Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Les leggings de Mémé St-Pierre

La grand-mère malcommode de Brandon-Lee achète le dernier article de la vente d’objets pour le Guatemala. Mais l’article est défectueux et grand-maman St-Pierre demande un si gros dédommagement qu’elle met en péril tout le projet! Maude n’avait pas besoin de ça!



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


Chez les Beaucage, JENNIFER déjeune dans la salle à manger. Elle entend VINCENT parler à quelqu'un à la porte d'entrée.


VOIX DE VINCENT

Oui, merci!

Bonne journée!


VINCENT entre dans la salle à manger avec un colis sous le bras.


JENNIFER

C'est qui?


VINCENT

Le facteur!

Francis a reçu un colis.


JENNIFER

C'est vrai! Il m'avait dit

qu'il en recevrait

un aujourd'hui.


VINCENT

C'est quoi?


JENNIFER

Des tasses personnalisées

avec des photos de tes parents.


VINCENT

Il me semble...

Sérieux, c'est quoi?


JENNIFER

Je te niaise pas.

C'est son cadeau de mariage.


VINCENT

Attends! Francis va offrir un

cadeau de mariage à mes parents?


JENNIFER

Quoi? Moi, je leur fais

un portrait,

puis Julien leur prépare

un kata des amoureux.


VINCENT

Attends... Je suis le seul

qui ait pas de cadeau?


JENNIFER

Ç'a l'air.


Plus tard, à Victoire-Desmarais, MAUDE est installée à un kiosque sur lequel repose un micro-ondes. MAUDE a installé des pancartes où il est écrit: « Mirco-ondes, seulement 1$» et « Dernier objet à vendre pour le Guatemala».


JENNIFER

Est-ce que c'est

vraiment le dernier?


MAUDE

Ouais! Frank m'a annoncé

qu'on a ramassé 9999 $!


JENNIFER

9999!

Ah! OK! C'est pour ça

que tu le vends 1 $?

Pour faire un chiffre rond?


MAUDE

Ouais, puis

pour qu'on s'en débarrasse.


STÉPHANIE

Maude? Ton éditeur a appelé.

Il t'a envoyé l'illustration

de la couverture de ton roman

par courriel, il veut

que tu la regardes vite.


JENNIFER

Hein? Je veux voir ça, moi!


MAUDE regarde l'image sur le téléphone de STÉPHANIE.


MAUDE

C'est donc bien...

pas à ça que je m'attendais...


JENNIFER

Voyons! C'est vraiment rose...


MAUDE

Mais qu'est-ce que je fais?

Je peux quand même pas dire

à mon éditeur que j'aime pas ça!


STÉPHANIE

C'est ton roman, Maude.

Si t'es pas à l'aise avec

la couverture, il faut le dire.


JENNIFER

Je pourrais la faire,

moi, la couverture!


MAUDE

Oui!

Mais non, je pense

qu'il est trop tard.


JENNIFER

Mais non! Regarde:

t'as juste à dire à ton éditeur

que t'as trouvé quelqu'un

d'autre pour la dessiner!


MAUDE

Oui... J'aimerais ça, Jenn,

mais je pense pas que c'est

comme ça que ça marche.


JENNIFER

Je peux le contacter.


MAUDE

S'il sait que t'es mon amie,

mais pas une vraie artiste,

il va me trouver

zéro professionnelle.


VINCENT et BRANDON-LEE s'approchent du micro-ondes.


VINCENT

Est-ce

qu'il fonctionne bien?


BRANDON-LEE

Je le prends!


VINCENT

Je l'ai vu en premier!


BRANDON-LEE

Puis? Tu l'as pas

encore acheté.


VINCENT

Mais j'en ai plus

besoin que toi.


BRANDON-LEE

Ça m'étonnerait. Moi, c'est

pour donner à ma grand-mère.


VINCENT

Moi, c'est pour donner en

cadeau de mariage à mes parents.


BRANDON-LEE et les autres rient de VINCENT.


VINCENT

Quoi?


JENNIFER

Je viens de me rappeler!

Il faut que j'aille voir Frank.


Un peu plus tard, JENNIFER entre dans une salle de classe en parlant au téléphone.


JENNIFER

(Avec un accent français)

Oui, oui. J'attends.

Bonjour! Bonjour,

est-ce que je parle

à l'éditeur

de Maude Allard-Fraser?

Oui! Bonjour,

je suis illustratrice

et j'ai appris que vous alliez

publier son roman.

Jennifer Blais!

Je suis encore peu connue

dans le monde de l'édition,

mais j'aimerais vraiment

illustrer le roman

de la jeune Maude.

