Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique insolite: Ferme ta boîte!

Les motifs «léopard rose» c’est «quétaine», et quand tu n’en peux plus, tu dis ferme ta boîte! Mais d’où viennent ces expressions tant utilisées chez les francophones du pays? La première, quétaine. D’où vient ce mot? Il y a plusieurs théories quant à l’origine de cette expression. La plus populaire nous fait voyager à Saint Hyacinthe, au Québec. Au début du 20e siècle, il y avait une famille, Keaton. Eh bien, il semble que cette famille… Caroline Leal nous raconte la suite.«Ferme ta boîte», ce n’est pas la façon la plus polie de dire à une personne de se taire. Mais saviez-vous que cette expression nous vient d’un assez lointain passé. Plus précisément, du début du téléphone. Comment? Découvrez-le dans cette chronique insolite.”



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CAROLINE LÉAL s'adresse au public de l'émission devant un décor de chaises et de cadres noirs.


CAROLINE LÉAL

Moi, j'utilise le mot

"quétaine" pour décrire les

rejets de ma tante Huguette:


Quelques photos illustrent les objets de ma tante Huguette. D'autres propos sont aussi ponctués soit par des mots ou des images.


CAROLINE LÉAL

Sa collection de grenouilles en

céramique, ses peintures de

clown sur velours et, bien sûr,

mon préféré, son veston en

léopard rose. Ne pas s'en faire:

c'est du faux léopard rose. Mais

d'où vient le mot "quétaine"?

Eh bien, il y a plusieurs

théories, mais la plus

populaire nous fait voyager

à Saint-Hyacinthe, au Québec.

Au début du XXe siècle, il y avait

une famille Keaton qui habitait

la région. Semblerait-il qu'ils

avaient des goûts vestimentaires

fort douteux, disons. Mais,

un habit fort douteux de nos

jours serait sûrement un

tracksuit en velours avec

le mot "princesse" écrit sur les

fesses. En 1910, je suis pas

trop certaine. Peut-être le mot

"diva" brodé sur le bonnet, qui

sait. Alors, les voisins de

la famille Keaton ont commencé à

utiliser leur nom de famille

pour décrire quelque chose de

démoder. "Oh! Ça, c'est Keaton."

Au fil des ans, le nom de

famille s'est développé, a

évolué en mot "quétaine",

synonyme de kitsch. "Kitsch", un

autre mot de la langue française

qui ne fait sûrement pas le

plaisir des puristes de la

langue de Molière. "Hé! Hé! Toi,

là... Hé, ferme ta boîte!"

Je sais, c'est pas la façon

la plus polie de demander à

quelqu'un de se taire. Mais

savez-vous que cette expression

porte aussi un background

historique? Eh oui! Au début

de l'avant du téléphone,

on utilisait des boîtes

téléphoniques. Il s'agissait

d'une boîte en bois avec un

cornet dont on décrochait

lorsque l'appareil sonnait.

Il était tout à fait normal

d'avoir plus d'une maison

branchée sur la même ligne

téléphonique. Alors, par

exemple, dans un rang de

campagne, on pouvait avoir dix

maisons branchées sur la même

ligne. Chaque maison utilisait

une différente sonnerie

actionnée par la centrale.

Mais cette sonnerie était

entendue dans toutes les

demeures sur la même ligne.

Par exemple, un coup pour

les Germain, deux coups pour les

Bessette et trois coups pour les

Tremblay. Alors, lorsque le

téléphone sonnait, tout le monde

sur la ligne vérifiait et

ouvrait leur boîte téléphonique.

Mais les curieux du voisinage

ouvraient aussi leurs boîtes

téléphoniques pour vérifier si

l'appel était pour eux,

mais aussi pour écouter la

conversation des autres. Alors,

le répondant criait: "Hé! M.

Gosselin, fermez votre boîte!"

Et voilà, est née l'expression

"ferme ta boîte". Aujourd'hui,

ça veut plutôt dire "cessez de

parler", "mêlez-vous de vos

oignons". Hum, se mêler de ses

oignons... Voilà une autre

expression à décortiquer lors de

la prochaine chronique insolite.





Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par