Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique Top 5 : Réussir une vidéo

Avec l’arrivée des téléphones intelligents, des iPad et des GoPro qui permettent à tout amateur de réaliser des vidéos et de les poster sur Internet, les vidéos sur le Web pullulent.
Avec l’arrivée des téléphones intelligents, des iPad et des GoPro qui permettent à tout amateur de réaliser des vidéos et de les poster sur Internet, les vidéos sur le Web pullulent. La chaîne Youtube, avec un nombre toujours croissant de vidéos de qualités inégales, en est la preuve.

Cette démocratisation de la technologie entraîne des changements au sein de l’industrie elle-même car la vidéo sur Internet apporte son lot de spécificités. Jean-François Dubé et Marie Claude Dicaire – deux producteurs fondateurs du Studio 7 Multimédia, une compagnie située dans l’Est ontarien qui s’intéresse à tous les genres de créations vidéo – nous parlent des particularités de la création vidéo sur le Web.



Réalisateur: Caroline Leal
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

JEAN-FRANÇOIS DUBÉ et MARIE-CLAUDE DICAIRE, produteurs pour le Studio 7 Multimédia, présentent «5 particularités de la vidéo sur le web».


Intertitre :
5. La reconnaissance canadienne


MARIE-CLAUDE DICAIRE

La reconnaissance des séries

web canadiennes

à travers le monde.

Le journal

Libération a

récemment classé, justement,

le Canada comme premier de file.

Pour justement bien soigner la

création web, de bien investir

dans les créateurs et,

justement, de laisser

toute une liberté de création

aux gens qui font de la vidéo.


Intertitre :
4. L'accessibilité


JEAN-FRANÇOIS DUBÉ

Une des particularités

de la vidéo sur le web, c'est la

diffusion. Donc, comme il y a

pas de coûts rattachés à la

diffusion des vidéos, c'est

super pratique pour les

créateurs qui ont souvent pas

assez d'argent pour aller dans

les salles de cinéma ou proposer

des projets à la télévision.

Ça permet d'avoir une diffusion

à travers le monde entier. Avec

l'accessibilité des différents

médiums, que ce soit des caméras

qui sont de plus en plus

accessibles. On peut filmer

carrément des vidéos, même

peut-être des petits films,

avec nos téléphones cellulaires.

Il y a une démocratisation

de la vidéo, du cinéma et

c'est ça qu'on voit sur le web.


Intertitre :
3. Le financement


MARIE-CLAUDE DICAIRE

Le financement, souvent,

beaucoup, très petit. Et

moins important, disons,

que des productions télé ou

cinématographiques. Ce qui est

bien aussi également parce que

ça amène peut-être à développer

une certaine créativité.


JEAN-FRANÇOIS DUBÉ

Moi, je trouve qu'il y a un

parallèle à faire entre le

théâtre et la vidéo. Au niveau

de la créativité, on sait qu'il

y a pas beaucoup d'argent au

théâtre, mais c'est la même

chose dans la vidéo. Mais, cette

créativité-là, on la retrouve

beaucoup au Canada français.


Intertitre :
2. Le format court


JEAN-FRANÇOIS DUBÉ

La durée d'une vidéo sur le web

doit pas être super longue.

Euh... Normalement trois

à cinq minutes. C'est vraiment--


MARIE-CLAUDE DICAIRE

Le format.


JEAN-FRANÇOIS DUBÉ

Le format régulier.


MARIE-CLAUDE DICAIRE

Donc, vraiment, il faut

travailler le court. Donc, il y

a eu un temps où les gens,

ça se fait encore toujours,

heureusement, donc, il y a le

court métrage, mais là, quand on

travaille pour le web, il

faut faire encore plus court.


JEAN-FRANÇOIS DUBÉ

Tu sais, au cinéma, tu peux te

permettre des longs plans.

Tu peux prendre ton temps

et établir tes situations,

présenter tes personnages.

Pour le web, il faut que ce soit

vraiment direct, direct, direct.

Il faut que tu ailles vite.

Pour que tu captes l'attention

du spectateur. Il faut vraiment

que tout soit très

rapide, très rythmé.


Intertitre :
1. La créativité


JEAN-FRANÇOIS DUBÉ

La principale particularité

du web, c'est que

c'est un laboratoire.

C'est un laboratoire

d'exploration pour

les réalisateurs à travers

la planète, dans le fond.


MARIE-CLAUDE DICAIRE

Comme le web est une forme

accessible, donc ça nous

permet, justement, c'est ça,

de développer la créativité.

C'est que ça nous permet d'aller

chercher vraiment aussi

le public qui est intéressé

par notre projet. Donc,

un public spécifique.


JEAN-FRANÇOIS DUBÉ

Ce qui est le fun, ce qui est

le fun avec le web, c'est que...

en tant que spectateur, parce

que veux, veux pas, on consomme

aussi de la vidéo sur le web,

c'est d'être surpris. Pis comme

c'est un laboratoire, on est

surpris pratiquement tous les

jours. Il y a des vidéos qui...

qui sortent de l'ordinaire.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par