Je sais que vous aviez

déjà trouvé quelqu'un,

mais puisque je viens du Québec

moi aussi, je me disais

que vous pourriez peut-être

considérer ma candidature?

Bien sûr! Bien sûr que vous

pouvez voir mon travail!

Je vais vous envoyer

quelques-uns de mes

dessins par courriel!


FRANK entre dans la salle de classe.


FRANK

Jennifer!

Qu'est-ce que tu fais ici?


JENNIFER

(Au téléphone)

Écoutez, je vous entends

vraiment mal.

Je vais vous rappeler, merci!


JENNIFER raccroche.


FRANK

T'as pas vu l'affiche?

Le local est réservé

toute la journée

pour une réunion syndicale.


JENNIFER

Ouais, je sais,

c'est juste parce que je...

Je voulais parler en privé

rien que deux minutes.


FRANK

Tout va bien?


JENNIFER

Ouais, ouais. Je parlais

avec l'infirmière du CLSC.

J'ai un gros bouton dégueu dans

le dos puis j'avais pas le goût

que tout le monde m'entende

parler, tu comprends?


FRANK

Oui, oui.

Je comprends très bien.


JENNIFER

Surtout qu'il est

full dégueu.


FRANK

C'est correct, t'as pas

besoin de te justifier.


Au même moment, à la salle des pas perdus, VINCENT s'explique auprès du groupe.


VINCENT

Sur les sites de mariage,

ils suggèrent de donner

des bols, des casseroles,

des grille-pain.

Pourquoi pas

un four micro-ondes?


BRANDON-LEE

Parce que c'est poche.


STÉPHANIE

C'est juste que c'est un peu

impersonnel, comme cadeau.

Moi, ce que j'aimerais recevoir

de mes enfants, c'est...

Un cadeau créatif

qui leur ressemble.


VINCENT

Un cadeau qui me ressemble...


BRANDON-LEE

MAUDE)

Je peux le prendre?


MAUDE

Oui! Ça va te faire

un beau total de 1 $!


BRANDON-LEE

Voilà!


MAUDE

Yeah... La vente des objets

est enfin finie! Youhou!


STÉPHANIE

Il va falloir trouver

une façon de fêter ça.

Qu'est-ce que tu dirais--


VINCENT

Madame Allard?

M'aideriez-vous à trouver une

idée de cadeau qui me ressemble?


Plus tard, MAUDE est au local du journal. BRANDON-LEE et sa grand-mère viennent la voir avec le micro-ondes.


BRANDON-LEE

Maude! Ma grand-mère

a eu un petit problème

avec ton micro-ondes.


MÉMÉ ST-PIERRE

Non, un gros problème.


MÉMÉ ST-PIERRE montre à MAUDE une paire de leggins jaunes avec motifs de léopard. De grosses taches rouges couvrent les leggins.


MAUDE

C'est quoi, ça?


MÉMÉ ST-PIERRE

Ça, c'est mon souvenir de

Las Vegas que ton micro-ondes

a scrappé en faisant exploser

ma soupe aux betteraves.


BRANDON-LEE

Tu devrais voir sa cuisine:

sa tapisserie est rendue mauve.


MAUDE

Je suis vraiment désolée,

je sais pas quoi vous dire.


MÉMÉ ST-PIERRE

Tu pourrais commencer par nous

dire que tu vas nous rembourser.


MAUDE

Ah? Mais oui! Excusez...


MAUDE tend un dollar à MÉMÉ ST-PIERRE.


BRANDON-LEE

C'est parce que

ma grand-mère voudrait

être dédommagée

pour les dégâts.


MAUDE

OK... Hum...

Je peux vous donner 25 $, mais

pas vraiment plus, l'argent-


MÉMÉ ST-PIERRE

Ma belle, c'est pas

avec 25 piasses

que tu vas couvrir mes frais!

Cet ensemble-là vaut au moins...

250!


MAUDE

Pardon? 250 $ pour des vieux

leggins en léopard?


MÉMÉ ST-PIERRE

Des... Des vieux leggins?

C'est mon plus bel ensemble...


MAUDE

Je trouve juste ça

un peu exagéré.


MÉMÉ ST-PIERRE

On aura tout vu!


MÉMÉ ST-PIERRE pleure.


BRANDON-LEE

Ça va aller, grand-maman.


Chez les Beaucage, JENNIFER parle au téléphone avec un accent français.


JENNIFER

Oui, je vous envoie tout cela

dans une heure par

mail. Parfait!

Merci, bonne journée!


VINCENT

Voyons! à qui tu parles

de même, coudonc!


JENNIFER

Personne. Toi, qu'est-ce

que tu fais à dîner debout

avec ton manteau sur le dos?


VINCENT

J'attends madame Allard.

