Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le chouchou de Mona

Pour prouver à Brandon-Lee qu’elle peut faire partie de son groupe privé de rebelles, Maude est prête à voler le chou chouchou de Mona… mais elle ne se doute pas des retombées de ses actions.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


À la salle des pas perdus, MONA regarde une photo sur son téléphone. Elle la montre avec enthousiasme à une étudiante.


MONA

Il est tellement

beau, hein? Oh!

Oh, c'est une petite goutte

d'eau... Il avait soif!


L’étudiante, peu intéressée, s'en va. BRANDON-LEE passe à ce moment devant elle et MONA l'interpelle sur un ton autoritaire.


MONA

Brandon-Lee!

Viens ici.


BRANDON-LEE s'approche de MONA.


MONA

(D'un ton attendri)

Je te présente chouchou!


BRANDON-LEE

Chouchou?


MONA

C'est mon chou!


MONA lui montre la photo d'un chou.


MONA

Il est parti

d'une petite graine comme ça,

et regarde le beau chou

bien dodu qu'il est devenu!


BRANDON-LEE

C'est vrai qu'il est gros.


MONA

Hé! Gros, tu dis?

C'est le plus gros

du jardin communautaire!

Ça, c'est parce que je

m'en occupe tous les jours.

Avec moi,

chouchou est aux petits soins.

Hé! Et j'ai même pas

le pouce vert, en plus!

Je te dis, c'est un vrai

miracle, ce chou-là!

Ah! Je vais pouvoir prouver

à ma cousine que je suis capable

de garder un végétal

en vie!


BRANDON-LEE

Bon, bien,

félicitations pour votre chou.

Moi, je vais...

Moi, il faut que j'y aille.


BRANDON-LEE s'apprête à partir, quand MONA lui indique de revenir.


MONA

Euh... woh, woh, woh!

J'ai autre chose à te dire.

Il y a un changement

à l'horaire pour ce soir.

Toi et ton équipe

de travaux communautaires,

vous ne serez plus affectés

au nettoyage des graffitis.


BRANDON-LEE

On va faire quoi, d'abord?


MONA

Vous allez nettoyer

les toilettes des gars!


BRANDON-LEE

C'est la pire corvée, ça!


MONA

Ah! Mais c'est écrit

dans mon carnet!


BRANDON-LEE

Non, s'il vous plaît, Mona,

faites pas ça, OK?


MONA

T'avais juste à aller

à tes retenues

quand c'était

encore le temps.


BRANDON-LEE s'en va et, à ce moment, MAUDE se dirige vers son casier. À son tour, MAUDE se fait interpeller par MONA.


MONA

Maude! Ah!

Il faut que je te montre

quelque chose...

d'extraordinaire!


MONA montre à MAUDE la photo de son chou avec beaucoup d'enthousiasme.


MONA

Ha! ha! hi!


Chez les Beaucage, VINCENT, tout excité, vient rejoindre JULIEN B et MARIE dans la cuisine. JULIEN B est en train de déjeuner.


VINCENT

C'est aujourd'hui

que ça se passe! Ha! ha! ha!


JULIEN B

De quoi?


VINCENT

M. Mazari va tirer le nom

du joueur qui va l'accompagner

à la rencontre

avec Peter Boivin.


MARIE

Pas le beau joueur de hockey

du Canadien? Mmm!


VINCENT

Je sais pas s'il était beau,

mais il était bon, en tout cas!


MARIE

Hum, hum!


JULIEN B

C'était une vedette?


VINCENT

Mets-en!

Un des plus grands joueurs

de hockey des années '90.

Il a invité tous les entraîneurs

du coin à venir le rencontrer

avec un de leurs joueurs.

C'est cool, hein?


MARIE

C'est surtout cool

si c'est ton nom qui est pigé.


VINCENT

Je suis sûr de gagner!

Je me suis donné à fond

dans la corvée de l'aréna

et je me suis ramassé

avec 14 billets de tirage!

Ça, c'est le max, donc...


MARIE

Je devrais organiser un

concours comme ça à la maison.

Ça vous motiverait peut-être

à faire votre lit

plus souvent le matin!


JULIEN B

Ah oui, cool!


VINCENT

Bon! Moi, il faut

que j'y aille.


JULIEN B

(Narguant VINCENT)

Moi, j'ai pas d'école! Nana!


MARIE

Hé! Mon bec,

mon bec, mon bec!


MARIE

Bonne journée,

mon grand!


VINCENT

Bonne journée!


MARIE

Bye!

Bon!


JULIEN B

Maman?


MARIE

Quoi?


JULIEN B

J'aimerais ça aller

à ce camp-là cet été.


JULIEN B donne à MARIE un dépliant. MARIE le parcourt.


MARIE

(Lisant le dépliant)

"Viens passer l'été avec nous

en camping sauvage."

Ha! ha! Mais t'en as jamais fait

de camping, mon amour.

