Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique Top 5 : Réussite albertaine

Depuis 1926, l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. L’ACFA a pour mission de faire valoir les intérêts des Franco-Albertains et d’assurer le développement de cette communauté en forte croissance.

L’arrivée de nombreux francophones de l’Est, venus profiter des opportunités d’emplois, a créé une nouvelle dynamique et entraîné une nouvelle problématique liée notamment à l’offre de services réclamée par cette communauté.

Le défi est de taille pour l’ACFA, mais ses réussites passées l’aident à travailler sur des objectifs futurs. Le président de l’ACFA, Jean Johnson, revient sur les cinq principales réussites de la communauté francophone de l’Alberta.



Réalisateurs: Chantal Racine, Caroline Leal
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JEAN JOHNSON, président de l'association canadienne française de l'Alberta (ACFA), présente «5 réussites des francophones d'Alberta».


Intertitre :
5. Une radio francophone locale


JEAN JOHNSON

En 1949, en Alberta, nous

avons obtenu une radio privée

et qui avait été financée

essentiellement par des

contributions des gens de

la communauté. Alors, cette

radio-là avait un rayonnement

quasi provincial, et

ça permettait aux gens de

s'entendre, d'entendre parler

d'eux et de se reconnaître

dans les nouvelles et dans

les émissions de radio.


Intertitre :
4. La vente de la radio


JEAN JOHNSON

Au début des années 70,

Radio-Canada arrive

en Alberta et fait une offre

pour l'achat de la radio. Alors,

on a vendu la radio et

aussi, on a vendu le terrain

tout près de Beaumont et

on a créé un fond de l'ACFA qui,

aujourd'hui, compte environ

une valeur de 12 millions de

dollars, ce qui nous donne une

indépendance qui est unique au

Canada. Alors, il y a eu des

penseurs et des leaders qui

ont voulu voir à l'avenir

de la francophonie.


Intertitre :
3. La loi de l'ACFA


JEAN JOHNSON

En 1965, le juge Déchène, Me

Louis Desrochers et quelques

autres leaders de la communauté

ont fait passer une loi en

Alberta, qui est la loi de

l'ACFA. Donc, nous, comme

organisme porte-parole, nous

avons un mandat, statué d'après

une loi de la province, de

faire le développement et de

travailler pour représenter

les intérêts de la

francophonie en Alberta.


Intertitre :
2. La cause Mahé


JEAN JOHNSON

Cette cause a été entreprise

par trois francophones en

Alberta. Ces trois-là ont voulu

revendiquer devant les tribunaux

le droit d'avoir leur école

et d'être responsables de la

gestion de leur école. En 1991,

la Cour suprême du Canada a

donné une ordonnance que les

francophones avaient droit,

et c'était une obligation

légale, de leur accorder la

gestion de leurs écoles. Ce que

ça a fait comme résultat, ça a

permis à l'ensemble des

francophones à l'extérieur du

Québec d'obtenir finalement

la gestion scolaire. Le résultat

est encore important aujourd'hui

parce qu'aujourd'hui, on compte

tout près de 50 écoles à travers

la province de l'Alberta et avec

une communauté qui

n'arrête pas d'accroître.


Intertitre :
1. La situation économique de la province


JEAN JOHNSON

La réalité d'aujourd'hui,

le facteur économique

de l'Alberta devient un point

d'intérêt qui incite les gens

à migrer ou immigrer vers

l'Alberta. En général, c'est

une nouvelle opportunité

de découvrir une société

d'expression française qui fait

miroir à la société civile

qui nous permet à nous,

collectivement, les parlants

français en Alberta, de parler

de l'importance de s'investir

dans les points d'intérêt de la

société civile en Alberta.

Donc, on n'est plus un groupe

marginalisé comme on l'a été par

le passé. On parle d'une

communauté qui s'ouvre, qui

s'affirme et qui travaille

avec les instances politiques,

tant au niveau municipal,

fédéral que provincial.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par