On s'en va magasiner un cadeau

de mariage pour mes parents.


JENNIFER

(Riant)

Toi puis madame Allard,

vous allez magasiner ensemble?


VINCENT

Quoi?


STÉPHANIE entre chez les Beaucage.


STÉPHANIE

Allô, allô! C'est moi!


JENNIFER

VINCENT)

Bonne chance...


VINCENT

Salut! On y va?


STÉPHANIE

Où ça?


VINCENT

On s'en allait pas magasiner?


STÉPHANIE

Pas besoin!

J'ai tout ce qu'il nous faut!


STÉPHANIE transporte une boîte remplie de matériel de bricolage.


VINCENT

OK... Puis qu'est-ce qu'on va

faire avec tout ça?


STÉPHANIE

Un scrapbook de photos!

Tu vas voir,

tes parents vont adorer ça!


VINCENT

(Peu convaincu)

Ouais, hein?


STÉPHANIE

Peux-tu me sortir

les albums photo

de tes parents, s'il te plaît?


VINCENT

Ouais...


Dans la salle de classe, FRANK est en compagnie de MAUDE et offre ses excuses à MÉMÉ ST-PIERRE.


FRANK

Je suis désolé

pour le micro-ondes.

J'en prends toute

la responsabilité.

Qu'est-ce que je pourrais

faire pour vous-


MÉMÉ ST-PIERRE

Fais-moi juste un beau petit

chèque de 500 piasses,

puis on n'en parle plus.


FRANK

500 $?


MÉMÉ ST-PIERRE

Quoi?

C'est pas juste ma cuisine

puis mon costume

qui ont été endommagés:

la petite m'a insultée!

J'étais très heurtée

dans mon estime de mon moi.


MAUDE

Franchement, j'ai juste--


FRANK

MÉMÉ ST-PIERRE)

Je comprends, mais vous savez

bien que les écoles tirent

un peu le diable par la queue.

On n'a pas

cet argent-là, madame.


MÉMÉ ST-PIERRE

Pensez-vous

que je le tire pas moi,

depuis qu'ils m'ont mis

dehors de mon appartement?


FRANK

Écoutez, on peut certainement

trouver un arrangement, non?


MÉMÉ ST-PIERRE

Pour ça, il faudrait d'abord

que la petite s'excuse.


FRANK

Ouais...


FRANK tourne son regard vers MAUDE.


MAUDE

(À contrecœur)

Je m'excuse,

madame St-Pierre.

Je voulais pas vous insulter.


MÉMÉ ST-PIERRE

Coudonc! Vous leur enseignez

quoi à vos jeunes?

Ils sont même pas capables

de s'excuser comme du monde!


FRANK

Je pense que Maude est

vraiment désolée, hein?

On est tous désolés.


MÉMÉ ST-PIERRE

On peut pas leur demander

de s'excuser comme du monde

si on leur a jamais

montré comment!

Bon, je vais être obligée

de laisser tomber mon bingo

puis je vais vous régler ça.

Tu vas me trouver

une salle avec du monde,

pas juste deux,

trois boutonneux.

Je vais donner un atelier

de respect des aînés

à tes jeunes après l'école.

C'est ça ou j'appelle la

Commission des droits des aînés

pour qu'ils viennent

enquêter sur votre école.


Pendant ce temps, chez les Beaucage, VINCENT apporte un album photo à STÉPHANIE.


STÉPHANIE

La page couverture,

on la décore en rose ou argent?


VINCENT

Euh... Il y a pas

d'autres choix de couleurs?


STÉPHANIE

(Pointant une photo)

Celle-là est parfaite

pour la page couverture!


VINCENT

Vous trouvez?

Attendez, il y a

peut-être une meilleure

un petit peu plus loin.

Ah! Celle-là!


STÉPHANIE

Non, Marie s'aimera pas

là-dessus: elle sourit pas.


VINCENT

Justement! C'est ça

qui est drôle!


STÉPHANIE

C'est la première photo

qu'on va voir!

Il faut qu'elle soit belle

avant d'être drôle.


VINCENT

OK...

Celle-là!


STÉPHANIE

Ton père est

en pyjama, Vincent!


VINCENT

Justement, il est crampant

puis maman sourit!


STÉPHANIE

Je sais,

mais ça fait pas sérieux.


VINCENT

OK...

Celle-là?


STÉPHANIE

Ils sont en maillots de bain!

Avec la bière puis les chips,

ça fait pas très chic.


VINCENT

C'est pas grave, ça.


STÉPHANIE

Je pense à ça,

j'ai des beaux petits coins

autocollants à la maison

pour insérer les photos.

Je vais aller les chercher.


