Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Oprah, Barack Obama Et un gars d'Ottawa

C’est le vent de la musique qui a amené Dantes Rameau d’Ottawa à Yale, en passant par le Venezuela. Aujourd’hui, il dirige un orchestre de jeunes issus de quartiers défavorisés à Atlanta, et leur montre toutes les possibilités que la musique peut leur offrir.

L’an dernier, son nom s’est retrouvé à côté de ceux de Barack Obama et d’Oprah Winfrey, sur une liste compilée par le magazine Ebony des 100 Afro-Américains les plus influents.

Un reportage de Chantal Racine.



Réalisateur: Chantal Racine
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Il s’agit d’une entrevue avec DANTES RAMEAU, cofondateur et directeur exécutif du Atlanta Music Project, réalisée à l’école secondaire publique De La Salle. L’entrevue est entrecoupée soit d’images montrant des jeunes qui jouent d’un instrument de musique ou d’extraits vidéos.


DANTES RAMEAU

Mon nom, c’est Dantes Rameau.

J’ai fini à De La Salle en 2001

dans la concentration de musique

en basson et je suis de retour

aujourd’hui comme cofondateur

et directeur exécutif

d’un programme à Atlanta qui

s’appelle The Atlanta

Music Project.


On voit un extrait vidéo de jeunes qui donnent un concert de musique.


DANTES RAMEAU

The Atlanta Music Project, ça a

commencé en 2010, et c’est un

programme inspiré par El Sistema

au Venezuela. C’est un grand

programme d’orchestre et de

chœur pour enfants, pour

jeunes, et il vise

particulièrement les jeunes

de quartiers défavorisés. Les

jeunes viennent au centre,

aux écoles, on leur donne un

instrument, un professeur de

musique et des cours de groupe

et l’opportunité de jouer des

concerts dans la ville dans des

salles prestigieuses, dans des

festivals, etc. Et

ce qui est cool,

c’est que tous les cours se

passent après les heures de

classe pour que les jeunes

soient sains et saufs après les

cours, et c’est gratuit. Et on

fait ça uniquement dans

les quartiers défavorisés.


On voit JOHANNE LEROUX, ancienne enseignante de DANTES RAMEAU à l’école secondaire publique De La Salle, qui présente DANTES RAMEAU aux spectateurs qui l’applaudissent.


JOHANNE LEROUX

Je suis très émue et je suis

très fière d’accueillir

Dantes Rameau.


DANTES RAMEAU

L’école où j’ai été, De La

Salle, j’ai eu la chance de

m’épanouir dans les arts,

d’avoir le sport, de devenir

professionnel, d’aller à

l’université en musique.


JOHANNE LEROUX

Je l’ai tout simplement

accompagné dans l’apprentissage

de son instrument, le saxophone

au début et ensuite, il

est passé au basson.

Moi, j’ai juste favorisé son

passage, je l’ai accompagné et

je suis toujours heureuse quand

un élève peut dépasser le

maître. Et c’est le cas.


DANTES RAMEAU s’adresse à un groupe de jeunes qui s’apprêtent à jouer de la musique.


DANTES RAMEAU

Vous êtes prêts?


Les jeunes commencent alors à jouer un extrait musical.


DANTES RAMEAU

(Poursuivant l’entrevue)

Ici, ça s’appelle le Centre

d’excellence artistique,

"d’excellence". Il faut

pratiquer, il faut être

excellent et à un moment

donné, ça rentre,

et c’est resté. Donc moi, je dis

la même chose à mes jeunes

élèves à Atlanta. Parce que

c’est pas juste de dire "Il faut

être excellent", mais c’est de

donner des concepts de la façon

de devenir excellent. Et les

profs à De La Salle

font exactement ça.


On voit des jeunes qui jouent un extrait musical.


DANTES RAMEAU

J’ai eu l’opportunité de

travailler avec des jeunes dans

les écoles publiques, des jeunes

pauvres, des jeunes noirs, et

j’ai réalisé qu’être là avec

eux, enseigner, ils étaient

inspirés par ma présence, mais

moi aussi j’étais inspiré par

leur acharnement. Ils voulaient

vraiment devenir meilleurs

dans leur instrument, mais les

professeurs manquaient un peu

des moyens. Donc c’est à

ce moment-là que j’ai décidé: Je

vais faire une carrière comme

musicien d’orchestre, mais

aussi, je vais faire quelque

chose en éducation, en

outreach, pour les jeunes.

C’est important pour moi que la

musique soit accessible aux

jeunes dans tous les quartiers,

dans toutes les villes, parce

que c’est trop bon. C’est trop

bon pour l’âme, pour

soi-même, pour la communauté.



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par