Image univers TFO 24.7 Image univers TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, le nouveau regard francophone. Un magazine qui divertit, informe et commente les découvertes sociales et culturelles de notre francophonie canadienne. TFO 24.7 met à l'avant-scène les artisans, les artistes, les jeunes, les entrepreneurs, les leaders et toutes celles et ceux qui font vibrer notre francophonie d'un bout à l'autre du pays. Reportages, chroniques, entrevues, humour, opinions, une émission qui pose un regard authentique sur notre identité franco-canadienne.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Sudbury : Le faiseur d'images

Faire des images est un art. Nous avons rencontré Mathieu Séguin, un jeune cinéaste sudburois.

Mathieu Séguin a parcouru du chemin depuis le temps où lui et ses frères empruntaient la grosse caméra VHS de leur tante Julie pour réaliser leurs premiers films. Directeur de photographie dans plusieurs projets, il considère qu’un bon directeur photo c’est quelqu’un qui est très technique mais qui est également beaucoup artistique. Il adore les plans qui mettent le visage en évidence. C’est en cumulant les courts métrages qu’il a perfectionné son art de faiseur d’images.

Une réalisation d’Éric Bachand.



Réalisateur: Eric Bachand
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Le réalisateur MATHIEU SEGUIN feuillette un scénario. MATHIEU SEGUIN est vu vaquant à ses tâches quotidiennes avant de commencer l'entrevue. Celle-ci sera ponctuée d'images de MATHIEU SEGUIN au travail et d'extraits de ses films. En premier lieu, il ouvre un placard et en tire des cassettes vidéo.


MATHIEU SEGUIN

Des vieilles cassettes, ça

fait longtemps que j'ai pas vu

ça. Ç'a commencé que mon frère

avait emprunté une grosse

caméra de ma matante Julie.

Puis, il nous a filmés quand on

faisait... on allait en traîneau

l'hiver, on faisait des sauts.

Puis, il a fait le premier

montage avec de la musique puis

on trouvait ça assez cool. Puis

éventuellement, on a fait des

scénarios. D'habitude, quelqu'un

se faisait battre. Il y avait

toujours de la chicane. Puis,

mon frère prenait toujours moi

pour être en avant de la caméra.

Donc, quand mon frère Joël,

le plus âgé, il a déménagé au

collège, ç'a arrêté. Puis, moi,

j'aimais assez ça que j'ai

décidé de faire mes propres

projets: de faire mon montage,

de réaliser, d'écrire des

scénarios... Puis c'est comme ça

que j'ai commencé en arrière

de la caméra. Puis là, j'ai dit:

Eille, je pense que je suis

meilleur en arrière de la

caméra qu'en avant.

Je suis un directeur

photo dans beaucoup de courts

métrages, des annonces

publicitaires, des vidéos

corpo. Puis aussi, je réalise

beaucoup de mes propres

projets, des projets des amis.

Pour moi, un bon directeur de

la photo, c'est quelqu'un qui

est technique, mais est aussi

artistique. C'est ça que

j'adore d'être un directeur

photo. C'est un mélange des

deux. C'est qu'il faut que tu

connaisses la caméra, il faut

que tu connaisses les kodaks,

les lenses, toutes

les affaires qu'il y a une

technique. Mais aussi,

il faut que t'appliques ça

dans un bord artistique.

(Un extrait du court-métrage I’m a Good Person de David Lebrun est présenté. Un homme est en consultation chez un docteur. Les dialogues sont en anglais.)

[Début information à l'écran]

I’m a Good Person. Direction photo: MATHIEU SEGUIN

[Fin information à l'écran]

Retour à l'entrevue


MATHIEU SEGUIN

J'adore comment la lumière ou

même l'absence de lumière, ça

donne une émotion que juste

en avoir une lumière qui

fesse en arrière à la place d'en

avant, te donne une émotion

complètement différente.

(Un extrait du court-métrage Guerre! de MATHIEU SEGUIN est présenté. Un homme et une femme sont plongés dans le noir dans une cuisine. Les dialogues sont en anglais.)

[Début information à l'écran]

Guerre! de MATHIEU SEGUIN

[Fin information à l'écran]


PERSONNAGE MASCULIN

Tabarnak!

(Retour à l'entrevue)


MATHIEU SEGUIN

Les courts métrages, pour

moi, c'est super important.

Éventuellement, oui, j'aimerais

faire des longs métrages. Puis,

la seule manière que tu peux

aller là, c'est en faisant

des courts métrages. Puis aussi,

je pense que ça m'aide

à développer mon propre style.

(Un extrait du court-métrage A Life Retold, de MATHIEU SEGUIN, est présenté. Une narration en anglais illustre un tambour de machine à laver en marche, suivi par diverses images de chaussettes.)

[Début information à l'écran]

A Life Retold de MATHIEU SEGUIN

[Fin information à l'écran]


MATHIEU SEGUIN

Moi, j'aime les faces. Quand

je fais un close-up, je fais

un beau close-up. Puis

les yeux, j'adore voir les yeux.

C'est là que l'émotion vit.

(Un extrait du court-métrage Bullet-Headed de Zahra Golafshani est présenté. Il s'agit d'un film d'époque. Dans une église, un homme fait l'élégie d'une jeune femme décédée. Les dialogues sont en anglais.)

[Début information à l'écran]

Bullet-Headed. Direction photo: MATHIEU SEGUIN

[Fin information à l'écran]

Retour à l'entrevue. On voit à nouveau MATHIEU SEGUIN au travail, en train de faire le montage d'un film.


MATHIEU SEGUIN

Donc, quand je fais mon montage

chez nous, c'est dans ma cave,

c'est pas mal relax à Garson.

Avant, j'étais assis. J'avais

toujours mal au dos après

faire un montage de 8 à

12 heures. On a fait un pupitre

monté. C'est pas mal cool.

Là, je fais mon montage debout,

puis je trouve que je suis plus

productif à faire

mon montage debout.

Quand je fais souvent des

projets, je me donne moi-même

des contraintes. Comme par

exemple, si la personne ne

bouge pas hors du cadre, la

caméra ne bouge pas. Donc,

la caméra peut juste bouger

si la personne ou l'objet bouge.

Quand j'ai décidé d'être un

cinéaste à temps plein, ça

m'est même pas rendu à l'idée

que je pense qu'il faut que

je déménage à Toronto ou à

Montréal où il y a un plus gros

marché de cinéma. Ç'a juste:

Je veux être un cinéaste,

puis je vais le faire où j'ai

toujours vécu, à Sudbury, dans

le nord de l'Ontario, où ma

famille elle est, tous mes

amis. Donc, je viens d'ici et

je veux faire des films qui

représentent le

nord de l'Ontario.

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Documentaire
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Fiction
  • Catégorie Musique
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par