VINCENT

Des coins quoi?


STÉPHANIE

Pour la page couverture,

c'est toi qui décides,

mais je te suggère fortement

de prendre la photo

que je t'ai montrée.


STÉPHANIE quitte la pièce.


VINCENT

(À lui-même)

Puis moi,

je me suggère fortement

de commencer à changer

d'idée de cadeau...


Plus tard, au local du journal, FRANK et MAUDE font des recherches à l'ordinateur.


FRANK

Wow... Elle a déjà

porté plainte huit fois

à la Commission

des droits des aînés.


MAUDE

Regarde: elle a juste

gagné une fois.

Tu vois bien que c'est

une manipulatrice en série.

On peut pas la laisser faire!


FRANK

On n'a pas le choix, Maude!

C'est la championne mondiale

de la larme de crocodile.

Un petit atelier d'une heure,

c'est pas un très

grand compromis.


MAUDE

Comment on va faire

pour recruter 15 élèves

d'ici la fin de la journée?


FRANK

Il va falloir

que tu t'en charges:

je suis en réunion syndicale

tout l'après-midi.


MAUDE

Quoi?


FRANK

Hum-hum.

T'es capable, Maude.

Pense à ce soir:

la vente d'objets,

le fonds pour le Guatemala,

le micro-ondes...

Ça va être enfin fini

pour de bon.


FRANK sort du local. MAUDE aperçoit BRANDON-LEE dans le corridor.


MAUDE

Brandon-Lee!

Brandon-Lee, viens ici.

Ta grand-mère, c'est une petite

comique, dans le fond.


BRANDON-LEE

Dans le fond? Non.


MAUDE

Son histoire d'atelier sur le

respect des personnes âgées,

c'est pas vraiment sérieux...


BRANDON-LEE

Oh que oui, c'est sérieux.


MAUDE

Tu trouves pas ça un peu...


BRANDON-LEE

Ridicule?


MAUDE

Mets-en!


BRANDON-LEE

Pas pantoute.

C'est vrai qu'on est

une génération de mal élevés.

Les personnes âgées

méritent plus de respect.


MAUDE

Toi, Brandon-Lee, le champion

du manque de respect?

T'es rendu défenseur

des bonnes manières?


BRANDON-LEE

Quand ça concerne

ma grand-mère, oui.


MAUDE

(Propos en anglais et en français)

Come on! Tu sais que ça va

intéresser personne!

Pense à ta grand-mère:

si on est juste deux ou trois,

elle va s'humilier.


BRANDON-LEE

Mais j'ai confiance en toi

pour trouver assez d'élèves

d'ici ce soir: t'es tellement

convaincante quand tu veux.


Chez les Beaucage, JENNIFER descend à la salle à manger avec son cartable à dessins.


JENNIFER

Vincent, j'ai besoin de...


JENNIFER aperçoit l'album photo et le matériel de bricolage.


JENNIFER

Quessé ça?


VINCENT

Oh... Madame Allard s'est mise

en tête de me faire bricoler

un scrapbook pour le cadeau

de mariage de mes parents.


JENNIFER

Mmh...


JENNIFER rit.


VINCENT

Ris pas,

elle est super motivée:

je ne sais plus quoi faire.

Dis-lui donc que c'est comme

poche comme idée.


JENNIFER

OK. Mais avant,

j'ai besoin de ton avis.

Il faut que j'envoie

trois esquisses à un éditeur,

puis j'hésite entre les trois.


VINCENT

Quel éditeur?


JENNIFER

L'éditeur de Maude en France.

Il a envoyé une illustration

pour la page couverture

de son roman,

mais ça marche pas pantoute.


STÉPHANIE est de retour chez les Beaucage.


STÉPHANIE

Tu parles de l'illustration

du roman de Maude?

Non, vraiment pas fameux, non...


JENNIFER

Selon vous, lequel

je devrais envoyer? Lui?


STÉPHANIE

Ah? Maude est d'accord

pour que tu le contactes?


JENNIFER

Euh... Eh bien...

Non, je lui ai pas encore parlé,

mais il avait l'air

super intéressé

puis il veut que je lui envoie

mes esquisses.


STÉPHANIE

Oh, Jennifer...

Avant d'aller plus loin,

je te conseille vraiment

d'en parler à Maude.

VINCENT)

C'est les petits coins

dont je te parlais.

Ils sont beaux, hein?


JENNIFER

Vincent fait dire

qu'il trouve ça vraiment moyen

l'idée du scrapbook.


VINCENT

Non, non! C'est pas ça!

C'est juste que je pense

que je vais le finir seul:

je travaille mieux en solitaire.


STÉPHANIE

Ah? Bon, OK.

