Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Saint-Boniface : Festival du Voyageur

Découvrez le Festival du Voyageur de Saint-Boniface à travers le regard de la jeune franco-manitobaine, Françoise Therrien Vrignon, maître de cérémonie de ce festival d’hiver, le plus important dans l’Ouest canadien.
Le quartier français de Winnipeg célèbre chaque hiver l’histoire des voyageurs, des Métis et des Premières Nations. Musique d’antan, nourriture traditionnelle, sculptures de neige, spectacles, activités historiques, le Festival du Voyageur célèbre la culture canadienne-française et la francophonie au Manitoba.
Cet événement façonne l’identité culturelle de la communauté francophone de Winnipeg. Pour Françoise et ses amis, le Festival du Voyageur est une occasion pour se retrouver, pour célébrer entre amis et faire de nouvelles rencontres, ainsi que de fouiller dans la garde-robe des grands-parents pour y trouver des vêtements d’époque.
Les “ afterpartys “ du Festival du Voyageur permettent à la jeunesse franco-manitobaine de Saint-Boniface d’ajouter leur touche personnelle à ce festival vieux de plus de quarante ans.
Un reportage de Stéphane Oystryk



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION


FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON est maître de cérémonie pour le Festival du voyageur, un festival d'hiver ayant lieu à Winnipeg chaque année. FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON donne cette entrevue assise dans son salon. Des images des concerts, des fêtes et des installations du festival défilent pendant qu'elle parle.


FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON

Moi, je suis pas vraiment une

personne minutieuse. Je pense

pas. Ha! Ha! Je le sais pas.

J'ai toujours cru comprendre

que j'étais un petit peu...

Un petit peu un électron libre.

J'ai jamais vraiment pogné sur

les slogans. J'ai toujours pensé

à l'autre côté ou bien...

la grosse histoire, disons.

The big picture.

Je pense que

In the big

picture, des choses comme

le Festival du voyageur,

ils peuvent ressentir un petit

peu comment est-ce que notre

communauté était auparavant.

Comment est-ce que notre

communauté, elle est,

aujourd'hui.

Il y a un phénomène quand même

très spécial qui se passe au

Festival du voyageur. Si tu es

quelqu'un comme moi ou le monde

avec qui j'étais à l'école ou du

monde juste dans la communauté

francophone, tu peux aller là.

Tu vas reconnaître du monde

que tu connais. Absolument.

Pis les chansons, c'est

tes cousins et leurs amis.

C'est un événement, c'est un

festival, mais c'est un lieu de

rassemblement incroyable parce

que tu sais que tout

le monde va être là.

Mon rôle au Festival du

voyageur, cette année, et pour

la première fois, c'est que

je suis maître de cérémonie.

J'aime ça faire des speechs.

C'est drôle, je suis à l'aise

devant une foule pis j'aime

ça faire rire le monde.


On voit une scène où FRANÇOISE THERRIEN est en train de parler devant un public au festival.


FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON

(S'adressant au public devant elle)

Bonsoir,

mesdames et messieurs! Je

m'appelle Françoise Therrien

Vrignon. Je vais vous épargner

mes noms du milieu parce qu'ils

sont bien longs et ils viennent

de l'Antiquité.


FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON continue l'entrevue et les images du festival défilent.


FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON (Narratrice)

Pour moi,

le Festival du voyageur,

c'est le plus grand festival

hivernal de l'ouest.

C'est l'équivalent de Noël

pour les Franco-manitobains.

C'est le temps de l'année où ce

que la semaine d'avant, tu te

demandes vraiment si ça vaut la

peine de vivre ici et aussitôt

que le festival arrive, tu te

dis que l'hiver est là, OK, on

va aller se défouler pis c'est

ça qu'on fait.

Il y a beaucoup

de monde qui vont le traiter

comme c'est juste un festival

de musique. Il y a d'autres

personnes qui vont le traiter

comme si c'est une journée pour

la famille. Ce qui est toujours

très bien. Et il y a d'autres

personnes qui vont traiter ça

comme si c'est la semaine

à saouler la face et go.

Comme, l'hiver, oublie ça. On

met nos meilleures fourrures

pis tu t'en vas rencontrer

quelqu'un. Je peux pas dire

combien de couples que je

connais qui se sont rencontrés

au Festival du voyageur.

Pourquoi? Parce que c'est un

petit peu magique. Il y a

quelque chose pour tout le

monde, là-dedans. C'est comme...

Des fois, je veux pas dire que

c'est un cirque, pas du tout,

mais c'est une place

qui bouillonne d'amour.

Des hugs, tu en vois gros.

Tu en vois pas mal.


Une scène d'un concert est accompagnée de paroles de FRANÇOISE THERRIEN aux festivaliers.


VOIX DE FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON

(Remerciant les festivaliers)

Merci tellement d'être venus,

ce soir. Thank you so much

everybody for coming tonight.


FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON continue l'entrevue et les images d'une fête dans une maison défilent.


FRANÇOISE THERRIEN VRIGNON (Narratrice)

Quand le parc, il ferme,

le soir, essaie de te trouver un

party à St-Boniface. C'est

comme, il y a du monde qui

tient des partys de Festival du

voyageur chaque année.

Puis, ce soir, il y en a un. Pis

je suis fatiguée, pis je suis

poquée d'hier, mais...

you bet que je vais y aller.

Ça va être fantastique.

C'est incroyable comment beaux

le monde sont pendant le

Festival du voyageur. Le monde,

ils sortent. Ils font des

belles tresses dans leur

cheveu. Ils mettent toutes les

fourrures. Ils vont voler du

stock de leurs grands-parents

pour porter ici. C'est beau.

Tu peux avoir n'importe qui

là-dedans. Quand tu amènes des

bands, chez du monde, tu leur

passes une guitare, pis tu as

des petites promenades, des jam

sessions intimes, dans le salon

à quelqu'un. C'est vraiment

le fun. Je dirais pas que je

m'identifie pas comme étant une

voyageuse. Moi, je suis là

pour ce qu'aujourd'hui, ça

représente, le Festival du

voyageur. La légende qu'on a

mis autour de ça. On a mis

un peu de nous, c'est le fun.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par