Image univers Subito Texto Image univers Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent et Sami, vivent leurs premiers moments au secondaire. Ensemble, ils tentent d'apprivoiser cet univers inconnu, mais débordant de promesses... et d'inquiétudes!

Site officielpour Subito Texto
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

L'habit fait le Roméo

C’est le jour de la représentation de Roméo et Juliette et tout le monde est énervé, surtout Sami : son costume est trop petit et sa mère n’a pas le temps de le refaire!



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


Chez les Mazari, FATIMA est affairée devant sa machine à coudre. Elle vient de terminer la confection d'un bonnet de la Renaissance.


SAMI

Youhou!


VOIX DE SAMI

Maman!

Maman, tu t'es pas échappé

la machine à coudre sur le pied?


FATIMA

Non, je viens de coudre

le dernier bouton

du dernier costume.

On est prêt pour jouer

Roméo et Juliette.


VOIX DE SAMI

Ça tombe bien parce que

le spectacle est ce soir.

Mais es-tu sure que...


FATIMA

Sure et certaine.

J'ai rayé tous les éléments

de la liste de Mme Préfontaine.

Je peux enfin commencer à penser

aux vacances.


VOIX DE SAMI

Il y a peut-être des choses

plus importantes

que les vacances.


SAMI vient rejoindre sa mère en portant un costume trop petit pour lui.


SAMI

Maman, es-tu sure

que c'est mon costume?


FATIMA

Mais oui! Je l'ai fait

en premier, il y a deux mois.


SAMI

Est-ce que tu l'as lavé?

On dirait qu'il a rétréci.


FATIMA

Non, Bolbol, c'est toi!

Tu arrêtes pas de grandir.

Tu tiens pas ça

de ton père, hein!


Pendant ce temps, BRANDON-LEE fait un travail scolaire à une table de la salle des pas perdus. FÉLICIE vient à sa rencontre.


FÉLICIE

Il y a quelqu'un ici?


BRANDON-LEE

Bien, il y a

Lady Capulet.

C'est toi.


FÉLICIE s'assoit à côté de BRANDON-LEE.


FÉLICIE

J'haïs ça,

ces affaires-là.


BRANDON-LEE

C'est quoi?


FÉLICIE

Un formulaire d'inscription

pour le triathlon.

C'est la semaine prochaine, mais

il faut l'envoyer aujourd'hui.


BRANDON-LEE

Puis tu viens juste

de décider d'y aller?


FÉLICIE

Non, mais j'ai été tellement

occupée avec

Roméo et Juliette,

j'ai oublié

plein d'affaires.

Ah... non.


BRANDON-LEE

Quoi?


FÉLICIE

Bien, j'ai mis mon âge

à la place de mon poids,

puis mon poids

à la place de ma taille.

Me passes-tu ton efface,

Rapadou?


BRANDON-LEE est frappé en entendant FÉLICIE l'appeler ainsi.


FÉLICIE

Youhou!


BRANDON-LEE

Euh, tout de suite,

oui.

J'en ai une ordinaire,

puis j'en ai une autre

qui sent les fraises.

Tiens, prends celle

qui sent les fraises.


FÉLICIE

Merci.


Rêveur, BRANDON-LEE regarde FÉLICIE utiliser sa gomme à effacer.


Chez les Mazari, FATIMA examine le costume de SAMI.


SAMI

Bien, non, maman,

ça se peut pas!


FATIMA

Non, non, non, non.


SAMI

Je peux pas jouer Roméo

comme ça.


FATIMA

Non, non, non,

c'est pas convenable.


SAMI

C'est plate parce que tu vas

être obligée de le refaire.


FATIMA

Tu plaisantes, Bolbol?

Refaire un costume complet

le jour de la représentation?


SAMI

Tu peux pas l'agrandir?


FATIMA

Non. Agrandir,

ça prend trop de temps.

C'est beaucoup trop

compliqué.


SAMI

Mais je peux pas me présenter

sur scène comme ça!


FATIMA

Ah... je suis en retard

dans tout!

Le frigo est vide et j'ai pas

terminé ma traduction.

Et ça fait trois fois

que je reporte

mon rendez-vous

chez l'ostéopathe.


SAMI

Qu'est-ce que je vais faire?

Je peux quand même pas annuler!


FATIMA

Non, non, je vais...

trouver une solution...

créative, oui.

Une solution créative.


SAMI

Une solution créative?


Un peu plus tard, à la salle de spas perdus, BRANDON-LEE dessine des cœurs dans son cahier. MARC-O vient à sa rencontre.