Tu sais même pas

si t'aimes ça!


JULIEN B

Bien, j'en ai déjà fait

avec Julien dans le salon.


MARIE

Oui, mais c'est pas vraiment

ce qu'on peut appeler

du camping sauvage, hum?


JULIEN B

Il manquait juste la nature.


MARIE

Hé! C'est pas à côté, hein?

C'est à trois heures de route!


JULIEN B

Ha! Ils vont quand même pas

faire ça dans la cour d'école!

Ha! ha! ha!


MARIE

Écoute, mon loup, je sais pas

si c'est une bonne idée.

Je suis pas sûre.

T'es jamais parti de la maison

plus que deux jours,

et t'as juste fait

du camping dans le salon.

Ça serait peut-être mieux

d'y aller par étapes,

tu penses pas?


JULIEN B

Bien là, tu me prends vraiment

pour un bébé?

Tous mes amis

vont y aller, là!


MARIE

Tes amis ont probablement

déjà fait du camping sauvage.

Ils savent c'est quoi,

se passer des toilettes,

d'un frigo

ou du confort du foyer.


JULIEN B

Il y a rien là!

Tu me sous-estimes vraiment!


MARIE

Hum... Tut-tut-tut,

monsieur pas d'école!


JULIEN B se lève et s'apprête à s'en aller.


MARIE

Assiette! Lave-vaisselle.


JULIEN B ramasse son assiette en soupirant.


MARIE

Merci.


Pendant ce temps, à l'école, MONA montre à MAUDE la photo de son chou.


MONA

Ah oui!

Je suis bien fière

de mon chouchou!

Il grossit à vue d'oeil!


MAUDE

(Faussement intéressée)

C'est beau!


MONA aperçoit alors un autre étudiant et s'empresse de se diriger vers lui.


MONA

Hé, toi! Il faut que je

te montre quelque chose!


Pendant que MONA s'en va, MAUDE va voir BRANDON-LEE à son casier.


MAUDE

Brandon-Lee!

T'es pas mal actif sur Facebook

ces temps-ci, hein?

As-tu reçu mes trois demandes

pour faire partie

de ton fameux

groupe mystérieux?


BRANDON-LEE

Oublie ça, Maude. Ce groupe-

là, c'est vraiment pas pour toi.


MAUDE

Ah, mais pourquoi?

Qu'est-ce qu'il faut

en faire partie?


BRANDON-LEE

Le monde dans ce groupe, c'est

une gang de vrais délinquants.

Ils font pas mal

de mauvais coups.


MAUDE

Euh... je pense

que t'oublies

que j'ai déjà séché un cours,

et j'ai pratiquement

fait une nuit blanche.


BRANDON-LEE

Wouh!


MAUDE

Bon! Je sais pas

tu me prends pour qui,

mais j'ai tout ce qu'il faut

pour faire partie

de ton groupe, OK?


MAUDE s'en va, de mauvaise humeur. BRANDON-LEE se promène ensuite dans les couloirs de l'école et rencontre VINCENT.


VINCENT

Hé, man!T'as ramassé

combien de billets

pour le tirage de ce soir?


BRANDON-LEE

Juste un.


VINCENT

Ih! Tu t'es pas forcé

fort, fort!


BRANDON-LEE

Je fais déjà assez

de corvées comme ça

avec les travaux communautaires

que je me tape ces temps-ci.


Le téléphone de VINCENT sonne.


VINCENT

Hé, hé! à nous deux,

Peter Boivin!


VINCENT consulte son téléphone, qui continue malgré tout de sonner.


VINCENT

Hein?


Il s'agit plutôt du téléphone de BRANDON-LEE qui a la même sonnerie.


BRANDON-LEE

Oui, allo?

Oui! Salut, M. Mazari.

Ah oui?

Ah bien... OK!

Bonne journée!


BRANDON-LEE raccroche.


VINCENT

Non, non, non!

Dis-moi pas que...


BRANDON-LEE

Bien oui, c'est moi

qui ai gagné!


VINCENT

Ah! C'est tellement pas juste;

j'ai travaillé comme un fou

pour avoir le plus

de billets possible!


BRANDON-LEE

De toute façon,

je pourrai même pas y aller!

J'ai encore des travaux

communautaires ce soir.


VINCENT

Tu me donnes ta place?


BRANDON-LEE

Es-tu malade, toi?

J'aime bien mieux te la vendre!


VINCENT

OK, combien?


BRANDON-LEE

Ça te coûtera pas un sou.

J'aurais juste besoin que tu

me rendes un petit service.


VINCENT

Tout ce que tu veux.


Quelques instants plus tard, VINCENT passe devant les casiers et surprend MAUDE en train de faire un graffiti sur un des casiers. Elle a écrit : « Jayden aime Cath », en plus de dessiner des cœurs.


VINCENT

Mais qu'est-ce que tu fais?


