Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique Techno : E-Sports

Le E-Sports est un tout nouveau phénomène en Amérique du Nord qui prend de plus en plus d’expansion dans le monde des jeux vidéo. Des jeunes comme des moins jeunes s’adonnent au visionnement de séances de jeux vidéo en ligne, dans d’énormes arénas pour regarder en direct des joueurs pratiquer ce qu’on appelle le sport électronique. Il n’est pas anormal d’avoir parfois jusqu’à 75 000 adeptes de jeux vidéo rassemblés dans un stade pour acclamer les exploits des professionnels de la manette.

Et si vous n’avez pas de tournoi annuel de jeux vidéo près de chez vous, vous n’avez qu’à vous connecter en ligne sur des sites Web tels que YouTube ou Twitch pour accéder à des centaines, voire des milliers d’heures de jeux en direct ou en différé.

Le phénomène s’est implanté, il y a déjà deux ans, quand Twitch a offert la possibilité à n’importe quel joueur de jeux vidéo de partager ses exploits avec un public fervent de ce médium. Mais pourquoi une personne préfère-t-elle regarder quelqu’un d’autre jouer au lieu de le faire elle-même?

Une chronique de Carl-Edwin Michel.



Réalisateur: Paul Ruban
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CARL-EDWIN MICHEL est assis seul sur un fauteuil. Il s'adresse directement au public de l'émission. Ses propos sont accompagnés d'images illustrant les logos et les objets dont il parle.


CARL-EDWIN MICHEL

Le e-sport, ça vous dit

quelque chose? Il s’agit

d’un phénomène tout nouveau

en Amérique du Nord qui prend

de plus en plus d’ampleur

dans le monde des jeux vidéos.

Des jeunes comme des moins

jeunes s’adonnent au

visionnement de séances de jeux

vidéos en ligne, mais aussi dans

d’énormes arénas pour regarder

en direct des joueurs

pratiquer ce qu’on appelle

le sport électronique.

Il n’est pas anormal de voir

rassemblés dans un stade parfois

jusqu’à 75 000 adeptes de jeux

vidéos acclamer les exploits

des pros de la manette.

Et s’il n’y a pas de grands

tournois de jeux vidéos près de

chez vous, vous n’avez qu’à vous

connecter en ligne sur des sites

web comme YouTube ou Twitch pour

vous permettre d’accéder

à des centaines voire

des milliers d’heures de jeux

en direct ou en différé.

Le phénomène s’est bien implanté

il y a déjà de ça deux ans,

quand Twitch a offert

la possibilité à n’importe

quel joueur de jeux vidéos

de partager ses prouesses

publiquement.

Mais pourquoi regarder

quelqu’un d’autre jouer

plutôt que de jouer soi-même?

C’est très simple. C’est les

mêmes raisons qui nous poussent

à regarder le sport à la télé

au lieu de le pratiquer.

C’est parce qu’on n’a pas la

capacité de jouer ou le talent

pour le faire à haut niveau.

C’est aussi parce que cette

activité offre une occasion

de rencontrer d’autres adeptes

et parce qu’on en retire tout

simplement un grand plaisir

ou un plaisir énorme à en

croire les statistiques. Twitch,

le plus gros site de diffusion

dans le domaine du jeu compte

55 millions d’utilisateurs et

58 % d’entre eux consacreraient

20 heures par semaine seulement

à observer d’autres joueurs.

YouTube est aussi un endroit

de prédilection pour regarder

des joueurs professionnels

et amateurs.


Ces styles de vidéo qu’on

appelle Let’s Play

sont des simples vidéos

préenregistrées ou diffusées en

direct d’un joueur qui parcourt

un jeu tout en apportant

ses commentaires.

Cette pratique permet aux

admirateurs et aux acheteurs

potentiels d’observer le jeu

du point de vue d’un joueur

ordinaire comme eux.

L’un des plus célèbres créateurs

de jeux vidéos Let’s Play est

connu sous le nom de PewDiePie.

Grâce à sa chaîne YouTube,

ce jeune de 24 ans qui comment

son expérience de jeu avec une

caméra web a aujourd’hui plus

de 31 millions d’abonnés.

Et avec les revenus

publicitaires sur YouTube,

PewDiePie amasse plus de

4 millions de dollars par année.

Ce phénomène est non seulement

avantageux pour les adeptes en

leur donnant la possibilité de

regarder du contenu intéressant,

mais cela bénéficie certainement

aux entreprises de jeux qui

reçoivent des publicités

gratuitement sur Internet.

Une chose est certaine: que vous

soyez un joueur, un spectateur

ou une entreprise qui évolue

dans le domaine, il n’a

jamais été aussi avantageux

de contribuer au marché

du jeu vidéo.

Je vous laisse là-dessus.

C’est Carl-Edwin Michel,

à la prochaine.




Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par