MARC-O

Brandon-Lee, viens-tu

au salon étudiant, tantôt?

Mme Préfontaine

a besoin de monde

pour arranger les accessoires.


BRANDON-LEE

(Rêveur)

Oui, oui.


MARC-O

Ça a l'air de te faire

plaisir, de faire du bricolage.


MARC-O regarde dans le cahier de BRANDON-LEE.


MARC-O

C'est des coeurs?


BRANDON-LEE

Ah, bien, oui, toi,

c'est des coeurs.

Ha! ha! ha!


MARC-O

Qu'est-ce qui t'arrive?


BRANDON-LEE

Ce qui arrive, c'est que...

moi et Félicie, on va

recommencer à sortir ensemble.


MARC-O

Pardon?


BRANDON-LEE

Elle m'envoie

des signaux clairs.


MARC-O

C'est drôle,

elle m'en a pas parlé.


BRANDON-LEE

Elle a pas pu résister

à son beau grand blond,

souriant, aux yeux...

pétillants.


MARC-O

T'es même pas blond.


BRANDON-LEE

C'est sûr, mon petit

Marc-O, t'as de la misère

à comprendre ces affaires-là.


MARC-O

Ah bon?


BRANDON-LEE

T'es pas un gars du genre...

chum.

T'es plutôt le genre...

bon ami de la fille.


FÉLICIE revient vers BRANDON-LEE.


FÉLICIE

Tiens, ton efface.


BRANDON-LEE

Ah, t'aurais pu

la garder, hein.

Pour toujours, même.

Euh, Félicie!

Ça te tente de

venir chez nous,

écouter un film,

en fin de semaine?


FÉLICIE

Pour que ça arrive,

il faudrait que t'aies

du maudit bon pop-corn.


BRANDON-LEE

Ha! ha! ha!


FÉLICIE s'en va.


MARC-O

(Ironique)

C'est clair:

elle est folle de toi.


BRANDON-LEE

Tu connais rien, là...

Elle est sur le bord

de me tomber dans les bras.


MARC-O

(Ironique)

Bien, oui.


De son côté, SAMI rejoint JENNIFER au salon étudiant.


SAMI

Qu'est-ce que tu fais?


JENNIFER

Ah, je révise mon texte.

Je suis stressée, je pense.

Pas toi?


SAMI

Moi, je suis plus que nerveux,

je suis paniqué.


MADAME PRÉFONTAINE entre au local vêtue d'un sarrau couvert de taches de peinture.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, vous êtes arrivés!

C'est merveilleux.

Il reste un tas de choses

à faire.

Sami, t'as mère a bien reçu

mon courriel?


SAMI

Bien, je sais pas,

probablement.


JENNIFER

(Pointant son nez)

Vous avez quelque chose ici?


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! C'est de la peinture.

On faisait les tests d'éclairage

puis...

je me suis aperçue que le vert

"caca d'oie" du balcon

prenait très mal la lumière.


JENNIFER

Vous êtes en train

de repeindre le balcon?


MADAME PRÉFONTAINE

En vert émeraude.

Ça va avoir beaucoup

plus d'impact.

SAMI)

Avant que j'oublie, j'ai une liste

de choses à faire pour ta mère.


SAMI

Vous l'avez pas écrite dans le

courriel que vous avez envoyé?


MADAME PRÉFONTAINE

Ça aurait été trop long

à retranscrire,

j'avais des petits dessins

à lui faire...

Ah, morbleu!

J'ai dû l'oublier

à mon bureau.


JENNIFER

Je peux aller la chercher,

si vous voulez.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, oui!

Mais de toute façon,

j'ai des choses à ajouter...

Passe à mon bureau

dans cinq minutes, d'accord?


JENNIFER

OK.


MADAME PRÉFONTAINE quitte le local.


SAMI

Bon.


SAMI enfile un vieux drap comme une cape.


JENNIFER

Qu'est-ce que tu fais, te

cacher avec un rideau de douche?


SAMI

C'est pas un rideau de douche,

c'est une cape.

Hein!


JENNIFER

Mais c'est pas très beau.


SAMI

C'est moins pire que le

costume de Roméo trop petit,

que ma mère a pas eu

le temps d'arranger.


FATIMA entre au salon étudiant avec un dans les mains.


FATIMA

Bolbol!

Ah! Bolbol, tu es là.

Bonjour, Jennifer!


JENNIFER

Bonjour.


