Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique Top 5 : Ontarien vs Acadien

Qu’est-ce que les Acadiens et les Franco-Ontariens ont-ils en commun? Rencontre avec la nouvelle coordonnatrice générale de l’Alliance culturelle de l’Ontario, l’acadienne Pascale Savoie-Brideau.
Catégorie wordpress : Art et culture
Playlist Youtube : Top 5
Mots clés : Top 5, Franco-Ontariens, Acadiens, culture, Alliance culturelle de l’Ontario
TFO 24.7, le nouveau regard francophone



Réalisateur: Carine Ouellet
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

La coordinatrice générale de l'Alliance culturelle de l'Ontario, PASCALE SAVOIE-BRIDEAU, est dans le studio du Top 5 de 24.7 et répond à des questions.

[Début information à l'écran]

PASCALE SAVOIE-BRIDEAU, coordinatrice Alliance culturelle de l'Ontario

[Fin information à l'écran]

[Début information à l'écran]

5 similitude entre les Franco-ontariens et les Acadiens

[Fin information à l'écran]

[Début information à l'écran]

5 Des villes phare

[Fin information à l'écran]


PASCALE SAVOIE-BRIDEAU

Malgré nos territoires

assez grands, l'Ontario est plus

grand, on a des endroits où les

gens vont vraiment se retrouver,

puis faire des

échanges culturels.

Comme exemple, nous en Acadie,

on a Moncton qui est un lieu de

rassemblement très fort. Il y a

aussi la Péninsule acadienne,

comme Caraquet puis Tracadie.

Ici, je trouve que ça boom

vraiment. À Sudbury, il y a

beaucoup de choses qui se

passent dans ce coin-là. À

Ottawa aussi, puis même à Hearst

qui est tout petit, mais c'est

une communauté francophone

très vibrante.

Alors, c'est ça, je dirais

vraiment que, malgré notre

territoire, on a des forts

géographiques qui

nous rassemblent un peu.

[Début information à l'écran]

4 Une identité musicale

[Fin information à l'écran]


PASCALE SAVOIE-BRIDEAU

Quand j'ai déménagé en Ontario,

la première chose qui m'a

vraiment fait un peu rappeler

mon chez-moi, c'est vraiment

le lien avec la musique, dans ce

sens que les Acadiens puis les

Franco-ontariens, on dirait

qu'on utilise la musique

ici comme lien d'identité.

Puis c'est vraiment comme ça

aussi, en Acadie, avec des

groupes comme Les Hôtesses

d'Hilaire ou, encore plus

connue, Lisa LeBlanc, tout ça...

Puis ici, il y a le même lien un

peu avec la musique, avec Stef

Paquette, Mehdi Cayenne Club.

Il y a vraiment une espèce de

boom de musique francophone qui

représente vraiment ce coin-ci

du Canada. Puis ça, je trouve ça

vraiment intéressant de voir

cette similarité. Comment

on utilise la musique...

pour un peu représenter qui

on est puis le montrer au monde.

[Début information à l'écran]

3 Un français coloré

[Fin information à l'écran]


PASCALE SAVOIE-BRIDEAU

Il y a des particularités

langagières franco-ontariennes

qui sont très propres à la

culture franco-ontarienne,

puis un peu à l'identité

franco-ontarienne. Il y a des

mots précis qu'on n'entendrait

pas nécessairement à l'extérieur

de l'Ontario. C'est vraiment...

C'est lié à ce que

les gens vivent ici.

Puis c'est la même chose en

Acadie. On a aussi... On a des

mots, des expressions, des...

des phrases qui sont liées

à notre Histoire, qu'on n'entend

pas ailleurs, que

c'est vraiment nous.

[Début information à l'écran]

2 Même relation avec le Québec

[Fin information à l'écran]


PASCALE SAVOIE-BRIDEAU

On est, chacun des minorités

francophones un peu plus

petites à côté d'un très

gros joueur, mais cette relation

avec le Québec fait

en sorte qu'il faut souvent

qu'on ait à se trouver,

ou qu'on ait à essayer

de compétitionner avec quelque

chose d'un peu plus grand

que nous, fait que souvent,

c'est le fun quand on voit de

nos artistes qui percent au

Québec. C'est sûr, mais c'est le

fun aussi quand on est capables

de faire un peu nos propres

choses, puis d'arriver à se

créer notre propre star

system, exemple, ou notre

propre écosystème musical,

ou littéraire, ou etc.

Pas être nécessairement en

compétition avec le Québec, mais

plutôt être tous alliés, puis

ça, je pense que c'est aussi du

côté du Québec qu'il faut que ça

se fasse. C'est important que le

Québec voie qu'il y a de belles

choses qui se passent en Ontario

puis en Acadie, puis qu'on

travaille tous ensemble pour une

francophonie plus forte.

[Début information à l'écran]

1 Mêmes batailles

[Fin information à l'écran]


PASCALE SAVOIE-BRIDEAU

Je vois pas le français comme

une guerre contre l'anglais.

Pour moi, c'est important qu'on

réussisse à vivre ensemble.

Je crois vraiment à l'égalité

des langues, puis j'aime parler

français, j'aime parler anglais,

mais je pense que c'est

important aussi de faire en

sorte que le français survive.

Puis ça, je trouve que le

Franco-ontarien, comme

l'Acadien, de jour en jour,

font beaucoup de choses pour

permettre que le

français au Canada,

c'est pas une utopie.

C'est vraiment quelque chose

qui continue d'exister,

puis pas juste au Québec.

À l'extérieur du Québec aussi.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par