Eh bien, si tu as besoin

d'aide, n'hésite pas.

Je te laisse

mes trucs à bricoler.


VINCENT

Oui! Merci beaucoup,

c'est très gentil!


STÉPHANIE s'en va.


VINCENT

En passant, merci de m'avoir

presque fait passer

pour un gros épais qui aime pas

les idées de sa voisine.


JENNIFER

C'est pas ça que tu voulais?


VINCENT

Pas exactement, non.

Tu vas m'aider à trouver

une autre idée cadeau.


JENNIFER

Non. J'ai pas le temps.

Il faut que je prenne

mes esquisses en photo

puis que je les envoie.

Il est déjà 18 h en France.


VINCENT

Jenn!


Plus tard, VINCENT et JENNIFER sont de retour à l'école.


JENNIFER

C'est cool, un rap. C'est plus

cool qu'un four micro-ondes.


VINCENT

Ou qu'un

scrapbook!


MAUDE

Vous étiez où? Ça fait trois

heures que je vous cherche!


VINCENT

Relaxe! On est allés

dîner chez nous.


MAUDE

T'avais pas ton lunch ce midi?


VINCENT

Voyons! Qu'est-ce

qui pressait tant que ça?


MAUDE

J'ai besoin de vous

pour assister à un atelier

de coaching d'attitude!

Ça va être super cool!


VINCENT

OK!

Bye!


MAUDE

Attends! OK, je sais que dit

comme ça, ç'a l'air poche.

L'animatrice

est vraiment originale.


JENNIFER

C'est qui?


MAUDE

Une personne vraiment...


JENNIFER

Mais c'est qui?


MAUDE

La grand-mère

de Brandon-Lee...


VINCENT

Bye pour vrai.


MAUDE

Non, Vincent! S'il te plaît!

J'ai vraiment besoin de toi.

Il faut que je recrute 15 élèves

avant la fin de la journée.


VINCENT

J'ai un rap

de mariage à écrire.


MAUDE

Si tu viens à l'atelier,

je l'écrirai avec toi,

ton rap, OK?

Please!Dis oui!


VINCENT

OK, mais tu m'aides pour vrai.


MAUDE

Merci!

Puis, Jenn, viens-tu?


JENNIFER

OK, mais à condition

que tu me laisses envoyer

un de mes dessins à ton éditeur.

Je vais lui montrer

ce que je suis capable de faire

puis peut-être

le convaincre de m'engager.

Je suis certain

qu'il va être intéressé.


MAUDE

C'est bon, mais t'envoies rien

avant que je lui parle.

Je vais lui écrire tantôt, OK?


FRANK

Puis? Ça avance,

le recrutement?


MAUDE

Oui, oui. J'ai déjà

recruté trois élèves.


FRANK

Juste trois? C'est pas assez!


MAUDE

Je sais, mais je fais

ce que je peux.


VINCENT

Oubliez ça! Il faudrait

prendre une équipe de football

au complet en otage

pour convaincre 15 élèves

d'assister à un atelier

de grand-mère.


MAUDE hausse les épaules et s'en va.


À la fin de la journée, MAUDE, FRANK et les autres participants sont réunis dans la salle de classe pour assister à l'atelier de MÉMÉ ST-PIERRE. FRANK prend MAUDE à part pour lui parler.


FRANK

Maude, comment t'as fait

pour recruter autant d'élèves

à la dernière minute?


MAUDE

J'ai juste dit à la capitaine

de l'équipe de badminton

que t'allais leur accorder

une heure de plus

de pratique par semaine.


FRANK

Une heure de plus?


MAUDE

C'était ça ou on était quatre.


MAUDE va s’asseoir avec les autres.


MÉMÉ ST-PIERRE

Bon, alors...

Bienvenue, les jeunes.

Je me présente:

Ginette St-Pierre,

grand-mère de Brandon-Lee

et experte en savoir-vire

envers les aînés.

Depuis que j'ai mis les pieds

dans votre école,

je rencontre juste

des jeunes pas polis.

C'est pour ça que je suis ici:

pour vous remettre

dans le droit chemin!

On va commencer par tester

vos connaissances de base.

Si une personne âgée est dans

une file avec plein de sacs,

qu'est-ce que vous faites

pour être poli?


Tous les participants restent silencieux. FRANK, derrière MÉMÉ ST-PIERRE, leur fait signe de lever la main. MAUDE et JENNIFER lèvent la main.


MÉMÉ ST-PIERRE

On va être ici longtemps

si personne répond.

Oui, toi?

La petite brune "couettée"?


JENNIFER

Euh... Lui donner notre place

puis lui apporter une chaise?


MÉMÉ ST-PIERRE

T'es dans le champ.


