Propos en anglais)

Holy moly.


MÉLANIE

(Propos en anglais)

Oh, my god.


VINCENT

(Propos en anglais)

Holy moly.


MÉLANIE

(Propos en anglais)

That is great.

Wow!


Au salon étudiant, VINCENT discute avec FATIMA.


FRANCIS

Madame Mazari,

vous chercheriez pas

quelque chose pour décorer

chez vous, par hasard?

Du genre

un petit bibelot,

pour placer sur une bibliothèque

ou sur une tête de lit?


FATIMA

Ça dépend,

quel genre de bibelot?


FRANCIS

Ce genre-là!


FRANCIS montre le nain de jardin à FATIMA.


FATIMA

Ah, tu es gentil,

Francis,

mais je mettrai pas

un petit farfadet barbu

à la tête de mon lit,

non,

des plans

pour faire des cauchemars.


FRANCIS

Ah, mais je comprends,

moi aussi.

Mais vous pourriez

le mettre à l'extérieur.

Sur la galerie

ou dans un jardin.


FATIMA

C'est vrai

qu'il pourrait faire peur

aux oiseaux

dans le potager.


FRANCIS

Ah, 30 dollars

et il est à vous.


FATIMA

Attends, je pensais

que tu voulais me le donner.


FRANCIS

Ah, non,

c'est pour vendre.


FATIMA

(Riant)

Le petit farfadet

barbu est à vendre?


FRANCIS

Oui.


FATIMA

Ah, tu es sérieux...

Bonne chance

dans tes démarches, Francis.


En sortant du salon, FATIMA croise MÉLANIE.


MÉLANIE

Bonjour, madame Mazari.


FATIMA

Bonjour, Mélanie.


MÉLANIE

FRANCIS)

Puis?

As-tu reçu ton drone?


FRANCIS

Il n'y aura pas

de drone finalement.


MÉLANIE

Ah, bon?

Comment ça?


FRANCIS

Parce qu'à la place,

j'ai reçu... ça.


FRANCIS montre le nain de jardin à MÉLANIE.


MÉLANIE

Ark! Qu'est-ce

que c'est que ça?


FRANCIS

C'est le prix

que j'ai reçu.


MÉLANIE

Tu veux dire que...

J'ai payé 30 dollars

pour ça.


Un peu plus tard, VINCENT et SAMI se retrouvent dans les casiers.


VINCENT

Oh, oh, oh.

Puis? Comment ça se passe

avec ton père?


SAMI

Il vient finalement.


VINCENT

Hein? Comment ça?


SAMI

Parce qu'il va apporter

sa maudite tablette

là-bas pour assister

à sa réunion.


VINCENT

(Riant)

Holy moly.


SAMI

Quoi?


VINCENT

Ah, c'est

une expression anglaise.


SAMI

Qui veut dire...


VINCENT

Je sais pas.


SAMI

Pourquoi tu l'utilises

d'abord?


VINCENT

Parce que!

J'ai l'air d'un vrai anglophone.


SAMI

Non, pas vraiment.

Tu as plus l'air d'une...

d'une vieille cow-girl.


VINCENT

Une vieille cow-girl?


SAMI

En tout cas,

c'est bizarre.


VINCENT

Bizarre cool?


SAMI

Non, bizarre bizarre.


VINCENT

Hé!

Pourquoi tu cacherais pas

sa tablette à ton père?


SAMI

Si mon père trouve pas

sa tablette,

il va juste prendre

son portable...

Bien, non, son portable

est en réparation.


VINCENT

Tu vois?

C'est simple.

Tu caches sa tablette

et c'est réglé.


SAMI

C'est pas

un peu intense?


VINCENT

Bien, non!

C'est peut-être ça

le prix de la liberté...


VINCENT prend la tête de SAMI entre son bras et lui secoue les cheveux avec son poing.


SAMI

Vincent, arrête!

Mes cheveux. Arrête!


Au salon étudiant, MÉLANIE est catastrophée.


MÉLANIE

(Propos en anglais et en français)

Oh, my god!

Ça se peut pas!


FRANCIS

Je le sais, là,

je m'excuse!

J'ai vraiment compris drone

quand le gars m'a appelé tantôt.


MÉLANIE

OK, mais est-ce

qu'il a un moteur?

Des roues? Des ailes?

Quelque chose!


FRANCIS

Non, non, c'est vraiment juste

un petit gnome en plâtre.


MÉLANIE

Il pourra jamais

livrer mes cartes!


