Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La BD canadienne

Même si son public est en baisse, la BD canadienne a toujours ses adeptes, qui ne jurent que par ce genre littéraire. Des fidèles de la bande dessinée qui dévorent chaque nouvel album.

Mais quand a commencé l’histoire de la bande dessinée? En Europe, le premier album BD voit le jour vers la fin du 19e siècle. En Amérique du Nord, la première bande dessinée apparaît dans un journal en 1895.

Au Canada, c’est en 1849 que la bande dessinée prend son envol avec la publication à Montréal du “ Punch in Canada “, publication inspirée d’un populaire hebdomadaire britannique.



Réalisateur: Carine Ouellet

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JOANIE CHARRON s'adresse directement au public de l'émission. Elle est debout au micro. Ses propos sont parfois accompagnés d'images illustrant des BD.


JOANIE CHARRON

Aujourd'hui, je vous propose

la petite histoire de la BD

canadienne. Il faut dire que

le public est en baisse, mais

compte toujours de vrais

fanatiques. Des lecteurs fidèles

à leur bouquin préféré qui

dévorent la multitude de titres

qui sortent chaque année. Mais à

quel moment cette aventure a

commencé? Bien qu'il y ait de

nombreux exemples à travers le

monde d'histoires en image, la

première véritable bande

dessinée voit le jour en Europe

vers la fin du 19e siècle. En

Amérique du Nord, on présente la

bande dessinée de journal pour

la première fois en 1895

dans le New York World, avec

l'apparition de dessins

caricaturaux de nature

politique. Mais plus près de

chez nous, c'est dès 1849 que la

bande dessinée prend son envol

au Canada avec la publication

à Montréal de

Punchin Canada,

inspiré du populaire

hebdomadaire britannique.

La première BD canadienne en

français,

Les Aventures de

Timothéed'Albéric Bourgeois

écrit l'histoire, puisqu'il

s'agit de la première BD de

langue française au Canada à

utiliser les phylactères, plus

communément appelés les bulles,

de façon systématique. Au cours

des premières années du 20e

siècle, la bande dessinée au

Canada n'en est qu'à ses débuts

comme nouvelle forme d'art

dynamique. Mais c'est vraiment

au cours des deux décennies

suivantes qu'elle prend de

l'essor graduellement. Mais à

partir de 1989, l'industrie de

la BD en Amérique du Nord

connaît des moments difficiles,

puisque les créateurs, les

éditeurs et les distributeurs

sont contraints de s'adapter à

des changements d'ordre

économique, technologique

et culturel importants.

Ces changements favorisent

l'évolution de trois sous-

cultures à la BD au Canada.

La BD superhéros grand public,

la BD underground et les zines

de la presse spécialisée. On

constate que depuis le milieu

des années 90, le public des BD

de superhéros rétrécit. à

l'exception des amateurs

de la BD

Archiequi demeure

extrêmement populaire au Canada.

Et cette baisse du nombre de

jeunes lecteurs s'explique par

la grande concurrence des jeux

vidéo. Et à d'autres médias,

comme par exemple les films

mettant en vedette des super

héros qui prennent d'assaut

l'intérêt des jeunes, au point

qu'un grand nombre de

créateurs canadiens qui ont

participé activement au genre du

superhéros dans les années 80 et

au début des années 90 quittent

le domaine. Plusieurs occupent

maintenant des postes d'artistes

et de scénaristes dans le

milieu de la télévision et de

l'animation des films canadiens.

Mais malgré ces obstacles,

la BD canadienne

demeure reconnue au sein de la

communauté internationale. Et

d'ailleurs, il y a plusieurs

festivals qui célèbrent la BD

francophone aux quatre coins

du pays. Il y a notamment le

Yukomicon, qui en est à ses

débuts à Whitehorse et qui offre

une belle brochette d'auteurs

francophones.

Il y a également le festival de

la bande dessinée de Toronto qui

est l'un des principaux

événements dédiés au 9e art

en Amérique du Nord. Il y a

également le Festival de la BD

francophone de Québec qui

tiendra sa 26e édition du 8 au

12 avril prochain.

Tous des festivals importants

où vous pourrez découvrir les

oeuvres d'auteurs francophones

importants comme Michèle

Laframboise, qui habite la

région de Toronto. Et Sylvain

Lemay, un professeur en bande

dessinée. Ah, mais quelle belle

histoire, celle de la BD

canadienne! Depuis ses débuts,

elle a beaucoup évolué et

d'ailleurs les amateurs la

consomment de plus en plus

sur le Web et entre autres,

grâce aux blogues.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par