VINCENT lève la main.


MÉMÉ ST-PIERRE

Oui, toi!

Avec le toupet trop long?


MÉMÉ ST-PIERRE

Lui offrir

de tenir ses paquets.


MÉMÉ ST-PIERRE

T'es dans le champ, toi aussi.

Coudonc! Vous êtes donc bien pas

créatifs, vous autres!


BRANDON-LEE

Explique-leur quoi faire,

grand-maman, parce que là...


MÉMÉ ST-PIERRE

Si vous étiez vraiment polis,

vous lui diriez qu'elle a

une belle coiffure

puis un beau petit kit

qui s'harmonise bien

avec son rouge à lèvres

en plus de lui donner

votre place

puis de lui payer son lunch!

Mais là...

Arrêtez de me regarder

avec vos yeux de chevreuil

figé sur l'autoroute.

Prenez des notes, saint-crème!


FRANK

Vincent!


FRANK fait signe à VINCENT que quelqu'un le réclame à la porte.


VINCENT

Sauvé par la porte!


VINCENT quitte le local. JENNIFER sort son téléphone pour envoyer un texto.


MÉMÉ ST-PIERRE

La petite brune

"couettée", là!

À qui t'écris des beaux petits

mots d'amour sur ta bébelle?


JENNIFER

OK, non, c'était juste urgent.

Je ne recommencerai plus.


BRANDON-LEE confisque le téléphone de JENNIFER et l'apporte à MÉMÉ ST-PIERRE.


JENNIFER

Eille!


MÉMÉ ST-PIERRE

Ça urgeait tant que ça

d'écrire aux éditions Pile-Poil?


JENNIFER reprend son téléphone et s'en va.


MÉMÉ ST-PIERRE

Dites-le si je suis pas

intéressante.


De son côté, VINCENT discute avec STÉPHANIE à l'extérieur du local.


VINCENT

Vous vouliez me voir

juste pour des rubans?


STÉPHANIE

Je sais que tu veux t'occuper

de ton scrapbook tout seul,

mais cet après-midi,

j'y ai repensé

puis je t'en ai trouvé

des plus beaux.

Lequel tu préfères?


Pendant ce temps, MÉMÉ ST-PIERRE s’apitoie sur son sort.


MÉMÉ ST-PIERRE

Je vais retourner chez moi...

C'est vrai!

J'en n'ai plus, de chez moi.


MAUDE

Mais non! Mais non!

Au contraire.

Donc, si j'ai bien compris,

quand j'ai à m'excuser

à une personne âgée que j'ai

insultée sans le vouloir,

il faut que je lui dise...

qu'elle est belle,

qu'elle a une vraiment,

vraiment belle coiffure

et que je suis

sincèrement désolée

d'avoir critiqué ses beaux

leggins en léopard?


MÉMÉ ST-PIERRE

Bon! Enfin une qui a compris!


À l'extérieur du local, VINCENT discute avec STÉPHANIE.


VINCENT

J'y ai repensé

aussi. Au lieu d'un

scrapbook,

je pense offrir

un rap à mes parents.


STÉPHANIE

Un rap?


VINCENT

Genre...

♪♪♪ Vous marier à votre âge, yo,

c'est full bizarre, yo ♪

♪ Mais vous vous aimez, yo ♪

♪ Puis ça c'est beau, yo ♪♪

Mais ça, c'est juste le début.


STÉPHANIE

C'est intéressant,

mais je pense quand même

que le scrapbook risque

de plaire un peu plus

à tes parents, yo.


MÉMÉ ST-PIERRE sort du local et s'adresse à STÉPHANIE.


MÉMÉ ST-PIERRE

Je m'excuse, ma petite madame,

mais interrompre un atelier

sur le savoir-vivre,

c'est un peu comme le contraire

du savoir-vivre.

Vous jaserez bricolage

plus tard. Yo?

Franchement...


MÉMÉ ST-PIERRE ramène VINCENT à l'intérieur du local.


STÉPHANIE

Franchement?


À la fin de l'atelier, MÉMÉ ST-PIERRE et les participants sortent du local.


FRANK

Alors, comme

vous avez pu donner

votre très intéressant atelier

sur le respect des aînés,

on peut dire

que tout est arrangé?


MÉMÉ ST-PIERRE

Ouais, surtout que

la petite s'est excusée.

Ça veut dire qu'il y a

de l'espoir avec son éducation.


MAUDE

STÉPHANIE)

As-tu vu Jennifer?


STÉPHANIE

Non. Puis Vincent,

il est pas déjà parti?


MAUDE

Il est aux toilettes.