SAMI

Qu'est-ce que

tu fais ici?


FATIMA

J'ai la solution

à ton problème.

Un costume de prince...

absolument parfait...

à ta taille!


SAMI sort du sac un costume à paillettes dorées.


SAMI

C'est... un peu doré,

maman, je suis pas sûr.


FATIMA

Non, non, non!

Passe à la maison,

plus tard.

Je vais faire des ajustements.

Il va te faire comme un gant!

Ciao!


De son côté, FÉLICIE est à une table de la salle des pas perdus. BRANDON-LEE vient la rejoindre.


BRANDON-LEE

Est-ce que je peux

m'asseoir ici?

J'attends Marc-O pour l'aider

à réviser son texte.

Pauvre Marc-O...


FATIMA

Pourquoi tu dis "pauvre"?

Il connaît pas son texte?


BRANDON-LEE

Non... Il aimerait tellement

ça, avoir une blonde.


FÉLICIE

Ah, oui?


BRANDON-LEE

Mais il l'a pas, pantoute,

avec les filles.

Il faudrait l'aider.


FÉLICIE

À se faire une blonde?


BRANDON-LEE

Non, lui expliquer

ce qui fait craquer les filles.

S'il savait...


FÉLICIE

Les filles sont pas

toutes pareilles.


BRANDON-LEE

Je pensais que les filles

aimaient toutes

les gars forts,

sûr d'eux, non?


FÉLICIE

Pas nécessairement.

Tu connais pas ça beaucoup,

toi non plus, on dirait.


BRANDON-LEE

Bon, toi, mettons,

qu'est-ce qui te ferait craquer?


FÉLICIE

Bien, c'est pas juste

le physique.

Il faut que le gars soit

drôle, intelligent...

super fin.

Moi, les gars gentils,

je trouve ça cool.


BRANDON-LEE

Ah, bien!

Intéressant.


MARC-O rejoint BRANDON-LEE.


FÉLICIE

Je vous laisse

travailler.

À plus!


BRANDON-LEE

Bye.


MARC-O

Bon. C'est la première scène

qui me stresse.

Je veux pas la rater.


BRANDON-LEE

Moi, je vais pas

rater mon coup.


MARC-O

De quoi tu parles?


BRANDON-LEE

Je sais ce qu'il faut

que je fasse

pour que Félicie

me tombe dans les bras.


MARC-O

Je vois pas comment

tu vas faire ça.

Tu l'as fait passer

pour une voleuse.


BRANDON-LEE

C'était pour lui offrir

un vélo, c'était gentil.

Gentil, Marc-O.

C'est ça, le mot important.

Gen-til.


Chez les Mazari, SAMI essaie le costume de FATIMA.


FATIMA

Ah, c'est incroyable,

tu te rends compte?

J'avais ça dans mes affaires

avec d'autres costumes

que j'ai faits

il y a longtemps.

Quelle chance!


SAMI

(Mal à l'aise)

Bien, c'est...

C'est vraiment...


FATIMA

C'est vraiment magnifique!

Ça te fait parfaitement!


SAMI

Oui, sauf que...

la pièce se passe en Italie,

dans les années 1300...

Là, j'ai l'air

d'un prince arabe.


FATIMA

Ah, mais Vérone est une ville

très cosmopolite, tu sauras.

Alors, il y aurait très bien pu

y avoir des Arabes!


SAMI

Ouais. Mais mon rôle,

c'est Roméo Montaigu,

pas Aladin Mazari.


FATIMA

Ah, mais c'est pour ça

que j'ai rajouté

les plumes et les rubans

de ton chapeau de Roméo.


JENNIFER rejoint SAMI.


FATIMA

JENNIFER)

Ah! Qu'est-ce que tu penses

du beau Roméo?

Il est beau, hein.


JENNIFER

(Mal à l'aise)

Oui, c'est...

C'est vraiment...

C'est tellement...

Bien, c'est pas pire, hein,

c'est la bonne grandeur.


Ravie, FATIMA applaudit.


Au salon étudiant, BRANDON-LEE, FÉLICIE et MARC-O confectionnent des coupes pour la pièce en collant des bijoux de plastique sur des verres en métal.


BRANDON-LEE

Il est beau, le tien.


FÉLICIE

Ah, merci!

Le tien,

par exemple...


MARC-O remet sa coupe à MADAME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, merci!

Ça va être un spectacle superbe,

grâce à vous!

On dirait des vrais verres

médiévaux.

À votre santé,

chers camarades!

