Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Annie France Noël : Le Photographisme

L’artiste visuelle Annie France Noël se sert des clichés instantanés comme outils graphiques, en peignant avec les chimies d’émulsions Polaroid pour créer des images hors de l’ordinaire.
Favorisant les procédés analogues, Annie France Noël remet continuellement en question les notions de l’image photographique. Elle va jusqu’à décortiquer l’enveloppe du Polaroid, dont l’intérieur est comme une chambre noire avec des chimies à l’intérieur, défiant ainsi les conventions établies de la photographie traditionnelle.
Cette production artistique contemporaine fait le pont entre la photographie pure et les arts plastiques. Originaire de Caraquet, Annie France a suivi ses cours de photographie à l’Université de Moncton. Elle a exposé dans plusieurs galeries et elle s’implique activement dans la scène culturelle à Moncton où elle vit.

Un reportage d’Atlasfilms et des Productions l’Entrepôt



Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION


ANNIE FRANCE NOËL est une artiste visuelle. Elle accorde cette entrevue debout dans son atelier d'art. Des images d'elle en train de réaliser ses œuvres défilent pendant qu'elle parle de son art.


ANNIE FRANCE NOËL

Moi, je m'exprime le mieux

en photos, en images. Mes images

parlent beaucoup mieux que moi.

C'est juste, je sais pas,

peut-être que c'est le fait que

j'ai eu accès à ces médiums-là

dès un jeune âge, alors j'ai

vraiment appris à maîtriser.

Mais c'est toujours...

Ça a toujours été la photo.

Et je suis arrivée à

ma technique présente par

nécessité, par besoin. J'étais

en résidence, puis ma caméra est

restée pognée aux douanes.

Alors, pour deux semaines,

j'étais assise devant mes films

de Polaroid pis je savais pas

trop quoi faire, mais je me

sentais comme si il fallait que

je fasse de quoi. Alors,

j'ai juste ouvert un film...

... en sachant que je ruinais

mes images, et j'ai juste décidé

que j'allais pousser sur le

petit paquet de chimie, puis j'ai fait

une ligne dans le cadre du

Polaroid. Puis j'ai trouvé

que ça faisait vraiment un effet

intéressant. Puis j'ai découvert

que, c'est ça, je pouvais

peinturer avec mon émulsion sans

vraiment prendre une photo.

Mais ça reste une photo en même

temps parce que c'est un dessin

de lumière. Puis là, je les

décortique, puis là, j'ai

commencé à faire des strates

avec ça puis c'est devenu ce que

je travaille, aujourd'hui.

Il y a beaucoup d'étapes à ce

que je fais avec des Polaroids,

maintenant. Il y a la prise

d'images, bien sûr. Mais ce que

je fais, habituellement,

c'est que je vais décortiquer

l'enveloppe du Polaroid. À

l'intérieur, c'est un peu comme

une petite chambre noire. Il y a

des chimies, il y a toutes

sortes de choses. Alors, je

le décortique, j'enlève le

plastique. Je le mets dans

l'eau. Ensuite, je vais,

avec des pinceaux, enlever

l'émulsion. Ça devient comme un

genre de peau. Puis après ça, je

peux le transférer sur un autre

matériel comme un morceau

de papier. Il y a aussi d'autres

choses que je fais comme je

prends des Polaroids, des films,

je prends pas de photos avec,

mais je joue avec l'émulsion. Je

peinture avec l'émulsion. Alors,

c'est là qu'il y a un genre

de pont entre la peinture

et la photo.

Les gens, premièrement, vont

réagir aux médiums. Alors, le

Polaroid, déjà, ça fait juste un

retour et la façon que je le

travaille, les gens sont curieux

de la façon que je procède.

Par rapport au contenu, à

l'essence de mon travail. Parce

que je recherche un moment de

silence dans mon travail. Alors,

si les gens sentent qu'ils ont

réussi à avoir un petit moment

de silence, de paix, de

bien-être devant mes images,

ça, ça me rend heureuse, mais si

ça leur fait sortir d'autres

genres d'émotions, je réponds

très bien à ça aussi. Moi,

vraiment, je veux juste faire

vivre des émotions aux gens.

Ce que je fais présentement

avec le Polaroid, ça me permet

vraiment de créer des images qui

sont beaucoup plus fidèles à ce

qui se passe dans ma tête. C'est

vraiment spécial que j'aie

réussi à créer cette nouvelle

technique-ci. Je suis super

excitée de voir jusqu'à

où je peux amener les

conventions de la photo.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par