MAUDE

Chut, chut! Parle pas

trop fort, Mona va t'entendre!


VINCENT

(Chuchotant)

Mais qu'est-ce que tu fais?


MAUDE

Je fais un graffiti,

comme tu peux voir.


VINCENT

C'est qui, ça, Jayden?


MAUDE

Aucune idée!


VINCENT

Pourquoi t'écris ça,

d'abord?


MAUDE

Juste pour faire

un graffiti.


VINCENT

Ha! Maude la parfaite

qui fait un graffiti!

On aura tout vu!


MAUDE

Je suis pas si parfaite;

la preuve, hum?


VINCENT

C'est un crayon de plomb!


MAUDE

C'est juste mon brouillon, là!

Je vais repasser avec ça.


MAUDE montre à VINCENT le crayon qu'elle prévoit utiliser.


VINCENT

Maude, c'est un crayon effaçable.


MAUDE

Mais là, je veux pas donner

trop de travail à Mona.

Elle haït ça,

laver les graffitis!


VINCENT

Ha! ha! ha!


MAUDE retourne à son casier, dans l'autre rangée. VINCENT la suit.


MAUDE

Je veux juste que Brandon-Lee

accepte de me laisser entrer

dans son groupe privé

sur Facebook!


VINCENT

Ah, le groupe qui arrête pas

de faire des jokes de malades

et qui parle en code?


MAUDE

Oui! Ils se font

des rendez-vous secrets.

Ç'a l'air vraiment cool,

leurs rencontres!


VINCENT

Oui, j'avoue.


MAUDE

Mais Brandon-Lee me trouve pas

assez rebelle!


VINCENT

C'est sûr qu'il va mettre

la barre haute.

Pour lui, aller voler le carnet

de Mona, il y a rien là.


MAUDE

Il a fait ça?


VINCENT

Non, mais il veut

que je le fasse à sa place

et que je change sa corvée

de ce soir dans le carnet.


MAUDE

Pourquoi tu ferais ça?


VINCENT

En échange,

il me donne sa place

pour aller voir Peter Boivin!


MAUDE

Mais c'est parfait!


VINCENT

Comment ça, parfait?


MAUDE

Ça, c'est un vrai

mauvais coup.

Je vais le faire, moi.


VINCENT

Mais tu serais pas capable.


MAUDE

J'ai souvent eu affaire

à Mona dernièrement;

je sais comment m'y prendre.


VINCENT

OK, mais si tu y tiens.


MAUDE

Bien oui! Comme ça,

je vais avoir mon mauvais coup

et en même temps, je vais

rendre service à un ami, hein?

C'est pas beau, ça?


VINCENT

Ouais...


Chez les Beaucage, MARIE referme la porte, après avoir salué FATIMA.


MARIE

Bye!


MARIE

(Revenant dans le salon)

Ha! ha! ha!

Cré Fatima!


MARIE aperçoit, au milieu de la salle à manger, plusieurs valises qui encombrent l'espace.


MARIE

Qu'est-ce que c'est ça?

Julien!


JULIEN B descend rejoindre MARIE.


MARIE

C'est quoi, ça?


JULIEN B

C'est mes affaires de camping.


MARIE

De camping?


JULIEN B

Oui!

Je m'en vais camper au parc.


MARIE

Ah! OK...

OK. Puis tu vas apporter...

tout ça?


JULIEN B

Bien oui!


MARIE

Tu trouves pas que c'est

un petit peu exagéré?

Il me semble que...

je ferais un tri, moi, hum?


JULIEN B

Hum...


MARIE

Tu sais qu'en camping sauvage,

la chose la plus importante,

c'est d'apporter le strict

minimum? Juste l'essentiel.


JULIEN B

Juste l'essentiel essentiel?


MARIE

Hum, hum!


JULIEN B

Bon, je vais prendre juste

l'essentiel essentiel, d'abord.


MARIE

Je regarde ça, là...

Il me semble qu'il te manque

la chose la plus importante

pour faire du camping.


JULIEN B

Quoi?


MARIE

Une tente!


JULIEN B

Hein? On n'a plus

la petite tente bleue?


MARIE

Bien non! On l'a donnée,

souviens-toi!


JULIEN B

Bien là!


MARIE

Désolée, mon loup.


JULIEN B

Vous auriez pu

me consulter avant!


De leur côté, MAUDE et VINCENT s'apprêtent à mettre leur plan à exécution. Tandis que MONA affiche une feuille sur le babillard, MAUDE et VINCENT la surveillent.


MAUDE

OK... couvre-moi!


VINCENT

OK.


MAUDE

Non, non! Arrête, là,

on va se faire remarquer.

Envoie!


MAUDE suit VINCENT, qui s'arrête soudainement.


MAUDE

Ah!


VINCENT s'assoit dans la salle des pas perdus, pendant que MAUDE s'approche de MONA et essaie de voler le carnet dans sa poche. MONA se retourne subitement.