Ha! ha! ha!

Bon. J'ai un autre petit service

à vous demander.

La mère de Sami

va venir porter

les costumes, tout à l'heure.

Alors, là, j'aurais besoin

d'une personne, à l'entrée,

pour l'aider à mettre

les housses sur le chariot.

Allez, ce serait

gentil...


BRANDON-LEE

Moi, je vais y aller!


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, Mercutio,

coeur généreux... merci!

Bon, c'est pas

tout, ça.

Moi, j'ai un tombeau

à aller clouer.


MADAME PRÉFONTAINE s'en va en riant.


BRANDON-LEE

MARC-O)

T'as vu comme je suis

gentil?


MARC-O

Moi, j'ai vu, mais Félicie,

je suis pas sûr.


Chez les Mazari, SAMI demande à JENNIFER son avis sur le costume de FATIMA.


SAMI

Tu trouves ça correct?


JENNIFER

(Mal à l'aise)

Bien, oui, il te fait!


FATIMA

Ha! ha! ha! Alors,

tu peux l'enlever, maintenant.

Je vais le mettre avec les

autres et j'aurai vraiment fini.


SAMI

Maman, tu penses pas

qu'on pourrait...


FATIMA

Non, Bolbol,

je suis épuisée.

J'ai travaillé

comme une folle

et je suis en retard dans tout.

Allez, viens là.


JENNIFER

Euh... madame Mazari,

c'est la lettre

que Mme Préfontaine

voulait que je vous donne.


FATIMA

Quelle lettre?


JENNIFER

De toutes les choses

qu'elle aimerait

que vous fassiez

avant la représentation.


FATIMA

Mais je pensais

que j'avais fini!

(Lisant la lettre à voix haute)

"Aller faire imprimer les

programmes chez l'imprimeur..."

Pourquoi elle les fait pas

faire imprimer à l'école?


JENNIFER

Elle dit que les

photocopieuses sont

pas assez bonnes.


FATIMA

Ah. "Et porter tous les

costumes à l'école."

Il y avait pas un parent

qui devait le faire?


JENNIFER

Oui, mais il a appelé pour

dire qu'il ne pouvait plus.


FATIMA

Mais c'est pas possible!

Et... mes courses, ma traduction

et l'ostéo!


JENNIFER

Bien... je peux vous donner

un coup de main, si vous voulez.


FATIMA

Ah, tu es vraiment adorable,

Jennifer.

Cette Mme Préfontaine...

Ah, cette Mme Préfontaine!


JENNIFER rejoint SAMI dans sa chambre et ferme la porte derrière elle.


SAMI

Comme ça, mon costume

est pas pire?

Pas pire que quoi?

Une maladie de peau?


JENNIFER

Pour une fois que ta mère

a l'air de m'aimer un peu...

J'essaie juste d'être...

Euh...


SAMI

Tèteuse?


JENNIFER

Diplomate.

On va avoir du fun, pareil,

à jouer ensemble.

On a une belle pièce,

des beaux personnages...


SAMI

Non! Il faut que je trouve

une solution moi-même

si je veux pas me faire

humilier publiquement.


FATIMA entre brusquement dans la chambre.


FATIMA

Oh! Il fait chaud.


FATIMA s'en va en laissant la porte ouverte.


Plus tard, SAMI rejoint MARC-O et BRANDON-LEE à la salle des pas perdus.


SAMI

C'est toi qui vas aider

aux costumes avec ma mère?


BRANDON-LEE

Oui, parce que

je suis gentil.


SAMI

Tu pourrais être gentil

avec moi aussi

puis faire disparaître

mon costume.


MARC-O

Pourquoi?


SAMI

Parce qu'il est dégueu.

Tout le monde va rire de moi.


MARC-O

Tu vas jouer...

pas de costume?


SAMI

Non, je vais mettre

une chemise noire

avec un pantalon noir;

ça va faire moderne.

Je peux compter sur toi?


BRANDON-LEE

Certain.


MARC-O

Ta mère peut pas l'arranger?


SAMI

Elle l'a déjà arrangé,

c'est ça le pire!


MARC-O

Elle sait que t'aimes pas

ton costume,

puis il disparaît.

Elle va penser que c'est toi.


SAMI

Oui, mais c'est pour ça

que je demande à Brandon-Lee.


MARC-O

Les apparences vont être

contre toi quand-même.


BRANDON-LEE

Sami a juste à rester

le plus loin possible

des costumes quand

ils vont arriver.


