Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Paul Perreault : Show Roue Cyr

La Roue Cyr ou le fait d’exécuter des pirouettes à l’intérieur d’un anneau est une discipline artistique très exigeante. Nous avons rencontré Paul Perreault, un adepte de cet art du cirque, qui pratique cette technique depuis plusieurs années. Il nous offre un regard sur son parcours, de l’École nationale du cirque, à Montréal, jusqu’à la conception de son nouveau spectacle, The Engagement Ring Show.

La roue Cyr, inventée par Daniel Cyr le cofondateur du Cirque Éloize, est légère et robuste. Une fois bien apprivoisée, elle devient un pur outil de création, d’extension et de prolongement du corps. Elle tourne et tourne sans cesse en permettant à celui qui l’utilise de créer des nouveaux mouvements.

Rencontrez Paul Perreault et voyez-le effectuer un tourbillon de pirouettes dans un anneau au plus grand plaisir des petits et des grands!

Un reportage de Daniel Groleau Landry.



Réalisateur: Daniel Groleau Landry
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION


PAUL PERREAULT est amuseur public. Il accorde cette entrevue debout dans une salle d'entraînement. Au fil de ses propos, des images de PAUL PERREAULT en train de faire ses acrobaties sur un cerceau défilent.


PAUL PERREAULT

Souvent, quand je dois dire

aux gens que je suis un artiste

de cirque, la première

chose qu'ils pensent,

c'est l'éléphant.

J'ai pas d'éléphant. J'ai jamais

travaillé avec un éléphant. J'ai

jamais même été un éléphant.

Depuis que j'étais jeune, je voulais

être un ninja ou un acteur,

et étant donné que je suis un

acrobate, je suis un peu un

ninja. J'ai trop regardé les

Ninja Turtles, je pense.

Ma passion pour le cirque a

commencé quand j'étais

quand même assez jeune.

Surtout, ça a commencé avec

le théâtre. J'ai fait du théâtre

depuis la première année, au

secondaire, j'ai fait de l'impro

et aussi, au secondaire,

j'ai appris à jongler, à faire

de la magie, à faire des

échasses, des affaires comme ça,

dans un club qui s'appelait Les

Arts de la rue. Quand j'étais au

collège, j'ai commencé à être

amuseur public. Ensuite, j'ai

été à l'École nationale de

cirque et j'ai appris à faire du

cirque de haut calibre là-bas.

Je me suis rendu à l'École

nationale de cirque et quand

j'étais là-bas, c'était

tellement intense. Quand j'étais

à l'École nationale de cirque,

j'étais aussi en train de vivre

dans ma vanne pendant 14 mois.

Oui, c'était pas facile. Et

une fois que j'ai gradué, j'ai

décidé de ne pas arrêter, fait

que je me suis toujours trouvé

un lieu d'entraînement et

j'ai continué mon régime de neuf

heures par jour, cinq jours

semaine. J'ai connu des défis

qui m'ont vraiment surpris,

j'avais aucune idée. J'ai eu des

grandes blessures où j'ai été au

lit pendant des mois de temps.

J'ai déchiré les muscles entre

mes côtes et mes poumons et

je suis légalement infirme, je

suis disabled. Fait que ça, ça

a vraiment, vraiment mis un gros

bâton dans mes roues. C'était

épeurant. Je me sentais lourd,

je me sentais faible. Dans la

tête, c'était tout un processus

de remonter la même montagne que

j'avais déjà montée, mais

j'étais tombé en bas.

D'année en année, mes spectacles

changent un peu. Mon spectacle

le plus récent s'appelle

The Engagement Ring Show.

C'est un spectacle avec

un thème sur l'amour.

Et j'annonce à l'auditoire qu'à

la fin de mon numéro de Roue

Cyr, il y a quelqu'un dans

l'auditoire qui va être

tellement impressionné qu'à la

toute fin, elle va tomber

en amour avec moi. Mais c'est un

show qui est très romantique, et

à la fin, il y a des gens qui

viennent me voir, qui disent que

c'est un des spectacles les plus

beaux qu'ils ont vu. Il y

en a même qui ont des larmes aux

yeux. Il me semble que tout le

monde aime ce que je fais, que

tu sois un petit enfant, que

tu ne comprends pas le dialogue,

mais les images et les gestes et

les sourires et les acrobaties

vont captiver l'imagination des

tout petits. Et si tu es un peu

plus âgé, tu vas apprécier les

acrobaties pour le montant

d'heures que ça a dû prendre.

Il y a beaucoup de gens qui

pensent que l'amuseur public

finit l'école sans avoir

complété, il a juste décroché.

Il y a plein de gens qui vont

penser qu'on est tous sans abri.

Il y a beaucoup de gens qui vont

penser des choses comme ça et il

y a des gens qui vont dire:

"Trouve-toi une vraie job." Il y

a des gens qui vont vraiment te

traiter comme si t'étais moins

qu'humain. Tu contribues moins

d'une façon ou une autre. T'es

pas dans un bureau, admettons.

Comme amuseur public, j'ai

l'honneur de contribuer à une

atmosphère de festival dans

la rue, dans le public.

Les gens vont rire. Ils vont

sourire. Ils vont applaudir.

Ils vont oublier leurs soucis

pour l'heure. Ils vont partir

avec un sentiment d'appartenance

dans leur communauté, ou ils ont

été capables de vivre quelque

chose de véritable sans effets

spéciaux, sans montage spécial,

direct. "Voici un artiste qui

est en train de travailler

fort pour mon plaisir."



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par