FRANCIS

Non.

Non, attends.


Plus tard, FRANCIS est dans sa salle à manger avec MÉLANIE. Il a posé sur la table un chariot miniature, de la corde et du matériel de bricolage.


MÉLANIE

Puis, qu'est-ce qu'on va

faire avec tout ça?


FRANCIS

On va lui faire subir

une petite métamorphose.


FRANCIS tend sa main vers MÉLANIE.


FRANCIS

Tie-wrap.


MÉLANIE

Quoi?


FRANCIS

Attache

à tête d'équerre.


MÉLANIE

Bon, Francis,

je t'ai dit

que j'allais pas sur des blogues

de vocabulaire de

geek.


FRANCIS

Mélanie! Ça.


FRANCIS montre une attache de plastique à MÉLANIE.


MÉLANIE

OK! Les patentes

en plastique. OK.


Un peu plus tard, SAMI entre chez lui. Il prend la tablette de son père et se dirige vers la bibliothèque du salon. FATIMA entre à la maison.


FATIMA

Allo, Bolbol!


SAMI

Oui, c'est ça.


SAMI cache discrètement la tablette dans la bibliothèque.


FATIMA

Qu'est-ce que tu fais en plan

comme ça devant la bibliothèque?


SAMI

Rien, rien.

Pas grand-chose.

Je me cherche

un livre pour lire.


SAMI prend un livre au hasard.


SAMI

Ça, ça a l'air

super bon. Hein?


FATIMA

Tu l'as pas déjà lu

celui-là?


SAMI

Cousines clandestines.

Je vais en prendre

un autre.


SAAD entre à la maison et salue FATIMA en arabe.


FATIMA

Ah, tu es arrivé!


SAAD

J'étais au sous-sol.


FATIMA

Dis-moi,

tu as parlé à ton patron

pour la réunion

de demain?


SAAD

Oui, on s'est entendus pour

que j'y participe par Skype.

Grâce à ma tablette.

Euh... As-tu pris ma tablette?


FATIMA

Non.


SAAD

Je suis sûr de l'avoir laissée

sur la table.


FATIMA

Hé, Bolbol,

tu as vu la tablette--


SAMI

Non, désolé.


SAAD

Où est-ce que

j'ai bien pu la mettre?


Un peu plus tard, FRANCIS et MÉLANIE ont terminé de modifier leur chariot. On ne voit pas le résultat.


FRANCIS

Bon, OK, maintenant,

il faut penser

à un système

de distribution des cartes.


MÉLANIE

Il est vraiment pas

si laid que ça, finalement.

Il est même cute.


FRANCIS

Qu'est-ce que tu fais?


MÉLANIE prend une photo du chariot avec son téléphone.


MÉLANIE

Je lui pars

une page Facebook.


FRANCIS

Ah, c'est bon, ça.


Chez les Mazari, FATIMA et SAAD cherchent la tablette. SAMI fait semblant d'aider.


FATIMA

Pas là...


SAAD

Mais je me souviens très bien

de l'avoir laissée sur la table.

J'abandonne.

Laisse tomber.


FATIMA

Mais non,

habibi,

attends, on va la trouver.


SAAD

Non, non, ça suffit.

Ça suffit.

Tu vas voir, elle n'attend que

ça, pour réapparaître. Oui, oui.


SAMI

Attends, qu'est-ce que tu vas

faire si tu le trouves pas?

Tu vas rester ici?


SAAD

C'est bien mal me connaître,

mon fils,

de penser que j'abandonne

si facilement.

Non, j'ai mon téléphone pour

faire la réunion à distance.


SAMI

Tu peux "skyper"

là-dessus?


SAAD

Non, mais je peux faire

des appels conférences.


FATIMA lance quelques mots en arabe.


FATIMA

Technologie.

Toujours la technologie.


SAAD

Mais c'est comme ça,

ma chérie!

Il faut être de son temps.


Le téléphone de SAAD sonne.


SAAD

C'est mon patron.

(Au téléphone)

Allo? Non, non, non,

pas de problème.

Ils sont à Toronto?

Mais c'est excellent!

On se reparle tout à l'heure.

Ciao!

Les clients pour la réunion,

ils sont à Toronto!


SAAD

Puis?


SAAD

Mississauga,

c'est une banlieue de Toronto.

Je vais aller les voir

en personne, c'est encore mieux!


SAMI

(Menteur)

Bien, c'est parfait ça.