SAMI

OK. Moi, je vais aller

aider aux éclairages.

Ça va me donner un alibi.

Puis pas un mot à personne, OK?


BRANDON-LEE

Ouais.


SAMI

Marc-O?


MARC-O

N'importe quoi.


SAMI s'en va.


MARC-O

Tu cherches vraiment

le trouble, toi, hein.


BRANDON-LEE

Qu'est-ce que ça te fait?


MARC-O

Je veux que la pièce

se passe bien.

S'il manque un costume,

tout le monde va capoter,

puis ça va me déconcentrer.


MARC-O

Si j'aide Sami, Félicie

va finir par le savoir,

puis elle va me trouver

vraiment super gentil.


MARC-O

Allô... C'est pas une sorte

de vol, encore?


BRANDON-LEE

C'est pas la même chose,

je vole rien.

Je fais juste...

déplacer, hum.


Au salon étudiant, MADAME PRÉFONTAINE assemble un petit banc avec une grosse agrafeuse.


JENNIFER

Euh, madame Préfontaine, je

peux vous parler, deux minutes?


MADAME PRÉFONTAINE

Oui, ô Juliette!


SAMI

Je vais aller aider

aux éclairages, moi.


MADAME PRÉFONTAINE

Sois loué, ô Roméo!


JENNIFER

C'est au sujet

de Mme Mazari.

Elle sera pas capable

tout faire

ce qui est écrit

sur votre liste.


MADAME PRÉFONTAINE

Bien, voyons donc,

ça se peut pas!

Elle m'aide jusqu'à la fin,

c'était entendu entre nous.


JENNIFER

Bien, je vais l'aider

pour les programmes.

Donc, je pourrai pas aider

aux accessoires.


MADAME PRÉFONTAINE

Jennifer, peut-être

que t'en fais trop, là.

Mme Mazari,

elle peut sûrement

s'arranger!


MADAME PRÉFONTAINE s'agrafe accidentellement le doigt.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah!


JENNIFER

Ça va? Ça va?


MADAME PRÉFONTAINE

Ayoye! Morbleu.

Je vais aller passer

mon doigt sous l'eau froide.

Je reviens!


MADAME PRÉFONTAINE croise MARC-O en sortant du local.


MARC-O

JENNIFER)

Il reste des choses

à faire?


JENNIFER

Oui, genre...

Mme Préfontaine

qui a pas fini

d'enfoncer des broches.


MARC-O

Parfait. Ça va me défouler.


JENNIFER

Voyons, qu'est-ce que t'as?


MARC-O

Brandon-Lee veut pas que je

parle, mais tu dois être

au courant.


JENNIFER

Euh... de quoi?


MARC-O

Le vol de costume de Sami.

Il a dû t'en parler.


JENNIFER

Euh...


MARC-O

C'est juste moi

ou ça a pas d'allure

de faire une sorte de vol

pour essayer de plaire

à une fille?


JENNIFER

Attends, je ne comprends plus.

Qui vole quoi?


MARC-O

Sami a demandé à Brandon-Lee

de voler son costume.

L'autre a dit oui pour peut-être

faire plaisir à Félicie.


JENNIFER

C'est bien niaiseux.


MARC-O

C'est ça que je dis

depuis tantôt.


Un peu plus tard, JENNIFER et FATIMA placent les costumes sur un petit chariot.


FATIMA

Ça va aller, Jennifer?


JENNIFER

Oui! J'ai texté Brandoon-Lee,

il va venir nous aider.


FATIMA

Parce que

je suis encore stationnée dans

la zone des autobus scolaires.


JENNIFER

On s'occupe de tout.


FATIMA

Merci, Jennifer.


FATIMA partie, JENNIFER sort un sac en tissu de son blouson. BRANDON-LEE rejoint JENNIFER.


BRANDON-LEE

J'arrive!

Tout va bien aller.


JENNIFER

Je t'avais dit

dans cinq minutes.


BRANDON-LEE

C'est comme ça que je suis,

moi, toujours prêt.

Bon, j'y vais.


JENNIFER

Attends, attends!

Va chercher un autre chariot;

on va avoir plus de place.


BRANDON-LEE

Non, c'est bon.

Laisse-moi faire, OK?


JENNIFER

Hé, c'est Félicie.


BRANDON-LEE

Félicie, ça va pas?


FÉLICIE

J'ai pas d'argent

pour m'acheter

quelque chose à manger.


BRANDON-LEE

Euh... je vais t'en prêter,

attends-moi.


