Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chronique TOP 5 : Devenir humoriste

Actrice canadienne francophone, Micheline Marchildon a joué dans de nombreuses productions. Tour à tour actrice de cinéma, de télévision et humoriste, elle a incarné avec succès Béatrice-Marie « BM » Williams dans le troisième téléroman franco-ontarien, Météo+.
Comme humoriste, elle a créé le personnage de Mile Marchildon qu’elle a présenté sur les scènes du Festival d’humour de Winnipeg et du CBC Winnipeg Comedy Festival.
En 2006, elle s’est produite aux festivals Fringe de Montréal, Toronto et Winnipeg dans son spectacle d’humour One Woman’s Sexual Journey.
Catégorie Wordpress : Art et culture
TFO 24.7, le nouveau regard francophone



Réalisateur: Caroline Leal
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

MICHELINE MARCHILDON, comédienne et humoiriste nous donne 5 raisons de devenir humoriste.


Texte informatif :
Besoin d'un public 5


MICHELINE MARCHILDON

Mon numéro 5: je suis la plus

jeune justement de cinq enfants

et j'ai grandi en campagne

au Manitoba. Ça fait que j'avais

pas beaucoup de airtime.

J'avais pas vraiment un grand

public, c'était juste ma

famille, et rendu au souper de

famille, on était sept autour de

la table. Ça fait que ça fait

une compétition, j'étais comme:

Oh my God, j'ai construit un

igloo avec mon amie Brigitte

aujourd'hui et... Et tout le

monde était comme "gnagnagna",

ils parlaient et ils m'entendaient pas.

Et là finalement, il fallait que

je fasse "Hé!" et ils me

regardaient tous et là, j'étais

comme: J'peux plus le dire! Fait

que là, à astheure, j'ai un

micro et le public est là et

moi, je suis sur le stage,

fait qu'ils ont vraiment

pas le choix de m'écouter.


Texte informatif :
4 La télévision


MICHELINE MARCHILDON

Grandir en campagne, ma

meilleure amie, c'était la

télévision. Ça et mes chats et

chiens. Fait que ça tombait

bien, parce que ce que je voyais

de drôle à la télé, je le

répétais à mes chats et chiens

parce que eux, c'était un bon

public. Eux, ils m'écoutaient,

pas comment ma famille. En tout

cas, je l'ai beaucoup travaillé

en thérapie, mais tout ça

pour dire qu'on n'avait même pas

beaucoup de postes de télé, mais

le poste de télé qu'on avait en

français, c'était Radio-Canada,

fait que moi, je tripais sur

Les Beaux Dimanches le

dimanche soir. J'ai été initiée

aux humoristes québécois,

beaucoup de télé américaine

aussi, des sitcoms, des cartoons,

et ça s'est vraiment imprégné

dans mon humour.


Texte informatif :
La dépendance au rire


MICHELINE MARCHILDON

La chose que j'avoue pas

très souvent, j'ai une forte

dépendance... au rire. J'ai

besoin de mon hit, de ma dose.

Et la première fois que je me

suis rendu compte de ça, j'avais

à peu près 5 ou 6 ans. C'était

dans un party de famille et

c'était la première fois que je

faisais rire un groupe de gens

qui me trouvaient franchement

adorable. Alors j'ai jamais pu

m'empêcher depuis de vouloir

faire rire, de retrouver ce

rush-là. Je me suis fait une

meilleure amie en pré-maternelle

et elle a été un très, très bon

public pendant la plupart de

ma vie. Donc j'aimerais la

remercier. Merci, Brigitte.


Texte informatif :
2 Favoriser la détente


MICHELINE MARCHILDON

Je suis une grande anxieuse

et pour moi, le rire, ça détend.

Pas juste les autres, mais moi,

ça me détend. Mais pas la force

des choses, je suis devenue une

martyre sociale. Quand on est

dans un groupe, je sens le

besoin de détendre l'énergie du

groupe et je fais des niaiseries

pour faire rire les autres, pour

qu'ils soient à l'aise. Et donc,

c'est un grand sacrifice,

mais c'est ma façon

de guérir la planète.


Texte informatif :
1 Avoir une poitrine AA


MICHELINE MARCHILDON

Rendue en septième année,

je me suis rendu compte que pour

attirer les garçons, il fallait

soit avoir une grosse poitrine,

ou un bon sens de l'humour.

Grâce à ça, j'ai développé

un super sens de l'humour.

D'ailleurs, j'en fais une

carrière. Et j'ai aussi

découvert qu'une bonne brassière

paddée, c'est finalement, c'est

juste un costume pour tes seins.

Tu sais, tu peux choisir ce

jour-là si tu veux te costumer

en Brigitte Bardot ou en Peter

Pan. Donc finalement, tout

ça pour dire que le numéro 1, ça

serait genre ma poitrine AA.

AA comme les batteries,

comme le Energizer Bunny.


Texte informatif :
@michemarchildon FB JEMESOUVIENSPAS


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par