MONA

Voyons! Qu'est-ce

que tu fais là?


MAUDE

Je voulais voir

la feuille d'inscription.


MONA

Ah! Je savais pas

que t'aimais la ringuette!

Hé, je vais monter une équipe

à l'aréna!


MAUDE

Non, non! Je pensais que

c'était une équipe de...


MAUDE effectue quelques pas maladroits de danse.


MAUDE

Claquette.


MONA

Voyons! J'ai l'air

d'aimer la claquette, moi?


MAUDE

Bien, pourquoi pas?

Vous dansez bien le hip-hop.


MONA

C'est pas du tout

la même chose!

C'est pas du tout

les mêmes souliers.


MONA se retourne vers le babillard et MAUDE en profite pour lui voler son carnet. Elle a tout juste le temps de le cacher que MONA se retourne vers elle.


MONA

En tout cas, penses-y,

pour la ringuette!

Hé! J'ai trouvé

notre nom d'équipe.

Les loutres enragées.

C'est pas pire, hein?


MAUDE

Hein!


MONA

Ah!


MONA s'en va et MAUDE va rejoindre VINCENT qui est tout près.


MAUDE

(Montrant le carnet)

Je l'ai!


VINCENT

Yes! T'es vraiment pro!


MAUDE

Avoue, hein!


VINCENT

Oui. T'es vraiment rendue

wild.


MAUDE

Ah, je sais! Mais là,

il faut que je me calme.

Je voudrais pas devenir

la plus grande délinquante

de toute l'école, tu sais.


MAUDE donne à VINCENT le carnet et y inscrit quelque chose.


Chez les Beaucage, JULIEN B réfléchit, puis se dirige vers le téléphone.


JULIEN B

Oui, allo, Julien?

Salut, c'est Julien!

Hé, je voulais juste savoir,

est-ce que t'es capable

de faire un tipi, toi?


MAUDE, de son côté, rencontre BRANDON-LEE dans le corridor.


MAUDE

Tu vas pouvoir m'accepter

dans ton groupe

parce que j'ai fait

quelque chose

de super rebelle!


BRANDON-LEE

Quoi? T'as mis le feu

aux poubelles

des toilettes des filles?


MAUDE

Non, franchement!


BRANDON-LEE

T'as mis une punaise

sur la chaise du directeur?


MAUDE

Non.


BRANDON-LEE

T'as pas dû

faire quelque chose

de si rebelle que ça,

d'abord.


MAUDE

Ah! C'est là

que tu te trompes.

J'ai volé le carnet de Mona.


BRANDON-LEE

Ha! ha! ha!

Bien oui, me semble.

Toi qui trouves que c'est

rebelle de pas faire son lit,

voir que tu vas voler

le carnet de Mona.


MAUDE

Quoi? C'est vrai!

Oui, oui! Je l'ai pris

pendant qu'elle affichait

une feuille d'inscription

sur le babillard,

et là, elle s'est

même pas retournée.


BRANDON-LEE

Ah oui?

C'est drôle parce que

c'est Vincent qui a le carnet

de Mona. Bien essayé, Maude.


BRANDON-LEE lui montre une photo à partir de son téléphone que lui a envoyée VINCENT.


MAUDE

Oui, mais c'est moi

qui l'ai volé pour lui!


BRANDON-LEE

(Ne la croyant pas)

Bien oui, c'est ça!

Retourne étudier tes maths,

la grande. Envoie!


MAUDE

Mais c'est moi

qui l'ai volé!


BRANDON-LEE s'en va sans croire MAUDE.


De leur côté, JULIEN A et JULIEN B sont au parc. Ils essaient de monter une tente.


JULIEN A

Ah...


JULIEN B

Es-tu sûr

que ça va de même?


JULIEN A

Bien, je pense...


JULIEN B

Elle est où, la porte, là?


JULIEN A

Bien, elle est censée

être en avant, tu sais!


JULIEN B

Gna gna gna!


JULIEN A

Gna! Gna!

Arrête de tirer dessus!


JULIEN B

Bien là!

Je tire pas dessus, OK?

C'est juste toi qui la prends

pas du bon bord!


JULIEN A

Non!


JULIEN B

Regarde! C'est l'autre bord!


JULIEN A

Mais non!


JULIEN B

Prends-la!


JULIEN A

Bien oui!


JULIEN B

Ah...

T'as pas

les instructions?


JULIEN A

Bien non,

il y en a pas! Eh!

Mon père monte ça

en deux minutes, d'habitude.


JULIEN B

Ah...

Ça aurait tellement été

plus simple de faire un wigwam!


JULIEN A

Un quoi?


JULIEN B

Un tipi!


JULIEN A

Ah! OK!

Bon, attends.

Ça comme ça ici...


JULIEN B

Recule-la un peu!


Pendant ce temps, VINCENT attend l'arrivée de MONA pour lui remettre son carnet. MONA se rend au babillard.