JENNIFER

Non, vas-y tout de suite,

Félicie a faim!

Je vais surveiller.


BRANDON-LEE

OK.


BRANDON-LEE parti, JENNIFER s'empare du costume de SAMI, le met dans son sac et s'en va.


Plus tard, JENNIFER est dans la chambre de SAMI et modifie le costume.


SAMI

Avoir su, je te l'aurais

demandé, de voler mon costume.


JENNIFER

Moi, je le vole pas

pour le cacher, là.

J'essaie juste

de l'arranger à ton goût.


SAMI

Hum. Dépêche-toi,

ma mère va revenir.

Puis ça irait plus vite

avec des ciseaux.


JENNIFER

Non. Parce qu'avec

des épingles, ça s'enlève.

Si on brise trop le costume de

ta mère, elle va être fâchée.


SAMI

T'es rendue que tu défends

plus ma mère que moi?


JENNIFER

Non, mais elle a tellement

travaillé fort, puis...

elle est fatiguée, hein.


SAMI

Puis ton chum qui a l'air fou,

c'est pas grave?


JENNIFER

Bien, non, t'auras pas

l'air fou!

Regarde, ton pantalon

a presque l'air normal.


SAMI

J'ai moins l'air d'Aladin,

mais pas plus l'air de Roméo.


JENNIFER tend le chapeau à SAMI.


JENNIFER

J'ai mis plein de plumes.

On ne dirait presque plus

que c'est un turban.

Essaye-le.


SAMI essaie le chapeau.


SAMI

Bon, merci, Jen.

J'ai l'air d'avoir

une fontaine sur la tête.

Je vais m'arranger.


JENNIFER

Qu'est-ce que

tu vas faire?


SAMI s'empare des ciseaux.


SAMI

Je vais m'arranger

pour que mon costume

ne soit plus mettable.

Ma mère aura pas le choix de me

laisser porter ce que je veux.


JENNIFER

Elle va capoter!


SAMI

Laisse-moi donc

m'arranger avec elle.


JENNIFER

OK, fais ce que tu veux.

De toute façon, il faut que

je fasse les programmes.


JENNIFER embrasse SAMI.


JENNIFER

Fais pas le fou, OK?


SAMI

OK!


JENNIFER partie, SAMI lâche les ciseaux et ouvre son ordinateur.


Au salon étudiant, FÉLICIE révise son texte. BRANDON-LEE la regarde en s'occupant d'un accessoire.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est un malheur!

Une catastrophe!

Hélas!


FÉLICIE

Pourquoi vous dites "hélas"?


MADAME PRÉFONTAINE

Je suis tellement

dans l'esprit de la pièce.

Je parle comme un personnage

de Shakespeare!

Mais ça va mal

en mautadine.

On a perdu des costumes!


FÉLICIE

Hein?


MADAME PRÉFONTAINE

Brandon-Lee, t'es sûr

qu'on en a pas échappé,

en chemin?


BRANDON-LEE

Non, j'ai apporté tout ce

qu'il y avait sur le chariot.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est épouvantable.

Qu'est-ce qu'on va faire?

Une housse entière a disparu!

Avec les costumes de Roméo,

du frère Laurent,

de Lady Capulet!


FÉLICIE

Pas mon costume,

il est super beau!


MADAME PRÉFONTAINE

Mais ils sont tous

magnifiques!

Mme Mazari a tellement

travaillé fort!


BRANDON-LEE

Peut-être qu'on va

les retrouver.


MADAME PRÉFONTAINE

Il faudrait

que ce soit vite.

En attendant, je vais aller voir

s'il y a quelque chose

de pas trop poussiéreux

dans le costumier.

Ah, sort cruel!


FÉLICIE

BRANDON-LEE)

C'est plate.

Je l'aime, mon costume.

Je le veux.


MADAME PRÉFONTAINE

Félicie...

peut-être qu'il est pas loin,

ton costume, hein.


FÉLICIE

Ah, non?

C'est toi?

C'est toi qui

as fait ça?


BRANDON-LEE

Mais c'est pour aider Sami.

Il haïssait son costume,

il avait peut d'avoir l'air fou.


FÉLICIE

T'as fait disparaître

toute une housse!


BRANDON-LEE

C'est encore

pour aider Sami.

Juste son costume,

sa mère l'aurait soupçonné.


FÉLICIE

Bien, tu gâches la pièce

pour tout le monde!


BRANDON-LEE

J'ai fait ça pour

être gentil!