STÉPHANIE

Il devait me revenir

avec le choix du ruban

pour le scrap-


MAUDE

Maman! Ça fait 107 ans

que Vincent essaye de te dire

qu'il aime pas ton idée.

T'es si obsédée que tu comprends

pas. Je vais te le dire, OK?

Non, il donnera pas

de scrapbook poche

comme cadeau de mariage

à ses parents. Décroche, OK!


MÉMÉ ST-PIERRE

FRANK)

Vous voyez bien qu'elle est

mal élevée cet enfant!


STÉPHANIE

Pardon? Vous parlez

de ma fille, madame!

Ma fille qui a organisé

une collecte de fonds

pour des élèves dans le besoin,

qui va publier un roman

et se retient depuis ce matin

pour pas vous envoyer promener!

Alors si ma fille

est mal élevée, madame,

vous êtes une vieille chipie!


MÉMÉ ST-PIERRE

Oh! Saint-crème!

C'est toute votre école

qui manque de respect

envers les aînés!


STÉPHANIE

Vous? Vous osez nous parler

de manque de respect?

Elle est bonne, celle-là!


MÉMÉ ST-PIERRE

C'est pas la Commission

des droits des aînés

qu'il faut appeler,

c'est les journaux!

Vous avez pas fini

d'être dans le trouble!


Plus tard, MAUDE est au local du journal, la tête baissée. BRANDON-LEE vient à sa rencontre.


BRANDON-LEE

Fais-toi-s'en pas. Demain,

elle va avoir tout oublié.

Elle est impulsive. Elle change

d'idée aux trois secondes.


MAUDE relève la tête. BRANDON-LEE s'aperçoit qu'elle pleure.


BRANDON-LEE

Tu pleures?


MAUDE

Si ta grand-mère alerte

les médias,

l'ONG qui chapeaute

le projet va nous lâcher.


MÉMÉ ST-PIERRE

T'en viens-tu, mon chinchilla?

Il faut que j'appelle

les journalistes, moi.


MAUDE

Vous rendez-vous compte

qu'à cause de vous,

des centaines d'élèves

au Guatemala

ne recevront pas d'aide?


Pendant ce temps, FRANK et STÉPHANIE discutent dans la salle de classe.


STÉPHANIE

J'en reviens pas encore...

Je suis vraiment désolée, Frank.

C'est sorti tout seul.


FRANK

Inquiète-toi pas,

ça va s'arranger.


STÉPHANIE

T'es sûr? Elle m'a l'air d'une

championne de la manipulation,

la grand-mère St-Pierre.


FRANK

Si elle menace

d'appeler les médias,

elle sait déjà

qu'elle a perdu la bataille.

Elle veut juste

avoir le dernier mot.


STÉPHANIE

Je vais aller dire ça à Maude.

Elle doit être en train

de se ronger

les sangs, ma cocotte.


FRANK

Ouais. C'est un peu

de ma faute,

j'aurais dû être plus direct

avec madame St-Pierre.

Dis-lui de ne plus

s'en faire avec ça.


STÉPHANIE

T'inquiète pas: elle va vite

retrouver sa bonne humeur--


VINCENT aborde STÉPHANIE.


VINCENT

Excusez! Je suis venu reporter

les rubans, j'ai décidé--


STÉPHANIE

De laisser tomber

pour le

scrapbook, je sais.

Maude me l'a bien spécifié.


VINCENT

C'est pas parce que

votre idée est poche,

c'est juste parce que

ça me ressemble pas.


STÉPHANIE

C'est correct, Vincent.

J'ai peut-être un peu trop pensé

à moi en voulant te l'imposer.

J'aime tellement ça,

le bricolage.


VINCENT

J'ai bien vu ça!


STÉPHANIE

J'aime tellement ça

que j'ai décidé

d'offrir ça à tes parents,

vu que t'as décidé

d'écrire un rap.


VINCENT

J'ai changé d'idée,

finalement.

C'est trop compliqué

de trouver des mots

qui riment avec mariage.


STÉPHANIE

Maude devait pas t'aider?


VINCENT

C'est elle qui m'a fait

remarquer qu'à part visage,

voyage, oesophage, dommage

puis marécage,

il y avait pas grand-chose.


STÉPHANIE

J'avoue que c'est pas évident,

mais t'es tellement imaginatif:

je suis certaine: tu vas trouver

une meilleure idée encore.


VINCENT

Ça me stresse même pas!


STÉPHANIE s'éloigne.


VINCENT

Frank! Frank! Toi,

est-ce que t'as des idées...

de cadeau de mariage?


Au local du journal, MAUDE pleure à chaudes larmes.


MÉMÉ ST-PIERRE

Elle est donc

bien émotive, tout à coup!