Chez les Beaucage, FRANCIS a recouvert le chariot d'un drap. FRANCIS a la tête sous le drap et fait quelques ajustements. VINCENT, ALAIN et MÉLANIE sont autour de la table.


VINCENT

Ça commence là?


MÉLANIE

Oui, oui,

il est presque prêt.


VINCENT reçoit un texto de SAMI.


SAMI (Par message texte)

J'ai besoin de toi!


VINCENT

Oups, désolé, la gang,

mais le devoir m'appelle.


FRANCIS

Hé, Vincent! Va-t'en pas!

On est prêts.


VINCENT

Vous me montrerez

votre gogosse une autre fois.


FRANCIS

Bien, là!


ALAIN

Hé, mais je suis là, moi!

Montrez-moi-le.


FRANCIS

OK.


FRANCIS se râcle la gorge et récite un texte par cœur. MÉLANIE lui donne la réplique en récitant également un texte.


FRANCIS

"À une époque

où la technologie

"nous offre toutes sortes

de gadgets high-tech...


MÉLANIE

"Tous plus légers...


FRANCIS

"Rapides...


MÉLANIE

"Et épurés

que les autres...


FRANCIS

"Vous êtes murs

pour quelque chose

"de différent,

différent, différent.


MÉLANIE

"Une machine de plâtre...


FRANCIS

"Colorée...


MÉLANIE

"Et barbue...


FRANCIS

"Est sur le point de franchir

la porte de votre foyer...


MÉLANIE

"Pour livrer votre courrier...


FRANCIS

"Et bien plus.


MÉLANIE

"Mesdames et messieurs...


FRANCIS

"Veuillez accueillir...


FRANCIS ET MÉLANIE

"Le dromne!"


FRANCIS et MÉLANIE soulèvent le drap. Le petit chariot est rattaché à un camion téléguidé sur lequel est fixé le nain de jardin.


Plus tard, FATIMA fait entrer VINCENT chez elle.


FATIMA

Tu peux entrer, Vincent, mais

ils sont en grande discussion.


VINCENT

Merci, madame Mazari.


SAAD

SAMI)

Est-ce que tu comprends ça?


SAMI

SAAD)

Oui, je comprends,

mais c'est pour ça que je dis

que je pourrais partager

la chambre avec Vincent.


SAAD

Avec qui je vais dormir, moi?


SAMI

Bien, avec Alain!

Je suis sûr que ça le

dérangerait pas. Hein, Vincent?


VINCENT

Bien, non.

C'est sûr qu'il voudrait.


SAAD

C'est bien gentil, Vincent,

mais je préfère

qu'on s'en tienne

à ce qui a été prévu.


SAMI

Papa, s'il te plaît.


SAAD

Si tu continues, Bolbol,

je vais commencer à croire

que tu veux pas dormir

dans la même chambre que moi.


VINCENT

Non, monsieur Mazari,

ça n'a rien à voir avec vous.

C'est juste que moi et Sami,

on est super excités d'aller

à Mississauga et on se disait

que ce serait le fun

de parler de ce qu'on a vu

le soir avant de se coucher.


SAAD

Oui, et toi,

tu vas être bien trop fatigué

d'avoir conduit

toute la journée,

d'avoir assisté

à ta réunion et moi,

je vais être bien trop énervé

pour dormir.


SAAD

C'est beau, les gars.

J'ai déjà eu votre âge

moi aussi...


FATIMA

J'ai une idée!

Et si... Dydy et moi, on venait

avec vous à Toronto?

Il y a de la place

dans la chambre, non?


SAAD

Mais oui, théoriquement,

deux lits double, donc,

de la place

pour quatre personnes.


FATIMA

J'ai toujours rêvé

de visiter Toronto.

Ce serait très éducatif

pour Dydy.

On pourrait faire les musées

pendant la journée

et le soir, on se retrouvera

pour souper.


SAAD

Bien, c'est pas

une mauvaise idée...


SAMI

Mais c'est parce que...


FATIMA

Et je peux conduire.

Comme ça, tu arrives frais

et dispo à Toronto.


SAAD

C'est parfait. On fait ça.


FATIMA

Je vais commencer ma valise.


SAAD

Je te suis!


FATIMA et SAAD se dirigent vers leur chambre.


SAMI

Partager une chambre d'hôtel

avec ma famille...

Ça correspond pas mal

à ma description de l'enfer, ça.


VINCENT

Holy moly.


SAMI

Ne dis plus ça.