FÉLICIE

Bien, je trouve pas ça

gentil pantoute.

T'es bien toujours

le même Brandon-Lee.


BRANDON-LEE

Pourquoi tu dis ça?


FÉLICIE

Quand on s'est laissés,

c'est à cause d'une

histoire un vol.


BRANDON-LEE

J'ai pas volé les costumes,

j'ai aidé un ami.


FÉLICIE

Le problème, c'est

que tu comprends pas

que ça ressemble

beaucoup à un vol!


Dans sa chambre, SAMI cherche des costumes sur Internet.


SAMI

Un ours mauve? Ayoye.

Un crayon sexy. Ha!

Ah, c'est ça que je veux.


FATIMA entre dans la chambre de SAMI.


FATIMA

Bolbol, qu'est-ce que tu fais?

Tu es pas à l'école?


SAMI

Oui, oui, oui.

Oui, j'y retournais,

justement.

J'avais une petite recherche

à faire.


FATIMA regarde l'écran de SAMI.


FATIMA

Une recherche

sur quoi?

"Costume de jeune homme italien

du XIVe siècle"?

Un site de location

de costumes! Bolbol!


SAMI

Je peux pas m'empêcher

de penser

que tout le monde

va se moquer de moi.


FATIMA prend une pause avant de répondre.


FATIMA

(Froide)

T'as raison.

Tu fais ce que tu veux.

On te prêtera l'argent.


FATIMA quitte la chambre.


SAMI

Maman, attends!

Maman!


Au salon étudiant, JENNIFER rejoint MADAME PRÉFONTAINE avec son costume.


JENNIFER

Bonjour, madame Préfontaine!


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, Jennifer...

Oh, ma Juliette,

t'es magnifique!

Ha! ha! ha!

Regarde.

C'est là-dedans qu'il y a la

potion que tu bois à l'acte IV.


JENNIFER

Hein... c'est beau!

Euh, j'ai les nouveaux

programmes, regardez.


MADAME PRÉFONTAINE

Je suis sure

que c'est parfait.


JENNIFER

Est-ce que les costumes

perdus ont été retrouvés?


MADAME PRÉFONTAINE

Bien oui, Brandon-Lee

est venu me dire ça tantôt.

Tout le monde a son costume.


JENNIFER

J'espère bien, hein.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, oui!

Jennifer, merci

pour tout.

Puis maintenant,

pense à ton personnage.

Concentre-toi. Hum?


FATIMA entre au salon étudiant.


MADAME PRÉFONTAINE

Madame Mazari!

Il y a quelque chose

dans le programme...


FATIMA

Ah, non, maintenant,

ça suffit, hein!

Je sais exactement

ce que vous allez me dire:

il y a une faute

dans le programme.

Oui, ça devait arriver

parce que j'étais débordée!


MADAME PRÉFONTAINE

Oh, non, non.


FATIMA

Moi, je pensais que j'avais

fini, après les costumes.

Mais ensuite, votre deuxième

liste de choses à faire...

ça, c'était trop!


MADAME PRÉFONTAINE

Mais vous avez reçu

mon courriel!

Comme vous répondiez pas, je

pensais que vous étiez d'accord.


FATIMA

Quel courriel?


MADAME PRÉFONTAINE

Celui où je vous demandais

si je pouvais encore

compter sur vous.

Je vous demandais de me le dire

si c'était pas possible.


FATIMA

J'ai pas reçu de courriel.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, non... J'ai dû avoir

une panne de ma boîte courriels.

Madame Mazari,

je suis vraiment désolée.

Je pensais qu'on s'était

entendues, mais...


FATIMA

J'ai jamais reçu

votre courriel.

Ah, madame Préfontaine, je suis

désolée de m'être emportée!

Maintenant, il y a

une faute dans le programme.


MADAME PRÉFONTAINE

Non, non,

il y a aucune faute!

Il y a juste un petit texte

que j'ai ajouté

après que vous ayez relu.

Pour vous faire une surprise.


FATIMA

Une surprise...


FATIMA lit le programme à voix haute.


FATIMA

"La metteure en scène tient

à remercier chaleureusement

Fatima Mazari..."

Ah, c'est moi.

"... pour son dévouement

de tous les instants,

"pour sa rigueur,

sa générosité,

sans lesquels ce spectacle

n'aurait pas été possible."

Ah, madame Préfontaine,

je suis...

je suis vraiment désolée.


MADAME PRÉFONTAINE

(Émue)

Oh, non, c'est moi.