BRANDON-LEE

C'est normal! Elle a

travaillé super fort

pour aider les élèves

du Guatemala.

Si t'appelais les journalistes,

tu vas scraper son projet

juste pour avoir le dernier mot.

OK, oui, ton costume

de Las Vegas léopard est ruiné,

mais de toute façon,

il te faisait pas bien.


MÉMÉ ST-PIERRE

Oh! Saint-crème!

Pour une fois que tu mets

ton pied à terre!

J'aime ça!

OK! J'appellerai pas les

journalistes, si tu veux pas.

MAUDE)

As-tu compris, la petite?

Arrête de pleurer, là!

BRANDON-LEE)

Bon! Viens-t'en, mon chinchilla!

Je te paye une crème à glace.


BRANDON-LEE

Vas-y, grand-maman.

Je vais venir te rejoindre.


MÉMÉ ST-PIERRE s'en va.


BRANDON-LEE

Ça va aller?


MAUDE

(Souriante)

Moi? Pourquoi ça irait pas?


BRANDON-LEE

Tu pleurais pas pour vrai?


MAUDE montre à BRANDON-LEE une bouteille de gouttes pour les yeux.


MAUDE

J'ai vite compris

qu'avec vous, les St-Pierre,

il faut un peu manipuler

la vérité, hein?


BRANDON-LEE s'en va, le sourire en coin.


MAUDE

(À elle-même, murmurant)

Ah, enfin!

Yes!


De son côté, VINCENT interroge FRANK sur des idées de cadeau de mariage.


VINCENT

Ça me prend quelque chose

de drôle puis de moderne.


FRANK

Une vidéo comique, peut-être?

Genre une parodie

de la vie de tes parents?


VINCENT

Ouais! Ce serait génial, mais

il me reste juste trois jours,

j'aurais pas le temps.


FRANK

Trois jours? Ishe...


VINCENT

Mais j'aime bien ton idée

de parodie de leur vie.

Au lieu d'un film, ça pourrait

être une trame sonore.


FRANK

Ouais, genre avec la musique

que les parents écoutaient

quand ils se sont connus?


VINCENT

Ouais!

Puis la chanson que ma mère

me chantait, tout petit.

Et la toune qu'ils mettent quand

ils sont en souper d'amoureux!


FRANK

Ouais! Je pourrais

même t'aider:

j'ai plein de vieux succès

des années 1980.

Tes parents ont sûrement

full dansé là-dessus.


VINCENT

Oh, calme, monsieur le DJ.

Mais merci, je vais penser à ça.


Un peu plus tard, MAUDE discute avec STÉPHANIE.


MAUDE

J'ai sorti mes grosses

larmes de crocodile en disant

qu'à cause de sa grand-mère,

plein d'élèves de San Petro

pourraient pas être aidés.


STÉPHANIE

Oh! Maintenant que tout finit

bien, je peux enfin t'annoncer

ma nouvelle--


JENNIFER

Maude!


MAUDE

Jenn? T'es encore là?


JENNIFER

Ouais.


MAUDE

OK. Pour mon éditeur--


JENNIFER

Je te comprends d'être fru,

mais t'allais accepter

son illustration juste

pour lui faire plaisir.


MAUDE

Je sais--


JENNIFER

Je te connais.

À ma place,

t'aurais fait la même chose.


STÉPHANIE

Jennifer, je pense que Maude

essaye de te dire quelque chose.


JENNIFER

Ah? Excuse.

Qu'est-ce qu'il y a?


MAUDE

Mon éditeur a

adoré tes dessins.

Je lui ai dit que t'étais

ma meilleure amie

puis que je voulais

que tu sois

mon illustratrice officielle,

puis il a accepté.


JENNIFER

Hein? Tu me niaises?

Tu me niaises?


STÉPHANIE

Non, je te confirme

qu'elle te niaise pas.


MAUDE

Tu vas faire

la couverture de mon roman!


STÉPHANIE

Je vais faire la couverture

de ton roman!


MAUDE et JENNIFER se serrent dans leurs bras en poussant des cris de joie.


STÉPHANIE

Moi aussi,

j'ai une bonne nouvelle!

Je t'annonce que cet été,

je t'emmène...

au Guatemala!

On va aller remettre

les dons en mains propres

aux élèves de San Pedro.


MAUDE

(Émue)

Maman...


MAUDE prend STÉPHANIE dans ses bras.


STÉPHANIE

Voyons, ma cocotte...


MAUDE

Oh, merci! C'est

le plus beau jour de ma vie!


JENNIFER

Moi aussi!


Fin épisode


VINCENT

Pour jouer

ou revoir des émissions,

visite le site web

de Subito Texto!


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par