MONA

(Regardant la liste d'inscription)

Bon! Il y en a

pas une d'inscrite!

Elles sont donc bien plates!


Profitant du fait qu'elle lui tourne le dos, VINCENT essaie de glisser dans la poche de MONA son carnet, mais elle le surprend.


MONA

Hé! Qu'est-ce que tu...

Donne-moi ça tout de suite, toi!


VINCENT

C'est pas

ce que vous pensez.

Je l'ai trouvé par terre et je

voulais juste vous le redonner.


MONA

Personne touche

à mon carnet. Personne!


VINCENT

Non, c'est parce que

je voulais--


MONA

Ah! Tu repenseras à tout ça

ce soir en retenue.


VINCENT

Woh, woh! J'ai juste

ramassé votre carnet.

Vous pouvez pas me faire ça,

pas ce soir!


MONA

C'est plate, hein?

Mais t'avais déjà

deux avertissements.

Donc là, ça fait trois. Et moi,

c'est ce soir que je surveille.

Je veux t'avoir à l'oeil!


VINCENT

Vous pouvez pas faire ça; j'ai

ma soirée avec Peter Boivin!


MONA

Peter Boivin...


VINCENT

Mais l'ancien joueur

du Canadien!

Celui qui a marqué 45 buts

trois saisons de suite

dans les années '90!

Le coup de patin de feu!


MONA

Connais pas!


VINCENT

Mais c'est ma seule chance

de le rencontrer.

Vous pouvez pas faire ça.

S'il vous plaît!


MONA

Bien, voyons!

Ç'a bien l'air important!


VINCENT

Ah... Vous savez à quel point

je capote sur le hockey.

Hein, vous savez c'est quoi,

vous, avoir une passion!


MONA

Ah, bien oui!

Mais moi, c'est pas le hockey.

Ah! C'est mon chou!


VINCENT

Votre chou?


MONA prend son téléphone et montre à VINCENT une photo de son chou.


MONA

Il s'appelle chouchou.

J'ai un lot

au jardin communautaire.


VINCENT

Hum... OK. Puis seriez-vous

prête à faire n'importe quoi

pour votre chou?


MONA

Bien, pas mal!


VINCENT

Moi, c'est la même affaire.

Je ferais n'importe quoi pour ne

pas avoir une retenue ce soir!


MONA

Oh! N'importe quoi?


VINCENT

Oui!


MONA

Ha!


De leur côté, JULIEN A et JULIEN B termine de monter la tente au parc.


JULIEN B

Yeah!


JULIEN A

Yes! On a réussi!


JULIEN A et JULIEN B se félicitent l'un l'autre en exécutant une poignée de main spéciale.


JULIEN A ET JULIEN B

Wouh! Wouh! Wouh!

Wouh! Wouh! Wouh!

Wouh! Wouh! Wouh!

Oh... ah!


JULIEN A et JULIEN B rigolent.


JULIEN A

Hé, on est hot!


JULIEN B

Mets-en!

On l'a faite sans plan!


JULIEN A

Bien oui!


JULIEN B

Vous avez mérité

votre repos, soldat.


JULIEN A et JULIEN B jouent au soldat en se mettant en position du garde à vous.


JULIEN B

Ouh!


JULIEN A

Ah!

(Entrant dans la tente)

Ah!


MARIE arrive à ce moment dans le parc.


MARIE

Salut, les gars!


JULIEN B

Salut, maman!


MARIE

Wow! Vous êtes

bien installés!

Ça doit creuser l'appétit,

travailler fort comme ça!


JULIEN A ET JULIEN B

Oui.


MARIE

J'ai préparé des sandwichs, ça

va vous redonner de l'énergie.


JULIEN A s'approche pour prendre un sandwich, mais JULIEN B l'en empêche en lui attrapant le bras.


JULIEN A

Oh!


JULIEN B

C'est correct,

on a déjà tout ce qu'il faut.


MARIE

Ah oui? T'es sûr?

J'ai préparé des sandwichs

et j'ai mis un petit morceau

de tarte, aussi.


JULIEN B

Non. Merci!


MARIE

Ah! OK!

C'est comme vous voulez.

À tantôt! Bye!


JULIEN B

Bye!


MARIE s'en va.


JULIEN A

(Déçu)

T'aurais pu prendre la tarte,

au moins!


JULIEN B

Chut! C'est un piège!


JULIEN A

Hein? Elle voulait juste

être fine!


JULIEN B

Bien non, elle est

bien plus rusée que ça!

Il faut que je lui montre

que je suis capable

de me débrouiller tout seul!


JULIEN A

T'aurais dû

prendre la tarte!

Maintenant,

il est trop tard...


JULIEN A fait semblant de mourir et se laisse tomber au sol.


JULIEN B

Oh! Julien, Julien!

S'il te plaît, laisse-moi pas!