Mais appelez-moi Nicole!


MADAME PRÉFONTAINE et FATIMA se serrent dans leurs bras, les larmes aux yeux.


FATIMA

Ah, Nicole...


Plus tard en soirée, MADAME PRÉFONTAINE et les comédiens de la pièce son réunis au salon étudiant.


MADAME PRÉFONTAINE

Hé, bravo, bravo,

tout le monde!

Vous avez été extraordinaire.

J'étais tellement émue,

j'ai pleuré tout le long.


BRANDON-LEE

Ah, oui, ils vous entendaient,

dans la salle.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est pas vrai!


MARC-O

Non, il fait son comique.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! Bon.

Pour célébrer

votre immense succès,

j'offre le jus de pomme

pétillant

à tout le monde!


SAMI

JENNIFER, discrètement)

Il y a un peu trop

de bruit, hein.


JENNIFER

On serait mieux

dans le corridor.


FÉLICIE

BRANDON-LEE)

Hé, bravo!

T'as été super bon!


FÉLICIE serre BRANDON-LEE dans ses bras.


BRANDON-LEE

Merci. Toi aussi.

Coudonc,

tu me serres fort.


FÉLICIE

Félicitations, Marc-O!


MARC-O

Merci.


BRANDON-LEE

Bon, j'ai compris,

tu serres fort Marc-O aussi.


FÉLICIE

Bien... oui. Pourquoi?


BRANDON-LEE

Bien, je sais pas...

T'étais plus fine avec moi

depuis un bout de temps, puis...

ce matin, tu m'as appelé

Rapadou.


FÉLICIE

Ça a sorti tout seul.


BRANDON-LEE

Ça a sorti tout seul?...

Ça voulait rien dire?


FÉLICIE

Ça veut dire que j'aime ça,

t'appeler de même,

puis que je ne suis plus fâchée,

puis j'aimerais ça qu'on reste

des amis, rien de plus.


BRANDON-LEE

Bien, Rapadou

est d'accord.


BRANDON-LEE et FÉLICIE se serrent la main. FÉLICIE trinque avec MARC-O et BRANDON-LEE s'en va en faisant exprès d'accrocher MARC-O et de le faire renverser son verre.


De leur côté, JENNIFER et SAMI discutent dans le corridor.


JENNIFER

J'en reviens pas.

Ça a super bien marché,

ton costume de prince arabe.


SAMI

J'étais pas certain.

Surtout après avoir enlevé

les épingles

dans mon pantalon.


JENNIFER

Mais qu'est-ce qui t'a fait

changer d'idée?


SAMI

Ma mère a tellement

travaillé fort.

Puis elle pensait que j'étais

gêné de mes origines.


JENNIFER

Tu les as affichée pas mal,

tes origines.

Qu'est-ce que tu m'as dit, déjà,

durant la scène du balcon?


SAMI

Juliette!


SAMI glisse quelques mots d'arabe à JENNIFER.


FATIMA

Ha! ha! ha!

Je vous retrouve enfin!

Vous vous cachiez?...


SAMI

Bien, non.


FATIMA

C'était un succès,

vous étiez très bons.

Surtout toi, habibi!

Toi aussi, Jennifer.


JENNIFER

Ah, merci.


FATIMA

Mais je savais pas

que tu jouais aussi bien.


SAMI

Tu pensais

qu'elle serait pas bonne?


FATIMA

Non, non, non, c'est pas ça

que j'ai voulu dire.

Non, j'ai appris à apprécier

Jennifer et toute ta bande d'amis.

Je vais vraiment

m'ennuyer d'eux, cet été.


JENNIFER

Ah, vous allez où?


FATIMA

Bolbol t'a pas dit?


JENNIFER

Dit quoi?


FATIMA

On part, toute la famille,

en France, pour l'été.


JENNIFER

Pour l'été,

comme dans...

dans tout l'été?


FATIMA

Oui, deux mois.

On a une petite maison,

pas loin de Marseille.


JENNIFER

SAMI, froide)

Tu me l'as pas dit?


FATIMA

Ah, mais ça va passer vite,

tu vas voir.

Bon, maintenant,

vous allez vous changer

parce qu'on va au resto

avec toute la troupe.


FATIMA s'en va. Fâchée, JENNIFER s'éloigne de SAMI.


SAMI

Jen... Jen, attends!

Je m'excuse.


Fin épisode


SIERRA

Si tu veux en apprendre plus

sur nous,

visite le site web

de Subito Texto.


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par