Chez les Beaucage, FRANCIS attend les commentaires d'ALAIN sur son invention.


FRANCIS

Puis? Qu'est-ce

que tu en penses?


MÉLANIE

Il est beau, hein?


ALAIN

Bien, il est...

Il est original, hein!


FRANCIS

Bien, c'est sûr! C'est le seul

prototype de dromne au monde.


ALAIN

Qu'est-ce que ça fait,

ça, au juste un dromne?


FRANCIS

Bien, premièrement,

ça roule.


ALAIN

Ah, oui?


MÉLANIE

Démonstration!


FRANCIS fait avancer le camion de quelques centimètres.


MÉLANIE

C'est beau,

le petit gars. Oui!


FRANCIS

Encore un petit peu.

Encore un petit peu.


FRANCIS fait reculer le camion.


MÉLANIE

Oh! Bravo!

Il est beau, hein?


ALAIN

Oui. Oui, oui.


MÉLANIE

Au début, je le trouvais

vraiment laid, mais là,

je sais pas pourquoi, je me suis

comme vraiment attachée.


ALAIN

Bien, oui. Je vois ça.


FRANCIS

Mais c'est pas tout!

Il va aider Mélanie

à distribuer

les cartons publicitaires

pour les salons de coiffure.


ALAIN

Ah, oui?

Comment il va faire ça?

Avec le râteau

qu'il y a là?


FRANCIS

Non. Mais ça, en fait, ça sert

à aller sonner à la porte, là.

Je voulais lui faire une

catapulte, mais ça propulsait

pas assez loin, ça fait

que j'ai laissé faire ça.


MÉLANIE

À la place,

on lui a créé

une page Facebook

avec toutes ses photos.


FRANCIS

En même pas une heure,

il est devenu super populaire.


MÉLANIE

Donc, demain,

on va l'apporter à l'école,

le monde va venir le voir,

le petit chou, et moi, je vais

leur donner ce qu'il me reste

de cartes. C'est cool, hein?


FRANCIS

C'est vrai que...

Il a un petit

quelque chose d'attachant.


FRANCIS ET MÉLANIE

Oui...


FRANCIS fait avancer le tableau.


ALAIN

Il a avancé.


MÉLANIE

Ah, c'est beau, le petit gars.


ALAIN

Attention, blesse-toi pas.


Chez les Mazari, FATIMA fouille dans la bibliothèque du salon.


FATIMA

Ah, je suis sûre qu'on a

déjà eu un guide de Toronto.

Toronto, Toronto.

Toronto.


SAMI

VINCENT, à voix basse)

Je peux pas croire qu'ils

viennent avec nous autres.


VINCENT

SAMI, à voix basse)

Pense pas à ça,

man.

Concentre-toi sur le positif.

Les buts qu'on va compter,

la coupe qu'on va gagner...

Ça va être correct, là.

Et je suis sûr qu'ils sont pas

si intenses que ça.


FATIMA

Ah! La tablette!


SAAD

Hein?

Où est-ce qu'elle était?


FATIMA

Elle était ici

dans la bibliothèque,

rangée comme un livre.


SAAD

Non...


SAAD et FATIMA se disputent en arabe.


VINCENT

OK, j'avoue. Peut-être

qu'ils sont un peu intenses.


SAMI

Et ça, c'est rien. En fin

de semaine, ma soeur va être là.

Hé, attends un peu...

Papa?

Si Nadya dort avec vous,

est-ce que je peux aller coucher

avec Alain et Vincent?


SAAD

Bon, ça recommence.


SAMI

Mais c'est pas de ma faute!

Nadya arrête pas de gigoter

dans son sommeil.

Si je couche dans le même lit

qu'elle, bien,

je dormirai pas et je serai pas

en forme pour mes matchs.


FATIMA

C'est vrai qu'elle bouge

beaucoup, la petite.


SAAD

Vincent, ton père,

qu'est-ce qu'il penserait de ça?


VINCENT

Bien, mon père,

c'est sûr qu'il voudrait.


SAAD

Bon, d'accord.

C'est réglé.

Mais vous placotez pas

toute la nuit, hein?

Vous laissez Alain dormir.


SAMI

Bien, oui.


SAAD et FATIMA recommencent à discuter.


SAMI

VINCENT)

Ton père, là,

j'ai des bouchons.


SAMI montre ses bouchons pour oreilles à VINCENT. VINCENT rit.


Fin épisode


SAMI

Pour jouer ou revoir

des émissions,

visite le site web

de Subito texto.


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par