Julien!

Non!


JULIEN B fait semblant de pleurer.


À l'école, MAUDE entre par effraction dans le bureau de MONA.


De leur côté, JULIEN A et JULIEN B sont assis dans la tente et poursuivent leur discussion.


JULIEN A

T'exagères!


JULIEN B

Bien non!

Je la connais, ma mère!


JULIEN A

Bon! Moi, je m'en vais

chercher de quoi à manger

parce que j'ai faim.


JULIEN B

J'ai déjà tout prévu.

Assis-toi là!


JULIEN A et JULIEN B s'assoient à l'extérieur de la tente. JULIEN B tend à JULIEN A un sac de guimauves.


JULIEN B

Tou lou!

Hé, ça serait cool

de les faire griller.

Tu sais,

comme dans un vrai camping?


JULIEN A

Oui, mais je pense qu'on peut

pas faire de feu dans un parc.


JULIEN B

Ah! On a juste à les manger

de même, d'abord!


JULIEN A

Attrape!


JULIEN A lance à JULIEN B une guimauve, qu'il attrape directement avec sa bouche.


JULIEN A

On fait le concours de celui

qui en mange le plus!


JULIEN B

Ah non!


JULIEN A

Attends, minute.

Un, deux...


JULIEN A se met quelques guimauves dans la bouche.


JULIEN B

Trop dégueulasse.


Au moment où MAUDE sort du bureau de MONA, VINCENT la surprend.


VINCENT

Maude!


MAUDE

Ah! Tu m'as fait peur.

Qu'est-ce que tu fais

avec ça?


VINCENT tient un sceau et des outils de jardinage.


VINCENT

Je suis allé

au jardin de Mona.

C'était ça ou je pognais

une retenue.


MAUDE

Pourquoi?


VINCENT

Parce que j'ai touché

à son carnet.


MAUDE

Ah! Tu t'es fait prendre!


VINCENT

Oui. Donc, au lieu d'avoir

une retenue, je suis allé

mettre de l'engrais

autour du chou de Mona.

Hé, il est vraiment gros, hein?


MAUDE

Ah oui?


VINCENT

Oui, c'est fou.

Mais toi,

qu'est-ce que tu faisais

devant le bureau de Mona?

Tu faisais pas

un autre mauvais coup, j'espère.


MAUDE

Brandon-Lee m'a pas crue

pour le carnet.

Il pense que c'est toi

qui l'as volé.


VINCENT

Ah, pauvre Maude!


MAUDE

T'aurais pu lui dire

que c'était moi!


VINCENT

Mais je l'ai pas vu,

et je pensais pas

qu'il allait pas te croire.


MAUDE

Oui. Ça fait que j'ai dû

trouver un autre méfait.


VINCENT

OK, qu'est-ce

que t'as fait?


MAUDE

J'ai photocopié

mes fesses! Hum!


VINCENT

Mais pourquoi?


MAUDE

Un ami de Brandon-Lee

l'a fait la semaine passée.

Il a mis les photos

dans le groupe Facebook.

Inquiète-toi pas,

j'ai gardé mes pantalons.


MAUDE donne les photocopies à VINCENT qui les regarde alors.


VINCENT

Bien oui, mais on voit rien!


MAUDE

Oui, c'est vrai

que c'est pas mal noir.

Ça marche pas!


VINCENT

Si tu veux vraiment

impressionner Brandon-Lee,

il faudrait

que tu trouves quelque chose

que lui-même

n'oserait même pas faire!

Oui!

Oui!


MAUDE

C'est bon, ça!

Quelque chose de vraiment gros.


De leur côté, JULIEN A et JULIEN B, après avoir mangé trop de guimauves, sont couchés sur le dos dans la tente.


JULIEN B

J'ai mal au ventre...


JULIEN A

J'ai mal au coeur...


JULIEN B

On n'aurait tellement pas dû

manger ça pour dîner!

Oh non!


JULIEN A

Quoi?


JULIEN B

Ah! J'ai envie!


JULIEN A

Va dehors!


JULIEN B

OK!


JULIEN B ouvre la porte de la tente pour sortir.


JULIEN B

Oh non!

Il y a plein de monde!


JULIEN A

Mais es-tu capable

de te retenir?


JULIEN B

Bien oui, là,

mais pas pour longtemps.


JULIEN A

On va aller chez nous.


JULIEN B

Non, on peut pas!

Il faut

qu'on fasse comme si

on était

dans un vrai camping.


JULIEN A

OK! Arrête d'y penser

et peut-être

que ça va passer.


On entend alors des cris de mouettes.


JULIEN B

Qu'est-ce que c'est ça?


JULIEN A

Des mouettes!

Il y en a donc bien beaucoup!


JULIEN B

Ah non!


JULIEN A et JULIEN B s'arment de bâton et d'oreiller et sortent de la tente pour chasser les mouettes.


JULIEN A

À l'attaque!


JULIEN B

À l'attaque!


MAUDE, de son côté, se rend au jardin communautaire et, rendu à côté du chou de MONA, elle sort un couteau de son sac.


Plus tard, MAUDE est de retour à l'école. Elle attrape VINCENT par le bras et le conduit vers BRANDON-LEE.


VINCENT

Qu'est-ce que tu fais?


MAUDE

J'ai besoin d'un témoin.

Brandon-Lee!


MAUDE demande à VINCENT de lui tenir son sac.


MAUDE

Tiens-moi ça.


MAUDE sort du sac le chou de MONA.


MAUDE

Là, tu pourras me dire que

je suis pas une vraie rebelle!


VINCENT

C'est le chou de Mona?


MAUDE

T'as pas le choix,

il faut que tu m'acceptes

dans ton groupe Facebook!


BRANDON-LEE

T'as pris son chou?


MAUDE

Hum!


BRANDON-LEE

Pourquoi t'as fait ça?

T'es malade ou quoi?


VINCENT

Son chou,

c'est quasiment sa vie!


BRANDON-LEE

Elle va

te le faire payer.


MAUDE

Je voulais juste embarquer

dans ton groupe Facebook!


À ce moment, alors que chacun se passe le chou pour éviter d'être vu en sa possession, MONA arrive et surprend BRANDON-LEE qui tient son chou.


MONA

Hé!

Ah! Ah! Ah! Ah...

Je vous prends la main

dans le sac.

Espèce de voleur!

(S'adressant à VINCENT)

Et toi, son complice,

j'en reviens pas!


VINCENT

Quel complice?


MONA

Fais pas l'innocent!

M. Poirier vient de m'appeler,

il a vu quelqu'un partir

avec mon chouchou.

C'est drôle, hein?

Je t'avais demandé de t'en

occuper, pas de le voler!


VINCENT

Non, j'ai rien

à voir là-dedans!


MONA

Non, prends-moi pas

pour une valise!

Il faut être sans-coeur

pour voler

un beau chou comme ça!

Et vous perdez rien

pour attendre!

Vous allez être punis!


BRANDON-LEE

Mais c'est pas nous,

les voleurs!


MONA

Oh non, hein?

C'est qui, d'abord?


VINCENT

Dis-lui, Maude.


MONA

Bon, bien, grâce à vous,

je vais terminer ma soirée

plus tard que prévu.

Double retenue

pour les deux!


VINCENT

J'ai rien à voir là-dedans,

je vous jure!


MONA

Et soyez pas en retard!

Pauvre petit chou...


VINCENT

Shit!


MONA s'en va.


BRANDON-LEE

T'aurais pu dire

quelque chose, Maude.

Les vrais rebelles assument

les conséquences de leurs actes.


VINCENT

On peut pas dire

que t'assumes

tout le temps

tout ce que tu fais.


BRANDON-LEE

On s'est fait accuser

devant elle!


VINCENT

Oui, je sais.

C'est vraiment poche, Maude!


Quelques instants plus tard, MAUDE se rend au bureau de MONA.


MAUDE

Mona, il faut que je vous

parle à propos de votre chou.


MONA

Ha! C'est tellement bête,

cette histoire-là!

Mon chou a rien fait

à personne!


MAUDE

C'est pas

Brandon-Lee et Vincent

qui l'ont volé, c'est moi.


MONA

Ah! Maude,

c'est bien généreux de ta part

de vouloir

les sauver, mais...


MAUDE

Mais c'est vraiment moi,

je vous le jure!

Je voulais prouver à Brandon-Lee

que j'ai ce qu'il faut

pour rentrer dans son

groupe privé sur Facebook.


MONA

Son fameux groupe

de délinquants?


MAUDE

Mais c'est

pour mon roman!

J'aime mieux dire "rebelles",

c'est plus romantique.


MONA

Bien, voyons,

c'est pas romantique du tout!

C'est complètement ridicule!

J'en reviens pas

que toi, Maude,

tu t'en sois pris

à mon chouchou!


MAUDE

Il est tellement gros!

C'était le temps

de le cueillir, non?


MONA

Avec tout ce que j'ai fait

pour le faire pousser,

je pense que je méritais

de le cueillir moi-même.

Tu comprends qu'il va y avoir

des conséquences

à ton geste, Maude?


MAUDE

Vous allez

avertir mes parents?


MONA

Hum! Pas juste ça.

Il va y avoir

de graves conséquences,

des conséquences durables.


Chez les Beaucage, MARIE cuisine, quand JULIEN B rentre à la maison.


MARIE

Mmm! Ça va être bon, ça!


JULIEN B

Maman!


MARIE

Ah! Le camping est déjà fini?

Hum?


JULIEN B

Les mouettes

m'ont fait caca dessus!

C'est dégoûtant!


MARIE

Ha! ha! ha! Excuse-moi.

C'est vrai que c'est dégoûtant.

Mais tu sais

que c'est de la chance?


JULIEN B

Elles sont folles,

ces mouettes-là!

Elles étaient pires

que des ours affamés!


MARIE

C'est vrai, tu le savais pas

et je te l'avais pas dit,

mais c'est super important

en camping

de pas laisser la nourriture

à la vue.


JULIEN B

Merci du conseil;

maintenant, je le sais.


MARIE

J'ai pensé à ça, mon loup,

puis une semaine

de camping sauvage,

ça serait un bon début;

qu'est-ce que t'en penses?


JULIEN B

Oublie ça, le camping!

Je ne veux plus

rien savoir de ça!


MARIE

Déjà?


JULIEN B

Mais le camp de jour

scientifique,

ça va être parfait!


MARIE

Ha! ha! ha! Va te laver.

T'es dégoûtant, mon amour!

Ha! ha! ha!


JULIEN B

Mais avant,

je veux un câlin!


MARIE

Oh non!

Pas de câlin!

Oh non, non, non! Non!

Non! Pas de câlin! Non!


JULIEN B court après MARIE en imitant le cri des mouettes.


Pendant ce temps, à l'école, MONA vient rencontrer VINCENT et BRANDON-LEE près des casiers.


MONA

C'est beau! La vraie coupable

s'est dénoncée!


VINCENT

Hein? J'aurai pas

de retenue?


VINCENT

Woh! T'es peut-être pas

coupable pour mon chou,

mais je sais

que t'es coupable de ça.


MONA lui montre son carnet.


BRANDON-LEE

Oh, oh!


MONA

Tu me prends vraiment

pour une débutante!

Tu pensais

que je me rendrais pas compte

que quelqu'un a trafiqué

mes notes?


VINCENT

Bien non, mais--


MONA

Et comme par hasard,

t'es le seul que j'ai vu

avec mon carnet dans les mains!


VINCENT

Non, je--


MONA

Laisse faire

les explications!

Je sais qui est

en arrière de tout ça,

qui entraîne tout le monde

dans la délinquance,

même les élèves modèles

comme Maude...

Brandon-Lee!


BRANDON-LEE

Moi?


MONA

Oh oui!

Et c'est toi

qui vas payer pour ça.

À partir de maintenant,

tu vas faire

tous tes travaux communautaires

sous ma supervision.


BRANDON-LEE

Hé, hé! Vous oubliez

que vous m'avez accusé à tort

pour le chou, hein?

J'avais vraiment rien fait.

Je pense que j'ai le droit à

un petit dédommagement pour ça!

On peut juste dire

qu'on est quittes, hein?

Qu'on laisse les choses

comme elles étaient?


MONA

17 h 00 ce soir

devant l'école.


VINCENT

Puis-puis moi?


MONA

Toi, t'es libre!

Mais que je ne te reprenne plus

avec mon carnet dans les mains!


VINCENT

Promis!


MONA s'en va.


VINCENT

Au moins, tu laveras pas

la toilette des gars!


BRANDON-LEE

Oui...


VINCENT

Vu que j'ai rempli ma part

de contrat,

vas-tu me laisser ta place

pour la rencontre de ce soir?


BRANDON-LEE

Bien oui. De toute façon,

Peter Boivin est malade.

Il va être remplacé

par Robert Gourde.


VINCENT

Hein? Qui, ça?


BRANDON-LEE

Ah! M. Mazari m'a dit

que c'était un joueur

qui avait fait seulement

une demie saison, genre en 1989,

ou dans ce coin-là,

ça va être le fun!


VINCENT

C'est pas grave!

Parce que moi... bien,

je vais recevoir des cadeaux.

Et j'aime mieux passer ma soirée

avec un joueur obscur

que faire

des travaux communautaires!

Ha! ha! ha!


Plus tard, MAUDE et BRANDON-LEE sont au jardin communautaire et font du jardinage, en guise de punition.


BRANDON-LEE

T'es contente, là?

Tu vas pouvoir faire partie

de notre groupe Facebook.


MAUDE

Pourquoi tu m'as pas dit

que ton groupe acceptait

juste les jeunes

qui sont pognés

à faire

des travaux communautaires?


BRANDON-LEE

Parce que tu

me l'as pas demandé.

Puis? C'est comment,

faire partie de notre gang?


MAUDE

Bien, c'est pas si pire.

Ça nous fait prendre l'air!


BRANDON-LEE

Tu pourras pas dire ça demain

si Mona décide de t'affecter

au nettoyage des toilettes

des filles!


MONA intervient à ce moment.


MONA

Fini, le placotage?

Concentrez-vous

sur le jardinage.

Hein!


BRANDON-LEE

Ah...


Fin de l'épisode


BRANDON-LEE

(S'adressant au public de l'émission)

Tu veux en apprendre plus

sur Subito texto?

Viens nous voir

sur notre site Web!


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par